Empathie musicale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Empathie musicale

Message par Invité le Dim 15 Juil 2012 - 22:05

Bonjour,

déjà je dois dire que je ne savais pas trop comment nommer ce topic, j'ai mis un titre qui s'en rapproche le plus mais qui ne me satisfait pas vraiment.

Voila j'aimerais attirer votre attention sur quelque chose que je ressens en ce moment et je voudrais savoir si cela vous est familier.

Tout d'abord pour commencer simplement, depuis la naissance de mon fils surtout (il y a 3 ans) mais déjà un peu avant, mes sens on eu tendance à se sensibiliser davantage et aussi à attirer davantage mon attention qu'avant. Ma vue : mes yeux se fatiguent plus vite, les lumières fortes me font très vite mal, alors que la luminothérapie me fait en principe un bien fout, le simple faire d'allumer le simulateur d'aube que je me suis acheté ma causé des douleurs dont j'ai mis des jours à me débarrasser, je ne peu même pas m'en servir. Mon ouie : alors que durant des années j'ai dormi facilement a coté de ma compagne, je dois dorénavant porter des bouchons auditifs, sa respiration parfois un peu forte m’empêche de dormir et les nuisances sonores de mon environnement familiale et professionnel m'affecte nerveusement bien plus qu'avant. Mon odorat se met a me généré des effet "madeleine de Proust" sitôt que qu'une odeur propre a des moments de mon enfance arrive par hasard à mes narines. Je suis aussi en permanence sous anti-staminique : aucune allergène connu repéré mais sans médicament les symptômes sont là. Ma peau aussi est devenue plus sensible, j'ai développé 2 types d'eczéma différents et j'ai une zone précise du cou ou je ressent tout de suite une brûlure au contact de certains tissus mais impossible de savoir quel tissu me fait réagir et surtout seulement à ce point là.

Mais ce qui me bouleverse en ce moment surtout c'est l'effet nostalgique et profondément émotif de certaines musiques sur moi, je me sens nostalgique (je ne vois pas d'autre mots même si il ne colle pas vraiment) d'une période que je n'ai même pas vécu !

Certes j'ai une formation d'historien donc j’associe des images et des faits via des musiques d'époque mais je me met à apprécier avec une douce sensation de mélancolie des chansons des années 50, 60 ou 70 alors que je suis né en 1975 ! Cela a commencé avec le disco il y a quelque mois et là je remonte progressivement en arrière alors que ce sont des chansons qu'ont connu et apprécié mes parents !
Et cette impression est parfois tellement puissante, sans doute mon imaginaire créatif ou mes association d'idées lié à mon savoir historique et documentaire fait que... aussi fou que cela soit à dire, quand j'entends certaines chansons typique de l'époque, j'ai l'impression d'être cette époque. Sans pouvoir préciser mieux cette sensation, cette bizarre intimité. C'est complètement fou a dire, cela semble tellement prétentieux à dire mais je n'arrive pas à qualifier autrement cette impression. Faites moi entendre "All along the watch tower" de Jimmy Andrix et je suis la guerre du Vietnam. Faites moi entendre "San Francisco" de Scott Mackenzie je suis "Woodstock"...
C'est très fort de dire "je suis" mais je n'arrive pas à qualifier autrement cette impression.
J'entends l'hymne national de l'U.R.S.S. chanté par les coeurs de l'armée rouge je suis "L'union soviétique".

C'est bizarre, incongru, pas désagréable mais un peu déconcertant.
Je précise aussi que je pense être en pleine dépression de fond depuis un moment, je reviens vers le passé de diverses façons, je suis assez pessimiste, j'essais de retrouver des sensations passée de plaisir lié a des lectures ou séries TV...

Je me demande si je ne suis pas un peu "fou" au travers de cette exaltation...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Empathie musicale

Message par Harpo le Dim 15 Juil 2012 - 22:15

Pourquoi fou ?

C'est un sentiment partagé en grande partie de mon côté. Je me transforme à la vitesse grand V en madeleine à l'écoute de la chanson la plus insignifiante pour peu qu'elle me remémore un souvenir, un lieu, une personne, un sentiment. Madeleine à double titre, celui du souvenir et des larmes. On peut donc effectivement nommer cela nostalgie Wink

Je l'attribue à un moment particulier de ma vie : la découverte de ce lieu et de cette "zébritude" offrant une nouvelle grille de lecture sur ma vie passée, présente et future ; cette découverte coïncidant à un moment charnière où je me pose et réfléchis, entre deux aventures, l'avant et l'après.

Aussi à un sentiment étrange et fondamental de reconstruire toutes les pièces du puzzle afin de retrouver, reformer, ce que j'avais perdu en grande partie dans le doute et la confusion : mon identité.

Harpo
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5769
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 54
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Empathie musicale

Message par Invité le Dim 15 Juil 2012 - 22:31

Je connais ce sentiment, mais plutôt avec des épisodes de ma vie, auxquels tel morceau est attaché d'une manière tellement forte que je ne peux qu'appeler ça la machine à remonter le temps. J'ai immédiatement, et de manière irrépressible, le décor devant l'écran mental, les odeurs, les visages des personnes et leur voix, mais aussi les ressentis de cette époque, eût-elle vingt ou même trente ans. (Comment je le sais ? Parce que ça n'a pas changé en 30 ans. En général une telle association se fait presque sur le moment, et elle perdure, intacte, sauf si je me mets à en abuser, auquel cas elle s'affadit un peu, et généralement il suffit de reprendre un autre morceau du même disque pour la retrouver intacte).

Mais cela m'arrive aussi tel que tu le décris. J'aime beaucoup la musique ancienne; il y a quelque temps j'ai acheté un CD appelé "Chants de l'Eglise de Rome" qui contient des chants de la liturgie catholique encore plus archaïques que le grégorien - qu'on a continué à utiliser à Rome très tard, jusqu'au XIIIe, alors que partout ailleurs on avait introduit le grégorien puis la polyphonie. Certaines de ces pièces remontent au septième siècle - ancienneté fascinante, siècle obscur, méconnu... et bien à l'écoute je me suis vu téléporté dans le Baptistère de Poitiers (qui remonte au Ve) ou en tout cas dans une de ces humbles églises quadrangulaires, de maçonnerie vaguement à la romaine, en présence de prêtres en blanc assemblés dans la pénombre.

Une machine à remonter le temps sonore, moins musicale mais frappante, ce sont les messages de Radio-Londres, comme on peut en écouter ici : http://doctsf.com/bbc/messages.php
Avec la friture, l'émission faible, tout juste audible, et surtout la ritournelle cliquetante du brouillage allemand en surimpression, quelle plongée dans la pénombre d'une cave éclairée par une maigre ampoule, les hommes au profil en clair-obscur tendant l'oreille vers le poste, tendus comme des arcs, à l'idée du message libérateur, mais aussi du galop des bottes de la Gestapo qui peut-être a repéré le rendez-vous...

Je pense qu'on ne voyage pas sans un certain risque dans d'autres temps, fussent-ils les nôtres, mais la puissance d'évocation du cerveau est ici, réellement, fascinante...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Empathie musicale

Message par Invité le Dim 15 Juil 2012 - 23:24

Personnellement, j'ai aussi vécu ce genre de situations avec la musique. Je me demande d'ailleurs si ce n'est pas pour me protéger de mes émotions que j'en écoute moins. Il me semble que cela active énormément mon imaginaire, avec des émotions fortes qui y sont associées et une activité motrice (je bouge, respire...).

Mais ce qui m'a toujours surpris, c'est le "vécu de guerre" que j'ai toujours ressenti. Mes parents étaient des gens très durs qui trouvaient important de nous "informer" des faits des guerres mondiales. Cela parait partir d'un souci d'éducation, mais il n'y avait aucun filtre. Ils n'en ont toujours pas d'ailleurs.
J'ai donc vu le fils "Holocauste" avant 8 ans. Ce film est d'une violence inouïe déjà pour un adulte, alors un enfant petit... Je vivais toutes les scènes, percevant finement les ressentis des prisonniers, les drames. Ce film est très bien fait. J'ai parfaitement compris ce qui se jouait au niveau du drame humain. Plus tard, durant des vacances, nous avons visité l'ossuaire du Douémon, j'avais à peu près le même âge. J'étais touchée par les centaines voire milliers de croix blanches qui entourent le site. Je savais que chacune représentait une personne, décédée... Je n'ai pas le souvenir d'avoir gambadée joyeusement sur la jolie pelouse. Je me souviens de tous ces tas d'os entassée... des fémurs... des crânes...

J'ai eut ce ressenti de guerre pendant des années, comme si je l'avait vécue.
Je me rend compte aujourd'hui que c'est cette capacité d'empathie et cette sensibilité qui me faisaient ressentir tout cela.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Empathie musicale

Message par Invité le Lun 16 Juil 2012 - 6:34

Intéressant, ce qui est curieux c'est que chez moi ces sensation sont apparues avec le temps ces dernières années.
Il y 10 ans je pouvais visionner De Nuremberg à Nuremberg avec détachement, maintenant j'ai du mal car automatiquement, instinctivement, avec le couple musique/image, je ne peux faire autrement que me mettre à la place émotionellement, des victimes.

Ahh Radio Londres... "Ici Londres, les Français parlent aux Français... mais tout d'abord quelques messages personnels..."
"Et les sanglots longs de violons de l'automne, bercent mon coeur d'une langueur monotone".
"Radio Paris ment, radio Paris ment, Radio Paris est Allemand...."

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Empathie musicale

Message par Guard 'n wall PB le Lun 16 Juil 2012 - 6:52

Je connais la même chose avec l'odorat. Quand je sens une odeur particulière (ce n'est pas tous les jours, mais ma plus jeune enfance s'est déroulée ailleurs), je m'arrête. J'essaie, j'ai besoin de sentir plus pour ressentir plus fort. Je suis ramené dans le passé, je ressens quelque chose de fort mais aussi une sorte de "frustration" de ne pas pouvoir "aller au bout" de cette sensation (peut-être la barrière physique?).
Pour la musique, j'ai été surpris de ressentir exactement la même chose lorsque je m'en suis rendu compte. Et cela me le fait depuis plusieurs (j'allais dire de nombreuses mais c'est peut-être exagéré^^ Une bonne quinzaine en tout cas) années. Que j'ai connu l'époque associée ou non...
Je ressens quelque chose de similaire parfois en regardant certains bâtiments anciens. Je m'imagine l'époque de leur construction (enfin juste après), les moments de leur fonctionnement lorsqu'il s'agit d'un vieux bâtiment industriel délabré (je pense notamment à ces bâtiments en briques rouges du XIXème) et j'ai l'impression de presque y être (il manque toujours ce petit je ne sais quoi...).
Tout cela est très difficile à décrire... Et je n'ai pas de formation particulière en histoire (donc moins sujet à une quelconque association d'idées qui y serait liée) contrairement à toi Hari Seldon, premier psychohistorien de...bah de l'histoire Smile

Guard 'n wall PB
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1960
Date d'inscription : 03/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Empathie musicale

Message par Ethelred le Lun 16 Juil 2012 - 14:07

Idem pour moi aussi.
Certaines musiques m'inspirent des histoires complètes. Je me recueille presque en les écoutant. Depuis que je suis petite, c'est un gros traumatisme pour moi que quelqu'un interrompe une chanson que j'aime.
J'ai aussi quelque chose avec les boîtes à musique. Il m'a fallu des années pour être capable d'écouter une boîte à musique sans pleurer.

Je suis hypersensibles aux odeurs, aux parfums. Impossible de supporter l'after-shave ou les parfums forts. Je suis incapable de rester dans une pièce avec quelqu'un de trop parfumé.
Quand je rencontre quelqu'un, je le scanne autant avec les yeux qu'avec le nez. J'écoute la musique de sa voix, aussi.

Et puis il y a les films. Je vis les scènes d'une façon terrible. A un point tel que je ne supporte que les comédies et les films d'animation.
Impossible de regarder le journal télévisé tellement les images me font mal.

Et enfin, il y a les lieux. Ceux qui "vibrent bien" et ceux qui "ne vibrent pas bien", à défaut d'un meilleur terme...

C'est un peu comme si on percevait les choses avec nos sens plutôt qu'avec notre cerveau. Parfois ce serait utile de pouvoir ouvrir et fermer toutes ces perceptions selon les situations!

Ethelred
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 70
Date d'inscription : 05/07/2012

http://www.norzgodz.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Empathie musicale

Message par Guard 'n wall PB le Lun 16 Juil 2012 - 14:32

c'est un gros traumatisme pour moi que quelqu'un interrompe une chanson que j'aime
Je n'ai jamais réussi à me résigner à couper une chanson (ni même un film d'ailleurs). Pour moi c'est un tout. Et c'est d'autant plus difficile lorsqu'on est transporté par ladite chanson ou musique. La cassure est trop brutal (je n'ai jamais aimé les medley dans les émissions télé où on change de morceau toutes les 15 secondes...). Quand je suis en voiture et que je sais que je n'aurai pas le temps d'écouter le prochain morceau, je coupe le CD avant qu'il ne commence (ou alors j'attends dans la voiture qu'il se termine).

Impossible de supporter l'after-shave ou les parfums forts
Malheureusement entre les parfums qui schlinguent et ceux qui se vident le falcon sur la truffe, on n'est pas toujours gâté...

Guard 'n wall PB
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1960
Date d'inscription : 03/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Empathie musicale

Message par Ethelred le Lun 16 Juil 2012 - 14:44

Gardenwall a écrit:Quand je suis en voiture et que je sais que je n'aurai pas le temps d'écouter le prochain morceau, je coupe le CD avant qu'il ne commence (ou alors j'attends dans la voiture qu'il se termine).

Tout à fait! Je fais la même chose! C'est la première fois que je trouve quelqu'un qui fait ça aussi, quel réconfort! Embarassed

Gardenwall a écrit:Malheureusement entre les parfums qui schlinguent et ceux qui se vident le falcon sur la truffe, on n'est pas toujours gâté...

Quand je me décide à acheter un parfum (très rare) je demande à la vendeuse de le vaporiser sur une languette de papier (surtout pas sur moi).
C'est un peu pour préserver mon intégrité olfactive, je pense Very Happy
Je porte donc le parfum une semaine dans ma sacoche avant de me prononcer ^^
Un parfum, ça en dit long sur une personne.
Mais peu de gens en tiennent compte. Tout doit trop souvent être aseptisé, inodore, incolore. Que reste-t-il à offrir à nos sens? On brouille les pistes!
Et parfois, on a l'impression que certains parfums sont conçus pour que le porteur puisse être suivi à l'odeur dans un rayon de plusieurs centaines de mètres Razz

Ethelred
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 70
Date d'inscription : 05/07/2012

http://www.norzgodz.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Empathie musicale

Message par Invité le Lun 16 Juil 2012 - 14:46

Mais peu de gens en tiennent compte. Tout doit trop souvent être aseptisé, inodore, incolore. Que reste-t-il à offrir à nos sens? On brouille les pistes!
Et parfois, on a l'impression que certains parfums sont conçus pour que le porteur puisse être suivi à l'odeur dans un rayon de plusieurs centaines de mètres

N'est-ce pas un peu contradictoire ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Empathie musicale

Message par Guard 'n wall PB le Lun 16 Juil 2012 - 14:53

C'est la première fois que je trouve quelqu'un qui fait ça aussi
Bisous ça fait des années et des années que je me fait prendre pour un gros abruti à cause de ça (parce que ce n'est pas seulement valable dans la voiture, mais cela va de soi). Genre dysfonctionnement cérébral. En fait ce sont les autres qui sont cons! Merci à toi d'exister et d'être ce que tu es Smile

Et parfois, on a l'impression que certains parfums sont conçus pour que le porteur puisse être suivi à l'odeur dans un rayon de plusieurs centaines de mètres
ou qu'on puisse vomir jusqu'à plusieurs centaines de mètres derrière lui..?
Parfum ou pas, l'odeur fait partie d'un tout. On ne peut pas la mettre à part du reste...

Guard 'n wall PB
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1960
Date d'inscription : 03/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Empathie musicale

Message par Ethelred le Lun 16 Juil 2012 - 14:59

Hahaaaaa on est deux! Bingo! cheers
Mais que j'aime ce forum où l'on peut enfin exprimer ces choses que l'on vit...et qui nous permet de trouver les gens qu'on avait perdu l'espoir de rencontrer un jour!
Merci d'exister ausssiiii sunny

Ethelred
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 70
Date d'inscription : 05/07/2012

http://www.norzgodz.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Empathie musicale

Message par Invité le Lun 16 Juil 2012 - 15:02

Je crois qu'on dérive fortement par rapport au topic de départ, là... On est parti sur l'hypersensibilité aux odeurs (je connais aussi), ça relève du thème de l'hyperesthésie.
A la base, le topic est sur la force évocatrice... Qui peut aussi fonctionner sur les odeurs, mais là aussi c'est un sujet différent du fait de suffoquer à cause du parfum de la voisine dans l'ascenseur...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Empathie musicale

Message par Fata Morgana le Lun 16 Juil 2012 - 15:36

Pareil en pire jusqu'en 2009 où j'ai guéri de la dépression...Un véritable labourage intérieur avait lieu où les émotions me transportaient dans des stases plus vraies que vraies (et cela sous AD). mais avec cette guérison, les ressentis et associations sont beaucoup plus linéaires...Lumières tamisées en quelque sorte

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Empathie musicale

Message par Doinel le Ven 20 Juil 2012 - 19:28


Je garde moi aussi des souvenirs très précis d'un moment où j'ai entendu une chanson (ou du moins je lie une chanson à un moment précis alors que je me demande si j'ai vraiment pu entendre cette chanson à ce moment).

Par exemple, j'associe Idées Noires de Lavillier/Nicoletta à un moment anodin lors d'un cours de physique en terminale. Ai je vraiment pu écouter cette chanson à ce moment là? Ou I Don't Want To Hurt You (Culture Club) à un moment dans un lab (certainement en sciences nat'). Ou avec Money (Pink Floyd) dans la chambre de mes parents en travaux, donc je suis tout petit.

J'ai aussi des chansons, des films, des extraits de films que j'associe à des moments de ma vie, qui semblent avoir été faits pour ce moment.

Et moi aussi, j'attends toujours la fin d'une chanson que j'écoute pour éteindre. Ca énerve la plupart du temps. Surtout que j'ai souvent tendance à en remettre une autre que la première m'a donné envie d'écouter. Et ça pourrait durer.

Doinel
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1297
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 50
Localisation : Rouen

http://laboitedalphonsed.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Empathie musicale

Message par Fata Morgana le Ven 20 Juil 2012 - 19:33

Marrant ça. Je ne me souviens jamais des dates, mais vraiment pas, je vis à moitié hors du temps. Mais je me souviens toujours des évènements en fonction de la musique que j'écoutais au moment où ils avaient lieu. Je me repère comme ça ! Very Happy Et cela peut remonter jusqu'à la petite enfance ! Suspect

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Empathie musicale

Message par Doinel le Ven 20 Juil 2012 - 19:59


Moi aussi, la musique me sert souvent de "timeline". "Ah, oui, ça c'était quand j'écoutais Crève Coeur de Daniel Darc. Allons voir quelle année c'était."

Doinel
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1297
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 50
Localisation : Rouen

http://laboitedalphonsed.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Empathie musicale

Message par lilali le Ven 20 Juil 2012 - 23:56

Doinel a écrit:
Moi aussi, la musique me sert souvent de "timeline"

Pareil ! quel doux sentiment qu'est celui de savoir que l'on est plus seule...

lilali
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 36
Date d'inscription : 08/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Empathie musicale

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:49


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum