Nouveaux Animaux de Compagnie (NAC)

Aller en bas

Nouveaux Animaux de Compagnie (NAC)

Message par Invité le Dim 30 Sep 2012 - 18:12

.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux Animaux de Compagnie (NAC)

Message par Invité le Mar 9 Oct 2012 - 13:42

Un bref topo (volontairement très incomplet) sur les NAC (nouveaux animaux de compagnie) qui servira à lancer le fil, suivi de ma réflexion personnelle sur le sujet et de l’approche du « lapin de compagnie » pour démarrer le tout.

La liste des espèces, races ou variétés d’animaux domestiques étant fixée par arrêté ministériel du 11 août 2006, comprend des animaux que nous sommes peu habitués à rencontrer dans nos foyers tels que :

Rongeurs, lapins, furets, reptiles, amphibiens, oiseaux exotiques etc…

Autant nous possédons un nombre satisfaisant de connaissances concernant les chats, chiens et certains oiseaux, autant face à la diversité et au manque de recul par rapport à cet engouement, détenir un tel animal est une expérience qui n’est pas simple.
Point non négligeable tout de même : certains vétérinaires se sont spécialisés dans le soin de ces espèces particulières bien qu’il n’existe pas de titre officiel de « vétérinaire spécialisé NAC ». En ce qui concerne mon lapin, il est suivi par l’un d’entre eux.

Il y a de fortes chances pour que vous vous doutiez de ma position face à cet essor, mais je la précise quand même, le but d’un salon étant également de mieux connaitre ses participants (loin de moi l'idée d’imposer mes convictions à qui que ce soit) :

Même si je suis persuadée de la bonne volonté et de l’amour qu’un propriétaire peut porter à son NAC, je n'approuve pas réellement l'idée de posséder de tels animaux car je les considère peu adaptés à un environnement humain, trop méconnus la plupart du temps, et nécessitant davantage de soins et de surveillance qu’un chat ou un chien ce qui peut provoquer parfois lassitude ou découragement chez son maître.

Le lapin que je possède a été acheté chez un éleveur par une personne qui ne pouvait continuer à le garder malgré toute l’affection qu’elle avait pour lui. Je me suis donc proposée pour le récupérer en arguant du temps que je pourrais lui consacrer ainsi que des conditions dans lesquelles il vivrait à savoir en liberté surveillée.
Hélas, il n’est pas toujours facile de « caser » son animal quand des raisons que nous ne maitrisons pas nous obligent à nous en séparer.

De façon générale, je n’approuve pas les élevages d’animaux de compagnie (NAC ou pas). Les refuges sont « pleins à craquer », inutile d’en rajouter à mon sens.


Ceci étant dit, je bascule sur la suite, à savoir la présentation du lapin de "compagnie".


Dernière édition par paoline le Mar 9 Oct 2012 - 14:03, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux Animaux de Compagnie (NAC)

Message par Invité le Mar 9 Oct 2012 - 13:44

Je vous propose dans un premier temps une vidéo que je considère très bien faite et de qualité :


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux Animaux de Compagnie (NAC)

Message par Invité le Mar 9 Oct 2012 - 15:55

L'intérêt dans un élevage d'animaux de compagnie est, comme dans un élevage traditionnel, de "produire" des animaux qui réponde à certains critères de sélection. En élevage traditionnel, c'est la viande ou le lait que l'on va chercher à améliorer. Dans l'élevage de compagnie, c'est souvent un travail sur 3 axes: santé-comportement-esthétique (dans cet ordre)

Le travail d'un bon éleveur va alors être de proposer, par les croisements choisis, des animaux de compagnie en excellente santé (pas de prédisposition à telle ou telle maladie), au comportement stable et compatible avec la compagnie, et dont l'esthétique soit agréable (cela étant plus subjectif). C'est pour ça qu'on met en place des expositions, qui sont destinées à la base à sélectionner les meilleurs reproducteurs au sein d'un élevage en ayant recours à l'avis d'un professionnel extérieur, donc objectif (le juge). À la base, les expo ne servent donc pas à faire plaisir à des mamies accro à leur caniche, mais à aider les éleveurs dans leur travail de sélection.

Les (bons) éleveurs sont donc les garants du devenir génétique, génotypique et phénotypique de l'espèce qu'ils ont décidé d'élever. C'est grâce à eux que l'on peut avoir des Bergers allemands indemnes de dysplasie de la hanche, ou des furets sans prédisposition au lymphome.
Même si cela paraît bizarre, on peut réellement parler de préservation de l'espèce voire de la variété (race) si le travail est bien effectué.

De leur côté, les associations de protection animale (je travaille dans l'une d'elles) se "contentent" de replacer des animaux. Elles ont donc un rôle d'aide aux individus, mais ne font absolument rien pour aider l'espèce à proprement parler. Au contraire: en stérilisant et en relâchant des chats (au lieu de les abattre) dans des zones peuplées de rapaces, par exemple, les associations de chats libres sont coupables de nombreux déséquilibres écologiques...Car là où les chats "libres" continuent d'exister (même stérilisés) ils prédatent les poussins de rapaces et peuvent être responsables d'un effondrement de population !
Les associations mènent également une politique de désinformation auprès du public au sujet des élevages professionnels et encouragent les gens à adopter des animaux qui se révèlent souvent prédisposés à des maladies car issus de croisements hasardeux ("bâtards").
Certes, on aide l'individu en l'adoptant, mais on ne va pas dans le bon sens pour l'espèce ou la race; car on répète aux gens qu'il veut mieux adopter un bâtard prédisposé aux cancers ou épileptique, plutôt que de payer pour 15 générations de sélection rigoureuse et saine.

Après, chacun est libre de faire ce qu'il veut...Mais en toute honnêteté, plus je travaille en association de replacement, et plus je deviens septique. Je vois tous les jours mes supérieurs récupérer des bâtards handicapés, sourds, aux yeux exorbités (défaut génétique), qui tombent malades tous les 15 jours...mais par contre ces mêmes responsables crachent sans honte sur tous les éleveurs, y compris ceux qui pratiquent une sélection sur la santé depuis plus de 30 ans ! Il faut arrêter le misérabilisme. Je n'ai rien contre les bêtes que je "sauve", mais s'il fallait choisir qui doit continuer d'exister et de représenter l'espèce, je choisirais sans conteste un animal issu de 15 générations de sélection sur la santé; qu'un animal sourd et brachycéphale croisé n'importe comment.


Dernière édition par Moonlight le Mar 9 Oct 2012 - 16:10, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux Animaux de Compagnie (NAC)

Message par Invité le Mar 9 Oct 2012 - 16:03

Spoiler:
Moonlight a écrit:paoline, ce que tu dis sur les élevages de compagnie prouve (ne le prends pas mal) que tu connais peu le sujet.




Moonlight, le fait que ce que j'expose ne correspond pas à ce que tu sais ou ce que tu ressens ne signifie pas que je ne connais pas ou peu le sujet.

Je ne pense pas que croiser des gens sur un forum te permette de connaitre leur vie, ce qu'ils font de leurs journées et encore moins leurs compétences.

Je respecte tes convictions et te demande de respecter les miennes que je confime par la même occasion Smile


Dernière édition par paoline le Mer 10 Oct 2012 - 14:20, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux Animaux de Compagnie (NAC)

Message par Invité le Mar 9 Oct 2012 - 16:09

je n'approuve pas réellement l'idée de posséder de tels animaux car je les considère peu adaptés à un environnement humain

Tout dépend de ce que tu appelle "environnement humain". Beaucoup des animaux que tu cite sont domestiqués depuis longtemps (cobaye: 5000 ans, furet: 2500 ans, lapin: 600 ans, etc.) et fond partie de l'environnement humain...agricole ! Le cobaye est un animal à viande en Amérique du Sud (leur équivalent du lapin); le furet est un animal à fourrure et un auxiliaire de chasse; le lama est un animal de bât en Amérique du Sud, et j'en passe.

Ils sont donc adaptés à l'environnement humain...mais bien sûr, encore faut-il leur donner ce dont ils ont besoin en termes d'espace et de soins.

nécessitant davantage de soins et de surveillance qu’un chat ou un chien ce qui peut provoquer parfois lassitude ou découragement chez son maître.

Tout dépend de l'espèce. Un duo de gerbilles peut vivre en cage sans jamais en sortir sans pour autant péter un câble, il faut juste enrichir l'environnement; alors qu'un chien devra toujours être promené quelques soient les enrichissements proposés dans la maison.
Un python mange 1 fois par semaine, ne fait pas de bruit et défèque peu; alors qu'un chat mange tous les jours, miaule et sa caisse doit être nettoyée tous les jours.
Un chien ou un chat vit en moyenne 15 à 20 ans (donc représente une charge pendant tout ce temps), alors qu'une souris dépasse rarement les 2 ans.

Au final cela dépend surtout des attentes du propriétaire. Personnellement, je trouve que le chien est l'un des animaux domestiques les plus contraignants, et pourtant c'est le 2ème plus répandu. Et aussi le 1er abandonné, preuve qu'une grande partie des propriétaires n'avaient pas bien jaugé les besoins d'un tel animal dès le départ.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux Animaux de Compagnie (NAC)

Message par Invité le Mar 9 Oct 2012 - 16:21

paoline a écrit:

Moonlight, le fait que ce que j'expose ne correspond pas à ce que tu sais ou ce que tu ressens ne signifie pas que je ne connais pas ou peu le sujet.

Je ne pense pas que croiser des gens sur un forum te permette de connaitre leur vie, ce qu'ils font de leurs journées et encore moins leurs compétences.

Je respecte tes convictions et te demande de respecter les miennes que je confime par la même occasion Smile

Je ne voulais pas te vexer; mais j'avoue en être arrivée à un certain point de "ras-le-bol" concernant la diabolisation des élevages. À écouter les gens et les associations, faire naître des animaux sains issus d'une sélection professionnelle rigoureuse constituerait un crime impardonnable; tout simplement parce qu'il y a déjà des bâtards par milliers dans les refuges. Cela revient un peu à dire: "Ne faites pas d'enfant, adoptez plutôt un bébé autiste dans un orphelinat d'Ukraine !"
Les gens ont aussi le droit de vouloir un animal répondant à certains critères précis (morphologie, lignée, comportement...). Ils ont le droit de choisir un minimum avec quel animal ils vont passer 2, 5, 10 ou 20 ans de leur vie ! S'ils veulent un animal de 2nde main, why not. Mais ils ne sont pas des monstres parce qu'ils veulent un animal de 1ère main issu d'une sélection précise.

Quant à l'éleveur qui fait naître des animaux rigoureusement sélectionné, il le fait bien souvent par passion et non par mercantilisme. Car les lignées les plus saines ne sont pas nécessairement les plus faciles à vendre !
Par exemple, la couleur Bleu Merle est très convoitée chez de nombreux chiens, malgré le fait qu'elles soient liée à des risques de surdité. Les chiots Bleu merle se vendent mieux que les autres...Pourtant, de nombreux éleveurs consciencieux refusent de la produire pour garder leurs animaux sains, non sourds.
Il en va de même pour les furets: ceux qui ont des tâches blanches sur la zone crânienne sont sourds, mais ce sont aussi les plus demandés par le public car ils sont "jolis" aux yeux du public. Ils peuvent se vendre jusqu'à 400 Euros ! Pourtant, certains éleveurs refusent de "polluer" leur élevage avec des animaux sourds et ne produisent donc pas de tâchés, alors qu'ils gagneraient des milliers d'Euros avec quelques portées !

Les éleveurs qui fournissent les animaleries sont en réalité bien souvent des fermes d'élevage étrangères (hollandaise, américaine...) qui se contentent d'apparier les couples par couleur, sans aucune autre sélection. C'est l'équivalent "compagnie" de l'élevage industriel agricole. Cela n'a plus rien à voir avec un éleveur privé qui fait naître au maximum 100 animaux par an. Là, on parle de 2000, 5000, ou 10 000 animaux par an. Ce n'est pas de l'élevage, c'est de la production à la chaîne.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux Animaux de Compagnie (NAC)

Message par Bidibulle le Mar 9 Oct 2012 - 16:41

Moonlight a écrit:Les gens ont aussi le droit de vouloir un animal répondant à certains critères précis (morphologie, lignée, comportement...). Ils ont le droit de choisir un minimum avec quel animal ils vont passer 2, 5, 10 ou 20 ans de leur vie ! S'ils veulent un animal de 2nde main, why not. Mais ils ne sont pas des monstres parce qu'ils veulent un animal de 1ère main issu d'une sélection précise.
Je suis choquée qu'on puisse parler d'un animal comme d'une voiture Shocked D'autant plus vu l'argument choisi puisqu'un animal qui est ré-adopté a un caractère connu alors qu'adopter un bébé c'est avant tout une grande découverte au fur et à mesure de sa croissance. Parce que oui, les animaux ont leur caractère propre et donc pour choisir vraiment l'animal avec qui l'on veut vivre.

Je prends l'exemple du rat. J'en ai eu 4 au total, les deux premières étaient seules en cage, mais je m'en occupais beaucoup. Ca leur allait bien, elles étaient heureuses et hyper câlines. Quand nous avons adopté Suki, on a vite constaté qu'elle avait besoin d'un de ces congénères pour s'épanouir malgré l'attention que nous pouvions lui apporter, donc nous avons immédiatement adopté Nezumi. Et depuis, elle se porte à merveille ! Nous aurions adopté une ratte plus âgée, nous aurions tout de suite su ce dont elle avait besoin. Et c'est encore plus vrai pour les chiens et les chats ! (mais ce n'est pas le topic donc...)

Personnellement, ce que j'aime en adoptant en élevage, c'est qu'ils font très attention à la consanguinité, et donc cela évite d'éventuels problèmes futurs. Maintenant, il est vrai que l'adoption parait plus logique sur le plan de l'égalité de ces petites bêtes. Ceci dit, il faut aussi être capable de gérer le traumatisme de l'abandon de l'animal, et ce n'est pas toujours facile. Je peux donc comprendre la frayeur que cela peut provoquer.
avatar
Bidibulle
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 71
Date d'inscription : 10/08/2012
Age : 33
Localisation : Tourcoing (Lille - Nord)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux Animaux de Compagnie (NAC)

Message par Invité le Mar 9 Oct 2012 - 18:57

Bidibulle a écrit: Ceci dit, il faut aussi être capable de gérer le traumatisme de l'abandon de l'animal, et ce n'est pas toujours facile. Je peux donc comprendre la frayeur que cela peut provoquer.[/color]

C'est vrai.

Il y a beaucoup d'animaux ayant subi des maltraitances parmi ceux pris en charge par ces associations.

Faire en sorte qu'ils retrouvent confiance en l'homme est une vraie rééducation qui peut durer parfois.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux Animaux de Compagnie (NAC)

Message par Invité le Mar 9 Oct 2012 - 21:46

Bidibulle, je ne parle pas d un animal comme d une voiture...j en parle juste sans anthropomorphisme et sans sentimentalisme, et c est ça qui te choque. Oui, on a le droit de vouloir choisir son animal avec précision, je ne vois pas où est le problème éthique.
Oui, quand on choisit un jeune plutôt qu une 2nde main, il y a une découverte totale du caractère de l animal...mais aussi justement un certain modelage de ce caractère suivant son education. Pour certaines personnes,ces aspects sont très stimulants dans la construction de la relation.

Quand à parler du traumatisme de l abandon, je suis obligée d avouer que sur les (environ) 60 chats abandonnés que j ai vus passer, seuls 4 ont vraiment gardé des sequelles comportementales. Tous les autres ont flippé les 48 premieres heures à cause du changement d environnement, puis tout est rentré dans l ordre. Ca me déçois aussi de le reconnaitre, mais 56 sur les 60 n en ont visiblement plus rien à foutre de leur ancien proprio. Alors question traumatisme, on repassera.

Quant à la consanguinité, sache qu on en utilise même dans les bons elevages. Ce n est pas un affreux crime contre-nature, mais une façon ponctuelle de fixer certains caractères plus fermement qu avec de l out-crossing. On peut éradiquer des défauts genetiques grâce à l usage raisonné de consanguinité. Elle ne crée pas de probleme genetique, contrairement aux idees reçues, elle ne fait que reveler des problemes récessifs, de par l homozygotie qu elle induit.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux Animaux de Compagnie (NAC)

Message par Bidibulle le Mar 9 Oct 2012 - 22:41

Ouais ben c'est pas du tout la même chose pour les chiens. Mais on le sait, les chats en ont toujours eu rien à foutre de leur maître, c'est plutôt une relation de "tant que j'ai le confort que je veux, tout va bien, sinon j'me barre". Les chiens eux prennent vraiment leur maître comme repère, et c'est très traumatisant pour lui.

Quant à ta façon de parler, c'est pas qu'il n'y ait pas de sentimentalisme, juste que tu parles pas d'un animal comme d'un objet alors qu'il a un cerveau et donc des émotions. Donc ouais, clairement, ce n'est pas comparable.

Le caractère ne se modèle pas en fonction de l'éducation, uniquement en partie. L'animal conservera son caractère premier "peureux, agressif, câlin, etc." et alors pour le coup, chien, chat, rat ou poney c'est la même chose.
avatar
Bidibulle
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 71
Date d'inscription : 10/08/2012
Age : 33
Localisation : Tourcoing (Lille - Nord)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux Animaux de Compagnie (NAC)

Message par Invité le Mar 9 Oct 2012 - 22:53

Quand à parler du traumatisme de l abandon, je suis obligée d avouer que sur les (environ) 60 chats abandonnés que j ai vus passer, seuls 4 ont vraiment gardé des sequelles comportementales. Tous les autres ont flippé les 48 premieres heures à cause du changement d environnement, puis tout est rentré dans l ordre. Ca me déçois aussi de le reconnaitre, mais 56 sur les 60 n en ont visiblement plus rien à foutre de leur ancien proprio. Alors question traumatisme, on repassera

On a un chat venu de la SPA qui le tenait de la fourrière qui l'a ramassé dans la rue.
ç'a toujours été un pot de colle extrêmement demandeur de notre présence, de contacts, etc. Qui vient vers nous sans cesse, genre quand on s'enlace (se glisse au milieu de nous), etc.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux Animaux de Compagnie (NAC)

Message par Invité le Mar 9 Oct 2012 - 23:45

Bidibulle tu vas pas m apprendre mon métier, je suis animalière et c est ma vocation depuis que j ai 3 ans. Alors bon, tes leçons de morale à 3 balles sur ma façon de parler...
Si si, c est mon absece de sentimentalisme qui te choque, arrête de chercher des excuses. Pour ta gouverne, quand on TRAVAILLE (et non pas "faire mumuse") avec des animaux, on met sa sensiblerie de côté. Parce que des choix douloureux, des morts, des souffrances, on en voit forcément. Donc on ne peut pas se permettre de jouer au gentil petit partisan de PetA, sinon on y laisse des plumes. Si t as pas les couilles, tu pars en pleurant au bout de 2 jours ! Et ça c est un métier, t apprends pas ça en ayant juste 4 mimi ratounets...
Quand tu TRAVAILLE avec des animaux, tu dois apprendre à raisonner de façon plus pratique et moins sentimentale, justement pour leur bien. Parce que dans ce genre de boulot, tu dois décider d euthanasier ou pas, tu dois découper des proies en morceaux pour un rapace, tu dois parfois enlever l utérus d une femelle pleine, tu dois choisir quel mâle poser sur quelle femelle, tu dois parfois choisir en pleine mise bas entre la vie de la mère ou des jeunes...Bref, c est pas le pays des bisounours vegetaliens, ça meurt, ça naît, ça souffre, ça crie, ça vit.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux Animaux de Compagnie (NAC)

Message par Invité le Mar 9 Oct 2012 - 23:52

Désolée de mon franc parler qui va sûrement me mettre des gens à dos, mais franchement ça devient fatiguant d être taxée d insensible ou meme parfois d ennemie des animaux, alors qu on leur dédie sa vie ! Y en a marre du "syndrôme bisounours". J aimereais bien parfois que ceux qui en sont les defenseurs (des bisounours) fassent 1 semaine de benevolat dans un centre de sauvegarde, en juillet. Au milieu des animaux blessés infestés d asticots, des congélateurs de souris/poussins/rats morts pour rapaces, de 8h à 20h. Et là, on en reparlera ! Laughing

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux Animaux de Compagnie (NAC)

Message par Invité le Mer 10 Oct 2012 - 0:37

Au passage, je constate que le débat part sur mon maniement du verbe plus que sur le sujet de fond (l élevage de compagnie). Il faut croire qu il est plus confortable de juger sabs connaître que de revenir sur des années de désinfo signée BB...
-une future éleveuse et fière de l être

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux Animaux de Compagnie (NAC)

Message par Invité le Mer 10 Oct 2012 - 7:35

Moonlight a écrit:Bidibulle tu vas pas m apprendre mon métier, je suis animalière et c est ma vocation depuis que j ai 3 ans. Alors bon, tes leçons de morale à 3 balles sur ma façon de parler...

Même si des convictions différentes se côtoient, celles-ci doivent être exprimées de façon courtoise afin d'assurer au salon le maximum de convivialité.

Merci d'y veiller.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux Animaux de Compagnie (NAC)

Message par Invité le Mer 10 Oct 2012 - 8:18

Moonlight a écrit:
-une future éleveuse et fière de l être

Un fil de discussion "métier" est ouvert.

Il serait peut-être intéressant de nous parler de ta profession actuelle et future en nous expliquant les différentes filières, les diplômes à obtenir pour y accéder, ses difficultés, pourquoi ce choix etc etc

Qu'en penses-tu ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux Animaux de Compagnie (NAC)

Message par Bidibulle le Mer 10 Oct 2012 - 11:25

Ok, donc tu me parles de juger alors que je n'ai émis aucun jugement sur qui tu étais. Tu as vu la façon dont tu me prends de haut ? Libre à toi, j'ai passé l'âge de rentrer dans un débat enflammé où la personne en face estime tout savoir sur n'importe quel sujet sur le jugement de je ne sais quoi. Surtout sur quoi, un échantillon de quoi ? 60 chats ? Une seule espèce ? En quoi cela est représentatif ?

Tu ne connais rien de ma vie, ni du nombre d'animaux que j'ai pu avoir, ni comment je les ai eu, ni ce que j'ai pu faire vis-à-vis de ceux-ci.

Merci de ne pas venir me donner des intentions que je n'ai pas, ni des idées que je n'ai pas. Car non, je maintiens, rien à voir avec le sentimentalisme.

Sur ce, merci paoline de m'avoir donné ma chance de participer à cette section, mais je crois que je vais m'en aller. Je pensais que les zèbres aimaient confronter des idées et des points de vue en étant relativement ouverts. Visiblement, je me suis trompée.
avatar
Bidibulle
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 71
Date d'inscription : 10/08/2012
Age : 33
Localisation : Tourcoing (Lille - Nord)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux Animaux de Compagnie (NAC)

Message par Invité le Mer 10 Oct 2012 - 11:36

Bidibulle a écrit:
Sur ce, merci paoline de m'avoir donné ma chance de participer à cette section, mais je crois que je vais m'en aller. Je pensais que les zèbres aimaient confronter des idées et des points de vue en étant relativement ouverts. Visiblement, je me suis trompée.[/color]

J'espère très sincèrement que tu resteras parmi nous. Le salon débute et il y a surement des "ajustages" à faire mais je suis confiante, nous devrions y arriver.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux Animaux de Compagnie (NAC)

Message par Invité le Mer 10 Oct 2012 - 13:03

Fusain a écrit:
On a un chat venu de la SPA qui le tenait de la fourrière qui l'a ramassé dans la rue.
ç'a toujours été un pot de colle extrêmement demandeur de notre présence, de contacts, etc. Qui vient vers nous sans cesse, genre quand on s'enlace (se glisse au milieu de nous), etc.

Fusain, je connais peu les chats. J'espère que tu nous en diras un peu plus sur ce minou chanceux puisqu'il a "atterri" chez vous...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux Animaux de Compagnie (NAC)

Message par Invité le Jeu 11 Oct 2012 - 14:37

C’est à partir de la Renaissance que le lapin a commencé à être « employé » comme animal de compagnie du fait de l’attrait pour la diversité de la couleur de sa fourrure et de la facilité avec laquelle il peut être apprivoisé.

Ce sont en général des lapins de petites tailles qui sont recherchés avec « bouille ronde », mais l’éducation et le comportement sera le même que l’on choisisse un lapin dit « nain » ou bien un Géant des Flandres.

A ce sujet, je dois préciser que les races « toy » et « extra nain » n’existent pas. Généralement les lapins en vente sont de jeunes lapins (bien plus vendables), non sevrés hélas parfois, et il n’est pas toujours possible de savoir quel gabarit ils atteindront à l’âge adulte.

Je préfère dire que je ne sais pas tout sur cette espèce mais il m’est toutefois possible d’affirmer que :


- Le lapin est un lagomorphe (et non un rongeur) du fait de sa dentition et de son alimentation strictement végétalienne.

- Ce n’est pas un animal de « cage ». Dans la nature, un lapin parcourt dans sa vie l’équivalent de plusieurs terrains de foot. Il a besoin de courir, sauter, creuser, se mettre « debout », se cacher et observer.

- En dépit de son look de peluche vivante, il ne convient pas à de jeunes enfants. Doté d’un squelette extrêmement fragile car léger (adapté à la course) les risques de fracture sont très élevés d’autant plus qu’il n’apprécie pas du tout d’être porté dans les bras et manipulé. Un lapin peut mordre et griffer s’il se sent en danger ou agressé.

- A l’état naturel, le lapin vit dans une garenne, société très hiérarchisée et donc ne supporte pas la solitude. Il faut prévoir d’être disponible pour lui sachant que ses pics d’activités vont de la fin de journée jusqu’au milieu de matinée. Dans la journée, il dort. J’écrirai un post spécial « cohabitation ».

- Les soins vétérinaires à prévoir, en dehors de toute pathologie, concernent essentiellement les vaccins (contre la maladie hémorragique et la myxomatose), la coupe des griffes si vous n’y arrivez pas seul. L’application (très facile) d’un anti parasitaire est également fortement conseillée une fois par mois.

- Il convient d’être particulièrement vigilant concernant son transit qui ne doit pas s’interrompre. Son alimentation sera majoritairement composée de foin (il existe plusieurs types de foins, c’est le lapin qui choisit en général celui qu’il préfère). Viennent en complément la verdure fraiche (par n’importe laquelle, être très vigilant) et parfois des granulés (par n’importe lesquels non plus). Il ne faut jamais s’approcher d’un lapin avec des gâteaux, biscottes ou autre aliment qui lui est formellement interdit.

- Le lapin passe de longues heures dans la journée à faire sa toilette, comme un chat.

- Il s’agit d’un animal particulièrement craintif du fait de sa condition d’animal « proie ». Les crises cardiaques sont fréquentes ce qui signifie qu’il faut s’en occuper avec beaucoup de douceur et lui éviter au maximum le stress.

- J’approuve la stérilisation afin (entre autre) d’éviter à l’animal de vivre dans une frustration permanente qui le conduira à l’agressivité.

- Les codes sociaux du lapin sont en grande partie basés sur le fonctionnement du « dominant/dominé ». En l’éduquant, celui-ci va acquérir la propreté, l’obéissance et le respect de votre territoire car le lapin est un animal territorial.

- Avoir un lapin chez soi en liberté est source d’un grand bonheur, mais l’environnement devra être pensé « lapin » et donc adapté : fils et prises électriques doivent être hors de portée, les chaises bien rangées sous table car les lapins aiment se positionner en hauteur afin d’observer le territoire, ce qui peut être source d’accident dans une maison. Il convient de retirer également les sacs plastiques et tout ce qui pourrait être dangereux pour eux d'ingérer.

- Il est dangereux de laisser un lapin dans un jardin sans surveillance car il serait à la merci de prédateurs (fouines, chats errants,…) oui bien pourrait se sauver mettant par là-même sa vie en péril.

Tout ceci est très incomplet mais j’espère avoir fait le tour de l’essentiel Smile



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux Animaux de Compagnie (NAC)

Message par Invité le Jeu 11 Oct 2012 - 16:28

Bidibulle a écrit:Surtout sur quoi, un échantillon de quoi ? 60 chats ? Une seule espèce ? En quoi cela est représentatif ?

Plus de 100 chats + plus de 50 perroquets (amazones, loris, plusieurs espèces de aras) + cacatoès + plus de 50 oiseaux aquatiques variés (spatules, hérons...) + bucorves + marabouts d'Afrique + reptiles + vautours + rapaces nocturnes + écureuils + lapins + hérissons + fouines + furets + chiens...J'arrête de compter.

Alors ne t'avise plus de me dire que je parle d'un animal comme d'un objet, c'est l'insulte la plus dégueulasse qu'on puisse faire à un animalier !!!
Sur ce je clos le débat, qui ne fait que pourrir inutilement le topic. Désolée d'avoir écrit pour ne rien dire, tu peux scinder paoline si tu veux, ce sera plus simple.


Dernière édition par Moonlight le Jeu 11 Oct 2012 - 16:30, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux Animaux de Compagnie (NAC)

Message par Invité le Jeu 11 Oct 2012 - 16:30

Et pour enchaîner sur ce que dit paoline, une de mes races de lapins favorite, le Lièvre Belge (pas du tout hybridé avec un lièvre)



@paoline: Je plussoie concernant la stérilisation. Tu aurais pu aussi ajouter (je m'y colle) que la stérilisation est aussi conseillée pour empêcher les pseudo-gestations (grossesse nerveuses) et les tumeurs ovariennes/utérines chez la lapine Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux Animaux de Compagnie (NAC)

Message par Invité le Ven 12 Oct 2012 - 18:01

Je m'aperçois que j'ai omis de parler d'un élément qui me semble important, il s'agit de l'espérance de vie du lapin.

Dans la nature étant confronté aux prédateurs et maladies, celle-ci est estimée à 3 ans.

Domestiqué, un lapin peut vivre jusqu'à l'âge de 14-15 ans avec une moyenne plutôt d'environ 8 ans.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux Animaux de Compagnie (NAC)

Message par No gara le Jeu 8 Fév 2018 - 12:44


No gara
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 42
Date d'inscription : 01/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum