Nous autres les timides

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Nous autres les timides

Message par Alcherina le Dim 26 Aoû 2012 - 14:21

Bonjour les zèbres,
J'aimerai bien commencer un fil de discussion sur la timidité.
Je pense que c'est un problème récurrent chez les zèbres et qui pose une barrière à notre soif de croquer la vie à pleines dents.y
Quelles sont les situations qui vous gênent particulièrement ?
Qu'est-ce-qui vous a poussé à craindre les relations avec les autres ?
Avez-vous des solutions miracles ?

Dans mon cas, je crois que j'ai commencé à devenir timide car j'abordais les autres d'une manière inappropriée. D'après ce qu'on m'a dit, je ne faisais qu'étaler la confiture de mes aventures. En fait, je devais surement ne pas être à l'écoute des autres et m'empresser de vouloir donner une très bonne image de moi. Enfin bref,... ça a commencé à m'éloigner des autres.
Et puis, j'ai perdu mes amies. En fait, j'ai quitté mon groupe d'amies après un retour de vacances. Je les trouvais vraiment trop superficielles et j'essayais d'imiter leur façon de se comporter létions orsque nous en groupe sans essayer de créer une vraie relation avec elles. Je me suis sentie rejetée.
Je me suis retrouvée seule au milieu de gens entourés. J'ai essayé plusieurs fois de rencontrer des gens sans résultat. pale

J'ai rencontré une "amie" mais je crois qu'elle avait un problème de timidité encore plus grand que moi, c'est peut-être ce qui m'a rassuré...et ce qui m'a encore plus traumatisée. Je ressentais qu'elle se forçait à me parler et qu'elle n'en n'avait pas du tout envie. Je faisais tous les efforts du monde pour essayer d'avoir des conversations avec elle. Je pense que cet épisode m'a rendue complètement phobique.
Depuis, quand quelqu'un vient pour m'adresser la parole j'angoisse de peur de n'avoir rien à dire, de ne pas être à la hauteur...

Ca va un tout petit mieux depuis quelques temps mais ma confiance a des hauts et des bas.

Le pire dans tout ça, c'est que j'ai l'impression que j'intimide les gens aussi, vu que je suis une fille très jolie. Shocked
Bon peut-être que je me fais des films mais c'est l'impression que j'ai.

Voilà. Si vous avez des conseils, je les recevrai avec plaisir. Wink

Alcherina
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 28
Date d'inscription : 27/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous autres les timides

Message par Waka le Dim 26 Aoû 2012 - 15:17

Coucou Alcherina,

"Je faisais tous les efforts du monde pour essayer d'avoir des conversations avec elle."
"j'angoisse de peur de n'avoir rien à dire, de ne pas être à la hauteur... "

Je pense que dès que l'on parle "pour parler" (en se disant que c'est ce qui convient, socialement) plutôt que parce qu'on a des choses à dire (=par enthousiasme), il est difficile de dire des choses intéressantes.

Moi, c'est mon vécu en tous cas, j'ai l'impression d'être terriblement ennuyeuse si je parle pour des raisons sociales plutôt que parce qu'un sujet m'intéresse ou que j'ai réellement quelque chose à exprimer, et ce n'est pas bon pour l'estime de soi.

Je pense qu'il ne faut pas se forcer, je pense qu'il est difficile de vaincre sa timidité si à chaque tentative tu te sens "encore plus nulle", ce qui risque d'arriver si tu parles pour vaincre ta timidité plutôt que parce que tu as des choses à partager.

Dernier point: ce que tu trouveras intéressant en tant que zèbre, des non zèbres ne trouveront pas forcément ça intéressant (c'est probablement ce qui est à l'origine de ta timidité et risque de l'entretenir si tu n'en tient pas compte).

Du coup, mon avis global: tenter les rencontres avec d'autres zèbres, sans te mettre de pression pour parler absolument, et te laisser la liberté d'exprimer des choses au fur et à mesure des rencontres, à ton propre rythme. Je pense que plus tu seras à l'aise, plus tu auras de facilités à t'exprimer, je pense que cela viendra de manière naturelle.

PS: c'est un avis assez extérieur. Perso je suis introvertie, mais pas timide. Donc, ça vaut ce que ça vaut Wink.
avatar
Waka
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 34
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous autres les timides

Message par Wise le Dim 26 Aoû 2012 - 21:05

salut,
"timidité" c'est le mot qu'utilisent les "à l'aise sociaux" pour désigner notre faiblesse. or nous n'avons pas une "tare".
si on n'est pas à l'aise c'est qu'il y a une raison.
est ce que les choses se passent comme tu veux, je veux dire est ce que les rencontres se déroullent comme toi tu aurais envie ?

moi je me suis aperçu que ce qui me dérangeait le plus c'était les conditions pénibles des rencontres : en groupe, dans un lieu bruyant, avec de la musique... par exemple je peux pas.
impossible de me forcer à m'adapter à ces conditions que apparemment les autres supportent.
je ne réponds jamais si on me pose une question en groupe (je le ressens comme de l'irrespect envers moi).
j'ai besoin d'être au calme, faire connaissance par 2 voir 3 éventuellement (maxi), avoir tout mon temps...
il faut que j'évite toutes les sources de stress.
quand les conditions sont bonnes pas de "timidité".
la situation me convient c'est tout.

en général les z sont doux, et mettent à l'aise. donc moins de difficultés (à part quelques petits problèmes de susceptibilité hein Very Happy ).

ensuite parler pour "meubler" surtout pas, ça aggrave les choses.
tu stresse les autres (ça se transmet par la communication para-verbale).

"j'abordais les autres d'une manière inappropriée." y a-t-il une manière appropriée d'aborder les autres ? je crois que l'essentiel est d'être gentil, de mettre à l'aise (pas de façon de faire préconçue).

"donner une très bonne image de moi." ça aboutit à l'effet contraire.
ça met la pression aux autres, qui ducoup essayent de se valoriser aussi... ça plombe l'ambiance. c'est la bataille des égaux (l'exemple de ce qu'il ne faut pas faire).

"Je ressentais qu'elle se forçait à me parler (...) Je faisais tous les efforts du monde pour essayer d'avoir des conversations avec elle."
erreur tres fréquente des z, on se concentre sur le sens (10%) et on ne fait pas attention au para-verbal (90%), le stress se transmet... ça aggrave les choses.

sinon, j'avais lancé ça :
http://www.zebrascrossing.net/t4246-la-repartition-des-roles-dans-les-conversations-en-groupe?highlight=conversations
avatar
Wise
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2153
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 32
Localisation : au soleil .G (30)

http://deltarc.blog4ever.com/photos/2016-univers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous autres les timides

Message par Salco le Lun 27 Aoû 2012 - 1:51

Bonsoir ! :-)

Alcherina: ta timidité m'a l'air plus "acquise" qu'innée... Si tu as un jour été capable d'aller vers les autres, même si c'était pour raconter tes exploits :p, c'est déjà ça Smile tu sais que tu peux le faire ! (you can do it).
Je partage les mêmes angoisses que toi: c'est la peur d'être jugé, qui est là, toujours présente... Je ne pense pas qu'on puisse changer du jour au lendemain, ça doit se faire par étape... Essaye d'agir spontanément, par impulsion, dans mon cas je suis alors plus à l'aise que si je me laisse le temps de réfléchir à la situation, que si je me fais mon petit plan d'attaque pour aborder quelqu'un (à l'abordage :p)...

Enfin, ta beauté, c'est toi qu'elle intimide... Elle te force à correspondre à une certaine image qui n'est pas la tienne... Donc tu te mets la pression: "je suis belle, j'ai un standing à assurer... On attend quelque chose de plus de ma part que de celle des autres". J'ai moi-même un bon physique (c'est ma mère qui me l'a dit, c'est pas très objectif, mais j'y crois volontiers :p), et c'est comme ça que je le ressens... D'ailleurs, je me fais souvent la réflexion que "je n'ai pas le physique de ce que je suis"... Amusant non? Je préférerais être plus... quelconque.

Voilà. Désolé d'avoir beaucoup écrit, si ça peut t'aider... (j'ai peut être écrit n'importe quoi, il se fait tard...)

Alcherina a écrit:
Quelles sont les situations qui vous gênent particulièrement ?
Qu'est-ce-qui vous a poussé à craindre les relations avec les autres ?
Avez-vous des solutions miracles ?

Les situations qui me gênent sont toutes celles où intervient l'Autre... (plus quand c'est moi qui aborde que quand c'est l'inverse).
Je ne sais pas ce qui m'a poussé à craindre les relations avec les autres, ce que je sais c'est que le problème vient du fait que je suis constamment en train de faire retour sur moi-meme, m'analyser, analyser la situation... Inconsciemment je crois que je cherche à répondre à des attentes (lesquelles ? No sé).
Si solution miracle je suis preneur Smile



Sinon entièrement d'accord avec Wise, qui est je trouve la voix de la sagesse et de la raison ! (auto-compliment subtilement déguisé)


Salco
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 15
Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 25
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous autres les timides

Message par sly25 le Lun 27 Aoû 2012 - 9:33

bonjour Alcherina et merci pour ce sujet intéressant mais difficile de tout démêler.
pour lasconi: je pense que la timidité et en grande partie issue de notre vécue. elle est donc pour moi essentiellement acquise. peut être que certains diront que des composantes innées sont susceptibles de faire réagir différemment aux stimuli. bon bien sur par rapport à tout le monde, oui, puisque c'est notre composante zèbresque qui à surement prédisposée à sentir ce fameux décalage avec les autres.
car pour moi tout part de ce décalage, dès la maternelle, avec les autres enfants, puis du fait de ne pas être compris par les adultes non plus.

ce décalage que l'on perçoit...et plus on le perçoit tôt plus il est prédispose à la timidité car il nous pousse à se mettre en retrait, en s’intégrer au autres , ce qui est impossible pour un enfant alors nos essais sont catastrophiques car au lieu de nous intégrer nous ne faisons que nous mettre en retrait pour ne pas être rejeté par le groupe.
on est conscient que ce décalage que l'on perçoit sera perçu par les autres si on agit de manière naturelle pour nous, alors on évite de le faire car les rares fois ou on laisse transpirer quelque chose, on sent l'incompréhension des autres...et leur incompréhension se transforme en jugement car eux ne se posent pas de question comme nous ils ne doivent connaitre que le mode binaire, 0 ou 1, blanc ou noir, bon ou mauvais, similaire ou étrange...et du jugement arrive la sanction, la punition, la méchanceté...

donc voila pour moi, d'après mon vécu, moi qui suit encore dans une situation loin d'être confortable avec les autres, notre timidité toute particulière est le résultat de ce décalage et donc du fait que l'on a pas pu être nous même par peur ou parce que les faits nous le démontraient.
la timidité étant alors dans ce cas, la résultante d'un conflit intérieur parce qu'intériorisé tôt dans l'enfance entre la peur d'être rejeté, le fait de se sentir "étranger" aux autres et l'impression de ne pas avoir sa place quelque soit celles que l'ont ait essayé.

et pour le présent que ce soir toujours le cas...

bon j'espère que j'ai été un peu prêt clair mais en tout cas ça m'a permis de meiux comprendre ce qui s'est passé pour moi

sly25
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 222
Date d'inscription : 28/12/2010
Age : 46
Localisation : Besançon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous autres les timides

Message par nikoku74 le Lun 27 Aoû 2012 - 10:07

personnellement je pense que je suis timide quand je ne suis pas à l'aise quelque part, quand je ne "sens pas" l'atmosphère ou une personne. Et je change complètement quand je sens bien un environnement, je vais vers les autres...je ne sais juste pas faire semblant en fait. est ce propre aux zèbres?
avatar
nikoku74
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1135
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 43
Localisation : Haute-Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous autres les timides

Message par Salco le Lun 27 Aoû 2012 - 13:20

sly25 a écrit:
pour lasconi: je pense que la timidité et en grande partie issue de notre vécue. elle est donc pour moi essentiellement acquise.

J'utilise trop les guillemets, ça me perdra... Pour moi, une timidité "acquise" est une timidité qui apparaît suite à un événement, que l'on peut dater dans le temps... Dans le cas de chalcherina, c'est le fait d'avoir coupé les ponts avec ses amies et les remarques sur sa façon de parler (par exemple). Et à contrario, la timidité innée est celle avec laquelle tu as l'impression d'avoir toujours vécu... C'est soit génétique (j'avais lu qu'il existait des prédispositions), soit suite à un événement survenu trop tôt pour en avoir un souvenir ou conscience...
En résumé: on peut dater = acquise ; on peut pas = innée...

sly25 a écrit:
donc voila pour moi, d'après mon vécu, moi qui suit encore dans une situation loin d'être confortable avec les autres, notre timidité toute particulière est le résultat de ce décalage et donc du fait que l'on a pas pu être nous même par peur ou parce que les faits nous le démontraient.
C'est drôle parce que ce n'est pas mon ressenti^^ je n'ai jamais eu le sentiment d'être incompris dans mon enfance... Ce qui ne m'empêche pas d'être timide au deuxième degré...

On pourrait donc se poser la question: existe-t-il une timidité spécifique aux zèbres? (celle que tu sembles évoquer).
Et ensuite, comment différencier la timidité d'un non-zèbre de celle d'un zèbre? (à supposer que la réponse à la première question soit oui?)


Et question à tout hasard: êtes-vous misanthropes?^^

Salco
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 15
Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 25
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous autres les timides

Message par sly25 le Lun 27 Aoû 2012 - 13:44

Lasconi a écrit:
Et question à tout hasard: êtes-vous misanthropes?^^
on pourrait le croire mais si je vis un peu isolé des autres ce n'est point parce que les déteste mais bien parce que je veux éviter d'avoir des sentiments néfastes envers eux car leurs comportements que j'ai du mal à intégrer à tendance à m'exaspérer.
même si leurs comportements m'énervent ce n'est pas pour autant que je déteste les gens...tant que je les subis à petites doses lol

sly25
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 222
Date d'inscription : 28/12/2010
Age : 46
Localisation : Besançon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous autres les timides

Message par Alcherina le Mar 28 Aoû 2012 - 1:30

Merci beaucoup pour vos réponses : )
Oulala c'est vrai que là j'allais dans le mur.

@Waka: C'est quelque chose que je m'étais dis il y a un moment. Que si je ne prenais pas de plaisir à discuter et que je me forçais, je ne prendrai jamais de plaisir du tout. Et oui, après avoir suivi les conseils du site numéro 1 de la timidité je me suis sentie absolument nulle.
Pour l'instant je ne peux pas trop rencontrer de zèbres, je suis à l'étranger ( difficulté en plus...). C'est vrai, se respecter et ne jamais l'oublier.

Mais quand je travaille avec quelqu'un et qu'on ne s'échange pas un mot, ça me met mal à l'aise. Et quand quelqu'un arrive et qu'il commencent à discuter alors là je descend sous terre Sad

@ Wise : Certaines situations me mettent plus à l'aise que d'autres. Quand il y a énormément de monde et de bruit, ma tête tourbillonne et ce n'est pas la peine. Stresser les autres, ça c'est sûr.
Les situations qui me mettent le plus mal à l'aise ce sont les situations sociales où je me sens obligée de dire quelque chose. Ahhh on n'oblige pas un zèbre !! Comme au restaurant par exemple.
Je sais qu'il ne faut pas se jeter des fleurs devant les autres, mais j'ai l'impression que ça met les gens mal à l'aise quand je commence à me plaindre... ( bon je met peut-être tout le monde dans le même panier).

@Lasconi : ^^
Tu dois avoir raison sur la beauté, c'est une pression en plus...Des fois quand je marche dans la rue, j'essaie de m'imaginer moche, ça me met plus à l'aise. "Ohlala la prétentieuse".
Moi aussi, je me suis rendu compte que je ne peux m'empêcher d'essayer de plaire aux autres et je m'oublie.

@SLy25 :
C'est vrai qu'avec d'autres personnes que j'ai ressenti comme zèbres, voire avec les fous et les marginaux je me sens carrément plus à l'aise, je n'ai pas peur d'être jugée comme différente. C'est tellement plus facile d'être un miroir des autres.

Il doit peut-être y avoir une timidité zébresque :
Lorsque'on a peur de blesser l'autre, on prend des gants et alors la personne en face commence à stresser parce qu'elle se demande pourquoi on ne joue pas franc jeu
Lorsqu'on a le sentiment d'obligation aussi peut-être, car la pression monte beaucoup plus vite.
Et non, je ne me sens pas misanthrope. ^^

Alcherina
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 28
Date d'inscription : 27/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous autres les timides

Message par nikoku74 le Mar 28 Aoû 2012 - 9:36

la timidité zébresque est différente je le pense car c'est juste une question d'environnement, de gens que l'on ne sent pas...
avatar
nikoku74
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1135
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 43
Localisation : Haute-Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous autres les timides

Message par Salco le Mer 29 Aoû 2012 - 2:06

sly25 a écrit:
Lasconi a écrit:
Et question à tout hasard: êtes-vous misanthropes?^^
on pourrait le croire mais si je vis un peu isolé des autres ce n'est point parce que les déteste mais bien parce que je veux éviter d'avoir des sentiments néfastes envers eux car leurs comportements que j'ai du mal à intégrer à tendance à m'exaspérer.
même si leurs comportements m'énervent ce n'est pas pour autant que je déteste les gens...tant que je les subis à petites doses lol
Pour ma part, je ne vis pas forcément isolé d'eux, mais j'observe... Et je sais pas si c'est pareil pour toi, mais ce qui m'énerve le plus, c'est le zèle que certains mettent à vouloir se couler dans un moule... (pas sur de l'expression). J'ai l'impression qu'ils jouent un rôle, celui que la société fixe selon les tranches d'âge, les catégories sociales, etc... (j'me répète je l'avais déjà dit que un autre topic). C'est artificiel, faux.
Mais idem, je ne déteste pas les gens, je suis foncièrement bon^^ (*ramasse les fleurs qu'il s'est jeté*)

Alcherina a écrit:

Mais quand je travaille avec quelqu'un et qu'on ne s'échange pas un mot, ça me met mal à l'aise. Et quand quelqu'un arrive et qu'il commencent à discuter alors là je descend sous terre Sad

Ma technique dans ce cas-là si vraiment tu ne supportes pas le silence, discuter travail, poser une question... Et se rappeler que l'autre est au moins aussi responsable que toi du silence^^ (légèrement de la mauvaise foi, mais ça met sur un pied d'égalité, c'est plus facile à supporter :-))

Alcherina a écrit:
Les situations qui me mettent le plus mal à l'aise ce sont les situations sociales où je me sens obligée de dire quelque chose. Ahhh on n'oblige pas un zèbre !! Comme au restaurant par exemple.
xD à table, on me fait souvent le coup du "alors, raconte"... Assassin ça, encore plus quand tas la bouche pleine... Plus sérieusement, tu mets le doigt sur un point important pour moi par-rapport à la timidité: le côté artificiel des choses... Quand c'est pas naturel, quand ça vient pas de soi, quand on est contraint... Encore une histoire de pression...

Alcherina a écrit:

@Lasconi : ^^
Tu dois avoir raison sur la beauté, c'est une pression en plus...Des fois quand je marche dans la rue, j'essaie de m'imaginer moche, ça me met plus à l'aise. "Ohlala la prétentieuse".
"Ohlala la prétentieuse!"

Alcherina a écrit:
Il doit peut-être y avoir une timidité zébresque :
Lorsque'on a peur de blesser l'autre, on prend des gants et alors la personne en face commence à stresser parce qu'elle se demande pourquoi on ne joue pas franc jeu
Lorsqu'on a le sentiment d'obligation aussi peut-être, car la pression monte beaucoup plus vite.
Et non, je ne me sens pas misanthrope. ^^

Oui mais c'est propre aux timides (ou aux gens bons? Sans jeu de mots) que de ne pas vouloir blesser, pas forcément aux zèbrés^^
Ok pour la misanthropie, c'est juste moi alors^^ Je posais la question, parce que peut-être que le fait que je n'apprécie pas le fonctionnement de la société dans laquelle on vit et ceux qui la composent avec zèle est un frein à la volonté de s'intégrer et une incitation à la timidité :-)


nikoku74 a écrit:la timidité zébresque est différente je le pense car c'est juste une question d'environnement, de gens que l'on ne sent pas...

Ça aussi c'est propre aux timides, les gens que tu ne "sens pas" sont ceux qui n'ont pas d'odeur, logique :p avec qui tu ne parviens pas a te mettre sur un pied d'égalité, que tu sens trop diffèrent... Et alors peut-être que le fait d'être zèbre joue un gros rôle à ce niveau-là...



Sinon je voulais dire que je trouve marrant de créer un topic pour demander aux timides de s'exprimer ^^

Salco
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 15
Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 25
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous autres les timides

Message par Alcherina le Mer 29 Aoû 2012 - 13:31

: )
Quel humour particulièrement développé Lasconi. clown

Hier il m'est arrivé un truc assez extraordinaire. J'ai décidé de me dire que ces gens à mon travail ne m'intéressaient pas et que je ne leur devais rien. Du coup pression = 0 (zéro, arrêtez de voir des smileys partout! ( non décidément mon humour ne vaut pas le tien^^)).
Du coup, j'étais plutôt décontractée et quasiment tout le monde est venu vers moi me faire des blagues et me poser une ou 2 questions. Waaw.

Du coup, j'en viens à mon hypothèse :
Est-ce que les théories de bonté du zèbre ne viendraient-elles pas en contradiction de ses émotions de rejet envers les non-zèbres.
Parce que soyons honnêtes, on n'a pas vraiment envie qu'ils soient nos amis et en même temps on a tellement envie d'être accepté et aimé par tout le monde et d'aimer les autres et que tout aille pour le meilleur des mondes pirat

Alcherina
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 28
Date d'inscription : 27/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous autres les timides

Message par sly25 le Mer 29 Aoû 2012 - 13:40

@ lasconi
je ne suis pas sur que l'on peut dire qu'ils jouent un rôle. ils font ce que l'on attend d'eux oui mais ils n'ont pas l'air de trop se forcer pour y arriver. d'ailleurs la société en générale est mieux adapter pur eux vu que c'est eux qu'ils la font vivre alors jouent ils un rôle ou font ils seulement ce qui est naturel pour eux?
ça parait faux pour nous car nous ne pourrions pas faire ce qu'ils font sans s’amputer d'une partie de nous même mais pour eux rien à voir
@ alcherina
"Du coup, j'en viens à mon hypothèse :
Est-ce que les théories de bonté du zèbre ne viendraient-elles pas en contradiction de ses émotions de rejet envers les non-zèbres.
Parce que soyons honnêtes, on n'a pas vraiment envie qu'ils soient nos amis et en même temps on a tellement envie d'être accepté et aimé par tout le monde et d'aimer les autres et que tout aille pour le meilleur des mondes"
je crois bien que c'est ça oui...on peut pas vivre tout seul en ermite et pourtant on arrive pas à vivre avec lol

sly25
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 222
Date d'inscription : 28/12/2010
Age : 46
Localisation : Besançon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous autres les timides

Message par Doinel le Mer 29 Aoû 2012 - 14:09


La timidité est parait il plus le résultat d'un état de surexcitation sensorielle et émotionnelle qu'un trait de caractère. D'où les difficultés de certains dans des environnements surchargés de stimuli sensoriels tels que les bars ou les discothèques, ou plus généralement dans des discussions de groupe.

Personnellement, je suis incapable de parler quand je n'ai rien à dire et j'ai du mal avec les personnes qui se cachent derrière un masque social ou parlent juste pour exister. Je me suis longtemps senti terriblement mal dans de telles situations mais avec le temps cela s'est amélioré. D'une part j'assume maintenant mieux mes traits de personnalité, et puis j'ai constaté que le silence (associé parfois à tort à l'écoute attentive) n'est pas toujours mal perçu par les autres. Après tout, beaucoup préfèrent la parole à l'écoute.

Ma timidité associée à un manque de confiance a toujours été plus lié aux relations avec les femmes, surtout bien sur celles qui m'attirent. Et une vie sentimentale assez riche n'y a rien changé. De fait, on m'a plus "conquis" que l'inverse.
avatar
Doinel
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1297
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 52
Localisation : Rouen

http://laboitedalphonsed.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous autres les timides

Message par Waka le Mer 29 Aoû 2012 - 15:14

j'ai constaté que le silence (associé parfois à tort à l'écoute attentive) n'est pas toujours mal perçu par les autres

Je me dit souvent cela: ce qui me dérange dans le silence, c'est que ca puisse déranger les autres.... (moi en fait, je me rend compte qu'il ne me dérange pas, il me permet de penser) donc j'essaye de me dire que si le silence dérange ceux qui m'accompagnent, ils n'ont qu'à le rompre. S'ils le rompent, alors je ferais l'effort de répondre, par contre, par égard pour eux.

Je le fait sans trop me prendre la tête, en me disant que si mes réponses ne les intéressent pas, ils n'ont qu'à pas poser les questions ^^. Si c'est moi que ces questions ennuient, je trouve un moyen de changer de sujet, ou bien je dis carrément que ça ne m'intéresse pas (seulement avec les personnes qui me connaissent bien, hein, par contre Wink ).

Tout ça c'est de l'ajustement. Ce n'est pas inné pour nous, mais ça s'apprend, je pense.
avatar
Waka
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 34
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous autres les timides

Message par nenardil le Mer 29 Aoû 2012 - 19:48

Ok pour la misanthropie, c'est juste moi alors^^ Je posais la question, parce que peut-être que le fait que je n'apprécie pas le fonctionnement de la société dans laquelle on vit et ceux qui la composent avec zèle est un frein à la volonté de s'intégrer et une incitation à la timidité :-)
Non ce n'est pas juste toi, moi aussi (ça fait 2 Smile ) je me sens parfois un peu misanthrope pour les même raisons que toi semble-t-il. Du coup je ne fais pas trop d'effort pour m'intégrer et quand j'essaye je me "force" et je n'aime pas le résultat...

j'ai du mal avec les personnes qui se cachent derrière un masque social ou parlent juste pour exister
Ceux la je ne les supporte pas. Avant certaines personnes je ne les aimais pas sans raison et ça m'embétait puis j'ai compris qu'il y avait un décalage entre eux et l'image qu'ils donnaient ça me dérangeait et donc résultats je ne les appréciais pas. Un peu bête comme raisonnement mais bon.

Sinon la timidité résultat d'un décalage entre les zèbres et les non zèbres je pense que c'est possible (si zèbre je suis) en tout cas ça me parle un peu.
avatar
nenardil
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 36
Date d'inscription : 10/07/2012
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous autres les timides

Message par Salco le Jeu 30 Aoû 2012 - 20:04

Alcherina a écrit:: )
Quel humour particulièrement développé Lasconi. clown


Merci ?! Embarassed (j'essayais même pas d'en faire, maintenant j'ai la pression, c'est malin Mad )

Alcherina a écrit::
Hier il m'est arrivé un truc assez extraordinaire. J'ai décidé de me dire que ces gens à mon travail ne m'intéressaient pas et que je ne leur devais rien. Du coup pression = 0 (zéro, arrêtez de voir des smileys partout! ( non décidément mon humour ne vaut pas le tien^^)). Moi je trouve ça rigolo cheers
Du coup, j'étais plutôt décontractée et quasiment tout le monde est venu vers moi me faire des blagues et me poser une ou 2 questions. Waaw.
Bien joué Wink

Alcherina a écrit:
Du coup, j'en viens à mon hypothèse :
Est-ce que les théories de bonté du zèbre ne viendraient-elles pas en contradiction de ses émotions de rejet envers les non-zèbres.
Parce que soyons honnêtes, on n'a pas vraiment envie qu'ils soient nos amis et en même temps on a tellement envie d'être accepté et aimé par tout le monde et d'aimer les autres et que tout aille pour le meilleur des mondes pirat

C'est très vrai ça ! Mais je sais pas pour toi, pour moi ce n'est pas à n'importe quel prix (jsuis vénal) ! Pas question que je m'abaisse à faire des choses que j'exècre juste pour m'attirer les bonnes grâces d'un groupe et m'y intégrer No Exemple: critiquer des personnes méchamment, c'est de la violence gratuite (et jsuis vénal, je l'ai déjà dit? :') - voilà ce qui arrive quand on me force à faire une "blague"... Sad )


sly25 a écrit:@ lasconi
je ne suis pas sur que l'on peut dire qu'ils jouent un rôle. ils font ce que l'on attend d'eux oui mais ils n'ont pas l'air de trop se forcer pour y arriver. d'ailleurs la société en générale est mieux adapter pur eux vu que c'est eux qu'ils la font vivre alors jouent ils un rôle ou font ils seulement ce qui est naturel pour eux?

On peut jouer un rôle sans pour autant se forcer^^ J'en suis pas à dire qu'ils ont un script quand même^^ Je vais donner un exemple pour éclaircir ma pensée (peut-être pas lumineuse...) Je passe devant deux lycées pour aller en cours, et c'est incroyable comme toutes les filles se ressemblent et tous les garcons se ressemblent... Que ça soit dans la façon de s'habiller ou dans le comportement, la façon de parler... Et ils boivent, ils fument, parce que "c'est ce que font les jeunes" (ah, c'est bon à savoir Shocked y'a vraiment un mec qui m'a dit ça un jour... )
Waka a écrit:
j'ai constaté que le silence (associé parfois à tort à l'écoute attentive) n'est pas toujours mal perçu par les autres

Je me dit souvent cela: ce qui me dérange dans le silence, c'est que ca puisse déranger les autres.... (moi en fait, je me rend compte qu'il ne me dérange pas, il me permet de penser) donc j'essaye de me dire que si le silence dérange ceux qui m'accompagnent, ils n'ont qu'à le rompre. S'ils le rompent, alors je ferais l'effort de répondre, par contre, par égard pour eux.


Pour étayer vos propos, j'avais des amis filles il y a quelques années qui disaient beaucoup m'apprécier parce que je n'étais pas un "excité de la vie", je ne parlais pour ne rien dire etc... Tout ça pour dire qu'il y a des gens qui apprécient effectivement^^ (après elles étaient peut-etre zebres en fait^^)

nenardil a écrit: Non ce n'est pas juste toi, moi aussi (ça fait 2 ) ton calcul est juste, j'ai vérifié à la calculette :p je me sens parfois un peu misanthrope pour les même raisons que toi semble-t-il. Du coup je ne fais pas trop d'effort pour m'intégrer et quand j'essaye je me "force" et je n'aime pas le résultat...

Idem !

Salco
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 15
Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 25
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous autres les timides

Message par Alcherina le Jeu 30 Aoû 2012 - 20:36

Lasconi a écrit:

C'est très vrai ça ! Mais je sais pas pour toi, pour moi ce n'est pas à n'importe quel prix (jsuis vénal) ! Pas question que je m'abaisse à faire des choses que j'exècre juste pour m'attirer les bonnes grâces d'un groupe et m'y intégrer No Exemple: critiquer des personnes méchamment, c'est de la violence gratuite (et jsuis vénal, je l'ai déjà dit? :') - voilà ce qui arrive quand on me force à faire une "blague"... Sad )


Moi, j'ai déjà fait semblant de me sentir bien avec des gens alors que ce n'était pas du tout le cas, j'ai essayé de m'intégrer de force avec des gens qui de fait n'avaient que faire de moi.
Comment ? En les imitant et essayant de faire croire que j'étais à l'aise et que j'avais envie de leur parler alors que tous les soirs je me répétais : "mais quelle bande de connes". Erreur. Terrible erreur. Je me suis trahie, j'ai menti et j'ai triché. Je n'ai qu'à m'en prendre qu'à moi-même. J'en paye les conséquences qui sont :
- Perdre ses repères.
- Etre "obligée" de parler à des gens dont on n'a rien à faire car ils ont fini par nous adresser la parole (mon but initial, si si).

Désolée de te mettre la pression ^^



Alcherina
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 28
Date d'inscription : 27/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous autres les timides

Message par nikoku74 le Ven 31 Aoû 2012 - 9:07

avec l'expérience c'est vrai qu'il s'agit de ne pas se forcer surtout dans la vie privée où c'est plus facile. Pour le professionnel les dés sont un peu pipés par le fait qu'on soit payé...
avatar
nikoku74
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1135
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 43
Localisation : Haute-Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous autres les timides

Message par Sokka le Ven 31 Aoû 2012 - 20:02

En parlant de timidité je partage en ce moment ce quelque chose avec une fille ce quelque chose c'est le sentiment amoureux....
seulement voila on se regarde et on ne fait rien d'autre. Ce sentiment me déstabilise tellement que je me met a suer et a ne plus savoir quoi penser .....
le problème étant que je n'ose pas l'aborder en tant qu'intéressé ....parce que je fais sans cesse des anticipations et je me demande a ce moment là :
de quoi vas t-on parler ? On est si différent !? et ce que je dois m’intéresser a son passé a son lointain pays ?
qu'est ce qui est a la hauteur de se sentiment ? (pour le maintenir )
et si cela cessais -cette attraction-
sa me fais chier je ne contrôle rien....je ne comprend pas et donc ne sait pas quoi faire
et après lui avoir avoué mes sentiments a son égare va t-on se jeter dessus comme des bêtes ? comment faire en sorte pour que cela soit dans une certaines continuité naturel et non forcé...enfin bref
c'est marrant ou pas mais j'ai plus de facilité quand ce sentiment n'est pas la pour conclure....
Il ne me reste plus qu'une semaine pour l'approcher ...j'aimerai tellement être comme tout le monde ne pas me prendre la tête, se laisser porter par la vague ....mais voila le vent déchire les voiles parce que je les tends trop et a ce moment l'équipage cherche en paniquant le capitaine ....mais je crois qu'il s'est caché parmi ses matelots apeurés et qu'il crie lui aussi ....
avatar
Sokka
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 32
Date d'inscription : 28/08/2012
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous autres les timides

Message par Salco le Sam 1 Sep 2012 - 1:16

Alcherina a écrit:

Erreur. Terrible erreur. Je me suis trahie, j'ai menti et j'ai triché. Je n'ai qu'à m'en prendre qu'à moi-même. J'en paye les conséquences qui sont :
- Perdre ses repères.
- Etre "obligée" de parler à des gens dont on n'a rien à faire car ils ont fini par nous adresser la parole (mon but initial, si si).
Essaye de passer à autre chose, c'est du passé, n'en parlons plus (comme disait Piaf <3)
Va vers ceux qui te plaisent plus, fais un pas vers eux, ils feront le reste^^

Alcherina a écrit:
Désolée de te mettre la pression ^^
Mmmh... Je n'ai pas commandé de bière ! ("lol")

Sokka a écrit:En parlant de timidité je partage en ce moment ce quelque chose avec une fille ce quelque chose c'est le sentiment amoureux....
seulement voila on se regarde et on ne fait rien d'autre. Ce sentiment me déstabilise tellement que je me met a suer et a ne plus savoir quoi penser .....
le problème étant que je n'ose pas l'aborder en tant qu'intéressé ....parce que je fais sans cesse des anticipations et je me demande a ce moment là :
de quoi vas t-on parler ? On est si différent !? et ce que je dois m’intéresser a son passé a son lointain pays ?
qu'est ce qui est a la hauteur de se sentiment ? (pour le maintenir )
et si cela cessais -cette attraction-
sa me fais chier je ne contrôle rien....je ne comprend pas et donc ne sait pas quoi faire
et après lui avoir avoué mes sentiments a son égare va t-on se jeter dessus comme des bêtes ? comment faire en sorte pour que cela soit dans une certaines continuité naturel et non forcé...enfin bref
c'est marrant ou pas mais j'ai plus de facilité quand ce sentiment n'est pas la pour conclure....
Il ne me reste plus qu'une semaine pour l'approcher ...j'aimerai tellement être comme tout le monde ne pas me prendre la tête, se laisser porter par la vague ....mais voila le vent déchire les voiles parce que je les tends trop et a ce moment l'équipage cherche en paniquant le capitaine ....mais je crois qu'il s'est caché parmi ses matelots apeurés et qu'il crie lui aussi ....
Déjà j'adore l'image finale :-) je vais la filer: si tu ne veux pas avoir de vague à lames ( Wink ), il faut que tu ailles vers elle, et que tu lui dises exactement ce tu nous dis: que tu regretterais qu'elle s'en aille sans que tu n'aies pu la connaitre un peu mieux, et ptetre d'emblee lui dire que t'es timide et pas trop sur de ta démarche et de ce que t'en attends :-) et si elle s'est pas enfuie ça devrait aller^^ (je donne des conseils, mais je sais pas ce que ça vaux en pratique xD )

Salco
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 15
Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 25
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

t'as rien à perdre .....sauf peut être une belle histoire

Message par MysticApocalypse le Dim 2 Sep 2012 - 21:20

Sokka a écrit:En parlant de timidité je partage en ce moment ce quelque chose avec une fille ce quelque chose c'est le sentiment amoureux....
seulement voila on se regarde et on ne fait rien d'autre. Ce sentiment me déstabilise tellement que je me met a suer et a ne plus savoir quoi penser .....
le problème étant que je n'ose pas l'aborder en tant qu'intéressé ....parce que je fais sans cesse des anticipations et je me demande a ce moment là :
de quoi vas t-on parler ? On est si différent !? et ce que je dois m’intéresser a son passé a son lointain pays ?
qu'est ce qui est a la hauteur de se sentiment ? (pour le maintenir )
et si cela cessais -cette attraction-
sa me fais chier je ne contrôle rien....je ne comprend pas et donc ne sait pas quoi faire
et après lui avoir avoué mes sentiments a son égare va t-on se jeter dessus comme des bêtes ? comment faire en sorte pour que cela soit dans une certaines continuité naturel et non forcé...enfin bref
c'est marrant ou pas mais j'ai plus de facilité quand ce sentiment n'est pas la pour conclure....
Il ne me reste plus qu'une semaine pour l'approcher ...j'aimerai tellement être comme tout le monde ne pas me prendre la tête, se laisser porter par la vague ....mais voila le vent déchire les voiles parce que je les tends trop et a ce moment l'équipage cherche en paniquant le capitaine ....mais je crois qu'il s'est caché parmi ses matelots apeurés et qu'il crie lui aussi ....
bonjour mon capitaine!
je suis touchée par ton témoignage car moi même d'une timidité maladive......mais je me demande ce qu'il sera de cet amour si melle est aussi timide que toi,? elle pourrait prendre ton inaction pour du désintérêt!
je pense mais ne suis pas à ta place que tu devrais lui dire que tu es timide (ce n'est pas une tarre,c'est même mignon parfois!)
qui sait elle est peut être comme toi !t'as rien à perdre donc.......qu'est ce qui est le pire à supporter ,le doute de ce que ça aurait pu être et les lamentations qui iraient avec......ne te pose plus de questions!place à l'action !
l'amour donne des ailes ,utilise cette force et crois en toi! aimes toi .....ça se verra! Very Happy .....t
tiens nous au courrant! Very Happy
avatar
MysticApocalypse
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3476
Date d'inscription : 07/08/2012
Localisation : Dans la limite du stock de neurones disponibles.....

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous autres les timides

Message par Invité le Mer 26 Sep 2012 - 7:33

En matière de timidité, je passe d'un état à l'autre en fonction de l'"ambiance" de la manière dont je perçois les gens présents...Je peux être très à l'aise comme ne pas me sentir bien du tout....Mais les gens de mon entourage me pense sûre de moi (parce que je fais plein de choses, s'ils savaient à quel point je me fais violence avant de me jeter à l'eau), du coup lorsque de mon côté je me sens timide, ils me pensent soudain hautaine! ...C'est étonnant qques fois l'image que je renvois en net décalage avec le ressenti....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous autres les timides

Message par nikoku74 le Mer 26 Sep 2012 - 10:34

+1 stefanouil
avatar
nikoku74
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1135
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 43
Localisation : Haute-Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous autres les timides

Message par MysticApocalypse le Mer 26 Sep 2012 - 13:09

Je te rejoins sur ce point également Very Happy stefanouil et j'ai aussi ce décalage entre ce que je renvoies comme image et ce que je ressens et beaucoup ont du mal à me croire timide et s'imaginent que je suis un ROC que rien ne peux atteindre car ils savent ce que j'ai traversé!
Il est dur de ce sentir à l'aise au milieu des autres et de donner une image positive en temps réelle car cette timidité nous fait dévellopper des stratèges pour la masquer , qui peux passer pour de la fierté mal plaçée ou me faire passer pour une personne hautaine alors que c'est tout le contraire!
Quand je suis mal je suis obligée de renforcer mes stratégies pour ne pas trop laisser paraître mon malaise et bien qu'ayant besoin de soutien,mes stratégies pour masquer semblent tellement efficaces pour les autres qu'ils ne s'imaginent jamais à quel point je peux être mal par moment et il en résulte une grande frustration!
avatar
MysticApocalypse
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3476
Date d'inscription : 07/08/2012
Localisation : Dans la limite du stock de neurones disponibles.....

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum