Un beau couple de savants fous

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Un beau couple de savants fous

Message par sylveno le Jeu 29 Aoû 2013 - 7:14

Effectivement, ça ressemble au images du wmap. Sauf que c'est en triangle.

sylveno
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3356
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 53
Localisation : à la campagne et à la ville

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un beau couple de savants fous

Message par Petitagore le Jeu 29 Aoû 2013 - 8:30

Audace a écrit:Merci pour ta définition du triangle isoganoide, si je comprends, c'est un triangle ayant des angles relativement homogènes entre eux
C'est cela...

, mais n'ayant aucune égalité car cela rendrait le traitement informatique encore plus complexe qu'il ne l'est déjà ?
Non, le traitement informatique serait sans doute même plus simple, en revanche les motifs engendrés auraient un aspect informatique, voire répétitif. L'irrégularité permet de démultiplier les détails et leur imprévisibilité.

Du coup, je me demande comment as-tu formalisé "enfin" en bits, j'aimerai bien voir à quoi ça pourrait ressembler et surtout, arrêter d'y réfléchir, car voilà comment je l'imagine, le mot enfin... (0 = voyelle et 1 =  consonne),  le nombre de 0 ou de 1 serait fonction de la position de la lettre dans l'alphabet( e = 00000). Bref, c'est un grand n'importe quoi, tu dois t'arracher tes cheveux d’informaticien lol!
Non, tu as tout à fait compris. Mon automate cellulaire à moi est moins complexe que celui de John Conway (Conway travaille sur un quadrillage infini, moi sur un simple anneau ne comportant que quelques dizaines de cellules). Pour convertir un mot en bits, j'ai simplement utilisé la codification base64 (il y a sûrement une entrée dans Wikipédia, elle sert entre autres à envoyer des images dans les courriels), qui prend la suite de 64 caractères "ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZabcdefghijklmnopqrstuvwxyz0123456789+/" et attribue à chacun de ces caractères un code numérique entre 0 et 63. Gnia plus qu'à écrire ce code en système binaire avec six bits. "000011" traduit 3, par exemple, et voilà, j'ai tous les 0 et les 1 qu'il me faut pour remplir les dizaines de cases de mon automate cellulaire en anneau.

Elémentaire, mon cher Watson.

Donc, pour en revenir à ton automate, il crée des "sommes de contrôle" (j'ai du mal à comprendre ça, par contre, et mon cerveau rame à 1h du mat, en plus) qui finissent par donner les sous triangles.
Très simple. A chaque génération, je compte le nombre de cellules "vivantes" (ou qui contiennent un bit valant 1, si tu préfères). Si ce nombre est pair, ma checksum vaut 0, sinon elle vaut 1. Je le fais un certain nombre de fois sur un certain nombre de générations, et en mettant les checksums bout à bout j'obtiens un nombre binaire du type 1001011, sur 7 bits, représentant donc une valeur entre 0 et 32700 et quelques. Si je divise ce nombre par 32700 et quelques (je ne sais plus la valeur exacte, c'est 2 puissance 7), j'obtiens une valeur décimale entre 0 et 1, qui me fera par exemple une coordonnée X. Je fais pareil pour obtenir une coordonnée Y. Avec mes deux coordonnées, j'ai un point. Avec deux points j'ai un segment. Avec trois segments j'ai un triangle (il faut éliminer les segments qui ne conviennent pas, par exemple s'ils se croisent, mais c'est trivial, mon cher Watson). Etc.

Question, le grand triangle ou triangle contenant, était là depuis le début ou a été créé avec l'automate ?
Il a été créé avec l'automate, à partir d'un mot-graine du genre "enfin", converti en base64. Ensuite il se subdivise en une cinquantaine de sous-triangles qu'on appelle tout bêtement "enfin0" à "enfin50", et ces suites de caractères deviennent les mots-graines employés pour le traitement de chacun des sous-triangles.

Puisque je vous dis que c'est élémentaire, Watson.

Pour ma question sur l'image de droite, c'était donc le triangle juste après transformation interne de chaque sous section étant elles-même devenues grand triangle. D'ailleurs, j'imagine qu'à force de transformations des sous sections des sous sections et sous sections, on finirait par voir orange, avec plus ou moins de jaune ou rouge par endroit, non ?
Bravo. Je le suppose aussi, pour être honnête je ne suis pas encore allé aussi loin (les temps de réponse deviennent vite importants et de façon exponentielle: c'est l'inconvénient de s'attaquer à l'infini).

Ah oui, dernière question, et non des moindres, à quoi sert ce projet ? A quelle question répond-il ? (ou autre chose, si ce n'est pas à une question qu'il répond)
Ah. La question embarrassante. Je vais peut-être y répondre dans un autre post.

Petitagore
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2708
Date d'inscription : 29/11/2011
Age : 56
Localisation : Ile-de-France

http://triancey.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un beau couple de savants fous

Message par Petitagore le Jeu 29 Aoû 2013 - 8:43

Audace a écrit:Ah oui, dernière question, et non des moindres, à quoi sert ce projet ? A quelle question répond-il ? (ou autre chose, si ce n'est pas à une question qu'il répond)
A quoi ça sert? Pas à grand-chose qu'on puisse facilement transformer en argent, j'en ai peur, mais ça sert quand même:

1) à démontrer qu'il est possible de définir une complexité infinie à partir d'une liste finie d'instructions informatiques.

2) à créer des motifs picturaux très complexes et non répétitifs, servant par exemple à donner un aspect pas trop informatique à une image de synthèse du type de celles qu'emploient les jeux vidéos (en 3D, tout scène est représentée comme un assemblage de tout petits triangles sur lesquels on peut appliquer des "textures", c'est-à-dire des images informatiques; si vous l'ignoriez, eh bien ce n'est plus le cas).

3) à colorier joliment des surfaces non planes comme une coquille d'oeuf, un poisson, un chat, une girafe (ça, le bon Dieu le fait déjà), une voiture Mercedes (ça, le bon Dieu ne le fait pas encore et ça intéresserait peut-être monsieur Mercedes de vendre des bagnoles ayant l'aspect de léopards).

4) à se demander si le bon Dieu connaît la technique et s'il l'emploie. La réponse est oui et, comme je l'ai dit plus haut, quand on l'a compris on ne lui parle plus de la même façon. On se dit qu'il est inutile de l'emmerder en lui demandant de corriger les petits détails, parce que les petits détails, il les fait gérer par des automatismes. On se dit qu'il n'y a plus besoin de se demander s'il a convenablement sauvegardé nos âmes, parce que le but même du système est de simplifier la sauvegarde (la complexité infinie étant engendrée par une série finie d'instructions et un mot-graine très court, il suffit de sauvegarder proprement ces deux derniers éléments et tout le reste peut être reconstitué à volonté). On se dit que Dieu est quand même complètement mégalo et que ce n'est pas parce que sur ce point-là j'ai été créé à son image que ça l'excuse, vu qu'il est impossible de connaître le détail d'une complexité infinie à moins d'avoir l'éternité devant soi; ah mais merde, justement, c'est censé être son cas. On se dit que quand on engendre un segment qui ne convient pas, on s'en fout, y a qu'à le jeter et recommencer jusqu'à ce que ça marche, et que c'est peut-être pour ça que le Bon Dieu passe son temps à créer des humains d'un égoïsme obscène, à les laisser crever et à recommencer.

Watson, n'appelez pas l'asile, je plaisantais.

Petitagore
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2708
Date d'inscription : 29/11/2011
Age : 56
Localisation : Ile-de-France

http://triancey.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un beau couple de savants fous

Message par Audace le Jeu 29 Aoû 2013 - 9:42

Merci pour tes réponses éclairantes à toutes mes questions. En effet, ça s'attaque à l'infini ! Je ne sais pas pourquoi, ça me fait penser à une histoire que j'avais entendu en cours d'histoire ou de maths, je ne sais plus, sur une personne qui avait apparemment rendu service ou sauvé le roi (et peu importe) et le roi lui avait demandé ce qu'il voulait en récompense, et l'homme avait demandé qu'on prenne un échiquier et qu'on mette dans la première case 1 grain de riz, dans la deuxième 2, dans la troisième 4... Le roi ne put jamais le payer et l'homme évita la mort en feignant l'ignorance... Bref, bref.
Ok pour transformer un mot en bits, la solution existait déjà donc Very Happy
Et ok pour transformer tout ça en triangle! C'est fou tout ce qu'il faut faire, quand même, pour créer des triangles isogonoides !
Bon, pour ce qui est du triangle contenant, créé par l'automate, j'imagine que tout ça deviendrait élémentaire pour moi si je "m'amusais" à faire un automate simple, car dans l'exemple donné sur wikipédia (oui, je suis allée chercher au plus simple, mes infos), une des figures représente aussi un triangle. Il doit y avoir la dedans une logique toute logique qui me dépasse (car ne l'ayant pas expérimenté)
Concernant les applications concrètes, j'aime bien celle de la 3D, mais ma question était mal posée. Ce n'est pas tant les applications qui m'intéressent, mais la question de départ, la motivation de départ, ou pour le dire en d'autres termes, la ou les hypothèses de départ qui t'ont conduites à choisir cette formalisation plutôt qu'une autre, celle qui a permis à ton ami de valider cette formalisation plutôt qu'une autre (suffisamment complexe pour que son cerveau y trouve son compte et suffisamment novatrice pour que ton cerveau y trouve le sien -je ne sais pas si je m'exprime bien). N'y voit pas là de la curiosité mal placée mais une réelle curiosité de Recherche avec un grand R, car ayant moi même un fort penchant pour la recherche et donc, pour tout le travail en amont, quand on est encore dans le flou et qu'on tatillonne et qu'on n'a pas encore d'hypothèse bien définie et que seule l'expérimentation (ou confrontation de l'hypothèse à la réalité) peut affirmer, ou non ou permettre d'aller plus loin ou de changer de voie... bref bref, désolée si je ne suis pas claire
A vue de nez, je pense qu'une partie de la réponse à ma question doit se trouver quelque par dans ton explication 1)

Audace
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 149
Date d'inscription : 11/08/2013
Age : 37
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un beau couple de savants fous

Message par Petitagore le Jeu 29 Aoû 2013 - 9:54

Audace a écrit:A vue de nez, je pense qu'une partie de la réponse à ma question doit se trouver quelque par dans ton explication 1)
Je pense qu'il y en a davantage dans la dernière réponse (je suis très atteint, je suis tombé dans la métaphysique quand j'étais tout petit)... mais en fait tout ça se fait graduellement quand on a l'informatique pour passe-temps: on programme un truc parce que c'est dans le manuel d'initiation, puis on se dit qu'en le modifiant un peu on pourrait en faire un autre truc plus rigolo, et encore un autre, et encore un autre... Et au fil des ans on finit par avoir des idées de plus en plus tordues qu'on trouve de plus en plus lumineusement simples, et vu qu'on est capable de les réaliser, on le fait. C'est un peu la même motivation que pour gravir les montagnes: je ne sais pas si ça sert à grand-chose d'aller là-haut, mais le paysage doit quand même être joli et vu que je suis capable d'y aller et que j'ai du temps à tuer, ben je vais y aller, voilà.

Petitagore
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2708
Date d'inscription : 29/11/2011
Age : 56
Localisation : Ile-de-France

http://triancey.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un beau couple de savants fous

Message par Audace le Sam 31 Aoû 2013 - 13:28

 Ah, d'accord, ta motivation est tout simplement dû au voyage que te permet l'informatique. Aucune motivation pour l'humanité, en somme jocolor Ah lala, c'est peut-être moi qui ai un problème avec la recherche, alors lol!

Audace
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 149
Date d'inscription : 11/08/2013
Age : 37
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un beau couple de savants fous

Message par Petitagore le Sam 31 Aoû 2013 - 13:42

Audace a écrit:Ah, d'accord, ta motivation est tout simplement dû au voyage que te permet l'informatique. Aucune motivation pour l'humanité, en somme jocolor 
Oh, je serais tout à fait ravi si l'humanité trouvait moyen de faire usage de mes gamberges... mais ce serait sans doute d'une façon que je ne conçois pas très clairement pour le moment. Note que le premier clampin qui a démontré le théorème de Pythagore n'avait probablement pas non plus une idée très nette de ce à quoi ça pouvait bien servir.

C'est pas toujours aux mêmes d'avoir des idées intelligentes, et l'humanité a tout à fait le droit d'en avoir à ma place... Elle a même ma bénédiction pour cela (je ne suis pas sûr que ça lui soit très utile, mais c'est de bon coeur).

Petitagore
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2708
Date d'inscription : 29/11/2011
Age : 56
Localisation : Ile-de-France

http://triancey.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un beau couple de savants fous

Message par Petitagore le Ven 6 Sep 2013 - 17:58

Dans ma grande série "le fractal pseudo-aléatoire expliqué aux zèbres", voici quelques créations informatiques récentes. Les images contenues dans ce post ont toutes été produites par le même algorithme, chacune sur la seule base d'un seul mot... et d'un paquet de listings (Haskell et Python), toujours les mêmes. Ces images ne contiennent que des couleurs saturées (et donc ni blanc, ni noir, ni gris, ni rose), d'où ce côté un peu pétard et agressif -- qui ne choque guère mes yeux daltoniens.

Le principe est toujours le même. On part d'un triangle équilatéral unicolore (la teinte de départ est aléatoire). On le coupe en quatre. On applique des variantes de teinte minimes sur les quatre sous-triangles situés aux extrémités, et une variante nettement plus importante sur le sous-triangle central. Ensuite de quoi on recommence. Et encore. Et encore. Et encore (la logique fractale, c'est ça). L'amplitude possible des variantes n'est pas toujours la même et, selon les cas, elle a tendance à grandir ou à se réduire en même temps que la surface peinte diminue.



La seule intervention humaine a consisté à choisir ces exemples parmi la multitude des palettes que l'algorithme peut produire (et qui, bien sûr, ne sont pas toujours dignes d'intérêt). Hélas, comme dit plus haut, votre serviteur, qui a opéré ce choix, est daltonien et il a un goût de chiottes...

Voici quand même quelques camaïeus :



Voici ce que mes yeux daltoniens préfèrent, les mouchetures :



Quant aux polychromies qui suivent, je ne sais pas trop quoi en penser :



Vos commentaires non daltoniens sont bienvenus, mais en tout état de cause je vous signale qu'il y a éééénormément de boulot pour en arriver là... Donc, vous payez pas ma tête trop brutalement, siouplaît, ou je sens que je vais pleurer.

Si jamais vous vouliez voir les images de plus près, vous pourriez aller là et cliquer sur chacune d'entre elles.


Dernière édition par Petitagore le Mar 22 Oct 2013 - 14:18, édité 1 fois (Raison : Mise à jour des adresses des images)

Petitagore
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2708
Date d'inscription : 29/11/2011
Age : 56
Localisation : Ile-de-France

http://triancey.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un beau couple de savants fous

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:44


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum