Pensée d'un zèbre

Aller en bas

Pensée d'un zèbre

Message par éden le Sam 13 Juin 2009 - 21:47

Comment accepter le terme de surdoué alors que les gens en l'apprenant ne nous plaigne pas mais au contraire nous jalouse. Nous voudrions nous faire plaindre, car nous en souffrons.... Mais dans ma vie j'ai compris que seul quelqu'un qui partage ton mal peut comprendre.

A la suite du suicide de mon frère qui lui ne l'a pas supporté j'ai franchi le pas vers une psy. Qu'elle gageure pour nous qui pensons tout faire par nous même. Mais savoir est totalement différent de conscience. Après deux ans de suivit ma psy ma qualifié de personne a QI émotionnel élevé et d'adulte surdoué. Le livre "trop intelligent pour être heureux" me l'a fait accepter... comment ne pas le faire quand on se rend compte qu'une personne renommé parle de tout ce que l'on vie. Sans compter qu'elle le fait en connaissance de nos souffrances quotidiennes.

Bref, malgré tout ce chemin que j'emprunte tout seul et la force qui me pousse à me battre j'ai envie de trouver des gens avec qui je peux communiquer sans tout expliquer en permanence.

J'ai crée un blog qui parle de chose que j'utilise pour avancer. Des bases sure que j'ai découvert, mes vérités en quelque sorte. J'ai fait ce site sans que personne ne soit au courant dans mon entourage. Peut être que cela vous parlera, je l'espere.

Des bribes de mon cerveau de zèbre (non je ne veux pas utiliser le mot surdoué):

http://monsilence.ning.com/


Dernière édition par éden le Dim 12 Juil 2009 - 13:50, édité 1 fois
avatar
éden

Messages : 1323
Date d'inscription : 13/06/2009
Age : 38
Localisation : antony

https://www.facebook.com/pages/Eden/107105672696066

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pensée d'un zèbre

Message par Morgane le Dim 14 Juin 2009 - 18:41

Eden, ton blog (du moins ce que j'en ai vu) me semble comme une jolie promesse de ta métamorphose d'un zèbre galopant dans la savane Very Happy
Il me semble plus révélateur de toi que tous tes mots que j'ai pu lire jusqu'à présent sur ce forum, en fait.
Ce Silence rouge-sang sur la profondeur grise de ton "âme", ça, ça me parle Wink Plus bien d'autres petites choses...
J'espère avoir la chance d'en lire davantage bientôt Wink
avatar
Morgane

Messages : 1346
Date d'inscription : 06/06/2009
Age : 43
Localisation : Quelque part en milky way

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pensée d'un zèbre

Message par éden le Dim 14 Juin 2009 - 19:48

merci. C'est un fait, j'ai du mal à exprimer exactement ma pensé. C'est comme demander de résumé la religion... (exemple empirique) les mots sont toujours interprétable. Le sens n'est transmit que si je permet à l'autre de savoir qui je suis (c'est très long).

De manière imagé je pense en 3D et les mots sont en 2D ....
avatar
éden

Messages : 1323
Date d'inscription : 13/06/2009
Age : 38
Localisation : antony

https://www.facebook.com/pages/Eden/107105672696066

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pensée d'un zèbre

Message par éden le Dim 12 Juil 2009 - 13:52

Ce blog n'est pas sur ma vie intime mais un enchaînement de réflexion sur moi, nous, la vie. Je vous invite à rentrer les chaussures propres.

D'ailleurs ce genre de plateforme permet la discussion Tchat.



Edit : Je me suis réapproprié ce blog, j'aimerai que vous y veniez.
avatar
éden

Messages : 1323
Date d'inscription : 13/06/2009
Age : 38
Localisation : antony

https://www.facebook.com/pages/Eden/107105672696066

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pensée d'un zèbre

Message par astronautre le Mer 14 Oct 2009 - 22:41

merci. C'est un fait, j'ai du mal à exprimer exactement ma pensé. C'est comme demander de résumé la religion... (exemple empirique) les mots sont toujours interprétable. Le sens n'est transmit que si je permet à l'autre de savoir qui je suis (c'est très long).

De manière imagé je pense en 3D et les mots sont en 2D ....

Très joliment dit, il n'y a certainement qu'un zèbre pour comprendre l'effort que je fais quand j'essaye (je ne peux pas dire mieux..) d'expliquer quelque chose. Eh oui, les mots ne sont que la partie émergée de l'idée ou de l'émotion...

Sur ce je vais découvrir ton blog
avatar
astronautre

Messages : 18
Date d'inscription : 11/10/2009
Age : 36
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pensée d'un zèbre

Message par Franz le Ven 16 Oct 2009 - 0:53

yes Eden j'y ferais un tour très bientôt promis Wink
avatar
Franz

Messages : 376
Date d'inscription : 19/08/2009
Age : 48
Localisation : Luberon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pensée d'un zèbre

Message par V.O le Ven 30 Avr 2010 - 10:21

mer..!


Dernière édition par V.O le Ven 30 Avr 2010 - 10:21, édité 1 fois (Raison : c'est au choix. Pleurs ...)
avatar
V.O

Messages : 1018
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 45
Localisation : Nord - Blayais, au pays des asperges et du vin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pensée d'un zèbre

Message par lynka le Mer 12 Mai 2010 - 10:40

Il y a une partie qui m'interpelle plus que les autres dans ton post de départ Eden.

éden a écrit:Comment accepter le terme de surdoué alors que les gens en l'apprenant ne nous plaigne pas mais au contraire nous jalouse. Nous voudrions nous faire plaindre, car nous en souffrons.... Mais dans ma vie j'ai compris que seul quelqu'un qui partage ton mal peut comprendre.

Pourquoi vouloir se faire plaindre? Même si la souffrance est réelle, je ne vois pas pourquoi on aurait goût à se faire plaindre.. Non pas que je préfère être jalousée.. encore que ça n'est pas le cas des gens qui sont au courant de ma zébritude, ils savent que ce n'est pas du gâteau, mais de là à me plaindre.. (vouloir qu'ils me plaignent.. erk!)
Quelque part ça me fait un peu penser à de la victimisation. Mais comme je ne sais pas si j'ai bien compris cette partie, je me contenterai de cogiter dessus, pas d'émettre une opinion avant d'avoir vraiment compris.. Smile

Le passage "trouver des gens qui me comprennent, ne pas avoir à expliquer, etc.." m'a fait sourire.
J'ai trouvé ça ironique, pour moi, parce que je n'ai jamais autant dû expliquer, détailler, préciser, et me justifier, qu'ici sur ZC!
Où TOUT peut être sujet à interprétation (peut-être à cause/grâce à la pensée en arborescence, d'ailleurs moi aussi j'ai sûrement mal interprété des choses dans ton post) et je trouve ça fatigant, ça m'épuise parfois, et ça détourne le sujet de son essence.
Au lieu de se concentrer sur le fond, on en vient à pinailler sur des problèmes de forme, de formulation. Le perfectionnisme (soi-même ou celui des autres Z) ça gâche un peu les conversations des fois je trouve.

Opinion perso, ça n'engage que moi Smile


PS: et sinon, le blog, j'aime bien Smile
J'ai pas ôsé y retourner parce qu'il y avait trop de trucs qui m'avaient troublé mais j'y retournerai Smile
avatar
lynka

Messages : 6435
Date d'inscription : 05/03/2010
Age : 34
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pensée d'un zèbre

Message par Super PY est rive le Mer 12 Mai 2010 - 11:28

Déjà je n'arrive pas toujours à me comprendre moi-même, comment quelqu'un d'autre pourrait arriver à me comprendre si je ne lui donne pas les éléments pour le faire? Et si son interprétation est mauvaise, c'est que je me suis exprimé selon des codes qui me sont propres, et qu'il ma compris selon les codes qui lui sont propres. Ce n'est pas une histoire d'être entre surdoués ou non, c'est une questions d'être des personnes différentes. Entre surdoués, on a peut-être plus de codes en commun, mais pas tous.
Pinailler sur un point, demander de la clarté, ce n'est pas forcément une démarche de persécution, c'est aussi une démarche d'ouverture vers la compréhension de l'autre, vers l'accession à certains de ses codes.
avatar
Super PY est rive

Messages : 4432
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 33
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pensée d'un zèbre

Message par Wise le Mer 12 Mai 2010 - 14:42

éden a écrit:
Nous voudrions nous faire plaindre
...
seul quelqu'un qui partage ton mal peut comprendre.


J'ai effectivement été dans cet etat d'esprit jusqu'à 23 ans, je voulais que les autres me plaignent, qu'ils reconaissent ma souffrance.
ça m'a passé, purée s'que ça fait du bien de ne plus se considérer comme une victime et de ne plus se définir en fonction de sa souffrance passée.

maintenant c'est un avenir optimiste que j'ai dans la tête, plus les cicatrices du passé, c'est comme ça qu'on peut avancer vers le bonheur.

effectivement quelqu'un qui n'a pas connu une souffrance ne la comprendra pas.
avatar
Wise

Messages : 2153
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 32
Localisation : au soleil .G (30)

http://deltarc.blog4ever.com/photos/2016-univers

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum