Tant pis pour vous...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tant pis pour vous...

Message par glimmy le Dim 5 Aoû 2012 - 21:33

Bonsoir!
Arrivée au gré d'une balade virtuelle sur ce site, je me décide à m'inscrire et en plus j'ai envie de vous parler de mois une bonne fois!
Donc pour ceux qui se sont égarés sur ce poste... tant pis pour vous!

J'ai été "authentifiée" HP au mois de mai de cette année, à 29 ans. Depuis une question (de plus) ne tourne dans la tête: "A haut potentiel de QUOI?

Si je devais résumer mon parcours en un mot, je dirais normale.

Je suis issue d'une famille unie, maman au foyer et papa fonctionnaire.
Je n'ai jamais eu de problème scolaire, j'ai toujours été dans le peloton de tête mais sans obtenir de scores extraordinaires.
Après ma rhétorique, (=Bac) J'ai commencé des études d'infirmières. J'ai réussi la première année avec distinction mais j'ai préféré arrêter: les stages ne me plaisaient pas du tout: les horaires décalés, les gestes techniques, la douleur des patients...
Forte de cette réussite, je suis entrée à l'université ou j'ai fait des études de droit... J'ai coutume de dire " comme on fait son service militaire". Je voulais me sentir mieux armée contre la société et la vie.
J'ai réussi chaque année avec distinction à force de travail et de sueur... mais je n'ai pas, là non plus, obtenu de scores exceptionnels.
J'ai ensuite passé 4 années à m'étioller dans une entreprise privée avant de passer dans l'administration ;avec moins de stress mais toujours sans passion.

A 17 ans, je suis sortie avec mon 4eme petit copain. Nous nous sommes mariés 9 ans plus tard. maintenant nous avons un adorable petit bébé d'un an et nous sommes propriétaires de notre maison.

Que demander de plus?

Biensur que je me suis souvent sentie différente ou décalée,
Biensur que j'ai parfois l'impression de mener une double vie entre ce qu'il se passe dans ma tête et ce j'affiche, la réalité que je vois et celle que je ressens..
Biensur que je me suis sentie mal à vouloir mourir pensant mon adolescence
C'est vrai que je suis susceptible voire orgueilleuse
C'est vrai aussi que je réagis parfois de manière exagérée ou que je m'émeut pour des détails...
C'est vrai que j'ai souvent l'impression que les autres se connectent entre eux plus facilement que moi...

Mais c'est pareil pour tout le monde non?
C'est ça la vie non??

J'ai l'impression de me sentir bien plus mal maintenant que je suis "officiellement différente" qu'avant, lorsque j'essayais de contrer ces vilains défaut comme je pouvais... quel sens ça a tout ça??

J'en ai parlé à mon mari, il m'a demandé ce que ça changerait pour nous et j'ai répondu "rien"
J'en ai parlé à ma maman qui m'a juste dit " tant mieux, c'est bien".
J'en ai parlé à ma "meilleure amie" qui est psychanaliste lacannienne et qui m'a dit qu'elle "ne croyait pas à ces trucs de surdoués"

Bref. Je me sens seule.

Alors, à haut potentiel de quoi??

glimmy
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 34
Date d'inscription : 05/08/2012
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tant pis pour vous...

Message par bluecat le Dim 5 Aoû 2012 - 21:38

erf, de plein de trucs: procrastination, humour, décalage...la liste est longue je crois
pas cool pr ta meilleure amie...enfin à mes yeux, hein, j'aime pas qu'on n'y croie pas, à ce "truc de surdoués"

bienvenue, compatriote! Smile

bluecat
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3953
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 37
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tant pis pour vous...

Message par ness le Lun 6 Aoû 2012 - 7:20

J'en suis au même point de questionnement...
En ce moment je me dis seulement qu'on a un potentiel qui peut nous permettre, potentiellement, de faire des choses que d'autres ne peuvent pas forcément faire (en quantité ou qualité)?? Ce que j'en tire surtout, en théorie, en ce moment, c'est du reboostage, qui permette de ne pas se mettre en arrière, mais plutôt une confiance en soi, si dure à trouver (pour moi)... une force pour m'exprimer (musique par exemple) et ne pas forcément renier mes idées, pensées, envies...

ness
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 181
Date d'inscription : 03/08/2012
Age : 39
Localisation : monde

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tant pis pour vous...

Message par Invitado le Lun 6 Aoû 2012 - 8:15

Bonjour,

Ai fait le contraire : droit ne suis restée que deux ans (trop méprisants vis à vis du reste de la population : les non-juristes), puis infirmière ai fait les trois ans et ai arrêté un peu pour les mêmes raisons que toi : j'aimais les cours, mais détestais les stages, si ce n'est le contact avec les patients très enrichissant.

Pour ton amie : "je n'y crois pas" n'est pas un argument digne de ce nom, elle confond avec la sorcellerie. Mais malheureusement trop de psychanalystes prennent leur fonction pour de la sorcellerie, je me demande si certains ont bien intégré, les recherches même, de leur "père" Freud.






Invitado
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tant pis pour vous...

Message par Lex le Lun 6 Aoû 2012 - 8:48

Déjà bienvenue.
Ensuite, juriste (par défaut), et avec la même question "HP, mais de quoi, pour quoi faire?", et je rejoins Ness et sa réponse

Lex
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 307
Date d'inscription : 27/07/2012
Age : 34
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tant pis pour vous...

Message par glimmy le Lun 6 Aoû 2012 - 8:49

Bonjour,

Merci pour vos réponses...

Et vous comment vivez vous ça?
Avez vous l'impression de l'utiliser votre fameux potentiel?
Avez vous trouvé le truc que vous faisiez "plus" ou "mieux" que les autres?
Avez vous des parcours d'apparence aussi lisse que le mien?

Qu'en faites vous de votre potentiel?
Ness, est-ce que tu arrive à matérialiser ce que tu ressens??

Comment arrêter d'avoir l'impression de passer à côté de sa vie?

glimmy
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 34
Date d'inscription : 05/08/2012
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tant pis pour vous...

Message par Invitado le Lun 6 Aoû 2012 - 8:51

Pas eu une vie lisse du tout, l'ai rendue rugueuse à force de chercher justement.

Invitado
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tant pis pour vous...

Message par glimmy le Lun 6 Aoû 2012 - 8:52

Encore une précision:
Pour être tout à fait honnète le "j'y crois pas" n'a pas été formulé comme ça, il s'agit d'une interprétation de ma part.

les phrases prononcées étaient plus tôt celles-ci
- Le QI c'est une notion contestée, c'est très relatif
- En psychanalyse, le fait de "penser trop" on rattache ça aux personnalités hystériques...

... mais bon, ça m'a fait le même effet.

glimmy
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 34
Date d'inscription : 05/08/2012
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tant pis pour vous...

Message par glimmy le Lun 6 Aoû 2012 - 8:53

Ma vie me semble lisse à l'extérieur et rugueuse à l'intérieure... et je voudrais inverser cette tendance!

glimmy
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 34
Date d'inscription : 05/08/2012
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tant pis pour vous...

Message par Invitado le Lun 6 Aoû 2012 - 9:34

La psychanalyse n'est qu'une facette des approches de la psychologie....un outil, rien de plus.
Comme on a longtemps rattaché : les reviviscences du Stress Post Traumatique à des hallucinations, voire aussi de l'hystérie...ce qui fut une monumentale erreur et très préjudiciable pour de nombreuses personnes qui consultaient (non seulement cela ne les aidait pas, mais empirait leur état).
Je ne renierai jamais SFreud, dont les travaux représentent un outil non négligeable, mais ne s'en tenir qu'à ses travaux est une monumentale erreur qui nous empêche d'évoluer en matière de psychologie contrairement aux anglo saxons et russes qui sont, eux, à des années lumières, car ils ont pris en compte des travaux de ABinet, Winnicott....mais ont aussi considéré les travaux CGJung, n'ont pas négligé des philosophies considérées comme "antiques" par les européens et prennent en compte beaucoup plus que nous, la neurologie dans le fonctionnement psychique.
Leur palette de "travail" est, il faut bien le reconnaître, beaucoup plus étendue.


Personnellement ce serait plutôt l'inverse : rugueuse à l'extérieur et plus lisse (pas complètement) à l'intérieur....est-ce la condition ? je ne pense pas, car, sinon je me serais contentée de cette vie cahotique et ne chercherais pas à la "lisser".





Invitado
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tant pis pour vous...

Message par Lex le Lun 6 Aoû 2012 - 10:50

glimmy a écrit:Et vous comment vivez vous ça?
Avez vous l'impression de l'utiliser votre fameux potentiel?
Avez vous trouvé le truc que vous faisiez "plus" ou "mieux" que les autres?
Avez vous des parcours d'apparence aussi lisse que le mien?
Qu'en faites vous de votre potentiel?
Comment arrêter d'avoir l'impression de passer à côté de sa vie?

- Je le vis bien quand je fais abstraction, plus mal à d'autres moments
- Pour l'utiliser, il faudrait déjà que je lui trouve une application pratique dans ma vie perso et pro, mais réellement (et ça, c'est pas gagné)
- Le truc fait plus? penser, à tout, quasiment tout le temps ; et du coup, pour ma part, àa se traduit par un intérêt envers énormément de choses diverses et variées, et du coup, pouvoir être à l'aise dans bcp de conversation. Et à force de "cacher" cette composante de ma personnalité (le nombre de personnes au courant se comptent sur une main, et ça n'utilise pas tous les doigts), j'arrive à me "fondre" dans la masse. Qqch de mieux que les autres? sincèrement, j'en sais rien, et j'suis pas certain de faire qqch mieux que les autres
- Parcours plus lisse? non. Un deug de psycho en auditeur libre qd j'étais en lycée, fac de droit, études de droit (mais pas la voir universitaire), le tout sans grand brio et sans résultat "paillettes et champagne", juste années validées rien de plus.
- Que fais-je de mon potentiel? Resterait à lui trouver une application pratique pour en faire qqch, et mieux l'identifier, l'exploiter
- Passer à côté de sa vie? pas à tous les niveaux, mais pour certains oui. De même que j'ai parfois l'impression d'être assis, à regarder les choses, et pas à les vivre réellement (ce qui équivaut, à mes yeux, à passer à côté)

Lex
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 307
Date d'inscription : 27/07/2012
Age : 34
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tant pis pour vous...

Message par Invitado le Lun 6 Aoû 2012 - 12:53

Désolée, je fus un peu....rêche pour le coup dans ma réponse.


Avez vous l'impression de l'utiliser votre fameux potentiel?
Pour apprendre des tas de choses plus ou moins "utiles" dans le sens général, mais qui me procurent du plaisir : apprendre une langue étrangère pour voyager dans le pays ou peut être échanger avec des autochtones via le net ou autre : l'espagnol, le russe (niveau maternelle).
Me mettre rapidement à une activité agréable comme la musique, le dessin...

Mais aussi apprendre des choses pratiques : crochet, confectionner par moi-même du pain, des produits divers....

Tout cela à mon rythme, mais appris rapidement ce qui me permet d'évoluer dans l'activité avec plaisir assez rapidement.

Dans la vie pro.....pour l'instant, pas trouvé de source d'épanouissement, mais ne désespère pas...

Souvent en train de savourer la vie en l'admirant tout simplement.

J'ai vu assez de fin de vie pour avoir pu constater que ceux qui la considéraient bien remplie en étant sincères, avaient semé amour et paix autour d'eux.
Ils savent autant apaiser les autres que eux même et ont toujours trouvé le bonheur là où il se présentait (c'est à dire dans les petites choses : un rayon de soleil qui illumine un feuillage, un petit air de piano qui s'envole d'une fenêtre...).
Ils n'étaient pas forcément des zèbres, mais de simples gens. Pour les esprits plus exigeants, certains sont revenus à ces principes, mais en le choisissant, car les grandes idées de changement du monde nécessitent déjà d'avoir pu convaincre un nombre important de gens. ....
Seul, on ne peut parvenir à changer que soi-même.




Invitado
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tant pis pour vous...

Message par Invitado le Lun 6 Aoû 2012 - 12:54

Et souvent constaté que les personnes aigries, méchantes ou qui aiment créer des discordes avaient, arrivés à la fin, peur de la mort....



Invitado
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tant pis pour vous...

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:20


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum