Tests psychotechniques à l'Armée

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Tests psychotechniques à l'Armée

Message par Emrohn le Lun 13 Aoû 2012 - 22:52

Si on y rentre, à travers ces tests que peuvent-ils nous proposer comme postes concrètement?

Est-ce qu'il y a des postes spécifique à notre manière de fonctionner?

Merci les Zamis! Smile

Emrohn
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 4
Date d'inscription : 21/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tests psychotechniques à l'Armée

Message par Ainaelin le Ven 3 Mai 2013 - 3:31

C'est étrange, ma mémoire doit me jouer des tours, car je me rappelle une note sur 120 maximum, où j'avais obtenu plus de 100, mais je ne sais pas combien exactement. Ils m'avaient dit que je pouvais intégrer directement une école de sous-off', mais j'avais répondu que je n'avais de toute façon aucune intention de faire le service (j'ai repoussé le service au maximum, puis je suis allé voir un psy que j'ai baratiné en deux séances. Il m'a donc trouvé une "phobie" de l'autorité qui pourrait s'avérer dangereuse pour mes compagnons et mes chefs. Ce qui n'était pas tout à fait faux, mon histoire avec certains chefs peut en témoigner)

Ainaelin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tests psychotechniques à l'Armée

Message par Romain le Dim 5 Mai 2013 - 15:16

Salut tout le monde, je suis actuellement militaire et je suis P2.

Les tests ont du changé depuis le service militaire, car j'ai eu 18/20 aux tests psychotechnique mais ce n'est pas pour ça que l'on m'a dit que j'étais intelligent Wink

Par contre, pour contre dire Zdravo (2ème ou 3ème réponse de la 1ère page), ce n'est plus le S.Y.G.I.C.O.P qui est d'application mais le P.S.I.V.CA.M.E (du moins en Belgique).
...
du moins si ma mémoire est bonne :p

Romain
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 34
Date d'inscription : 05/05/2013
Age : 25
Localisation : Gembloux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tests psychotechniques à l'Armée

Message par never mind le Ven 2 Aoû 2013 - 14:48

Bonjour ,
j'ai passé cette batterie de teste en 1982 , après avoir demandé un sursit ,
pour poursuivre mes études.
J'étais très curieux de cette affaire de 3 jours .
Description des testes correspondant à ce que vous avez écrit .
Il y avait plusieurs carnets de questions ,tous terminés sauf celui de spécialisation ( j'avais refusé celui traitant de la langue anglaise pour prendre celui de métiers du bâtiment , où je me suis révélé ignare ...) , j'ai obtenu 20/20 .
En détaillant ma fiche de résultats , qui nous était remise en fin de parcours juste avant de rencontrer l'officier orienteur , j'ai cru lire 124 dans la case correspondant au détail des points obtenus pour la note de 20/20 ...?
Ils m'ont proposé les EOR , que j'ai refusé ;
Je me suis retrouvé en compagnie de combat ...
sous les ordres d'un type (héros national médaillé) qui avait fait 25 ans de légion dont Dien Bien Phu ... et avoir passé sa jeunesse dans la HJ (en Allemagne), qui n' hésitait pas à casser (même physiquement) du bidasse ET du sous-off ...
A mon arrivée les 1ères paroles du chef de corps ont été :
"Qu'est-ce que tu fous ici toi ?"
Je suis ressorti sur ce paroles:
"au moindre problème tu viens me voir et j'arrangerai cela ; bon courage ..."
caporal , puis caporal-chef et DefNat de bronze.
A ma libération , devant le général A*, ami de mon Légionnaire , celui-ci m'a cité comme exemple du type idéal pour faire un officier ... Le général m'a regardé très bizarrement ...

J'y ai perdu 1 an de ma vie!!!
MAIS , j'y ai découvert et réellement pris connaissance de ce qu'est l'humanité !
Le fait d'être en compagnie de combat, m'a appris à survivre au sein d'une équipe de français Lambas au QI souvent très faible , mais d'une grande humanité où nous partagions des plaisirs simples (mes meilleurs souvenirs, j'avais retrouvé l' insouciance de mon enfance ...).
Ce qui n'était pas forcément possible avec des QI moyens ou supérieurs, qui se la pétaient !!!
(je me suis toujours senti plus d'affinités avec les déficients mentaux congénitaux qu'avec Les autres ... ceci est peut-être le sujet d'un autre fil ?)

QUESTION:
-quelqu'un sait-il ce que valent ou représentent ces testes ???
-ou tout autre renseignement

never mind
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 252
Date d'inscription : 13/01/2013
Age : 55
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tests psychotechniques à l'Armée

Message par procrastinator le Lun 19 Aoû 2013 - 21:55

Bon, là je peux jouer, ces tests je l'ai ai passés entre 1982 et 1985, me souviens plus exactement, et j'ai eu 20/20, mais j'ai oublié ou pas connu les détails.
Ce qui m'a donné accès au Level 2, les tests EOR. Ceux-ci étaient différents de nature, et m'ont semblé plus difficiles que les précédents.
Après une figuration minable à Salon de Provence j'ai fini par perdre 10 mois en Corse. Je vous assure que lire Astérix en Corse alors qu'on se trouve dans le même contexte, ça a une saveur incomparable. Goscinny a dû vivre ça pour écrire aussi juste...

procrastinator
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 302
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 52
Localisation : A côté de la vie

http://schgnorpfs.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tests psychotechniques à l'Armée

Message par Arizona782 le Dim 17 Nov 2013 - 23:14

Zdravo, je suis passé par là puisque je suis marin. J'avais postulé QMF (matelot) et BAT (second maître). J'ai fini matelot, je dois vraiment être débile xD

Arizona782
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2472
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 24
Localisation : Demande à la NSA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tests psychotechniques à l'Armée

Message par Ventsage le Dim 1 Déc 2013 - 20:13

Bonjour,

Je me rappelle avoir passé, volontairement, les 3 jours de test pour entrer dans l'armée. C'était en 2003 juste après mon bac. Je savais pas quoi faire alors je me suis dis pourquoi pas tenter l'armée. Et ben, ils ont pas voulu de moi, si si.
Je me rappelle que j'avais plutôt bien géré tout ce qui était tests physique et santé, mise à part les yeux (avant j'étais myope Shocked , mais ça c'était avant). Je me rappelle plus trop de tests psychotechniques mais je me souviens vite fait de QCM avec des questions à la con, enfin bref. A la fin, lors de la dernière audition où l'on nous dit si c'est bon ou pas et où on serait le mieux pour servir notre patrie, le gars me sors une phrase que je me rappellerai toute ma vie je pense, tellement elle voulait rien dire et elle m'a blasé. "Alors monsieur, on a pas trop compris vos résultats, soit vous êtes fou, soit vous êtes un génie" What a Face Euh ok, comment je suis sensé le prendre là? Sur le coup j'ai rien dit tellement, ben... je savais pas quoi dire ! Il était même embêté le gars car j'avais bien cartonné au test INT (truc de morse) et du coup c'était intéressant pour bosser dans les transmissions.

Enfin bon c'est pas plus mal au final, moi qui supporte par les ordres débiles auxquels il faut obéir sans réfléchir, je pense que je n'aurais pas fait long feu !
Puis ils avaient ptet raison, suis ptet fou Laughing

Ventsage
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 95
Date d'inscription : 18/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tests psychotechniques à l'Armée

Message par procrastinator le Dim 1 Déc 2013 - 20:57

Marrant, quand j'ai vu le mail de notification, j'ai lu "Tests pyrotechniques".Very Happy Rolling Eyes 

procrastinator
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 302
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 52
Localisation : A côté de la vie

http://schgnorpfs.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tests psychotechniques à l'Armée

Message par Groustpitchal le Sam 18 Jan 2014 - 15:27

Zdravo a écrit:Je viens d'y repenser mais ceux qui ont connu les fameux "trois jours", sont passées par les tests psychotechniques.
C'est clair que ces tests n'ont pas la valeur d'un vrai test de chez un vrai psi.. Mais cela donnait quand même un aperçu de ce que le gars avait dans sa tête!


Je ne pense absolument pas que ces tests soient de la connerie.

Ils sont au contraire à prendre très au sérieux, et peut-être beaucoup plus que ceux des psys, car ils ne sont pas étalonnés, comme le WAIS ou autres, sur de petits échantillons mais sur l'ensemble des résultats de toute la population masculine d'un pays, testée au même âge, depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale.

C'est en se basant sur ces tests à très grande échelle et qui n'ont quasiment pas variés depuis 1945 que les scientifiques ont récemment déclaré que le QI moyen stagnait, voire diminuait, actuellement en France et dans la plupart des pays riches.

D'autre part, la police et l'armée ont beaucoup de défauts, mais il ne faut pas oublier que l'armée accorde une grande importance à l'efficacité et à l'expérience. Il est impressionnant de voir tout ce que les armées compilent pour améliorer leur efficacité. De même, n'oublions pas qu'elles ont souvent une longueur d'avance sur le civil.

A l'inverse, j'ai récemment entendu l'ancien directeur de la police judiciaire nationale de Belgique dire qu'à un procès, si on prenait deux experts psychiatres, ils n'étaient jamais d'accord et que la psychiatrie n'était pas une science exacte.

Bref. Entre intuition psychiatrique et pragmatisme militaire…

"Mais l'armée aussi emploie des psychiatres ?" me direz-vous !

Oui.

Donc je n'ai pas de réponse.

Retournez à la case départ et sans passer par la case Jackpot !

Groustpitchal
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1684
Date d'inscription : 14/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tests psychotechniques à l'Armée

Message par Invité le Sam 18 Jan 2014 - 15:35

Je ne me souviens pas de ma note, mais je sais que juste après ce truc (que j'avais trouvé super drôle), ils nous ont aligné en rang d'oignon, et ont appelé tout le monde. Les 15 devant moi "Nom, prénom... Escalier à droite, premier étage".

Puis arrivent mon nom et mon prénom, j'écoute à moitié et prends l'escalier, on me rappelle "non, vous c'est au bout du couloir là".

J'ai vu direct le médecin, ils ne m'ont pas examiné, testé ma vue ou mon audition, pas de toucher rectal rien j'étais super déçu. Le mec a papoté avec moi quelques minutes et hop, bon pour le service, là j'étais dégoûté!

Après, je me suis dit que c'était parce que j'étais en fac de med et qu'ils ne réformaient pas les toubz (à l'époque tout le monde était réformé, c'était 15j avant le passage de la réforme...).

Au final la loi a été votée, et j'ai pu éviter le nettoyage de chiottes à la brosse à dents pendant 18 mois en Allemagne, ce qui est somme tout franchement coolos.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tests psychotechniques à l'Armée

Message par Groustpitchal le Sam 18 Jan 2014 - 15:38

Nonmerci a écrit:@ Zdravo

Ah !!!!  Les fameux test des 3 jours !
En fin de liste (par ordre alphabétique), j'étais dans les derniers à pisser dans le gobelet, me faire mesurer ou remplir les fiches papier, enfin jusqu'à la fameuse « machine à la con » … une boite fermée avec clavier et joysticks où ils posaient des questions de math, grammaire ou des labyrinthes à résoudre. Assez marrant autant que je m'en souvienne, surtout l'inversion des manettes en cours de labyrinthe ; c'était drôle ça. …. Enfin, pas pour le type à côté de moi qui a pété un plomb en cours de test tellement il bloquait, il a fallu le sortir pour qu'il arrête de tout massacrer …. Grand moment de rigolade !

Moi aussi je suis passé par la "machine à la con" ! Et j'ai failli péter les plombs avec ces fusées de m… qu'il fallait sortir du labyrinthe. A peine tu en avais sorti une qu'une autre apparaissait ! C'était chiant, mais chiant ! Insupportable ! C'est à ce moment que j'ai compris pourquoi il y avait "psycho" dans "psychotechnique" !!

Groustpitchal
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1684
Date d'inscription : 14/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tests psychotechniques à l'Armée

Message par Invité le Sam 18 Jan 2014 - 15:41

Moi j'ai adoré les manettes qui s'inversaient d'abord intégralement, puis une direction, puis tout à 90° etc, funky! Et les gars après moi qui sortaient sans avoir rien compris "ouais ça marche pas leur truc ça s'est mis à déconner", j'ai adoré Laughing

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tests psychotechniques à l'Armée

Message par Groustpitchal le Sam 18 Jan 2014 - 15:44

Moi on m'avait dit qu'à un moment les commandes s'inversaient donc ça ne m'a pas surpris plus que ça.

Groustpitchal
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1684
Date d'inscription : 14/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tests psychotechniques à l'Armée

Message par Invité le Sam 18 Jan 2014 - 19:34

j'me souviens bien, j'avais eu 20/20 avec un total de 108 sur 120.
On m'avait dit à l'époque qu'à partir de 100 c'était 20/20 et ça correspondait au fameux "130 de QI" et au surdouement...
Mais ça c'était un psy de l'armée qui m'avait dit ça et c'est bien sûr à prendre avec beaucoup de pincettes Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tests psychotechniques à l'Armée

Message par Ainaelin le Lun 20 Jan 2014 - 19:02

Eddie_13 a écrit:j'me souviens bien, j'avais eu 20/20 avec un total de 108 sur 120.

Aah ! Donc, je n'avais pas rêvé cette note sur 120 ! Merci. geek

Ainaelin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tests psychotechniques à l'Armée

Message par sly25 le Lun 10 Nov 2014 - 10:55

bonjour,
je me rappelle très bien aussi de mes 3 jours passé en 1992.
j'avais énormément balisé avant. quand les résultats sont tombés je stressais pas mal aussi. j'avais peur de ne pas les avoir assez bien réussi et que j'aurai le droit à une affectation pas très réjouissante.
en finissant les tests bien avant le temps imparti. je me rappelle 1 qui devait se faire en 25 minutes et que j'avais terminé en moins de 15.

comme les résultats étaient annoncés du moins bon au meilleur....je croisais les doigts pour que l'on ne donne pas mon nom.
il a bien du tombé...tout en dernier. 20/20.
j'ai refusé de faire le P.E.O.R. un psychiatre appelé voulait que je ne fasse surtout pas l'armée qu'il considérait comme une perte évidente de temps pour moi. il avait dit " regardez ce que je fais alors pour vous ça serait vraiment néfaste que vous perdiez votre temps".
il m'a proposé exempté.
le médecin expert, psychiatre lui aussi, ne voulait pas et ne comprenait pas les motivations de l'appelé pour une exemption.
il a fermé le dossier pris un tampon. et la il a vu les notes sur la première page. il a changé de tampon et hop exempté.
20/20 certes...et une seule erreur en tout.
j'ai compris à ce moment la que j'étais peut être pas complétement idiot en fait.
sur une centaine à passer les tests ce jours on était 2 à avoir eu 20/20. et moi la meilleur note. 1 seule erreur.
sauf que c'est tout. je ne connaissais pas la douance.
mais comme se sont des tests étalonnés sur de très grands nombre. je pense que le psy comme l'invité du samedi 18 janvier en parle avait bien raison. ça devait bien correspondre à un percentile et que 20/20 vaut 130 et plus.


Dernière édition par sly25 le Lun 10 Nov 2014 - 14:50, édité 1 fois

sly25
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 215
Date d'inscription : 28/12/2010
Age : 44
Localisation : Besançon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tests psychotechniques à l'Armée

Message par cylt21 le Lun 10 Nov 2014 - 11:45

Et bien je vais vous faire éclater de rire mais je dois sans doute être le seul ici à être un débile pour l'armée (j'ai été exempté pas pour cette raison mais pour une autre). J'ai obtenu 10/20 à ce fameux test si bien que cela m'a suivi toute ma jeune vie d'adulte ou je ne me sentais pas idiot mais je ne pouvais pas justifier de mon intelligence par un hypothétique QI. Je n'ai plus repassé de tests par la suite jusqu'à récemment.
Je devais avoir un blocage, je ne sais pas vraiment.
Et cette question de l'intelligence m'a taraudé longtemps jusqu'à la fin de mes études et encore après.

Et puis il y a peu, j'ai décidé de repasser des tests sur internet à la volée où j'ai obtenu des scores encourageants.
Tout cela pour finir par le passage du WAIS avec un psy durant cet été où j'ai dépassé le 130.

cylt21
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 122
Date d'inscription : 04/08/2014
Age : 42
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tests psychotechniques à l'Armée

Message par jf. le Dim 30 Nov 2014 - 0:27

Bonsoir;
J'ai été noté 20 aux test des trois jours. j'avais arrèté l'école au collège avec de très grosse difficultés. Ils m'ont intégré, puis m'ont envoyé passé des tests complémentaires au CRDP de Clermont-Ferrand. Il s'agissait de reprendre des études.

jf.
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 19
Date d'inscription : 29/11/2014
Age : 52
Localisation : lyon 69007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tests psychotechniques à l'Armée

Message par jf. le Dim 30 Nov 2014 - 1:02

Je ne suis pas un Zèbre. Simplement ma psy, mon médecin, mon amie, inspectrice académique, une cliente neuro psychiatre en sont persuadés. J'ai lu à la demande de ma psy le livre ''trop intelligent pour être heureux''. J'ai été saisi de sanglots tout au long. Après je me suis attaché par tout les moyens à démonter scrupuleusement chacun de ses arguments. Je ne peux pas en parler autrement qu'avec légèreté. Si je viens à y réfléchir plus sérieusement je suis pris d'une terreur incroyable, Pandore. Je vais jusqu'à imaginer sérieusement que je suis un imposteur qui se joue du médecin en lui apportant des indices propices à lui faire croire que. Ou encore que Siaud Fachin a écrit son livre comme on écris un horoscope. On y trouve finalement toujours un truc sujet à flatter notre égo.
Se découvrir une maladie c'est navrant pour l'avenir. S'accepter "surdoué" c'est réaliser qu'on à accompli durant toute sa vie un suicide psychique pour tenter d'exister parmi les autres.
J'ai fermé tant de portes, superposé tant d'écorces sur mon être. Emmuré en mois tant de choses. Tout capter sans rien ressortir. Après, doucement déconnecter ses émotions pour vivre. Maintenant ouvrir les yeux? Le prix à payer est il accessible ? Celui du renoncement l'est il plus?
Imposteur!! C'est possible.

jf.
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 19
Date d'inscription : 29/11/2014
Age : 52
Localisation : lyon 69007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tests psychotechniques à l'Armée

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:57


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum