Découvertes théoriques et changement profond de points de vue.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Découvertes théoriques et changement profond de points de vue.

Message par Invité le Lun 25 Juin 2012 - 13:28

Depuis mon adolescence, quand je découvre une théorie qui me parle pour expliquer le monde, ou les comportements humains, je vois tout sous son prisme pendant un temps assez long. Le monde redevient nouveau et mon comportement change un peu je pense.

Quand j'ai découvert Spinoza, je voyais chaque être comme une partie du divin. Avec Marx, la lutte des classes me semblait régir tous les rapports sociaux. Avec Laborit, j'ai vu les somatisations possibles si je ne m'affirmais pas, avec Hume, l'expérience expliquait tout, alors qu'avec d'autres, tout était Idée, etc...
Les systèmes des sciences physiques, comme la théorie des cordes m'ont également fait voir le monde sous un angle différent.

Et en relisant ces systèmes, je revis cette découverte du monde, ce changement profond.

A l'adolescence, je me disais que cela était dû à mon jeune âge, à mon manque de recul et de jugement critique pertinent. Mais à 26 ans, rien n'a changé, malgré les lectures et les découvertes.

Je ne semble pas pouvoir m'accrocher à une vision du monde et me fixer une route intellectuelle stable. A chaque découverte, tout s'écroule, tout est à refaire. Ce qui est passionnant, mais me fait me dire que je n'ai pas de personnalité propre, et que je suis trop influençable. Je change de plus souvent d'opinion, et j'ai peur que les autres me trouvent trop inconstant, et donc penseur trop superficiel.

Suis-je le seul dans ce cas ? Comment le vivez-vous ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Découvertes théoriques et changement profond de points de vue.

Message par Invité le Lun 25 Juin 2012 - 19:08

C'est toujours un bonheur de découvrir une théorie, une discipline qui ouvre une fenêtre, donne de l'air et approfondit la réflexion. Une de mes grandes découverte a été l'anthropologie au cours de ma licence d'histoire. J'ai compris que le sens des systèmes et des croyances était plus important que de déterminer s'ils étaient vrais. En terminale, c'est le déterminisme qui m'a beaucoup donné à cogiter. Un peu plus tard, j'ai découvert la notion de don et contre-don. Des perspectives qui ont très nettement eu des répercussions sur ma manière de penser, d'agir et d'interagir.

Est-ce être influençable que de réinterroger ses perspectives à la lumière de chaque découverte ? Il me semble que ta question porte plutôt sur l'exclusivité de chaque théorie par rapport aux autres. Sont-elles successives et exclusives ? Ou peux-tu en faire une synthèse qui aboutit à une vision personnelle ? Je vis mes découvertes plutôt sur le second mode, ça donne certainement un mélange assez original, pas très scientifique par ailleurs, j'en ai bien peur.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Découvertes théoriques et changement profond de points de vue.

Message par Invité le Lun 25 Juin 2012 - 23:44

.


Dernière édition par Loic le Jeu 6 Déc 2012 - 18:11, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Découvertes théoriques et changement profond de points de vue.

Message par Wise le Mar 26 Juin 2012 - 14:30

c'est sur...
tres instable moi aussi sur ma vision des choses.

les autres ont tendance à détester ça.
ils aiment bien que l'on confirme leurs croyances, et que leur vision des choses ne changent pas, alors je dérange...

avec les années, plus d'informations permettent d'avoir une meilleure vision... le plus difficile à comprendre étant les comportements humains.

Wise
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2149
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 30
Localisation : au soleil .G (30)

http://deltarc.blog4ever.com/photos/2016-univers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découvertes théoriques et changement profond de points de vue.

Message par Waka le Mar 26 Juin 2012 - 14:49

Je pense que l'influencabilité et le conditionnement sont le pendant l'un de l'autre. Ainsi, se laisser influencer, c'est se laisser déconditionner.

Que préférer entre être influençable ou être conditionné, franchement? C'est la peste ou le choléra.

Je crois que c'est un équilibre qu'il faut trouver entre les deux, et que cet équilibre est propre à chacun. Car chacun a plus ou moins besoin de racines et chacun à plus ou moins besoin de découvertes. Donc je pense que ton mode de fonctionnement, c'est ton équilibre à toi, et qu'en cela:

Ce qui est passionnant, mais me fait me dire que je n'ai pas de personnalité propre, et que je suis trop influençable. Je change de plus souvent d'opinion, et j'ai peur que les autres me trouvent trop inconstant, et donc penseur trop superficiel.

Cet équilibre fait partie de ta personnalité.
Quand aux autres, qu'ils pensent ce qu'ils veulent, n'est-ce-pas? Wink

Pour ma part, je serais plutôt comme toi, j'ai plusieurs "filtres" différents pour voir le monde. Mais chaque redécouverte à travers un nouveau filtre me rappelle a quel point il est impossible d'être un observateur extérieur au monde, puisqu'on appartient à ce monde. Ça me remet bien à ma place, et ça je trouve ça fort utile.

Waka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 32
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découvertes théoriques et changement profond de points de vue.

Message par Invité le Mar 26 Juin 2012 - 15:17

Il me semble que ta question porte plutôt sur l'exclusivité de chaque théorie par rapport aux autres. Sont-elles successives et exclusives ?

Oui, elles sont assez exclusives, et s’enchaînent selon mes lectures, mes humeurs... D'où le problème de personnalité !

Pas de vérité au final, mais un jeu de représentations pas encore assez libre à mon goût : encore un peu de travail...

J'ai adoré cette façon de voir les choses. Ça m'a fait du bien.

les autres ont tendance à détester ça.
ils aiment bien que l'on confirme leurs croyances, et que leur vision des choses ne changent pas, alors je dérange...

Voilà, on a ce problème en commun. Et aussi le "Mais la dernière fois tu disais ça ! Donc tu ne peux pas dire ça" C'est très fatiguant.

Pour ma part, je serais plutôt comme toi, j'ai plusieurs "filtres" différents pour voir le monde. Mais chaque redécouverte à travers un nouveau filtre me rappelle a quel point il est impossible d'être un observateur extérieur au monde, puisqu'on appartient à ce monde. Ça me remet bien à ma place, et ça je trouve ça fort utile.

J'aime cette idée de filtre. J'imagine souvent des lunettes. Je me mets dans des rôles sans m'en apercevoir, j'explore une théorie, puis l'oublie à la découverte d'une autre qui me plait. Et j'oublie parfois que j'ai mis une paire de lunette.

Cela a aussi l'avantage de me permettre de mieux me mettre à la place des contradicteurs, puisque bien souvent, j'ai déjà pensé comme eux.

On dirait donc qu'il s'agit d'un trait de ma personnalité. Il faut alors que j'en tire le meilleur parti, et que j'évite ses écueils.

Je ne sais pas trop comment faire.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Découvertes théoriques et changement profond de points de vue.

Message par Invité le Mar 26 Juin 2012 - 15:27

.


Dernière édition par Loic le Jeu 6 Déc 2012 - 18:11, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Découvertes théoriques et changement profond de points de vue.

Message par rv le Mar 26 Juin 2012 - 16:56

Salut MrCE,

je rebondis sur l'histoire des lunettes:
chacun de nous est un télescope, avec des focales différentes, des filtres différents, des grands angles, sensibles à des spectres lumineux particuliers, ...
Tu peux apprendre à modifier ton télescope, le customiser, le spécialiser, lui donner des logiciels de traitement d'images.
Mais quelle image souhaites tu voir? qu'apprécies tu voir?

Je prends une théorie si elle est un bon outil, si elle me sert pour m'épanouir, pour me réjouir de mon existence, pour l'améliorer ou pour améliorer celle de mes proches. Que cherches tu? Il y a quantité de manières de voir. Des pessimistes, des optimistes, en général, chacune d'elles essayent d’être "réalistes". elles sont étayées, argumentées....
mais au final, à quoi sont elles employables?

Tu as l'impression de n'avoir aucune personnalité "propre", et d'emprunter des visions, des filtres qui ne t'appartiennent pas. Que cherches tu à voir? ton outil n'est peut être pas encore le bon, parce que tu n'as pas encore formulé ce que tu cherches

Il me semble que c'est dans les moments de stress que "je" se positionne, s'aguerri. L'expérience de l'intensité donne une densité, une assise et c'est ce qui permet à Ta Présence de grandir.

rv
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 284
Date d'inscription : 30/01/2012
Age : 40
Localisation : Orange

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découvertes théoriques et changement profond de points de vue.

Message par paela le Mar 26 Juin 2012 - 17:13

Il y a des gens plutôt rapides à se faire une idée, et qui l'intègrent rapidement.
Et ceux qui sont plus lents et plus statiques dans leur pensée.

Ces nouvelles catégories ( cheers ) semblent être à moitié propres à une personnalité, à moitié transitoires. Je le vois un peu dans mon entourage.

Difficile de savoir si les deux façons de penser se valent mais il est certain qu'elles s'équilibrent. Et qu'il y a du bon à tirer des deux, rien que pour connaitre "ses limites en matière de connaissance".

paela
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2197
Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 23
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découvertes théoriques et changement profond de points de vue.

Message par Invité le Mar 26 Juin 2012 - 23:57

Tu as l'impression de n'avoir aucune personnalité "propre", et d'emprunter des visions, des filtres qui ne t'appartiennent pas. Que cherches tu à voir? ton outil n'est peut être pas encore le bon, parce que tu n'as pas encore formulé ce que tu cherches

La vérité, malheureusement. Je sais que ce n'est pas possible, mais je ne peux pas m'en empêcher. Le changement de paire de lunettes récurrent ne m'a pas vacciné.

Je me dis, parfois, que je peux toujours m'en servir pour être sceptique, remettre tout en question, et faire avancer les débats. J'ai de plus toujours eu un esprit de contradiction (malgré moi) quand je discute avec des gens.

Difficile de savoir si les deux façons de penser se valent mais il est certain qu'elles s'équilibrent. Et qu'il y a du bon à tirer des deux, rien que pour connaitre "ses limites en matière de connaissance".

Oui, et par la même les limites des autres.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Découvertes théoriques et changement profond de points de vue.

Message par Invité le Mer 27 Juin 2012 - 11:22

.


Dernière édition par Loic le Jeu 6 Déc 2012 - 18:12, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Découvertes théoriques et changement profond de points de vue.

Message par Invité le Mer 27 Juin 2012 - 13:00

MrCyberElephant a écrit:Suis-je le seul dans ce cas ? Comment le vivez-vous ?
Salutation l'ami !

J'ai vécu la même chose que toi (nous sommes donc au moins 2 !). Je suis un chouilla plus vieux que toi (de 4 ans), et j'espère que ce post t'apportera un peu de lumière.

Comme beaucoup d'entre-nous ici, tout a commencé avec les premières questions existentielles de l'enfance. Pourquoi nous mourrons, quel est le sens de la vie, etc. Mes parents me disaient que j'avais toute la vie pour me poser ce genre de questions, tandis que certains enfants de mon âge m'apprenaient qu'il y avait un Dieu, un Diable, qu'il fallait être bâptisé (ouf je l'étais, j'avais rien demandé, mais je l'étais lol).

Mais ça ne répondait pas à mes questions. On me disait de croire en des choses alors que ce que je voulais, c'était une explication ! Puis j'ai lu Rampa, et ça a été limpide. J'ai quasiment tout lu, je ne vivais que dans l'ombre de Rampa, avec un arrière fond de "la science n'a rien compris, la vérité est ailleurs". Puis je me suis intéressé à l'ésotérisme, à la magie, au spiritisme, avant de ne vivre que pour le Bouddhisme. Idem : c'était limpide.

Ca a duré plusieurs années. Puis sont arrivés des auteurs comme Timothy Leary, le mouvement cyberpunk, puis le fameux Anton Lavey qui proposait une vision du monde très pertinente à bien des égards. Ca a commencé à foutre du bordel dans ma tête. Un coup j'étais croyant, un coup j'étais athée, un coup j'étais agnostique... A côté de ça, j'ai énormément lu (Shopenhaueur, Nietzsche, Platon, Kant, Hegel, Heraclite, Spinoza, les stoïciens, les épicuriens, [heu la liste est beaucoup trop longue lol])

Puis au même moment, je vivais - comme tout le monde - des problèmes très concrets (manger, trouver un taff, créer ceci, des ennuis avec des amis), auxquels toutes mes conceptions idéales du monde se cassaient les dents. Et j'ai fait table rase, j'ai tout balayé. Le lâcher-prise complet, j'en avais marre d'être l'esclave de systèmes de pensée étrangers, je voulais être "libre", être moi-même... Et tout s'est à peu près débloqué, j'ai trouvé un taff, un appart, une nouvelle voiture, je ne me suis jamais senti aussi bien...

Quant à mes influences passées ? Elles sont devenues un terreau que je ne renie pas, mais j'ai depuis revu toutes les questions existentielles qui me tracassaient en essayant d'y répondre par moi-même. Si je devais formuler un conseil, ce serait celui-là : créé ta propre philosophie, tout en sachant qu'elle pourra être contredite ou balayée le lendemain (ainsi va le monde). La clé est qu'il ne faut JAMAIS être l'esclave des idées, il faut en être le maître. Si tu lis quelque chose qui te parle, refais le cheminement de l'argumentation dans ton esprit, fait que cette pensée soit tienne, améliore là, ou oublie là, mais ne vit pas dans l'ombre d'un auteur (pas même Dieu Wink ).

En espérant t'avoir apporté un peu de "lumière" geek

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Découvertes théoriques et changement profond de points de vue.

Message par lorette le Mer 27 Juin 2012 - 13:31

tout à fait d'accord avec kelenn, je n'ai pas lu autant, je ne me suis pas questionnée profondément autant mais des revirements de pensées, j'en ai vécus plein, l'esotérisme étant très attirant pour moi, je vivais une remise en question chaque fois que je decouvrais des choses sous un angle nouveau, ça me retournait presque, j'avais (peut etre encore d'ailleurs) tendance à avoir des idées bien arrêtées, depuis chaque fois, comme j'écoute plus et mieux ce qui se passe autour de moi, je prends alors un temps de recul qui me permet de me dire "et s'il y avait une autre façon de voir les choses" (ça parait con et évident), ça me permet de l'imaginer cette autre façon puis je compare, j'essaie de trier objectivement et du coup j'affute ma pensée, et ainsi je me fais ma philosophie à moi, j'arrive ainsi à "decoller" de toutes les idées reçues, bloquées et j'essaie ainsi d'acquérir plus d'ouverture d'esprit et de tolérance bien que pourtant pas grand chose ne me choque.


lorette
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 207
Date d'inscription : 23/06/2012
Age : 43
Localisation : entre chaque note de musique qui me fait respirer

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découvertes théoriques et changement profond de points de vue.

Message par Invité le Mer 27 Juin 2012 - 20:28

Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Découvertes théoriques et changement profond de points de vue.

Message par Invité le Jeu 28 Juin 2012 - 10:37

Oui, mais il y a tellement d'idées contradictoires mais cohérentes...
Je ne peux pas choisir. Choisir, c'est mettre des oeillères et oublier tout un étage du mille feuille !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Découvertes théoriques et changement profond de points de vue.

Message par Invité le Jeu 28 Juin 2012 - 13:39

MrCyberElephant a écrit:Oui, mais il y a tellement d'idées contradictoires mais cohérentes...
Je ne peux pas choisir. Choisir, c'est mettre des oeillères et oublier tout un étage du mille feuille !
C'est un principe inéluctable de la raison, s'il y a une contradiction quelque part, c'est qu'il y a une faille quelque part pirat Peut-être que ces idées ont du bon et du mauvais, c'est pourquoi je te disais de te faire ta propre philosophie (je suis un peu comme Leibniz, y a du bon en tout :p)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Découvertes théoriques et changement profond de points de vue.

Message par lorette le Jeu 28 Juin 2012 - 20:14

Smile

lorette
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 207
Date d'inscription : 23/06/2012
Age : 43
Localisation : entre chaque note de musique qui me fait respirer

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découvertes théoriques et changement profond de points de vue.

Message par liz0044 le Jeu 28 Juin 2012 - 21:02


Mais en même temps, comment se cantonner à une seule et unique vision du monde, quand celle-ci nous est insufflée de thèses faillibles, en tant qu'indémontrables ? La perception sensible de la vie se doit de se puiser dans notre expérience propre, je dirais, afin de constituer un 'leitmotiv' existentiel durable..

liz0044
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 2
Date d'inscription : 28/06/2012
Age : 23
Localisation : Londres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découvertes théoriques et changement profond de points de vue.

Message par Invité le Jeu 28 Juin 2012 - 23:00

Ça a un côté génial et un autre effrayant, de construire son propre système.
Je ne m'en sens pas capable et digne en même temps.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Découvertes théoriques et changement profond de points de vue.

Message par Invité le Sam 30 Juin 2012 - 8:55

Loic a écrit:Si je puis me permettre un (presque) lieu commun : Dabrowski (peux pas te mettre le lien cause smartphone, mais farfouille, ici et sur le wiQi).
là-> ° sur le forum
ici -> * dans le Wiki Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Découvertes théoriques et changement profond de points de vue.

Message par Invité le Sam 30 Juin 2012 - 8:59

MrCyberElephant a écrit:Ça a un côté génial et un autre effrayant, de construire son propre système.
Je ne m'en sens pas capable et digne en même temps.
Je ne crois pas qu'il y ai une histoire d'être digne ou non, c'est juste qu'a partir du moment on l'on sent la vacuité des echelles de valeur "commune" qui nous ont proposées/imposées, on est bien obliger de se batir les siennes propres.

et si: tu en es capable affraid (c'est même naturel comme tu le dis)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Découvertes théoriques et changement profond de points de vue.

Message par Invité le Sam 30 Juin 2012 - 12:05

liz0044 a écrit: Mais en même temps, comment se cantonner à une seule et unique vision du monde, quand celle-ci nous est insufflée de thèses faillibles, en tant qu'indémontrables ? La perception sensible de la vie se doit de se puiser dans notre expérience propre, je dirais, afin de constituer un 'leitmotiv' existentiel durable..
MrCyberElephant a écrit:Ça a un côté génial et un autre effrayant, de construire son propre système.
Je ne m'en sens pas capable et digne en même temps.
C'est juste qu'il ne faut pas confondre psychologie (et psychanalyse) avec philosophie : ce sont deux choses parfaitement différentes Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Découvertes théoriques et changement profond de points de vue.

Message par Invité le Dim 1 Juil 2012 - 8:30

kelenn a écrit:
liz0044 a écrit: Mais en même temps, comment se cantonner à une seule et unique vision du monde, quand celle-ci nous est insufflée de thèses faillibles, en tant qu'indémontrables ? La perception sensible de la vie se doit de se puiser dans notre expérience propre, je dirais, afin de constituer un 'leitmotiv' existentiel durable..
MrCyberElephant a écrit:Ça a un côté génial et un autre effrayant, de construire son propre système.
Je ne m'en sens pas capable et digne en même temps.
C'est juste qu'il ne faut pas confondre psychologie (et psychanalyse) avec philosophie : ce sont deux choses parfaitement différentes Smile
Il y a, c'est vrai, un parti pris dans la psychologie et la psychanalyse, un genre de standardisation/obligation ontologique qu’intrinsèquement la pluralité des philosophies ne permet pas.

En cela, bien malgrès elle, la psychologie ou psychanalyse manque d’épistémologie.
Alors qu'elle veut s'ériger au rang de science, les modèles proposés devraient être constamment remis en question comme il en va pour toutes les sciences, et ce n'est pas le cas.
Non que je les rejette en bloc, elles sont utiles et parfois pertinentes, juste que les archétypes proposés sont parfois archaïques et l'uniformisation qui les sous-tend ne me permet pas d'y adhérer pleinement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Découvertes théoriques et changement profond de points de vue.

Message par Invité le Dim 1 Juil 2012 - 13:49

Je ne crois pas qu'il y ai une histoire d'être digne ou non, c'est juste qu'a partir du moment on l'on sent la vacuité des echelles de valeur "commune" qui nous ont proposées/imposées, on est bien obliger de se batir les siennes propres.

et si: tu en es capable (c'est même naturel comme tu le dis)

J'ai souvent peur d'être prétentieux.
Merci de me rassurer.

C'est juste qu'il ne faut pas confondre psychologie (et psychanalyse) avec philosophie : ce sont deux choses parfaitement différentes

Je ne comprends pas ce que tu veux dire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Découvertes théoriques et changement profond de points de vue.

Message par Invité le Dim 1 Juil 2012 - 14:05

J'ai souvent peur d'être prétentieux.
un manque de confiance en soi ou de la prétention?

Peut être pour te rassuré, regarde en arrière et demande toi simplement si tu adhère ou non a ce que les autres adhèrent.
Si, c'est non, ta démarche est légitime, c'est aussi simple que ça, non?

c'est Kellenn qui parlait de terreau, pour parler de des "réalités" qu'elle a "essayer", j'aime bien cette image pour nous expliquer qu'il ne faut pas non plus s'enfermer dans un "dogme".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Découvertes théoriques et changement profond de points de vue.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 2:10


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum