D'abord, je ne "pense" pas.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

D'abord, je ne "pense" pas.

Message par Fata Morgana le Dim 17 Juin 2012 - 8:02

C'est tout simple. Le verbe "penser" est un verbe d'action. Or, je ne fonctionne pas ainsi. Je ressens, j'éprouve, puis ensuite seulement je mets des mots sur mon ressenti.
Mais "penser", je ne suis pas certain de savoir le faire...
Voyez-vous ce que je veux dire ?

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'abord, je ne "pense" pas.

Message par siamois93 le Dim 17 Juin 2012 - 8:27

Non je ne vois pas. Je l'entends à peu près, je le ressens assez bien, mais je ne vois pas...
Quand penses-tu ?

siamois93
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3069
Date d'inscription : 03/04/2012
Age : 49

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'abord, je ne "pense" pas.

Message par Pieyre le Dim 17 Juin 2012 - 9:17

Je ne suis pas sûr de pouvoir indiquer une précédence entre penser et ressentir.

Il ne s'agit pas d'une position philosophique. La sensation me paraît clairement précéder la pensée s'il est question de la conscience de soi. De ce point de vue je me démarque de Descartes, qui commence par le doute.
Quand tout se calme en nous, le doute est possible. Mais il n'est pas nécessaire. Le doute en l'esprit peut être considéré comme volontaire tandis que le malaise du corps ne l'est sans doute pas. Pourtant il doit bien y avoir une symétrie entre corps et esprit sur cet aspect aussi, avec une sorte de volonté du corps qui nous informe d'une façon qu'on pourrait dire passive pour l'opposer à celle, active, de l'esprit.
Dire que le doute est premier, c'est dire que la volonté est première, et finalement que l'esprit est premier. Et pourquoi pas le corps ? Pourquoi ne pas placer dans l'acheminement à la pleine conscience « je ressens donc je suis » avant « je pense donc je suis » ? L'origine animale de l'homme, et la constitution même de son cerveau, semble pourtant l'imposer.

Mais j'en reviens à ce que je voulais premièrement dire. Sinon dans un état inhabituel, je ne peux pas séparer dans ma durée propre mes sensations et mes pensées.
Il s'agit d'un fonctionnement que tous ne partagent sans doute pas, ou pas à ce point, c'est-à-dire comme un trouble. Quand je m'efforce à un travail intellectuel, je me fais mal physiquement. C'est une façon de le dire, mais il y en a d'autres. Quand j'éprouve du plaisir, des idées me viennent, des théories même parfois, et pas seulement des mots à fin de partage.
Il est vrai que lorsque j'ai vraiment mal, je pense peu. Mais quand j'éprouve une satisfaction intellectuelle intense, j'en viens à oublier que j'ai un corps.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15278
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'abord, je ne "pense" pas.

Message par siamois93 le Dim 17 Juin 2012 - 9:48

Je pense que la pensée est toujours là dans le cerveau, et que parfois des stimulis externes viennent s'ajouter à nos réflexions.
Il y a sans doute plusieurs modes de réflexion ou de pensée, et on n'est pas toujours dans le même mode mais je ne vois pas comment arrêter la pensée.

siamois93
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3069
Date d'inscription : 03/04/2012
Age : 49

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'abord, je ne "pense" pas.

Message par Invité le Dim 17 Juin 2012 - 10:01

Fata Morgana a écrit:C'est tout simple. Le verbe "penser" est un verbe d'action. Or, je ne fonctionne pas ainsi. Je ressens, j'éprouve, puis ensuite seulement je mets des mots sur mon ressenti.
Mais "penser", je ne suis pas certain de savoir le faire...
Voyez-vous ce que je veux dire ?
Sans doute qu'avant de penser consciemment il y a une petite zone de pré-pensée inconsciente et floue lorsqu'il s'agit de pensée créative.
Mais dans le cas du déductif, n'est-ce pas une pensée plus immédiate, de raisonnement logique ?

PS : J'adore le "quand penses-tu" de Siamois, c'était une faute qui me mettait hors de moi et j'aime retrouver la tournure bien utilisée Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: D'abord, je ne "pense" pas.

Message par Fata Morgana le Dim 17 Juin 2012 - 10:21

Quelqu'un dans un livre parlait de "l'abîme noir de la pensée sagesse". Il me semble que ma pensée est comparable à une bulle qui remonte des tréfonds d'une prescience inconsciente.
J'ai tout un panel de sensations que j'analyse en les nommant. (Penser = dire ou se dire) Mais le ressenti est préséant.
C'est comme savoir sans savoir qu'on sait.

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'abord, je ne "pense" pas.

Message par nid_d'abeille le Dim 17 Juin 2012 - 17:56

Ouiiiiiiiiiiiiiii !!!!
Je suis d'accord Fata. -Si on prend le verbe Penser comme se référant à un acte volontaire. moi je suis pas VOLONTAIREMENT consciente de tout ce dont je suis consciente, les informations sont analysées sans l'intervention de ma motivation à les analyser.
Alors devoir écrire qqch de construit selon des règles précises (de forme et de fond) est très, très fatigant ! (ah bah tiens, pieyre, tu dis à peu près ça j'ai l'impression ! ) parce que là, il faut être volontaire ! !! et....motivé hein !!!!!
Cela correspond-il à penser ?
Penser... c'est très intellectuel. (!!!!!!!!!!)
je dirais plutot (que cogito) je suis consciente d'être consciente donc je suis.
ceux qui ne sont pas conscients d'être conscients ne sont pas vraiment.... "sont"... mais pas "Ils sont"... or il faut qqn pour être.... ils ne sont alors pas...
AAAAAAAAAAAAAAH !!!!!!!!!!! Very Happy Very Happy Very Happy

et j'adore cette phrase : "Je ne suis pas sûr de pouvoir indiquer une précédence entre penser et ressentir" elle m'a fait rire tellement elle est belle !

et celle-ci : "De ce point de vue je me démarque de Descartes" m'a fait vraiment rire ! !!!!! (rire social, parce que, qui, "dehors", accepterait une telle tournure de phrase ?? cheers Exclamation )

Bref merci à vous pour cet intermède dans mon étrange journée bosse-corpscrevé-cocachocolat-rebosser.
Pardon Pieyre de te citer à outrance.

Et pour finir voilà ici bien une autre façon de dire que les surdoués ne sont pas des intellectuels - toujours si nous ne nommons pas "pensée" ce que l'on produit (involontairement) et qui est, en quantité ou qualité, peu ordinaire (et si l'on considère l'intelligence comme ce que l'on active par l'action de penser).
C'est bien qqch d'antérieur à l'intelligence que l'on a "de différent". (et qui, pourquoi pas, nous donnerait une puissance de production "abstraite" plus importante (l'intelligence). ce serait un effet ! pas LA chose..)
A moins de faire de ce mot intelligence un fourre-concepts. où l'on n'y comprend plus rien.

blachboulbilou. elephant

nid_d'abeille
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 428
Date d'inscription : 08/03/2012
Age : 25
Localisation : Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'abord, je ne "pense" pas.

Message par félidé zébristique le Dim 17 Juin 2012 - 23:01

je plussoie.

"Si on prend le verbe Penser comme se référant à un acte volontaire. moi je suis pas VOLONTAIREMENT consciente de tout ce dont je suis consciente, les informations sont analysées sans l'intervention de ma motivation à les analyser."

Pareil.
C'est ce que j'appelle "big brain".
Je lui ai donné un nom parce que mon cerveau dans sa partie "étrange" compile les informations et peut les ressortir en les mettant en lien à l'écrit comme à l'oral (faire des jeux de mots, sortir une référence venue d'un livre, d'un film, etc) sans mon accord conscient.
Il fait ça tout seul.
Je ne pense pas, je ne mets pas d'ordre, je n'aligne pas de phrases, je ne cherche pas sciemment dans mes acquis. Big brain fait son truc tout seul, je ne suis pas du tout avec lui, il ne me dit rien, d'ailleurs souvent je suis première surprise de ce dont il accouche au final.

Je ne sais pas ce que je sais.
Je ne sais pas ce que Big Brain sait.
J'ai même un peu l'impression d'une science infuse (et on m'a beaucoup sorti ça comme reproche, petite...). Je sais que Big Brain n'invente pas, je sais que tout ce qu'il me ressort il l'a forcément acquis un jour quelque part, sans que j'aie souvenir exact ni que j'aie eu conscience de la nature de l'analyse que Big Brain faisait de l'information sur le moment de son acquisition. Mais j'ai beau le savoir, comme je ne maîtrise absolument pas les circuits de l'arborescence et que j'en suis souvent première surprise...ça donne un effet science infuse autant pour moi que pour les autres.

Savoir sans savoir qu'on sait.
Tout à fait , fata.



félidé zébristique
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 518
Date d'inscription : 05/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'abord, je ne "pense" pas.

Message par Fata Morgana le Dim 17 Juin 2012 - 23:06

"T'as pas la science infuse !" Combien de fois me l'a t-on dit ! Et combien de fois ai-je été tenté de répondre: " Eh ben si ! " (na...)

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'abord, je ne "pense" pas.

Message par mimibisca le Dim 17 Juin 2012 - 23:08

moi je fais les 2, mais je ne "pense" pas volontairement, ce sont plutot mes pensees qui me suivent voir me poursuivent...

et lorsqu il s'agit de ressenti, je bug parfois en essayant de les expliquer, avec cette impression que les mots ne suffisent pas...

mimibisca
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 66
Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 32
Localisation : Biscarrosse (40)

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'abord, je ne "pense" pas.

Message par mimibisca le Dim 17 Juin 2012 - 23:09

Fata Morgana a écrit:"T'as pas la science infuse !" Combien de fois me l'a t-on dit ! Et combien de fois ai-je été tenté de répondre: " Eh ben si ! " (na...)

petite, j'ai souvent entendu "mademoiselle je sais tout"...

peut etre, peut etre pas, mais en tout cas, avouez le, j'ai souvent raison, sans vantardise aucune Wink

mimibisca
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 66
Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 32
Localisation : Biscarrosse (40)

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'abord, je ne "pense" pas.

Message par quarante deux le Lun 18 Juin 2012 - 3:20

Normal. Le cerveau possède un conscient qui nous sert à réfléchir et analyser (10 %) et un inconscient qui fait ce qu'il veut à 90 % C'est (malheureusement) ce-dernier qui nous gouverne. http://www.arte.tv/fr/Le-cerveau-et-ses-automatismes-12--La-magie-de-l-inconscient--/4308804.html[url=l'inconscientt 1/2]et la suite[/url] ( la suite après, très intéressant)


Dernière édition par quarante deux le Lun 18 Juin 2012 - 11:27, édité 1 fois (Raison : fôôôôtes !)

quarante deux
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 111
Date d'inscription : 07/02/2012
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'abord, je ne "pense" pas.

Message par Fata Morgana le Lun 18 Juin 2012 - 10:24

Normal.
Rien n'est "normal": l'azote que contient notre adn vient de l'explosion de super novaes. Rien de tout cela n'est "normal".
Il y a un subconscient, mais le pessimisme humain seul lui interdit de considérer l'existence d'un surconscient.

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'abord, je ne "pense" pas.

Message par Invité le Lun 18 Juin 2012 - 10:43

J'entendais qu'on utilise 10 ou 20% de notre intellect, tout le reste nous est caché. Un peu comme l'arbre et ses racines profondément ancrés.
L'image te parle?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: D'abord, je ne "pense" pas.

Message par Fata Morgana le Lun 18 Juin 2012 - 10:44

Il parait que ces chiffres ne sont pas exacts. (Lire : "L'erreur de Descartes" d'Antonio R Damasio)

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'abord, je ne "pense" pas.

Message par Invité le Lun 18 Juin 2012 - 10:53

Merci pour la référence.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: D'abord, je ne "pense" pas.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:29


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum