Saturation

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Saturation

Message par siamois93 le Dim 22 Juil 2012 - 17:15

De la part d'un renard j'attendais plutôt "chacun voit l'éthique à sa tanière " Smile

C'est clair que ce n'est pas facile de trouver un endroit où se reposer. Moi ce qui me manque c'est la vrai nuit noire, car là où je vis avec l'éclairage public c'est trop lumineux toute la nuit.

Indy, tu restes encore longtemps au Qatar ? J'espère que tu arriveras à expliquer à ta soeur que tu as envie d'être au calme avec elle pour parler, ne peut-elle confier ses enfants quelques heures à des membres de sa famille, afin que vous puissiez discuter ?

siamois93
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3069
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 49

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saturation

Message par Renarde20 le Dim 22 Juil 2012 - 18:47

siamois93 a écrit:De la part d'un renard j'attendais plutôt "chacun voit l'éthique à sa tanière " Smile

Je la note, merci à Toi Very Happy

Renarde20
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7209
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 45
Localisation : Lyon

http://www.zebrascrossing.net/t11058p20-le-debut-de-tout-le-rest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saturation

Message par caletes le Lun 23 Juil 2012 - 12:56

Indy a écrit:
Mais ça me rassure tout ce que vous dites parce que je ne pense pas être associable... j'ai juste besoin de pouvoir me retrouver seule de temps en temps pour pouvoir réfléchir a tout ce a quoi je peux penser dans la journée sans avoir a être interrompue pour tel ou tel truc qui ne m'intéresse pas forcement d'ailleurs... et pour lequel je suis obligée de faire semblant que cela m'intéresse...
Donc merci pour avoir lancer ce sujet!! Smile

il y a différentes formes liées à l'intelligence : laminaire ou complexe. La personne complexe va chercher tous azimuts des informations, des connaissances, des savoirs. La personne laminaire va chercher les mêmes informations-connaissances-savoirs, par sélection, par analogies.
Cela joue sur la relation à autrui.Donc il ne faut pas négliger l'influence de la société sur notre construction personnelle, sur les relations que nous choisissons d'avoir et sur la perception de nos relations sociales.
Ce n'est pas être asociale que de vouloir des pauses de silence, de réflexions, de méditations dans sa vie, c'est juste un rythme de fonctionnement personnel. Estimer quel est son importance, son degré de priorité dans la journée, semaine, vie ... et regarder l'équivalent chez un interlocuteur potentiel.

caletes
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 162
Date d'inscription : 03/07/2012
Age : 53
Localisation : bassin d'arcachon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saturation

Message par Invité le Lun 23 Juil 2012 - 13:09

De la part d'un renard j'attendais plutôt "chacun voit l'éthique à sa tanière "

Mais elle est abominable, celle-là ! What a Face

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saturation

Message par nenardil le Lun 23 Juil 2012 - 18:05

Ca me rassure de voir toute ces réponses et si en plus ça aide d'autres personne que moi!!
Quand je fais les courses (c'est souvent là que je sature très vite), la solution que j'ai trouvé c'est de mettre mes écouteurs et la musique à fond, ça couvre tout. Mais bon c'est pas spécialement top pour mes oreilles... J'arrive pas à me couper du monde autrement qu'en "saturant" mon cerveau de décibel...
Et des fois quand je suis une étape au dessus (proche de l'agoraphobie) je supporte plus rien, j'ai pas de solution, je craque.
Je pourrais en parler aux gens dont le comportement me soul mais en ce moment je suis aussi porc épic (comme toi fusain). Si je parle j'attaque (il suffit de demander à ma famille je suis insupportable en ce moment....). Donc je me tais... Mais je pense pas que ça va durer et je vais sans doute "péter un cable" dans pas longtemps....
Et ça s'empire, je dois téléphoner pour monter des dossiers, avant j'aimais assez, en ce moment j'appelle et se que je veux c'est qu'ils répondent à ma question et rien de plus... J'ai peur de devenir désagréable sans le vouloir...
Une technique pour se couper du monde psychologiquement?? Comment tu fais Caletes? Tu y arrive spontannément?


nenardil
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 36
Date d'inscription : 10/07/2012
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saturation

Message par caletes le Lun 23 Juil 2012 - 19:22

Spontanément ? Non pas du tout. Et des fois, c'est totalement raté. Fiasco total.
Je précise une chose, je ne fais pas intrusion dans la tête des gens, c'est eux qui font intrusion en moi. Je ressens leur personnalité (en général et du moment) en plus de leurs comportements tonitruants.

J'ai des techniques :
- 1) cas du dialogue : je me concentre uniquement sur les paroles de mon interlocuteur et je fais travailler mon cerveau uniquement à partir de ses paroles.
- 2) cas ci-dessus raté : je contrôle ma respiration, je fais le vide en moi. J'évacue ma propre énergie, comme pour faire un écran. Ca à l'air dingue dit comme ça, mais c'est assez efficace.
- 3) cas de la foule : Je m'isole dans ma tête. Je me force à ne plus avoir de pensées arborescentes, d'aller en linéaire, de rester hyper-concentrée sur un thème, et quand vraiment je suis entourée de spécialistes du parasitage de calme, je récite une mélodie, je revis un moment agréable, je sature mon cerveau, mais contrairement à toi, pas avec un élément extérieur.
- 4) cas de la mort : je n'arrive pas à la cours-circuiter. L'information s'impose, sans avoir pu faire quoique ce soit.
Je n'y suis pas arrivée du premier coup. Et considérant qu'il y a encore des ratés mémorables, je fais plutôt style torpédo que F1.


Dernière édition par caletes le Mer 25 Juil 2012 - 11:28, édité 1 fois

caletes
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 162
Date d'inscription : 03/07/2012
Age : 53
Localisation : bassin d'arcachon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saturation

Message par Spread le Lun 23 Juil 2012 - 20:47

Ce problème de saturation... J'y suis bien bien souvent confrontée Evil or Very Mad
En vous voyant parler des courses, je me dis que j'ai de la chance de ne pas accompagner souvent ma mère faire les siennes, parce que je n'en deviendrais que plus désagréable Razz
Je dirais que cette saturation se fait plus rapidement quand je suis dans un lieu que je ne connais pas. Il m'est déjà arrivé d'être au bord de la crise de nerfs dans un magasin de livres où on devait être tout juste cinq. Mais voilà, je ne connaissais pas, c'était trop, partout, et en plus inconnu, je découvrais. D'autant plus que l'odeur ne me plaisait pas. Pourtant... Un magasin de livres c'est calme quoi.
Ce qui est gênant aussi, c'est que ça m'arrive même avec des personnes relativement calmes et que j'apprécie. La personne avec qui ça m'arrive le plus souvent sature pourtant facilement aussi et a bien des difficultés en ce qui concerne les contacts... Donc voilà, passer deux jours avec ma meilleure amie c'est la fin du monde, quand je rentre je me coupe de tout, et mets quelques temps à redémarrer "normalement" (et aussi ne veut plus lui parler, ou reste très froide pendant... facilement 3 jours). Et c'est pas toujours évident d'expliquer sans vexer la personne (ou si ça l'est, je n'oserais pas).
En fait, je crois que je sature partout, sauf dans ma chambre cyclops Sinon collège, rue, maison... Dès que je peux être seule, je saute sur l'occasion (bénis soient les WC).
Heureusement, mes parents commencent à comprendre et ne posent pas de questions/me laissent faire quand je pars subitement alors qu'il ne s'est, selon eux, rien passé qui en vaille la peine. Mais quand ce n'est pas avec eux, c'est tout de suite plus compliqué ^^'
Dans ce cas, comme certains l'ont dit il me semble, je me renferme dans ma tête, et suis là seulement physiquement (d'où de nombreux mémorables vents).
Enfin, ça me rassure bien de lire vos messages, même si dans le fond je me dis toujours que je ne dois pas être la seule à qui ça arrive... ça rassure ^^

Spread
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 21
Date d'inscription : 19/07/2012
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saturation

Message par caletes le Mar 24 Juil 2012 - 12:31

Il faudrait quand même faire un préalable.
- Suis-je un (e ) solitaire ?
- Est-ce que j'aime la solitude ?
- Suis-je saturée de la présence d'autrui ?
- Jusqu'à quel point puis-je supporter quelqu'un ?
- Jusqu'à quel point est-ce que j'aime avoir des contacts avec d'autres personnes ?
- quels sont les motifs que je retiens pour être en contact avec d'autres personnes ?
- Quelles sont mes réactions quand quelqu'un m'aborde ?

Parfois, ce n'est pas notre hypersensibilité qui est concernée, mais notre personnalité ou nos névroses.

caletes
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 162
Date d'inscription : 03/07/2012
Age : 53
Localisation : bassin d'arcachon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saturation

Message par nenardil le Mar 24 Juil 2012 - 20:04

Ok merci Caletes je vais tester ta méthode.
Dans quel but se poser ces questions préalables? Pour savoir si c'est de la saturation qui vient de notre personnalité ou de l'hypersensibilité?
Dans un cas comme dans l'autre je pense que faire s'isoler ou controler sa respiration peut aider non?

nenardil
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 36
Date d'inscription : 10/07/2012
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saturation

Message par caletes le Mer 25 Juil 2012 - 11:42

Il est facile de dire que la saturation est due à l'hypersensibilité des Hauts Potentiels. C'est faire abstraction de notre personnalité propre (émotions, sentiments). Certains HP seront volubiles et extravertis tandis que d'autres seront réservés et introvertis.
Un psy m'avait dit qu'il y a 4 personnalités (dans ma mentalité, il y a autant de personnalités que de personnes !) : hérisson, polisson, paillasson et confiant.
Si l'on considère que pour être soi, il faut tenir compte de tous nos paramètres personnels, on peut conclure que notre intelligence et notre personnalité aident à n'être qu'un. Métaphoriquement : j'ai une main, mais en fait j'ai 5 doigts, carpe et métacarpes, muscles-tendons et ligaments, peau et veines... C'est pour cela qu'il faut se poser des questions. A mauvais diagnostic, mauvaises solutions.

La surefficience est un moyen, sachons le régler.

J'ai ma méthode (à l'efficacité aléatoire). Tu as la tienne (qui te fera acheter un sonotone à 50 ans). Il y en a des plus philosophiques ou plus je-m'en-foutiste. Et certainement d'autres plus efficaces...


caletes
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 162
Date d'inscription : 03/07/2012
Age : 53
Localisation : bassin d'arcachon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saturation

Message par lettrine le Mar 4 Sep 2012 - 18:51

je ressens la même chose...une telle saturation que l'on aimerait que tout le monde disparaisse et que l'image se fige juste un moment pour reprendre son souffle. J'ai parfois un sentiment de culpabilité de souhaiter la disparition des gens (non pas leur mort, je vous rassure lol) mais juste leur disparition.
A Paris, il est très difficile de trouver un moment de répit...je songe de plus en plus à quitter cet endroit pour quelque chose de plus vivable pour moi. C'est curieux je suis pourtant quelqu'un de sociable et d'altruiste mais parfois c'est juste plus possible...

A Caletes, le fait que tu consultes des sites de vente d'îles m'a fait sourire car pour ma part je vais également sur internet mais pour surfer sur les sites de voyage :-)

lettrine
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 85
Date d'inscription : 12/06/2012
Age : 35
Localisation : incunable

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saturation

Message par caletes le Ven 7 Sep 2012 - 18:28

On s'évade comme on peut. Internet, la musique, le sport, l'art, le boulot, la famille, les amis, l'environnement et puis, il y a aussi, certains jours, je m'accepte mieux.
Je ne sais pas si ce sont les bons mots, mais je suis un univers dans un Univers.

Le bouton on/off n'existe pas.

Tous ces autres qui m'entourent, je ne veux pas les voir comme des intrusions dans mon monde, je ne veux pas les voir comme des parasitages dans mon équilibre. Sans eux, je serais bancale. Il me manquerait, non pas de points de comparaison, mais il me manquerait mon alimentation. Je me nourris de leurs différences. Pourtant j'aimerais qu'ils se calment...qu'ils pensent qu'ils peuvent être gênants pour d'autres...
La notion de saturation parfois me fait penser que je suis incompétente à tout gérer de ce que je perçois.

caletes
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 162
Date d'inscription : 03/07/2012
Age : 53
Localisation : bassin d'arcachon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saturation

Message par Doinel le Ven 7 Sep 2012 - 23:23

Elaine Aron décrit et explique très bien ce phénomène dans ses livres sur les hypersensibles qui forment un groupe plus large de personnes que les HQIs.

Certains items dans sa checklist de symptômes y réfèrent explicitement:


Are you easily overwhelmed by such things as bright lights, strong smells, coarse fabrics, or sirens nearby?
Do you get rattled when you have a lot to do in a short amount of time?
Do you make a point of avoiding violent movies and TV shows?
Do you need to withdraw during busy days, into bed or a darkened room or some other place where you can have privacy and relief from the situation?
Do you make it a high priority to arrange your life to avoid upsetting or overwhelming situations?
Do you notice or enjoy delicate or fine scents, tastes, sounds, or works of art?
Do you have a rich and complex inner life?
When you were a child, did your parents or teachers see you as sensitive or shy?

Doinel
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1297
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 50
Localisation : Rouen

http://laboitedalphonsed.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saturation

Message par nenardil le Sam 8 Sep 2012 - 22:49

Bon ba moi j'arrive toujours pas à gérer la saturation.
J'essaye de me "couper" du monde le temps que je reprenne pieds mais pas possible y a trop de bruit (principalement).
Donc je vais éviter les endroits où il y plein de monde mais c'est pas évident dans notre société.
Et en ville rien que passer devant un magasin de parfum, j'ai franchement du mal alors les gens qui mettent trois tonnes de parfums n'en parlont pasmais c'est ponctuelle dc je gère un peu mieu.
Mais les odeurs, le bruit plus plein de monde = saturation...
Il faut vraiment que je trouve une solution parce que devenir asociale c'est pas top et j'ai pas d'île déserte à porter de main...

Doinel, Elaine Aron explique et décrit ce phénomène. Mais elle donne des solutions ou le fait de comprendre le fonctionnement du phénomène aide à le gérer?

nenardil
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 36
Date d'inscription : 10/07/2012
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saturation

Message par Doinel le Sam 8 Sep 2012 - 23:32


Doinel, Elaine Aron explique et décrit ce phénomène. Mais elle donne des solutions ou le fait de comprendre le fonctionnement du phénomène aide à le gérer?

C'est plutôt une explication. Elle part du fait que les personnes hypersensibles vont d'elle même chercher à s'isoler où à éviter les situations stressantes. Son approche est d'expliquer pourquoi et de rassurer les personnes en leur disant que c'est normal de le faire et en leur conseillant d'expliquer à leurs proches ce besoin.

Il y a, selon mon souvenir, juste un moment où, en ce qui concerne la surstimulation auditive, elle demande au lecteur d'allumer la radio et d'essayer de complètement ignorer ce qui s'y dit. Cet extrait m'a marqué parce que j'ai naturellement développé cette capacité. De fait, j'ai l'habitude de vivre avec la radio en bruit de fond et de m'y connecter par moments alors qu'à d'autres je n'ai pas la moindre idée de ce qui se dit.

Elle explique également la timidité comme un état de surstimulation ponctuel et non pas un trait de caractère. Faire une rencontre dans un bar bondé, avec tant de choses à entendre, tant de choses à voir, tant d'odeurs plus ou moins agréables, et bien sur les émotions dues à la rencontre, devient totalement ingérable dans le système nerveux.

Doinel
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1297
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 50
Localisation : Rouen

http://laboitedalphonsed.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saturation

Message par Invité le Dim 9 Sep 2012 - 9:01

C'est plutôt une explication. Elle part du fait que les personnes hypersensibles vont d'elle même chercher à s'isoler où à éviter les situations stressantes. Son approche est d'expliquer pourquoi et de rassurer les personnes en leur disant que c'est normal de le faire et en leur conseillant d'expliquer à leurs proches ce besoin.

On pourrait lui répondre que c'est encourager les gens dans des comportements d'évitement. Ce qui est à la fois une bonne et une mauvaise réponse. Une bonne, parce qu'il faut bien vivre, et que si les situations stressantes sont trop nombreuses, cela peut devenir tellement handicapant au quotidien qu'il faut bien chercher des solutions pour y remédier. Des vraies, pas des bobards du genre "takapa y penser". Et une mauvaise réponse aussi, parce que même en faisant des efforts ou des thérapies, il y a des choses qui restent ingérables.

Et je pense qu'il serait également temps de se pencher sur la surabondance de situations hyperagressives, sur le plan sensoriel, qu'offre notre environnement urbain moderne. Je suis persuadé qu'il n'y a pas que sur les hypersensibles que les agressions sonores et lumineuses permanentes, par exemple, ont une action néfaste. Les hypersensibles, qui ne peuvent pas du tout les tolérer, jouent un rôle de sentinelle, de canari du sous-marin.
Il y a quelque temps nous étions chez une amie dont les enfants regardaient une chaîne de dessins animés, j'avais été sidéré de voir à quel point les dessins animés modernes sont plus agressifs sur le plan visuel et sonore : ils usent et abusent de l'artifice de faire apparaître brutalement un personnage, comme un diable sorti d'une boîte, gesticulant, couleurs vives clignotantes, et hurlant. Résultats, c'est cent fois plus agressif que les si décriés dessins animés japonais des années 80-90 - et comme en plus la taille des écrans a démesurément augmenté... bref, normal que les hypersensibles aient tant de problèmes : notre environnement nous soumet à un barrage d'artillerie sonore et visuel permanent, bonjour l'état de tension !

(Notons que sur le plan olfactif, nos sociétés hygiénistes sont, par contre, sûrement beaucoup moins agressives que celles d'il y a trois ou quatre siècles... Laughing )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saturation

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:49


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum