Bonjour à tous et à toutes!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bonjour à tous et à toutes!

Message par LouisF le Mar 25 Sep 2012 - 6:08

Pour faire une histoire brève (enfin je vais essayer), j'ai découvert il-y-a approximativement 2 ans (à l'age de 31 ans) que j'arborais les rayures. C'est arrivé via un "flash" en conduisant la nuit, ce "flash" m'a indiqué d'aller fouiller sur le sujet des enfants surdoués... J'ai carrément explosé de rire quand ça m'est venu à l'esprit: "mais qu'est-ce que c'est que cette idée à la c..." me suis-je dit... Mais même si ça me paraissait un tantinet ridicule (ayant 31 ans) je suis allé voir ce qu'il en était, qu'est-ce donc qui pouvait m'être utile dans ce sujet?

J'ai commencé par le condensé de wikipedia en pensant que je lirais rapidement en diagonale et que je n'y trouverais probablement pas grand chose... Et bien heureusement que j'étais bien assis! Aujourd'hui encore, 2 ans plus tard, après pas mal de lectures et de consultations, ça m'est encore étrange de lire sur le sujet, je m'y reconnais tellement... Pour une fois, il était question de gens auprès de qui je pouvais vraiment m'identifier, ce fut comme de la magie, j'ai enfin su quelle était ma "maladie"!

Pour moi, cette différence, je l'ai vécue d'une façon très négative, on m'a affublé de tellement de qualificatifs tant à l'école qu'à la maison. Mes parents, les enseignants (et les autres) mettaient mes difficultés sur le dos de ma "légendaire paresse". J'étais ce personnage qui avait apparemment tout pour réussir haut la main, mais qui était trop "nul" pour simplement vouloir réussir. J'excellais dans mes projets à la maison, passionné de sciences, entomologie, etc... Les gens interprétaient alors mes succès dans ces projets comme étant un "affront", une désobéissance délibérée contre le système scolaire. Comme si je ne voulais tout simplement pas mettre l'effort si ça venait de l'école, tout bêtement... Et bien non, c'est juste que mes projets je les faisais par moi seul et pour moi seul et à mon rythme, donc l’intérêt y était toujours! Je savais que j'avais d'excellentes capacités intellectuelles, mais de là à imaginer que je pouvais être vraiment différent, ah non quand même, j'aurais même trouvé l'idée absurde à cette époque...

Dès le début du primaire on m'a mis dans l'esprit que j'étais une sorte de gros nul paresseux. Je réussissais à passer mes cours mais avec des notes médiocres. J'étais à cette époque en Guinée avec mes parents, mon père travaillait comme expat pour une mine de bauxite. Ma vie allait quand même bien durant ces années, même si face à l'école et face à mes parents j'étais ce garçon faignant qui ne faisait qu'a sa tête et qui devait donc être punis souvent, j'avais ma place là bas, j'étais apprécié par les gens du village, mon jardinier était carrément un frère pour moi, j'avais pleins de loisirs, les insectes, la pêche, la mer etc... Mais, pour venir aider une situation déjà pas très enviable, j'ai été rapatrié à Montréal à l'age de 10 ans (mon père voulait rentrer "à la maison"), j'ai perdu tout mais vraiment tout mes repères, tout mes amis, tout mes loisirs, (etc) pour me retrouver dans un pays que je ne connaissais pas et dont tout était différent à tout points de vue. Cette année là, j'ai connus ce qu'était la dépression, les pensées suicidaires ont suivies quelques mois plus tard. Mes parents maintenant revenus au bercail étaient trop occupés à travailler pour se rendre compte de ma détresse grandissante. Un jour j'ai explosé et j'ai dit à mon père que je pensais à en finir avec la vie, de façon sérieuse. Sa réaction fut de me faire grimper dans ma chambre au deuxième étage à grand coups de pieds au c... et pas de façon imagée, au sens littéral. Il avait cru que je tentais de le manipuler... J'en ai plus jamais reparlé jusqu'à la fin de l'adolescence. Je me sentais maintenant excessivement coupable d'avoir des pensées suicidaire, j'étais maintenant encore pire qu'un gros nul, j'étais devenu le gros nul méchant et manipulateur! À l'école c'était au moins aussi plaisant, j'avais quelques rares amis mais la plupart des autres aimaient bien m'écraser gentilment, j'étais déjà à genoux dans un milieu auquel je ne parvenais pas à m'adapter, j'étais déjà à la base différent des autres enfants... C'était facile de me torturer un peu plus, ça devait vraiment bien les amuser...

Ouf, que de souvenirs joyeux j'ai là pour vous lol.

À l'age de douze ans j'ai eu le diagnostique de dépression profonde, hop on commence le Paxil! Ça m'a bousillé un peu plus, moi j'étais bien prêt à prendre les pilules qu'il me fallait pour devenir une personne bien. Et bien les anti dépresseurs n'ont jamais eu d'effets bénéfiques, seulement des effets secondaires. J'en ai essayé toute une myriade jusqu'au début de la vingtaine. on m'a ensuite diagnostiqué bi polaire, et hop le lithium, ça non plus ça n'a strictement rien donné de positif, j'avais juste de délicieux reflux gastriques au gout légèrement salé... Au travers tout ça, j'avais commencé les drogues de toutes sortes, l’alcool et évidement à l'excès tant que possible! faut pas faire les choses à moitié! J'ai eu des démêlés avec les autorités durant ces années aussi, tout pour aider l'estime que j'avais de moi et celle de mon entourage à mon égard.

J'ai malgré tout réussis à terminer mes études en gestion de réseau informatisés (les miracles existent!). J'ai eu somme toute une belle carrière, j'ai pu retourner en Afrique pour faire des contrats, mais ça ne m'a pas apporté de satisfaction, dommage, je rêvais de revenir en Afrique depuis le jour ou j'étais parti! J'étais et je suis encore, plutôt incapable de profiter du moment présent, de la vie! Obtenir satisfaction est pour moi chose très difficile et quand ça arrive, c'est très éphémère. Ça peut paraitre étrange, mais j'ai toujours connu mes capacités, même si j'étais "le pire nul du monde" ... Un nul talentueux quoi! Donc quand je commençais un projet, je ne m'attendais à rien d'autre que de le réussir, la seule surprise que j'aurais pu avoir aurait été d'échouer. Et là, j'aurais "savouré" le gout amer de l'échec pendant un bon moment!

...

Ça doit faire une dizaine d'année que je réussis à faire des progrès sur le plan personnel, j'ai commencé par arrêter de bousiller ma vie délibérément, puis tranquillement j'ai pu commencer à entreprendre des actions positives pour moi même et puis la découverte de l'amour propre! Ce pas a définitivement changé ma vie pour le mieux.

Ma vie n'est pourtant pas encore satisfaisante. J'ai connu un nombre fantastique d'échecs dans mes relations amoureuses, ça commence et fini presque toujours de la même façon, au début c'est le bonheur total, le partage, tout baigne ... et puis avec le temps, ça penche sur l'incompréhension mutuelle, puis ça fini en queue de poisson.

Ces deux dernières années, je me suis rendu compte à quel point je vie dans ma "bulle", à quel point j'ai de la difficulté à me faire comprendre et à quel point j'interprète souvent mal ce qu'on me dit... J'y porte maintenant une grande attention, ça fonctionne assez bien déjà, moins de situations conflictuelles!

Je vois aujourd'hui clairement que je dois m'adapter pour pouvoir enfin commencer une vie qui a un sens. Pour moi une vie de couple réussie a toujours été une priorité, j'ai besoins de donner et de recevoir, absolument. Pour le moment je n'ai encore jamais mis en perspective le coté zèbre dans cette équation, je n'ai jamais en couple avec une jolie zèbre non plus...

(Désolé ça devient franchement long mon truc lol)

Alors ou j'en suis aujourd'hui, face à du nouveau. Côté relation amoureuse, je ne sais vraiment pas quoi faire ni quoi en penser, il me parait évident que je vais devoir soit rencontrer une personne "comme moi", soit ajuster ma façon de communiquer de façon assez importante. J'ai compris récemment que souvent j'ai pu, par mes paroles, provoquer un sentiment d'infériorité chez l'autre, et c'est bien regrettable, j'ai fais foiré plusieurs relations de couple comme ça, et de plusieurs j'étais éperdument amoureux... Beaucoup de souffrance encore une fois.

Coté travail, c'est un peu la même chose, problèmes de compréhension des autres, collègues ou clients, c'est pareil. Je songe à me relancer encore une fois dans autre chose, ça sera ma troisième entreprise lol. Cette fois j'espère vraiment être en mesure d'en retirer du positif, de faire évoluer plusieurs facettes de ma personnalité, de retrouver qui je suis vraiment et pouvoir enfin envisager une relation qui ne se détruira pas!

Voilà, je viens ici pour trouver des ressources, de l'information, des lignes directrices peut-être, grâce au vécus d'autres zèbres qui comme moi ont du en baver un moment avant de trouver leur place dans ce monde! Si vous croyez pouvoir m'orienter un peu, je suis preneur de suggestions!

Merci de m'avoir lu, ça m'a fait du bien de pouvoir exprimer tout ça!

alien



LouisF
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 1
Date d'inscription : 15/09/2011
Age : 37
Localisation : Trois-Rivieres, Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour à tous et à toutes!

Message par Maug le Mar 25 Sep 2012 - 6:24

Salut et bienvenue!

Maug
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 75
Date d'inscription : 04/12/2011
Localisation : Au fond à droite

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour à tous et à toutes!

Message par Siren le Mar 25 Sep 2012 - 8:50

ors ou j'en suis aujourd'hui, face à du nouveau. Côté relation amoureuse, je ne sais vraiment pas quoi faire ni quoi en penser, il me parait évident que je vais devoir soit rencontrer une personne "comme moi", soit ajuster ma façon de communiquer de façon assez importante. J'ai compris récemment que souvent j'ai pu, par mes paroles, provoquer un sentiment d'infériorité chez l'autre, et c'est bien regrettable, j'ai fais foiré plusieurs relations de couple comme ça, et de plusieurs j'étais éperdument amoureux... Beaucoup de souffrance encore une fois.

Coté travail, c'est un peu la même chose, problèmes de compréhension des autres, collègues ou clients, c'est pareil. Je songe à me relancer encore une fois dans autre chose, ça sera ma troisième entreprise lol. Cette fois j'espère vraiment être en mesure d'en retirer du positif, de faire évoluer plusieurs facettes de ma personnalité, de retrouver qui je suis vraiment et pouvoir enfin envisager une relation qui ne se détruira pas!




pffff c'est vraiment abusé la façon dont des personnes qu'on ne connait absolument pas puissent parler à notre place !!!!


Wink


Bienvenu à toi ....

Nouvelle aussi et je pense qu'on a pas fini d'halluciner Wink
++

Siren
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 65
Date d'inscription : 24/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour à tous et à toutes!

Message par Charlyz le Mar 25 Sep 2012 - 19:02

Hey! Bienvenue!

Charlyz
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 188
Date d'inscription : 29/08/2012
Age : 24
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour à tous et à toutes!

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:51


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum