Ces musiques qui vous embarquent

Page 5 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 22 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Ces musiques qui vous embarquent

Message par Invité le Sam 25 Aoû 2012 - 10:21


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces musiques qui vous embarquent

Message par Invité le Sam 25 Aoû 2012 - 11:28


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces musiques qui vous embarquent

Message par Carla de Miltraize III le Sam 25 Aoû 2012 - 12:01




Carla de Miltraize III
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4073
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 99
Localisation : Toulouse *** Se guérir de nos malaises de l’âme implique souvent une bonne dose d’humilité, d’accueil de la nature humaine et de sympathie envers autrui et surtout envers nous-mêmes. Daniel Desbiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces musiques qui vous embarquent

Message par Invité le Dim 26 Aoû 2012 - 14:02


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces musiques qui vous embarquent

Message par pie3636 le Dim 26 Aoû 2012 - 15:37

Trois musiques au piano que je trouve divines et qui me donnent des frissons (ne vous fiez pas à l'image de fond Youtube, en effet, deux d'entre elles proviennent de mangas, ça n'empêche pas qu'elles sont absolument magnifiques) :
Spoiler:




Oh, et puis allez, j'en rajoute une :

pie3636
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 161
Date d'inscription : 03/07/2012
Age : 20
Localisation : Allier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces musiques qui vous embarquent

Message par Invité le Dim 26 Aoû 2012 - 16:20

.


Dernière édition par Mazarine La Non-Zèbre le Jeu 11 Oct 2012 - 11:46, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces musiques qui vous embarquent

Message par Carla de Miltraize III le Dim 26 Aoû 2012 - 16:21

Embarquement dans ma bulle


Carla de Miltraize III
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4073
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 99
Localisation : Toulouse *** Se guérir de nos malaises de l’âme implique souvent une bonne dose d’humilité, d’accueil de la nature humaine et de sympathie envers autrui et surtout envers nous-mêmes. Daniel Desbiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces musiques qui vous embarquent

Message par pie3636 le Dim 26 Aoû 2012 - 16:37

Ange j'imagine que tout le monde connaît, mais bon...

pie3636
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 161
Date d'inscription : 03/07/2012
Age : 20
Localisation : Allier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces musiques qui vous embarquent

Message par Invité le Dim 26 Aoû 2012 - 16:43


Je connais une Toccata... I love you

Merci Carla et Pie.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces musiques qui vous embarquent

Message par Ecuabol le Lun 27 Aoû 2012 - 18:46



Ecuabol
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 20
Date d'inscription : 15/08/2012
Age : 26
Localisation : Strasbourg - Lille - Paris 02

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces musiques qui vous embarquent

Message par Carla de Miltraize III le Lun 27 Aoû 2012 - 20:10






Carla de Miltraize III
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4073
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 99
Localisation : Toulouse *** Se guérir de nos malaises de l’âme implique souvent une bonne dose d’humilité, d’accueil de la nature humaine et de sympathie envers autrui et surtout envers nous-mêmes. Daniel Desbiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces musiques qui vous embarquent

Message par Guest le Mar 28 Aoû 2012 - 9:18








Dernière édition par Tom le Mer 29 Aoû 2012 - 3:31, édité 6 fois

Guest
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces musiques qui vous embarquent

Message par Invité le Mar 28 Aoû 2012 - 11:11


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces musiques qui vous embarquent

Message par versus le Mar 28 Aoû 2012 - 12:21

très bon thème, je pourrais en mettre des dizaines mais je vais me limiter à 3, et pour rester dans le thémes, 3 chansons relaxante qui font oublier un peu ce qui nous entoure.

A ton étoile, noir désir et tiersen, une version vraiment magnifique, la touche tiersen rend la chanson très touchante.


Une reprise de brassens, par tiersen également. Une belle balade, et une belle histoire

Et the Velvet underground. Une chanson bien zébrée. Simplement reposant.


https://www.youtube.com/watch?v=an9DoVBHHr8
https://www.youtube.com/watch?v=S5-C2wJhVBI



Bon, je crois qu'on m'empêche volontairement d'intégrer les musiques sur ce forum. Enfin, si quelqu'un vois pourquoi ça passe pas, je dit pas non Smile

versus
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 154
Date d'inscription : 17/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces musiques qui vous embarquent

Message par Guest le Mer 29 Aoû 2012 - 3:22

NA: Non absolu.

Paroles, à l'écoute.

À l'aube de l'an deux mille, pour les jeunes c'est plus lmême deal, pour celui qui traîne, comme pour celui qui file, tout droit.
De toute façon y'a plus dboulot, la boucle est bouclée, le système a la tête sous l'eau.
Et les jeunes sont saoulés, salis sous le silence. Seule issue la rue, même quand elle est en sens.
Seu pas un souci, pour ceux qui s'y sont, préparés, et si ça speut, certains d'entre eux, même s'en sortiront mieux.
Mais pour les autres, c'est clair, sra pas facile, faut pas svoiler la facile, suffit pas dvendre des kils.
Faut tnir le terrain, pour llendmain, s'assurer que les siens aillent bien, éviter les coups dsurin,

afin de garder son bien intact, son équipe compacte, soudée, écoute de scanner pour garder lcontact ou dé,cider dbouger, éviter les zones rouges et, surtout, jamais prendre de congés.

C'est ça que tu veux pour ton fils? C'est comme ça que tu veux qui grandisse? J'ai pas dconseil à donner, mais si tu veux pas qui glisse:
Regarde-le, quand il tparle, écoute-le. Le laisse pas chercher ailleurs, l'amour qui devait y'avoir dans tes yeux.


Laisse pas traîner ton fils, laisse pas traîner ton fils.
Si tu veux pas qui glisse, qu'il te ramène du vice.

Laisse pas traîner ton fils, laisse pas traîner ton fils.
Si tu veux pas qui glisse.


Putain, c'est en me disant: J'ai jamais dmandé à t'avoir.
Stavec ces formules, trop saoulé, enfin faut croire, que mon père a contribué, à mener avec la rue.
J'yai eu l'illusion de trouver mieux, j'y ai vu, ce qu'un gamin de quatorze ans, avec le décalage de l'âge, peut entrevoir. C'était comme un mirage.
Plus d'interdit, juste avoir les dents assez longues, pour croquer la vie, profiter de tout cqui tombe.
La rue a su me prendre car elle me faisait confiance, chose qui, avec mon père était comme de la nuisance.
Aucun d'entre nous n'a voulu, recoller les morceaux. Toute tentative nous montrait qu'on avait vraiment trop d'ego.
Mon père n'était pas chanteur, il aimait les sales rengaines, surtout celles qui vous tapent, comme un grand coup dsurin en pleine poitrine.
Croyant la jouer fine, il ne voulait pas, ne cherchait même pas, à ranger ce putain d'orgueil qui trancha les liens, familiaux, chaque jour un peu plus.
J'avais pas l'impression d'être plus coté qu'une caisse à l'argus. Donc j'ai dû renoncer, trouver mes propres complices, mes partenaires de glisse. Désolé si jm'immisce.

Mais laisse pas traîner ton fils, laisse pas traîner ton fils.
Si tu veux pas qui glisse, qu'il te ramène du vice.

Laisse pas traîner ton fils, laisse pas traîner ton fils.
Si tu veux pas qui glisse.

Que voulais-tu que ton fils apprenne dans la rue? Quelles vertus croyais-tu qu'on y enseigne?
T'as pas vu, comment ça pue dehors? mais comment ça sent la mort?
Quand tu respires ça, mec t'es comme mort-né
, tu finis borné, à force de tourner, en rond. Ton cerveau te fait défaut, te fait des bonds.
Et c'est vraiment pas bon quand t'en perds le contrôle, quand pour les yeux des autres, tu joues de mieux en mieux ton rôle, ton rôle de "caï-ra", juste pour ne pas, qu'on te dise: voilà tu fais plus partie dla mifa d'en bas.
C'est dingue, mais c'est comme ça. Sache qu'ici-bas, plus qu'ailleurs, la survie est un combat, à base de coups bas, de coups de tonbâs, d'esquives de chieubaa, de putains de "stonsba".


Laisse pas traîner ton fils, si tu veux pas qui glisse, qu'il te ramène du vice.
Nan, laisse pas traîner ton fils, laisse pas Trénet ton fils.
Si tu veux pas qui glisse, qu'il te ramène du vice.

Laisse pas traîner ton fils, laisse pas traîner ton fils.
Si tu veux pas qui glisse.

Laisse pas traîner ton fils, laisse pas traîner ton fils.
Si tu veux pas qui glisse, qu'il te ramène du vice.

Laisse pas traîner ton fils, laisse pas traîner ton fils.
Si tu veux pas qui glisse.



Guest
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces musiques qui vous embarquent

Message par Saphodane le Mer 29 Aoû 2012 - 7:32

Correction des paroles de NTM, de mémoire:
Tom a écrit:NA: Non absolu.

Paroles, à l'écoute.

À l'aube de l'an deux mille, pour les jeunes c'est plus l'même deal, pour celui qui traîne, comme pour celui qui file tout droit.
De toute façon y'a plus d'boulot, la boucle est bouclée, le système a la tête sous l'eau.
Et les jeunes sont saoulés, salis sous le silence. Seule issue : la rue, même quand elle est en sens interdit.
Seul, pas un souci, pour ceux qui s'y sont préparé, et si ça s'peut, certains d'entre eux, même, s'en sortiront mieux.
Mais pour les autres, c'est clair, ç's'ra pas facile, faut pas s'voiler la face, il suffit pas d'vendre des skills.
Faut t'nir le terrain, pour l'lendmain, s'assurer que les siens aillent bien, éviter les coups d'surin,

afin de garder son bien intact, son équipe compacte, soudée, écoute de scanner pour garder l'contact ou décider d'bouger, éviter les zones rouges et surtout, jamais prendre d'congés.

C'est ça que tu veux pour ton fils? C'est comme ça que tu veux qu'y grandisse? J'ai pas d'conseil à t'donner, mais si tu veux pas qu'y glisse,
regarde-le ; quand il t'parle, écoute-le, le laisse pas chercher ailleurs l'amour qui devrait y'avoir dans tes yeux.


Laisse pas traîner ton fils, laisse pas traîner ton fils.
Si tu veux pas qu'y glisse, qu'il te ramène du vice.

Laisse pas traîner ton fils, laisse pas traîner ton fils.
Si tu veux pas qu'y glisse.


Putain, c'est en me disant "J'ai jamais d'mandé à t'avoir", c't'avec ces formules, trop saoulé, enfin, faut croire, que mon père a contribué à me lier avec la rue.
J'y ai eu l'illusion de trouver mieux, j'y ai vu ce qu'un gamin de quatorze ans, avec le décalage de l'âge, peut entrevoir. C'était comme un mirage.
Plus d'interdit, juste avoir les dents assez longues pour croquer la vie, profiter de tout c'qui tombe.
La rue a su me prendre car elle me faisait confiance, chose qui, avec mon père était comme de la nuisance.
Aucun d'entre-nous n'a voulu recoller les morceaux, toute tentative nous montrait qu'on avait vraiment trop d'ego.
Mon père n'était pas chanteur, il aimait les sales rengaines... Surtout celles qui vous tapent comme un grand coup d'surin en pleine poitrine.
Croyant la jouer fine, il ne voulait pas, ne cherchait même pas, à ranger ce putain d'orgueil qui tranchait les liens familiaux, chaque jour un peu plus : j'avais pas l'impression d'être plus coté qu'une caisse à l'argus. Donc j'ai dû renoncer, trouver mes propres complices, mes partenaires de glisse. Désolé si j'm'immisce.

Mais laisse pas traîner ton fils, laisse pas traîner ton fils.
Si tu veux pas qu'y glisse, qu'il te ramène du vice.

Laisse pas traîner ton fils, laisse pas traîner ton fils.
Si tu veux pas qu'y glisse.

Que voulais-tu que ton fils apprenne dans la rue ? Quelles vertus croyais-tu qu'on y enseigne ?
T'as pas vu, comment ça pue dehors ? Mais comment ça sent la mort ?
Quand tu respires ça, mec, t'es comme mort-né
, tu finis borné, à force de tourner en rond. Ton cerveau te fait défaut, te fait des bonds.
Et c'est vraiment pas bon quand t'en perds le contrôle, quand pour les yeux des autres, tu joues de mieux en mieux ton rôle, ton rôle de caille-ra, juste pour ne pas qu'on te dise : voilà, tu fais plus partie d'la mille-fa d'en-bas.
C'est dingue, mais c'est comme ça. Sache qu'ici-bas, plus qu'ailleurs, la survie est un combat, à base de coups-bas, de coups de ton-bâ, d'esquives de chieubaa, de putain de ston-ba.


Laisse pas traîner ton fils, si tu veux pas qu'y glisse, qu'il te ramène du vice.
Nan, laisse pas traîner ton fils, laisse pas Trénet (?) ton fils.
Si tu veux pas qu'y glisse, qu'il te ramène du vice.

Laisse pas traîner ton fils, laisse pas traîner ton fils.
Si tu veux pas qu'y glisse.

Laisse pas traîner ton fils, laisse pas traîner ton fils.
Si tu veux pas qu'y glisse, qu'il te ramène du vice.

Laisse pas traîner ton fils, laisse pas traîner ton fils.
Si tu veux pas qu'y glisse.



Saphodane
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3002
Date d'inscription : 24/01/2012
Age : 31
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces musiques qui vous embarquent

Message par Carla de Miltraize III le Mer 29 Aoû 2012 - 12:23




Carla de Miltraize III
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4073
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 99
Localisation : Toulouse *** Se guérir de nos malaises de l’âme implique souvent une bonne dose d’humilité, d’accueil de la nature humaine et de sympathie envers autrui et surtout envers nous-mêmes. Daniel Desbiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces musiques qui vous embarquent

Message par Invité le Lun 3 Sep 2012 - 14:24


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces musiques qui vous embarquent

Message par Harpo le Mar 4 Sep 2012 - 19:37




Harpo
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5769
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 54
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces musiques qui vous embarquent

Message par Invité le Jeu 6 Sep 2012 - 14:52


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces musiques qui vous embarquent

Message par Lena le Jeu 6 Sep 2012 - 17:01

tiens je crois pas avoir posté celle là : (faites abstraction du kitch du clip et laissez vous emporter par la langue)

Lena
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1303
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 33
Localisation : on the road, et parfois à Paris

http://www.zebrascrossing.net/t1830-zebre-strikepresumee-strike-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces musiques qui vous embarquent

Message par Mystie le Jeu 6 Sep 2012 - 17:26


Mystie
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 86
Date d'inscription : 07/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces musiques qui vous embarquent

Message par Invité le Ven 7 Sep 2012 - 11:09


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces musiques qui vous embarquent

Message par Invité le Lun 10 Sep 2012 - 13:48


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces musiques qui vous embarquent

Message par Invité le Mar 11 Sep 2012 - 9:54

Une bonne petite chanson à boire de la Renaissance, qui donne envie de danser autour des tables en faisant sauter haut les bouchons !



Quand je bois du vin clairet,
Ami tout tourne, tourne, tourne, tourne,
Aussi désormais je bois Anjou ou Arbois,
Chantons et buvons, à ce flacon faisons la guerre,
Chantons et buvons, les amis, buvons donc!
Quand je bois du vin clairet,
Ami tout tourne, tourne, tourne, tourne,
Aussi désormais je bois Anjou ou Arbois.

Buvons bien, là buvons donc
A ce flacon faisons la guerre.
Buvons bien, là buvons donc
Ami, trinquons, gaiement chantons.
En mangeant d'un gras jambon,
À ce flacon faisons la guerre!

Buvons bien, buvons mes amis,
Trinquons, buvons, vidons nos verres.
Buvons bien, buvons mes amis,
Trinquons, buvons, gaiement chantons.
En mangeant d'un gras jambon,
À ce flacon faisons la guerre!

Le bon vin nous a rendus gais, chantons,
Oublions nos peines, chantons.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces musiques qui vous embarquent

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:16


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 22 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum