Lanza, sa vie, sa non-œuvre, et la révélation. ;)

Page 7 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Lanza, sa vie, sa non-œuvre, et la révélation. ;)

Message par Fata Morgana le Ven 25 Fév 2011 - 9:31

Lanza a écrit:Toi aussi tu fais le zouave ? Very Happy

Merci pour l'accueil. Very Happy

Hinhinhin... Very Happy

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanza, sa vie, sa non-œuvre, et la révélation. ;)

Message par Fata Morgana le Ven 25 Fév 2011 - 9:35

augenblick a écrit:I love you I love you bounce


Il me faut ça absolument !!! C'est le seul endroit dans ce monde où il peut faire bon vivre !!! Shocked Mais avant je dois faire régler mes lunettes...

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanza, sa vie, sa non-œuvre, et la révélation. ;)

Message par Lanza le Ven 25 Fév 2011 - 12:46


Parce que j'y vois une magnifique allégorie de l'humanité.

Lanza
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1908
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 40
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanza, sa vie, sa non-œuvre, et la révélation. ;)

Message par Fata Morgana le Ven 25 Fév 2011 - 13:27

T'es un punk !
En même temps grignonette est un peu tarte...
C'est comme ce Juif pieux qui prie lors d'une sécheresse nuit et jour pour qu'il pleuve à seaux. A force de casser les oreilles de Dieu celui-ci l'exauce et un orage monstrueux éclate avec des torrents de pluie, qui ravinent la terre jusqu'à l'os au point d'en éradiquer toute la fertilité...


Dernière édition par Fata Morgana le Ven 25 Fév 2011 - 13:54, édité 1 fois

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanza, sa vie, sa non-œuvre, et la révélation. ;)

Message par Lanza le Ven 25 Fév 2011 - 13:30

Ose me dire que l'Homme n'est pas tarte... Very Happy

Non, je ne suis pas punk (quoique), j'essaie de profiter des 6 mois où il fait beau, sans me focaliser sur la fin, ce qui n'apporte rien en soi. Smile

Quitte à être tarte, autant avoir un peu de goût.

Lanza
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1908
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 40
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanza, sa vie, sa non-œuvre, et la révélation. ;)

Message par Fata Morgana le Ven 25 Fév 2011 - 13:58

Lanza a écrit:Ose me dire que l'Homme n'est pas tarte... Very Happy

Non, je ne suis pas punk (quoique), j'essaie de profiter des 6 mois où il fait beau, sans me focaliser sur la fin, ce qui n'apporte rien en soi. Smile

Quitte à être tarte, autant avoir un peu de goût.

Et ramener sa fraise... Wink Par contre je profite des neufs mois (ici l'hiver, c'est la mort !) où il caille parce qu'un temps beau et clair m'épuise et me déprime complètement...

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanza, sa vie, sa non-œuvre, et la révélation. ;)

Message par Lanza le Ven 25 Fév 2011 - 17:25

Je viens de comprendre ce que je cherche ici.

Je cherche à apprendre le nom des couleurs, et à apprendre à m'en servir au quotidien, pour classer, enjoliver, etc. Mais tout ce que j'y trouve, c'est la démonstration que j'ai plus de cônes sur la rétine que la plupart des autres, et d'autres qui sont dans la même quête que moi.

Merde.

Lanza
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1908
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 40
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanza, sa vie, sa non-œuvre, et la révélation. ;)

Message par Mélanie le Ven 25 Fév 2011 - 18:00

C'est une quête personnelle, personne ne va utiliser les mêmes outils au même moment. Peut être qu'effectivement, il faut chercher tes outils ailleurs qu'ici, mais reste hein quand même !! Smile

Mélanie
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1246
Date d'inscription : 11/07/2010
Age : 36
Localisation : Banlieue parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanza, sa vie, sa non-œuvre, et la révélation. ;)

Message par Invité le Dim 27 Fév 2011 - 14:58

flower

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanza, sa vie, sa non-œuvre, et la révélation. ;)

Message par Fata Morgana le Lun 6 Juin 2011 - 20:02

Entre ta présentation et maintenant ça serait pas mal de savoir ce que tu as compris de nouveau.
-Quoi ?
-Mais si je suis désintéressé ! Wink

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Tiens, et si, finalement, je me présentais...

Message par Lanza le Ven 10 Juin 2011 - 20:44

Tu as raison. Et pour être tout à fait exact, comme la plupart des arrivants, je ne me suis, finalement, pas présenté. Et pour cause, je ne savais pas qui j'étais, malgré ce que j'ai pu en dire. J'avais juste trouvé un morceau.

Je me suis donc contenté de retracer un bref historique des évènements qui m'ont amené ici, pour y justifier ma présence.

Or donc, après moult questionnements existentiels, j'en arrive à une définition plus précise de moi-même.

Je suis un mec de 34 ans, avec un cerveau prévu pour démonter des trucs, observer à peu près comment ça marche, ce qu'on peut en faire, modifier un ou deux petits détails pour voir ce que ça donne... et mélanger deux ou plusieurs trucs démontés en secouant bien, et recréer un autre machin avec ça, en se creusant la tête pour optimiser chaque élément, leur donner le plus de fonctions possibles (Pour éviter de les multiplier, c'est mon côté minimaliste, ou fainéant. Razz)

Le tout dans un seul objectif : transmettre une émotion, une ambiance... bref, un ressenti.

Les trucs en question peuvent être n'importe quoi :
- Par exemple un calembour, mais à plusieurs sens : si c'est juste une juxtaposition de mots pour en former un autre, ça ne m'éveille rien, je ne ressens rien. Si l'ont peut lire deux sens différents et cohérents, c'est déjà mieux. Et je prends mon pied quand les deux sens en question se complètent pour en former un troisième. (En général, personne ne comprend What a Face... J'ose espérer que quand même, quelque part, ça éveille quelque chose chez le lecteur, même si ça n'est pas conscient). Démo : extraire l'essence même, meut. Wink

- Un autre exemple, qui a une importance énorme dans mon histoire personnelle : j'ai commencé à apprendre la programmation informatique très jeune (7-8 ans), en même temps que j'apprenais le dessin... dans l'objectif de créer des images animées et de recréer une émotion, une ambiance, un ressenti. Je me suis naturellement intéressé au jeu vidéo, sans trop comprendre pourquoi jouer ne m'intéressait pas et me lassait. Ce qui m'intéresse, c'est l'ambiance ressentie, l'histoire qui n'est pas racontée, mais que l'on ressent.

Voilà qui je suis. Si on me retire ça, je ne suis plus rien.

Et en cours de route, je me suis fourvoyé. J'ai oublié l'objectif, je me suis concentré sur les compétences acquises en cours de route, pour trouver ma place à l'école, puis dans le "monde du travail", où tout est cloisonné, où les scientifiques n'ont pas le droit d'être littéraires, et les techniciens interdiction d'être artistes. J'ai quitté les Beaux Arts prématurément, pour aller me perdre dans un IUT d'informatique, vu que hey, j'étais bon en programmation. Depuis je me suis castré, pour entrer dans la case "développeur informatique"... (J'avais les couilles qui dépassaient, si vous voulez bien me pardonner l'expression. Razz).

Et j'ai saturé. J'ai saturé parce que rien de ce que je faisais n'avait plus de sens. Aujourd'hui, la moindre suggestion d'un poste de développeur dans une SSII quelconque me plonge dans une rage noire. Oui, je sais faire. Mais ça ne m'intéresse pas, je m'en fous royalement, ça m'emmerde, et même je sature et je bloque si c'est pour ne rien dire, pour ne rien faire sentir, ne rien faire vivre.

A l'opposé, l'idée de vivre d'un métier purement graphique me frustre. Il manque un bout.

La nature des mes compétences n'a qu'une importance secondaire.

Il me reste maintenant à trouver le moyen de concilier tout ça... et me faire des couilles en or. What a Face


Dernière édition par Lanza le Ven 10 Juin 2011 - 20:58, édité 1 fois

Lanza
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1908
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 40
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanza, sa vie, sa non-œuvre, et la révélation. ;)

Message par p2m le Ven 10 Juin 2011 - 20:50

Si vous ne trouvez plus rien cherchez autre chose

p2m
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2428
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 43
Localisation : bxl

http://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanza, sa vie, sa non-œuvre, et la révélation. ;)

Message par augenblick le Ven 10 Juin 2011 - 20:51

C'est exactement cela Lanza : mets lait les deux sens pour en faire un troisième (golden bollocks soon).

augenblick
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6243
Date d'inscription : 05/12/2009
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanza, sa vie, sa non-œuvre, et la révélation. ;)

Message par Fata Morgana le Ven 10 Juin 2011 - 21:15

Le tout dans un seul objectif : transmettre une émotion, une ambiance... bref, un ressenti.
Là-dessus on est ok. What else...

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanza, sa vie, sa non-œuvre, et la révélation. ;)

Message par Lanza le Ven 10 Juin 2011 - 21:38

Le reste n'est que moyens.

Et c'est là que ça devient intéressant et diversifié, d'ailleurs, dans les moyens et la stratégie pour faire naître un ressenti.

Les stratégies des autres ne ressemblent en général pas à la mienne, c'est pour ça qu'elles marchent sur moi. Et quand elles ressemblent trop, je fais "ouah, c'est bien fichu" au lieu de me contenter de bêtement ressentir. What a Face

Lanza
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1908
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 40
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanza, sa vie, sa non-œuvre, et la révélation. ;)

Message par Fata Morgana le Sam 11 Juin 2011 - 6:44

Tout de même pour exprimer un ressenti, tu ne pencherais pas plutôt vers l'art, l'artisanat ?

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanza, sa vie, sa non-œuvre, et la révélation. ;)

Message par Le Breton Furieux le Sam 11 Juin 2011 - 9:13

.


Dernière édition par A7 le Ven 3 Fév 2012 - 22:25, édité 1 fois

Le Breton Furieux
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 265
Date d'inscription : 10/06/2011
Age : 54
Localisation : J'sais pas trop, elle est bien là la question

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanza, sa vie, sa non-œuvre, et la révélation. ;)

Message par Clemelle le Sam 11 Juin 2011 - 9:27

Ce que j'aimerai avoir quelqu'un de ton genre pas loin de moi !

contrairement a toi je ne programme pas je n'en ai pas eu l'occasion et comme tu dis ds les boites tout est sectorisé et moi j’étais de l'autre coté... la simple graphiste !

Je t'imagine bien te lancer comme plasticien numérique, avec des œuvres visuelles numériques (quand j’étais étudiante c’était en plein développement, des images virtuelles faisant place a des décors pour des danseurs à l'autre bout de la terre, une impro totale entre le créateur des visuels et la danseuse qui tout deux restaient en harmonie.) des salles géantes ou tes créations projetées sur l'environnement transportent et nous évadent le temps de quelques secondes ou pour toujours qui sait...

(note pour le breton furieux, dans la BD nulle programmation, l'infographie liée à la BD est + rébarbative que créatrice je trouve (avis perso) )

Clemelle
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 986
Date d'inscription : 28/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanza, sa vie, sa non-œuvre, et la révélation. ;)

Message par Le Breton Furieux le Sam 11 Juin 2011 - 9:37

.


Dernière édition par A7 le Ven 3 Fév 2012 - 22:24, édité 1 fois

Le Breton Furieux
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 265
Date d'inscription : 10/06/2011
Age : 54
Localisation : J'sais pas trop, elle est bien là la question

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanza, sa vie, sa non-œuvre, et la révélation. ;)

Message par Lanza le Sam 11 Juin 2011 - 12:33

La programmation (et par extension quelques bouts de maths), je l'ai apprise un peu comme une technique plastique, pour créer des images animées. D'abord simples, vu les ordis de l'époque, puis plus complexes. Tout les programmes que je faisais avant de devenir professionnel étaient tournés vers ça. La prog pour la prog ne présente pas d'intérêt en ce qui me concerne. Le problème est que je l'ai "oublié" pour rentrer dans les cases, je me suis laissé coller une étiquette tenace. Encore aujourd'hui, mon entourage a du mal à comprendre...

J'ai un peu exploré la BD, mon rêve à une époque était le dessin animé. L'ennui de ces trucs, c'est que ça raconte une histoire, et je ne suis pas certain d'avoir beaucoup d'histoires à raconter. Je cherche quelque chose de plus instantané. La photo, à l'inverse est trop instantanée, y'a rien à "démonter". Smile

Le gros problème à l'heure actuelle, c'est que je ne sais plus comment faire demi tour, d'un point de vue pratique et administratif, et ça fait un moment que j'ai quitté tout milieu artistique. Mais je vais trouver.

Lanza
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1908
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 40
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanza, sa vie, sa non-œuvre, et la révélation. ;)

Message par Fata Morgana le Sam 11 Juin 2011 - 12:51

J'ai un peu exploré la BD, mon rêve à une époque était le dessin animé. L'ennui de ces trucs, c'est que ça raconte une histoire, et je ne suis pas certain d'avoir beaucoup d'histoires à raconter. Je cherche quelque chose de plus instantané. La photo, à l'inverse est trop instantanée, y'a rien à "démonter".

A part faire des arts books sur des livres imaginaires...What a Face
Je ne sais pas si tu t'en rends compte, mais en te lisant je m'aperçois qu'on se ressemble beaucoup.

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanza, sa vie, sa non-œuvre, et la révélation. ;)

Message par Le Breton Furieux le Sam 11 Juin 2011 - 15:50

.


Dernière édition par A7 le Ven 3 Fév 2012 - 22:21, édité 1 fois

Le Breton Furieux
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 265
Date d'inscription : 10/06/2011
Age : 54
Localisation : J'sais pas trop, elle est bien là la question

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanza, sa vie, sa non-œuvre, et la révélation. ;)

Message par Lanza le Sam 11 Juin 2011 - 16:09

Y'a pas mal de choses là dedans, et j'ai pas trop le temps d'y répondre maintenant, mais c'est intéressant.

Je dirais que démonter permet de comprendre sur quoi on a un pouvoir, et sur quoi on ne peut rien, sur quoi une tentative de contrôle, justement, est vouée à l'échec.

Et démonter la machine qui démonte, je trouve l'idée jouissive. J'adore la récursivité, ça a quelque chose d'absurde et de logique à la fois.

Lanza
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1908
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 40
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanza, sa vie, sa non-œuvre, et la révélation. ;)

Message par Le Breton Furieux le Sam 11 Juin 2011 - 17:18

.


Dernière édition par A7 le Ven 3 Fév 2012 - 22:21, édité 1 fois

Le Breton Furieux
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 265
Date d'inscription : 10/06/2011
Age : 54
Localisation : J'sais pas trop, elle est bien là la question

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanza, sa vie, sa non-œuvre, et la révélation. ;)

Message par Lanza le Sam 11 Juin 2011 - 17:33

Je suis d'accord avec l'idée de renoncer au contrôle. Sauf que pour en arriver à cette conclusion, j'ai dû démonter... What a Face

Bouddha a raison, mais ses enseignements ne sont pas tellement inclus dans ceux qu'on reçoit ici. Au contraire, on entretient dans nos contrées plutôt le mythe de la volonté toute puissante, c'en est même devenu une évidence, aussi fausse qu'elle puisse être. La bonne volonté...

J'ai donc dû "démonter" pour m'apercevoir que c'était pas vrai Wink

Edit : l'un des gros problèmes de beaucoup de surdoués, c'est précisément de se faire reprocher de ne pas parvenir à se contrôler, jusqu'à s'en penser la dernière des merdes, parce que c'est présenté comme le B.A. Ba de la vie par à peu près n'importe quel parent/prof/autorité.

Lanza
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1908
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 40
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanza, sa vie, sa non-œuvre, et la révélation. ;)

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:12


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum