A quoi tu penses? A rien...

Aller en bas

A quoi tu penses? A rien... Empty A quoi tu penses? A rien...

Message par oliviad84 le Mar 7 Aoû 2012 - 15:12

Au lit hier soir, j'entends bien qu'il ne dort pas.
"Tu penses à quoi?"
"A rien!"
"Euh... c'est impossible!"
"Ben si, je dors!"
"Mais tu dors pas puisque tu parles."
"Non, mais je ferme les yeux et j'attends."

Petit fou rire de ma part, j'ai bien essayé de fermer les yeux et "d'attendre" mais ça ne marche pas, y'a toujours un truc qui vient dans mes pensées.

J'ai toujours cru que les gens qui répondaient "à rien" à la question "A quoi tu penses?" n'avaient juste pas envie de me dire à quoi ils pensaient, mais je dois me rendre à l'évidence, la plupart des gens sont vraiment capables de ne penser à rien quand ils le souhaitent!
Je crois bien que je me suis toujours endormie en pensant, j'ai de la chance de ne pas avoir de troubles du sommeil!

Je suis sûre que certains se reconnaîtront... Smile
oliviad84
oliviad84

Messages : 19
Date d'inscription : 02/08/2012
Age : 35
Localisation : Hauts de Seine

http://ca-part-dans-tous-lesn-sens.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

A quoi tu penses? A rien... Empty Re: A quoi tu penses? A rien...

Message par Athea le Mar 7 Aoû 2012 - 16:09

Euh... Je sais pas si c'est possible de penser à rien, rien que le fait de parler est normalement généré par une pensée. scratch Dormir aussi (inconsciemment peut être). Si il attendait pour s'endormir, il pensait bien à quelque chose, par exemple "Quand est-ce que je vais m'endormir"
C'est aussi une réponse automatique. Ma petite soeur par exemple, est toujours en train de jouer avec des objets, et parle à voix haute quelque fois. Donc je lui dit de se taire, mais je sais bien que son histoire continue dans sa tête puisqu'elle continue à jouer. Si je lui demande à quoi elle pense, elle répondra systématiquement "A rien". C'est pas forcément pour ne pas dire à quoi elle pense, ça peu aussi être la flemme de tout expliquer drunken (ça reviens au même .. Ok .. Je sors...) Mais ça peut aussi dépendre des gens... M'enfin.. Je sais pas, faudrait que je me renseigne cat
Athea
Athea

Messages : 57
Date d'inscription : 24/07/2012
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

A quoi tu penses? A rien... Empty Re: A quoi tu penses? A rien...

Message par kim meyrink le Mar 7 Aoû 2012 - 19:33

Moi aussi je me posais souvent cette question! Parfois les pensées s'enchaînent et se superposent à une telle vitesse que j'ai l'impression que ma tête est sur le point d'exploser. J'ai du mal à imaginer le vide intersidéral qu'il semble y avoir dans certains esprits au repos, et pourtant!Je suis à peu près certaine que la plupart des gens n'ont pas à se forcer pour ne penser à rien, du moins c'est ce que quelques personnes de mon entourage m'ont dit. Mais au fond, si l'on y réfléchit , il y a peut-être une autre explication, peut-être que ces personnes pensent, mais en quelque-sorte "n'entendent pas" leurs pensées, exactement comme les rêves que l'on oublie instantannément en se réveillant. Qu'en pensez-vous?
kim meyrink
kim meyrink

Messages : 118
Date d'inscription : 04/08/2012
Localisation : sud de la france

Revenir en haut Aller en bas

A quoi tu penses? A rien... Empty Re: A quoi tu penses? A rien...

Message par NNTG1842YDN le Mar 7 Aoû 2012 - 19:52

Il y a une différence entre ne penser à rien et ne pas savoir à quoi l'on pense, mais la majorité des gens assimilent la pensée à la pensée consciente, ce qui les fait répondre "rien", alors que c'est simplement leur conscience qui refuse de conserver la pensée.
Pour ma part, j'ai appris à distinguer plusieurs formes de pensées. ne pas savoir à quoi je pense (objet de la pensée inconnu), ne pas savoir ce que je pense (pensée inconnue), ne pas savoir comment je pense (quelle sensation est activée dans cette pensée, est-ce que c'est une pensée visuelle, tactile, ou autre), et tous les entre qui peuvent advenir. Cela rejoint ce que dit Kim meyrink, sur la différence entre penser, et se savoir penser (et avoir conscience de sa pensée)

Mais "rien", peut signifier beaucoup de choses.
Rien d'exprimable, tout d'abord. Nombre de pensées sont impossibles à traduire.
Rien de particulier, ensuite. On peut avoir la pensée qui vagabonde tant qu'il est impossible de dire à quoi l'on pense. La réponse rien, ici, aurait la même valeur que "tout."
Rien d'intéressant, également. On peut penser à quelque chose qui n'a strictement aucun intérêt.
Rien peut aussi faire référence au fait qu'on n'ait pas envie d'en parler. Parce que c'est déplacé, incongru, ou pour d'autres raisons.


Rien, en fait, c'est simplement le "non" à une question qui ne permet pas de dire "non".

NNTG1842YDN

Messages : 179
Date d'inscription : 01/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

A quoi tu penses? A rien... Empty Re: A quoi tu penses? A rien...

Message par Thaïti Bob le Mar 7 Aoû 2012 - 20:08

ma mère me demande aussi toujours ça quand je suis dans mes pensées.
Je répond la même chose bien sûr !
C'est presque comme si on me posait la question la plus impolie du monde, la plus intime. Pourquoi certains pensent que l'on serait toujours enclin à divulguer ce à quoi l'on pense ?
Comme tu dit NNTG1842YDN, mon "rien" signifie, c'est selon :
-des sensations indicibles, notamment quand je suis dans une espèce de contemplation silencieuse d'un détail (que les personnes normales ne voient pas)
-rien d'assez intéressant pour que je mette tout ça sous forme de phrases destinées à autrui (^^)
-des choses inavouables ou qui ne doivent pas être dites
-des pensées trop éloignées et décalées par rapport à l'autre personne.

C'est un peu comme quand on me demande, quand je suis en train de surfer sur internet. "Tu fais quoi ?" -> "Rien"
= je fais exactement un million de trucs en même temps sur internet en moyenne, un peu comme si je me branchai à la Matrix et que je me mettais dans une session "transfert de connaissances accéléré". Ca, ma mère peut très difficilement le concevoir : elle s'imagine que quand on est devant un ordi, on fait qu'une seule chose à la fois. Soit du traitement de texte, soit on cherche un truc et un seul sur internet.
Thaïti Bob
Thaïti Bob

Messages : 1828
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 32
Localisation : Avignon

http://plusvertquevert.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

A quoi tu penses? A rien... Empty Re: A quoi tu penses? A rien...

Message par Athea le Mar 7 Aoû 2012 - 20:35

Voilà, c'est exactement ça. Mais je persiste à croire aussi que c'est un réflexe. Dans la société actuelle, les gens sont parfois méfiants, donc même si l'objet de leur pensée ne rentre pas dans les critères de Thaïti Bob, la personne ne le dira pas par habitude. A force d'entendre d'autres personnes le dire, le fait de ne "penser à rien" est devenu normal. Donc (excusez la répétition) une personne normale ne s'étonnera pas de la réponse.
Je pense que c'est aussi, chez elle, la flemme de l'expliquer. Pas envie de former des phrases complètes et explicites...
Mes amies parfois me disent qu'elles ont juste la flemme de me le dire. C'est peut être trop long, trop de réflexions, que ça leur donne mal à la tête... Je sais pas si ça touche que chez moi, mais c'est très courant dans ma région. Y a beaucoup de ce que tu dis Thaïti Bob mais c'est aussi à prendre en compte pas vrai Neutral En vous lisant, je trouve mon intervention très inutile clown
Athea
Athea

Messages : 57
Date d'inscription : 24/07/2012
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

A quoi tu penses? A rien... Empty Re: A quoi tu penses? A rien...

Message par ikg le Jeu 16 Aoû 2012 - 14:38

Généralement, quand quelqu'un me répond "à rien", je demande ensuite "Comme Hitler ?"... (ok, je sors)

Sinon, je suis de l'avis de Thaïti Bob, le "à rien" peut aussi correspondre à "rien d'intéressant" ou "rien de précis"...

M'enfin si quelqu'un pouvait me filer la formule pour ne vraiment penser "à rien", j'aimerai bien essayer une fois, pour voir ^^
ikg
ikg

Messages : 96
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 40
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

A quoi tu penses? A rien... Empty Re: A quoi tu penses? A rien...

Message par meï le Jeu 16 Aoû 2012 - 14:52

je ne pesne ps que l'esprit humain soit capable mecaniquement de "ne penser a rien".donc c't plus qu'ils ne se rendent ps comptent qu'ils pensent car ca n'est ps très conscient sans doute?je ne pense ps qu'on puisse"ne penser a rien"..mais il faudrait voir parce que ce que j'ai appris ces dernières années en matière d'esprit humain et de cognition, a vraiment revolutionné ma vision des choses... Embarassed
(du genre je pensais que tout le monde pensait en images, (hors ce sont les autistes qui le font, et quqlues HP), que totu e monde voyait ou percevait les choses comme moi (hyperaccousie, vision des details, etc) et..point du tout!... What a Face bref..

donc hein, j'en apprends tous les jours.. tongue
meï
meï

Messages : 1321
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 46
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

A quoi tu penses? A rien... Empty Re: A quoi tu penses? A rien...

Message par Invité le Jeu 16 Aoû 2012 - 16:11

Jean Tardieu - La môme néant

Quoi qu'a dit ?


- A dit rin.

Quoi qu'a fait ?

- A fait rin.

A quoi qu'a pense ?

- A pense à rin.

Pourquoi qu'a dit rin ?

Pourquoi qu'a fait rin ?

Pourquoi qu'a pense à rin ?

- A'xiste pas.

albino

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

A quoi tu penses? A rien... Empty Re: A quoi tu penses? A rien...

Message par Alcherina le Mer 22 Aoû 2012 - 23:35

kim meyrink a écrit: Mais au fond, si l'on y réfléchit , il y a peut-être une autre explication, peut-être que ces personnes pensent, mais en quelque-sorte "n'entendent pas" leurs pensées, exactement comme les rêves que l'on oublie instantannément en se réveillant. Qu'en pensez-vous?

J'aime bien ta façon d'essayer de comprendre ce qui peut bien se passer dans leur tête. Wink
Sinon, une autre explication possible, c'est que les idées vont et viennent dans leur tête mais qu'ils ne pensent pas dans le sens qu'ils ne sont pas concentrés, qu'ils ne réfléchissent pas. Un peu comme un rêve oui, ils rêvassent.
Ils laissent les sensations, les images venir doucement et s'évaporer.
Comme ça doit être bien.... Crying or Very sad

Alcherina

Messages : 28
Date d'inscription : 27/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

A quoi tu penses? A rien... Empty Re: A quoi tu penses? A rien...

Message par Doinel le Ven 24 Aoû 2012 - 17:06


"Mieux vaut n'penser à rien que n'pas penser du tout
Rien c'est déjà, rien c'est déjà beaucoup
On n'se souvient de rien et puisqu'on oublie tout
Rien c'est bien mieux, rien c'est bien mieux que tout
Mieux vaut n 'penser à rien que de penser à vous
Ca n'me vaut rien, ça n'me vaut rien du tout
Mais comme si de rien n'était je pense à tous
Ces petits riens qui me venaient de vous"
Doinel
Doinel

Messages : 1297
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 53
Localisation : Rouen

http://laboitedalphonsed.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

A quoi tu penses? A rien... Empty je ne sais pas

Message par Belette le Mar 18 Sep 2012 - 20:31

-à quoi tu penses?
-je ne sais pas..
-tu dois bien savoir à quoi tu penses si tu penses...
-non je ne sais pas.. c'est compliqué. le bordel quoi.
-c'est parce-que tu ne veux pas me le dire?
-...
-ben réponds
-... je ne sais pas..
-arrête de dire ça!
-... (dans ma tête tout se bouscule.. je suis bien incapable de dire en mots toutes les images simultanées qui s'entrechoquent dans mon esprit. mais ça ils n'arrivent pas à le comprendre)
le soir je n'arrive à dormir que parce-que je me raconte des histoires dans ma tête. comme si j'avais une bibliothèque infinie qui se renouvelle au fil de mn existence. quand la bibliothèque est momentanément en rupture de stock je suis coincée... je cogite.. je rumine.. mon coeur s'accélère ..
des fois je me dis! mais comment ils font pour ne pas penser.. et j'ai, au fond, bien du mal à les croire. si j'essaye de ne pas penser je mets à divaguer intérieurement sur le fait que je suis en train d'essayer de ne pas penser et que du coup je pense finalement.. un vrai serpent qui se mord la queue

Belette

Messages : 10
Date d'inscription : 03/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

A quoi tu penses? A rien... Empty Re: A quoi tu penses? A rien...

Message par Giamilla le Mer 19 Sep 2012 - 10:09

"J'entends le loup, le renard et la Belette, j'entends le loup et le renard... penser !"

Désolée, ça m'est venu comme ça. Un gros +1 parce que c'est tout pareil dans ma caboche. Et qu'en effet, quand les gens répondent "je pense à rien", je le prends toujours comme "c'est bon, j'veux pas en parler, fous-moi la paix", parce que penser à rien me semble totalement inconcevable. ^^; (et que justement, je réponds "à rien" quand je n'ai pas envie d'en parler, ou que je serais bien incapable de verbaliser succinctement ma pensée)

Edit : faute de contexte. Rah là là.
Giamilla
Giamilla

Messages : 179
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 36
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

A quoi tu penses? A rien... Empty Re: A quoi tu penses? A rien...

Message par Lysange le Mer 19 Sep 2012 - 12:39

Tout comme maï je pensais que tout le monde pensait en images comme moi. Et en sensations. Je ne sais pas penser autrement, à part si je me force! (encore que, voir une phrase s'écrire dans sa tête, c’est encore penser en images?). Pareil pour les sensations... Comme si mon corps pensait aussi.

J'ai parfois du mal à me concentrer, mais quand je suis en mode pensées, je suis dans une véritable bulle. Un autre monde d'image, et de sensations surtout. Ce qui ne m'empêche pas de capter mon environnement autour, sans le retenir, à part si quelque chose m'interpelle.

Et dans pas mal de cas si on me demande "à quoi tu penses", et bien tout ça disparait laissant place à un néant et un brusque retour à la réalité.

Entrainant irrémédiablement un "à rien!" très agacé...
Lysange
Lysange

Messages : 805
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : entre la chaise et le clavier

Revenir en haut Aller en bas

A quoi tu penses? A rien... Empty Re: A quoi tu penses? A rien...

Message par Invité le Mer 19 Sep 2012 - 15:48

J'arrive aussi à ne penser à "rien" pour m'endormir, mais ça a pris 20 ans pour y arriver ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

A quoi tu penses? A rien... Empty Re: A quoi tu penses? A rien...

Message par Invité le Mer 19 Sep 2012 - 16:00

moi aussi j arrive à penser à rien....
dans ces cas la le cerveau se "dedouble" enfin il se concentre juste sur un ressenti ou un autre sens.
par exemple je peux rester scotcher a matter le rideau rose de ma douche.. je ense a rien. vraiment a rien
je "vois"
alors voir c est aussi faire fonctionner son cerveau avec des transmetteur et tout, mais ne penser a rien ca veut aps dire "mourir" non plus hein, le corps continue son petit travail/
Quend vous vous concentrez sur votre respiration vous ne pensez a rien
quand vous "tendez l oreille sur unt ruc precis" vous pensez à rien
des fois meme c est juste des chansons qui passent ds la tete et bam je bug. j entends juste la chanson qui passe et repasse.

bref tout ca pour dire que les maitres du bouddhisme appellent le fait de penser a rien, la meditation. la meditation c est quoi? c est un tres haut niveau de conscience
conscience de quoi? d etre la et d exister
ca veit dire quoi exister pour eux? bha c est ressentir et s ouvrir ( sentir le vent dans ses cheveux par exemple. ouai c est tres cliche mais ca commence comme ca)
alors c tres difficile de penser a rien pendant plus d une minute je vous l accorde
mais c est possible en se concentrant sur ses seuls sens, son seul corps.

enfin ceci est ma version Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

A quoi tu penses? A rien... Empty Re: A quoi tu penses? A rien...

Message par Fanny13 le Mer 10 Oct 2012 - 16:53

oliviad84 a écrit:Au lit hier soir, j'entends bien qu'il ne dort pas.
"Tu penses à quoi?"
"A rien!"
"Euh... c'est impossible!"
Comme Fée, en méditation il est possible de ne penser "à rien". En tous cas, tu atteins un état de conscience dans lequel le tourbillon de pensées automatiques se calme, disparaît même par instants. Et ça repose à un point In-cro-yable!
J'adore ça! bounce

Sinon, depuis toujours ça m'arrive de partir très loin dans ma tête, le regard dans le vide, et réellement je suis incapable de dire à quoi je pense. Je suis "débranchée". Comme les terminators! (de la série Sarah Connor'S chronicle pour ceux qui ont suivi) Shocked
Fanny13
Fanny13

Messages : 114
Date d'inscription : 07/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

A quoi tu penses? A rien... Empty Re: A quoi tu penses? A rien...

Message par Fanny13 le Mer 10 Oct 2012 - 16:58

oliviad84 a écrit:Au lit hier soir, j'entends bien qu'il ne dort pas.
"Tu penses à quoi?"
"A rien!"
"Euh... c'est impossible!"
Comme Fée, en méditation il est possible de ne penser "à rien". En tous cas, tu atteins un état de conscience dans lequel le tourbillon de pensées automatiques se calme, disparaît même par instants. Et ça repose à un point In-cro-yable!
J'adore ça! bounce

s'absorber totalement dans une ouvre d'art, en créant (dessiner, chanter...) ou en admirant quelque chose de beau (art ou la nature par exemple) en y étant pleinement, en ne pensant à rien d'autre que "waw..." ça permet d'atteindre le même état : la pleine conscience, l'état de fluidité (qui est dit être l'état d'efficacité la plus grande)

Sinon, depuis toujours ça m'arrive de partir très loin dans ma tête, le regard dans le vide, et réellement je suis incapable de dire à quoi je pense. Je suis "débranchée". Comme les terminators! (de la série Sarah Connor'S chronicle pour ceux qui ont suivi) Shocked

Là c'est un mécanisme de fuite, de "dissociation", c'est pas trop top je pense


Sinon, comme disait quelqu'un au début du topic en parlant de sa petite soeur, dire "à rien" évite des fois simplement de se prendre la tête à expliquer un truc qui va de toutes façons se subdiviser en 25 parenthèses et nous épuiser alors que ça n'en vaut vraiment pas la peine... Rolling Eyes



Dernière édition par Fanny13 le Mer 10 Oct 2012 - 17:16, édité 1 fois
Fanny13
Fanny13

Messages : 114
Date d'inscription : 07/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

A quoi tu penses? A rien... Empty Re: A quoi tu penses? A rien...

Message par Arabella le Mer 10 Oct 2012 - 22:52

Je découvre ce site conseillé par un ami zèbre et j'avoue me reconnaître. J'ai des troubles du sommeil car mon cerveau ne peut s'arrêter de réfléchir en permanence. Merci je me sens moins seule :-)

Arabella

Messages : 1
Date d'inscription : 10/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

A quoi tu penses? A rien... Empty Re: A quoi tu penses? A rien...

Message par Bouclette le Mar 30 Avr 2013 - 0:16

Pinaise ça a l'air trop cool le boudhisme Ouaah !

Er quand on me répond "à tout." qd je demande "à quoi tu pense?"... Je peux demander "c'est quoi tout ?", "donne moi accès à tes songes, à tes pensées profondes, je veux me perdre dans ton vaste monde..!" (ho je fais des rimes drunken )... Trop curieuse pour me taire, mais là pour le coup ça peut déranger le zèbre, sur le coup, non ?? Non désolé
Bouclette
Bouclette

Messages : 65
Date d'inscription : 26/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

A quoi tu penses? A rien... Empty Re: A quoi tu penses? A rien...

Message par Ainaelin le Mar 30 Avr 2013 - 0:44

Bonsoir, Bouclette. J'imagine que ça peut le déranger de parler de choses intimes, mais comme le disent d'autres plus haut dans ce topic, c'est souvent des pensées à peine voire pas du tout conscientes : des sensations, des images, qui défilent très vite. Souvent sans queue ni tête en apparence. Raconter ou expliquer 2 secondes de ces pensées mettrait peut-être une minute en résumant.
De plus, du moins en ce qui me concerne, quand je suis comme ça, je n'ai souvent pas trop envie de parler, je laisse mon esprit vagabonder, et c'est un état plus reposant que la réflexion. En sortir pour expliquer quelque chose d'inexplicable est... regrettable. C'est presque comme si je dormais et que quelqu'un me réveillait pour me demander "à quoi tu rêves ?"
Ainsi, si je réponds "à rien" mécaniquement, je peux encore me rendormir (retourner à cet état relaxant), alors que si je dois m'en extirper pour parler, je n'y retournerais pas de sitôt, les pensées envahissantes vont revenir. Quand ça arrive, je retourne fréquemment à d'autres activités.

Exemple ancien, qui date de la courte époque où j'ai eu une copine. On était dans les bras l'un de l'autre, grasse matinée. J'étais bien, je m'enivrais de sa présence, de son odeur, et je ne réfléchissais pas. Elle me demande quelque chose (genre ce qu'on allait faire de notre journée). J'ai commencé par éluder la question pour rester dans l'ambiance câline. Elle a insisté. J'ai dû réfléchir. Après ça, impossible de profiter du moment, le turbo était lancé, la grasse matinée était terminée. Elle n'a pas compris que je me lève.

A l'époque, je pensais que tout le monde était ainsi. Pour le coup, elle se posait toujours beaucoup de questions aussi. Si elle n'avait pas trouvé le bonheur depuis et si j'avais gardé contact avec elle, je pense que je lui offrirais le bouquin de JSF, aujourd'hui... Perplexe


Dernière édition par Ainaelin le Mar 30 Avr 2013 - 11:33, édité 1 fois (Raison : nombreuses fautes de frappe)
Ainaelin
Ainaelin

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

A quoi tu penses? A rien... Empty Re: A quoi tu penses? A rien...

Message par Bouclette le Mar 30 Avr 2013 - 11:04

D'accord...
Bouclette
Bouclette

Messages : 65
Date d'inscription : 26/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

A quoi tu penses? A rien... Empty Re: A quoi tu penses? A rien...

Message par Ainaelin le Mar 30 Avr 2013 - 11:12

Après, et pour précision, ce n'est pas systématique non plus, il arrive qu'on veuille bien se dévoiler à quelqu'un d'intime et de confiance, si l'humeur correspond... Il n'y a pas de loi définie dans un sens comme dans l'autre. J'exprimais juste une série de possibilités. Si on ne pose jamais de question à l'autre, c'est triste entre amis. Wink
Ainaelin
Ainaelin

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

A quoi tu penses? A rien... Empty Re: A quoi tu penses? A rien...

Message par Bouclette le Mar 30 Avr 2013 - 14:11

Non mais en y réfléchissant aussi, quand on demande à quoi pense qlqu'un, c'est qu'on s'y intéresse, et que du coup on tenter d'approfondir avec lui. Mais le problème c'est que l'on peut mal interpréter ce qu'il imagine... ? mais quand on arrive à être en parfait accord avec l'autre c'est coooool Téléportation Very Happy même si entre zèbre et non-zèbre la situation se complique
Bouclette
Bouclette

Messages : 65
Date d'inscription : 26/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

A quoi tu penses? A rien... Empty Re: A quoi tu penses? A rien...

Message par Lilou7777777 le Mar 14 Mai 2013 - 13:18

je pense pareil que fée, fanny, ....

la méditation ("blocage" de pensées) fait énormément de bien!!

C'est la seule chose qui fait arrêter mon cerveau de mouliner.

ça m'a fait trop rire : moi aussi j'étais hyper lourde quand je posais la même question à mon ex et qu'il me répondait "rien".
Comme je lui ai pris la tête, le pauvre!!!
Impossible pour moi d'admettre que quelqu'un ne puisse pas penser. Ce n'était pas qq'un qui méditait donc à mon avis, il pensait mais à quoi??? mystère...
(aujourd'hui, cela m'est égal)

MDR

j adore l'humour d'ikg
Lilou7777777
Lilou7777777

Messages : 126
Date d'inscription : 12/05/2013
Localisation : 64

Revenir en haut Aller en bas

A quoi tu penses? A rien... Empty Re: A quoi tu penses? A rien...

Message par meu cooper le Mar 14 Mai 2013 - 15:05

ainaelin
Exemple ancien, qui date de la courte époque où j'ai eu une copine. On était dans les bras l'un de l'autre, grasse matinée. J'étais bien, je m'enivrais de sa présence, de son odeur, et je ne réfléchissais pas. Elle me demande quelque chose (genre ce qu'on allait faire de notre journée). J'ai commencé par éluder la question pour rester dans l'ambiance câline. Elle a insisté. J'ai dû réfléchir. Après ça, impossible de profiter du moment, le turbo était lancé, la grasse matinée était terminée. Elle n'a pas compris que je me lève.

ainaelin tu ne crois pas qu'elle a pu se sentir blessée que tu ne répondes pas? elle te demande ce que tu veux faire de la journée, c'est une façon de dire "je suis bien avec toi, je veux que ça continue toute la journée, qu'est-ce qui te ferait plaisir?" et toi en ne répondant pas elle pense que tu veux dire "tu m'emmerdes, j'ai envie que tu te taises et d'être seul", ce qui la blesse....

dernièrement j'ai demandé à mon mec "dis-moi tes besoins les plus importants avec moi"
dans la liste qu'il m'a donnée comme réponse, la première chose est "que tu te taises"
j'aurais tendance à en conclure que je ne dois pas exister..... pas être là... je lui sers à quoi, en fait? (pourtant il se dit très amoureux et désireux qu'on vive ensemble. qu'on vive ensemble mais en fermant ma gueule? ... joyeux programme...)

bise
meu cooper
meu cooper

Messages : 447
Date d'inscription : 01/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

A quoi tu penses? A rien... Empty Re: A quoi tu penses? A rien...

Message par Uccen le Mar 14 Mai 2013 - 15:14

meu, reine de glace a écrit:dernièrement j'ai demandé à mon mec "dis-moi tes besoins les plus importants avec moi"
dans la liste qu'il m'a donnée comme réponse, la première chose est "que tu te taises"

bise

Et mais si çà continue c'est lui que je vais plaindre.

Franchement que répondre à ta question aussi !
D'un oeil non averti on pourrait même dire qu'il fait preuve d'humour.
Uccen
Uccen

Messages : 2369
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 102
Localisation : Awras

Revenir en haut Aller en bas

A quoi tu penses? A rien... Empty Re: A quoi tu penses? A rien...

Message par meu cooper le Mar 14 Mai 2013 - 15:19

uccen c'est un peu méchant ce que tu dis

je lui dis que je suis disponible pour lui, que je souhaite répondre à ses besoins, lui me jette, et je ne dois pas être blessée? c'est lui qui décide? il est le maitre absolu de qui a le droit ou pas de parler? "femme, c'est moi qui décide, ferme-la" c'est normal? c'est de l'amour?

non. c'est de la tyrannie.
meu cooper
meu cooper

Messages : 447
Date d'inscription : 01/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

A quoi tu penses? A rien... Empty Re: A quoi tu penses? A rien...

Message par Uccen le Mar 14 Mai 2013 - 15:41

"dis-moi tes besoins les plus importants avec moi"


Je sais pas on n'a que ça, qui est selon moi (mais bon je dois être taré aussi) une question pour le moins abrupte, à laquelle je serai bien en peine de répondre.
Et je trouve finalement sa réponse non dénuée de sens (alors là bien sûr en faisant abstraction de tout ce que tu a pu évoquer) : je suis bien avec toi, ne me demande pas pourquoi.



Heu...sinon oui je suis méchant, désolé.
Uccen
Uccen

Messages : 2369
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 102
Localisation : Awras

Revenir en haut Aller en bas

A quoi tu penses? A rien... Empty Re: A quoi tu penses? A rien...

Message par Lilou7777777 le Mar 14 Mai 2013 - 18:57

meu, reine de glace a écrit:uccen c'est un peu méchant ce que tu dis

je lui dis que je suis disponible pour lui, que je souhaite répondre à ses besoins, lui me jette, et je ne dois pas être blessée? c'est lui qui décide? il est le maitre absolu de qui a le droit ou pas de parler? "femme, c'est moi qui décide, ferme-la" c'est normal? c'est de l'amour?

non. c'est de la tyrannie.


si ce n'est pas un zèbre, c'est un peu "normal" pour quelqu'un de "normal" (lui) qu'il te réponde ça... lol
Lilou7777777
Lilou7777777

Messages : 126
Date d'inscription : 12/05/2013
Localisation : 64

Revenir en haut Aller en bas

A quoi tu penses? A rien... Empty Re: A quoi tu penses? A rien...

Message par Ainaelin le Mer 15 Mai 2013 - 4:29

meu, reine de glace a écrit:ainaelin tu ne crois pas qu'elle a pu se sentir blessée que tu ne répondes pas? elle te demande ce que tu veux faire de la journée, c'est une façon de dire "je suis bien avec toi, je veux que ça continue toute la journée, qu'est-ce qui te ferait plaisir?" et toi en ne répondant pas elle pense que tu veux dire "tu m'emmerdes, j'ai envie que tu te taises et d'être seul", ce qui la blesse....

Elle aurait pu, mais bon, "éludé la question", c'est ne pas répondreà la question, ça ne signifie pas non plus que je n'ai RIEN répondu. Je l'avais attirée vers moi, embrassée, des trucs comme ça... Donc, non, je ne pense pas qu'elle ait cru que je l'emmerdais. Ou alors, je ne comprends pas son fonctionnement (ce qui est vrai, en fait, elle ne m'a pas quitté pour rien non plus)

meu, reine de glace a écrit:dernièrement j'ai demandé à mon mec "dis-moi tes besoins les plus importants avec moi"
dans la liste qu'il m'a donnée comme réponse, la première chose est "que tu te taises"
j'aurais tendance à en conclure que je ne dois pas exister..... pas être là... je lui sers à quoi, en fait? (pourtant il se dit très amoureux et désireux qu'on vive ensemble. qu'on vive ensemble mais en fermant ma gueule? ... joyeux programme...)

Bon, la méthode est sans aucun doute TRES abrupte, même si pas du tout surprenante vu ce que tu dis de lui par ailleurs, mais ce qu'il voulait peut-être dire, c'est qu'il apprécie ta présence, ton amour, et plein de choses, mais que tes questions le dérangent, l'empêchent de profiter de toi (ou de ce qu'il veut de toi). Certaines personnes apprécient le silence. (ceci n'est pas une critique)
meu, reine de glace a écrit:bise
Bisous aussi.
Ainaelin
Ainaelin

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

A quoi tu penses? A rien... Empty Re: A quoi tu penses? A rien...

Message par meu cooper le Mer 15 Mai 2013 - 14:24

ainaelin merci pour ton tact, tu sais y faire.... je comprends ton point de vue et parfois je le partage

je suis constamment en train d'osciller entre ces deux opinions...
"il est juste spécial, tu prends ou tu prends pas mais si tu prends c'est avec l'option bizarre"
ou
"c'est un pervers manipulateur, il est dangereux"

le truc qui a fait pencher la balance vers le dangereux c'est ses récentes colères qui m'ont fait peur (un violent en puissance!) mais depuis que je lui en ai parlé, il a reconnu etre allé trop loin et semble faire des efforts de douceur et de calme

cependant ses raisonnements sont tellement absurdes.... en fait on arrive des fois à s'expliquer ce qu'on pense calmement, mais les explications finissent toujours par le constat qu'on fonctionne très différemment
la conclusion que ça nous inspire c'est qu'on ne pourra jamais se comprendre du tac au tac, que tout sera tjrs laborieux, tout nécessitera une explication... et dès que l'un de nous est fatigué, ou va mal plus de communication possible

etre en couple c'est aussi pouvoir compter sur qqun ds les moments difficiles
j'ai l'impression que je pourrai pas compter sur lui
et que quand il ira mal je pourrai pas l'aider

....

bises un peu tristes
meu cooper
meu cooper

Messages : 447
Date d'inscription : 01/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

A quoi tu penses? A rien... Empty Re: A quoi tu penses? A rien...

Message par Uccen le Mer 15 Mai 2013 - 14:54

Tact et gentillesse...


Plus tu le décris plus je m'identifie à ton compagnon (vient-il ici ?)
je ne suis tu l'auras compris aucunement une femme te conseillant suite à expérience malheureuse de prendre la poudre d'escampette, je ne sais pas ce que c'est pervers narcissique, Asperger, trouble de la personnalité narcissique (et m'y retrouver me fait une belle jambe, ah en plus il veut pas voir de psy, ouais c'est sûr c'en est un...Racailles)..
Incompréhension mutelle c'est entendu.
Tu ne peux t'en satisfaire, et la situation t'es trop pénible.
Pourtant tu fais le gros dos.
Lui aussi, je veux le croire (trop se contient, accès de violence).
Vous vous aimez, vous êtes mageurs.
Désolé je sais pas faire de bises.
Uccen
Uccen

Messages : 2369
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 102
Localisation : Awras

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum