Zébritude et délitement du couple?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Zébritude et délitement du couple? Empty Zébritude et délitement du couple?

Message par cel7 le Sam 10 Avr 2010 - 7:54

A lire le forum, il semble assez fréquent que la découverte de la zébritude sur soi ou ses enfants, pour le moins mette en péril la vie du couple.
Quelles ont été chez vous les répercutions de l'annonce?
Un sujet qui est cruellement d'actualité chez moi...

cel7

Messages : 10
Date d'inscription : 05/10/2009
Localisation : les mers du sud

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude et délitement du couple? Empty Re: Zébritude et délitement du couple?

Message par Christelle le Sam 10 Avr 2010 - 10:55

...


Dernière édition par Christelle le Mar 27 Juil 2010 - 11:57, édité 1 fois
Christelle
Christelle

Messages : 895
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude et délitement du couple? Empty Re: Zébritude et délitement du couple?

Message par Christelle le Mar 13 Avr 2010 - 20:56

Pas de réponses à l'amorce de discussion lancée par Sechat ?
Est-ce parce qu'il y a une majorité de célibataires sur ce forum ? Ou bien vous vivez très bien votre zébritude en couple parce que vous êtes deux zèbres qui se sont trouvés ?
On entend aussi assez peu parler d'enfants, pourquoi ?
Christelle
Christelle

Messages : 895
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude et délitement du couple? Empty Re: Zébritude et délitement du couple?

Message par Equinoxs le Mar 13 Avr 2010 - 21:16

Moi je vis avec une zebrette I love you
Equinoxs
Equinoxs

Messages : 108
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 44
Localisation : Mordor

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude et délitement du couple? Empty Re: Zébritude et délitement du couple?

Message par sabatchka le Mar 13 Avr 2010 - 21:18

bonsoir
je vis aussi avec un "zèbre" qui enfin accepte de vivre "ça" et de ne plus se retrancher derrière une hyper intellectualisation de tout. C est merveilleux, mais aussi il y a parfois une espèce de décompensation: il en a pris plein la gueule pendant des décennies, il a encaissé, et parfois ça "sort" par saccade. On a des moments d incompréhension dûe à notre susceptibilité qui se réveille avec la fatigue, mais ça c est comme dans n importe quel couple, non? Autrement c est le bonheur car chacun s accepte enfin comme il est. Parfois un truc trop douloureux le fait un peu se replier sur lui même, alors j en souffre et je me rebelle, ça gueule un bon coup, ça s explique sans fin, enfin si ça finit de plus en plus vite, et toujours bien!
je crois qu il faut un sacré amour pour faire le pas d accepter ces traits de "zèbre" (il déteste le mot) et de se vivre entier quand on a dû toute sa vie se cacher de cette étrangeté, s adapter au monde extérieur vécu comme toujours dangereux ou presque, tout en se sentant toujours incompris, étranger. En même temps c est ce qui nous a fait nous "ressentir" si fort quand on s est rencontré, même si à ce moment ni lui ni moi n avions mis de mot très assuré sur notre "état" de "zèbre". Par contre ç'a été love at first sight!!!

pour ce qui est des enfants, je n en parle pas je crois par pudeur
sabatchka
sabatchka

Messages : 208
Date d'inscription : 11/04/2010
Age : 49
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude et délitement du couple? Empty Re: Zébritude et délitement du couple?

Message par Invité le Mar 13 Avr 2010 - 21:44

Me concernant, l'annonce a été un cyclone de plus sur un couple déjà brinqueballé dans tous les sens par les tempêtes à répétition.

Je me la suis posées cette question : pourquoi? en quoi cela a-t-il joué?

Le couple était déjà fragile, à cause des incompréhensions mutuelles : mais pourquoi ne comprend-il pas, il est con ou il le fait exprès? Mais pourquoi vient-elle toujours m'emmerder à vouloir parler, toujours quand je regarde la télé, et parler de trucs farfelus en plus? Putain, mais il ne comprend pas mon besoin de tendresse, de douceur, et aussi de l'inverse de temps en temps? Putain, mais elle sait pas ce qu'elle veut elle, un coup elle veut que je la regarde dans les yeux pendant que je lui fais l'amour, un coup elle sort les menottes! D'où un je boude, tu boudes, nous boudons... "passe-moi le sel" devient la phase-clé du couple, en lieu et place du "que faisons-nous de nos rêves?"

Le couple a accueilli un intrus, lourd, très lourd, qui fait basculer la balance de l'incompréhension, vers un vécu de trahison : putain, dire que je croyais bien la connaître, en fait elle s'est cachée pendant tout ce temps! Putain, mais oui, à chaque fois que j'ai essayé de te dire tous les trucs que j'avais dans la tête, tu ne comprenais pas, tu te moquais, tu trouvais ça débile, tu me disais que je ferais mieux de m'occuper de savoir ce qu'on allait manger dimanche avec les guez! En fait, elle est folle à lier dans sa tête, avec qui je suis tombé, douance, et ben merci du cadeau, en plus maintenant elle se sent autorisée à cesser de se cacher et c'est encore plus la merde!... Un intrus qui sème la zizanie, car on se rend compte que le couple, sa base, ses fondations, étaient pourris. Pourris par un non-dit, un truc caché... Viennent les questions : mais alors, j'aime une inconnue? Du coup cet amour est-il vrai? Et... Putain, je suis pour lui une inconnue, il m'aime sans doute pour de mauvaises raisons, il m'aime sur un malentendu, et moi, du coup je l'aime ou pas?

Une personnalité morcelée (moi) s'est rassemblée d'un coup, ou tout du moins a trouvé une cohérence à toutes ses bouseries. Du coup sont venues d'autres questions, d'autres besoins : Qui suis-je en vrai? Qu'est-ce que je fous là? Besoin de courir, de partir à ma recherche, besoin de comprendre, besoin de préciser mes doutes, besoin de vivre avec moi.... comme pour un parcours initiatique, besoin de le faire seule...

voilà... quelques éléments en vrac...
Séparation bien sûr, logique.
Cyclone de destruction massive 1/ Couple 0

Et puis, là, phase de reconstruction. Vers où vais-je? No sé. Un champ devant et une débroussailleuse pour tracer le chemin que je veux... ça ne me dit pas ce qu'il y a après, les herbes sont trop hautes, je verrais en avançant. M'en fout, j'ai pas peur. Je crois que rien ne peut être vraiment pire que le AVANT, depuis.... hum... ma naissance en fait...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Zébritude et délitement du couple? Empty Re: Zébritude et délitement du couple?

Message par Christelle le Mar 13 Avr 2010 - 21:53

Equinoxs a écrit:Moi je vis avec une zebrette I love you
On trouve des zébrettes en Mordor ?
Christelle
Christelle

Messages : 895
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude et délitement du couple? Empty Re: Zébritude et délitement du couple?

Message par Marty le Mar 13 Avr 2010 - 22:06

Pareil que Sabatchka, mariée à un zèbre I love you
J'ai eu de la chance car je n'aurais pas pu tenir plus longtemps, seule seule ...seule et incomprise de tous.
Merci à ma ptite Like a Star @ heaven (pitête!)
Marty
Marty

Messages : 1682
Date d'inscription : 05/02/2010
Localisation : ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude et délitement du couple? Empty Re: Zébritude et délitement du couple?

Message par sabatchka le Mar 13 Avr 2010 - 22:34

sauf que j ai eu moins de chance que toi: je me suis perdue avec quelqu'un qui ne me comprenait pas pendant 18 ans, rencontré très jeune: de toute façon, me sentant totalement inadéquate, il fallait d urgence que je me "case" sinon je me voyais finir (très vite) dans la solitude.
par contre j ai eu de chance (eux ptêt pas): j ai fait 3 enfants qui ont hérité de leur mère (qui n en est pas peu fière, pas peu inquiète aussi parfois) queen I love you flower rendeer geek sunny clown santa , etc, etc
et la troisième chance, la chance de ma vie, ç'a été de rencontrer mon amoureux, l homme de ma vie, la deuxième moitié de l orange: king
sabatchka
sabatchka

Messages : 208
Date d'inscription : 11/04/2010
Age : 49
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude et délitement du couple? Empty Re: Zébritude et délitement du couple?

Message par sabatchka le Mar 13 Avr 2010 - 22:35

quant aux enfants, connaissez vous cette chanson du dernier album de benjamin biolay : ton héritage ?
c est assez troublant, pour moi, cette chanson
sabatchka
sabatchka

Messages : 208
Date d'inscription : 11/04/2010
Age : 49
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude et délitement du couple? Empty Re: Zébritude et délitement du couple?

Message par Alkyldimethilbetaine le Mer 14 Avr 2010 - 0:07

Oui, j'ai entendu cette chanson (comme le reste de l'album qui vaut le coup d'ailleurs), et curieusement, ça m'a fait penser à la zébritude et à tout ce qui nous amène par ici.
Alkyldimethilbetaine
Alkyldimethilbetaine

Messages : 91
Date d'inscription : 01/07/2009
Age : 29
Localisation : Région parisienne

https://marianneboyer.com

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude et délitement du couple? Empty Re: Zébritude et délitement du couple?

Message par sabatchka le Mer 14 Avr 2010 - 10:00

ah ben, ça me fait plaisir: moi aussi, je me retrouve dans tout l album (le double), que j écoute beaucoup
il y a plein de textes de martin gore dans lesquels je me retrouve aussi, mais ça ce serait pour un sujet spécial Depeche Mode, mes chouchous: m ont presque "sauvée" quand j étais ado, ceux là!
sabatchka
sabatchka

Messages : 208
Date d'inscription : 11/04/2010
Age : 49
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude et délitement du couple? Empty Re: Zébritude et délitement du couple?

Message par Christelle le Mer 14 Avr 2010 - 21:08

J'ai écouté la chanson, que je ne connaissais pas. J'aime bien l'idée d'héritage, mais ce qui me plait moins c'est tout le côté pessimisme et fatalité qu'on y trouve
"Ca n'est pas ta faute
C'est Ton héritage
Et ce sera pire encore
Quand tu auras mon âge
Ca n'est pas ta faute
C'est ta chair, ton sang
Il va falloir faire avec
Ou plutôt sans "

Quelle faute, qu'est-ce qui sera pire, pourquoi faudrait-il faire sans ?



Dernière édition par Christelle le Mar 27 Juil 2010 - 11:56, édité 1 fois
Christelle
Christelle

Messages : 895
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude et délitement du couple? Empty Re: Zébritude et délitement du couple?

Message par sabatchka le Mer 14 Avr 2010 - 21:15

sauf que la super sensibilité ça se trouve pas que dans le cerveau
alors chance oui, mais pas toujours ni dans toutes les circonstances
d ailleurs ça se questionne ça: est ce que c est une "chance" (au sens de hasard chanceux) ,ou simplement une "chance" ( au sens de hasard) avec laquelle il faut faire le mieux qu on peut?
sabatchka
sabatchka

Messages : 208
Date d'inscription : 11/04/2010
Age : 49
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude et délitement du couple? Empty Re: Zébritude et délitement du couple?

Message par Christelle le Mer 14 Avr 2010 - 22:06

Les deux, mon général...
C'était un hasard (encore que, le hasard existe-t-il ?jocolor)
C'est à nous d'en faire une chance. Sinon on a aussi le choix de se construire une tour d'ivoire pour se retrancher du méchant monde qui ne nous comprend pas.
Et mon avis, c'est d'ailleurs que notre super sensibilité est fondamentalement liée à ce que nous avons dans le cerveau.

Nous sommes sensibles parce que nous recevons et comprenons la plupart des signaux envoyés par les autres, et que nous n'y sommes pas indifférents, enfin, c'est comme ça que je le comprends...
Certains d'ailleurs refusent cette sensibilité et se réfugient dans l'intellectualité.
Christelle
Christelle

Messages : 895
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude et délitement du couple? Empty Re: Zébritude et délitement du couple?

Message par sabatchka le Mer 14 Avr 2010 - 22:21

tout à fait d accord; mais il ne faut pas oublier que si certains refusent cette sensibilité, c est que la situation dans laquelle ils sont les y oblige
quant au hasard, ça dépend des jours: des fois ça existe, des fois pas. En tout cas il est des choses graves qui me sont arrivées et je t assure que ç a été difficile pour moi de l admettre, mais si, c est le hasard. Dur parfois d'arriver à cesser d être coupable de tout!
sabatchka
sabatchka

Messages : 208
Date d'inscription : 11/04/2010
Age : 49
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude et délitement du couple? Empty Re: Zébritude et délitement du couple?

Message par Christelle le Mer 14 Avr 2010 - 23:13

Oui, c'est vrai que dans certaines circonstances, l'hypothèse du" hasard pas vraiment hasard" doit être gênante, mais j'ai eu la "chance" de ne jamais y être confrontée.
Ensuite, je pense que la culpabilité s'invite trop souvent lors des événements négatifs... on ne peut pourtant pas s'empêcher d'être soi et si on pense être à l'origine d'événements traumatisants, il ne faut pas le prendre comme une faute, mais comme une conséquence incontrôlable.
...et oui, parce qu'on ne peut pas tout contrôler.
Christelle
Christelle

Messages : 895
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude et délitement du couple? Empty Re: Zébritude et délitement du couple?

Message par Lanza le Ven 16 Avr 2010 - 22:48

Un intrus qui sème la zizanie, car on se rend compte que le couple, sa base, ses fondations, étaient pourris. Pourris par un non-dit, un truc caché...

J'ai vécu ça. Et comme sabatchka, je l'ai rencontrée trop jeune (c'était même la toute première) et suis je resté avec pour éviter de me retrouver seul. Et le couple a explosé bien avant la découverte. Sais pas si ça aurait tenu, sinon, peut-être, elle est assez ouverte, mais... Je m'ennuyais ! Et maintenant, il faut que je convainque la mère de mes filles de leur faire passer un bilan. Je la sens dubitative.

L'année dernière, j'ai rencontré une zébrette meurtrie, mais dont c'est loin d'être la seule spécificité (et qui ne se doute qu'elle est surdouée que depuis ce soir, d'ailleurs Wink). Ça n'a pas tenu, pour plein de raisons, je crois que le point commun majeur qu'on s'était trouvé c'était justement le fonctionnement psychologique, même sans pouvoir la nommer, et qu'au niveau des valeurs, ça ne collait pas vraiment. J'avais l'impression d'être moralement en bas mais de me battre pour monter, et elle plus haut que moi mais en train de ramer de toutes ses forces pour redescendre. On s'est quittés en bons terme, et on est toujours en contact. A suivre, ou pas...

[HS... j'ai digressé]
La prochaine sera probablement une zébrette, je me rends compte que c'est ce que je cherche, et que j'ai toujours cherché.

J'ai fini par comprendre que je filtre mes amis en fonction de leur intelligence, de façon instinctive. Par l'humour, les associations d'idées, les références... Je ne noue que très rarement le contact avec ceux qui ne suivent pas. Je "teste" l'autre très tôt dans la relation.

C'est un réflexe automatique, et inconscient. Sais pas ce qu'il va devenir. Est-ce que c'était une protection ? Ou est-ce que j'ai juste envie de me sentir bien dans mes relations ? M'en fiche, en fait.
[/HS]

Est-ce que c'est une chance ou un hasard ? Ben c'est, c'est là et c'est nous.
Sans être dans la tête d'un "normopensant", comment pourrait-on savoir ce qu'on préfère ?
Lanza
Lanza

Messages : 1912
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 42
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude et délitement du couple? Empty Re: Zébritude et délitement du couple?

Message par Christelle le Ven 16 Avr 2010 - 23:45

Sans chercher plus loin, c'est peut-être le réflexe de "qui se ressemble s'assemble".
Pour moi aussi, l'intelligence a toujours été un critère mais avec le temps je me suis rendue compte que ce qui m'importe encore plus c'est la "sensibilité intelligente".
Christelle
Christelle

Messages : 895
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude et délitement du couple? Empty Re: Zébritude et délitement du couple?

Message par Lanza le Ven 16 Avr 2010 - 23:57

Oui sans doute, mais je cherche toujours plus loin.

Et surtout maintenant que j'ai compris, ça m'amuse beaucoup de me "voir" faire, et ça me permet aussi d'éviter de le faire, si le besoin s'en fait sentir.
Lanza
Lanza

Messages : 1912
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 42
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude et délitement du couple? Empty Re: Zébritude et délitement du couple?

Message par sabatchka le Sam 17 Avr 2010 - 11:21

quelle belle lucidité, lanza! total respect! j ai hate de te voir le 22 mai!
bise
sabatchka
sabatchka

Messages : 208
Date d'inscription : 11/04/2010
Age : 49
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude et délitement du couple? Empty Re: Zébritude et délitement du couple?

Message par fab le Sam 17 Avr 2010 - 18:29

M


Dernière édition par fab le Lun 25 Avr 2011 - 0:26, édité 1 fois

fab

Messages : 242
Date d'inscription : 02/06/2009
Age : 41
Localisation : 29

https://www.facebook.com/profile.php?id=100001056099440

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude et délitement du couple? Empty Re: Zébritude et délitement du couple?

Message par Lanza le Dim 18 Avr 2010 - 0:15

sabatchka : merci Smile

(C'est bizarre, j'ai comme l'impression de ressentir une certaine pression, qui me pousse avec insistance vers Rennes le 22 mai... Je ne sais pas trop d'où ça vient. Wink )

Hé, tiens, une future finistérienne.
Courage pour ta séparation, c'est un moment pas drôle... et bienvenue chez toi.
Lanza
Lanza

Messages : 1912
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 42
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude et délitement du couple? Empty Re: Zébritude et délitement du couple?

Message par fab le Dim 18 Avr 2010 - 0:21

Moment pas drôle c'est clair, mais c'est un mal pour un bien! Je vais enfin respirer et vivre. Y'a une rencontre sur Rennes le 22 mai c'est ça?

fab

Messages : 242
Date d'inscription : 02/06/2009
Age : 41
Localisation : 29

https://www.facebook.com/profile.php?id=100001056099440

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude et délitement du couple? Empty Re: Zébritude et délitement du couple?

Message par Invité le Dim 18 Avr 2010 - 0:30

oui, courage...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Zébritude et délitement du couple? Empty Re: Zébritude et délitement du couple?

Message par cel7 le Dim 18 Avr 2010 - 9:35

Merci à tous de vos témoignages.
Il semble donc que face à la découverte (ou plutôt la confirmation) de la zèbritude, les couples qui résistent sont des duos de zèbres en général!
Chez moi, la situation est un peu confuse. Nous avons 3 beaux zèbres qui l'admettent - plus ou moins, ça dépend des jours etc...- mais bons qui se reconnaissent un minimum dans le troupeau.
Et puis, un tout seul. Zèbre ou pas. En tout cas qui ne veut pas se reconnaître zèbre avec une énergie étonnante. Pourtant de toute évidence pas "normal". Mais malheureux. Qui se sent exclu ( des conversations débridées, des délires crétins). Et à la fois qui s'exclut tout seul. Parfois à la limite de l'agressivité. Et puis qui soudain devient pire que les trois réunis dans le nawak.
Il a visiblement une très forte dyslexie et un défaut d'estime de soi abyssal ce serait une explication peut-être...???
Besoin de vos avis là....

cel7

Messages : 10
Date d'inscription : 05/10/2009
Localisation : les mers du sud

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude et délitement du couple? Empty Re: Zébritude et délitement du couple?

Message par ahlala le Dim 18 Avr 2010 - 14:44

.


Dernière édition par ahlala le Mar 20 Avr 2010 - 3:21, édité 1 fois
ahlala
ahlala

Messages : 899
Date d'inscription : 08/02/2010
Age : 41
Localisation : Angers

http://www.acsis-pm.org/10Intro.html

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude et délitement du couple? Empty Re: Zébritude et délitement du couple?

Message par Lanza le Dim 18 Avr 2010 - 15:09

Témoignage intéressant, ahlala. Mais dis-moi : tu fuis vraiment tout ce qui ressemble à un attachement, ou plutôt à un engagement ?

J'en suis arrivé là, moi : m'attacher oui, m'engager, non. Je ne peux pas m'imaginer m'engager avec une personne jusqu'à la fin de mes jours. Et si au final, c'est ce qui se passe, je veux que ça se fasse "naturellement", et pas sur la base d'un "pacte", qui me couperait du choix, de la possibilité de changer d'avis sans trahir. Mais c'est super dur à trouver, parce qu'il faut que l'autre aie le même point de vue.
Lanza
Lanza

Messages : 1912
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 42
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude et délitement du couple? Empty Re: Zébritude et délitement du couple?

Message par Invité le Dim 18 Avr 2010 - 15:20

Et pourquoi avec UNE personne? Moi j'ai un vrai problème avec ça...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Zébritude et délitement du couple? Empty Re: Zébritude et délitement du couple?

Message par Lanza le Dim 18 Avr 2010 - 15:38

Tu peux développer ? je ne suis pas certain d'avoir saisi.

Je donne mon point de vue, tu me diras si ça colle : j'aime rencontrer et découvrir. Et quand je rencontre quelqu'un avec qui il se passe un truc, j'ai envie de tout partager, jusqu'au bout. Ce qui ne veut pas dire que ça limite à une seule personne, bien au contraire. (Par contre c'est toujours une femme, en ce qui me concerne... Very Happy)

Mais je me heurte à deux problèmes : l'un est culturel (le mythe de l'âme sœur), l'autre est plus pratique : l'éducation des enfants.
Lanza
Lanza

Messages : 1912
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 42
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude et délitement du couple? Empty Re: Zébritude et délitement du couple?

Message par Invité le Dim 18 Avr 2010 - 16:18

Je crois que l'amour on peut le donner à plusieurs. On peut aimer plusieurs personnes à la fois, sans que ça ne pose plus de problème que ça, juste... ça ne colle pas en société ^^. En fait ça ne se divise pas, ça se multiplie. Ces amours s'enrichissent mutuellement car les sentiments ressentis sont toujours différents... on peut aimer plusieurs fois en même temps tout en donnant une vraie place à chacun... je crois aussi n'être pas la seule à penser ça, j'en ai discuté avec quelques autres surdoués et... voilà.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Zébritude et délitement du couple? Empty Re: Zébritude et délitement du couple?

Message par Lanza le Dim 18 Avr 2010 - 16:27

Je ressens les choses un peu de la même façon, et je conçois que ça puisse marcher, à condition que les autres soient sur la même longueur d'onde... Et que la jalousie ne vienne pas mettre le souk là dedans.

Edit : je nuancerais un peu quand même. Il y a un toujours un moment où je suis exclusif, au début d'une relation, sa construction, mais ça ne dure pas.
Lanza
Lanza

Messages : 1912
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 42
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude et délitement du couple? Empty Re: Zébritude et délitement du couple?

Message par Invité le Dim 18 Avr 2010 - 16:47

ah la jalousie... la possession... question de confiance en soi?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Zébritude et délitement du couple? Empty Re: Zébritude et délitement du couple?

Message par Lanza le Dim 18 Avr 2010 - 16:50

De ce que j'en ai compris, essentiellement. Confiance ou estime de soi. (le "ou" étant un "ou" non exclusif).

La peur de perdre l'autre, en tout cas, de ne pas être suffisamment intéressant pour le retenir.
Lanza
Lanza

Messages : 1912
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 42
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude et délitement du couple? Empty Re: Zébritude et délitement du couple?

Message par ahlala le Dim 18 Avr 2010 - 16:58

.


Dernière édition par ahlala le Mar 20 Avr 2010 - 3:21, édité 1 fois
ahlala
ahlala

Messages : 899
Date d'inscription : 08/02/2010
Age : 41
Localisation : Angers

http://www.acsis-pm.org/10Intro.html

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude et délitement du couple? Empty Re: Zébritude et délitement du couple?

Message par ahlala le Dim 18 Avr 2010 - 17:02

N'oublions pas qu'en tant qu'humain, nous ne faisons qu'enchainer les monogamies ... une forme de polygamie moderne où tout le monde s'abîme et ou personne n'apprend plus à aimer
ahlala
ahlala

Messages : 899
Date d'inscription : 08/02/2010
Age : 41
Localisation : Angers

http://www.acsis-pm.org/10Intro.html

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude et délitement du couple? Empty Re: Zébritude et délitement du couple?

Message par Super PY est rive le Dim 18 Avr 2010 - 17:33

Je ne vois pas d'incompatibilité totale, entre le fait d'aimer plusieurs personnes, et la monogamie. Sinon, je plussoie Super Martyre.
Super PY est rive
Super PY est rive

Messages : 4432
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 34
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude et délitement du couple? Empty Re: Zébritude et délitement du couple?

Message par Lanza le Dim 18 Avr 2010 - 17:59

ahlala a écrit:Pour te répondre Lanza, tu as sans doute raison, c'est l'engagement qui fait peur aux gens ... en général. Pourtant moi j'ai vraiment l'impression que c'est l'attachement que je refuse, ... je suis comme un cheval sauvage, je ne suis jamais là où on m'attend (quand je ne suis pas tout simplement enfermée chez moi dans mes livres)

Je pense qu'on a pas à passer de pacte quand on a décidé d'aimer, le pacte rassure ceux qui ont quelque chose à craindre (comme mon ex non zèbre sans doute)

Concernant votre discussion qui me fait penser au polyamour, je pense que c'est encore un reste de cette volonté post moderne de détruire les codes et us de la vie de couple, encore un truc de soixante-huitard qui me laisse pensive et surtout dubitative ...

Sur quelle base sont construits les codes et us de la vie de couple ? Le couple est-elle une construction souhaitable et la meilleure solution envisageable ?
Je ne crois pas.

Je ne vous juge pas, mais à mon avis *, il faudrait être capable d'aimer déjà une personne correctement avant de se disperser. Le commun des mortels (zèbres et non zèbres) n'aime personne plus que lui même et son état d'amour lors de la rencontre, le miroir que lui tend l'autre, il idéalise, projette et sublime l'autre (on est pas loin du syndrome bisounours) ... la véritable personne est ignorée et on assiste à un jeu de dupes où au fur et à mesure des mois (encore quelque chose de scientifiquement prouvé), les liens se délitent parce qu'on croit que "l'autre change", pire qu'on "a enfin ouvert les yeux" ... Pourtant quand on ouvre les yeux avec lucidité et bienveillance, l'autre n'a rien fait d'autre que d'être lui même. Nos petits plans ne servaient à rien ...

N'aimer personne plus que nous-même, je ne suis pas d'accord. C'est justement un déficit d'amour de soi qui conduit à aimer l'autre de cette façon, on attend de lui qu'il vienne compléter ce qui nous manque. Et le jour où on s'aperçoit qu'il ne nous complète pas, on se demande ce qui a changé chez lui. Pas sûr que ce soit de l'amour, j'appelle ça de la dépendance affective, dans laquelle on attend tout de l'autre, qui ne nous satisfait pas. Et c'est bigrement destructeur. Peut-être pour ça que tu ne veux pas t'attacher, d'ailleurs ?

N'aimer personne plus que nous même est nécessaire, c'est la condition requise pour être capable d'aimer l'autre, jusqu'à autant que nous même, mais surtout pas plus, sinon gare à la chute. (Mais ça, ça demande le développement de ce que je pense de l'estime de soi, de l'égoïsme et tutti quanti... Faudrait un bouquin).

Aimer l'autre, à mon sens, demande tellement d'énergie, de créativité, de patience, de tolérance et de volonté (oui même si c'est étrange) que c'est un peu prétentieux de dire qu'on peut en aimer plusieurs.
Quand on aime pour de vrai, et qu'il n'y a pas de dépendance, justement, ça vient tout seul et c'est beaucoup plus facile.

Ou bien on les Mal-aime (le mot n'existe pas mais je m'en fous) et on se grise dans le flot de la nouveauté, des découvertes et la quête de l'illusoire sensation de fusion des débuts (cumulés les "débuts" c'est un peu ça cette histoire de polyamour) ... j'appellerai ça de la toxicomanie affective, à courir les nouveaux shoots... à se demander si le polyamour n'a pas été inventé par un quelconque handicapé des transports amoureux, une personne qui se contente de faire la moitié du chemin en somme en pointant l'autre du doigt.

Je vois très bien ce que tu veux dire, pour l'avoir pensé à un moment. Mais depuis, ma définition du mot "amour" a changé, parce que j'ai réussi à vivre autre chose, par intermittence (avant de replonger), et qui est beaucoup plus satisfaisant que cet attachement limite maladif et destructeur qu'on appelle communément amour.


* j'insiste sur ce point : ce n'est que mon avis ... tout en m'attendant à une volée de bois blanc, ... je m'en fous aussi, je ne joue pas ma vie sur ce forum
Bouge pas, je cherche ma batte de base-ball. Wink
Lanza
Lanza

Messages : 1912
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 42
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude et délitement du couple? Empty Re: Zébritude et délitement du couple?

Message par ahlala le Dim 18 Avr 2010 - 18:12

On en revient au même débat toujours ... on ne pense pas différemment mais on joue sur les mots pour le plaisir ... je ne prends pas de plaisir avec une batte de base ball, c'est trop hard pour moi


Dernière édition par Un Fantôme le Jeu 22 Avr 2010 - 14:04, édité 3 fois (Raison : je n'aime pas quand on me "cite" ... je ne peux plus effacer mon message maintenant.)
ahlala
ahlala

Messages : 899
Date d'inscription : 08/02/2010
Age : 41
Localisation : Angers

http://www.acsis-pm.org/10Intro.html

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude et délitement du couple? Empty Re: Zébritude et délitement du couple?

Message par Lanza le Dim 18 Avr 2010 - 18:20

Ah non, ce n'est pas par plaisir de te contredire ou de jouer avec les mots. C'est au contraire d'essayer de bien définir ce que tu penses, pour être certain de l'avoir bien saisi.

Et effectivement, il faudrait définir ce qu'on appelle l'amour, c'est essentiel. J'y attache deux sens, qui n'ont rien à voir l'un avec l'autre :
- la dépendance à l'autre, sentiment très violent, qui se solde par la peur de le perdre, la frustration et qui fait faire n'importe quoi pour éviter de le perdre, ou demande un effort de dingue pour maintenir la relation.
- l'envie de continuer à partager des moments de bonheur avec une (ou plusieurs) personnes, qui est une sensation beaucoup plus légère, et donc plus agréable et constructive...
Lanza
Lanza

Messages : 1912
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 42
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude et délitement du couple? Empty Re: Zébritude et délitement du couple?

Message par ahlala le Dim 18 Avr 2010 - 18:22

Si l'intention que tu décris en première ligne est exacte ... c'est excellent et rassurant ... merci d'être comme ça.
ahlala
ahlala

Messages : 899
Date d'inscription : 08/02/2010
Age : 41
Localisation : Angers

http://www.acsis-pm.org/10Intro.html

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude et délitement du couple? Empty Re: Zébritude et délitement du couple?

Message par Invité le Dim 18 Avr 2010 - 18:23

Peut-être n'aimons-nous juste pas de la même façon Ahlala, ou ne voyons-nous pas le même Amour. Je ne sais pas ce que tu veux dire quand tu dis "aimer une personne correctement", je ne vois pas non plus de quoi tu parles quand tu dis que c'est "prétentieux" de pouvoir en aimer plusieurs... De quel amour parles-tu?

Expliquer ici ma définition de l'Amour risque d'être long. Si je tentais de résumer, je dirais que je ne vois pas l'Amour comme une espèce de fusion obligatoire où on se fond l'un dans l'autre. Pour moi, aimer, c'est d'abord accepter l'autre de manière inconditionnelle, accepter qu'il n'est pas et ne sera jamais autre chose que lui-même. En ce sens le mot "couple " est con, car il est "un", une seule "entité", or, pour moi, il est en réalité trois : toi, moi, nous (l'interface). Dans cette interface, on s'enrichit de nos différences, on partage, on cultive quelque chose qui n'appartient qu'à cette interface-là. Mais il reste le moi, et le toi. Si on les tue dans une fusion illusoire, on tue aussi l'interface, car elle ne s'enrichit plus de rien et on y tourne en rond.
Il peut néanmoins exister une autre interface à côté où l'on développera autre chose, je ne vois pas en quoi c'est gênant, du moment que toutes les personnes concernées ont la même vision des choses...

Enfin, je développerai peut-être à un autre moment, là je n'ai pas vraiment le temps, et je n'ai pas le sentiment que je serai comprise de toutes manières Sad

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Zébritude et délitement du couple? Empty Re: Zébritude et délitement du couple?

Message par ahlala le Dim 18 Avr 2010 - 18:36

.


Dernière édition par ahlala le Mar 20 Avr 2010 - 3:18, édité 1 fois
ahlala
ahlala

Messages : 899
Date d'inscription : 08/02/2010
Age : 41
Localisation : Angers

http://www.acsis-pm.org/10Intro.html

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude et délitement du couple? Empty Re: Zébritude et délitement du couple?

Message par Lanza le Dim 18 Avr 2010 - 19:11

ahlala a écrit:Si l'intention que tu décris en première ligne est exacte ... c'est excellent et rassurant ... merci d'être comme ça.
C'est bien le cas. Je n'ai pas d'intérêt à te prouver que tu as tort, et que tu te trompes, par contre, j'en ai bien à confronter mon point de vue avec le tien, c'est comme ça que j'avance.

Le problème de la définition de l'amour ne m'est apparu qu'en écrivant, et comme je réfléchis en même temps, c'est pas très structuré. Mais c'est ça un débat : opposer des points de vue, s'apercevoir parfois qu'on ne parle pas de la même chose, et s'en assurer pour poursuivre. L'opposition n'est pas forcément une agression, et je n'ai pas (enfin plus) besoin d'avoir raison à tout prix. Au contraire, c'est comme ça que j'ai évolué ces derniers temps, en trouvant là où je m'étais trompé.

Le point de vue que tu as sur le temps que ça prend est intéressant, et je me demande si le désaccord n'est pas plutôt là, finalement. Tu pars de l'idée que le couple est un "emploi à plein temps", voire implique une vie commune, si je ne m'abuse. Sauf que d'une part, ça n'est pas toujours possible, et d'autre part, ça n'est pas forcément ce que l'on souhaite.

Exemple extrême : je communique régulièrement avec une femme, mais qui a la mauvaise idée d'habiter au Canada. Si on se revoyait, il se passerait probablement quelque chose (parce qu'on s'est loupés la dernière fois), mais est-ce qu'on construirait un couple ? Rien n'est moins sûr. Et pourtant je l'aime, et j'ai envie de partager des moments, des projets avec elle. Mais ni elle ni moi n'avons envie de passer notre vie à attendre qu'une vie commune soit possible. S'investir à plein temps dans ce genre de relation à distance est casse-gueule.

Autre exemple, celui des emplois du temps incompatibles. L'un des deux doit-il sacrifier une partie de ce qu'il est (sa vie professionnelle) pour maintenir coûte que coûte un couple à plein temps ?

Ou bien existe-t'il un autre choix ?
Lanza
Lanza

Messages : 1912
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 42
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude et délitement du couple? Empty Re: Zébritude et délitement du couple?

Message par ahlala le Dim 18 Avr 2010 - 19:32

bla


Dernière édition par ahlala le Mar 20 Avr 2010 - 3:18, édité 1 fois
ahlala
ahlala

Messages : 899
Date d'inscription : 08/02/2010
Age : 41
Localisation : Angers

http://www.acsis-pm.org/10Intro.html

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude et délitement du couple? Empty Re: Zébritude et délitement du couple?

Message par ahlala le Dim 18 Avr 2010 - 19:33

.


Dernière édition par ahlala le Mar 20 Avr 2010 - 3:22, édité 2 fois
ahlala
ahlala

Messages : 899
Date d'inscription : 08/02/2010
Age : 41
Localisation : Angers

http://www.acsis-pm.org/10Intro.html

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude et délitement du couple? Empty Re: Zébritude et délitement du couple?

Message par Invité le Dim 18 Avr 2010 - 19:53

Euh... je n'étais pas en opposition... ni latente, ni rien...
je te disais juste que pour moi, en moi, il y avait certains moments de ma vie ou vivre ça avait été possible, que probablement ce serait de nouveau possible, que je ne me sentais pas "prétentieuse" pour autant (et si tu savais ce que je pense de 68... bref).
Je ne contrains tout simplement pas mes ressentis quand ils arrivent à se cadrer dans un truc juste parce que c'est habituellement admis qu'on aime qu'une personne à la fois. C'est une question de fonctionnement, nous n'avons pas le même voilà tout, rien d'opposant là dedans, ni d'effet "pensée libérale", ni de désir d'aller à contre courant... juste moi et ce que je ressens.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Zébritude et délitement du couple? Empty Re: Zébritude et délitement du couple?

Message par Lanza le Dim 18 Avr 2010 - 20:04

Les raccourcis et interprétations sont inévitables. Par contre on peut les éclaircir, mais une fois qu'on a mis le doigt dessus, seulement.

J'essaie de comprendre les raisons qui font que tu ne penses pas qu'on puisse pas aimer plusieurs personnes à la fois. Je ne cherche pas à te convertir, tu penses ce que tu veux. Je cherche à ce que tu donnes les arguments, qui me permettraient de comprendre ton point de vue, à comprendre comment il est construit, parce que pour l'instant, ça m'échappe.

Maintenant, effectivement, si tu ne veux pas en débattre, on n'est pas sur la même longueur d'ondes. Au final je cherche si objectivement l'exclusivité en amour est la meilleure solution pour l'épanouissement de l'homme (morale et principes mis à part), ou si c'est néfaste, ou si ça reste un choix, ou... Enfin voilà, c'est une question existentielle de zèbre, quoi.

(Quant à savoir si c'est une idée "nouvelle", "libérale" ou "moderne", voire post 68arde, je m'en tripatouille les badigoinces, et ça n'a strictement aucune influence sur ce que je peux en penser. Les valeurs morales, les modes et les principes ne m'intéressent pas. Il y en a suffisamment qui sont contre productives, voir destructrices.)

Mais bon, là on entre dans un dialogue de sourds, donc il vaut mieux effectivement mieux arrêter.

Edit HS : et j'en viens à une autre question existentielle du coup. Comment faire en sorte pour que les gens cessent de penser que je veux les convertir, quand je cherche simplement à les comprendre et à échanger un raisonnement ? Crying or Very sad
Lanza
Lanza

Messages : 1912
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 42
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude et délitement du couple? Empty Re: Zébritude et délitement du couple?

Message par ahlala le Dim 18 Avr 2010 - 20:36

.


Dernière édition par ahlala le Mar 20 Avr 2010 - 3:22, édité 2 fois
ahlala
ahlala

Messages : 899
Date d'inscription : 08/02/2010
Age : 41
Localisation : Angers

http://www.acsis-pm.org/10Intro.html

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude et délitement du couple? Empty Re: Zébritude et délitement du couple?

Message par Lanza le Dim 18 Avr 2010 - 21:06

[quote=ahlala]Je suis peut être naïve, mais je ne ressens pas toujours la nécessité de discuter un point de vue ... tu comprends ?[/quote]

J'avoue que j'ai un peu de mal à comprendre... En tout cas, je ne fonctionne pas comme ça. Je dois être trop curieux. Quand quelqu'un a un point de vue différent du mien, j'essaie de comprendre comment il est construit, d'où il vient, des fois que ça puisse invalider ou compléter le mien, ou encore que l'autre trouve des failles dans mon raisonnement à moi. C'est pour ça que je ne parviens pas à me satisfaire d'un avis brut de décoffrage. Mais soit.

alors on aurait pu résumer : "pour moi c'est possible d'aimer plusieurs personnes" "pour moi non" ... et voilà !

Et j'aurais retenu un formidable "Oui, mais pourquoiiiiiii ?" Laughing
Bon, ça doit être maladif, ce besoin que j'ai de comprendre...

Et non, ce n'est pas histoire d'avoir le dernier mot. Je ne me suis pas senti jugé, pas plus que je n'ai cherché à juger. Ni à avoir raison, juste à comprendre.

[quote=ahlala]Parfois je lis des choses énormes, et bien je n'y réagis pas.[/quote]
Si c'est énorme, il n'y a rien à en apprendre, donc oui, je fais pareil.

Paix et amour à toi aussi Smile
Lanza
Lanza

Messages : 1912
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 42
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum