Les Z qui prennent les non-Z pour des "inférieurs" voire des c***.

Page 13 sur 16 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15, 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les Z qui prennent les non-Z pour des "inférieurs" voire des c***.

Message par Invité le Sam 21 Fév 2015 - 16:03

cela j'ai la chance d'avoir du shampooing et de connaitre et des surdoués et des normo pensants qui ont les cheveux propres et ne font pas de prison Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z qui prennent les non-Z pour des "inférieurs" voire des c***.

Message par Invité le Sam 21 Fév 2015 - 16:05

Oui, bon, disons que c'est pas très gentil pour les chauves qui font ou ont fait de la prison, c'est double peine.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z qui prennent les non-Z pour des "inférieurs" voire des c***.

Message par Invité le Sam 21 Fév 2015 - 16:12

Et avoir les cheveux gras ne signe pas l'humour fin, ou les cheveux fins l'humour gras. Comme quoi, on peut se faire des cheveux, car on ne peut préjuger de rien. Ce qui oblige à les couper en quatre. C'est très fastidieux.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z qui prennent les non-Z pour des "inférieurs" voire des c***.

Message par Invité le Sam 21 Fév 2015 - 16:20

de toute façon je n'ai que deux petits seins moi auxquels me vouer et ne faisant pas la cuisine, je n'ai que des bisous à faire à l'amoureux que j'aurai Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z qui prennent les non-Z pour des "inférieurs" voire des c***.

Message par Suce ces p'tits Bleus ! le Sam 21 Fév 2015 - 17:01

Et on peut avoir des poux parce qu'on aime les animaux !

Suce ces p'tits Bleus !
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7736
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Une note de musique qui débite en 74.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z qui prennent les non-Z pour des "inférieurs" voire des c***.

Message par Invité le Sam 21 Fév 2015 - 17:42

Les dindes au champ, point.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z qui prennent les non-Z pour des "inférieurs" voire des c***.

Message par Invité le Sam 21 Fév 2015 - 18:17

Oui, champagne pour tout le monde !


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z qui prennent les non-Z pour des "inférieurs" voire des c***.

Message par Diatribe le Sam 21 Fév 2015 - 20:14

Arrêtons de nous mentir: Nous savons tous très bien que les non-z sont des êtres "humains" inférieurs à notre extraordinaire intelligence!
Toisons-les du haut de notre grosse tête bien remplie de sagesse, mais sachons que communiquer avec ces mammifères est impossible du fait qu'ils ne pensent pas!



Splaash!


Veuillez m'excuser, ma grosse tête de surdouée vient d'exploser, il faut que j'aille nettoyer les dégâts de ma connerie. Smile


Je crache au visage de ces surdoués qui considèrent les non-z comme inférieurs et qui, malgré leur haut QI, n'ont toujours pas saisi qu'ils étaient eux-mêmes cons.
A bas la connerie générale!

Diatribe
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1049
Date d'inscription : 30/08/2012
Localisation : Entre mon espace-tempes.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z qui prennent les non-Z pour des "inférieurs" voire des c***.

Message par Suce ces p'tits Bleus ! le Sam 21 Fév 2015 - 20:31

Déjà quand quelqu'un se dit supérieur à un autre, je regarde si il n'a pas mis de talonnettes, puis je me l'imagine en train de pousser un gros caca qui veut pas venir, et là bizarrement y me fait rire.

Suce ces p'tits Bleus !
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7736
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Une note de musique qui débite en 74.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z qui prennent les non-Z pour des "inférieurs" voire des c***.

Message par Invité le Dim 22 Fév 2015 - 1:52

Zorro était-il un zèbre rigolo ou un non-z idiot qui signait d'un Z qui veut dire Zorro ?
Non, parce que pourquoi signer Z s'il ne l'était pas ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z qui prennent les non-Z pour des "inférieurs" voire des c***.

Message par Invité le Dim 22 Fév 2015 - 2:02

Et Zapata, et Zorglub, et Zita, et Zarathoustra, et ZZ Top ? Le z a-t-il été acheté, le brevet déposé, peut-on encore plus l'utiliser sans verser des royalties à la Grande Gardienne du Zoo ? Non, faut dire, sinon, je boycotte, dommage, j'aimais bien cette lettre, mais ça commence à devenir monomaniaque c't'histoire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z qui prennent les non-Z pour des "inférieurs" voire des c***.

Message par Kodiak le Dim 22 Fév 2015 - 10:30

karkakoa a écrit:J'ai pas lu toutes les pages mais je suis pas d'accord

On a raison de se sentir supérieurs, si les gens étaient tous aussi intelligents et gorgés d'empathie on franchirait un siècle d'évolution par semaine
Les ''autres'', responsables de notre mal-être, me répugnent. C'est une mare de chiasse dans laquelle reposent, à la limite, parfois, quelques perles.

Sur l'intelligence, du moins restreinte à ses aspects de capacités cognitives linguistique et logico-mathématique (deux des huit formes recensées par H Gardner), je partage largement ton avis. La majorité des homo sapiens m'a toujours parue incapable, par manque de capacités et/ou de volonté, de sortir des chemins balisés dans lesquelles elle a été conditionnée à se mouvoir.

Je trouve cette médiocrité qui consiste à se contenter de répéter des lieux communs transmis sans aucune espèce de remise en cause, à accepter des arguments d'autorité sans aucun esprit critique, à se contenter de la surface et de l'apparence des faits sans jamais chercher à en comprendre les origines et les mécanismes, affligeante et consternante.

En revanche, j'émets de fortes réserves sur la corrélation que tu établis entre HQI et forte empathie. Une fréquentation assidue du forum suffira à te démontrer que les participants ne sont pas tous des êtres bienveillants et hypersensibles.

karkakoa a écrit:Jeudi le centre commercial de Lyon était plus plein que je ne l'ai jamais vu parce qu'M Pokora venait faire le show, et croyez moi pour être passé devant le public était loin d'avoir moins de 14 ans.. Il faudrait que je tolère ça pour quoi ? La morale ? Pufff non, je traverserai le temps en me battant contre la médiocrité parce que j'ai déjà pu voir que de bonnes intentions, de la bonté d'âme et de la motivation peuvent zébrer n'importe qui

Tu es jeune, prépares toi à vivre bien d'autres démonstrations affligeantes du niveau basique des goûts et inclinaisons d'une grande partie de nos (dis)semblables. Il suffit pour valider ce constat de comparer les tirages des torchons people à ceux des magazines informatifs et scientifiques, ou de comparer l'audience des émissions poubelles de télé-réalité à celle des émissions thématiques de qualité.

Plus factuellement, j'ai vécu il y a quelques années le même type d'effarement que celui qui t'a saisi dans ce centre commercial. Circonstance aggravante, c'était au salon du livre de Paris, événement supposé drainer une population un tantinet évoluée. Dans l’atmosphère calme et paisible du lieu, j'ai tout à coup entendu un ramdam de tous les diables dominé par les cris stridents de préadolescentes hystériques. Attiré par ce fait incongru, je me suis approché de la source du désordre, et j'ai vu qu'il était suscité par l'apparition des "stars" de plus belle la vie, présents pour présenter un bouquin dédié à la série, et bien dans la cohue surexcitée qui entourait ce cirque j'ai vu également des quidam ayant dépassé l'adolescence depuis belle lurette.


Suce ces p'tits Bleus ! a écrit:Une fois adulte, le premier responsable de son mal être, c'est soi, les autres ne sont que spectateurs

Cela serait vrai à condition de mener une vie d'ermite, dans laquelle les interactions avec autrui seraient marginales.

Les spectateurs se transforment à l'occasion en figurants voire en acteurs dès lors qu'on est inséré dans la société (collègues de travail, voisins, famille, conjoint et enfants, amis et connaissances).



Patate a écrit:qu'est-ce que tu veux qu'on te dise puisque tu es sûr de toi et ne tiens pas compte, à priori, des regards extérieurs ?
Je te redis ce qu'annonce mon tout petit garçon de 7,5 ans, impossible de le taxer de vieux pour le coup :

Quand on est intelligent on l'est pour soi et quand on est encore plus intelligent on l'est pour les autres.


Ce qui veut dire que l'intelligence est de s'adapter au monde car le monde ne s'adaptera pas à toi.
Il est important que tu en prennes conscience car tu vas sans cela te confronté violemment à ton environnement.
Car oui, beaucoup (puisque tu le dis !) ne doivent pas avoir ton QI mais ils ne sont pas pour autant des abrutis sans fond à chaque instant de leur existence. On a tous à apprendre des autres...

Tout ce que je puis souhaiter à ton fils, c'est qu'une fois adulte il puisse conserver cette candeur et cette fraîcheur d'âme !!!

L'adaptation que tu évoques, quel contenu, quel périmètre lui donnes tu ? S'agit il d'un compromis à minima, permettant une vie social acceptable ? Ou bien va elle jusqu'à la fabrication d'un faux self afin d'adhérer à leurs conversations, de partager leurs activités, d''être inclus dans leur cercle relationnel ? Auquel cas cela vaut il la peine de se perdre pour gagner une reconnaissance factice ?

Kodiak
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1771
Date d'inscription : 05/11/2013
Age : 53
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z qui prennent les non-Z pour des "inférieurs" voire des c***.

Message par Patate le Lun 23 Fév 2015 - 10:48

Pour te répondre KODIAK, le faux-self, je ne sais pas ce que c'est... enfin, je ne crois pas être autre que moi dans chaque instants de ma vie privée ou sociale. On m'a élevé comme on a pu en ne cherchant pas à faire de moi, une autre que moi. Donc je me vois mal, aiguiller Pataton dans cet écueil.
Pour revenir sur la question de la conscience de soi, la perception de soi et des relations aux autres, Pataton disait, il y a peu au pédopsy "je comprends les autres mais les autres me comprennent pas". Le pédopsy lui a rétorqué qu'il devait apprendre à se faire comprendre et accepter dans sa façon d'être et qu'il n'avait qu'à me demander comment faire, si problème ou question. Depuis toujours,  je soutiens mon gamin dans ce qu'il est, avant même de m'intéresser au sujet "douance". Tout comme, je le modère sur les effets indésirables : insolence, bavardages, manipulations des adultes et des enfants, etc... bah ouais c'est pas toujours joli-joli/facile-facile !!! Mais bon au moins quand il fait des blagues, il est drôle !
Donc quand je dis "adapter" en aucun cas je pense "devenir un autre" ! Je comprends même pas comment on peut y arriver. Mais bien de se faire accepter pour ce que l'on est, en n'oubliant pas cependant de faire "avec" l'autre. C'est un jeu subtile que celui de la relation à autrui.

Moi aussi je lui souhaite de conserver cette candeur, fraîcheur d'âme, cette gentillesse qui le caractérise autant que tous les autres aspects de sa personnalité. N'oublions pas, aussi, que c'est bien souvent plus le "caractère" (j'entends les émotions) qui dirigent nos choix, nos désirs et nos volontés...

Patate
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7607
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 43
Localisation : Paris

http://www.zebrascrossing.net/t12645-pourquoi-patate

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z qui prennent les non-Z pour des "inférieurs" voire des c***.

Message par Kodiak le Lun 23 Fév 2015 - 20:48

@ Patate

Merci pour ta réponse !!

Il est rassurant de constater que des HQI évoluant dans un environnement familial favorable, respectueux de leur personnalité et épanouissant, parviennent à vivre leur douance de manière globalement harmonieuse, apaisée, non conflictuelle. La sensation d'inadéquation mutuelle avec le monde extérieur n'est pas une tunique de Nessus que chaque surdoué doit porter sa vie durant, tant mieux.


Kodiak
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1771
Date d'inscription : 05/11/2013
Age : 53
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z qui prennent les non-Z pour des "inférieurs" voire des c***.

Message par karkakoa le Lun 23 Fév 2015 - 21:28

Oui non mais en fait dès le départ le soucis vient de là : je distingue entre zèbre et HQI comme je distinguerais entre LGBT et homosexualité, comme une sorte de syndicat d'opprimés. Et je conçois les zèbres en ce qu'ils sont discriminés (rayures), comme je concevrais un porteur de torche en plein obscurantisme, une étincelle étouffée au mieux dans l'indifférence.
C'est enfin ce gâchis et cette injustice qui conduisent l'esprit de mon message, avec toutes les nuances que je n'ai pas envie de donner parce que vous êtes grands et que ça m'emmerde.

Il suffit de toute manière d'avoir fréquenté plus de 10 minutes une soirée BDE de fac de sciences pour observer par l'exemple l'absence de corrélation entre esprit éclairé (si je n'utilise pas ce genre de gros mots je vais m'ennuyer et tout arrêter alors faites avec) et capacités cognitives.

---> "Dans l’atmosphère calme et paisible du lieu, j'ai tout à coup entendu un ramdam de tous les diables dominé par les cris stridents de préadolescentes hystériques. Attiré par ce fait incongru, je me suis approché de la source du désordre, et j'ai vu qu'il était suscité par l'apparition des "stars" de plus belle la vie, présents pour présenter un bouquin dédié à la série, et bien dans la cohue surexcitée qui entourait ce cirque j'ai vu également des quidam ayant dépassé l'adolescence depuis belle lurette."

Oui, il va me falloir encore plusieurs années avant de comprendre comment ces personnes sont seulement capables de se prendre en charge, d'avoir un travail ou le permis de conduire. De là à percevoir leur insondable valeur à l'aide de mon chakra, je crois que j'ai loupé le coche pour toujours Sad

---> ''Mais bien de se faire accepter pour ce que l'on est, en n'oubliant pas cependant de faire "avec" l'autre. C'est un jeu subtile que celui de la relation à autrui.''

Ça a l'air agréable de vivre dans ton monde, tu t'organises comment du coup ? Quand tu changes de taf tu files un contrat à tous tes collègues stipulant que s'ils acceptent de ne créer aucun complexe à cause de ton intelligence, tu t'engages à parler au moins 2 heures par jour de femmes, de foot et de François Hollande ?

karkakoa
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 262
Date d'inscription : 19/12/2014
Age : 23
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z qui prennent les non-Z pour des "inférieurs" voire des c***.

Message par Patate le Mar 24 Fév 2015 - 10:27

Kodiak a écrit:@ Patate

Merci pour ta réponse !!

Il est rassurant de constater que des HQI évoluant dans un environnement familial favorable, respectueux de leur personnalité et épanouissant, parviennent à vivre leur douance de manière globalement harmonieuse, apaisée, non conflictuelle. La sensation d'inadéquation mutuelle avec le monde extérieur n'est pas une tunique de Nessus que chaque surdoué doit porter sa vie durant, tant mieux.


Houla ne crois pas que cela soit de tout repos et sans conflit !! Y'a pas de "pilotage automatique" avec Pataton. Il peut être charmant comme super casse pied. Il faut beaucoup de patience et de soutien. Mais globalement on y arrive...

karkakoa a écrit:

---> ''Mais bien de se faire accepter pour ce que l'on est, en n'oubliant pas cependant de faire "avec" l'autre. C'est un jeu subtile que celui de la relation à autrui.''

Ça a l'air agréable de vivre dans ton monde, tu t'organises comment du coup ? Quand tu changes de taf tu files un contrat à tous tes collègues stipulant que s'ils acceptent de ne créer aucun complexe à cause de ton intelligence, tu t'engages à parler au moins 2 heures par jour de femmes, de foot et de François Hollande ?

Du coup ?? Je m'organise pas, je vis. J'ai toujours travaillé dans de toutes petites structures (2 à 5 pers. max.) et je ne me crois pas plus intelligente que mes collègues/patrons/relations pro. La seule chose qui m'intéresse dans mon travail c'est d'avoir une équipe qui roule. Certes, j'ai eu des conflits dû aux caractères pas toujours compatibles mais grosso modo, j'ai toujours été responsable de mon secteur donc... on me fout la paix et si c'est pas le cas, bé je recadre, vieux ! Quant aux relations dans l'équipe ou le binôme, je suis sûrement "décalée" pour beaucoup mais très clairement ce qui intéresse ton boss/tes collègues se sont tes compétences et qualités humaines et il se trouve que j'en ai quelques unes, donc "ça passe" ^^. Déjà je les fait marrer à 95%, ça aide pas mal ! Pour ce qui est des conversations... tu sais ça reste toujours anecdotiques, non ? Tu veux venir faire un stage au bureau ?? Ps : ah et aussi quand les gens me gavaient trop bin je changeais de taff ou je me mettais en stand-by entre 2 parce que j'ai jamais vraiment cherché de poste. Ouais je sais c'est rageant !!! mais qu'y puis-je ???

Patate
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7607
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 43
Localisation : Paris

http://www.zebrascrossing.net/t12645-pourquoi-patate

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z qui prennent les non-Z pour des "inférieurs" voire des c***.

Message par karkakoa le Mar 24 Fév 2015 - 16:24

Patate a écrit:
Kodiak a écrit:@ Patate

Merci pour ta réponse !!

Il est rassurant de constater que des HQI évoluant dans un environnement familial favorable, respectueux de leur personnalité et épanouissant, parviennent à vivre leur douance de manière globalement harmonieuse, apaisée, non conflictuelle. La sensation d'inadéquation mutuelle avec le monde extérieur n'est pas une tunique de Nessus que chaque surdoué doit porter sa vie durant, tant mieux.


Houla ne crois pas que cela soit de tout repos et sans conflit !! Y'a pas de "pilotage automatique" avec Pataton. Il peut être charmant comme super casse pied. Il faut beaucoup de patience et de soutien. Mais globalement on y arrive...

karkakoa a écrit:

---> ''Mais bien de se faire accepter pour ce que l'on est, en n'oubliant pas cependant de faire "avec" l'autre. C'est un jeu subtile que celui de la relation à autrui.''

Ça a l'air agréable de vivre dans ton monde, tu t'organises comment du coup ? Quand tu changes de taf tu files un contrat à tous tes collègues stipulant que s'ils acceptent de ne créer aucun complexe à cause de ton intelligence, tu t'engages à parler au moins 2 heures par jour de femmes, de foot et de François Hollande ?

Du coup ?? Je m'organise pas, je vis. J'ai toujours travaillé dans de toutes petites structures (2 à 5 pers. max.) et je ne me crois pas plus intelligente que mes collègues/patrons/relations pro. La seule chose qui m'intéresse dans mon travail c'est d'avoir une équipe qui roule. Certes, j'ai eu des conflits dû aux caractères pas toujours compatibles mais grosso modo, j'ai toujours été responsable de mon secteur donc... on me fout la paix et si c'est pas le cas, bé je recadre, vieux ! Quant aux relations dans l'équipe ou le binôme, je suis sûrement "décalée" pour beaucoup mais très clairement ce qui intéresse ton boss/tes collègues se sont tes compétences et qualités humaines et il se trouve que j'en ai quelques unes, donc "ça passe" ^^. Déjà je les fait marrer à 95%, ça aide pas mal ! Pour ce qui est des conversations... tu sais ça reste toujours anecdotiques, non ? Tu veux venir faire un stage au bureau ?? Ps : ah et aussi quand les gens me gavaient trop bin je changeais de taff ou je me mettais en stand-by entre 2 parce que j'ai jamais vraiment cherché de poste. Ouais je sais c'est rageant !!! mais qu'y puis-je ???

Oui évidemment être une femme et être la boss ça aide pas mal, quand on a créé sa bulle autour de soi c'est plus facile de pointer du doigt ceux qui sont encore contraints de se confronter à la réalité tous les jours
Ta petite équipe que TU diriges, il manquerait plus que ce soit des mecs pour qu'on te pose un diadème sur le front. ''Ce qui intéresse ton boss/tes collègues ce sont tes compétences et qualités humaines'' --> ben tiens, et qu'est-ce que tu ranges dans la catégorie qualités humaines ? Dans des milieux moins privilégiés que le tien, ne pas prendre part aux discussions (ce qui consiste à se tenir à moitié avachi, avoir le regard bovin et ne jamais sortir une phrase qui n'ait été entendue au moins 20 fois à la télé ou sur Demotivateur) est excluant. Déjà si t'es un homme tu dois défendre ta virilité, parce que la majorité des êtres humains restent en 3ème toute leur vie et auront toujours du mal à avaler la longueur de leur instrument. Et si t'es intelligent t'es mal barré parce que chez les virils l'intelligence ne se pardonne pas, paradoxalement c'est pour ''les cons'', les pourris, si jamais tu prends un peu trop de recul ou que tu lâches un mot à 3 syllabes tu es faible, puceau ou gay. Et si t'es une fille dans un environnement de filles alors là c'est jackpot, je comprends pas comment c'est seulement vivable. La bêtise, le sexe féminin et le stress ensemble sont simplement dévastateurs, essaie de glisser une zèbre à l'intérieur, faisons l'expérience, et voyons ce qu'il en reste au bout de 3 semaines.
Évidemment ça, pour qui n'a jamais travaillé de ses mains c'est difficile à envisager, on a tendance à tout enjoliver quand on est entouré de personnes qui ont fait 5 années d'études après le bac et qui sont blancs de peau. Mais les autres, les zèbres déscolarisés qui doivent travailler avec d'anciens CAP, qui sentent les épices et le soleil, tu leur conseilles quoi à eux ? Parce que vos ''conseils'' applicables dans des environnements tellement cotonneux qu'il suffirait d'arrêter de chialer sur son sort et de se créer des problèmes pour que tout aille pour le mieux, c'est fatiguant, c'est inutile et c'est très culpabilisant pour les gens qui en chient vraiment avec l'espèce humaine.

karkakoa
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 262
Date d'inscription : 19/12/2014
Age : 23
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z qui prennent les non-Z pour des "inférieurs" voire des c***.

Message par Invité le Mar 24 Fév 2015 - 16:42

Putain le mec il a loupé les fiches de lecture en primaire.
Remarque on en fait ptét plus...

En plus il aime pas le soleil et les épices, qu'il en chie vraiment serait le minimum.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z qui prennent les non-Z pour des "inférieurs" voire des c***.

Message par Patate le Mar 24 Fév 2015 - 17:00

oups oups oups... je ne voulais pas te faire de mal en te parlant de ma petite expérience...
qualités humaines : gentillesse, loyauté, sens des responsabilités, humour, intelligence (si si !) bref sûrement les mêmes auquelles beaucoup pense.
Si je te lis bien tu souffres de ton environnement professionnel ? Là effectivement je peux pas parler de mon expérience puisque j'ai exercé 14/15 ans dans le secteur culturel où se trouve beaucoup (encore plus !) d'abrutis prétentieux et imbuvables mais PAS QUE et surtout moi j'étais portée par ce qui se passait en scène, les caractères délétères on se soutenait entre nous (c-a-d avec les meufs avec qui je bossait... (oui parce que c'est très féminin comme secteur la communication ^^ et pis très bécasse aussi alors "La bêtise, le sexe féminin et le stress" fut mon crédo)).
Je vais me permettre de parler de mon cadet (youhou si un jour tu me lis mon chti frère, je t'aime !) parce que lui c'est exactement ce qui lui ai arrivé. Il a queuté dans les grandes largeurs sa scolarité jusqu'au moment ou il a compris qu'il allait avoir un gros problème s'il s'en tenait là où il était rendu (tu me suis parce que j'écris comme une patate ^^) bref, il a flippé sa race et ... il est retourné aux études (devait avoir presque ton âge) donc à 18/19 ans le revoilou au lycée à passer un bac puis + 2 ans d'études. Il a galéré, il a raqué (enfin surtout son padre si j'ai bien compris) il s'est accroché et certes ses parents et sa famille, ses amis l'ont soutenu. Voilà aujourd'hui il a 30 piges et des brouettes et il regrette pas d'avoir remis le couvert malgré la difficulté et les moqueries.
Après pour ce qui est d'être "décalé" je ne peux que te suggérer de faire face. Et oui tu n'es pas comme les autres et alors ??? On te prends pour un gay, un con, un ouf... et alors ?? Essaie déjà de comprendre qui tu es et ensuite de te faire comprendre. Ca ne se fait pas en un jour, tu a 21 ans, la route est plus longue devant que derrière donc TOUS LES ESPOIRS SONT PERMIS. Bon en même temps t'es lyonnais et ça c'est très très handicapant ! Wink (ze d'joke)

Patate
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7607
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 43
Localisation : Paris

http://www.zebrascrossing.net/t12645-pourquoi-patate

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z qui prennent les non-Z pour des "inférieurs" voire des c***.

Message par Patate le Mar 24 Fév 2015 - 17:02

hé vite hé a écrit:Putain le mec il a loupé les fiches de lecture en primaire.
Remarque on en fait ptét plus...

En plus il aime pas le soleil et les épices, qu'il en chie vraiment serait le minimum.

j'en connais d'autres qui en chient et pourtant la devanture semble aller pour le mieux... ferme taggle.

Patate
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7607
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 43
Localisation : Paris

http://www.zebrascrossing.net/t12645-pourquoi-patate

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z qui prennent les non-Z pour des "inférieurs" voire des c***.

Message par karkakoa le Mar 24 Fév 2015 - 18:24

Patate a écrit:oups oups oups... je ne voulais pas te faire de mal en te parlant de ma petite expérience...
qualités humaines : gentillesse, loyauté, sens des responsabilités, humour, intelligence (si si !) bref sûrement les mêmes auquelles beaucoup pense.
Si je te lis bien tu souffres de ton environnement professionnel ? Là effectivement je peux pas parler de mon expérience puisque j'ai exercé 14/15 ans dans le secteur culturel où se trouve beaucoup (encore plus !) d'abrutis prétentieux et imbuvables mais PAS QUE et surtout moi j'étais portée par ce qui se passait en scène, les caractères délétères on se soutenait entre nous (c-a-d avec les meufs avec qui je bossait... (oui parce que c'est très féminin comme secteur la communication ^^ et pis très bécasse aussi alors "La bêtise, le sexe féminin et le stress" fut mon crédo)).
Je vais me permettre de parler de mon cadet (youhou si un jour tu me lis mon chti frère, je t'aime !) parce que lui c'est exactement ce qui lui ai arrivé. Il a queuté dans les grandes largeurs sa scolarité jusqu'au moment ou il a compris qu'il allait avoir un gros problème s'il s'en tenait là où il était rendu (tu me suis parce que j'écris comme une patate ^^) bref, il a flippé sa race et ... il est retourné aux études (devait avoir presque ton âge) donc à 18/19 ans le revoilou au lycée à passer un bac puis + 2 ans d'études. Il a galéré, il a raqué (enfin surtout son padre si j'ai bien compris) il s'est accroché et certes ses parents et sa famille, ses amis l'ont soutenu. Voilà aujourd'hui il a 30 piges et des brouettes et il regrette pas d'avoir remis le couvert malgré la difficulté et les moqueries.
Après pour ce qui est d'être "décalé" je ne peux que te suggérer de faire face. Et oui tu n'es pas comme les autres et alors ??? On te prends pour un gay, un con, un ouf... et alors ?? Essaie déjà de comprendre qui tu es et ensuite de te faire comprendre. Ca ne se fait pas en un jour, tu a 21 ans, la route est plus longue devant que derrière donc TOUS LES ESPOIRS SONT PERMIS. Bon en même temps t'es lyonnais et ça c'est très très handicapant ! Wink (ze d'joke)

Ah mais oui, quitte à être l'à-côté autant se servir des autres comme faire-valoir, la dignité ça doit être inébranlable.
Mais l'injustice et les piques à l'orgueil sont psychologiquement usantes. Quand on a les moyens de ''s'en sortir'' (matériels et psychologiques) comme ton frère, battre en retraite est la solution mais quand on les a pas ?
Sinon non me concernant je suis encore préservé, j'ai expérimenté mais c'était des épisodes suffisamment courts pour que ce soit supportable. Constater l'injustice partout où je regarde suffit à me rendre amer, aussi la conscience que je n'y échapperai pas longtemps (surtout à Lyon ^^^)

karkakoa
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 262
Date d'inscription : 19/12/2014
Age : 23
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z qui prennent les non-Z pour des "inférieurs" voire des c***.

Message par Invité le Mer 25 Fév 2015 - 20:44

lynka a écrit:Un ressenti que j'ai face à certains posts du forum, et à l'attitude de certains Z en général, même à l'extérieur.
J'avoue que je ne comprends pas.

Nous sommes tous des êtres humains mais certains semblent se prendre pour des dieux.. (d'après leurs propres dires, je précise que je ne l'invente pas) dénigrant le "commun des mortels".
Je suis désolée mais je ne supporte pas ça.
Enfin, non, je ne suis pas désolée, je trouve que ça suffit de se prendre pour je ne sais qui.
La zébritude, ou du moins ce que j'en ressens, c'est juste une des nombreuses composantes de notre être, comme certains ont un don pour les Arts, ou d'autres bégaient, c'est une composante, pour moi neutre, parce que, oui, elle est là, mais chacun est libre de l'utiliser ou d'utiliser une autre de ses composantes à la place, chacun fait ce qu'il veut.

Enfin je m'égare dans des considérations personnelles.

Je voulais juste m'insurger contre cette tendance qu'ont certains ici à se prendre pour des demi dieux, devenant pour le coup, aussi c*** que ceux desquels ils rient et trouvent c***.

On est tous des êtres humains bordel! Arrêtez la ségrégation! La mixité c'est la vie!

Personnellement, je serais bien dans la m**** sans mes amis non-Z!
Ils ne s'intéressent peut-être pas à la métaphysique ou à résoudre les mystères de la pensée humaine, mais sérieusement, on s'en fout non?
Si ils n'étaient pas là pour me faire redescendre sur terre quand je pars dans mes délires, mes phobies et mes scénari catastrophes, je ne sais pas où j'en serais aujourd'hui.

Donc voilà, merci les non-Z.
Et "boouuuuuuh!" les Z qui ne se sentent plus pisser.


Désolée je suis mal polie, mais je trouve ça inadmissible que certaines personnes, soi-disant intelligentes, se permettent de dénigrer ainsi les gens, sous prétexte qu'ils sont différents, alors qu'ils ont soi-disant vécu la même expérience en sens inverse, ils auraient dû en retenir une leçon, non? (par exemple, les gens ont peur de ce qu'ils ne comprennent pas donc ils rejettent parfois, c'est compréhensible, mais les Z, qui comprennent les gens, pourquoi dénigrent-ils les autres? mais ça n'est qu'un exemple et c'est caricatural)
Et pire! Ils généralisent leurs mauvaises expériences (qu'ils ont eu avec un nombre restreint de personnes) à toute la population non-Z !!!!! Ok, il y a des gens cons, salauds, et tout ce que vous voulez, mais qu'est-ce que c'est que cette tendance pourrie à appliquer cette pensée à tous les non-Z sans distinction?!!
Je suis choquée!

Bref, j'aimerais avoir votre avis sur la question.
J'en entends déjà me dire que la bisounours attitude c'est pas fashion, mais là, je me dis que ce que je dis, ça n'est pas de la bisounourserie, c'est juste un coup de gueule contre l'intolérance. Je suis déçue.

Donc, voilà, qu'en pensez-vous?
Ca n'est pas forcément un topic hyer intéressant, je le conçois, mais merci par avance à ceux qui voudront bien m'éclairer, et peut-être en éclairer d'autres.

Et je présente mes excuses par avance si ce topic ne fait pas avancer le schmilblik.

Like a Star @ heaven   Like a Star @ heaven   Like a Star @ heaven


Salut, je voie que tu as fait un jolie post, bien que je sois un fainéant inconditionnel et que je ne vais pas m'amuser à tout lire (ton post oui mais pas les réponses.)

Bon voila ce que j'en pense.
Avant d'écrire ma réponse, je voudrais dire une petite chose.
~~
Un zèbre, est donné par Jeanne Siaud-Facchin pour qualifier des gens doués. Et non pas forcement des gens intelligents car oui l'intelligence est abstraites, et deux choses abstraites ne sont pas forcément égales. De plus n'importe qui peut être un zèbre, il n'y a pas de critère précis, il suffit juste que la personne se reconnaisse à tord ou raison sur la liste de Jeanne.
~~

Donc, pour ma pars, quand tu dis zèbre, tu sembles cibler des gens bien précis, pour ton coup de gueule.
Je veux seulement dire, que n'importe qui peut venir sur le forum et se dire Z.
Bon avant que je parte dans tous les sens, mon but de mon post est de dire que ce n'est pas les Z qui sont comme ça, mais que tout les êtres humains ( à moins de souffrir de pathologie, ou bien d'avoir une philosophie particulière ( comme la mienne que je tente de suivre).
Tout comme les nazis qui parlent de la race blanche comme supérieur, car ils se sentent frustré? blessé par les autres.
Tout comme les féministes qui parle du genre féminin comme supérieur, car c'est la même principes.
Tout comme certains Z, car ils ont étaient blessé, frustré de leur place dans la société.
Voila, avec le temps certains savent guérir, d'autre reste dans leur rancœur.
Pour ma pars, au lycée je me sentais supérieur, et je voulais à tout point le montrer aux autres, par tout les moyens. Mais après avoir fait le test, et avec le temps, j'ai su que ce n'était plus nécessaire. Je pense aussi que c'est un ami qui à su me montrer la voie.
Je pense pas non plus que m'avoir montrer ce texte m'aurait fait changer d'avis, car je l'aurais pris comme une offense, et j'aurais mal réagit.
Ce n'est pas avec un coups de gueule que tu changeras ces gens (les frustrés, pas les Z ^^), et pour certain (après genre 22~25 ans) ce sera trop tard, car ils ont tout les mécanismes dans la tête, et faire un mise à jours de leur système ne servira à rien.

Voila mon point de vue.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z qui prennent les non-Z pour des "inférieurs" voire des c***.

Message par Pieyre le Mer 25 Fév 2015 - 22:30

Penser qu'on est supérieur sur certains plans, et considérer que certaines personnes sont décidément trop connes, pourquoi pas ?
Si l'on est supérieur à tel ou tel, c'est en fonction d'une évaluation forcément limitative, et il y a d'autres évaluations où l'on se montrera inférieur. Et si globalement on estime que telle personne est supérieure en tout à telle autre, c'est sans doute discutable, mais cela n'a pour moi rien de choquant.
Ce qui me choque davantage, c'est de considérer qu'on peut isoler deux catégories de personnes, les Z et les non-Z, sur la simple base de quelques livres de psychologues en mal de reconnaissance scientifique et d'une mode de la douance comme fonctionnement radicalement différent. Parce qu'on a beau proclamer sa différence, en fait c'est considérer qu'il y a une supériorité, non pas ponctuellement mais d'une catégorie sur une autre.
Il n'y a pas des Z et des non-Z, ou alors chacun peut avoir de cette identité la définition qui l'arrange.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15268
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z qui prennent les non-Z pour des "inférieurs" voire des c***.

Message par Invité le Mer 25 Fév 2015 - 23:36

Tout à fait d'accord avec toi Pieyre même si je pense qu'il est sage de ne pas trop se comparer aux autres.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z qui prennent les non-Z pour des "inférieurs" voire des c***.

Message par Patate le Jeu 26 Fév 2015 - 11:36

karkakoa a écrit:
Patate a écrit:oups oups oups... je ne voulais pas te faire de mal en te parlant de ma petite expérience...
qualités humaines : gentillesse, loyauté, sens des responsabilités, humour, intelligence (si si !) bref sûrement les mêmes auquelles beaucoup pense.
Si je te lis bien tu souffres de ton environnement professionnel ? Là effectivement je peux pas parler de mon expérience puisque j'ai exercé 14/15 ans dans le secteur culturel où se trouve beaucoup (encore plus !) d'abrutis prétentieux et imbuvables mais PAS QUE et surtout moi j'étais portée par ce qui se passait en scène, les caractères délétères on se soutenait entre nous (c-a-d avec les meufs avec qui je bossait... (oui parce que c'est très féminin comme secteur la communication ^^ et pis très bécasse aussi alors "La bêtise, le sexe féminin et le stress" fut mon crédo)).
Je vais me permettre de parler de mon cadet (youhou si un jour tu me lis mon chti frère, je t'aime !) parce que lui c'est exactement ce qui lui ai arrivé. Il a queuté dans les grandes largeurs sa scolarité jusqu'au moment ou il a compris qu'il allait avoir un gros problème s'il s'en tenait là où il était rendu (tu me suis parce que j'écris comme une patate ^^) bref, il a flippé sa race et ... il est retourné aux études (devait avoir presque ton âge) donc à 18/19 ans le revoilou au lycée à passer un bac puis + 2 ans d'études. Il a galéré, il a raqué (enfin surtout son padre si j'ai bien compris) il s'est accroché et certes ses parents et sa famille, ses amis l'ont soutenu. Voilà aujourd'hui il a 30 piges et des brouettes et il regrette pas d'avoir remis le couvert malgré la difficulté et les moqueries.
Après pour ce qui est d'être "décalé" je ne peux que te suggérer de faire face. Et oui tu n'es pas comme les autres et alors ??? On te prends pour un gay, un con, un ouf... et alors ?? Essaie déjà de comprendre qui tu es et ensuite de te faire comprendre. Ca ne se fait pas en un jour, tu a 21 ans, la route est plus longue devant que derrière donc TOUS LES ESPOIRS SONT PERMIS. Bon en même temps t'es lyonnais et ça c'est très très handicapant ! Wink (ze d'joke)

Ah mais oui, quitte à être l'à-côté autant se servir des autres comme faire-valoir, la dignité ça doit être inébranlable.
Mais l'injustice et les piques à l'orgueil sont psychologiquement usantes. Quand on a les moyens de ''s'en sortir'' (matériels et psychologiques) comme ton frère, battre en retraite est la solution mais quand on les a pas ?
Sinon non me concernant je suis encore préservé, j'ai expérimenté mais c'était des épisodes suffisamment courts pour que ce soit supportable. Constater l'injustice partout où je regarde suffit à me rendre amer, aussi la conscience que je n'y échapperai pas longtemps (surtout à Lyon ^^^)

le problème est qu'ainsi on vit en "chocs permanents" et ça va t'user de plus en plus...
je sais de quoi je parle ^^
l'idée c'est de te dire que si tout est nase autour ça doit t'atteindre le moins possible
je reconnais que c'est pas facile TOUS les jours
et puis avec le temps et l'expérience de vie tu vas, du moins je te le souhaite, prendre du recul et "laisser pisser" comme j'aime le dire
à mon (grand) âge j'ai compris que je n'allais ni sauver e monde ni tous mes voisins
par contre je me concentre sur ma famille, mes amis et c'est largement suffisant.

Patate
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7607
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 43
Localisation : Paris

http://www.zebrascrossing.net/t12645-pourquoi-patate

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z qui prennent les non-Z pour des "inférieurs" voire des c***.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:21


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 13 sur 16 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15, 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum