Ahem... bonjour ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ahem... bonjour ?

Message par A-snake le Jeu 19 Juil 2012 - 0:15

Comment faire une bonne présentation ? être originale sans en faire des tartines et faire fuir son lecteur (ami du soir, bonsoir !), comment s'exprimer sans tomber dans la déprime ou la colère ? Comment parler de soi, de sa zébritude sans dérouler tout sa vie ? Compliqué. Voilà, c'est ça. Je suis compliqué, mon monde est compliqué, mon comportement est compliqué, bref. On pourrait continuer longtemps comme ça. mais bon, commençons par le début. J'ai 16 ans. Enfin, techniquement, parce que moi que autant l'impression d'avoir 16 ans que 12 ou 25, voyez ? L'an prochain je rentre en terminale L spécialité option des arts, après avoir fait un an d'art plastique. (oui je sais, c'est pas super intéressant mais c'est pour aider à cerner le personnage..) j'aime le chocolat chaud, Ottawa, le cirque, les romans de Tolstoï, les mots compliqués et leur musiques, les habillements syncrétiques, Franquin, Coluche, la cuisine libanaise, les longues discutions, les parties de loup garous, le coeur de la nuit, les aéroports, l'aïkido, les magasines de photos, les tatouages, mais surtout j'adore, je ne pourrai me passer de musique (rock n' roll/métal de préférence). Et je suis végétarienne, ce qui n'a aucun rapport avec le reste.
A ce stade, vous devez vous demander ce que je viens faire là. Moi aussi. Enfin... J'avais 12 ans lorsque j'ai passé des test de Q.I. Des résultats bien supérieurs, ou moyennement supérieur à la moyenne de mon âge. Il faut préciser que je n'ai pas été testé parce que mes parents se sont aperçus que j'étais différente, non parce que quelqu'un a vu que je restai à l'écart à l'école, que mon surnom officiel était "dictionnaire" en primaire, que je m'ennuyais en classe ou que j'adorais découvrir ou apprendre. Non, j'ai été testé parce que j'ai un frère, de 3 ans mon cadet qui lui aussi s'ennuyait, réussissait plus vite, était mis à l'écart. La psychologue l'a testé et le verdict est tombé : précoce. Personne n'a expliqué ce que ça voulait dire, mais il a put être suivi, il a sauté deux classes et niveau scolaire il s'épanouit.
Vu qu'il était recommandé de tester la fratrie du nouveau zèbre, on m'a également fait passé les tests. très bien. Parce que jusqu'à là je pensais être une folle asociale sans espoir d'amélioration. A 12 ans, donc, je me retrouve précoce, surdoué. J'imaginais que l'on allait me guider un tant soit peu, expliquer aux profs, m'expliquer, j'allais peut être même pouvoir rencontrer des gens..comme moi ? En 4 ans, personne ne m'en a reparler, surtout pas mes parents. J'ai donc passé mes années de collège....normalement d'un point de vue extérieur : très bon résultats, élève s'exprimant en classe.. Une satané écriture maudites par les profs mais sinon.. Sinon ? j'étais seule, avec un bouquin, essayant de me faire la plus discrète possible tout en ne pouvant m'empêcher de contredire mes profs. Je me sentais perdue, enfermée dans une cage en verre, incapable de communiquer ou de comprendre. Décalé des gens de mon âge, en jet-lag, en trop, me sentant mieux dans les discutions d'adultes. Une pauvre conne, un monstre. Je ne vous raconte pas ça pour qu'on me plaigne, simplement je voudrais vous parler de la chance que j'ai eu à ce moment là. Au milieu de la quatrième, donc, je ne me levais le matin que dans le seul espoir de pouvoir rentrer chez moi le plus vite possible le soir. C'était infernal, un tas de question tourbillonnait dans ma tête, clairement je ne voyais pas le but de ma présence en ce bas monde. Un soir, ma mère m'a mit un prospectus dans les mains "ça pourrait t’intéresser" une brochure pour une associations organisant des échanges entre pays. J'ai sauté sur l'occasion de partir, loin. Le Canada pour trois mois. ça m'a simplement sauvé la vie. J'ai appris des choses fondamentales qui me semblait incroyables : - j'avais le droit d'exister, de respirer, d'être.
- j'avais le droit de m'aimer et d'être aimer.
- mes différences étaient des richesses. (le jour où mon professeur de littérature canadien remarquant mon écriture à déclarer "a mais ce n'est pas grave, il faut que je m'habitue à ta façon d'écrire." fut une libération)
A mon retour, je n'avais envie de d'une chose (à part y retourner séance tenante..) sortir de la voie qui m'était tracé et trouver un lycée où je pourrai vivre. Je vous passe mon année de seconde et la découverte de la sensation d'amitié, de groupe soudés autour de différences, pour arriver à maintenant, à ma fin de première (parce que cette présentation s'étire et doit commencer à être ennuyante..)
En rentrant au lycée, je me suis fait une promesse: je n'ouvrirai plus la bouche en cours, ça me permettrait d'éviter la réputation d'intello. ça a moyennement marché, "mais si vous la savez la réponse, VOUS, je le sais bien, allez dit-le à la classe !" mais dans l'ensemble... Le problème ? je recommence à me poser des questions sur mon identité, et je recommençai à péter les plombs. Disons, que j'emmagasine pas mal de trucs et au bout d'un moment je pleure, je hurle, je détruit, je blesse ce qui a autour, moi. Bref, un vrai cadeau. Pourquoi maintenant en particulier ? Parce que si j'ai appris à ne pas tenter de plaire au gens à tout prix, je ne peux pas m’en pécher d'en admirer certains (au hasard, le quatuor composant le groupe de rock du lycée ?) et quand je suis ignoré par ceux-ci, même en fessant des grands signes des bras..Bah... c'est un peu frustrant..(quoique ça peut donner lieu à des situations cocasses. Ils sont incapable de retenir mon prénom, ce qui fait que quand j'ose dire bonjour, la réponse peut se résumer à "bonjour, ...L...u...e ..i" déjà 4 lettres retenus c'est pas mal..) mais je m'égare, donc, je sais bien qu'admirer des gens incapables de retenir 6 lettres dans le bon ordre, c'est un peu stupide, mais bon j'y peut rien, ils arrivent à faire vaciller le peu de confiance en moi, le peu de stabilité émotionnelle en réalisant un de mes rêves : fonder un groupe. Bah oui, je tuerai pour être à leur place. Comme vous pouvez le remarquer niveau relationnel hormis 6,7 super potes, c'est pas Byzance. Mais à l'intérieur c'est pire, je m'interroge de plus en plus sur ce que je suis, j'ai un vide dans la poitrine qui se creuse, je sais pas ce que je vaut, ce que je veut, peut faire. Je suis en colère et j'ai terriblement peur. peur des autres, peur de moi. Je suis un monstre, posée sans but. J'ai l'impression d'être face à un mur, d'être enfermée. Malgré moi, on me voit comme une fille timide, effacé, doué à l'école et c'est a peu près tout. Ce n'est pas ce que je suis, j'ai l'impression d'exploser de l'intérieur, de frapper sur des portes barricadés, de tourner en rond, de ne pas pouvoir avancer. Depuis quelques jours, je suis complètement instable, j'ai acheté un livre sur les adultes surdoués, c'est libérateur de se reconnaître mais ça amène de nouvelles questions. Questions que j'ai eu tort de poser à mes parents: pourquoi mon père ne me disait jamais rien, ne me félicitait jamais, ne m'avais jamais pris dans ses bras ? (jusqu'à peu, j'étais incapable de me laisser toucher par qui que se soit, j'avais instinctivement un mouvement de recul) pourquoi m'a t'on laissé avec mon diagnostic de précocité sans jamais en reparlé ? (ma mère parle de "différences" et mon père dit que je suis "très intelligente") pourquoi je suis ce que je suis ? pourquoi, pourquoi ? j'ai l'impression de devenir folle.... La réponse de mes parents ? Il faut que je fasse des efforts, que j'avance et que j’arrête de me questionner sur ce que je suis. Il faut vivre avec ses différences et c'est tout. Je sais pas... j'aurai juste voulu qu'on se penche un peu sur moi, qu'on me demande ce qui me fessait souffrir, qu'on m'aide.. C'est peut être trop demandé.. Quoi qu'il en soit.. je suis retombé dans un période de pleurs/déprime/colère. J'ai l'impression d'être enchaîné, je ne comprend même pas mon cerveaux, mon ressenti... J'ai juste envie de vivre en étant moi, sans tout ce fatras, sans ce poids qui m'empêche d'avancer. Je survis à ce marasme d'abord grâce à la musique mais surtout grâce à mes amis et à mon petit ami (tout mon contraire, et qui a réussit à me faire sortir de ma coquille et m'a transformé.. ) je souhaite à chacun d'avoir un soutien et une présence comme la leur..
j'ai découvert ce forum il y a peu.. en lisant de nombreux fils j'ai senti la révolte, la colère me gagner mais le plus souvent les larmes me sont venus aux yeux en me reconnaissant dans de parfaits inconnus en les comprenant ... Je ne sais pas ce que je cherche ici, une dernier espoir de réponses ou d'avis ou du moins un havre, un lieu où je pourrai être un peu moins à l'écart.. si vous m'accepter..

Voilà, je m'excuse platement d'avoir étaler ainsi ma vie, d'avoir étirer une présentation banale..

A-snake
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 26
Date d'inscription : 18/07/2012
Age : 21
Localisation : st étienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ahem... bonjour ?

Message par Guard 'n wall PB le Jeu 19 Juil 2012 - 0:46

Il est cruel de laisser des enfants abandonnés à leur sort sans les soutenir ni rien leur expliquer... Bien sûr il n'y a que toi qui peut trouver tes réponses, mais un guide et un peu d'aide sont toujours appréciables Smile
Vu l'heure je vais faire court...
Pose tes valises, respire un bon coup. Nous t'accueillons à bras ouverts. Tu es ici chez toi. N'hésite pas à poser toutes les questions que tu veux, à réagir...

Bienvenue, j'espère que tu trouveras ici, à défaut d'une réponse, l'aide dont tu auras besoin Smile

Guard 'n wall PB
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1960
Date d'inscription : 03/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ahem... bonjour ?

Message par Teotl le Jeu 19 Juil 2012 - 1:38

Bienvenue Wink

Teotl
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 861
Date d'inscription : 19/04/2011
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ahem... bonjour ?

Message par toxic-paradise le Jeu 19 Juil 2012 - 16:11

Smile Bienvenue à toi !

toxic-paradise
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 423
Date d'inscription : 08/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ahem... bonjour ?

Message par A-snake le Jeu 19 Juil 2012 - 22:00

wooh, j'ai vraiment pondu un pavé oO (on se rend pas compte en écrivant..)
en tout cas merci beaucoup à vous de m’accueillir Smile

A-snake
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 26
Date d'inscription : 18/07/2012
Age : 21
Localisation : st étienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ahem... bonjour ?

Message par Invité le Ven 20 Juil 2012 - 8:58

Salut salut! Ce qui m'a frappé dans ton histoire c'est l'envie que tu as de t'échapper de ce qui te rend malheureuse, tu as l'air d'avoir une telle volonté!

Je te fais un mini câlin (comme c'est pas ton truc :-) ) Long hug

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ahem... bonjour ?

Message par Harpo le Ven 20 Juil 2012 - 9:29

Bienvenue A-Snake ! Ta présentation est pleine d'énergie et d'espoir, en effet ! Ça fait plaisir à lire.

A-snake a écrit: A 12 ans, donc, je me retrouve précoce, surdoué. J'imaginais que l'on allait me guider un tant soit peu, expliquer aux profs, m'expliquer, j'allais peut être même pouvoir rencontrer des gens..comme moi ? En 4 ans, personne ne m'en a reparler, surtout pas mes parents. J'ai donc passé mes années de collège....normalement d'un point de vue extérieur : très bon résultats, élève s'exprimant en classe.. Une satané écriture maudites par les profs mais sinon.. Sinon ? j'étais seule, avec un bouquin, essayant de me faire la plus discrète possible tout en ne pouvant m'empêcher de contredire mes profs. Je me sentais perdue, enfermée dans une cage en verre, incapable de communiquer ou de comprendre. Décalé des gens de mon âge, en jet-lag, en trop, me sentant mieux dans les discutions d'adultes. Une pauvre conne, un monstre.

Mais... Quand je lis ça j'ai l'impression de lire mon histoire, ma scolarité. Rien d'anormal ici après tout. Mais moi, c'était en 1974/75 ! Il y a presque quarante ans de ça ! Et rien n'a changé depuis ? L'éducation nationale n'a aucune solution, aucune proposition pour ces élèves là ? C'est la seule responsabilité des parents, et c'est tout ?

Edit : j'ai écrit ça sans avoir fini de lire ta présentation, c'est fait, et je peux te dire qu'elle n'est pas banale. Enfin si, dans le fait que ce que tu racontes est très banal ici. Mais non, dans le fait que tu exprimes à la perfection tous ces sentiments : le questionnement, la colère, les larmes. Bravo !

Spoiler:
Juste un petit point sur l'orthographe : fais un peu gaffe quand même... Écrire fessait ou fessant pour le verbe faire, ça prête trop à confusion Smile

Harpo
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5769
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 54
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ahem... bonjour ?

Message par Saphodane le Ven 20 Juil 2012 - 11:32

Bah tu vois... Malgré le fait que ça soit effectivement un pavé (dans le sens compact et tout), j'me suis lancée, et finalement, je t'ai lue d'une traite, sans difficulté. Malgré quelques coquilles d'orthographe qui retiennent un peu trop longtemps l'attention (fessait xD), tu écris très bien !

Je me reconnais aussi un peu dans ce que tu racontes de toi, la cage de verre, l'écriture... Quand j'étais gamine, j'avais une écriture qui partait dans tous les sens. On me disait qu'elle était brouillon. D'autant que comme je faisais pas mal d'erreurs et que je raturais, ça rajoutait au truc. Puis j'ai développé des TOCs, je repassais plusieurs fois sur certaines lettres, pour bien fermer les a ou les o, par exemple.

On m'a dit qu'il fallait que j'arrête d'écrire au stylo à bille, et que je passe au stylo plume à encre effaçable. Je me retrouvais systématiquement - et encore maintenant, quand j'essaye, d'ailleurs - avec les doigts tout bleus. Et des traces d'encre partout sur la feuille et sur la tranche de la main. Je crois que les gens ne se rendent pas compte d'à quel point c'est difficile... xD

On me disait aussi "tu es dans ta tour d'ivoire". D'où résonance avec cage de verre...

Tu es en souffrance, mais ça a l'air d'aller malgré tout sur la bonne voie, ne serait-ce que parce que, finalement, tu es bien entourée ! Tu as déjà choisi ta voie alors ? Pour après ?... Dans mon cas, l'entrée dans un lycée en section arts appliqués a été MA libération. Même s'il a fallu que je redouble ma première pour vraiment me sentir à l'aise, en contact avec des personnes très libres et ouvertes.

Dans tous les cas, bon courage pour la suite, bonne découverte du forum, bienvenue !

Saphodane
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3002
Date d'inscription : 24/01/2012
Age : 31
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ahem... bonjour ?

Message par A-snake le Ven 20 Juil 2012 - 13:07

@ anne-so : oh, heu.. Je n'avais jamais vu ça comme de la volonté mais, merci ! Smile et pour les câlins je commence à m'habituer Long hug

@ harpo : ce n'est peut-être pas partout pareil, mais en tout cas dans ce que j'ai vécu (et mon frangin de son côté), il n'y avait aucune "proposition" pour nous. On nous renvoyait systématiquement que si nous étions si doué, nous aurions forcement d'excellents résultats et qu'il n'y avait pas lieu de s’inquiéter... Mes profs ne comprenaient pas que je ne veuille pas me mettre plus en avant par rapport à la classe..
merci, je n'ai pas l'impression d'avoir su exprimer mes sentiments de façon claire mais, si c'est le cas alors tant mieux Smile

@ saphodane : j'ai tendance à pas mal raturer moi aussi, mais c'est marrant dès la primaire on m'a interdit d'utiliser des stylos encres et forcée à écrire au stylo à bille contrairement à toi. En maternelle j'ai commencé à écrire de la main gauche mais mon institutrice me faisais faire des lignes d'écritures de la main droite pendant la récré.. Ce que ça pouvait m'embêter ... Rolling Eyes
J'ai pas d'idée définitive pour la suite.. j'ai vraiment pas envie de continuer dans le circuit habituel (fac' etc..) donc... plutôt voyager, faire de l'humanitaire, voire ce que je peux faire de l'art.. On verra Very Happy
moi aussi, ma seconde fut une étape importante, tant pour mes cours d'arts que pour mes amis..

Pour les fautes, je m'excuse platement.. J'ai tendance à écrire phonétiquement (ce qui rend fou mes profs XD) et il faut que je me surveille Embarassed

J’appréhendais un peu de m'inscrire sur le forum mais finalement ça me met du baume au coeur de lire vos messages de bienvenue.. merci ! Smile

A-snake
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 26
Date d'inscription : 18/07/2012
Age : 21
Localisation : st étienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ahem... bonjour ?

Message par Saphodane le Ven 20 Juil 2012 - 14:11

Je vous envie tous de vouloir bosser dans l'humanitaire. Moi suis devenue trop misanthrope, et puis y'a trop de misère, j'y arriverais pas. Mais y'a Bliss, par exemple, qui est en Bolivie pour aider les enfants de mineurs. Y'en a d'autres aussi. Voir avec eux pour un retour d'expérience ? Surtout qu'apparemment, voyager ne te pose pas de problème, tu gères le déracinement, alors franchement, profite !

Saphodane
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3002
Date d'inscription : 24/01/2012
Age : 31
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ahem... bonjour ?

Message par A-snake le Ven 20 Juil 2012 - 15:55

C'est vrai que partir au Canada ne m'avais pas posée de problèmes.. Mais, maintenant que j'ai des amis qui compte , un petit ami, j’appréhende un peu plus.. on verra bien.. Si il y a des témoignages de missions humanitaires, ça serait effectivement chouette à lire Very Happy

A-snake
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 26
Date d'inscription : 18/07/2012
Age : 21
Localisation : st étienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ahem... bonjour ?

Message par TiZ le Jeu 26 Juil 2012 - 18:23

Salut, bienvenue !
Enfin une "jeune" de Sainté ! cheers

TiZ
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 39
Date d'inscription : 12/04/2012
Age : 20

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ahem... bonjour ?

Message par A-snake le Ven 27 Juil 2012 - 22:53

hello Smile
tu es sur st é aussi ?

A-snake
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 26
Date d'inscription : 18/07/2012
Age : 21
Localisation : st étienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ahem... bonjour ?

Message par TiZ le Sam 28 Juil 2012 - 8:51

Pas exactement, mais à une quizaine de kilomètres !

TiZ
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 39
Date d'inscription : 12/04/2012
Age : 20

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ahem... bonjour ?

Message par camdav le Sam 28 Juil 2012 - 9:23

Bienvenue !! Smile

camdav
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 91
Date d'inscription : 15/07/2012
Age : 21
Localisation : Boulogne

http://camcook.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ahem... bonjour ?

Message par A-snake le Sam 28 Juil 2012 - 18:06

@tiz je suis interne a sainté durant l'année scolaire mais le reste du temps je vis à une trentaine de km alors bon... ^^

@camdav : merci ! Very Happy

A-snake
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 26
Date d'inscription : 18/07/2012
Age : 21
Localisation : st étienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ahem... bonjour ?

Message par Gaga Marmotton le Sam 28 Juil 2012 - 18:12

Bienvenue A-snake Smile

Gaga Marmotton
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 263
Date d'inscription : 03/07/2012
Age : 28
Localisation : Tournai (Belgique)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ahem... bonjour ?

Message par A-snake le Dim 29 Juil 2012 - 21:01

merci beaucoup Very Happy

A-snake
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 26
Date d'inscription : 18/07/2012
Age : 21
Localisation : st étienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ahem... bonjour ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:51


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum