Famille testée, faut-il en parler ouvertement ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Famille testée, faut-il en parler ouvertement ?

Message par Invité le Lun 28 Jan 2013 - 19:43

Non je n'en ai pas voulu à mes parents de ne pas l'avoir vu, car je n'étais pas du genre à me proclamer intelligente... J'en ai voulu à mes parents de ne pas assez s'intéresser à "moi" malgré mes diverses approches, qui continuent toujours, pas plus tard que cette après-midi. Ma mère apprend petit à petit l'explosion de pensée que j'ai dans la tête, des détails d'enfants que j'ai bien conservés en mémoire... Et je lui ai juste dit que de toute façon j'ai toujours sentie qu'elle me sous-estimais, et encore aujourd'hui. C'est à la fois teinté de peur, de jalousie, et d'haute estime d'elle-même, c'est ce que je ressens.

Parfois je leur en ai voulu de ne pas avoir tilté malgré des faits flagrants. Mais je sais qu'ils sont tellement dans leurs problèmes que voilà... Ce sera long et je ne serai peut être jamais reconnue par eux, mais peu m'importe.

Mon frère je ne voulais pas qu'il le sache, il est plus âgé de deux ans, et il a toujours été jaloux de tout le monde. Finalement, je ne trouve pas ça si mal, car je le force à se poser la question pour lui. Je crois qu'il faut faire au feeling et vraiment sentir ta famille, est ce qu'elle pourrait être prête et quelles conséquences cela pourrait avoir.

Aucune dans mon cas, je pense qu'ils n'iront pas l'ébruiter ni l'exposer aux autres.

Par contre on acquiert une reconnaissante presque écoeurante. La vraie intelligence selon moi est de ne pas mesurer l'intelligence à des résultats, des capacités, mais à la capacité d'ouverture d'esprit et d'appétence à l'apprentissage, curiosité, à réfléchir à l'opinion des autres, à se dépasser, etc. etc.

Je n'ai pas de soeur, et je crois que, tant mieux. Je ne comprends pas déjà le sentiment de jalousie, alors quand ça concerne les filles... Elles me dépassent et me gonflent. Je n'aurais rien dit à mon avis.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Famille testée, faut-il en parler ouvertement ?

Message par kitty_softpaws le Lun 28 Jan 2013 - 20:11

Colours a écrit:Parfois je leur en ai voulu de ne pas avoir tilté malgré des faits flagrants. Mais je sais qu'ils sont tellement dans leurs problèmes que voilà... Ce sera long et je ne serai peut être jamais reconnue par eux, mais peu m'importe.

C'est assez similaire. Je me demande souvent comment sa se serait passé alors.. Je leur en veux sans leur en vouloir vraiment. Ah la famille est un soleil noir!! Amoureux Scrogneugneu !

Colours a écrit:Je n'ai pas de soeur, et je crois que, tant mieux. Je ne comprends pas déjà le sentiment de jalousie, alors quand ça concerne les filles... Elles me dépassent et me gonflent. Je n'aurais rien dit à mon avis.

Dans les fratries sa ne ressemble pas à la jalousie extérieur que l'on peut voir entre groupe de filles mais seulement des jalousies fraternelles. Qui sera la n°1, la préférée de papa maman.

Au début ma mère avait peur qu'il n'y ait des conséquences psychologiques sur ma soeur du fait qu'on le lui cache. Pensez vous que cela est possible?

kitty_softpaws
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 11
Date d'inscription : 25/01/2013
Age : 24
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Famille testée, faut-il en parler ouvertement ?

Message par emilie64 le Lun 28 Jan 2013 - 22:09

@colours : je fais du coaching en développement personnel, tout ce qui touche à la confiance en soi, la gestion des émotions, les relations, la communication...

emilie64
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 8
Date d'inscription : 22/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Famille testée, faut-il en parler ouvertement ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:14


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum