"La colère réprimée cause l'angoisse et la dépression" - exprimer - émotion

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Aller en bas

Re: "La colère réprimée cause l'angoisse et la dépression" - exprimer - émotion

Message par Amo - le Mar 8 Jan 2013 - 20:43

Ce que je dis, c'est fastoche de le dire. Reste à le faire!

Cette histoire de pardon me chagrine. J'ai beaucoup réfléchi à la question dernièrement. J'ai passé la semaine dernière à me forcer à lâcher-prise, à pardonner, et j'ai culpabilisé de ne pas réussir à le faire. Et je me sentais encore plus mal. L'horrible aigrie qui entretient sa rancoeur. Beurk.

Oui, on est d'accord, le pardon, c'est beau, mais ça vient en fin de processus. Je ne peux pas passer l'éponge maintenant.

Non. Je ne suis pas assez grande d'âme et de coeur pour ça. Pas encore. J'y travaille.

C'est trop drôle, j'ai tenté d'écrire de longs paragraphes pour te démontrer que c'est bien d'être en colère contre ceux qui ont nui.. Au final, je suis fatiguée et j'abandonne. C'est énergivore!



Amo -
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 469
Date d'inscription : 26/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La colère réprimée cause l'angoisse et la dépression" - exprimer - émotion

Message par Aethos le Mer 9 Jan 2013 - 8:56

C'est justement cette fatigue qui me permets de dire... pardonnes Wink

Il est essentiel de conscientiser sa colère, de pouvoir l'exprimer même... une fois cela fait...il faut "lâcher prise"... reconnaître qu'on ne peut rien contrôler d'autre que soi-même... Et c'est beaucoup moins fatigant...expérience récemment faite XD

Et si je devais être zèbre moi-même, ce dont rien n'est moins sûr, je pourrais dire: c'est justement ça notre problème ;-) On a déjà tellement de mal à se contrôler... tellement de mal à gérer cette intensité qui "vous" caractérise...

Je ne te souhaite rien d'autre, et je ne vois là-dedans aucun grandeur d'âme, que clame luxe et volupté XD... Il dur de se faire comprendre parfois...mais qu'il est dur de nous comprendre nous-même...

Il ne faut pas culpabiliser de ne pas arriver à faire quelque chose quand on a au moins essayé... réussir ou échouer...seulement ces deux extrêmes binaires... mais au centre réside finalement ce calme que nous cherchons peut-être toutes et tous... simplement devenir qui nous sommes, en bien ou en mal parfois...

Je terminerai cette logorrhée matinale par: Etre toujours au faite de sa décadence pour sonder alors les abîmes de sa réussite...

Se ficher éperdument d'être ou non comme les autres, en colère ou non...et simplement se rappeler que nous sommes tous pareils XD: uniques...

Courage et un plein paquet d'amitié sincère pour une colère apaisée...
avatar
Aethos
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 724
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 38
Localisation : Suisse - Nyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La colère réprimée cause l'angoisse et la dépression" - exprimer - émotion

Message par FB le Mer 9 Jan 2013 - 14:49

Vivre caché.
Culpabilité. Paresse. Echec. Frustration.
Et pourtant la vie : colère.
Impuissance.
Suicide. Cool

FB
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 398
Date d'inscription : 18/09/2012
Age : 66
Localisation : Sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La colère réprimée cause l'angoisse et la dépression" - exprimer - émotion

Message par Amo - le Mer 9 Jan 2013 - 16:55

Merci pour ton partage Aethos.

J'ai retrouvé un bouquin chez moi hier soir, qui m'a confirmé ça : c'est NORMAL même souhaitable de ne pas pardonner en tout premier.

Oui, comme tu dis, conscientiser sa colère, et l'exprimer. C'est la vie qui reprend le dessus.

En fait, cette colère me permet de rejeter la dépression, de me pardonner à moi en premier lieu. Et ça fait un bien fou. Mais attention, à ne pas l'entretenir de façon haineuse : ce serait de défausser de ses responsabilités.

Donc, ensuite, se faire une raison, accepter. Et s'atteler au travail de fond, le changement d'attitude, de comportement, le travail sur soi.

Enfin, enfin, le pardon. Lâcher-prise. Une belle occasion d'apprendre, de grandir. Pardonner, mais ne pas oublier.

Je te souhaite une colère apaisée à toi aussi =)
avatar
Amo -
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 469
Date d'inscription : 26/04/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La colère réprimée cause l'angoisse et la dépression" - exprimer - émotion

Message par Invité le Mer 9 Jan 2013 - 17:14

Tien c'est marrant ! (bonjour Aethos et Amovible au passage Smile)

Je viens de poster ça sur mon fil, à propos des 7 étapes du pardon : http://www.zebrascrossing.net/t8910p740-a-la-recherche-d-atoum#363081


Dernière édition par Qilin le Mer 9 Jan 2013 - 17:19, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "La colère réprimée cause l'angoisse et la dépression" - exprimer - émotion

Message par Amo - le Mer 9 Jan 2013 - 17:19

I know! =)
avatar
Amo -
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 469
Date d'inscription : 26/04/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La colère réprimée cause l'angoisse et la dépression" - exprimer - émotion

Message par Invité le Mer 9 Jan 2013 - 17:19

Pété de rire

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "La colère réprimée cause l'angoisse et la dépression" - exprimer - émotion

Message par Invité le Lun 14 Jan 2013 - 3:52

je sais aps si elle viendra mais je tenais a grandement remercier carotte rose pour le postage de ce fil, qui a eu un impact non négligeable sur moi.
J'ai vraiment intégré que l angoisse est une colère réprimée ( ou une autre émotion)
et du coup ca va bcp mieux merci Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "La colère réprimée cause l'angoisse et la dépression" - exprimer - émotion

Message par Amo - le Lun 14 Jan 2013 - 13:42

J'imagine que seule la gymnastique intellectuelle n'a pas suffi.

C'est encourageant que tu ailles mieux. Ca m'intéresserait de savoir comment tu as procédé Fée de Boreve.
avatar
Amo -
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 469
Date d'inscription : 26/04/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La colère réprimée cause l'angoisse et la dépression" - exprimer - émotion

Message par Invité le Lun 14 Jan 2013 - 16:05

En fait, lorsque je sens monter l'angoisse, je "m observe"Je me dis, ok qu est ce que je ressens qu est ce qui declenche ca? en general c parce que je prends sur moi soi une emotion ou reaction autre comme pleurer ou se mettre en colere.
J ai realise que j avais le droit d etre en colere contre plein de choses!
je els ai ecrites, j ai largué ma colere violente comme ca sur papier

apres consciemment le fait de savoir que mon angoisse provient d un truc que j ai refoulé et de me dire, bon cherchons cela ne le refoulons plus, c est comme si ca avait deja fait partir les crises

en fait, juste de savoir cela, ca m'a comme liberée Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "La colère réprimée cause l'angoisse et la dépression" - exprimer - émotion

Message par Amo - le Mar 15 Jan 2013 - 20:31

Mh, ok. je le voyais pas de façon aussi "dynamique", aussi vive. Tu dois avoir de l'entrainement dis donc pour t'en apercevoir de suite, je dis chapeau la connaissance de soi.

Je suis de nature plus dépressive. La colère y est déconnectée. C'est bien plus compliqué. En fait, je sais que j'emmagasine une quantité d'agressivité, et que je rends rien. Je me détourne. Mais la colère générée, elle est reste.

Ca me rend triste comme l'homme peut être petit et con.
avatar
Amo -
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 469
Date d'inscription : 26/04/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La colère réprimée cause l'angoisse et la dépression" - exprimer - émotion

Message par Invité le Mar 15 Jan 2013 - 20:34

http://www.radmila-zygouris.com/fr/livres/ah-les-belles-lecons/hors-de-soi.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "La colère réprimée cause l'angoisse et la dépression" - exprimer - émotion

Message par Amo - le Sam 19 Jan 2013 - 14:32

J'ai survolé l'article.

Oui, voir rouge!! Alternativement, mon sang, celui des autres.

J'avais oublié ces transes-là. Avoir peur de me faire agressée dans la rue en rentrant tard chez moi. Pas pour moi. Pour le malheureux qui se fera crever les yeux avec un trousseau de clés.

Les vagues de violences, ondes sismiques, qui me faisaient sortir de mon corps.

La censure. Implacable. Impeccable. Restée calme. A tout prix, toujours.

Prendre sur soi, encore une fois. Reculer ses limites. Finir par se laisser piétiner. Par se piétiner soi-même. Anesthésier tout ça.

Aujourd'hui, une belle journée! Blanche. Polluée... L'aigreur est remontée.



avatar
Amo -
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 469
Date d'inscription : 26/04/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La colère réprimée cause l'angoisse et la dépression" - exprimer - émotion

Message par Invité le Lun 15 Avr 2013 - 14:34

Je déterre un peu le topic mais il me parle tellement...

J'ai été traité pour dépression ( psychologue, sans médocs ) et "on" a découvert que la répression de la colère en était une cause majeure( mais pas la seule ).
Problème : essayer d'exprimer 40 ans de colère réprimée correspond à jouer avec une bombe nucléaire, les premières expressions sont maladroites, excessives et j'ai à tout moment peur d'aller trop loin, exemple : j'ai empoigné assez violemment le poignet d'un collègue qui avait été un peu trop loin dans la familiarité... Colère rentrée

Je comprends que notre "censeur intérieur" bride cette pulsion destructrice et réapprendre à la gérer est un travail de titan.
j'ai pour ma part assez peur de ma colère mais l'expression d'une colère mesurée face à une situation injuste est indispensable Approuve

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "La colère réprimée cause l'angoisse et la dépression" - exprimer - émotion

Message par Ainaelin le Lun 15 Avr 2013 - 14:40

Certaines personnes expriment une partie de leur colère, ou la canalisent, via lle sport, en particulier les sports de combat.
avatar
Ainaelin
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La colère réprimée cause l'angoisse et la dépression" - exprimer - émotion

Message par Invité le Lun 15 Avr 2013 - 14:48

Ainaelin a écrit:Certaines personnes expriment une partie de leur colère, ou la canalisent, via lle sport, en particulier les sports de combat.

c'est vrai que le sport est une sacrée soupape ( j'en fais 6 heures par semaine ) mais la pression remonte parfois...pour ce qui est des sports de combat, une amie ( que je soupçonne un peu zébrette ) me l'a fortement conseillé, en fait le plus difficile est d’assumer sans culpabiliser le lâchage de pression contre l’infortuné que va verser la goutte d'eau en trop.
Il est malheureux que les gens ne soient pas assez intelligents pour détecter les signaux qu'on envoie pour dire "attention, tu vas trop loin, là..." et pour s'arrêter avant l'explosion. Non désolé

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "La colère réprimée cause l'angoisse et la dépression" - exprimer - émotion

Message par Ainaelin le Lun 15 Avr 2013 - 14:57

Pour ma part, cela m'arrive très rarement. Avec les années, j'ai appris à sentir la pression monter et à arrêter les arguments avant que ça pète. Quand ça m'arrive, j'ai quelques secondes, voire minutes, soit pour tenter de calmer les choses, soit pour quitter la pièce, l'appartement, l'immeuble, et partir me détendre une heure ou deux, ou trois...
avatar
Ainaelin
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La colère réprimée cause l'angoisse et la dépression" - exprimer - émotion

Message par cesarine le Mar 22 Oct 2013 - 1:32

Pour moi la colère est l'arrivée au point de perte de contrôle, expérience petite, j'ai cassé mon secrétaire en tapant de pieds dessus, bref.. perte de contrôle de sois, des nerfs, lâcher tout...
Je me rappelle à peut être 6 ans avoir voulu éclater un petit banc sur la tête d'une de mes soeurs qui m'avait fait dépasser la limite, la seule chose qui m'a arrêter c'est mon autre soeur qui m'a dit qu'elle me ferait pareil... Mais la rage que je ressentais je la connais encore, je ne sais pas pourquoi mais ce sentiment est terrible. c'était les bancs des trois petits ours... Oursones en fait, mais je réalise qu'avec cette rage, j'aurai peut être tuer ma soeur... la force est décuplée avec la colère.
Adulte on gère la colère, du mieux qu'on peut, mais dans les conflits elle revient. Je me suis vue récemment, donner un coup de poing dans une porte ou un mur (rien de casser) étant complètement à l'extérieur de mon corps et pensant rationnellement à la bonne technique de karaté que j'avais mis en place, qui a éviter de me démâter le poignet... J'en ai conclus que soit je partais soit la personne en face le faisait, des extrêmes de violence pour moi sont des extrêmes de souffrance. Depuis situation apaisée, calme retrouvé, plus de conflit avec les objets m'environnant... les pauvres... Je ressens peu la colère comme source de dépression et d'angoisse, j'ai seulement peur, peur de ne pas être aimée et d'être toujours seule face à moi même.
avatar
cesarine
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 472
Date d'inscription : 28/09/2013
Age : 45
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La colère réprimée cause l'angoisse et la dépression" - exprimer - émotion

Message par Ainaelin le Mar 22 Oct 2013 - 1:38

Je *crois* que ces colères sont des émotions refoulées depuis la petite enfance face à des événements qu'on ne se rappelle même pas, mais que notre corps a conservé par-delà les années. Certaines thérapies aideraient à exprimer enfin ces émotions, à les assumer. La lecture d'Alice Miller m'a conforté dans cette idée.
avatar
Ainaelin
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum