J'atterris .. ou je m'envole ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

J'atterris .. ou je m'envole ?

Message par Wisti le Mer 20 Juin 2012 - 15:52

Bonjour,
J'ai découvert ce forum par hasard - mais je ne crois pas au hasard ! J'ai découvert la semaine dernière que je fonctionnais d'une manière un peu "atypique" et j'ai découvert aussi un nouveau mot le "Z" !

En fait, c'est ma coach/psy qui m'a dit une phrase genre "je me trompe peut-être mais vous pourriez lire un livre sur les HP, c'est une idée qui me vient, ..." bien sûr, petite phrase dite parce qu'elle le pensait vraiment.
Et là, ..... CLIZG BOURGF KGHAAARGH GLORPG GFPLOUHGF impossible de décrire la violence des émotions - un tsunami !!!! pendant la nuit et les 3 jours et nuits qui ont suivis.
Mon cerveau était en boucle ! !!!!
J'ai reçu comme une torpille qui a pulvérisé tout, tout le chemin parcouru cahin-caha au niveau professionnel - changements incessants de fonction, impression de pas être à ma place, désir de faire toujours mieux envie de décider à la place des incompétents et des moutons , besoin de défis etc ...

Pendant ces 3 jours, toute mon énergie était mobilisée pour lutter contre tout ça, les étiquettes, le handicap (je considère cela encore co ça), les rappels douloureux du passé bien occulté ... primaire avec facilités, le CE2 sauté allégrement, et puis la dégringolade au collège, avec détresse relationnelle.... Quand je dis "bien occulté" c'est que j'ai vraiment décidé un jour de ne plus ressentir quoi que ce soit quand j'avais 15 ans. A cette époque, comme personne ne me comprenais, que je lisais à peu près 1 livre par jour, et que j'avais décidé que le suicide n'était pas possible, que le dialogue avec les parents était impossible, je me suis dit "puisque c'est comme ça, à partir de maintenant, je ne souris plus, je ne ris plus, je ne participe plus".

Et donc j'ai écrasé dans une poubelle, bien au fond de moi, toute cette énergie débordante impossible à canaliser, cette façon de vouloir tout faire en même temps, de vouloir tout et son contraire, ce besoin d'être hyperstimulée pour avancer, (je voulais lire des revues scientifiques, bricoler des circuits à base de moteurs à aimants, lire jusqu'à 1 livre/jour, faire un max de sport, apprendre le piano jazz - mais personne pour me montrer - jouer du saxo, faire du roller, du skate, du judo, pas des trucs de fille en plus !) désintérêt dès que je comprenais à peu près la big picture, besoin d'être toujours guidée par quelqu'un vers plus haut, plus vite, mais tellement de sensibilité que je ne savais pas quoi en faire ... Mes parents disaient que j'étais "incompréhensible". Dans le passé, j'ai eu souvent l'impression d'être "aux aguets" voire une "bête traquée", mais plus maintenant . J'ai aussi toujours eu cette croyance très ancienne que c'est impossible pour moi d'exprimer ce que je ressens, de trouver des mots adéquats pour dire ce qui est à l'intérieur et qui n'est pas forcément "pensé" càd pas au niveau verbal.

Depuis, il a bien fallu passer mon bac, j'ai même réussi à faire une prépa, à rentrer dans le moule pour les concours, même si je paniquais tellement que je me plantais souvent sur ce que je connaissais le mieux, ensuite une école d'ingé, et puis un boulot de consultante. Et je me rappelle très bien avoir eu l'impression de ne pas prendre la bonne décision en prenant ce 1er job. Je ne sais pas comment décrire ça, mais l'intuition à l'intérieur me disait "c'est pas là que tu dois être" (mais Où ALORS je me demande aujourd'hui ???? scratch ) .
Et depuis, tous les 1, 2 ou 3 ans je change de fonction, et je me réinvestis ensuite à fond... jusqu'à un burnout y'a 6 mois pale
Et maintenant j'ai peur de m'être longtemps (beaucoup trop longtemps peut-être presque 20 ans !) battue contre moi-même ! ! Serait-ce possible ? affraid

J'ai l'impression de faire mon coming out là, mais ça me libère aussi !


Dernière édition par Wisti le Mer 20 Juin 2012 - 16:09, édité 1 fois

Wisti
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 11
Date d'inscription : 18/06/2012
Localisation : Reims

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'atterris .. ou je m'envole ?

Message par Invité le Mer 20 Juin 2012 - 16:00

"Incompréhensible, ne fait jamais rien comme tout le monde, est incapable de mener une chose à la fois, commence toujours tout un tas de truc mais ne va pas jusqu'au bout, devient un vrai mur dès quelle doit exprimer ses émotions ... " ... oui, c'est possible de se battre longtemps contre soi-même quand l'image que l'on nous renvoie est tellement différente de ce que l'on se sent être qu'on en fini par être persuadée que c'est nous qui avons un problème ;-)
J'ai mis 40 ans pour me donner le droit de ne pas correspondre à l'image que l'on voulait me forcer à habiter :-)

... Je te souhaite la bienvenue

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'atterris .. ou je m'envole ?

Message par Waka le Mer 20 Juin 2012 - 16:05

cheers

Re bienvenu à toi

Wink

Waka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 32
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'atterris .. ou je m'envole ?

Message par Wisti le Mer 20 Juin 2012 - 16:10

@ kasha
Oh comme je me retrouve dans ta 1ère phrase ! Et comme je voudrais bien trouver mon mode d'emploi pour exprimer correctement les émotions !!
Aujourd'hui je me contente de les vivre avec tous mes sens, si bien que tout est saturé et qu'il n'y a plus de "capacité de cerveau" pour exprimer quoi que ce soit de censé pour les autres.

Comment as tu fait pour "te donner le droit de ne pas correspondre à l'image ..." ?

Wisti
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 11
Date d'inscription : 18/06/2012
Localisation : Reims

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'atterris .. ou je m'envole ?

Message par Lunita le Mer 20 Juin 2012 - 16:12

Bienvenue à toi,
J'ai peu ou prou le même passif. Et j'ai mis 34 ans a atterrir sur la planète Z, malgré moi, grâce à ma fille.
Insaisissable, c'est comme cela que beaucoup me définissait alors que moi je me sentais une petite chose toute fragile à l'intérieur.

Lunita
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 27
Date d'inscription : 18/06/2012
Localisation : Orléans

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'atterris .. ou je m'envole ?

Message par Mag le Mer 20 Juin 2012 - 16:44

Very Happy
J'atterris .. ou je m'envole ?

les deux mon capitaine Exclamation

Bienvenue sur les loopings zèbresques !

(psss Suspect t'a continué sur les moteurs à aimants??? )

Basketball

Mag
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3589
Date d'inscription : 18/05/2012
Age : 70

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'atterris .. ou je m'envole ?

Message par Wisti le Mer 20 Juin 2012 - 18:48

Ben non, ça n'intéressait aucune de mes copines, ni des copains d'ailleurs. Alors je suis passée à autre chose !

Wisti
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 11
Date d'inscription : 18/06/2012
Localisation : Reims

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'atterris .. ou je m'envole ?

Message par ♡Maïa le Mer 20 Juin 2012 - 23:27

Coucou Wisti ! Je découvre ton fil via celui d'Hipparcos, et j'ai envie de te dire : maintenant, on sort tout ce qu'il y a au fond de la poubelle !!

Bienvenue à toi !

♡Maïa
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'atterris .. ou je m'envole ?

Message par Harpo le Mer 20 Juin 2012 - 23:46

Wisti a écrit:...et puis un boulot de consultante. Et je me rappelle très bien avoir eu l'impression de ne pas prendre la bonne décision en prenant ce 1er job. Je ne sais pas comment décrire ça, mais l'intuition à l'intérieur me disait "c'est pas là que tu dois être" (mais Où ALORS je me demande aujourd'hui ???? scratch ) .
Et depuis, tous les 1, 2 ou 3 ans je change de fonction, et je me réinvestis ensuite à fond... jusqu'à un burnout y'a 6 mois pale
Et maintenant j'ai peur de m'être longtemps (beaucoup trop longtemps peut-être presque 20 ans !) battue contre moi-même ! ! Serait-ce possible ? affraid

J'ai l'impression de faire mon coming out là, mais ça me libère aussi !

Ah cette intuition qui nous fait douter du chemin que nous prenons. Mais on y va quand même, parce que déjà content d'en avoir un chemin... Ça me fait penser à un rêve que j'ai fait, quelques temps avant de prendre la décision de quitter le monde du salariat pour monter ma petite entreprise avec mes associés. Rêve flou, j'étais dans une cave, accompagné de mon ex patron qui me présentait à ses amis, et m'expliquait ce que je devais savoir. Un mélange de loge maçonnique et de rituel vaudou, avec sacrifice humain... Un peu comme si je vendait mon âme...

Harpo
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5769
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 54
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'atterris .. ou je m'envole ?

Message par Wisti le Jeu 21 Juin 2012 - 7:31

Merci Mogwai ! Je me suis poilée en regardant l'image ! Je crois que je vais m'en souvenir quand ce sera moins drôle de tout dépoussiérer. Laughing Et puis à voir sa bouche, il a l'air d'avoir plein de trucs à dire ! J'espère que je trouverai aussi des jolies fleurs !

Wisti
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 11
Date d'inscription : 18/06/2012
Localisation : Reims

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'atterris .. ou je m'envole ?

Message par Wisti le Jeu 21 Juin 2012 - 7:34

J'ai une question : est-ce que les zebres disent à leur conjoint/amoureux/compagnon qu'ils chattent avec d'autres animaux zébrés ud fond de la savane ? Ca se passe comment pour vous ?

Wisti
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 11
Date d'inscription : 18/06/2012
Localisation : Reims

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'atterris .. ou je m'envole ?

Message par ♡Maïa le Jeu 21 Juin 2012 - 10:31

Ben moi c'est plus-tout-à-fait-mon-conjoint-mais-c'est-tout-comme : il donne l'impression de s'en fiche royalement. Je lui raconte le plaisir de partager avec vous tous sur ZC, je lui ai fait un compte-rendu de ma dernière rencontre Z-IRL, j'exprime mon enthousiasme à imaginer la prochaine... Il écoute gentiment, mais me dit que lui il n'a pas besoin de tout ça, que ce serait trop d'interactions pour lui... Bon, il est particulier aussi, il n'a pas vraiment de vie sociale et ça lui va.
Pourquoi tu demandes ça ? Tu as peur qu'il y ait de la jalousie dans l'air ? Wink

♡Maïa
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'atterris .. ou je m'envole ?

Message par Hipparcos le Jeu 21 Juin 2012 - 22:27

Wisti a écrit:J'ai une question : est-ce que les zebres disent à leur conjoint/amoureux/compagnon qu'ils chattent avec d'autres animaux zébrés ud fond de la savane ? Ca se passe comment pour vous ?

Et bien: Ma femme est de nature jalouse et ne peux pas supporter que je discute avec une femme tout seul. Son manque de confiance en moi est lié je pense à sa grande sensibilité qui apercois le "vrai-moi" derrière le "faux-moi" sans vraiment comprendre de quoi il s'agit. Il faut dire que moi même je ne savais même pas ce que c'était un zèbre il y a un mois . Son manque d'assurance fait le reste: il me cache quelque chose => il ne me fait pas confiance => il ne m'aime pas => etc... C'est parfois un étouffant (son besoin de contrôler). Je trouve cela dommage mais bon moi non plus je ne suis pas facile à vivre Rolling Eyes.
Bien sur nous avons de temps en temps des discussions sur de "grands" sujets (société, économie, religion, tolérance, sciences, les arcs en ciel, éducation des enfants, etc..) , mais souvent cela s'arrête assez rapidement car j'aime à contredire et à argumenter et elle le prend personnellement -et moi c'était juste pour le plaisir de jouer avec des idées. Crying or Very sad Alors non, je ne lui ai pas dit que je viens ici tous les soirs le coeur plein d'espérance pour lire, échanger des expériences et me sentir moins seul. Je ne lui ai pas dit non plus que, oui peut être je suis un zèbre, mais bon c'est pas sûr et puis de toute maniere pourquoi et à quoi cela sert? Et puis il y a aussi un peu d'égoisme et le besoin d'avoir mon petit coin secret à moi. Je crois que je ne suis pas encore prêt à parler de cela -et elle non plus d'ailleurs. Mais c'est une charge supplémentaire: où est l'honnêté de cette démarche? Quel dilemne, lui mentir ou prendre le risque de casser mon couple?
En résumé: cela pourrait mieux se passer.

Hipparcos
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 30
Date d'inscription : 17/06/2012
Localisation : Allemagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'atterris .. ou je m'envole ?

Message par Invité le Lun 25 Juin 2012 - 12:57

Hey :-)
Tu me demandes comment j'ai fait pour me donner le droit de ne pas correspondre à l'image ... parce que je me suis rendue compte que cette image, je me l'imposait surtout à moi-même ;-) Vouloir à tout prix être parfaite en tout, c'est épuisant ... je me suis fatiguée de moi-même et depuis ... c'est bien plus reposant :-)
Bises

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'atterris .. ou je m'envole ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:36


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum