NO FLOOD l'antre à fata (un beau merdier entre nous soit dit...)

Page 5 sur 25 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 15 ... 25  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: NO FLOOD l'antre à fata (un beau merdier entre nous soit dit...)

Message par Fata Morgana le Lun 24 Sep 2012 - 11:35

Je n'ai jamais supporté les approximations dans le langage écrit. Je trouvais ça logique, mais en fait, il paraît que c'est une manie de zèbre. Ma vie est envahie par cet animal. Où que je regarde, il est là. Ses rayures vont-elles devenir des barreaux ?
La relecture de mon identité est incessante. Cet animal est dedans et dehors. Il est dans mes écrits, mes pensées, mes idéaux, mes rêves, mes méthodologies, mes passions, mon passé, mes traumas, mon histoire...
Suis-je à ce point déterminé par lui au point, comme je le vois avec horreur, de correspondre à ce point-là à ce... type ?
Mais alors, que me reste t-il ? What a Face

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: NO FLOOD l'antre à fata (un beau merdier entre nous soit dit...)

Message par Fata Morgana le Lun 24 Sep 2012 - 15:42

Je la veux ! Shocked



Il ne me reste qu'à gagner au loto et à passer le permis... What a Face

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: NO FLOOD l'antre à fata (un beau merdier entre nous soit dit...)

Message par Invité le Lun 24 Sep 2012 - 21:04

Merci Fata. Laughing

Je te rejoins sur l'analyse, en particulier des Maîtres, c'est ce qui revient sur des sites qu'ils ont construit, ça ne me plaît guère. Les photos de certains mis en avant me font aussi frémir de "oh oh, pas bon ça..."


L'ennui c'est que des gens plutôt intéressants y vont. Donc squizz sur tout ça et basta tout laisser tomber, ou bien au contraire une virée pour le simple plaisir de regarder certains droit dans les yeux...
Et voir si la lueur y brille. A ceux-là et pas aux autres.

Même dans la boue, on peut trouver de l'or... alien


Au pire des cas, sinon, je viendrai voir si la lueur brille bien dans les tiens. Wink
Enfin quand tu auras résolu la convoitise de cette voiture. lol!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: NO FLOOD l'antre à fata (un beau merdier entre nous soit dit...)

Message par siamois93 le Lun 24 Sep 2012 - 23:10

Pour la voiture tu peux peut-être la trouver en modèle réduit ou en maquette à construire, tu verras c'est très apaisant les maquettes à construire Very Happy Very Happy


siamois93
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3069
Date d'inscription : 03/04/2012
Age : 49

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: NO FLOOD l'antre à fata (un beau merdier entre nous soit dit...)

Message par Fata Morgana le Mar 25 Sep 2012 - 8:29

Je me flatte d'être un homme capable de se mettre hors de lui. Cela prouve la présence de la vie, et l'absence de cette domestication sociale qui transforme la colère avouée et franche en postillons empoisonnés et vénéfices. En fausseté.
Je n'aime ni cette société, ni la veulerie des bien-pensants qui s'y reproduisent. je ne l'ai jamais aimé. Ni cette parole émasculée qui tourne ses phrases en utilisant des circonlocutions insidieuses. Un langage de serpent. Ces gens pondérés que rien ne révolte jamais sont des automates.
Des mécanos vissés boulonnés par la Machine. Je ne suis pas de cette engeance, et m'en honore.
"Il y a toujours un traitre sur les douze". Dialogues avec l'ange.
Combien sommes-nous ici ?

Kara, mes yeux ne brillent que pour le dieu vivant...
La magie cérémonielle n'a jamais fait briller que brièvement les yeux de quelqu'un, et pas forcément d'une lumière qui soit bienveillante.
L'ennui c'est que des gens plutôt intéressants y vont.
Il y a des gens intéressants de partout. Mais dans le domaine spirituel, je ne cherche pas tant des gens "intéressants" que des gens qui vivent dans la vérité ! Et ça, pas besoin d'avion et de pyramides maya, il y en a à coté de chez moi.

Ceux que je contredis, je devrais les éclairer sur les raisons qui me poussent à le faire. Mais il en faudrait tant de pages, il faudrait expliciter tant de termes, éclairer tant de points, diverger de tant et tant de manière que je préfère...procrastiner...
Je devrais essayer de me relire de l'extérieur. Il est évident que je brusque des gens (mais ma violente éducation m'a légué un curseur et une limite très (trop ?) amples...)
A défaut de pouvoir corriger certaines sorties choc, je pourrais peut-être au moins m'en repentir...Mais voilà, se lire du dehors, avec les yeux d'un tiers, ce n'est pas si simple. What a Face

tu verras c'est très apaisant les maquettes à construire
j'ai un léger handicap moteur de la main droite (suite à de mauvais traitements) qui me rend très maladroit...j'ai plutôt des impatiences dans le bras et la main que de la précision...


Dernière édition par Fata Morgana le Mar 25 Sep 2012 - 12:04, édité 1 fois (Raison : fote)

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: NO FLOOD l'antre à fata (un beau merdier entre nous soit dit...)

Message par Harpo le Mar 25 Sep 2012 - 11:57

Fata Morgana a écrit:Les pitreries des politiques...
Voilà que Copé, ce type qui, si on le jette au plafond, y reste accroché avec ses griffes, a "surpris tout le monde" selon l'expression consacrée par les médias en expliquant qu'à l'âge où les autres enfants (normaux) jouent encore à la petite voiture, lui avait déjà des posters de Pompidou dans sa chambre... Suspect

Ah mais tu n'as rien compris à Copé ! Ce qu'il aimait enfant chez Pompidou, c'est son anthologie de la poésie française, et son musée de l'art moderne ! Rien à voir avec son statut d'ex président Wink
C'est marrant, Pompidou il me renvoie à une image de moi, enfant : sa venue à Toulouse et les gens qui l'aimaient bien et qui criaient un affectueux "Pompom" sur son passage... Ce qui fait qu'étrangement j'ai toujours associé Pompom Pompidou à Poupou Poulidor, l'image du gentil et valeureux perdant. Ce que c'est que la mémoire hein...
Reste à parier que Copé, lui, n'est ni un poète, ni un gentil et valeureux perdant. Plutôt raz du plafond, grâce à ses griffes acérées. My two cents Wink
Pou pou pi dou !

Harpo
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5769
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 54
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: NO FLOOD l'antre à fata (un beau merdier entre nous soit dit...)

Message par Fata Morgana le Mar 25 Sep 2012 - 12:03

Je me souviens de Pompidou, et même de De gaulle, mais la politique à l'époque ne m'intéressait pas. J'étais concentré sur ma survie.

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: NO FLOOD l'antre à fata (un beau merdier entre nous soit dit...)

Message par Fata Morgana le Mar 25 Sep 2012 - 13:02

Oui du coté de la pauvreté surviennent des désordres, mais d'où la pauvreté provient-elle, sinon d'un désordre appelé la richesse ?

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: NO FLOOD l'antre à fata (un beau merdier entre nous soit dit...)

Message par siamois93 le Mar 25 Sep 2012 - 13:18

Peut-être que certains pauvres sont plus libres que les riches et aussi plus expressifs ce qui crée cet apparent désordre qu'est la vie ?

siamois93
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3069
Date d'inscription : 03/04/2012
Age : 49

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: NO FLOOD l'antre à fata (un beau merdier entre nous soit dit...)

Message par Fata Morgana le Mar 25 Sep 2012 - 13:23

On peut tenter de se consoler en se disant que la pauvreté, au fond, c'est beau, mais je n'oublie pas cette célébrité qui racontait que la pauvreté avait rendu sa mère bête et méchante...Je crois que le regard romantique sur ce fléau est du fait de quelques riches gratte-papiers.

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: NO FLOOD l'antre à fata (un beau merdier entre nous soit dit...)

Message par siamois93 le Mar 25 Sep 2012 - 13:34

J'ai bien mis "certains", je me méfie toujours des globalisations.

siamois93
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3069
Date d'inscription : 03/04/2012
Age : 49

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: NO FLOOD l'antre à fata (un beau merdier entre nous soit dit...)

Message par Fata Morgana le Mar 25 Sep 2012 - 13:50

Oui.
Mais alors ce ne sont pas des pauvres, se sont des sages.



Dernière édition par Fata Morgana le Mar 25 Sep 2012 - 13:51, édité 1 fois

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: NO FLOOD l'antre à fata (un beau merdier entre nous soit dit...)

Message par Fata Morgana le Mar 25 Sep 2012 - 13:50

Je suis ce genre de con capable de retourner sa maison sens dessus dessous pour vérifier qu'il n'a pas oublié une virgule dans un texte qu'il recopie de mémoire.

"Quel que soit son domaine de création, le véritable esprit créatif n'est rien d'autre que ça : une créature humaine née anormalement, inhumainement sensible.
Pour lui un effleurement est un choc, un son est un bruit, une infortune est une tragédie, une joie devient extase, l'ami un amoureux, l'amoureux est un dieu, et l'erreur est la fin de tout.

Ajoutez à cet organisme si cruellement délicat l'impérieuse nécéssité de créer, et encore créer- au point que sans la possibilité de créer de la musique, de le poésie, des livres, des édifices, ou n'importe quoi d'autre qui ai du sens, il n'a plus de raison d'être.
Il doit créer, il doit déverser de la création.
Par on ne sait quelle étrange urgence intérieure, inconnue, il n'est pas vraiment vivant à moins qu'il ne soit entrain de créer."
Traduit de Pearl Buck." Pearl Buck


Si je mets de coté la modestie, comprise comme nécessaire affichage de soi pour être supportable aux autres, rien à faire, je suis de cette espèce. je parle trop, j'écris trop, je pense trop, sans arrêt, sans répit. Je voudrais suivre cent, mille conversations en parallèle, avoir mille idées et mille tournures à partager. Mais aujourd'hui je suis fatigué. J'ai mal dormi parce que j'ai trop pensé, j'ai écris, mentalement, une grande partie de la nuit. Plus on cherche à bloquer cette "créativité" (en est-ce, qui peut le dire ?) plus cela l'excite, la nourrit, la renforce. Cette machine à "textualiser" qui est sous mon crâne, ne vit que par et pour cet excès.
Je voudrais être partout à la fois, sur tous les fronts, comme si au fond mon but quand je m'exprime était de parvenir à faire s'épuiser le flots ininterrompu de pensées, formules, adages, réflexions, poèmes, cris, qui ne cessent de me traverser, même dans mon sommeil.
Oui cela me fait commettre des erreurs, des gaffes, et même entraîne des blessures, mais je le sais, rien ni personne ne pourra jamais me convaincre de ralentir ce flot, tout simplement parce que je commence à m'apercevoir qu'il me maîtrise aussi bien que je crois le maîtriser...
Mais le fait est là, si je me souviens d'avoir écris une tournure bancale, rien à faire, il faut que je me relève la nuit pour la corriger.

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: NO FLOOD l'antre à fata (un beau merdier entre nous soit dit...)

Message par Invitado le Mar 25 Sep 2012 - 16:20

Il y a des "pauvres" d'un certain point de vue qui ont bien plus de choses à partager (pour être plus juste : à donner) que ceux qui les "estampillent" de la sorte (ceux qui ne le sont pas de leur point de vue : nous). Les conversations qui m'auront fait le plus avancé ne furent ni celles des plus voyants (sous toutes les formes) et encore moins celles des bien pensants.

Dialogues avec l'ange...vous connaissez...



Invitado
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: NO FLOOD l'antre à fata (un beau merdier entre nous soit dit...)

Message par Fata Morgana le Mar 25 Sep 2012 - 18:29

Je suis d'accord, d'autant que je suis "pauvre" moi-même... Very Happy

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: NO FLOOD l'antre à fata (un beau merdier entre nous soit dit...)

Message par Invité le Mar 25 Sep 2012 - 20:15

Comment expliquer...
ça ne vient pas. C'est là, mais cela ne franchit pas les mots.



Ce n'est pas seulement au milieu de la lumière, que l'on trouve les lueurs.
Les plus belles sont serties dans des gangues, qui méritent de se craqueler elles aussi.


Parfois je suis lueur, parfois je suis gangue.
Parfois je croise une lueur, parfois je croise une gangue.
Mais toujours, l'identique originel est là, présent, quelle que soit sa forme "visible".
Même dans sa forme moins belle, dans sa gangue, j'aime le trouver. Aimer est un mot faible. Je vis pour cela serait plus juste. Et quand cela se révèle, c'est si beau et si normal en même temps, si instinctif, si "simple besoin vital".

Comme un battement.
Cela fait chanter en moi des sons si doux et tristes à la fois, douceur de force de vie, tristesse de ne point en boire assez en ce jour ici, et que tous ne puissent pas encore, mais redouceur de se dire que cela se retrouvera. Echo, souvenir... Like a Star @ heaven

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: NO FLOOD l'antre à fata (un beau merdier entre nous soit dit...)

Message par Fata Morgana le Mar 25 Sep 2012 - 20:42

Pour moi c'est plus simple. Il y a le péché, et il y a le salut. Des voies de perdition, et une voie de salut. Un seul Dieu et père, et un seul baptême. Ce n'est pas que je ne connais pas le reste, c'est que je n'en veux pas. Le Saint Esprit n'est donné QUE par le Fils; les autres expériences peuvent te faire voir des étoiles, elles n'en demeurent pas moins dangeureuses ou illégitimes.
Je sais bien qu'il y a un réveil du paganisme, mais ça le regarde et je prévois à cela des conséquences désastreuses. Donc ne te fatigue pas. Je ne pratique pas les idoles. Merci.

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: NO FLOOD l'antre à fata (un beau merdier entre nous soit dit...)

Message par Invitado le Mar 25 Sep 2012 - 20:44

Revois encore ces conversations sur le monde, l'univers, le froid s'estompant au fil de la concentration et le ciel étoilé emporte les mots échangés...peut être vers d'autres moments de la vie...comme maintenant où je me souviens (et sais grâce à ce fil où je suis venue aujourd'hui, pourquoi la liberté tant vantée entre zèbres, ne me semble pas si évidente : déjà connu cela dans le passé et encore maintenant de temps en temps, ailleurs que dans des soirées ou sur des forums, en bien plus intense).

Peut être que je les cherche dans le virtuel en écumant les forums...alors qu'ils existent dans la vrai vie...

Que sont-ils devenus ? je ne sais et le saurais probablement jamais....peut être un jour, ce sera moi qui, assise sur un parapet, raconterai les étoiles passées, futurs probables, à de jeunes illuminés qui n'auront trouvé que moi avec qui échanger leurs lumières.
Jamais les autres conversations que l'on peut avoir ici ou là (quel que soit le nombre de rayures, de dorures... des intervenants), n'auront eu cet impact, laissé trace aussi indélébile.


Ils étaient libres, pas d'aller et venir, où et quand ils voulaient, de dire tout ce qu'ils voulaient à qui ils voulaient...mais libres de penser. De penser à voix haute.



Vous êtes pauvre aussi ? mais peut être, aussi, riche de pouvoir penser...vraiment, sans faire semblant, sans utiliser des idées créées par d'autres...

En tout cas la voiture est un fort joli joujou, me plairait bien aussi...mais au bout de quelques kilomètres...plus rien de neuf à expérimenter Very Happy





Invitado
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: NO FLOOD l'antre à fata (un beau merdier entre nous soit dit...)

Message par Invitado le Mar 25 Sep 2012 - 21:00

Posté le commentaire avant les vôtres, donc, n'avait rien à voir.


Justement suis en conflit interne entre ce qui est considéré comme du paganisme (tout ce qui n'est pas dans un "livre") et le catholicisme (dans sa version dépouillée de l'imagerie habituelle) qui condamne le premier...un conflit interne fait rage.

Il est vrai, que les présentations, ci-dessus, de ce qui peut apparaître comme du paganisme...sont-elles volontairement ridicules ?

Il est vrai aussi, qu'après non seulement avoir lu, mais expérimenté : "les dialogues avec l'ange" tout peut paraître ridicule...
Pourtant, le conflit persiste et fait rage.



Invitado
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: NO FLOOD l'antre à fata (un beau merdier entre nous soit dit...)

Message par Fata Morgana le Mar 25 Sep 2012 - 21:05

Je lisais dialogues avec l'ange en 1983. J'ai rencontré Gitta Mallasz à Lyon.
Et en 85, j'ai rencontré Jésus. Dialogues avec l'ange a, c'est vrai, contribué à ma conversion.
D'ailleurs, Anna et Lili, bien que Juives, se sont faites baptiser. Sans renier pour autant leur judaité. Ce qui est juste, y compris théologiquement.

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: NO FLOOD l'antre à fata (un beau merdier entre nous soit dit...)

Message par Invitado le Mar 25 Sep 2012 - 21:47

Ha oui.

De mon côté, ai lu le livre, dans des bois au coeur de l'endroit où je vécus une curieuse sensation il y a 20 ans.

Leur expérience, il faut bien l'avouer insuffle une intense lumière, quelqu'un m'a parlé de cette expérience, l'an dernier et suis partie à cette découverte, à l'époque. En effet, Guitta donnait des conférences et les protagonistes se sont convertis tout en gardant leur religion de base.
Mais Guitta fut la seule à survivre à la guerre...si mes souvenirs sont bons.

Suis plus proche de Guitta au début de l'expérience et peut être plus butée encore.
Du mal, avec le côté très directif, voire implacable de l'ange (il fait parfois même peur, puisque forcément, me plaçant dans la situation de Guitta, je viens de relire le début...ha oui ! on a envie d'aller se cacher dans un coin pour échapper au regard...chose vaine et puérile, mais instinctive et animale (que nous sommes tout de même)).


Il est vrai, cette expérience est puissante puisqu'elle fait aussi peur qu'elle éclaire (d'ailleurs, les réponses sont suggérés, font office de stimulation, mais pas données telles quelles).
Ne me suis pas sentie capable d'affronter, il y a un an et il est vrai, maintenant que je me remémore...le paganisme requière beaucoup moins d'exigence.

C'est lâche, je le sais.

Peut être un jour me retrouverais-je au pied du mur....à ne plus pouvoir fuir (par deux fois : il y a 20 ans et l'an dernier).

Je comprends maintenant l'objet du conflit interne.





Invitado
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: NO FLOOD l'antre à fata (un beau merdier entre nous soit dit...)

Message par Fata Morgana le Mar 25 Sep 2012 - 21:56

Je pense que la fonction de la lumière est de mettre au jour nos "péchés". Alors nous n'avons que deux choix: le reconnaître et en être pardonné, ou se voiler la face et en mourir. C'est simplifié à l'extrême, mais c'est le principe.

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: NO FLOOD l'antre à fata (un beau merdier entre nous soit dit...)

Message par Invitado le Mar 25 Sep 2012 - 22:06

N'ai donc jamais rencontré Guitta...quant à Jésus...non plus.
Ne sais pas exactement qui ou ce que j'ai croisé, il y a 20 ans, mais cette expérience relatée dans ce livre, en a constitué une sorte de "rappel", des années après.

Mais contrairement à toi, je suis fermée et en fuite perpétuelle et c'est pour cela que je me sens toujours très embarrassée lorsque je dois parler vraiment et profondément de "religion" ou dans un sens plus large : spiritualité.
Aimerais pouvoir dire, comme d'autres que je ne crois en rien...mais ajouterais le mensonge à la double couardise (ne pas affronter, et ne pas reconnaître que je sais).

J'allais dire, il serait temps que je m'ouvre...mais dans un futur proche, il n'y aura plus vraiment de choix : les choses se feront ou ne se feront pas du tout.

Et sais très bien qu'avant de mourir, serai à nouveau confrontée d'une manière ou d'une autre....d'autant que petite, avec mon esprit d'enfant, ai eu l"audace de faire un pacte avec Dieu....je ne sais s'il est caduc, en prenant en compte l'insouciance de l'enfance...ou si quelque chose est resté.
L'expérience en Hongrie, n'augûre rien qui puisse me faire penser que, même enfant, même insouciant, le "pacte" se soit perdu dans les airs....




Invitado
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: NO FLOOD l'antre à fata (un beau merdier entre nous soit dit...)

Message par Invitado le Mar 25 Sep 2012 - 22:07

Je pense que la fonction de la lumière est de mettre au jour nos "péchés". Alors nous n'avons que deux choix: le reconnaître et en être pardonné, ou se voiler la face et en mourir. C'est simplifié à l'extrême, mais c'est le principe.

Oui je sais.

Invitado
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: NO FLOOD l'antre à fata (un beau merdier entre nous soit dit...)

Message par Invité le Mar 25 Sep 2012 - 22:52

Mais le verre à moitié plein de pêchés, reste toujours un verre.


Un jour il sera rempli de bon jus, un autre jour il sera tourné d'avoir été laissé trop longtemps au soleil sans se faire rincer.


Tout switche en ce monde, tout.
Alors, rempli de pêché ou rempli de bon vin doux... Le verre reste un verre, c'est la seule chose qui ne change pas.
Wink


Verre, doux ou amer, sera et reste verre. Ce n'est pas son contenu qui importe le plus à certains moments: c'est le fait qu'il "puisse" contenir. Et que c'est sa fonction.


Ne pas confondre: verre et contenu, ne sont pas les mêmes choses.
Une mauvaise chose dans le verre, ne rend pas le verre en lui-même propre à se faire jeter à la poubelle.

With Love,
et bonne nuit. Sleep

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: NO FLOOD l'antre à fata (un beau merdier entre nous soit dit...)

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:22


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 25 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 15 ... 25  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum