Les Z qui prennent les non-Z pour des "inférieurs" voire des c***.

Page 2 sur 16 Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les Z qui prennent les non-Z pour des "inférieurs" voire des c***.

Message par ahlala le Lun 26 Avr 2010 - 17:24

.


Dernière édition par ahlala le Mar 4 Mai 2010 - 20:43, édité 1 fois

ahlala
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 899
Date d'inscription : 08/02/2010
Age : 39
Localisation : Angers

http://www.acsis-pm.org/10Intro.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z qui prennent les non-Z pour des "inférieurs" voire des c***.

Message par Lanza le Lun 26 Avr 2010 - 17:29

ahlala a écrit:Tant qu'à verser dans la psy de comptoir, les "demi dieux auto proclamés" (je ne fais pas partie de ceux là; pourtant ça me sauverait peut être la vie) ça n'existe pas ... c'est un masque. Le complexe de supériorité ça n'existe pas, c'est un complexe d'infériorité qui se transforme en agressivité. (cf. recherches en psychopatho. d'Adler)

Je suis d'accord, j'en étais arrivé à cette idée aussi.
On ne "chope" pas "la grosse tête" parce qu'on a trop d'estime de soi, mais bien parce qu'on n'en a pas assez.

J'ajouterai aussi que le fait d'être Z, n'est pas synonyme de mésestime totale de soi, il faut accepter que dans certains cas certains en soient à un autre niveau de leur parcours. ... un parcours, c'est une évolution si on le gère correctement. Si pour être accepté en tant que Z, il faut nécessairement présenter des signes de dépression, ou bien baisser son froc ou je ne sais quoi d'autre ... je vais me retourner vers Raymonde Hazan ... Ça peut être sympa un Z qui va pas trop mal, ou qui a un peu confiance en lui, ça peut aider à espérer pour soi que la route ira au même endroit.

Je suis encore d'accord. Mais je crains que les Z qui se retrouvent ici ne soient en grande majorité ceux qui sont blessés. Les autres ont déjà trouvé ce qu'ils cherchent.

C'est une rue passante ici, dans la rue, vous parleriez à tout le monde ? vous avez envie spontanément de vous rapprocher de tout le monde ? Moi non. C'est pas du mépris, c'est pas de l'élitisme (pas tout à fait) c'est HUMAIN.

Je suis on ne peut plus d'accord !

Je vous aime aussi Smile

J'en ai presque envie de t'embrasser, là, mais ce serait malvenu, donc je me retiendrai, avec ta permission. Razz

Lanza
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1908
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 40
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z qui prennent les non-Z pour des "inférieurs" voire des c***.

Message par lynka le Lun 26 Avr 2010 - 17:42

Lanza a écrit:

Je suis tombée dedans?
Je pense. Mais je ne suis pas dans ta tête.
Moi j'y suis tombé.

Oui, j'ai senti que tu pouvais la prendre comme ça. Mais bon, je la laisse. Elle est là pour secouer un peu. Si elle te met en colère, défoule-toi !
me défouler? Pourquoi? J'en ressens pas le besoin moi Shocked Je trouve pas que ça serve à grand chose, et ça soulage même pas.


C'est presque vrai, avec une toute petite nuance.
Encore! Décidément, je me fais corriger sur tout!

Ce que je voudrais dire, c'est que je pense reconnaître dans ton discours, une visions des choses qui était la mienne avant. Depuis, à force de réfléchir, j'ai modifié cette vision. En quoi exactement, c'est difficile à dire. Une bonne image est sans doute que j'ai réussi à comprendre, que moi aussi, je suis un autre, pas tellement différent, finalement; que penser que je peux m'abstenir de réagir comme eux sous prétexte que je réfléchis plus vite et les comprends mieux, que c'est plus juste, c'est prétentieux. Et j'ai fini par comprendre que je loupais un truc essentiel, qui est difficile à décrire avec des mots.
Bon, je suis prétentieuse, je vais cogiter là dessus.

je ne vois dans l'expression des sentiments qu'une agression??????????????? :shocked: Euuuh.. j'crois pas non, j'y vois aussi un mal être de la part des "agresseurs" (pour reprendre "agressions") et ça me fait mal pour eux.

Justement, le truc c'est qu'il se "réparent", en agissant comme il le font. Ou du moins, ils essaient. Wink
J'aime bien le "ils essaient", ça m'a fait ça à moi, j'ai eu une période "tous des cons" ya longtemps mais ça n'a rien réparé, rien résolu, et le pire, c'est qu'après coup je me suis sentie encore plus nulle d'avoir réagi comme ça, parce que ça n'était pas la bonen cible.

Et je ne suis pas pour les couples qui s'engueulent et qui finissent au lit, même si c'est juste un exemple. Enfin je ne suis pas pour ce genre de communication, ni relation entre êtres humains. Je suis pour la médiation.
C'est amusant, je pensais comme ça avant, aussi. Maintenant, lire "je ne suis pas pour" me fait un effet bizarre, parce que je ne pense pas qu'on puisse être pour ou contre quelque chose qui ne fait qu'exister. Quelque chose qui se contente d'être, qui a sa fonction. Et je ne pense pas non plus que ce soit de la communication, au sens échange d'idées. L'erreur est peut-être là : de penser qu'en colère, l'autre a quelque chose à me dire, alors que ce n'est pas le temps. Ce qu'il a à me dire, il le dira après; au moment de la colère, il décharge, point, je me prends son coup de gueule en pleine face, donc ça me met en colère (ou ça en réveille une qui était cachée), je décharge aussi, et une fois que c'est fait, on se retrouve. Quelque part, je trouve ça beau. Que c'est la Vie avec un grand V.
"Je ne suis pas pour" = pour dans ma vie à moi. je ne veux pas utiliser ça.
Et les coups de poings en pleine face, je ne souhaite ni en donner ni en recevoir. Ya pas des sports pour évacuer? Juste une suggestion.. Laughing

A mon avis, la médiation vient après (sur l'oreiller Razz), et nécessite que les interlocuteurs aient chacun le besoin, l'envie et la capacité de se comprendre, sinon elle loupe son but. Et il faut un médiateur. Je ne pense pas qu'elle puisse remplacer la décharge de la colère, en tout cas, pas à tous les coups.
tu cherches souvent à délier les engueulades de la journées sur l'oreiller toi? J'avoue que moi je peux pas papoter en même temps... Razz

Et franchement, une bonne dispute et une réconciliation au lit, c'est vraiment chouette à vivre. Laughing
chépa, je n'ai jamais testé cette méthode.

Pourquoi ça serait l'autre solution? Attendre qu'ils reconnaissent qu'ils se sont trompés ça sert à quoi de toute façon? Avoir une reconnaissance? Un moyen d'exister peut-être? Je ne sais pas, en tout cas c'est intéressant comme phrase, je me pose la question pour moi du coup.

Ça sert à réparer le "trou" qu'ils ont fait dans l'image de moi. J'ai lu un texte qui expliquait ça, mais je ne sais plus où.
Ok


La détermination de la responsabilité de chacun est une chose qu'on ne peut faire qu'après avoir exposé les deux points de vue, et les avoir confrontés, sous pesés... C'est en ça que je dis que c'est rationnel.
Par contre, quand je me "sens" attaqué, à tort ou à raison, je ressens le besoin de réparation, et là c'est du domaine de l'émotion.
Pour schématiser, lors d'un conflit, il se passe deux choses en parallèle, et les deux ont besoin d'une résolution. Si je ne résous que la partie "responsabilité" (ok, ça c'est de ma faute, ça de la tienne) je ne résous que l'équilibre "intellectuel" du problème, pas l'équilibre émotionnel.
Ok

Et cette émotion DOIT être évacuée (déchargée disent certains psys), sous peine de faire des dégâts à plus long terme.
J'ai pas dit le contraire, mais je vais me répéter, il doit y avoir d'autres moyens.
Je vais me répéter aussi, je ne pense pas. Parce que je ne connais personne qui soit capable de verbaliser tout ce qu'il ressent, dans son intégralité.[/quote] Bon, ben agree to disagree?

C'est pas de ma faute s'ils sont tous cons, quand même. Laughing (c'est de l'humour, hein.)
Ça sert à ça : mettre un nom sur ce qui me fait mal, pour décharger. Quitte à me planter (et en général on le sait qu'on se plante... Qui n'a pas entendu "Les arabes/noirs/homos/etc. sont méchants/contre-nature/idiot sauf Mouloud. Il est pas comme les autres Mouloud.")
On a besoin d'une cible identifiée sur qui "taper", même si elle est inexacte.
là aussi agree to disagree? (moi je vote pour le punching ball ou le sport quel qu'il soit, ou créer des trucs sous la colère, c'est sympa.

A quoi penses-tu que les commérages servent ?
A rien. Je pense que ça ne sert à rien. Au final, qui se "sent mieux" ou "meilleur" après avoir dit du mal? Enfin j'en sais rien.
60% du temps de parole de l'humain moyen ne servirait à rien ? Very Happy
de toute façon, dans une conversation, on ne retient qu'environ 40% du message initial il paraît, donc les commérages on peut les virer aussi non? Razz

Ça sert d'une part à décharger ses émotions et à se rassurer en constatant qu'on n'est pas seul à penser ce qu'on pense. Ça évite de se confronter systématiquement à la personne/groupe de personne concerné.
Ok

Oui je pense la même chose. Je dis juste (encore, je radote) qu'on pourrait sans doute trouver d'autres moyens de les exprimer, pas d'en faire fi.
C'est le moyen naturel de le faire. Il y en a d'autres, mais il faut d'abord être capable de le faire naturellement. Il y a la [url="http://fr.wikipedia.org/wiki/Sublimation_(psychologie)"]sublimation[/url], mais ça n'est pas à la portée de tout le monde. Moi-même, je n'y arrive pas. Pas volontairement, en tout cas.
Mais comment tu le sais ça? T'es psy en fait? (et du coup je me ridiculise là depuis le début..)

Je suis d'accord aussi, c'est une étape. Mais faudrait voir à ce qu'elle ne dure pas trop longtemps? J'ai peur que ça soit contagieux et que ça se propage. Je suis la reine des scénari catastrophe. C'est sans doute pour ça que j'ai eu peur et que j'ai décider de poster ce topic.
Voili voilou Smile
Et moi, j'ai peur que ton post soit contre productif : à la fois en braquant ceux qui se sentiraient visés, et d'un autre côté en divisant en deux camps, les pour, et les contre les non Z.
Voili Voilou. Very Happy[/quote]

lynka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6408
Date d'inscription : 05/03/2010
Age : 32
Localisation : lost in limbo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z qui prennent les non-Z pour des "inférieurs" voire des c***.

Message par Lanza le Lun 26 Avr 2010 - 17:54

Et les coups de poings en pleine face, je ne souhaite ni en donner ni en recevoir.

Si on va jusque là, il y a un problème Smile

tu cherches souvent à délier les engueulades de la journées sur l'oreiller toi? J'avoue que moi je peux pas papoter en même temps...
Pas en même temps, après. Rhâlalala.. Very Happy Et il faut pas attendre la soirée pour évacuer les engueulades de la journée.

Bon évidemment, ça demande un effort au mec qui doit éviter de s'endormir. Razz Mais si c'est pour la bonne cause...

Mais comment tu le sais ça? T'es psy en fait? (et du coup je me ridiculise là depuis le début..)

Naaan. Houlà. J'ai juste lu des tas de trucs et de machins psycho/philo, j'y ai réfléchi et en ait tiré des conclusions (provisoire, j'ai pas encore tout lu Laughing). Et quand bien même, je le serais, un psy n'a pas toujours raison (surtout un freudien... Mais je m'égare.).

Allez bisous à toi aussi, et garde ce topic. On le relira dans quelques années avec le sourire en coin, en se disant que décidément, on était jeunes et cons. Smile

Lanza
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1908
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 40
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z qui prennent les non-Z pour des "inférieurs" voire des c***.

Message par lynka le Lun 26 Avr 2010 - 18:12

Lanza a écrit:
Et les coups de poings en pleine face, je ne souhaite ni en donner ni en recevoir.

Si on va jusque là, il y a un problème Smile
Ben c'est toi qui as dit les coups de poings.. c'était figuré pour moi aussi d'ailleurs.


Pas en même temps, après. Rhâlalala.. Very Happy Et il faut pas attendre la soirée pour évacuer les engueulades de la journée.
Ben faudrait savoir lol! j'étai spartie pour appliquer au pied de la lettre moi Razz

Naaan. Houlà. J'ai juste lu des tas de trucs et de machins psycho/philo, j'y ai réfléchi et en ait tiré des conclusions (provisoire, j'ai pas encore tout lu Laughing). Et quand bien même, je le serais, un psy n'a pas toujours raison (surtout un freudien... Mais je m'égare.).
donc c'était pour moi le "les psy de bazar" de Ahlala.. merde! Décidément, j'ai tout faux.

Allez bisous à toi aussi, et garde ce topic. On le relira dans quelques années avec le sourire en coin, en se disant que décidément, on était jeunes et cons. Smile
cons, oui, mais jeunes? Laughing
Ce topic n'est pas terminé, je veux des réponses!!!!! lol!

lynka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6408
Date d'inscription : 05/03/2010
Age : 32
Localisation : lost in limbo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z qui prennent les non-Z pour des "inférieurs" voire des c***.

Message par ahlala le Lun 26 Avr 2010 - 18:30

Ah ces jeunes !!!! Smile


Dernière édition par ahlala le Lun 26 Avr 2010 - 18:36, édité 1 fois (Raison : J'ai 32 ans ... !!)

ahlala
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 899
Date d'inscription : 08/02/2010
Age : 39
Localisation : Angers

http://www.acsis-pm.org/10Intro.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z qui prennent les non-Z pour des "inférieurs" voire des c***.

Message par lynka le Lun 26 Avr 2010 - 18:31

lol! Je suis une vieille mouah

lynka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6408
Date d'inscription : 05/03/2010
Age : 32
Localisation : lost in limbo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z qui prennent les non-Z pour des "inférieurs" voire des c***.

Message par miwako le Lun 26 Avr 2010 - 19:16

oh Lynk je comprends ce que tu veux dire... tout d'abord désolée a tous les autres, je n'ai pas lu tous les post, donc si je ressasse des choses déja dites excusez moi...
je me suis sentie... pas visée, mais disons "concernée" (a cause d'une métaphore "humains-fourmis" notamment) par ce que tu disais Lynk, et je souhaitais te répondre.

peut etre que je suis a coté de la plaque et que je ne suis en rien concernée, mais soit 1) je suis concernée et je ne m'en etait pas rendue compte, soit 2) je ne le suis pas et j'ai peur que tu pense le contraire.

je ne supporte pas que les gens utilisent des echelles de valeurs pour placer les etres humains. Les "non Z" ou les Z, aucun n'as le droit de se sentir suppérieur.
seulement... je ne supporte pas d'etre mise sur cette échelle, moi non plus. et il faut que je sois honnete, les gens le font presque tout le temps.
je vais pas pleurnicher sur mon sombre petit passé mais comme pas mal d'entre vous j'ai souffert toute ma vie de ma différence en ce sens qu'elle a entrainé le rejet des autres. dans un premier temps je m'adapte et je me fond dans la masse, voire meme je suis apréciée, mais il y a toujours quelque chose au bout d'un moment qui fait que je "craque" ; ou meme, tout simplement, je pense que je peut enfin me reveler comme je suis, avec mes étrangetés, mon mode de pensée... et là, les gens s'eloignent.
alors quand on est petit on se remet en question, on essaye de changer, d'etre drole, d'etre gentil, on prette ses affaires et on se laisse un peu marcher sur les pieds.
ben à un moment j'ai dis stop, c'est pas un rejet, seulement une protection. c'est de la fierté, c'est tout. meme si on est nul et inférieur, on a droit au respect.

jusqu'a il y a quelques semaines, j'etais juste solitaire et un peu "chat échaudé", je me disais que je devais me protéger parce que personne ne le ferai a ma place, et que je ne laisserai personne me mépriser. je me moquais d'etre seule, c'est quelque chose que j'avais accepté, pensant etre trop différente (unique en mon genre) pour reelement m'integrer. même mon look crie au monde "je suis bizarre mais je me plait comme ça, et si ca ne vous plait pas, restez bien a l'eccart".
puis j'ai découvert un peu par hasard ma "zebritude" et j'ai fait beaucoup de progres sur l'acceptation de moi meme. parce que notament, j'ai compris que "différent" dans mon cas ne veux pas forcément dire "moins bien", mais que peut etre que j'avais au contraire des qualités en moi qui ont entrainé cette difference.
c'est peut etre con, mais etre un peu fier de soi c'est bon pour la santé.....

je ne rejette absolument pas les "non Z" en disant qu'ils ne comprennent pas ce que je dis et ce qui est important pour moi, mais ca n'est peut etre pas si "méchant" ou prétentieux de dire qu'ils ne comprennent pas certaines choses parce que c'est hors de leur porté... (de toute facon, moi il y a plein de choses a eux que je n'ai jamais compris, mais j'ai fait beaucoup d'efforts, je n'y suis pas arrivée, je suis fatiguée maintenant. pareil que pour eux quand je leur parle de mes conneries autour d'un verre.)
et donc... meme si je trouve tres cool de fréquenter des zebres, c'est juste parce que eux, meme en étant tous différents, ils me comprennent.
quand je reflechis à ma vie et aux rares personnes que j'ai autour de moi, je m'apercoit que ce sont tous des zebres. tous ceux qui m'ont aimée et comprise au point que ca me fasse mal dans la poitrine. (je pense a Uranus qui est ici, à caro, fanny, rémi, nasta, cliff... je les cite pour leur dire que je les aime au cas ou ils passent par là Razz )

voila, encore un gros paté désordoné pour pas grand chose... puis ca se trouve tu ne pensais meme pas a moi...
tant pis, je poste.

miwako
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 369
Date d'inscription : 16/04/2010
Age : 31
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z qui prennent les non-Z pour des "inférieurs" voire des c***.

Message par lynka le Lun 26 Avr 2010 - 19:28

Ben, effectivement non, je pensais pas à toi, Laughing
Enfin sauf si tu mets tous les non-Z dans le même panier en disant qu'ils sont tous cons comme leurs pieds. Razz

lynka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6408
Date d'inscription : 05/03/2010
Age : 32
Localisation : lost in limbo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z qui prennent les non-Z pour des "inférieurs" voire des c***.

Message par miwako le Lun 26 Avr 2010 - 20:23

ah non, pas du tout... mais c'est vrai qu'ils ne me comprennent pas, generalement. ca veux pas dire que je les rejette, ou que je les méprise.
puis moi, je susi trop bete pour comprendre que le foot ca soit interessant, je peux comprendre que la litterature ne les pasionnent pas non plus.

mais j'ai eu peur à cause de ce petit truc dont j'ai parlé tout en haut, meme si j'y avais mis toutes les formes... pour ne pas etre mal comprise...

bref bref

c'est interessant tout ca et je vais ratraper le reste de ma lecture...


Dernière édition par miwako le Lun 26 Avr 2010 - 20:25, édité 1 fois

miwako
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 369
Date d'inscription : 16/04/2010
Age : 31
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z qui prennent les non-Z pour des "inférieurs" voire des c***.

Message par lynka le Lun 26 Avr 2010 - 20:24

Ben voilà, malentendu dissipé Very Happy

lynka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6408
Date d'inscription : 05/03/2010
Age : 32
Localisation : lost in limbo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z qui prennent les non-Z pour des "inférieurs" voire des c***.

Message par thingfish le Lun 26 Avr 2010 - 20:29

WOUAH! Le sujet chaud bouillant!

Je me suis dit que j'allais lire les deux pages, mais vu comment les posts ont commencés à tous se transformer en pavés a la fin de la première, je me suis un peu découragé.

En fait, il y a un truc qui me turlipine un peu dans l'histoire. Considérer que c'est à nous de montrer l'exemple et d'être humainement irréprochables, c'est pas déjà un peu se prétendre meilleurs que les autres?

En ce qui me concerne, je suis capable de mépriser le monde entier un jour, et le lendemain faire preuve d'une empathie insensée envers tout et n'importe quoi. J'ai remarqué que ça dépendait vraiment de mon humeur et je pense que c'est comme ça pour beaucoup de monde.

thingfish
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 915
Date d'inscription : 22/04/2010
Age : 28
Localisation : Juste derrière toi!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z qui prennent les non-Z pour des "inférieurs" voire des c***.

Message par lynka le Lun 26 Avr 2010 - 20:42

Ouais c'est pas faux, l'humeur doit jouer.

(et je ne dis pas qu'il faut montrer l'exemple, mais que même si on a vécu le rejet des autres ça n'est pas une raison de tous les prendre pour des cons, mais c'est un peu monté en mayonnaise au fur et à mesure, et on a fait dire des trucs qu'on n'avait pas dit à plusieurs personnes donc c'est le merdier, lol!)

lynka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6408
Date d'inscription : 05/03/2010
Age : 32
Localisation : lost in limbo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z qui prennent les non-Z pour des "inférieurs" voire des c***.

Message par thingfish le Lun 26 Avr 2010 - 20:55

Je vois. En fait à mon avis il faut mieux éviter de trop mettre des barrières des deux côtés, à la fois pour nous même et pour les autres. Je pense que tout individu, qui qu'il soit, peut tout à fait s'inclure dans une catégorie de personnes avec lesquelles il a des points communs. Nous ne sommes pas les seuls à risquer de nous renfermer sur nous même et a avoir tendance à généraliser les problèmes des autres au point de risquer de devenir méprisants. C'est un problème qui est commun à toutes les communautés et auquel nous devons tous faire attention individuellement. C'est pour ça que je pense que ce problème ne peut être traité qu'au cas par cas, si tant est qu'on puisse réellement éviter cette dérive.

Encore une fois, les mentalités changent d'une personne à l'autre, et changent également dans le temps pour une même personne. J'ai pris l'habitude d'essayer de me modérer le plus possible dans les deux sens. A la fois pour ne pas tenir des propos qui puissent être mal interprétés, mais aussi pour ne pas mal interpréter les propos qui me sont tenus. Il faut relativiser et essayer de comprendre que le mépris est un sentiment plutôt négatif mais complètement humain, qui peut être ressenti et exprimé de pleins de façons et dans pleins de contexte. Lorsqu'on est témoin de l'expression du mépris d'une personne envers les autres, je pense qu'il faut plutôt tenter de comprendre les raisons qui poussent cette personne à s'exprimer de cette façon, qu'elle soit zèbre ou non. C'est aussi ça l'empathie. Comprendre et traiter les sentiments négatifs pour essayer d'en tirer quelque chose de positif.

thingfish
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 915
Date d'inscription : 22/04/2010
Age : 28
Localisation : Juste derrière toi!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z qui prennent les non-Z pour des "inférieurs" voire des c***.

Message par lynka le Lun 26 Avr 2010 - 20:57

Smile

lynka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6408
Date d'inscription : 05/03/2010
Age : 32
Localisation : lost in limbo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z qui prennent les non-Z pour des "inférieurs" voire des c***.

Message par rugal le Lun 26 Avr 2010 - 22:02

Décidément, je trouve les paroles de thething très sage surtout pour son âge.

j'avais prévu de prendre les armes et participer activement au débat, mais un peu comme thething, la flemme m'a un peu pris de court. Et j'ai peur que mon zèle ne m'emporte inutilement. En IRL, l'envie ne manquerait pas, mais là, lire, ça me gonfle, j'ai toujours été un flemmard.

Dommage, pour une fois, le sujet me plaisait.

rugal
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 776
Date d'inscription : 23/04/2010
Age : 35
Localisation : Ile de france

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z qui prennent les non-Z pour des "inférieurs" voire des c***.

Message par Phedre le Mar 27 Avr 2010 - 7:17

je plussoie le sujet !!!!!!!!!!

et sincèrement en toute humilité, que ce soient par les acquis; ou la vitesse de connexion dans nos cortex préfrontaux....

vous-êtes-vous déjà dit (en toute humilité.....) que nous sommes peut-être (à différentes échelles) "ce qu'ils peuvent être" ?

Et que certains "ne sont pas loin" de nous ?

Et que tout un chacun a la capacité d'apprendre, et est perfectible...?

Donc que l'espoir existe Wink ?

Phedre
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2822
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 39
Localisation : bah ça dépend des fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z qui prennent les non-Z pour des "inférieurs" voire des c***.

Message par Phedre le Mar 27 Avr 2010 - 7:19

Combien ont réellement essayé de communiquer avec eux ? Plutôt que de se replier après une enfance où ils nous ont rendu difficile la différence ? Wink

J'ai appris...
Ca vaut la peine...cet apprentissage-là...
Je ne regrette pas....
Enfin voilà...

Phedre
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2822
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 39
Localisation : bah ça dépend des fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z qui prennent les non-Z pour des "inférieurs" voire des c***.

Message par miwako le Mar 27 Avr 2010 - 8:46

thingfish, je te trouve vraiment sage.
je me rend compte que je vis comme ca aussi, en essayant toujours de comprendre ce qui pousse les gens à avoir une réaction désagréable. mais comprendre ne me permet plus de pardonner ou de relativiser le fait qu'on se moque de moi dans mon dos, ou qu'on me méprise. (oui oui, ca m'arrive encore autant que quand j'etais "petite", juste que je me blinde plus aujourd'hui).
j'ai ma fierté, j'ai le droit de rejeter ces personnes. et si ca me rend intollérante, tant pis, je pense que c'est pour mon bien.
comme disais Lynk ca n'as pas forcément a voir avec le fait d'etre "non Z" en général: j'ai des amis non Z qui ne me comprennent pas mais respectent mon coté étrange, sourient quand je dis quelque chose de bizarre ou essayent de comprendre... ces personnes savent que je peux aussi etre tres fiable dans certaines situations et reelement les aider. voila.
mais les autres.... zebre ou non zebre, c'est juste des cons. (d'ailleurs je connais aussi des zebres vraiment péteux, qui pincent le nez des qu'on dit un truc un peu con... hop, ils nous remettent à l'étage non-Z. ca par contre je pense que c'est du mépris pour les "normaux pensants".)
penser qu'on doit pardonner ca juste parce qu'on est "zebre", c'est tres prétentieux. on est que des humains, apres tout ; on n'a pas a porter le pardon absolu sur terre.
(j'ai essayé, hein, j'ai aspiré à ca, mais ca m'a fait vraiment beaucoup de mal et ca a ruiné mon estime de moi meme, tout en les rendant encore plus méprisants. quand on essaye d'humilier quelqu'un et qu'il relativise et pardonne sans arret... ca rend les sadiques encore plus agressifs.)

miwako
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 369
Date d'inscription : 16/04/2010
Age : 31
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z qui prennent les non-Z pour des "inférieurs" voire des c***.

Message par Phedre le Mar 27 Avr 2010 - 8:58

voui on est humains avant tout....voire animal... Wink

Phedre
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2822
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 39
Localisation : bah ça dépend des fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z qui prennent les non-Z pour des "inférieurs" voire des c***.

Message par lynka le Mar 27 Avr 2010 - 9:29

Je ne pense pas qu'on doit pardonner ça "parce qu'on est zèbre" Smile
Je ne pense pas non plus qu'on doit pardonner tout court à certaines personnes, je dis juste que c'est pas top de faire une généralité juste parce qu'on est tombé sur des cons Smile

lynka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6408
Date d'inscription : 05/03/2010
Age : 32
Localisation : lost in limbo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z qui prennent les non-Z pour des "inférieurs" voire des c***.

Message par miwako le Mar 27 Avr 2010 - 9:31

ah! ca, c'est à ma portée rabbit

miwako
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 369
Date d'inscription : 16/04/2010
Age : 31
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z qui prennent les non-Z pour des "inférieurs" voire des c***.

Message par lynka le Mar 27 Avr 2010 - 9:35

Ben en théorie c'est à la portée de tout le monde, Z, pas Z, etc.. Smile
enfin je crois!

Smile

lynka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6408
Date d'inscription : 05/03/2010
Age : 32
Localisation : lost in limbo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z qui prennent les non-Z pour des "inférieurs" voire des c***.

Message par Invité le Dim 20 Fév 2011 - 12:06

lynka a écrit:Un ressenti que j'ai face à certains posts du forum, et à l'attitude de certains Z en général, même à l'extérieur.

Tout d'abord, ne voit aucune animosité à mes propos, aucune intonation dans cette prose.

Ton ressenti sur le forum :
- s'agit il juste d'une pensée première qui se dégage de certains messages écrit maladroitement ou de vrai messages du genre" les Z sont des dieux" ?
- suite à ce ressenti, as tu réalisé une analyse détachée et une discussion avec chacun de ces protagonistes ?

Les "Z qui se la racontent" :
- pourquoi ne les nommes tu pas ? En effet, certains Z non concerné vont certainement réagir se voyant menacés, jugés ou autres. Alors que ça ne les concernent pas et les Z incriminés ne sont nullement inquiets car de leur piédestal, ils n'entendent pas ton coup de gueule aussi clair et fort soit il.

A l'extérieur :
- Ayant rencontré d'autres Z, ne pense tu pas qu'il s'agit d'une action "maladroite" -j'en convient- de se protéger (Lanza s'est exprimé à ce sujet, il me semble)
- Que fais tu dans ce genre de cas ? Pondère tu leur propos de façon agressive ou au contraire essaye tu d'instaurer un dialogue afin de percevoir leur peur irrationnelle de l'échec ?

Les réponses à ces questions, je me les poses à chaque fois que je pense ou ressent cette même sensation (et j'ai pu voir que je ne suis pas le seul) mais j'ai constaté que ceux qui sont sur leur piédestal ont souvent besoin d'une personne plus humble pour leur rappeler de descendre un peu sur terre (et nous sommes tous par moment sur notre piédestal qu'il soit plus ou moins haut à certains moment, moi itou)

PS : la connerie est universelle, Z ou non ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z qui prennent les non-Z pour des "inférieurs" voire des c***.

Message par acacia le Dim 20 Fév 2011 - 12:19

Le zèbre est un gentil herbivore. Moi j'aime la viande crue. Le zèbre est un joli petit chewal, moi je suis une femme supérieurement intelligente.
Ça n'empêche pas d'avoir des tares, des handicaps et de les voir bien en face. Mais ça oblige à voir une autre chose en face : le monde est peuplé de cons, de malcomprenants, de butors. Et je les supporte de moins en moins. J'essaie de pas trop le montrer.
Un des êtres qui a le plus bouleversé ma vie était intellectuellement limité, mais il n'était pas médiocre... ce qu'est notre époque, celle qui voit le règne de l'homme moyen.
Voilà, c'est dit j'aime pas les les gens. Mais avec courtoisie et bienveillance.

acacia
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 43
Date d'inscription : 18/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Z qui prennent les non-Z pour des "inférieurs" voire des c***.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:03


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 16 Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum