On est demain ! *copie-colle*

Page 39 sur 40 Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: On est demain ! *copie-colle*

Message par Invité le Jeu 26 Juil 2012 - 17:24

Gardenwall a écrit:Je me suis toujours demandé ce qui clochait dans mon apparence mais je n'ai jamais cherché à faire quoi que ce soit. Ca me demande de ne pas être moi, de faire semblant. Ca me demande trop d'énergie et ne me fait pas me sentir bien...

Si tu étais une fille tu vivrais autrement cette tyrannie de l'apparence ('fin je ne me maquille quasiment jamais).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: On est demain ! *copie-colle*

Message par Guard 'n wall PB le Jeu 26 Juil 2012 - 17:40

Personnellement, je pense qu'un fille réellement jolie n'a pas besoin de se maquiller (surtout que beaucoup le sont comme des voitures volées...). J'ai toujours préféré la simplicité, le naturel et le-sans artifice. Une petite touche de temps en temps oui, mais pas plus.


Dernière édition par Gardenwall le Jeu 26 Juil 2012 - 18:17, édité 1 fois (Raison : Ca devrait moins choquer)

Guard 'n wall PB
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1960
Date d'inscription : 03/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: On est demain ! *copie-colle*

Message par ♡Maïa le Jeu 26 Juil 2012 - 17:43

Gardenwall a écrit:un fille réellement jolie
Hmmm, et tu définis ça comment *réellement* ? Smile

♡Maïa
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: On est demain ! *copie-colle*

Message par Guard 'n wall PB le Jeu 26 Juil 2012 - 18:02

Mouais, bonne question... Pff t'es chiante hein!
Bon, ce que je voulais dire en fait, c'était qu'une fille n'a pas besoin de se maquiller pour être jolie. Voilà.

Guard 'n wall PB
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1960
Date d'inscription : 03/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: On est demain ! *copie-colle*

Message par Saphodane le Jeu 26 Juil 2012 - 18:07

Les choses... -__-' Hum.

Bref.

Fa : je t'aime fort mon chatou. Bisous

Saphodane
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3002
Date d'inscription : 24/01/2012
Age : 31
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: On est demain ! *copie-colle*

Message par Invité le Jeu 26 Juil 2012 - 18:12

Gardenwall a écrit:Mouais, bonne question... Pff t'es chiante hein!
Bon, ce que je voulais dire en fait, c'était qu'une fille n'a pas besoin de se maquiller pour être jolie. Voilà.

Raah, il veut venir voir (voir ci-dessous), lui.

Spoiler:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: On est demain ! *copie-colle*

Message par Guard 'n wall PB le Jeu 26 Juil 2012 - 18:15

Punaise, vous me cherchez!
Jamais je ne me permettrais d'utiliser le mot "chose" pour désigner une femme. Je l'ai utilisé car mon goût de la simplicité, entre autres, dépasse largement le cadre de la gente féminine. Voilà.
Et maintenant faut que je trouve quelque chose à faire parce que c'est pas cool.

@Goodidea Je ne sais pas si c'est parce que je suis énervé mais....je ne comprends pas...

Guard 'n wall PB
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1960
Date d'inscription : 03/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: On est demain ! *copie-colle*

Message par Invité le Jeu 26 Juil 2012 - 21:00

Gardenwall a écrit:

@Goodidea Je ne sais pas si c'est parce que je suis énervé mais....je ne comprends pas...

Ben c'est une tour que je vois de la fenêtre de mon bureau, enfin de beaucoup d'endroits de ma ville d'adoption Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: On est demain ! *copie-colle*

Message par ♡Maïa le Jeu 26 Juil 2012 - 21:19

Gardenwall a écrit:Pff t'es chiante hein!
Vi, je sais, des fois, un peu Wink
Rhhhooo loulou, t'es pas fâché ? Ange

♡Maïa
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: On est demain ! *copie-colle*

Message par DoomGopher le Jeu 26 Juil 2012 - 21:30

je confirme que le sport peut etre un exutoire efficace , un vecteur bien etre et le cas echeant permet ( en partie du moins , c est un support concret en tout cas ) de recuperer un peu de bonne estime de soi ....

perso j ai perdu 25 kg en deux ans , et indépendamment du fait que je m accepte mieux physiquement ( c est pas encore parfait hein ^^ ) je me sens bcp mieux dans mon corps ( j ai des pbs aux genoux et ca va bcp mieux depuis cette fonte des glaces ^^ )
outre ca , ca m a permis dans une mauvaise passe d embrayer une dynamique positive , d evacuer le stress et les tensions (psychologique et physique ) que je peux avoir dans mon boulot qui m impose d etre assis toute la journée

En outre , quand on a le ptit velo qui ne s arrete jamais de tourner là dedans , c est un moment ou j arrete de me poser question ou de reflechir ... une seule chose importe , le corps , etrre a l ecoute , la respiration , sentir tout ca travailler , avoir mal et s en rendre compte , mais se rendre compte aussi qu on peut aller plus loin .... encore 5 min .... ca pique aller j arrete ... non encore 5 minutes ....
et apres ca , le corps transpire , ca expurge un certains nb de trucs qu on devrait pas garder , les muscles se detendent , on est bien , puis apres 33 min a refroidir doucement , on se douche , on se libere d un poids et de la sueur .... apres ca , la journée peut commencer , tout parait leger ....

tout ca pour appuyer les dires de Renarde
Et puis on peut faire du sport pour être bien dans son corps et dans sa tête, ce n'est pas incompatible.
Pas besoin non plus d'être "bodybuildé" pour être bien.

DoomGopher
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4044
Date d'inscription : 17/01/2011
Age : 34
Localisation : Bordeaux

http://www.zebrascrossing.net/t2017-alashazam-vala-sproui

Revenir en haut Aller en bas

Re: On est demain ! *copie-colle*

Message par Fa le Jeu 26 Juil 2012 - 21:45

Attention, pavé...

J'ai besoin de sortir plein de trucs. Pour fixer une idée. Pour la construire, sinon ça part dans tous les sens.
J'ai besoin d'écrire, j'ai besoin d'être lu.
J'ai besoin de voir si je suis capable de déballer tout ça.
J'ai besoin de mettre côté à côte et noir sur blanc mes contradictions et de tenter de les comprendre.
J'ai besoin que quelqu'un se reconnaisse, de trouver un écho. Qu'on me dire "hé, copain, tout pareil".
Ou au moins, que quelqu'un se lève pour me faire un câlin en disant "hé, copain, c'est pas grave".
Bref, j'ai besoin de vous. Et de comprendre comment rebondir et avancer.

Par où commencer ? Les idées se bousculent... Allez, j'en prends un bout en espérant que ça va tirer toute la pelote.
Hier, j'ai écrit "honte", dans un mail à Goodidea.
Oh, ce n'est pas la première fois que je l'écris, ce mot, non non. Mais peut-être que cette fois-ci, ça a été la bonne. Ou bien la fois de trop, je ne sais pas. Celle en tout cas qui m'a fait prendre conscience à quel point ce mot est fondamental. Car tout mon être social est basé dessus.
La honte.
Honte d'être ce que je suis et ce que je ne suis pas.
Hontes profondes, certainement, à l'origine. Marquantes, je suppose. Qui débordent partout. Le sérieux et le futile.
Honte d'être rêveur. Honte de ne pas oser sortir. Honte de mon mode de vie. Honte d'être trop maigre. Honte de procrastiner. Honte de ne pas savoir gérer mon quotidien. Honte de ne pas m'intéresser à l'actualité. Honte de ne pas être plus généreux. Honte de mes œillères. Honte d'être sensible. Honte de mon appart. Honte de mon désordre. Honte de mon hygiène. Honte de mon manque de culture. Honte d'être timide et ne pas oser dire. Honte d'avoir dit, les fois où ça sort quand même. Honte de jouer. Honte de mes désirs. Honte de mes fantasmes. Honte d'être no-life. Honte d'oublier des choses importantes. Honte d'avoir été indifférent. Honte d'être émotif. Honte d'avoir aimé. Honte d'avoir trompé. Honte d'être asocial. Honte de flemmarder. Honte d'être en retard. Honte de ne pas agir. Honte de ce qui me fascine. Honte de mes pensées. Honte de ne pas réfléchir assez. Honte de mon milieu social, devant plus nantis. Honte de mon milieu social, devant plus démunis. Honte de mes savoirs faire et honte de mes lacunes. Honte d'être plus jeune. Honte d'être plus vieux. Honte de faire mieux. Honte de faire moins bien. Honte de n'être pas comme l'autre.
Honte d'être moi, honte d'être différent, la plupart du temps ; mais aussi honte d'être semblable.
Honte d'être.
Je fonctionne tellement dessus que je vais jusqu'à ressentir en moi, contre moi, la honte en intériorisant ma projection sur d'autres. Même des inconnus.
Plus jeune ? Honte d'être petit. Honte de ne pas avoir d'ami. Honte de ne pas être encore pubère. Honte de l'être devenu. Honte d'être trop vieux pour jouer aux légos mais en avoir encore envie. Honte de devoir rentrer tôt au lieu d'aller faire la fête. Honte de pas savoir quoi y faire, une fois dans une "fête". Honte de ne pas être comme mon frère. Honte de ne pas être à la hauteur de l'image de mon père. Honte d'être bizarre. Honte de rougir. Honte d'avoir honte. Peur d'avoir honte et honte de mes peurs.

Comment ça fait, pour fonctionner quand même ?
Eh bien en portant un masque, constamment.
Hmmm... en fait non.
Je ne le porte pas. Je suis un masque. Il a fusionné avec la peau du dessous. Je suis des milliers de masques, car il est multiforme. Je suis un fake. Je suis un recadrage. Je ne suis pas.
Socialement, je suis chaque aiguillage, totalement et péniblement conscient, depuis le bouillonnement inépuisable de mes hontes vers ce qui me semble être le "paraître" qui en génèrera le moins.
La plupart du temps, je me vois à la troisième personne aux yeux de tous ceux qui m'entourent, et j'ajuste. Oui, ça suppose que ceux qui m'entourent en aient quelque chose à carrer, de moi, même si c'est la mémé assise à côté dans le train, mais c'est pas grave. Je fais comme si, et je recadre. Je me tiens plus droit ou moins droit. Je plaque tel sourire. Je regarde ici, ou pas là. Je laisse mes mains battre la mesure ou je les tiens sagement au repos. Je laisse les larmes couler ou je les retiens. Je porte même parfois un masque en baisant, bordel de dieu. Et je n'ose pas dire grand chose. Parce qu'analyser les implications de telle ou telle idée, comment la transformer en parole pour la transmettre, l'impact que ça va avoir sur l'autre... c'est souvent bien trop long pour le style oral. Alors reste l'inaction. Le silence.
Donc, je ne dis pas que ça fonctionne au bout du compte, hein. Puisque le résultat est certainement que je parais coincé.
Mais est-ce que tout le monde n'est pas un peu pareil ? Même ceux qui se défendent de faire quoi que ce soit en fonction du regard des autres, ont bel et bien choisi une coiffure, des vêtements...
Perso, sur une île déserte, par ce temps, je serais à poil... Le fait que je porte tel ou tel truc, j'admets donc tout à fait que ce soit en fonction de ce regard des "autres".
Mais à ce point, analyser la façon de paraitre, jusqu'à ne plus vraiment voir la monstruosité de ce processus, tellement sa présence est garantie, toujours là dans un coin...
Je dois bien admettre que je suis bien barré.
Et tenter d'appliquer une logique à tout ça pour finalement, être esclave d'un moteur qui n'est autre que le sentiment de honte... un ressenti...
Je dois bien admettre que je suis bien stupide.
Alors, T ou F, haha... pas étonnant qu'on ne sache pas trop. Ca, c'est pour rebondir sur les interrogations d'AlfaB, mais le fait est que je ne suis plus trop focus, en ce moment, sur cette histoire de MBTI, même si ça m'a trituré longtemps. J'ai abandonné l'idée d'entrer dans ces cases.
De toutes façons, va donc savoir si, après tous ces recadrages, il y a bien quelque chose, dessous ? un "moi" ?

"Intrépide"
"Extraverti"
"Intrépide" ? "Extraverti" ? Mais what the fuck, quoi...
C'est comme ça que me voyaient des gens qui m'ont connu vraiment petit. Est-ce que c'est seulement possible que ça ait pu être moi ?
Mais merde c'est l'antithèse de ce que je suis maintenant. Une somme de blocages, de hontes et de peurs. D'immobilisme. D'introversion et d'inhibitions sociales.
Quand et où une conversion pareille aurait pu commencer... ?
Lorsque j'ai eu pour la première fois envie de mourir, c'était une envie assez candide, certainement. Sans forcément comprendre ce que ça implique... Peut-être juste par curiosité ? J'étais très jeune, je n'avais même pas encore eu l'idée qu'on puisse se donner volontairement la mort, alors je me vois encore "prier" pour qu'il m'arrive un accident. Je pensais à l'époque qu'il y avait quelqu'un là haut qui écoutait. Voire me protégeait, certains moments.
Je pense que j'avais déjà ressenti des rejets sociaux, à l'époque, tout de même. A l'école, principalement. Alors, hmmm... candide ? Bon, pas sûr. Peut-être que je souhaitais vraiment en finir. Mais "pas tout de suite", toujours après ci ou ça. Oui, j'étais encore curieux.
Alors, hyperactif ? Hmpfff... très vite, pas vraiment moyen que ça colle. Déjà la plupart du temps calme.
Oui mais calme derrière un masque, sûrement déjà derrière un masque.
Parce que la première image de ce process d'auto-ajustement, le premier souvenir que j'en ai, j'étais en grande maternelle. Je devais paraître, parce qu'une petite fille me regardait.
Ah oui, c'est meugnon.
Des images plus anciennes, j'en ai pas beaucoup. Une vexation sociale qui est peut-être ma première, en train d'observer des insectes, médusé, avant de voir un ? deux ? petit(s) garçon(s) regarder ce que je peux bien foutre le nez par terre, écraser mes sujets d'observation, et rire de ma mine déconfite. Age, environ quatre ans, à vue de pif.
Et dedans ? La colère, l'impulsivité, ça colle ?
Bif bof, l'impulsivité fait partie des comportements inhibés. Moui.
Enfin la plupart du temps. J'admets qu'en fait y'a quelques images où ça déborde.
Bizarrement. Parfois.. depuis un besoin d'affection qui rompt les écluses, et se manifeste par un infantilisme hors de propos. Parfois plus salement.
Mais bon, en apparence donc, pas de vagues. Maman veille au grain. Et si jamais y'a un pet de travers, reste les gifles, hein.
Je suis sage. Je m'enferme. Je suis seul. Le soir après l'école, on fait ses devoirs. Et après manger... bin on va se coucher, pardi.
Alors d'accord, je dessine au lieu de faire mes devoirs, et j'ai une lampe planquée pour lire sous la couette au lieu de dormir. Mais j'suis sage.
Pis toutes façons j'ai pas d'amis, donc, personne va m'inviter dans la bande qui fait le tour du pâté de maisons en mob ou qui appuie sur les sonnettes. Toutes façons ils sont cons, donc je perds rien, pas vrai ?
Pis comme ça au moins j'aurais personne pour m'entrainer à me droguer, et j'mettrai pas non plus le feu aux poubelles.
Quoi que pour la poubelle j'ai comme un doute. Humpf chut. Mais. Donc, sage, disions nous. C'était même ainsi que je me voyais, je crois bien, sisi, que je me suis aussi auto-persuadé d'être un enfant/ado sage.
Ca m'aidait pas tellement à l'intégration sociale à une époque de la vie où l'émancipation et le display de l'émancipation (hey, tu fumes quoi ?) joue une grosse part dans le statut social.
Mais au delà de la honte de pas être émancipé à coup de non-sagesse, j'avais aussi parfois une certaine fierté à l'être, sage, quand je cherchais l'assentiment des adultes.
Donc tout va bien. Et le Complexe du Homard, haha... bof, ça me concerne pas tellement, moi je suis extraterrestre. J'ai pas eu une adolescence rebelle.
Moi, ma carapace, je me la suis faite à 7 ans, et à 8 elle devait déjà être dure.
Mais une carapace contre moi-même. Avec toutes les écailles tournées vers l'intérieur.
Colère ? Violence ? Sexe ? La plupart du temps dans la tête. Parfois en dessin.
Le dessin, ça c'est un truc de garçon sage, non ?
Qu'est ce qu'un gringalet de fils à sa maman avec des boutons plein la gueule pourrait bien foutre de colère, de violence et de sexe, de toute façons ?

J'me relis, et je me fais un peu peur. Bizarre, l'effet que ça fait, d'écrire des trucs noir sur blanc. Le zèbre, foncièrement bon ? hahahihihohu. Tout ça aurait pu bien mal tourner. Très mal, ouais, à la réflexion.
Mais j'ai eu la chance de tomber sur des gens sympas vers mes 18 ans, de faire mes études ailleurs que chez mes parents, et de pouvoir commencer à vivre en vrai.
Sûrement en commençant par voir dans ces personnes certaines de mes facettes, qui jusque là ne participaient qu'à mes sentiments de décalage. Certains étaient zèbres, sûrement.
J'ai pu alors refaire certains de mes "progrès" à l'envers, lever des inhibitions, ouvrir davantage de soupapes de sécurité. Réussir à aligner trois mots. Puis quatre.
Alors bon, maintenant, au fil du temps, plein de choses vont "un peu mieux", mais il me reste toujours des casseroles... Est-ce que cette introversion, cette timidité, c'est mon vrai moi ?
En vous trouvant, ici, j'arrive également à trouver des miroirs d'autres facettes que je considérais extra-terrestre. Le côté rêveur, le côté sceptique, le côté sensible... plein de bouts se recollent et c'est un baume qui fait du bien.
Mais il me faut trouver également de quoi recoller les blocages qu'il reste. Parce que j'avais cru au départ pouvoir tous les résoudre dans le concept de zèbre, mais la plupart de vous, même si ça les fait chier de gérer le quotidien, y arrivent tant bien que mal. Moi non. Me reste aussi toutes ces hontes à lever, peu à peu. Et à élucider ma fuite du réel, mon rapport à l'argent, et tout un tas de trucs liés à la sexualité. Et j'avoue qu'un diagnostic de TDAH m'arrangerait bien à recoller ces morceaux. Ca a envie de coller. J'ai envie que ça colle.

J'ai écrit à mon papa, il y a peu, un mail où je lui disais que je l'aimais, chose pas très facile à sortir entre deux personnes généralement coincées de l'émotif public, surtout un fils et son père, vous en conviendrez (même si j'tente de me décoincer depuis quelques temps, moi, pour le coup), et que je me reconnaissais en lui. Et je lui demandais, sournoisement, comment il arrivait à gérer son quotidien, comment il faisait pour être dans l'action, dans le réel, si notre fonctionnement était finalement similaire. S'il avait un "truc". Question éminemment peu propice à trouver une réponse. D'ailleurs j'ai été un peu déçu quand il a tenté d'y répondre. Mais la réponse, c'est qu'il n'y en a pas. Si TDA il y a, je l'ai développé vers l'inaction, et lui non. Y'a pas de truc, c'est comme ça. Je pense que c'est depuis cet échange que je creuse vers ce concept de TDA/H pour comprendre les bouts qui restent décollés.
Mais le savoir vraiment me permettrait de changer d'optique. De tenter de secouer mon mode de vie rangé, pour un mode plus dynamique. Oui, je sais, facile à dire, mais c'est une piste.

D'un point de vue relationnel... pour rebondir sur des trucs qui m'ont remué hier, voilà ce qu'une amie m'a écrit il y a quelques mois.
"Dans mon souvenir tu étais quelqu'un de tendre, doux et attentionné. Mais aussi un peu étouffant et presque culpabilisant parce qu'on se disait qu'on n'atteindrait jamais ce niveau d'amour. Pour être plus claire tu aimais trop fort trop vite et parfois ça peut être un peu déstabilisant".

Ouips, j'accroche vite. Et profondément. Et en ayant envie que ça tienne sur la durée. Dans l'mille.
Quelle part de bizarrerie, quelle part de zèbritude, quelle part de manque affectif à combler, dans ce fait ? Je ne sais pas vraiment...

Suite de pavé et TDAH:

Pour autant, est-ce que ça signifie que je suis super-fidèle ? Bin, même pas. -> TDA/H impulsif (Selon mon interprétation de l'interprétation (:p) de certains sites)
(Oui, oui, j'ai honte, mais j'me force à vous l'écrire)

D'autres périodes, plutôt des célibats longue durée mais pas que, je compulse d'aller dans des endroits où l'érotisme est un commerce.
Je vous choque ? Peut-être. J'en ai honte ? Beaucoup.
Je le fais quand même, quitte à payer des sommes hallucinantes alors même que mon compte est dans le rouge ? oui -> TDA/H impulsif au carré.

D'ailleurs... bon, j'en reparlerai ailleurs, si ça vous intéresse. Restons concentrés sur le TDA.

A ce propos, est-ce que je fais le moindre effort pour régulariser des trucs administratifs qui m'aideraient à sortir des problèmes financiers ? non -> TDA hypo, blocage.
Au TDA hypo, vient s'ajouter tous les problèmes dont j'ai déjà fait mention plusieurs fois... de procrastination, de fuite du réel, de désordre, de glandouille au boulot, de retards, d'oublis...
(mais, quand je dis "problèmes", je veux dire, sérieux)
Egalement le comportement de papillonnage d'intérêt en intérêt, bien que capable d'hyper focus une fois l'intérêt accroché.

A Sapho qui me demande si je sors couvert, pas toujours, loin de là. -> TDA/H impulsif.
D'autres conduites à risque ? En voiture ? Ca fait dix ans que j'ai pas conduit, mais je dois avouer qu'on a fait plus prudent que moi. A ski ? je vais certainement plus vite que mon niveau le permettrait.

Addictions ? Jeux vidéo, clope -> va dans le sens du TDA.
Alcool ? Jusque là réussi à éviter, en sentant que l'écueil n'est pas loin du tout.

Mésestime de soi ? huhuhu... -> va dans le sens du TDA.

Conduites résiduelles d'hyperactivité ?
Marcher de long en large dès que je réfléchis, ou que je me force enfin à faire une corvée qui m'emmerde. Souvent actif des mains ou des pieds une fois assis, même si pas toujours.

etc. etc.

Reste à mettre en évidence une hyperactivité dans l'enfance, essentielle au diagnostic.
Je ne sais pas...


Dernière édition par FaWantsBi le Jeu 26 Juil 2012 - 22:12, édité 1 fois

Fa
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1849
Date d'inscription : 23/06/2012
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: On est demain ! *copie-colle*

Message par Invité le Jeu 26 Juil 2012 - 22:02

FaWantsBi a écrit:D'un point de vue relationnel... pour rebondir sur des trucs qui m'ont remué hier, voilà ce qu'une amie m'a écrit il y a quelques mois.
"Dans mon souvenir tu étais quelqu'un de tendre, doux et attentionné. Mais aussi un peu étouffant et presque culpabilisant parce qu'on se disait qu'on n'atteindrait jamais ce niveau d'amour. Pour être plus claire tu aimais trop fort trop vite et parfois ça peut être un peu déstabilisant".

Je ne veux pas enfoncer le couteau dans la plaie, en plus de ne répondre qu'à une toute petite partie alors que pourtant j'ai bien tout lu, mais ce que je voulais te dire hier en début de mail, c'est dans la veine de ce que t'as dit cette amie.

Sinon, euh, j'ai assez souvent l'impression d'être au bord du vide aussi, mais je ne suis pas la mieux placée pour te répondre quelque chose de pertinent.

Accroche-toi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: On est demain ! *copie-colle*

Message par Saphodane le Jeu 26 Juil 2012 - 22:05

Trop de choses à répondre pour le faire par écrit un soir de semaine. Toi, j'vais te choper dans un coin, et on va parler. T'auras pas le choix. Cette fois-là, tu vas tout me dire. Et je te répondrai. Et t'auras mon épaule et ma main.

Saphodane
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3002
Date d'inscription : 24/01/2012
Age : 31
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: On est demain ! *copie-colle*

Message par ♡Maïa le Jeu 26 Juil 2012 - 22:09

Ouf, tout lu !
Bienvenue Fa Smile

La psychiatrie voit la honte comme l’une des deux émotions principales (avec la peur) de la phobie sociale et la définit comme « …la conviction de ne pas avoir pu se conformer aux règles du groupe avec la certitude de s’en trouver dévalorisé et diminué. » On ne supporte pas des actes aussi simples qu’ « …être regardé (ou se croire regardé) pendant que l’on accomplit quelque chose, ou même sans rien faire de précis : marcher, manger, boire, écrire, conduire, se garer, etc. »

"J'ai pas eu une adolescence rebelle." : moi non plus...
L'amour trop fort, trop vite : tout pareil...
Et sinon ça m'intrigue ton truc de TDA, parce que je me retrouve dans pratiquement tous les points que tu soulèves... mais je ne me sens pas du tout à classer dans cette case... Tout ça me parle d'angoisse, pas d'hyperactivité...
My two cents...

Et merci encore...

Long hug

♡Maïa
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: On est demain ! *copie-colle*

Message par Invité le Jeu 26 Juil 2012 - 22:18

OK...

Cherche des étiquettes pendant encore quatre à six mois, normal, puis après (ou avant si tu veux aller trop vite, trop fort), occupe-toi de toi.

Bisou crapaud-baveux (mais pas sur la bouche, je me réserve pour ma princesse charmante).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: On est demain ! *copie-colle*

Message par Harpo le Jeu 26 Juil 2012 - 22:23

Envie de répondre juste par un bout de truc qu'une amie m'a écrit aussi un jour :

Tu sembles beaucoup trop te soucier de ce que les gens (moi en l'occurence dans ce cas) pensent de toi. Juste un petit conseil: libère-toi des autres. S'ils t'aiment, ils t'aimeront tout entier, avec tes crises d'angoisse, tes réussites, tes doutes. L'Être sans défaut n'existe pas (on sait que le prince charmant n'a été inventé que pour faire rêver les petites filles, pour qu'elles montrent capricieuses et amoureuses d'une seule personne: leur papa...lol). Nous courrons après un certain absolu sans regarder ce qui nous entoure. Vouloir être parfait : en voilà une chimère!

Harpo
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5769
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 54
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: On est demain ! *copie-colle*

Message par Fa le Jeu 26 Juil 2012 - 23:04

Merci pour vos réponses, merci d'avoir lu.

@Mogwai, "bienvenue" ??? tsss...
okay, peut-être que t'as raison. Embarassed
Mogwai a écrit:pas d'hyperactivité...
Ce pourquoi je suis intrigué par ce concept de TDA/H, pas seulement l'hyperactivité "H", qui, d'après ce que je comprends de ces récents éclairages, semblerait n'être qu'une manifestation d'un fonctionnement TDA.

@Goodie, pas vraiment de plaie sur ce qu'elle dit là. Mpfff. Enfin pas ce soir. C'était plutôt bien vu, et j'étais plutôt flatté, en un sens, même si elle était effectivement en train de pointer un certain nombre d'échecs relationnels.


Dernière édition par FaWantsBi le Jeu 26 Juil 2012 - 23:17, édité 2 fois (Raison : regroupage anti-flood avant la terrible page 50...)

Fa
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1849
Date d'inscription : 23/06/2012
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: On est demain ! *copie-colle*

Message par ♡Maïa le Jeu 26 Juil 2012 - 23:39

"regroupage anti-flood avant la terrible page 50" : wow !! la gloire Smile

♡Maïa
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: On est demain ! *copie-colle*

Message par Renarde20 le Ven 27 Juil 2012 - 0:06

Echo de ce que tu dis avec plusieurs conversations que j'ai eu ce soir sur la difficulté de se voir, se percevoir tel que nous sommes vraiment. Pas ce que nous tentons de projeter sur les autres, pas ce que nous cherchons en vain à lire dans leurs yeux, ce que nous attendons qu'ils comprennent sans le leur dire !

Comprendre qu'ils ne lisent pas dans nos pensées comme nous prévoyons les leurs, qu'ils n'entendent pas les mots que nous rêvons de leur dire (sans y parvenir), que nous confondons la colère que nous leur attribuons avec celle que nous retournons contre nous même.

Difficile d'être claire. Ca l'est pourtant dans ma tête, mais trouver ces mots qui pourraient te toucher, te parler, sans t'agresser, en franchissant toutes ces barrières que tu édifies entre Toi et le monde ...

Arriver à savoir ce que tu veux vraiment, ou à défaut ce que tu ne veux plus du tout. Ensuite le formuler, l'exprimer en le mettant en mot, et entendre le retour des personnes concernées.

Il faut être prêt, à se remettre en cause, à accepter ses travers, comme on accepte ceux des gens que l'on aime. Etre bienveillant et indulgent pour soi, avant d'en attendre autant de ceux qui nous entourent.

Ma courte expérience en ce domaine m'a appris que m'apaiser, me réconcilier (en partie au moins) avec ce moi qui m'insupporte, m'a permis d'apaiser les relations avec mon entourage, d'y mettre de la douceur, d'en gommer la colère ...

Rien n'est jamais acquis, il y a des rechutes, des crises existentielles de doutes, mais globalement les réactions semblent positives et surprises face à cette métamorphose.

Bon courage Fa, le chemin est pavé d'embûches mais en vaut la peine ! Long hug


Renarde20
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7209
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 45
Localisation : Lyon

http://www.zebrascrossing.net/t11058p20-le-debut-de-tout-le-rest

Revenir en haut Aller en bas

Re: On est demain ! *copie-colle*

Message par Fa le Ven 27 Juil 2012 - 0:51


Fa
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1849
Date d'inscription : 23/06/2012
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: On est demain ! *copie-colle*

Message par Fa le Ven 27 Juil 2012 - 18:26

Vous en remuez, des trucs, vous autres, hein ? Vous savez, ça ?

Bon, craquage d'écluse à la pause clope du boulot. Des larmes que je n'ai pas réussi à retenir et qui sont sorties... pourtant je leur avais bien dit "non".

Spoiler:
Peut-être que c'est une bonne chose, finalement ?
Signe que la coquille se fendille, ou bien juste une soupape qui se soulève.
Je sais pas trop bien ce qu'il y a dessous, faudrait pas que la carapace éclate d'un coup non plus.

Ca me fait repenser, c'est marrant, Sapho qui pourtant m'a vu tout calme, m'a dit une fois que je lui semblait quelqu'un dont les colères doivent être flippantes.
Bin, hum non... jamais contre des gens. Je ne crie jamais contre des gens.
Mais, ouais, peut être parce que c'est trop dangereux ?
Contre des objets, tiens, comme mon ordi, là oui, quand ça m'arrive de gueuler, peut-être que ça fait peur.

Plus tard dans le train, pas cherché, j'ai laissé couler.

Blind Text:
Oh it gets dark, it gets lonely
On the other side from you

Pis j'ai téléphoné à ma mère, tiens.
Oui oui, c'est assez rare pour que je vous le signale.
Etrange, ce que j'ai appris de nouveau sur ce petit garçon qui a été moi.
Faut que je digère.

A part ça, plus que deux jours à tirer, mais là j'en peux plus...
Je suis parti comme un voleur du boulot ce soir.
Et non, je crois que je ne vais pas réussir à maquiller, en fait.
Je me noie.
C'est la vie... je l'ai cherché.
Mais j'ai peur.



M'faudrait au moins un câlin, disons.

Fa
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1849
Date d'inscription : 23/06/2012
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: On est demain ! *copie-colle*

Message par Harpo le Ven 27 Juil 2012 - 19:10


Harpo
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5769
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 54
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: On est demain ! *copie-colle*

Message par Mag le Ven 27 Juil 2012 - 19:47

Very Happy N'ai pas peur de toi FaWantsBi , laisse toi pleurer, fait toi un calin, donne toi du bon doux, reste près de toi doucement...
je racontais à quelqu'un l'autre jour ce qui se passe pour nous tous, imagine un bassin plein d'eau depuis un moment, des feuilles sont tombées au fil des saisons de la vie elles ont pourri, des ratons se sont noyés dedans, des branches aussi tout ça à pourri .. arrive venu d'on ne sais où un courant d'eau fraiche et vif qui tombe dans le bassin en permanence, ça va faire bouger les dépots du fond qui vont remonter et déborder, et sent mauvais, mais petit à petit le bassin s'épure sous la force du courrant son eau devient de plus en plus transparente, et un jour c'est un beau bassin avec des fleurs qui le colonisent des grenouilles et des crapauds qui jouent dedans, et des oiseaux qui viennent y boire...
ben le bassin c'est notre inconscient, l'eau vive c'est la conscience, les dépots les ratons les branches mortes tout ce qui a été vécu sans conscience et s'est laissé accumuler, les larmes les écrits les échanges c'est le processus de nettoyage...
alors c'est vrai les étiquettes ça sert un moment mais bon pas au moment du débordement là mieux vaut faire le ménage chez soi, se prendre une douche, vider les poubelles et à chaque fois jouer à ce que ce soit quelque chose qu'on n'aime plus qui est vidé, et nous qui se range... laisser le temps au temps et pourtant tout va très vite en ce moment...
dessiner écrire tout ce qu'on vit en parler ou l'écrire ici mais sans s'attacher puisqu'on ne sait pas encore le nouveau bassin qui va advenir
remplacer le ressassage des échecs par l'imaginaire de ce qu'on aime sans désir juste comme regarder quelque chose de beau et se laisser prendre par ce que ça fait...
savoir enfin qu'à l'intérieur de chaque un au fin fond il y a une pulsion de vie qui est belle comme le premier sourire d'un bébé... et devenir le protecteur, l'aidant de ce sourire... tomber en amour pour cet être que l'on ne connais pas encore mais qu'on a senti à notre premier souffle... être curieux de soi... élargir sa connaissance... il y a tant d'inconnu derrière ce qu'on croit connaître...
Je sais que l'expérience n'est pas transmissible, je sais que mon écrit va peut être sans doute (sûrement) passer à côté de toi, gardes en juste la motivation: faire un calin virtuel à un frêre de planète Smile et lui dire bienvenue au club des vivants tu es sur la bonne voie et ça te passera avant que ça ne me reprenne on appelle ça grandir ...

de mon monde vers ton monde alien

et

Long hug

Mag
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3589
Date d'inscription : 18/05/2012
Age : 70

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Re: On est demain ! *copie-colle*

Message par Fa le Ven 27 Juil 2012 - 20:21

Bin, ça me passe pas vraiment à côté, Mag. enfin, pas la partie de remous dans le bassin et d'épure. C'est bel et bien parce que j'ai cet espoir que je continue de remuer.

renarde, je ne crois pas avoir de choses telles que tu décris à dire à qui que ce soit.
C'est juste une recherche entre moi grand et moi petit.
Et je te rejoins sur le fait que la réconciliation intérieure permet de tendre davantage vers les autres.

Harpo, je cherche une musique à te donner, sans trouver quoi. Rien ne me paraît assez beau pour toi.

Fa
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1849
Date d'inscription : 23/06/2012
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: On est demain ! *copie-colle*

Message par Invité le Ven 27 Juil 2012 - 21:33

Mag cheers

Spoiler:
et des crapauds qui jouent dedans
Faut dire, tu m'allumes What a Face

Edit : Ah voui, tout enthousiasmé, j'oubliais ton câlin, Fa Long hug

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: On est demain ! *copie-colle*

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 8:46


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 39 sur 40 Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum