inadapté, ça c'est certain...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

inadapté, ça c'est certain...

Message par moitoutseul le Dim 5 Aoû 2012 - 11:48

Bonjour tout le monde,

cela fait maintenant quelques mois que je suis inscrit sur le forum en mode "espionnage" ; j'observe avec discrétion les divers échanges des membres, un peu comme lorsque je rentre dans une pièce remplie d'inconnus où j'observe tout un chacun, à la recherche de celui ou celle vers qui je peux me tourner pour entamer mon intégration au sein du "groupe".
Après maintes hésitations, je suis convaincu que j'ai tout à y gagner à partager mon vécu, en espérant avoir un retour de la part de la communauté et des échanges qui peut être m'aideront à vaincre mon mal être si profondément ancré en moi depuis tant d'années.
Je ne saurai affirmer avec certitude ma zebritude. En effet, j'ai bien passé les pre-tests MENSA mais n'ai pas eu le courage d'aller jusqu'aux tests, sans doute par peur. Pas la peur d'être "moins" que ce que je pense être, mais plutôt la peur-terreur de ne pas être ce que je crois être, la peur d'être un ovni, ou bien simplement un pauvre type.
Le moment est venu de me présenter, entier, pas celui que beaucoup de personnes croient que je suis ou celui que je veux paraitre, mais plutôt l'homme-enfant hypersensible que j'ai tant de fois torturé et tenté d'anéantir, me conduisant à une seule chose : l'épuisement mental.
Cette longue guerre envers le vrai moi même, cette longue guerre, cette vieille amie, mélange de masochisme et de mutilation aussi bien psychique que physique…

Avec le recul je peux dire que j'ai eu une enfance heureuse. D'après mes parents j'étais un enfant très sociable avec les adultes, leur posant toujours des questions (les fameux "pourquoi ?").
De très bons résultats à l'école, excellent dans le domaine artistique, adorant les jeux de construction (lego etc), très imaginatif et créatif... bref, un enfant brillant promis à un brillant avenir…
Et au final assez solitaire, n'ayant que très peu de copains car je crois éloigné des préoccupations des autres enfants de mon âge.

Puis tout s'est gâté à l'arrivée au collège.
6ème et 5ème encore de très bon résultats, notamment dans les matières scientifiques où j'excellais, puis la lente descente aux enfers a été amorcée.
Je crois que mon hypersensibilité et l'absence de mécanismes de défense vis à vis des autres ont a été les facteurs décisifs. Le tout couplé à de nombreux déménagements qui m'ont à chaque fois fait perdre mes repères et le peu d'amis que j'avais.
Victimes de nombreuses brimades psychologiques, je rentrai la plupart du temps en pleurant chez moi, mais je ne montrai rien à mes parents de peur de les décevoir et les inquiéter.
Alors petit à petit, j'ai commencé à me façonner un autre moi afin de m'intégrer au groupe de ceux qui en avaient après l'un des "premier de le classe". J’ai donc adopté un comportement proche de ceux qui me maltraitaient, la plupart du temps les loosers, ceux du fond de la classe, et au final cela a en partie marché.
En partie car bien évidemment mes tortionnaires n’étaient pas dupes, et j’avais toujours plus ou moins le rôle de la tête de turc. Bien plus à l’aise avec un seul ami/confident qu’en bande, mon adolescence n’a pas du tout été une adolescence « type », j’ai plus passé mon temps et dépensé mon énergie à tenter par tous les moyens de cacher ma nature profonde qu’à autre chose…
Suite logique à tout cela, effondrement des résultats scolaires, obtenant mon bac au rattrapage… Bref, un parcours scolaire chaotique et complètement raté.
Heureusement que j’ai appris par moi-même un métier en autodidacte et acquis des compétences dans les livres, sinon je crois que j’aurai fini sans qualification aucune et sans doute sans emploi…

Depuis le lycée je me suis construit tant bien que mal, fréquentant un milieu extrême et me façonnant une image froide, hautaine, extrême, le tout vous l’aurez bien compris pour me protéger de l’autre et qu’on me laisse en paix.
Et ce quitte à me faire passer pour un sombre crétin bas du front à l’alcool mauvais et au sang chaud.

Eternel insatisfait, solitaire, à l’idéalisme maladif, à l’estime de soi plus bas que terre car ne vivant pas sa vie et ayant le sentiment d’avoir tout raté, j’ai continué mon chemin jusqu’à ce que je n’en puisse plus et attenté à mes jours il y a quelques années.
Depuis j’ai construit une famille et je me mets des coups de pied au cul tous les jours (passez l’expression), mais ma carrière pro est un désastre (refusant l’autorité, incapacité à être à l’aise dans les rapports humains…) et mes relations amicales se réduisent comme peau de chagrin (« mieux vaut être seul que mal accompagné », je crois que ça s’adopte aussi pour les amis).
Et toujours avec ce sentiment persistant de ne pas être à ma place… de jouer un mauvais rôle.

Alors où j’en suis pour le moment me direz-vous… et bien depuis quelques mois j’ai découvert ce qu’était la douance, la zebritude, j’ai acheté de nombreux livres traitant du sujet, lu le forum, et c’est comme si je pouvais enfin mettre des mots sur ce que je suis ou je crois être. C’est un soulagement, mais aussi une source d’inquiétude…
Et si je me trompais ? Et si je me raccrochais à ce dernier espoir ?
Mais il y a trop de similitudes et je ne crois pas au hasard…
Et si je ne me trompe pas, qu’est ce que cela va m’apporter de savoir ? En quoi cela va-t-il changer ma vie ?
Et cela ne risque t il pas de bousculer le très fragile équilibre dans lequel je me suis installé ?

En même temps, je viens de dépasser la trentaine, je ne vais pas pouvoir continuer à vivre dans cet état… Je me dis souvent avec tristesse que je n’ai même pas vécu la moitié de ma vie, que l’autre moitié sera pareille voire pire… Vivement la fin… peut être.

Je suis fatigué de lutter contre moi même, contre les autres, contre le monde entier. J’ai un tel sentiment de gâchis en moi, une telle frustration, une telle haine aussi.

Comment ai-je pu en arriver là ??

moitoutseul
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 7
Date d'inscription : 07/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: inadapté, ça c'est certain...

Message par Invité le Dim 5 Aoû 2012 - 16:29

Bienvenue.

J'espère que tu pourras trouver ici quelques pistes pour un meilleur épanouissement personnel.

Tu y trouveras au moins de l'écoute, ce qui paraît nécessaire si c'est la première fois que tu te dévoiles comme ça...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: inadapté, ça c'est certain...

Message par moitoutseul le Dim 5 Aoû 2012 - 18:40

Merci Surprised

Je crois que ce forum va me servir de bible à mon chevet pendant un moment, tellement il y a de topics Smile

En relisant mon message, j'ai vraiment peint un portrait sombre de moi même et de ma vie, réaliste sans aucun doute, mais en oubliant aussi les petites joies et les passions (comme la musique) qui permettent de s'épanouir.


moitoutseul
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 7
Date d'inscription : 07/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: inadapté, ça c'est certain...

Message par L✭uphilan le Dim 5 Aoû 2012 - 21:25

Hello Toitoutseul Smile

Maintenant que tu sais où tu es arrivé, je te souhaite de savoir où tu veux te rendre et de faire un beau chemin :-)

Sois le bienvenu ici =)

L✭uphilan
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 581
Date d'inscription : 22/01/2012
Localisation : [J'habite un éclat de rire... Lunatique et vagabond]

Revenir en haut Aller en bas

Re: inadapté, ça c'est certain...

Message par Sélène-Nyx le Dim 5 Aoû 2012 - 22:03



Bonjour Moitoutseul, et Bienvenue sur ce site où tu vas t'apercevoir que: non! Tu n'es pas tout seul!!

Je ne peux que t'encourager à lire ta "bible", cela te permettra, dans un premier temps de mieux te connaître (te trouver), et ensuite de chercher des solutions et ne pas céder au découragement ... Non, tu n'es pas fou, mais trop peu de personnes peuvent comprendre ... C'est le cas de la plupart d'entre nous. Lis les témoignages et n'hésite pas à faire part de tes difficultés, il y aura toujours quelqu'un qui comprendra, et pourra peut-être t'apporter un moyen de faire face...

Beaucoup de points communs entre ton vécu et le mien! (et celui d'autres, j'en suis certaine ...)

Sélène-Nyx
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2074
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: inadapté, ça c'est certain...

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:41


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum