Faire tester ma fille ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Faire tester ma fille ?

Message par Aériel le Jeu 14 Juin 2012 - 23:20

coucou, s'il y a des parents de zébrinous ici, j'ai besoin de votre avis.... (bon, on est dans discussion douce et courtoise hein!! évitez de me dire que ma fille est une neuneu complète et que je suis juste aveuglée par mon amour maternel hein? Wink )


voilà, je me demande depuis qu'elle est bébé si ma grande n'est pas zébrée: en fait techniquement, je "sens" qu'elle l'est... mais par rapport aux descriptions "typiques" des enfants HPI, elle dénote:

- pas d'apprentissage de la lecture précoce (enfin si, elle savait écrire des mots seule en GSM avec des lettres mobiles Montessori mais j'ai jamais osé pousser plus parce que j'avais peur qu'elle s'ennuie au CP)
- un développement langagier pas forcément en avance non plus (pas le tableau classique du bébé HPI qui fait des phrases super complexes à 2 ans quoi)
- son entrée à l'école en PSM a été catastrophique: elle pleurait dès qu'elle me voyait partir ( alors qu'à la crèche, la séparation se passait bien) : contrairement à certains enfants qui "explosent" dès la petite section, ça n'a pas du tout eu l'air de l'intéresser et elle n'a pas plus que ça investi les apprentissages, les lettres, les chiffres... elle était voir même complètement à côté de la plaque selon son instit de MSM qui me disait qu'elle planait à 100, qu'elle ne participait pas, qu'elle vivait dans son monde (mais que sans écouter elle réussissait quand même à faire ce qui était demandé - d'ailleurs, ça avait l'air de l'ennuyer, la vieille instit, je crois qu'elle aurait voulu qu'elle se plante, ce qui aurait été mérité selon elle!!- pareil en GSM: une gamine gentille, toujours agréable, sans souci, un peu dans son monde, qui n'écoutait pas toujours les consignes mais qui faisait correctement ce qui lui était demandé, mais pas une flèche, rien qui dépassait!
- elle a appris à lire au CP comme ses copains et copines (bon, elle a su lire assez vite et très bien mais la maîtresse ne m'a jamais dit que c'était hors norme non plus hein :une gamine sans souci quoi: bonne élève, curieuse et très douce)
- elle aime bien aller à l'école et elle est bonne en classe (cette année, elle est même première de sa classe)
- elle a des copines avec qui elle joue à des jeux de son âge et semble très bien intégrée



pour les trucs qui me font dire qu'elle est Z:
- c'était un babi (bébé aux besoins intenses) qui avait un besoin constant d'être portée, qui tétait beaucoup pour se rassurer et elle me fixait avec une acuité impressionnante dès la maternité: j'avais l'impression qu'elle scrutait l'intérieur même de mon être, quasiment d'être jugée sur pièce
- elle a eu un développement moteur toujours en avance par rapport à ses camarades: debout seule à 7 mois, début de la marche à 11 mois, une fillette jamais posée, toujours en mouvement, à chercher, toucher, à manipuler, à essayer des nouveaux trucs pendant que les autres restaient sagement assis - au CP elle ne tenait pas en place sur sa chaise- heureusement qu'elle a eu une maîtresse cool qui lui permettait de se lever de temps en temps... I love you une autre instit lui aurait peut-être collé direct l'étiquette "hyperactive"
- une certaine indépendance d'esprit: je revois son adaptation à la nouvelle crèche, elle devait avoir deux ans et les enfants venaient d'avoir des pom'potes à manger... tandis que tous les autres restaient assis à attendre mollement que les nounous daignent débarrasser, elle s'est levée, toute petitoune, et a traversé la graaaaaaande pièce pour aller jeter son emballage vide à la poubelle: ça m'a presque fait mal parce que je me suis dit "aïe: elle est différente, le groupe va la rejeter" (oui, je sais d'expérience, que c'est pas bon de trop sortir du lot: j'ai du ratiboiser quelques uns de mes résultats en 3° et abandonner mes lectures chéries entre midi et deux pour m'intéresser à des histoires de fiiiiilles parce que je sortais trop du lot et que les autres commençaient à me traiter d'"intello" mais bon, quand on est avec les loups, faut bien hurler avec les loups... Rolling Eyes )
- elle a une mémoire assez impressionnante : se rappelle de trucs qui se sont passés quand elle avait 3 ans (elle en a 7) , et mémorise hyper rapidement si bien que le soir (elle est au CE1) elle commence à tirer au flanc pour les devoirs (alors que franchement, je ne l'ai jamais beaucoup embêtée avec ça, parce qu'elle les torche en 5 min) en me disant "c'est bon, les mots de dictée, je m'en souviens! le texte qu'on a lu aussi... ça va, on les a vus en classe ,j'vais pas les refaire quand même!??!" quand ça commence comme ça, ça pue non pour les plus grandes classes?
- au niveau logique, elle fuse, elle fait pleins d'hypothèses et se fait des supers plans dans sa tête : je l'appelle "mon petit ingénieur", toujours à trouver des solutions aux problèmes: en maths cette année, la maîtresse lui filait des fichiers "challenge" de CE2 pour l'occuper quand elle avait fini (parce qu'elle finit souvent avant les autres)
- elle est hyper empathique depuis qu'elle est bébé: il fallait absolument qu'elle aille consoler les autres bébés qui pleuraient à la crèche!! elle était hyper attentive et attentionnée envers sa petite soeur de 2 ans sa cadette (bon maintenant, ça castagne fort parfois entre les filles , mais je crois que Joanne reste malgré tout hyper protectrice envers sa soeur) , en petite puis en moyenne section, elle s'était prise d'intérêt pour les deux petits garçons autistes intégrés successivement en classe: du coup les instits l'avaient mise à côté d'eux et elle servait d'interface avec les autres pour leur expliquer comment se comporter avec eux
- elle s'angoisse très facilement, fait des projections à long terme, se stresse pour des raisons qui ne sont pas des raisons de son âge, elle est TROP raisonnable, TROP consciente de tout : du style en grande section, je vais la chercher plus tôt et elle me dit "il faudra que tu préviennes papa pour ne pas qu'il vienne me chercher ce soir à la garderie pour ne pas qu'il s'inquiète s'il ne me trouve pas"
- c'est MA fille !! (quoi c''est pas un critère??? Very Happy )

bon, je tenais à dire que si je me reconnais +++ dans le bouquin de JSF, mon test ne casse pas des briques, je fais certes partie des happy-few qui pourraient montrer patte blanche à mensa, mais je suis loin d'un 150 ou autre THPI hein...!!! moi être petite zébrée sans prétention... je sais me couler assez facilement dans la masse et je suis très bien adaptée socialement... Razz c'est peut-être aussi logique que ma fille ne détonne pas tant que ça dans le paysage ..


quand je regarde ça: je dirai que je pioche autant de trucs à droite qu'à gauche... ma gamine, ne rentre vraiment dans aucune case... Rolling Eyes c'est un patchwork chamarré ma donzelle!
http://douance.be/douance-ehp-scolaire-surdoue.htm

vous me direz, c'est chouette, c'est trop triste les cases, vive la diversité!! bounce bounce

j'hésite donc à la faire tester: j'ai peur de lui coller une étiquette "attention HPI: fragile, risque d'explosion " et d'autogénérer une combustion future alors qu'actuellement elle semble fonctionner bien, qu'au niveau de l'école ça roule et qu'elle est bien adaptée ,d'un autre côté, j'ai peur de "passer à côté" alors que j'ai tellement de voyants qui clignotent depuis si longtemps, j'ai peur d'être complètement à côté de la plaque, d'être juste une autre maman complètement incapable de discernement devant les "pseudos exploits" de sa progéniture adorée, j'ai peur de me rendre compte qu'elle est juste "normale" ( ce qui remettrait aussi en cause ma propre douance, parce qu'on se ressemble tellement que ça en devient parfois gênant)
voilà, donc je voulais connaitre vos cursus à vous... ce qui vous a décidé à faire tester vos enfants...
et je voulais aussi savoir si ça existe, des zébrinous à peu près bien dans leur baskets (même si parfois ils partent facilement en stress pour des broutilles), qui aiment l'école, qui sont à l'aise en classe avec des enfants du même âge qu'eux?

bref, je commence un bon syndrôme "il faut que je sache"...ça va être parti pour quelques nuits de cogitations intenses encore!! Rolling Eyes


Aériel
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 30
Date d'inscription : 22/05/2010
Age : 40
Localisation : pas loin de Notrepellier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire tester ma fille ?

Message par Aériel le Jeu 14 Juin 2012 - 23:37

en fait, après un échange ce soir avec Elmoon, je me demande si je n'aurais pas du écrire "faire tester MES filles" c'est vrai que la seconde est un peu space parfois... mais je vous en parlerai un autre jour... parce que vu les nuits cahotiques que me fait vivre leur petit frère, si je ne me couche pas tout de suite, demain je vais regretter amèrement mon petit tour dans la savane!

Aériel
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 30
Date d'inscription : 22/05/2010
Age : 40
Localisation : pas loin de Notrepellier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire tester ma fille ?

Message par meï le Ven 15 Juin 2012 - 8:17

ben....pa experieince, je dirais mieux vaut...peut etre pas forcement le dire non plus a l'ecole si pas besoin (mais d'apres ce que tu dis euh...) mais pour elle!. Embarassed
imagine ce que c'est (ah ben bnon c'est vrai tu sais.. Wink .) que de grandir, sans avoir qui on est vraiment ety pourquoi on se sent si en decalge vis a vis des autres....pas facile.

t puis chez nous je n'ai jamais eu a reflechir a ca puisque c'est les choses qui se sont imposées d'elles memes (tests et bilans, à 7 ans pour le second 6 pour le dernier) pour les derneirs car inadaptations scolaire...comportemnt "strange" et reflexions gentilles des insttis (mais vous faites quoi chez vous?(pour avoir des gosses pareils) What a Face )

et puis quand les reponses sont arivées (bilans ultra complets), j'ai eu les fameux doute de la mère qui suivent, puis etc etc quoi.
(j'en avais quand meme un qui passait limite pour un deumeuré en clase de cp..refus complet scolaire,( il nageait sous la table... Rolling Eyes) et l'instti le pensait limité...résultat, thqi....aie!.il a falu attendre un saut de cm2 et un college eip friendly pour qui souri en allant en classe!.... Rolling Eyes mais ouf c'est passé. sunny )
mais bref, la, si elle en a besoin pour avancer plus proche d'elle meme, pourquoi pas..attend ses 6 ans (quelle a donc ..pr la ptite alors.) et trouve un bon psy sensibilisé et compétent -non, c'est pas si courant meme pour ls efnants, mem ds les soi disants-et demande a une asso (anpeip de pref) de te donner un nom...et garde le sous le coude precieusement.

bonne journée... Wink

meï
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1247
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 43
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire tester ma fille ?

Message par Zébu le Ven 15 Juin 2012 - 9:28

Pendant très longtemps, mon épouse avait remarqué que notre fils était "différent" et par bien des côtés avait un mode de fonctionnement proche du mien.
L'école nous avait interpellé pour souligner son avance en nous proposant de le faire sauter de classe, ce que nous avions refusé dans un premier temps.
Mais comme les problèmes à l'école (ennui et décalage principalement) ne faisaient qu'empirer, nous l'avons finalement fait sauter de classe. Ce fut une très bonne expérience au niveau scolaire, mais il continuait à souffrir de ce décalage au travers de ses centres d'intérêts, sa curiosité, ses questions philosophiques, sa sensibilité, empathie, etc.

Ce n'est que 3 ans plus tard que nous l'avons fait tester: avec l'avis de la psychologue le but était de le sensibiliser doucement à qui il était et le rassurer par rapport à son ressenti émotionnel.
Le verdict fut sans appel: THQI.
Paradoxalement, ce test n'a pas eu l'effet escompté parce que mon fils n'a pas vraiment accepté l'étiquette "surdoué". Il a maintenant 13 ans et veut ressembler aux zados de son âge et met tout en oeuvre pour y arriver. Du coup, il ne travaille plus et sa situation scolaire se dégrade lentement, sans compter la remise en question liée à l'adolescence (on ne s'ennuie pas !).

Cependant, il semble partagé et me demande plus régulièrement de lui parler de moi au même âge et évoque parfois la possibilité d'aller reparler de tout cela avec la psy.
Il souffre vraiment de tout cela et avec le recul je me dis qu'il faut être prudent dans cette démarche de test. Il faut beaucoup de patience, douceur, empathie. Il faut pourvoir s'identifier à son enfant, mais pas trop, ne pas trop projeter de sa propre histoire.
Un équilibre délicat donc...

Zébu
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 489
Date d'inscription : 10/09/2010
Age : 49
Localisation : Brabant Wallon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire tester ma fille ?

Message par Garp le Ven 15 Juin 2012 - 10:09

Bonjour Aériel Very Happy !

Je ne suis pas parent, et je ne connais la question de la zébritude que depuis six semaines. J'ai été testé... mais je n'aurai le résultat que cet après-midi. Tout ça pour dire que je ne donne mon avis qu'à titre d'éclairage personnel, sans avoir d'opinion sur ce que je ferais à ta place.

En lisant ce que tu dis de ta fille, je repense à ce qu'on m'a dit de mon enfance. Quand j'avais deux ans, mon grand-père disait en me voyant : "Il y en a qui sont doués pour le bonheur !". Je n'ai jamais eu de grandes difficultés d'adaptation, juste des petites. Mais elles se sont cumulées peu à peu, et je ne savais pas les analyser. Des tas de petites différences avec les autres, que j'ai toujours repoussées devant moi plutôt que de les gérer. Aujourd'hui, à 44 ans, je découvre que les mille petits soucis que je repousse devant moi depuis toujours forment un vrai mur infranchissable, et qu'il va me falloir un travail important pour me réconcilier avec moi-même pour sortir de la trajectoire déprime-dépression-burn-out.

Quand une amie m'a orienté récemment vers le livre de JSF, j'ai pleuré comme un gamin en voyant, regroupées, compréhensibles pour la première fois, toutes mes difficultés. En comprenant que toutes les douleurs de ma vie avaient une cause commune, et que j'allais enfin pouvoir apprendre à vivre en paix avec les "normo-pensants".

J'aurais aimé qu'on me dise, quand j'étais gamin, comment je fonctionnais. Qu'on m'explique que j'étais hyper-émotif, par exemple, ce que je n'ai découvert que le mois dernier. Ça m'aurait permis de comprendre les montagnes russes de mon humeur et ça m'aurait évité, peut-être, de me blinder pour ne plus ressentir toutes ces émotions. J'aurais aimé qu'on m'explique que j'étais hyper-intuitif. Ça m'aurait peut-être permis de ne pas me réfugier dans la rationalité rassurante, et donc ça m'aurait permis de faire des études plus proches de ma personnalité. J'aurais peut-être évité de me retrouver en école d'ingénieur à faire tous les efforts possibles pour ne jamais être ingénieur...

Je ne vais pas en faire des pages. Je voulais juste te dire que, depuis mon enfance, je constate que je ne fonctionne pas comme la moyenne. Et comme jamais personne ne m'en a parlé, ne me l'a expliqué, j'ai parfois cru que j'avais un problème psychiatrique. J'aurais aimé qu'on me dise comment j'étais fait, qu'on m'explique que c'était un fonctionnement minoritaire mais normal et passionnant, et qu'il ne fallait pas que j'hésite à être différent des autres. Si personne ne m'avait dit que j'étais myope, je ne porterais pas de lunettes et je me cognerais dans tous les lampadaires sans comprendre comment les autres les évitent Wink.

Je ne suis pas ta fille, et chacun vit les choses à sa façon. Mais la tester, ce n'est pas forcément la mettre dans une case. Tu peux la tester sans en parler ensuite aux enseignants, s'il apparaît que ce n'est pas utile. Mais mieux tu sauras comment elle fonctionne, que ce soit par un test ou autrement, mieux tu pourras l'aider à construire son rapport au monde.

Et puis... fais-toi confiance Very Happy. Peut-être as-tu besoin d'un bon moment de réflexion avant de prendre ta décision ? Prends-le. Tu es à l'écoute de ta fille, et c'est bien le principal. C'est parce que ma mère avait cette attitude que j'ai pu m'en sortir même sans diagnostic. Car même si j'ai aujourd'hui un gros problème à gérer, ma mère m'a donné assez de ressources Bisous pour que, justement, je sois capable de le gérer.

Garp
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 396
Date d'inscription : 04/05/2012
Age : 49
Localisation : Rhône-Alpes

http://garp3.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire tester ma fille ?

Message par Invité le Ven 15 Juin 2012 - 16:13

Bonjour Aériel,

Je me retrouve pile poil dans le portrait que tu dresses de ta fille Smile
La suite pour moi ? Toujours aussi peu de travail hors classe alors qu'on nous demandait plus de travail personnel...Et lorsque j'ai du rendre des devoirs conséquents je me suis retrouvée en incapacité, au point d'avoir un 3 de moyenne en français (à cause d'une collection de 0 pour devoirs non rendus).
Mes leçons n'étaient presque jamais prises, je préférais participer au cours ou dessiner si ça ne m'intéressait pas ; impossible de réviser même si j'avais voulu...

Bref, sur ce plan je te conseille de bien suivre ta fille ; avoir des bonnes notes ne signifie pas ne pas avoir de problème scolaire, j'en sais quelque chose.

De plus ça m'a beaucoup complexée cette idée que ne faisant rien j'étais une fainéante, avec un baobab dans la main (et même pas la main verte).
Au collège je me suis donc sentie différente, incapable et déprimée (avant, en primaire, tout allait bien avec les jeux mais quand par la suite il s'est agit de parler en groupes à la récréation....)

La tester dès qu'elle se plaint d'une différence me semblerait un bon compromis ; j'ai usé mes yeux à pleurer sur ma différence sur le chemin du collège avec ma maman, j'aurais aimé avoir un retour et des éclaircissements.

Bonne chance, bonne suite Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire tester ma fille ?

Message par schtroumpf a lunette le Ven 15 Juin 2012 - 17:39

Le chiffre en lui même n'est pas important, avec les caractéristiques, et un QI déjà de 125 on est HP,... Pour moi le Qi n'est qu'une conséquence de notre fonctionnement...
Si tu puis rentrer chez Mensa tu est déjà au moins à 130... en plus si tu as des caractéristiques... tu es...
Il n'y a pas un modèle de Hp mais des... autant qu'il y a de chemin de vie...
Jeanne, merci a elle, nous a tracer un profil exhaustif de L'HP, exhaustif... donc faut pas cocher toute les cases...
Sinon tester... moi je suis pour, car c'est actuellement le seul moyen de confirmer, que l'on est hors norme,... en plus il trace un profil avec nos compétence et faiblesse, ce qui dans notre cas peux se révéler très utile...
Et cela nous permet de nous approprier avec plus de certitude ce(s)modele(s) et de nous construire de manière plus équilibré... que si nous ne savions pas...

schtroumpf a lunette
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 506
Date d'inscription : 31/08/2011
Age : 52
Localisation : bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire tester ma fille ?

Message par garance le Dim 17 Juin 2012 - 22:35

Hello!

J'ai un petit zebrinou de 6 ans testé HP récemment...
Nous nous sommes décidés à lui faire passer les tests il y a quelques temps car ils faisaient des "crises" de plus en plus fréquentes, parlait beaucoup de la mort (pour lui aussi) et a même fait une "mini-fugue" en partant sur un coup de tête vivre seul dans une maison car nous, ses parents, ne lui convenions pas!!!(selon ses dires...)
Il est très bien adapté socialement, il a beaucoup de copains, aime aller à l'école même s'il montre quelques signes d'ennui (agitation, décrochages réguliers...)...il n'a pas d'avance par rapport à la lecture, il a marché à 15 mois (mais très bien tout-de-suite), il a parlé à 2 1/2 ans (mais pareil très bien tout-de-suite, pas de language "bébé"), il a, comme ta fille, une mémoire hallucinante (il se souvient de certaines choses qu'il a vécu quand il avait 2 ans, il connait les chemins,...), il est très impatient, s'ennuie souvent ...enfin, bref, tout ça pour dire que tous les enfants HP n'ont pas le même profil!!!
Je crois qu'il est important pour lui qu'il grandisse en sachant qu'il pense différemment des autres, et je crois aussi que ça peut l'aider pour avoir confiance en lui (savoir qu'on a du "potentiel", ça aide non?)
Je n'ai pas été détectée enfant et j'en ai beaucoup souffert, toutes ces questions tout le temps (pourquoi je me sens si bête ( je répondais souvent à côté de la plaque), pourquoi tous ces énormes efforts pour essayer d'être comme les autres, pourquoi toute cette souffrance (dûe à mon hypersensibilité) alors qu'il ne me semblait pas que les autres étaient autant touchés...bref, si j'avais été détectée plus jeune, je pense que je me serais mieux connue, je n'aurais pas une image de moi aussi déplorable et j'aurais mieux accepté ma "différence"je crois Rolling Eyes

Maintenant, je te dirai d'écouter ton coeur de maman et ton 6 ème sens...tu es celle qui connait le mieux ta fille, fais-toi confaince pour savoir ce qui est le mieux à faire pour elle!!!
Bon courage et suis à ta dispo si tu as d'autres questions! Wink

garance
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 43
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 40
Localisation : Suisse,région neuchâtel

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire tester ma fille ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 23:07


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum