Vous permettez ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vous permettez ?

Message par Scarbo le Ven 10 Juil 2009 - 10:53

Quelle claque mes amis... et quel soulagement !
Alors moi, je suis Arnaud, j'ai 32 ans et je vis à Liège, en Belgique (mais je suis français).
J'ai été diagnostiqué lorsque j'avais 9-10 ans mais je n'ai jamais été accompagné de manière spécifique. J'ai même envie de dire au contraire, entre l'obligation tacite de réussite, la culpabilité qui va avec (j'en rajoute pas, vous voyez très bien ce que je veux dire...) et d'expériences de vie violentes et traumatisantes... et tous les problèmes liés à la surdouance par dessus...
Comme beaucoup ici, à mon avis, c'est la rencontre avec le livre du Dr. SIAUD-FACCHIN qui m'a ouvert les yeux. Alors c'est ça! Je ne suis pas fou, ni autiste (je me suis franchement posé la question, il y a déjà bien longtemps, j'y reviendrais dans un autre post), ni même capricieux ou immature, encore moins dépressif ou pleurnichard... En lisant ce bouquin, j'ai pleuré. Souvent. J'avais l'impression que quelqu'un me prenais dans ses bras et me disait: "je sais... je sais... t'en a chié, et c'était pas juste...". J'ai avalé tout le bouquin en une nuit et j'ai l'impression d'en être sorti transformé. J'ai pris conscience de...
Pour vous dire la vérité, la semaine dernière, j'ai essayé de me suicider. Ça n'était pas la première, mais je n'avais jamais été aussi décidé. C'est le coup de fil d'une amie qui m'en a fait sortir. J'ai découvert ce livre le même jour. Et je crois que quelque chose s'est passé... quelque chose de bien...
J'ai parcouru un peu ce forum avant de m'y inscrire (et maintenant de m'y présenter) et j'y ai lu des choses bouleversantes, en ce sens que j'aurais pu parfois en être l'auteur.
Il y a quelques temps, une amie (pas la même), me voyant m'enfoncer tous les jours un peu plus dans ma propre merde, m'a dit qu'il fallait que je me force à poser enfin mes valises (c'est gentil de sa part... mais bon... je fais comment exactement ?). Je lui ai répondu que je ne savais pas où les mettre...
Et euh... du coup, je pensais... ça vous ennuie si je laisse quelques affaires ici ?
A+

Scarbo
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 70
Date d'inscription : 10/07/2009
Age : 39
Localisation : Liège (Belgique)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous permettez ?

Message par JK le Ven 10 Juil 2009 - 11:53

Bienvenue, installe-toi, y'a toute la place, c'est moi qui tiens l'accueil pour le moment mais les autres ne vont pas tarder lol!

JK
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 148
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 30
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous permettez ?

Message par À trop vouloir en savoir le Ven 10 Juil 2009 - 11:55

Bonjour à toi! En effet ça ne tarde pas…

Tout ce que tu cites ici me rappelle ce que j'ai vécu il y a très peu de temps. J'en ai quelques larmes aux yeux pour tout t'avouer. Lorsque tu écris :
Alors c'est ça! Je ne suis pas fou, ni autiste […] ni même capricieux ou immature, encore moins dépressif ou pleurnichard... En lisant ce bouquin, j'ai pleuré.
Comment peut-il en être autrement? Comment ne peut-on pas pleurer quand on a, pour la première fois de sa vie, l'impression que quelqu'un vous a suivi toute votre vie à travers ces lignes? "Tiens : comme moi!", "Mais c'est pas possible? C'est un canular!" ont été mes premières réactions. J'avais peur d'être tombé sur un ersatz d'horoscope qui relate des faits suffisamment vagues pour toucher tout et n'importe qui… et on parcourt les lignes, peu à peu… jusqu'au déclic. Violent pour ma part, peut être dû au fait de cette révélation tardive…

Pose donc tes bagages ici, sur ce terrain tu es chez toi.

À trop vouloir en savoir
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 152
Date d'inscription : 09/07/2009
Age : 32
Localisation : Lyon

http://www.knorweb.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous permettez ?

Message par Scarbo le Ven 10 Juil 2009 - 13:38

Merci à vous, votre accueil me touche beaucoup.
Si vous voulez bien, je continue un peu ma présentation (je dois me sentir en confiance Embarassed )
D'aussi longtemps que je me souvienne, je me suis toujours senti différent des autres. Infiniment plus évolué (aaargh, désastre de l'orgeuil) dans mes réflexions, ma manière d'appréhender les "systèmes" dans leur globalité, ma manière "instinctive" de trouver des solutions; et en même temps tellement démuni en face de choses presques anodines, en tout cas de choses qu'il me semblait être le seul à ne pouvoir gérer, les frustrations notamment, le sentiment d'abandon, la "mal-compréhension" de ces fameux implicites, la difficulté à "prendre sur moi", à relâcher ma réflexion, j'en passe, et des meilleures (et des vertes, et des pas mûres aussi...). Se rendre compte de toutes les imperfections du monde, de la simplicité (relative) des possibles envisageables (une volonté collective de se poser la question) et pourtant de la léthargie de ce monde. A quoi bon, dans ce cas...
Je ne sais pas si je suis un pessimiste qui se force à y croire ou un optimiste désabusé. Peut-être un peu des deux (et vice-versa Twisted Evil )
Je vous passe mon parcours scolaire chaotique. J'ai finalement atterri dans une école de cinéma. C'est une de mes passions (avec la littérature, la musique, les frites, les Ford des années 70, la cuisson de la viande rouge, les jeux de rôles, la bière belge, ...). Je voulais devenir réalisateur (créativité, technicité et "gestion systémique", ça aurait pu le faire...). Mais voilà, peur de me confronter, difficultés à expliquer mes travaux et à entrer dans le moule de l'école, des tonnes d'idées de scénario mais pas une seule qui va au bout... j'ai fini technicien, cadreur, photographe, chef-op'... Des expériences intéressantes mais à nouveau la lassitude, l'ennui, la prise de conscience de la vacuité de la mission (participer à ce flot d'images destructrices et propagandistes qui abreuvent nos sociétés modernes)... J'ai craqué... j'ai gâché ce qui restait et je suis parti. En Belgique pour tout vous dire. Refaire des études (je suis dedans actuellement), devenir éducateur spécialisé. Je voudrais marier les deux, faire de l'éducation à l'image. Essayer d'accompagner les gens dans une certaine compréhension de leur environnement médiatique (et donc de leur environnement réel dans nos "démocraties" occidentales). C'est peut-être ça, ma quête à moi...
Depuis quelques jours (depuis mon "coming-out", quoi), j'ai recommencé à écrire, je vis mieux ma différence (parce qu'il me semble enfin la comprendre). J'en ai parlé un peu autour de moi, j'ai fait lire des passages du livre... ça m'a fait du bien car des personnes importantes pour moi ont pu comprendre certaines de mes réactions parfois inadéquates, parfois dont elles ont souffert, parfois dont j'ai été meurtri... Maintenant, je sens que je vais pouvoir mieux relativiser mes émotions... parvenir à les gérer peut-être un jour Question . Comme une forme d'"auto-censure" qui n'aurais plus lieu d'être.
Merci...

Scarbo
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 70
Date d'inscription : 10/07/2009
Age : 39
Localisation : Liège (Belgique)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous permettez ?

Message par À trop vouloir en savoir le Ven 10 Juil 2009 - 13:49

C'est étrange, mais bien qu'on soit tous des inconnus, je pense que personne n'est mieux à même de te comprendre qu'un autre surdoué. C'est à la fois rassurant et tellement triste.
je vis mieux ma différence (parce qu'il me semble enfin la comprendre).
Je suis récemment passé par une phase assez critique aussi, et la compréhension de sa différence aide beaucoup.
des personnes importantes pour moi ont pu comprendre certaines de mes réactions
Ça aussi c'est essentiel. Si il manque une base solide, un appui extérieur il y a de grandes chances que ça n'aide pas à surmonter les épreuves.

Dis moi, à te lire, tu me sembles sur une bonne voie non? On sent des blessures belles et bien présentes, qui ont du mal à se refermer, des remords peut être mais il semblerait que tu voies actuellement "une lumière au bout du chemin" non?

À trop vouloir en savoir
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 152
Date d'inscription : 09/07/2009
Age : 32
Localisation : Lyon

http://www.knorweb.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous permettez ?

Message par Scarbo le Ven 10 Juil 2009 - 14:14

À trop vouloir en savoir a écrit:Dis moi, à te lire, tu me sembles sur une bonne voie non? On sent des blessures belles et bien présentes, qui ont du mal à se refermer, des remords peut être mais il semblerait que tu voies actuellement "une lumière au bout du chemin" non?
J'ai envie de le croire. Les blessures ne se refermeront peut-être jamais mais maintenant, j'ai l'impression que je vais pouvoir en faire quelque chose. Pour me construire, plus pour me détruire. J'ai envie de me réconcilier avec ma famille, avec mes amis, avec mes ex (les pauvres), avec le monde... avec moi, surtout. Je prends conscience de l'injustice de mon sur-moi. Il est temps que je redore un peu mon blason, quoi, que je sois enfin fier de moi. Et j'ai l'impression que ça va peut-être bien commencer à être possible. Disons que je ne vois pas encore la lumière au bout du chemin mais je me suis laissé dire qu'il y avait un interrupteur quelque part. Je le cherche (et crois-moi, je lâcherai pas l'affaire tant que j'ai pas mis la main sur ce foutu bouton).

Scarbo
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 70
Date d'inscription : 10/07/2009
Age : 39
Localisation : Liège (Belgique)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous permettez ?

Message par soleil300 le Ven 10 Juil 2009 - 14:40

Bonjour Scarbo et bienvenue, installe toi confortablement et mets toi à l'aise. Ici tu peux déposer armes et bagages, larmes et orages neuronaux, réflexions douloureuses et espoirs insensés, ressentis et souhaits les plus fous, rien ne te reviendra déformé, tranché, tronqué, coupant, piquant. Ici, tout pousse et fleurit, tout rapporte à tous, ici, c'est notre havre de paix, l'endroit où se poser et se reposer pour se projeter et s'entraider.

Encore une fois, mais je ne me lasse pas de le dire, toi aussi, tu dis, à ta manière mais d'une manière qui me parle et qui pourrait être la mienne ce que j'aurais du et voulu pouvoir dire au même age.

sunny

soleil300
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 305
Date d'inscription : 16/06/2009
Age : 49
Localisation : Nîmes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous permettez ?

Message par Dilbert le Ven 10 Juil 2009 - 16:09

Bonjour et bienvenue !

Chef op', mon rêve... Enfin un de mes rêve. J'aurai adoré faire une école de ciné...

Dilbert
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 119
Date d'inscription : 10/06/2009
Age : 38
Localisation : Somewheeeere over zeu rainbowww

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous permettez ?

Message par À trop vouloir en savoir le Ven 10 Juil 2009 - 17:01

Passionné de cinéma il est vrai que ça m'aurait carrément branché aussi!

À trop vouloir en savoir
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 152
Date d'inscription : 09/07/2009
Age : 32
Localisation : Lyon

http://www.knorweb.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous permettez ?

Message par Magita le Mar 14 Juil 2009 - 9:54

Bonjour ptit Liégeois... Rolling Eyes

Magita
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 85
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 37
Localisation : Belgique

http://www.avancetoi.be (en restauration!)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous permettez ?

Message par Virgule le Mar 14 Juil 2009 - 10:12

Scarbo a écrit:Je voudrais marier les deux, faire de l'éducation à l'image.

Je suis dans le même objectif que toi. Je veux allier l'éducation à l'agriculture. Je m'occupe d'enfant en périscolaire depuis 10 mois environ et j'ai remarqué le bien fait des animaux sur les plus turbulents d'eux (je l'avais remarqué avec des chevaux sur des enfants autistes grave, mais cela n'est pas ma découverte). Ayant fait des études de productions animales et ayant travaillé dans la production animale j'en ai eu marre on va dire (en plus de quelques problèmes de santé) d'un système où les gens ne comprennent pas les besoins d'un agriculteur et lui mette toujours des bâtons dans les roues parce qu'ils ne comprennent pas que nous avons aussi besoin de manger et vivre.

J'ai choisi alors de reprendre des études de psychologie pour pouvoir accompagner des enfants en difficultés sociales. J'aimerais ouvrir une ferme pédagogique avec quelques dizaines d'animaux différents pour pouvoir apprendre aux enfants à se calmer avec des animaux, à prendre confiance en eux et à prendre des responsabilités. Pour leur montrer qu'ils sont capables de faire des choses.

Ton combat dans la vie, je le comprends, nous le comprenons. Je n'ai pas encore eu la chance de lire le fameux bouquin, mais j'ai hâte de le lire. Mais une psychologue, LA psychologue qui m'a annoncé ce que j'étais m'as beaucoup aidé. Pas forcément avec les mots que tout le monde aurait dit, mais ça a marché et j'ai réussi à me construire avec mes rayures.
Quand j'ai découvert ce forum (par le biais de quelqu'un qui l'a découvert avec le bouquin) j'ai été ému, j'ai découvert des gens pareil que moi. Wahou ! Je ne suis pas tarée !

Pose tes affaires, mets ta brosse à dent, ton dentifrice et un caleçon de rechange ou plus si tu veux ici il y a de la place alors je te souhaite la bienvenue dans le troupeau.

Virgule
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 364
Date d'inscription : 22/06/2009
Age : 29
Localisation : Bruxelles

http://mon-coeur-de-poete.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous permettez ?

Message par Scarbo le Mar 14 Juil 2009 - 11:04

Notre démarche me paraît bien similaire en effet. On éprouve un domaine qui nous intéresse, on s'aperçoit de tous ses "dysfonctionnements", on essaye de les corriger (en les partageant). En tout cas, je le résumerais comme ça.

Virgule a écrit:mets ta brosse à dent, ton dentifrice et un caleçon de rechange ou plus si tu veux

Pas besoin de tout ça, je suis un punk moi madame Twisted Evil

Scarbo
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 70
Date d'inscription : 10/07/2009
Age : 39
Localisation : Liège (Belgique)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous permettez ?

Message par Scarbo le Mar 14 Juil 2009 - 11:07

Magita a écrit:Bonjour ptit Liégeois... Rolling Eyes

cheers

Scarbo
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 70
Date d'inscription : 10/07/2009
Age : 39
Localisation : Liège (Belgique)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous permettez ?

Message par Virgule le Mar 14 Juil 2009 - 11:28

Je suis d'accord avec toi, je vois ce qui ne va pas et je cherche ce qui pourrait marcher pour apporter de la lumière à ses enfants déstabilisés, parfois c'est simple comme un peu d'attention bien placé.


Vive les punks ... mais les odeurs pas top quand même ! J'aime bien shrek mais faut pas abusé ...

Virgule
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 364
Date d'inscription : 22/06/2009
Age : 29
Localisation : Bruxelles

http://mon-coeur-de-poete.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous permettez ?

Message par À trop vouloir en savoir le Mar 14 Juil 2009 - 11:39

LES PUNKS NE SONT PAS TOUS SALES : IDÉES REÇUES (venant des punks à chiens!)…
EUhh sinon ça va?

À trop vouloir en savoir
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 152
Date d'inscription : 09/07/2009
Age : 32
Localisation : Lyon

http://www.knorweb.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous permettez ?

Message par Virgule le Mar 14 Juil 2009 - 11:46

euh pas tapé !!

Virgule
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 364
Date d'inscription : 22/06/2009
Age : 29
Localisation : Bruxelles

http://mon-coeur-de-poete.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous permettez ?

Message par Invité le Mar 14 Juil 2009 - 13:06

.


Dernière édition par O.D le Sam 12 Juin 2010 - 1:40, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous permettez ?

Message par Scarbo le Mar 14 Juil 2009 - 13:29

Suspect j'espère que je suis pas en train de me faire posséder par une putain de secte...

PS: Y'a quelques jours, un pote qui est très "tactile" m'a demandé si on pouvait se donner de l'amour et on s'est pris dans les bras, et on s'est serrés très fort, comme ça, en pleine rue (je crois qu'il en avait besoin autant que moi...). Sans rien d'autre qu'un pur échange de "bonne" énergie. C'est un de mes meilleurs potes...
Je voudrais vous prendre tous dans mes bras et vous serrer très fort, comme ça, en pleine rue... Embarassed

Scarbo
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 70
Date d'inscription : 10/07/2009
Age : 39
Localisation : Liège (Belgique)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous permettez ?

Message par Morgane le Mar 14 Juil 2009 - 13:50

Je ne crois pas t'avoir souhaité la bienvenue Scarbo... Petit temps d'observation sans doute Suspect

j'espère que je suis pas en train de me faire posséder par une putain de secte...
Impression fugace... réflexe zébré! Je dirais que tu es peut être juste en train de prendre possession de toi-même... C'est tellement troublant qu'on peut avoir la sensation que ça vient de l'extérieur, alors que (ressenti perso) ça viendrait plutôt d'un bouleversement sonore et visuel, par répercussion-reflet, non?

Ah oui! Bienvenue Scarbo!!! Wink

Morgane
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1346
Date d'inscription : 06/06/2009
Age : 41
Localisation : Quelque part en milky way

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous permettez ?

Message par À trop vouloir en savoir le Mar 14 Juil 2009 - 14:01

Je voudrais vous prendre tous dans mes bras et vous serrer très fort, comme ça, en pleine rue... Embarassed
Je ne sais pas si c'est un produit de mes zèbrures ou bien de mes expériences anti-affectives navrantes subies mais je ne supporte pas d'être touché… euhh c'est grave docteur?

j'espère que je suis pas en train de me faire posséder par une putain de secte..
C'est vrai qu'on fait un peu secte hippie au premier abord quand même. Mon premier réflexe face à ce forum a été : "merde j'ai peur de m'enfermer dans cette spirale, entouré uniquement de gens comme moi." Mais tout de même… qu'est-ce que c'est bon…

Je me suis posé une autre question : en ce moment nous nous découvrons les uns les autres. Au bout d'un moment, quand ce sera chose accomplie, que ferons nous? Shocked

À trop vouloir en savoir
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 152
Date d'inscription : 09/07/2009
Age : 32
Localisation : Lyon

http://www.knorweb.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous permettez ?

Message par JK le Mar 14 Juil 2009 - 14:04

À trop vouloir en savoir a écrit:Je me suis posé une autre question : en ce moment nous nous découvrons les uns les autres. Au bout d'un moment, quand ce sera chose accomplie, que ferons nous? Shocked

ce sera un long moment à mon avis... après... découvrir le reste... ensemble ?

JK
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 148
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 30
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous permettez ?

Message par À trop vouloir en savoir le Mar 14 Juil 2009 - 14:08

Je n'attendais pas de réponse en particulier en réalité… Mais c'est bien ce vers quoi j'espère que nous nous dirigerons…

À trop vouloir en savoir
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 152
Date d'inscription : 09/07/2009
Age : 32
Localisation : Lyon

http://www.knorweb.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous permettez ?

Message par À trop vouloir en savoir le Mar 14 Juil 2009 - 14:08

(ouahhh c'est français cette phrase? la fin me semble bancale…)

À trop vouloir en savoir
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 152
Date d'inscription : 09/07/2009
Age : 32
Localisation : Lyon

http://www.knorweb.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous permettez ?

Message par Scarbo le Mar 14 Juil 2009 - 14:40

À trop vouloir en savoir a écrit:
Je voudrais vous prendre tous dans mes bras et vous serrer très fort, comme ça, en pleine rue... Embarassed
Je ne sais pas si c'est un produit de mes zèbrures ou bien de mes expériences anti-affectives navrantes subies mais je ne supporte pas d'être touché… euhh c'est grave docteur

A vrai dire, je suis comme ça aussi, en tout cas, je ne touche pas les gens, rarement. Je crois que c'est parce que c'était lui. j'ai ressenti tellement d'amour, de sincérité, de besoin aussi, la nécessité que le don fugace de soi serai (et a été) un échange véritable et sincère. Je lui ai dit que ça m'avait fait du bien, je ne pourrai jamais lui dire à quel point...
C'est certainement un des raisons (lui, eux en fait, et quelques autres circonstances) qui me font dire qu'effectivement, je m'accepte mieux. En tout cas, je fais moins semblant. En tout cas, j'ai moins envie de faire semblant ou j'ai besoin de ne plus faire semblant. Ne plus jamais se cacher toujours avais-je écrit dans un autre post...
Ça commence à devenir cohérent... si je veux exprimer pleinement ma "multi-unicité" (je me sens pluriel mais chaque "moi" n'est pas une fraction d'un "moi global", il est plutôt une différente expression d'un "moi" dans son entier), je ne peux pas enlever tout les masques, ce serait bien trop dangereux pour moi, mais, je pense, surtout pour l'autre (y'a quand même des trucs assez glauque là-dedans Evil or Very Mad ) (je pense d'ailleurs que c'est ce qui m'empêche de faire la démarche d'une véritable analyse ou d'une autre forme de psychothérapie).
Il faut que je parvienne à jouer avec chacun d'entre eux (les masques) dans une manière qui me satisfasse, qui me permette à chaque fois d'être dans l'expressivité du ressenti de la situation et d'aménager un cadre de "distanciation" symbolique, permettant à chacun de "profiter" de son émotion sans en "envahir" l'autre (le partage est envisageable Very Happy )
Sans déconner, j'irai bien faire du théâtre... jocolor

Scarbo
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 70
Date d'inscription : 10/07/2009
Age : 39
Localisation : Liège (Belgique)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous permettez ?

Message par Scarbo le Mar 14 Juil 2009 - 15:15

Quant à ce vers quoi nous nous dirigeons... j'avoue que je me suis posé cette question... Je me dis qu'il est impossible qu'il ne se passe rien... mais il se passera quoi ? (peut-être rien d'ailleurs Laughing ). Je veux dire, voilà un troupeau où tout le monde semble avoir le cerveau en ébullition, il y a une immensité d'expressions profondes qui restent à explorer (exploser ?), un étrange sentiment de bien-être du contact de soi à travers les mots de l'autre (et vice-versa, les réactions à ce que j'écris ici qui me touchent le plus, ce sont celles où je ressent qu'à l'inverse, c'est l'autre qui a été touché par mes mots) (un pas vers la complétude: je comprends et je suis compris), un désir et un besoin de créativité, d'expressivité.
Avoir des choses à dire, savoir (apprendre...) comment les dire, créer un "cadre" qui accueille ces expressions. Je ne comprendrais pas qu'un tel foisonnement d'intérêts divers, divergents et convergents à la fois, ne mène à rien. Je serai déçu des statistiques à jamais Very Happy .
Et pourtant, je n'attends rien, je ne veux rien faire en tout cas, je suis assez curieux de l'inertie que pourrai prendre ce truc... scratch

Scarbo
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 70
Date d'inscription : 10/07/2009
Age : 39
Localisation : Liège (Belgique)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous permettez ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:21


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum