L'ère mite âge ...

Page 1 sur 40 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'ère mite âge ...

Message par Invité le Mer 20 Juin 2012 - 17:14

Ce fil à été tronqué automatiquement après les 50 premières pages. Voilà l'url de la dernière avant la troncature (pour ceux que cela intéresse) :
http://www.zebrascrossing.net/t3345p980-l-ere-mite-age#250132



nacrine a écrit:ça m'enerve de savoir que tu suis ces trucs là et qu'on en parle pas ..ensemble va falloir pallier ..
bisous Like a Star @ heaven

Hey salut nacrine Smile

Ça me fait plaisir de te voir par là ! A ta dispo pour causer Very Happy

A+


Dernière édition par Mjöllnir (® of Odin Inc.) le Ven 7 Sep 2012 - 17:56, édité 5 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ère mite âge ...

Message par Invité le Mer 20 Juin 2012 - 17:22

Mag a écrit: Wink C'est pas un bordel économique c'est un gold up mondial et le plan est bien vieux...

Mag ... Il semble avoir été conçu à l'université de Chicago par un économiste au début des années 60 (Milton Friedman). dérégulation, transfert des droits régaliens de états au secteur privé ...


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ère mite âge ...

Message par Invité le Mer 20 Juin 2012 - 17:28

Yo kasha Smile

Long hug

Comment ça va ? Ca avance pour ta maison ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ère mite âge ...

Message par Invité le Mer 20 Juin 2012 - 17:31

@Corail11

« Le cynisme est le comble de la franchise dans une société d'hypocrites. » Philippe Bouvard

« Le cynisme consiste à voir les choses telles qu'elles sont et non telles qu'elles devraient être. » Oscar Wilde

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ère mite âge ...

Message par Invité le Mer 20 Juin 2012 - 17:42

alchimiste a écrit:Ce que je ne soupçonnais pas, et qui fait du sens maintenant, c’est la manière dont, dans sa forme la plus puissante d’écoute empathique, ce concept vient finalement prendre sa place logique dans ce dynamisme qu’est l’empathie.
Et donc, dans son approche centrée sur la personne, qui finalement cela aide le plus ? Le "Thérapeute" ou le "Patient"?
Non pas que le thérapeute devienne le patient et inversement, mais que l’écoute empathique finalement va influer sur les 2 personnes à des niveaux (dynamismes) différents de leur développement personnel.

J'ai pas mal réfléchi aussi. Et je me dis que je me parle, que j'argumente en moi entre deux tendances opposées (pour le moins et très souvent Razz). Et que je fais en quelque sorte preuve d'empathie envers moi-même en "écoutant" ces nombreux discours que j'autogénère.

Si je me projette dans ce que dit Rogers, je déplace ce concept en acceptant que l'autre, mon vis-à-vis, soit une partie de mon discours interne, et donc essaye de "creuser" les raisons de son prononcé, des sous-jacents, comme je le fait en moi-même.

Qui est-ce donc que cela aide le plus ? L'interaction !!! cette vacuité que le Bouddhisme mahāyāna met en avant comme étant la seule chose existante. Si l'on considère l'interaction comme le réceptacle de ce que l'on veut réellement partager avec l'autre (quel que soit le partage), l'écoute active permet de mettre en lumière les besoins à la fois de don et de réception des interlocuteurs, qui "versent" alors ce qu'ils ont à exprimer dans ce lien relationnel, objet créé et porteur de sens à cet instant.

Ainsi oui, ce chemin influe sur le développement des deux (exprimé c'est mieux parce que cela donne repère). Tu n'es sans doute pas sans savoir que le silence en réponse est aussi interaction, mais laissant la charge du pas à faire à celui qui le reçoit ...


Dernière édition par Mjöllnir le Mer 20 Juin 2012 - 18:34, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ère mite âge ...

Message par Invité le Mer 20 Juin 2012 - 18:09

Hello ... c'est marrant, de Rogers, je n'avais retenu que sa technique de "reformulation" ... sans doute la prof qui nous en a parlé n'était-elle pas suffisamment intéressante pour me donner envie d'aller voir plus loin ! Dès que j'ai relu ce qu'il écrit sur la congruence, tout un pan de voile s'est levé ... elle était là la compréhension ... tu es donc BIEN plus intéressant que ma prof d'époque :-) et du coup, je regrette de m'être débarrassé de mes livres de cette époque pffff ;-)

Pour la maison, la vie a d'autres plans pour moi je pense ;-) Ce ne sera donc pas celle-là ... du coup IRL à Toulouse fin juin :-)
Bises Mister Vanhamer :-)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ère mite âge ...

Message par Invité le Mer 20 Juin 2012 - 18:46

Zebralbatros ? a écrit:Mais plutôt que je me sens fissurée de partout, du coup ce que j'aimerais partager avec vous s'est soit écoulé en dehors, soit planqué dans des recoins difficiles d'accès.

Eh bien, tu vois ... tu viens de mettre en mots ce que je n'étais même pas capable de formuler à mon égard ... je sens exactement la même chose !
je trouve mes mots pauvres devant ce que j'ai en tête, je me bat en permanence contre ces phrases qui enserrent ma pensée dans un carcan, barrage de retenue devant ce que j'aimerais presque "expluser" ...

A propos de la poésie de Ruth Bebermeyer ... C'est tout à fait ça ... et ça me "brasse" plus que je ne saurais le dire.

J'ai lu le livre de Marshall B. Rosenberg, et aussi celui de Boris Cyrulnik qui s'appelle "Mourir de dire - la honte". Ils sont à rapprocher ...

Concernant l'empathie oui. je pense que le praticien doit en faire preuve au travers des questions qu'ils posent tout au moins. Mais qu'il ne doit pas (ne devrais pas tout au moins en un premier temps) faire observer au patient combien il est touché car cela risque de virer au transfert.

Le but est quand même de donner des outils au patient pour qu'il se construise de lui-même ...

Un grand merci pour cette bibliographie (et ben je vais en dévorer de la page drunken )

Et pour finir, oui, viens quand tu veux jouer au cartes avec nous Smile


Dernière édition par Mjöllnir le Mer 20 Juin 2012 - 18:50, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ère mite âge ...

Message par Invité le Mer 20 Juin 2012 - 18:47

hello Kasha

Embarassed ben alors ...

Je ne pourrais malheureusement descendre à Toulouse ... ceci dit si tu fais une halte à Paris, on se fait une bière Razz

Bises

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ère mite âge ...

Message par corail11 le Mer 20 Juin 2012 - 19:01

Saluti tutti Very Happy

Associer la congruence à l'écoute empathique donnerait logiquement une maîtrise parfaite de la communication, l'échange et le respect.
Mais non, cette affirmation est fausse puisqu'il manque un facteur "la chaleur"
qui va créer l'environnement propice à cet échange.

Je suis décidemment une rogerienne


corail11
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 70
Date d'inscription : 29/04/2012
Age : 58
Localisation : NORD

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ère mite âge ...

Message par Invité le Mer 20 Juin 2012 - 20:19

Vite vite vite ... le millième il est pour moi :-)
A ta santé ;-)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ère mite âge ...

Message par Invité le Mer 20 Juin 2012 - 21:30

corail11 a écrit:Saluti tutti Very Happy

Associer la congruence à l'écoute empathique donnerait logiquement une maîtrise parfaite de la communication, l'échange et le respect.
Mais non, cette affirmation est fausse puisqu'il manque un facteur "la chaleur" qui va créer l'environnement propice à cet échange.

Ah la chaleur ...

La chaleur ? Quelle chaleur ? Amitié, amour, passion pour une chose commune ?
L'affrontement aussi dégage de la chaleur, et ce n'est pas la même ...

N'y a-t-il pas une autre voie ? Celle qui pourrait indiquer que le partage sans fard (et là je ne parle pas de matériel (toutes les choses qui sont valorisables économiquement)) est aussi possible ? Un partage sans jauger de ce que l'autre amène à l'aune de ce que l'on pense donner ?
Donc, si l'on partait du principe que c'est l'échange, ou encore même l'essai d'échange qui est important ... et d'autre part qu'on admettait qu'il se peut aussi qu'on s'aperçoive que les zones de recouvrement sont réduites ou inexistantes (non pas par refus, mais par grosse différence) ... serions-nous "blessés" de ne pas pouvoir échanger ?

Je pense qu'il y a au delà des mots une aspiration, une compréhension non formulable de la possibilité d'échanger. Un appel avent l'appel en quelque sorte. Et que c'est très souvent l'échange à son commencement qui est lui même porteur de la chaleur qu'il dégagera, forme suprême d'auto-ingnition.

Oui, j'en suis presque persuadé en ce qui me concerne, c'est la vacuité au niveau bouddhique qui est porteuse de sens quand elle se répète en engageant les mêmes êtres, en alimentant en quelque sorte une source commune.


Dernière édition par Mjöllnir le Mer 20 Juin 2012 - 22:46, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ère mite âge ...

Message par Invité le Mer 20 Juin 2012 - 21:33

kasha a écrit:Vite vite vite ... le millième il est pour moi :-)
A ta santé ;-)

You got it Very Happy. A la tienne kasha !

(arf ... owned Razz)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ère mite âge ...

Message par Invité le Mer 20 Juin 2012 - 21:38

Un site dédié à la découverte de la communication

http://www.maieusthesie.com/chemin_decouverte_communication/communication.htm



Dernière édition par Mjöllnir le Mer 24 Oct 2012 - 8:58, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ère mite âge ...

Message par Invité le Mer 20 Juin 2012 - 21:43

Le modèle de l'auto-déception par Michael Shermer

http://www.ted.com/talks//lang/fr/michael_shermer_the_pattern_behind_self_deception.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ère mite âge ...

Message par Invité le Mer 20 Juin 2012 - 21:49

Socrate et la maïeutique

Socrate est né en 469 av J.C. à Athènes. Il était le fils d'un ouvrier sculpteur et d'une sage-femme.
Socrate ne laissa pas d'écrit de son vivant. On connaît sa vie par le biais de ses disciples et en particulier de Platon qui le mit en scène dans de nombreux textes.

En -399, il fut condamné à boire la ciguë (poison mortel) par un tribunal populaire athénien, au sein d'une ville qu'il avait toujours aimé et qu'il n'avait quitté que pour la défendre.
Socrate, en questionneur fervent, s'était attiré les foudres des puissants dont la notion de libre expression avait atteint ses limites. Athènes perdit ainsi le plus illustre de ses philosophes.

Bien qu'il n'ait pas inventé la philosophie, il donna un souffle neuf au raisonnement, à l'analyse critique, à la logique de l'esprit sans pour autant délaisser son inspiration intuitive. Ils poseront conjointement les bases de la métaphysique platonicienne.
Socrate vivait très modestement et bien qu'étant marié, il passait la majorité de son temps dehors, dans la cité d'Athènes florissante, sommet de la démocratie du monde occidental de l'époque. Il circulait dans les rues de la cité afin de questionner les habitants, solliciter leur raisonnement, déloger leurs certitudes et tenter à son niveau de les faire évoluer vers la sagesse et la connaissance de soi.

Ce qu'il vit sur le temple de Delphes le marqua profondément et l'influença toute son existence : « Connais-toi toi-même, nul ne fait le mal volontairement. » Cette phrase si précise, heurte sincèrement puisqu'elle pose les bases d'une compréhension plus accentuée de la psyché humaine, au-delà des actions apparentes du conscient. Elle induit le fait que sous les actes répréhensibles, violents et égocentriques se cache une nature humaine qu'il faut questionner pour y faire accoucher la vérité de l'être, l'humain guéri de ses névroses qui le font agir involontairement, inconsciemment.

La Maïeutique

Il s'inspira du métier de sage femme que sa mère exerçait pour établir sa méthode thérapeutique. Il décida de faire accoucher les esprits comme sa mère faisait accoucher les enfants, il fonda de la sorte la maïeutique ( du grec maieutikê, signifiant : art de l'accouchement) et se définit ainsi comme l'accoucheur de l'esprit humain.
Car contrairement à d'autres méthodes, la maïeutique indique que les réponses proviennent de l'intérieur, la personne porte en elle les problèmes et leurs solutions.
Faire accoucher l'esprit, signifie faire découvrir à l'autre des vérités qu'il porte en lui mais dont il n'a pas encore accès : « L'accoucheur n'apporte, ne transmet rien à l'âme qu'il éveille. Il la laisse nue en face d'elle même. »

Pour Socrate la prise de conscience ne pouvait venir qu'avec la parole, la genèse nous dit aussi dans son style "au début était le verbe ..." Le verbe est bien créateur, il crée ou décrée. La maïeutique est ce qui permet à être de se sentir libre, de trouver en lui-même ses propres réponses.

Socrate questionnait juste, voila son art, grandiose, humble et libérateur. Ainsi, l'être qui était questionné pouvait en cherchant en lui trouver ses propres réponses, il les sortait de son être et ainsi devenait lui-même artisan de sa propre réalisation.

Socrate en éveilleur des consciences fut pour l'occident un des phares qui continue de briller dans la nuit obscure de ce siècle ... En attendant, que nous, navire en quête de terre, percevions la lumière radieuse et bienveillante, pour enfin rentrer au port de notre être intérieur.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ère mite âge ...

Message par Invité le Mer 20 Juin 2012 - 21:53

Une vue de la terre depuis la station spatiale internationale



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ère mite âge ...

Message par Invité le Mer 20 Juin 2012 - 21:55

Un tour des planètes du système solaire



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ère mite âge ...

Message par Invité le Mer 20 Juin 2012 - 21:58

bounce Et un site totalement dédié à l'espace bounce

http://spacerip.com/

Eh bien je peux dire que les vidéos qui y sont me secouent largement !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ère mite âge ...

Message par Invité le Mer 20 Juin 2012 - 22:03




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ère mite âge ...

Message par Invité le Mer 20 Juin 2012 - 22:41

Je le sais depuis longtemps mais là ... c'est confirmé, je n'aurais jamais assez de toute une vie pour tout découvrir ;-)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ère mite âge ...

Message par corail11 le Mer 20 Juin 2012 - 22:44

@ Mjo
[/quote] Ah la chaleur ...

La chaleur ? Quelle chaleur ? Amitié, amour, passion pour une chose commune ?
L'affrontement aussi dégage de la chaleur, et ce n'est pas la même ...[quote]

Toujours dans le contexte de l'écoute empathique et la congruence
Je voulais dire la "chaleur" dans le sens considération positive et attitude humaine chaleureuse.
A mon sens, ce sont des dimensions non verbales qui aident l'échange et encouragent l'ouverture.

Petite aparté, le son de la voix est important pour moi. Razz

corail11
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 70
Date d'inscription : 29/04/2012
Age : 58
Localisation : NORD

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ère mite âge ...

Message par Invité le Mer 20 Juin 2012 - 22:55

@corail11

corail11 a écrit:Je voulais dire la "chaleur" dans le sens considération positive et attitude humaine chaleureuse.
A mon sens, ce sont des dimensions non verbales qui aident l'échange et encouragent l'ouverture.

Bien sur Wink
Je disais : "Je pense qu'il y a au delà des mots une aspiration, une compréhension non formulable de la possibilité d'échanger. Un appel avent l'appel en quelque sorte".

C'est ma façon éthérée et sans doute trop structurelle de dire ce que tu poses ici. Je me rends compte que je pourrais en fait exprimer les choses différemment ...

Ah oui, les sonorités vocales ... je sais ...


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ère mite âge ...

Message par corail11 le Mer 20 Juin 2012 - 23:19

Et la cerise sur le gâteau serait le lieu

corail11
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 70
Date d'inscription : 29/04/2012
Age : 58
Localisation : NORD

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ère mite âge ...

Message par Invité le Jeu 21 Juin 2012 - 9:21

Oui le lieu looool

Eh bien, j'ai l'habitude de confier ça aux bons soins du hasard ... qui nous réserve parfois de bonnes surprises ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ère mite âge ...

Message par Invité le Jeu 21 Juin 2012 - 9:24




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ère mite âge ...

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:58


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 40 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum