Un Arkange se présente

Page 2 sur 21 Précédent  1, 2, 3 ... 11 ... 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Un Arkange se présente

Message par colargolle le Ven 7 Sep 2012 - 19:18

argh... faut vraiment que ce soit toi qui me le conseilles pour que j'aille regarder un bouquin avec une telle couverture...!!!
mais comment est-ce possible.........????????? Shocked No

bon, je ne regarderai pas la couverture alors, merci pour l'info Smile

colargolle
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1054
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 42
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Arkange se présente

Message par ♡Maïa le Sam 8 Sep 2012 - 12:26

Huhu, et encore, moi j'ai l'édition *encore* plus kitch :

♡Maïa
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Arkange se présente

Message par Arkange le Sam 8 Sep 2012 - 13:01

Coucou Bliss

Tu t'y habitues peut-être pas... mais tu m'impressionnes vraiment. Whaou, rien que le récit dont le paroxysme semble être les 17 heures de bus, je me sens tout petit. Que tu sois capable de faire ça toute seule, que tu parviennes à trouver des personnes ressources, ça m'impressionne vraiment. Pour préciser, ce n'est pas tout à fait que tu en sois capable mais que tu arrives à l'inscrire dans la ta vie et que ça participe à ton épanouissement et tout de même (en dépit des épreuves) à ton bonheur. Moi aussi je serais capable de le faire, pourvu que quelqu'un en qui j'ai confiance (confiance en général + confiance qu'il ou elle ne me lâchera pas) m'accompagne (avec toi, je sais que je peux appeler ce chat contraphobique). La singularité de mon cas, c'est peut-être que je n'ai pas besoin que celle ou celui qui m'accompagne soit rassurant(e) ou confiant(e). Je serais tout à fait en mesure de le/la rassurer, de lui expliquer, de trouver les trucs pour lui permettre de tout supporter avec le maximum de joie possible. Si elle/il est plus fort(e) que moi, alors je la/le laisserai me rassurer moi, m'expliquer et trouver les trucs pour me permettre de tout supporter avec le maximum de joie. Seul, je pourrai aussi le faire, mais seulement parce que je sais aussi être courageux, car ce serait juste l'horreur... En fait, ce que je ne supporte pas, c'est de ne pas connaître. Il faut que le sentier soit battu pour que je puisse l'emprunter seul. Si je ne le connais pas, il suffit que je connaisse celle/celui qui m'accompagne, ça compense... Voilà, tout ça pour dire que quand je lis ton récit, je ne peux pas m'empêcher de m'y voir/ressentir comme si j'y étais. Agoraphobe tu dis que tu étais, agoraphobe je constate que tu n'es plus. Et riche, tu es. Ces images, ces expériences, ces découvertes, ces rencontres...

Je suis ravi d'échanger avec toi.
(je mets tout de suite une parenthèse pour partager ce qui vient de se passer à l'instant dans ma tête : je viens de partir en vrille sur tous les autres sens possibles de la phrase que tu as écrite au conditionnel et que je je reprend à mon compte et au présent. La liste de tout ce qui existe au monde et que l'ont pourrait troquer ou se prêter (plus les voies d'acheminement et les coûts de transport) et aussi un autre type d'échange (dans le champ de ce que tu n'as pas proposé à Katy) et ses déclinaisons). Une seconde pour le penser, des minutes pour l'écrire. (au secours il me reste au maximum 80 années à vivre)
Ça me fait plaisir que tu me dises aimer le ton de mes posts (aimeras-tu aussi celui-là ? )

Oui, effectivement, ça se voit bien à ta signature que l'on peut aussi écrire ton âge avec un tiret entre les deux chiffres. Mais j'espère que tu ne pousseras pas ton enseignement au point que ton élève se transmute en Scatodane. Cela dit, je pense qu'elle a tout de même de quoi profiter de ta sagesse... (Saphodane ! Comment oses-tu écrire que tu n'es pas désirable?)

Tes clichés sont très chouettes et je dirais même que tes photos sont très réussies, enfin qu'elles sont jolies (mais bon, qui je suis, moi, pour juger ? je dis juste ce que j'ai trouvé, mais tu vas te dire que je te dis ça parce c'est ce qu'il faut dire, alors que moi je dis ça parce que c'est ce que j'ai ressenti juste en les voyant, mais bon en même temps je suis bête de penser ça, parce que je sais très bien (je sais pas comment je sais, mais je sais ; enfin, si, je sais, mais en même temps je sais pas) que tu comprends très bien.)
Ce que je remarque, c'est que toutes les photos que tu nous présentes de la Bolivie, sont celles d'individus. Les cadres sont vraiment centrés sur les « personnalités » (je mets des guillemets parce que certains pourraient penser abusif de prêter une personnalité à un bouquet de papaye). Cela contraste immensément avec ce que que j'avais précédemment vu de Potasi, et, je trouve, s'ajoute très agréablement à l'idée, au portrait, que je commence à me faire de toi. Ça se congrue aussi joliment avec le choix de ton métier.


Arkange
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 734
Date d'inscription : 03/09/2012
Age : 41
Localisation : Orléans

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Arkange se présente

Message par Arkange le Sam 8 Sep 2012 - 13:02

Coucou Mog ?

Un médecin qui ose prescrire l'éviction d'un chat ! Horreur et damnation ! Déjà l'éviction d'un chat tout court c'est impensable, mais si on y rajoute l'aspect médical c'est carrément insensé. Quand on voit ce qu'un chat peut apporter à ceux qui les chérissent, et quand on en connait les répercussions sur le système immunitaire, comment peut on sérieusement être amené a penser que ça puisse être bénéfique ? Bon, c'est vrai que j'ai une amie qui est sérieusement allergique aux chats alors qu'elles les adore, et je l'ai vu se retrouver bien atteinte (j'ai pensé à lui offrir un chat dont le génome de comporte pas l'allergène, mais ça coute vraiment trop cher). Tu n'y es pas allergique toi, dis ?

Oh, les Mogs... alors ça veut dire que tu as des ailes toi aussi.

Arkange
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 734
Date d'inscription : 03/09/2012
Age : 41
Localisation : Orléans

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Arkange se présente

Message par Arkange le Sam 8 Sep 2012 - 13:03

Coucou Colargolle,

La liste de maux corporels liés au psychisme, c'est impossible de la faire. Elle est infinie.
La séparation entre le corps et l'esprit n'est conceptualisable que parce que l'on pense essentiellement avec des mots, mais elle n'existe pas. On peut tout au plus prêter une séparation entre le psychisme et ce qui serait l'organisme (quoi que cette séparation ne soit pas réalisable concrètement) Le corps n'est en fait que l'interface entre ces deux-là. Le corps, c'est à la fois ce que le psychisme pense de l'organisme, et ce que l'organisme pense (je sais pas si je suis très clair là )
Et si c'est ton cas particulier qui t'intéresse, il faudrait que tu la fasses toi-même « la liste des maux corporels liés au psychisme ». Car c'est ton psychisme à toi en particulier qui va générer des maux sur ton corps à toi (ou celui de Mogwaï sur celui de Mogwaï). Et comme tu penses essentiellement avec des mots, ce sont essentiellement ceux-ci qui vont pouvoir te renseigner sur tes maux. C'est lié à ton langage, aux signifiants que tu utilises dans ta tête (ou plutôt que ta tête utilise (et dont tu profites ou que tu supportes, ou que tu supportes plus, c'est selon les moments je suppose))
Pour en revenir à l'exemple, si jamais il t'arrivait d'avoir mal au genou, tu pourrais te demander quand tu dis nous. Parce que quand tu utilises le pronom « nous », en vrai c'est toi qui parles... donc je ! Sans faire exprès tu viens de lier le je au nous (en le mettant à sa place). Une fois que tu as retrouvé dans ta mémoire des situations où c'était le cas, tu sais de quel « nous » il peut s'agir (toi et ton frère, toi et ton groupe de musique, ou de travail, ou de sport, etc.) Et là, si tu te demande ce qui te fait mal au sein de ce « nous », tu trouves rapidement en général (des fois faut un tout ptit peu creuser)
Mais au-delà des mots, au-delà des signifiants, ce qui compte c'est en fait ce qui prend une signification, c'est à dire ce que ça signifie pour toi, ce qui pour toi a du sens. Par exemple, j'ai eu le cas d'un patient qui est venu me voir pour des troubles qui touchaient sa motricité (c'est plus précis que juste « motricité » mais si je détaille on n'en finit pas!). Et bien au final, s'il était touché à cet endroit là, c'est parce que son père, qu'il n'avait que très peu connu, l'avait un jour frappé à cet endroit. Ce n'était qu'une toute petite frappe, un tout petit coup. Pourtant, quelque part dans les méandres cérébro-psychico-corporels de mon patient, c'était associé : « Mal-papa-partie du corps ». Ça c'était mis ensemble et ça s'était rangé, comme ça, quelque part à l'intérieur de lui. Son père, il n'avait plus de ses nouvelles depuis des années, il ne savait pas ce qui lui était arrivé. Là, il avait des troubles dans cette partie du corps. Dans cette partie du corps, ça allait mal. Et mal à cet endroit là du corps, ça veut dire papa (car ça renvoie à mal-papa-partie du corps). Du coup, ça voulait dire que ça allait mal du côté du papa. Du coup, il s'est mis a cherché et a trouvé : son père venait de mourir... et personne ne le lui avait dit.
Donc voilà, cet exemple démontre bien à quel point ça se joue de manière singulière, en fonction de ce qui a du sens pour chacun.
Un autre truc étonnant que j'ai pu constater cliniquement à plusieurs reprises, ce sont des enfants autistes qui n'utilisaient pas le langage verbal et qui n'étaient jamais malades (je ne suis pas en train d'écrire que tous les enfants autistes ne tombent jamais malades, je parle juste d'un certain nombre d'entre eux). Et bien ces enfants-là, au moment où ils s'ouvraient au langage verbal et se mettaient à utiliser la parole (dans la langue commune) , ils se mettaient à attraper des maladies, comme tout le monde !
Mais bon ça marche aussi de la même façon dans l'autre sens. Il n'y a pas d'atteinte de l'organisme qui ne touche le psychisme (sauf en cas de mort cérébrale avérée). Même lorsque l'on rêve, s'il se passe quelque chose dans ou sur notre organisme, ça a une répercussion sur le rêve lui-même. Le plus souvent c'est difficilement repérable en raison de la particularité du mode de la pensée onirique, mais il y a des cas fréquents où c'est quasi littéral (est-ce que j'ai rêvé que je faisais pipi donc j'ai fait pipi au lit ,ou bien, est-ce-que je faisais pipi et que j'en ai rêvé ? C'est à dire : est-ce-que le fait que mon psychisme, pour des raisons diverses et variées, en est arrivé à fabriquer un rêve dans lequel j'urinais, a fait que du coup ma vessie s'est vidée, ou bien, fallait-il tellement que ma vessie se relâche, que mon organisme s'est lâché, et que que mon cerveau, le percevant, en a généré une image psychique pour ma conscience, et que comme ma conscience était en état de sommeil paradoxal, ça s'est représenté dans le cadre d'un rêve ?)
Tu as vu ce qui arrive quand on fait une simple blague : un conseil de bouquins à la couverture super kitch et un pavé sérieusement explicatif. (Ça, c'est un truc que je sais très bien faire : arriver dans une soirée où « tout-le-monde » veut faire la fête et délirer sans se prendre la tête, et finir à me retrouver à parler sérieusement en tête à tête ou en ptit groupe.)
Et sinon, si « couple » ça te parle pas tant que ça, est-ce-que c'est par choix ou bien ce sont les contingences ? Mais de toutes façons, dès qu'il y a couple, ça fait forcément mal quelque part (si ce n'est au genou, ce sera sans doute au portefeuille, et toujours au cœur).



Arkange
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 734
Date d'inscription : 03/09/2012
Age : 41
Localisation : Orléans

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Arkange se présente

Message par ♡Maïa le Sam 8 Sep 2012 - 13:49

Je suis allergique oui, depuis longtemps, mais si je ne mets pas mon nez dans la fourrure ça se passe très bien. Compte-tenu du timing d'apparition de mes symptômes, je suis amplement convaincue que cela n'a rien à voir avec mes chats ! D'autant que pour avoir un peu bouquiné sur le sujet, je crois que la médecine occidentale en sait autant sur les allergies qu'un enfant de 4 ans. On peut très bien être "allergique" selon les tests sanguins et ne développer aucun symptôme (comme on peut avoir la vésicule bourrée de calculs et ne jamais faire de crise de colique hépatique). Il reste beaucoup de choses à découvrir sur les mystères de notre corps...
Mais ça ne cadre pas avec le modèle de réflexion de ces personnes. J'ai l'habitude, c'est pas grave, je trouverai d'autres interlocuteurs.
Ceci-dit, oui, je m'étais renseignée sur ces fameux chats, les Korats, magnifiques en plus !

Et pour répondre à ta question, oui, j'ai de grandes ailes dans le dos (comme sur ton avatar). C'est un symbole qui m'accompagne depuis longtemps. Tout mon travail thérapeutique a consisté à découvrir puis à développer ces ailes... Comme je le disais sur un autre fil que je n'arrive pas à retrouver, j'ai commencé par collectionner les cartes postales avec des petits elfes très enfantins et mutins, et maintenant j'apprécie beaucoup l'imagerie des grands anges très féminins, ancrés, emplis de force et de sérénité. Ces ailes imaginaires sont un peu comme des poumons qui se déploient, m'oxygènent et me portent... Smile
Mais de là à choisir une telle image comme avatar, il y a un pas que je n'ai pas osé franchir... clown

Je plussoie ton pavé (mais non pas plombant voyons !) sur les maux/mots du corps. Je me souviens d'une camarade de formation qui a levé un bras douloureux au cours d'une séance et qui a soudain re-visualisé une scène où elle levait le bras pour chiper un pot de confiture sur une étagère (elle s'était fait sévèrement punir ensuite). C'est fou tout ce qui est engrammé dans nos cellules. Au début de la thérapie corporelle que j'ai faite, j'avais zéro images, zéro sensation dans mon corps. Tout ce que j'étais capable de dire, allongée là sur mon matelas, c'était "ben, je sens que je ne sens rien du tout". Il a fallu beaucoup de temps pour faire émerger tout ça, dégripper, réveiller, ressentir... et un peu comme ces enfants autistes dont tu parles, j'ai commencé à développer tout un florilège de symptômes au fil du travail... Evidemment, les examens médicaux ne révélaient jamais rien au niveau organique... ou alors au contraire, on m'a prédit des "lombalgies à vie" (celles-ci ont duré 3 semaines et ne sont plus jamais réapparues depuis).
Le "livre-kitch" m'aide surtout à trouver mes propres pistes en effet, il ne faut surtout pas s'en tenir à ce qui est écrit, un peu comme les livres sur les interprétations des rêves... A chacun de faire sa petite sauce avec ses propres références. Et puis nous n'avons pas tous le fonctionnement "lacanien". Ainsi, le jeu de mots "je-nous" me fait sourire, je le comprends en faisant un petit effort (c'est mon petit côté Aspie tuwa Wink ), mais il ne me parle pas du tout. J'ai plus tendance à recourir à la visualisation...

♡Maïa
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Arkange se présente

Message par Harpo le Sam 8 Sep 2012 - 13:58

Arkange a écrit:(mais bon, qui je suis, moi, pour juger ? je dis juste ce que j'ai trouvé, mais tu vas te dire que je te dis ça parce c'est ce qu'il faut dire, alors que moi je dis ça parce que c'est ce que j'ai ressenti juste en les voyant, mais bon en même temps je suis bête de penser ça, parce que je sais très bien (je sais pas comment je sais, mais je sais ; enfin, si, je sais, mais en même temps je sais pas) que tu comprends très bien.)

Ah ah tu viens de gagner le prix de la parenthèse la plus zébrée du mois ! Smile (si je voulais faire "psycho" j'aurais rajouté "moi" entre parenthèses, mais bon, je ne veux pas en rajouter justement, des parenthèses).

Bienvenu donc ! C'est vraiment réjouissant de te lire Smile

Arkange a écrit:(Ça, c'est un truc que je sais très bien faire : arriver dans une soirée où « tout-le-monde » veut faire la fête et délirer sans se prendre la tête, et finir à me retrouver à parler sérieusement en tête à tête ou en ptit groupe.)

Je reprend encore une parenthèse, parce que là, sans savoir, tu viens de faire une description assez juste des rencontres Z Wink Le secret, c'est juste d'enchainer tout ça avec le 'sans se prendre la tête"...

Harpo
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5769
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 54
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Arkange se présente

Message par Aerienne le Sam 8 Sep 2012 - 15:30

Coucou Archange Razz

J' ai lu tes posts sur les différents fils avec beaucoup d' intérêt......
Je me suis retrouvée dans la structure mentale 'névrosée hystérique'' avec les somatisations qui vont avec.....
L' exemple du genou m' a rappelé ma semaine de rando avec un de mes 'ex'' à la montagne , où je suis rentrée avec le péroné déboité (un kiné a dû me le remettre en place'' le couple , et je qui n' était plus bien avec lui.....
Cela n' a rien d' impressionnant de ''voler'': je ne suis qu' une passionée, une amatrice (vélivole de 16 à 37 ans) et maintenant un peu d' avion de tourisme - quelques beaux vols- mais ne vole plus autant qu' avant, et pourtant j' aimerais bien......
La peinture : c' est à l' huile, à l' acrylique avec pigments , non je n' ai pas essayé l' aérosol, mais le sèche cheveux en basculant la toille....faudra que
j' essaye.......
Au plaisir de te lire et d' échanger...... sunny

Aerienne
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1063
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 58
Localisation : GOLFE JUAN

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Arkange se présente

Message par ♡Maïa le Sam 8 Sep 2012 - 17:21

Je relis ton fil et je souris : quelle capacité à faire parler les autres, tu es impressionnant ! Smile
Et sinon, tu la réécris quand ta prez détaillée ? Wink bounce

Arkange a écrit:(je me suis dis que vu que vous n'aviez pas l'air d'être mari et femme, alors donc que peut-être c'est via ce forum que vu avez construit une relation suffisamment forte pour aller prendre un bain de minuit ensemble donc que ce forum était chouette)


Oh oui il est chouette ! Aussi, et surtout les IRL : partout où tu passes, tu peux rencontrer ceux que tu connais, mais aussi ceux que tu ne connais pas encore. On n'est pas mari et femme avec Colargolle, et même on s'était jamais vues avant figure-toi. Et moi j'ai peur des algues, je déteste me baigner quand je vois pas le fond de l'eau, en plus la nuit !!! Et ben... j'y suis allée, j'allais pas laisser tomber ma nouvelle cops ! Y's'passe des trucs trop bien avec ZC ! drunken

♡Maïa
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Arkange se présente

Message par Arkange le Sam 8 Sep 2012 - 22:47

Hello Mog-warum

Il y a une manière de conceptualiser la problématique allergique que je trouve intéressante, je la partage :
En fait, le système immunitaire, selon les individus, des fois c'est plutôt une huitre ou un paresseux, et des fois c'est plutôt un zèbre. Alors, quand il est suffisamment occupé, il travaille amoureusement (c'est à dire il découpe à la machette le moindre microbe qui se retrouve sous son nez). Mais, quand il ne trouve pas de microbe, bah, il finit par s'embêter. Alors, il continue de trainer, par ci, par là, partout dans l'organisme. Il s'ennuie à mourir, il a vraiment envie de donner des coups de machette. Et, c'est à ce moment là, qu'il croise un truc qui ressemble fort à un microbe. Bon, en même temps, il n'est pas vraiment sûr que cela soit un microbe, mais ça y ressemble quand même un peu. Et comme lui, il a vraiment envie de donner des coups de machettes, il finit par s'autoriser à le faire (en se disant un truc du genre faut mieux un innocent mort, qu'un tueur en liberté). Et le voilà qui donne des coups de machettes, à droite, à gauche,comme si c'était pas grave. Et là, on a envie de lui dire : « putain, t'arrête tes conneries, là ! C'est moi, donc nous (car tu fais partie de moi) que t'es en train de découper à la machette. Si t'arrête pas tout de suite, tu vas finir par nous tuer ! » Mais le problème, c'est que les guerriers, y'en a qui ont fait Saint-Cyr, mais y'en a aussi qui sont franchement pas très malins, alors quand on leur parle, ils ont tendance à ne pas vraiment vouloir entendre (cause toujours, je m'en fout, moi. Ce que je sait faire c'est butter de la cellule, et c'est ce que j'aime, alors je le fais... tans pis pour les conséquences) Alors du coup, comme il paraît impossible de les raisonner, une action possible est de leur redonner du travail. Y'a une forme de thérapie qui consiste à infecter l'organisme de gens super allergiques. Du coup, leur système immunitaire se retrouve avec tellement de boulot, non seulement qu'il est content (il adore les bains de sang, euh non, il adore les bains de liquide cytoplasmique), mais que surtout, il arrête de s'en prendre aux cellules innocentes. (Attention, je ne fais pas ici l'apologie de cette technique thérapeutique des petits vers... elle reste parfaitement critiquable)

Oui, ils sont beaux les Korats. Et moi, dans la série hypoallergénique, je m'offrirai bien un Savannah. (mais c'est totalement hors de mes moyens, car en plus, je suis totalement opposé éthiquement à la mutilation des êtres vivants, et que les entiers sont encore plus chers ! (je viens d'en trouver à 4000 euros, ça a sérieusement baissé. Quand j'avais regardé, il y avait un zéro en plus))

Le travail thérapeutique que tu as effectué répond de manière symétrique et inversé avec ce ce que j'ai effectué à un certain moment de mon adolescence. A l'époque, j'avais totalement (trop) conscience de mes ailes. Elles n'étaient pas pour moi celles d'un ange, mais plutôt celles d'un albatros. Et mes ailes, dans mon rapport aux autres, et bein, elles m'encombraient sérieusement. Il ne s'agissait pas pour moi de les découvrir, mais plutôt de les couvrir, pas de les déployer, mais plutôt de m'arranger pour qu'elles prennent le moins de place possible. Alors, la solution subjective que j'ai trouvé à cette période (mais c'est une solution pas du tout thérapeutique et que je déconseille de manière absolue), ça a été de me les raboter. Le bénéfice en a été que j'ai pu, enfin, vivre quelques moments pendant lesquels je soufflais intellectuellement, où je ne me prenais pas la tête et où, du coup, je ne prenais pas la tête aux autres, et du coup j'ai pu plus facilement me socialiser, me faire des amis. Mais bon, je me répète, le bénéfice n'en vaut pas la combustion de la chandelle, donc je le déconseille absolument.
Le travail (auto)thérapeutique que j'ai ensuite effectué (si au moins je l'avais fait avant de me raboter !), ça a été d'accepter l'idée que ce n'était pas des ailes d'albatros, mais d'ange. Finalement, le pas n'était pas si difficile à faire, puisque l'on m'a doté d'un prénom d'archange. En plus, quand on connait l'histoire et la problématique de celui dont je porte le prénom, cela n'a pas été difficile pour moi que de m'y identifier (je ne développe pas ça ici, sinon tu seras ménopausée avant d'avoir fini de lire mon post). Si j'étais marqué du destin de l'archange, il me suffisait donc juste de l'accepter. Si mon destin était d'être cet archange (enfin une version de) alors mes ailes étaient celles d'un archange. A grand pouvoir, grande responsabilité... la seule façon de le supporter est donc de l'exercer cette responsabilité, de l'utiliser ce pouvoir, dans la direction pour laquelle il a été fourni (je précise que c'est le sens que j'ai choisi de donner au choses, je ne suis pas un psychotique en plein trip mystique). Donc voilà, je m'applique à l'être, cet archange. Je passe l'essentiel de ma vie à aider les autres, à combattre avec eux les dragons (et là, ça vaut au sens métaphorique, mais comme je suis psychomot ça vaut aussi dans le sens littéral).
Finalement, on pourrait aussi définir ma fonction comme cela : aider les autres à découvrir qu'ils sont des anges (ou des archanges), à déployer leurs ailes (quelle qu'en soit la taille), et à s'envoler.
Tu dis aussi beaucoup apprécier l'imagerie des grands anges très féminins, ancrés, emplis de force et de sérénité. C'est drôle comme on y retrouve à nouveau la similitude et le contraste de nos deux positions. J'apprécie aussi beaucoup les imageries que tu cites (et t'imagine en cette incarnation) mais moi, c'est dans celle des Archanges que je me retrouve. Il y a, là, masculinité, ancrage et force, mais il y a autre chose que de la sérénité. Quelque chose que j'ai du mal à traduire mais qui porterait les notions de torture de l'esprit et de l'âme, et aussi quelque chose du poids du devoir et aussi de la nécessité de savoir, dans certains moment décisifs, user de quelque chose qui s'apparenterait à une forme de violence archangélique, dont les armes seraient aussi (en plus de l'amour), la dureté et le tranchant, le piquant, le perçant. En surfant sur la vague lacanienne, je pourrais ajouter à cette symbolique visuelle, sa version lexicale (j'aime bien utiliser mes deux hémisphères et mon corps calleux). L'archange, c'est aussi « l'arc-en-Je ». Le « Je » est un arc. Et un arc, c'est une arme, qui s'utilise avec dextérité, précision et visée. L'arc, c'est l'arme angélique par excellence, puisque c'est celle qui permet de combattre avec l'amour (cf. cupidon)

Aspie Tuwa ???

Sinon c'est marrant, pour le cas de ta camarade de formation, j'ai eu la même en patiente ! Elle s'était fait gauler par son père au moment où elle tentait d'attraper le pot de confiture objet de son désir... Et puis ce que tu décris, là, de ton cas, c'est exactement comme celui qu'une de mes collègues m'a raconté (sauf le détail des lombalgies, pour elle c'était d'autres algies).

Chouette, moi aussi on me trouve impressionnant.

Par contre, réécrire ma présentation ... suis pas sûr que j'en aurai le courage... alors j'crois que j'vais juste me contenter de la poursuivre.

IRL ça me fait très envie... et de plus en plus peur aussi. Et maintenant voilà que s'ajoute une pression : être à la hauteur IRL de ce que je semble être IFL ( mais comment je vais faire pour t'impressionner dans la vraie vie ?)

Et sinon, je ne me suis jamais fait mordre par une algue.



Arkange
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 734
Date d'inscription : 03/09/2012
Age : 41
Localisation : Orléans

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Arkange se présente

Message par Arkange le Sam 8 Sep 2012 - 22:48

Hello Harpo,

Dois-je avouer que je m'oblige à me limiter à la double ? Exceptionnellement je m'autorise à aller jusqu'à la triple, en me disant que ça peut quand même être supportable pour les lecteurs, mais si je me laissais aller...

Merci pour la bienvenue. Et tu me vois très heureux d'avoir réussi à te réjouir de par mon écriture.

Pour les rencontres Z, alors me voilà déjà préparé. Je dis ça parce que j'ai très envie d'en faire... mais que je suis aussi un peu, beaucoup, inquiet à l'idée que cela se réalise.


Arkange
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 734
Date d'inscription : 03/09/2012
Age : 41
Localisation : Orléans

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Arkange se présente

Message par Arkange le Sam 8 Sep 2012 - 22:56

Hello Aerienne

Si, c'est impressionnant, en tout cas singulièrement pour moi. A 11 ans, j'ai fait un stage d'une semaine de parapente. Les autres étaient tout-contents, ils disaient avoir l'impression de voler. Moi, la seule impression que j'avais, c'était d'être accroché à un truc qui tombe ! En plus j'ai réussi à me casser la malléole interne gauche lors d'un atterrissage, ce qui n'a rien arrangé.
Vers 25 ans, j'ai aussi essayé l'ULM. Putains de sensations, c'était super fort, et suffisamment effrayant pour que je trouve ça impressionnant.
Donc forcément, imaginer que toi tu le fais en vrai comme une grande...
Ce que j'ai adoré, par contre, c'est le saut à l'élastique, parce que, là, je sais que je suis accroché. (Et là je m'amuse à imaginer ce qui s'en déduit de moi à l'intérieur de la tête de Bliss qui lit ça)
Moi, je ne sais voler qu'avec mes ailes.

J'aime aussi beaucoup, dessiner. Vers 16 ans j'ai fait un peu de graff, puis j'en ai refait un petit peu y'a deux ans, suite à un festival de street art pendant lequel il y avait des démonstrations. Et comme je trouve ça très chouette aussi et qu'il me reste quelques bombes à la cave, je me dis que si on se fait un jour un IRL, on pourrait aller peindre ensemble sur un mur.

Et je t'adresse, finalement, la question que j'avais, par erreur, posté à ParAdiz. Le seul hic, c'est que maintenant je me doute (à cause de ce que tu as écris dans ton dernier post) que la réponse est non (et je suis déçu parce que j'aurai bien aimé qu'elle soit oui).
Est-ce que tu as passé le mur du son ?
Comme ParAdiz ne comprenait pas, elle m'a demandé pourquoi je posais cette question-là. La réponse que j'ai trouvée, c'est : En raison d'un film que mon père m'a emmené voir quand j'étais petit :


Arkange
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 734
Date d'inscription : 03/09/2012
Age : 41
Localisation : Orléans

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Arkange se présente

Message par ♡Maïa le Sam 8 Sep 2012 - 23:24

Arkange a écrit:Hello Mog-warum
Décidément, tu me cherches Wink
Arkange a écrit:Il y a une manière de conceptualiser la problématique allergique que je trouve intéressante
Sur le même principe, j'ai commencé à prendre des gouttes de "désensibilisation"... Je suis tellement sensible justement que dès les premiers dosages j'ai fait de l'asthme, protocole impossible à appliquer... !

Côté rabotage d'ailes, j'ai compris il y a peu grâce au livre de JSF que moi aussi je m'étais sérieusement mutilée à l'adolescence... (Voir mon fil). Ce n'est que bien plus tard que j'ai (re)découvert mes ailes...
Et non non, je ne te prends pas pour un fou furieux vu que moi aussi je porte un prénom biblique sacrément symbolique et universel... (guess who ? Wink ), ce qui fait que j'ai pas mal travaillé cet aspect-là aussi de mon bagage et lâché certaines missions un peu trop lourdes pour moi...
(c'est marrant, dans mon mémoire perso, j'ai fait une digression sur le sujet, en me disant "ouh la, les lecteurs vont croire que je décroche là, ça fait trip mystique !")

Arkange a écrit:Aspie Tuwa ???
Hum, Aspie je suppose que tu connais ? Le petit nom des Asperger ? Par certains aspects (et comme pas mal de zèbres), il m'arrive de leur ressembler un peu...
Tuwa="tu vois" en langage de Saphodane que j'adopte parfois Wink

Arkange a écrit:Par contre, réécrire ma présentation ... suis pas sûr que j'en aurai le courage... alors j'crois que j'vais juste me contenter de la poursuivre.
Oh mais tout à fait, tes derniers posts disent beaucoup plus de toi, je suis comblée, merci Smile

Arkange a écrit:IRL ça me fait très envie... et de plus en plus peur aussi. Et maintenant voilà que s'ajoute une pression : être à la hauteur IRL de ce que je semble être IFL ( mais comment je vais faire pour t'impressionner dans la vraie vie ?)
Hum, je ne suis pas sûre que les IRL servent à s'impressionner mutuellement Wink
De toutes façons, ta personnalité IFL, c'est toi aussi... Alors même si tu mets pas tes grandes ailes pour venir me voir, ça ira hein, je peux les imaginer Wink

Arkange a écrit:Et sinon, je ne me suis jamais fait mordre par une algue.
Grumpf Suspect

♡Maïa
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Arkange se présente

Message par Bliss le Dim 9 Sep 2012 - 2:24

sunny


Dernière édition par & le Jeu 1 Oct 2015 - 19:06, édité 3 fois

Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Arkange se présente

Message par Bliss le Dim 9 Sep 2012 - 2:53

I love you


Dernière édition par & le Jeu 1 Oct 2015 - 19:08, édité 1 fois

Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Arkange se présente

Message par Aerienne le Dim 9 Sep 2012 - 18:23

Coucou Arkange sunny

Ce serait génial de peindre ensemble sur le mur lors d' une prochaine IRL bounce

En plus de voler de tes grandes ailes : je comprends (ce stage de parapente n' était pas adapté ni à ton âge ni dans un bon contexte) !!!!!!
Je suis sûr que tu aurais plus de plaisir dans un ou des vols en planeurs où tu joues avec les ascendances, où tu allies à la fois la technique, le ressenti et l' aérologie et tu spirales des fois avec des buses ....C' est magique la troisième dimension dans ces conditions là sunny Ou uan tu navigues en avion de tourisme tu admires le paysage : qu' est ce qqu' on est bien dans cette dimension là..........
L' ulm pendulaire : j' ai fait un baptême , le bruit de tondeuse à gazon m' a génée....mais j' ai pu touchée les feuilles des arbres.....
Non, je n' ai pas franchie le mur du son......tu t' en doutais.......
Moi aussi j' ai beaucoup aimée le film ''l' étoffe des héros"" Razz
J' espère un jour prochain faire ta connaissance en IRL....

Bonne fin de we !!!!!
sunny

Aerienne
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1063
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 58
Localisation : GOLFE JUAN

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Arkange se présente

Message par Aerienne le Dim 9 Sep 2012 - 18:34

Ah h j' oubliais : le saut à l' élastique , par contre, ne m' attire pas du tout,
car tu ne maitrise rien, pas ludique pour moi et en plus j' aurais l' impression
d' être au bout d' une canne à pêche....... Mad
Bonne 1ère IRL sur Orléans......
sunny

Aerienne
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1063
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 58
Localisation : GOLFE JUAN

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Arkange se présente

Message par Arkange le Dim 9 Sep 2012 - 20:58

Je te salue Mog-làma,


Aspie, non, je ne connaissais pas le petit nom. Merci, je me coucherais moins bête.

Tuwa, j'ai d'abord cru que c'était le nom de famille genre sioux qui allait avec le prénom Aspie. Je n'ai rien trouvé sur le net, alors je me suis demandé si c'était le pseudo de quelqu'un. Bon, si je l'avais reçu d'un ado sur mon téléphone, j'aurai surement compris, mais là, dans le contexte, je dois avouer que je n'avais pas saisi. Il me manquait la clé, c'est à dire qu'il peut t'arriver d'user de la langue de Saphodane.

Ne s'agit-il pas, tout de même, de faire bonne impression ? Mais bon, en vrai, je voulais surtout plaisanter pour ce qu'il en est de la pression supplémentaire (même si je trouve que les « lol » sont bien pratique pour préciser la pensée, et que ça ne me dérange aucunement de le voir dans les textes des autres, je n'arrive pas à me résoudre à en mettre... car ça fait pas joli quand je regarde le mien)

Tu aimes(ais) Zola ? Est-ce-que ça déclenche des images synesthésiques chez toi toutes ces descriptions ? Moi, globalement, je préfère la littérature d'après le développement du cinéma. Avant, justement, comme ça n'existait pas, ils se servaient de l'écriture pour que les gens parviennent à se le faire dans leur tête. Mais nous sommes nés après, ce qui fait que, personnellement, ce que j'aime dans l'écriture et la littérature, c'est surtout ce qui leur est spécifique et qui ne peut pas vraiment se faire avec les autres arts. Les descriptions, de ce qui se voit, qui n'en finissent plus, ça me fatigue. Côté naturalisme je suis plus « Un Prophète » que « Germinal »

Pour le hara-kiri, j'ai fait pire (mais je ne l'écrirai pas).

Tu as fait math-sup, whaou, je comprend que tu puisses être malade. J'ai eu deux amis zébrés qui l'ont fait. Je peux témoigner qu'ils en ont beaucoup souffert (surtout un, l'autre était prof d'aïkido, ça a du l'aider à éviter les coups). Je peux témoigner aussi (mais je ne le ferais pas) qu'ils ont fait un double cursus, que l'on pourrait nommer math-alcool-sup. Dès qu'ils pouvaient s'échapper, on les retrouvait au Germinal (si si, le bar d'à côté de la prépa s'appelle comme ça, tu peux vérifier) à picoler jusqu'à plus soif (j'exagère un peu là).
Moi, j'ai refusé. En terminale, la prof de chimie a convoqué mes parents (seule ma mère est venue). Je la revois lui dire que si je dégnais au moins prendre le cours en note (je voyais pas l'intérêt de prendre le cours vu que je savais, qu'à partir de l'année suivante, je n'en ferais plus jamais de ma vie), je pourrai rentrer en prépa. Et je me revois lui répondre du tac au tac (j'ai l'impression de m'être levé mais je sais qu'en vrai je ne me suis pas levé) « et pour quoi faire, pour devenir ingénieur agronome ?! » Les débouchés que ce type d'études offrait étaient tellement loin de mes intérêts et préoccupations, sans parler de la dureté du truc (faut travailler!), que cela me paraissait totalement inconcevable.

Et c'est vraiment bien que tu aies pu retrouver l'oeil du tigre.

Tout à l'heure, une image du film d'Alexandre Astier avec Isabelle Adjani est passée sous mes yeux. Instantanément, j'ai eu une révélation : C'est un zèbre !
Kaamelott, ça raconte l'histoire d'un équidé à rayures. Le roi passe son temps a essayer d'expliquer des trucs évidents, mais à chaque fois personne ne pige. Du coup, il se sent plutôt seul de ne pouvoir partager, et se voit plutôt déprimé de ne pouvoir réellement communiquer. En plus, il oscille entre l'idéalisme absolu (la quête du Graal), et le dépit total (je n'y arriverais jamais).
En plus, Alexandre Astier, il est à la fois auteur, scénariste, réalisateur, acteur et compositeur.
Kektan penses de ma révélation, ça tient la route? (Tu as remarqué l'hommage?)



Arkange
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 734
Date d'inscription : 03/09/2012
Age : 41
Localisation : Orléans

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Arkange se présente

Message par Arkange le Dim 9 Sep 2012 - 21:22

Coucou grand EMP


Oui, c'est rigolo comme on se rencontre !
Mais je suis quand même étonné qu'il n'ait pas compris d'emblée. (c'est pas un nistérik celui-là) Et puis, en avançant qu'en ajoutant « un jour » à la phrase, cela lèverait toute ambiguité, il se trompe. (oui je sais je cherche la petite bête (et la petite bête, elle monte, elle monte, elle monte (t'es en jupe?))) Non seulement ça ne retire rien : Echanger un jour  (parce qu'à chaque fois, on fait ça la nuit) ou ( le samedi parce que c'est ce jour-là que dans la boite, il y a la meilleure ambiance) ou (parce que ma femme sera rentrée). Mais en plus ça en rajoute : Echanger un jour (le mardi contre le vendredi, c'est parce que vous travaillez pour le même employeur ou la même asso, et que vous avez un truc à faire le jour où vous ètes sensé être en service?) ou (un jour contre une nuit?), etc.

Bliss a écrit:Ouah, t'es optimiste toi dis donc !

Bein non pas sur ce coup-là. 116 c'est l'âge maxi possible à espérer, mais ça ne dis rien du mini...
J'aimerai ne pas mourir (ni en entier, ni par bout) donc à défaut, j'aimerai vivre le plus longtemps possible (en perdant le moins de bouts, et le moins rapidement, possibles). Je trouve horrible comme le temps non seulement passe vite mais en plus s'accélère. En fait, je sais que je suis à la fois vivant, pas encore né et déjà mort, mais j'ai envie de vivre !
Une fois, il y a un peu moins d'une quinzaine d'année, je me suis sérieusement pris la tête avec une stagiaire éduc spé. On s'est mis à parler de la mort, et j'ai dit un truc du genre que je souhaitais ne pas mourir. Et la stagiaire est partie dans un trip pour nous expliquer que la mort c'était bien, que ça faisait partie du cycle de la vie, etc. Et moi, en écoutant ça, je bouillonnais, je bouillonnais. Elle était en train de légitimer la mort, de la valider, d'être contente qu'elle existe... donc, par voie de conséquence, elle se réjouissais de ma mort à moi et de celle de ma mère, de mon père, etc... ça m'a fait péter les plombs.


Bliss a écrit:C'est d'ailleurs depuis que j'en ai pris la pleine conscience que j'ai décidé d'arrêter de rêver ma vie, mais plutôt de vivre mes rêves !
Oui, oui, oui, oui, oui, oui et encore oui !



Saphodane (tu) a(s) eu de la chance d'avoir un maître d'école aussi drôle, spirituel et hyper-performant (son enseignement se poursuit même sur ce forum, et peut-être même déjà au-delà...)


Bliss a écrit:Sinon je suis blonde aux yeux),
Ouf ! Ça m'aurait fait peur une fille sans yeux ! Et sinon, ailleurs qu'aux yeux ?



Et moi c'est quand j'ai lu ça :
Bliss a écrit:le maître en question, ce n'est pas moi (sauf si Sapho et moi décidons un jour de faire des jeux SM
...que j'ai failli me décrocher la machoire.




Et pour ton édit, si je l'ai bien compris, je risque d'être déçu... quand ce sera déjà fini !


Arkange
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 734
Date d'inscription : 03/09/2012
Age : 41
Localisation : Orléans

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Arkange se présente

Message par Arkange le Dim 9 Sep 2012 - 22:06

Hello Aerienne

Aerienne a écrit:Ce serait génial de peindre ensemble sur le mur lors d' une prochaine IRL bounce
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Aerienne a écrit:le saut à l' élastique , par contre, ne m' attire pas du tout
C'est vrai que ce n'est pas tellement ludique (un tout ptit peu quand même parce que l'ont peut faire des saltos, s'accrocher par un seul pied, etc). Je le citais surtout pour mon rapport aux sensations. C'était le degré minimum sur l'échelle « vol » (le degré en dessous c'était le saut de la cheminée, et encore en dessous le saut de la dernière marche de l'escalier, mais je les ai supprimés). Et, de là où je suis sur cette échelle, devines ce que je vois en levant la tête.

Quant à l'idée de la canne à pêche: youtube.com/watch?v=HTgB1y3kwrc





Arkange
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 734
Date d'inscription : 03/09/2012
Age : 41
Localisation : Orléans

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Arkange se présente

Message par Bliss le Dim 9 Sep 2012 - 22:14

cat


Dernière édition par & le Jeu 1 Oct 2015 - 19:08, édité 1 fois

Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Arkange se présente

Message par Arkange le Dim 9 Sep 2012 - 23:16

Bliss a écrit:T'es sûr que t'es marié Arkange ?
Tu crois pas que c'est quand même un petit peu rapide pour me faire ta demande ? Wink

Arkange
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 734
Date d'inscription : 03/09/2012
Age : 41
Localisation : Orléans

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Arkange se présente

Message par Bliss le Dim 9 Sep 2012 - 23:17

Like a Star @ heaven


Dernière édition par & le Jeu 1 Oct 2015 - 19:09, édité 1 fois

Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Arkange se présente

Message par ♡Maïa le Jeu 13 Sep 2012 - 23:33

Arkange a écrit:Tu aimes(ais) Zola ? Est-ce-que ça déclenche des images synesthésiques chez toi toutes ces descriptions ? Moi, globalement, je préfère la littérature d'après le développement du cinéma. Avant, justement, comme ça n'existait pas, ils se servaient de l'écriture pour que les gens parviennent à se le faire dans leur tête. Mais nous sommes nés après, ce qui fait que, personnellement, ce que j'aime dans l'écriture et la littérature, c'est surtout ce qui leur est spécifique et qui ne peut pas vraiment se faire avec les autres arts.
Je dois être née au mauvais moment alors, car oui, chez moi ce genre de description fait émerger des images dans ma tête. Du coup, les longues descriptions ne me paraissent pas fastidieuses, d'autant que les mots ont aussi une musique : j'adore la lecture à haute voix, je ne suis "pas mauvaise" (*) dans l'exercice de lecture d'un texte jamais vu avant (*bon ok, je bluffe carrément les autres au cours de théâtre, pas de fausse modestie). Je crois que parmi toutes les synesthésies répertoriées la plupart du temps quand on parle des zèbres, on en oublie de plus subtiles. Pour moi, les mots ont également des textures (ainsi je suis sensible aux allitérations) et j'y associe toujours des images, même si je ne m'attarde pas forcément sur ces "visions". J'ai une mémoire très visuelle des mots, d'ailleurs parfois, c'est comique, pour retrouver le nom d'une ville, je passe par celui d'une autre qui n'est ab-so-lu-ment pas dans la même région... mais dont le nom comporte une ou plusieurs lettres en commun avec celle que je cherche. Pour celui qui cherche à m'aider à retrouver le nom initial, c'est juste incompréhensible ! Smile
C'est comme ça que le jour du brevet des collèges, j'ai inversé Strasbourg et Bordeaux sur la carte de France... Suspect
A contrario, je suis carrément nulle pour les jeux de mots où les lettres sont mélangées (scrabble, "des chiffres et des lettres"...) car ces signes mélangés ne génèrent aucune image et ne me parlent absolument pas...
Mais du coup, j'ai envie de te demander, qu'est-ce qui fait pour toi la spécificité de la littérature ?
Arkange a écrit:Tu as fait math-sup [...]
Ouaip, et tu sais pourquoi ? Juste parce que me connaissant, j'avais peur de passer ma vie entre le troquet du coin et le cinéma si j'étais allée en fac. Ça me rassurait de me dire qu'on allait "m'obliger" à travailler. D'ailleurs ça s'est confirmé quand j'ai atterri en licence : hormis pour les TP obligatoires, je n'ai pas mis un sabot en cours...
Arkange a écrit:Kaamelott, ça raconte l'histoire d'un équidé à rayures. Le roi passe son temps a essayer d'expliquer des trucs évidents, mais à chaque fois personne ne pige. Du coup, il se sent plutôt seul de ne pouvoir partager, et se voit plutôt déprimé de ne pouvoir réellement communiquer. En plus, il oscille entre l'idéalisme absolu (la quête du Graal), et le dépit total (je n'y arriverais jamais).
En plus, Alexandre Astier, il est à la fois auteur, scénariste, réalisateur, acteur et compositeur.
Kektan penses de ma révélation, ça tient la route? (Tu as remarqué l'hommage?)
Carrément que ça tient la route, j'ai toujours eu le même sentiment de "reconnaître" ce personnage avant de savoir que j'avais des rayures... Et il me fait rire Smile
Bravo pour l'hommage, bel effort ! Et j'ai vu que tu as réitéré sur d'autres posts, quelle capacité d'adaptation... Wink
Bon alors, tu viens ou pas ? What a Face

♡Maïa
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Arkange se présente

Message par Arkange le Mar 18 Sep 2012 - 3:39

J'ai l'impression que, aussi un peu grâce, ou à cause, de Bliss, je risque bien de faire un truc de parfaitement normal pour presque tout le monde mais complètement fou pour moi.

Arkange
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 734
Date d'inscription : 03/09/2012
Age : 41
Localisation : Orléans

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Arkange se présente

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:28


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 21 Précédent  1, 2, 3 ... 11 ... 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum