j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Page 4 sur 13 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par Renarde20 le Sam 29 Sep 2012 - 16:23

Cadeau ma belle Bravo !

Renarde20
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7209
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 45
Localisation : Lyon

http://www.zebrascrossing.net/t11058p20-le-debut-de-tout-le-rest

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par colargolle le Sam 29 Sep 2012 - 16:35

hi merci renarde Smile
me souvenais pas qu'il lui arrivait autant de folles aventures -employé des PTT yeah ! )

aujourd'hui j'ai envie de chanter ça


Dernière édition par colargolle le Sam 29 Sep 2012 - 18:16, édité 1 fois

colargolle
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1054
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 42
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par Renarde20 le Sam 29 Sep 2012 - 16:47

Sympa, je ne connaissais pas ;o)
Un peu tristouille dis moi, t'as oublié ton nez de clown ma belle ? C'était plus drôle de we dernier ...

Renarde20
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7209
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 45
Localisation : Lyon

http://www.zebrascrossing.net/t11058p20-le-debut-de-tout-le-rest

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par colargolle le Sam 29 Sep 2012 - 17:57

volent, volent, les hirondelles...
même les beaux plumages
peuvent être une cage...

colargolle
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1054
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 42
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par Renarde20 le Sam 29 Sep 2012 - 18:00

Un ange Un ange Un ange

Renarde20
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7209
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 45
Localisation : Lyon

http://www.zebrascrossing.net/t11058p20-le-debut-de-tout-le-rest

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par RÀZ le Sam 29 Sep 2012 - 20:24

les barreaux doux s'offrent des plumes et s'écartent de plaisir
car même les cages ont une porte qui s'ouvre avec la main









« Depuis que je vois tout à la télévision grâce à la télévision, je pense davantage à ce que je suis en train de rater qu’à ce que je vois. » - Philippe Bouvard.

RÀZ
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 75
Date d'inscription : 07/09/2012
Localisation : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par colargolle le Sam 29 Sep 2012 - 20:36

Amis

colargolle
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1054
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 42
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par RÀZ le Lun 1 Oct 2012 - 1:22

Ben fallait bien que je la place un jour sur ce forum celle-la.


Pis fais gaffe y'en a plein d'autres d'Incubus qui sont sympa Very Happy

>~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~(O)~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~<



'Cause without love I won't survive.

RÀZ
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 75
Date d'inscription : 07/09/2012
Localisation : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par Renarde20 le Lun 1 Oct 2012 - 7:27

Merci pour ce réveil tout en douceur 2N Amis
Vous me manquez tous, mais vos regards me suivent, si loin si proches, ils me portent de leur force ! changez surtout pas ! Long hug Long hug Long hug

Renarde20
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7209
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 45
Localisation : Lyon

http://www.zebrascrossing.net/t11058p20-le-debut-de-tout-le-rest

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par colargolle le Lun 1 Oct 2012 - 15:23

un 2N2222 qui poste à 2:22 c'est un code ou juste un peu de dandisme nocturne pour faire classe ? Wink

Love hurts
Love hurts
Without love I won't survive

Si y'en a qu'ont besoin, je peux vous donner des cours...
(de survie)

colargolle
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1054
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 42
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par RÀZ le Lun 1 Oct 2012 - 21:36

Danse

Bon à force de procrastiner j'ai 14 min de retard :<

RÀZ
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 75
Date d'inscription : 07/09/2012
Localisation : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par colargolle le Lun 1 Oct 2012 - 21:42

c'est malin... Rolling Eyes

colargolle
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1054
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 42
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par Renarde20 le Dim 21 Oct 2012 - 8:18

Coucou ma belle Long hug

Renarde20
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7209
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 45
Localisation : Lyon

http://www.zebrascrossing.net/t11058p20-le-debut-de-tout-le-rest

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par colargolle le Lun 22 Oct 2012 - 21:50

coucou !!
ben je m'irais bien allonger dans l'herbe en étoile et respirer l'odeur de l'humus sous la pluie...
Me demande toujours ce que je fous en ville...
finbon, c'est une fausse question, je sais très bien que quand je suis à plus de 10 minutes à pieds des gens et de mes activités potentielles, je reste enfermée chez moi à procrastiexceller...
mais quand chré grande je m'installerai à la campagne, quelque part où y'a du vert et avec mouillé qui sent bon...

ça boum à Lyon-plage ?

colargolle
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1054
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 42
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par Renarde20 le Lun 22 Oct 2012 - 21:53

Pas d'explosion, mais on fait aller.
La photo ça pourrait vraiment être toi ;o) ... enfin quant tu s'ras grande !

Renarde20
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7209
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 45
Localisation : Lyon

http://www.zebrascrossing.net/t11058p20-le-debut-de-tout-le-rest

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par astronaute le Ven 9 Nov 2012 - 15:33

Bienvenue marseillaise. Very Happy

astronaute
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 123
Date d'inscription : 07/07/2011
Age : 29
Localisation : Saturne

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par colargolle le Sam 10 Nov 2012 - 23:12

Bonjour Astronaute, merci pour le petit mot et à bientôt quelque part... :-)

colargolle
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1054
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 42
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par colargolle le Sam 10 Nov 2012 - 23:18

piqué à Harpo sur le fil de Théodicée (merci)
Parce que puissance, froideur, grâce, beauté...
voui...
impénétrabilité
harmonie malgré tout


c'est cruel mais qu'est-ce que c'est beau
ça me fait penser à la vie...
(ben depuis quand je trouve que la vie est belle, moi...?)

colargolle
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1054
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 42
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par astronaute le Dim 11 Nov 2012 - 11:52

ok colargolle enchanté .un jour a Marseille avec plaisir Very Happy

astronaute
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 123
Date d'inscription : 07/07/2011
Age : 29
Localisation : Saturne

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par colargolle le Dim 18 Nov 2012 - 19:48

Est-ce que ça existe de résoudre les choses pour de bon sans se retrouver tout seul tout seul au milieu du monde ?

Je veux dire, "résoudre les choses" non pas en supprimant leur environnement (donc, dans un sens, en les supprimant elles-mêmes, vu que ah, pas de mare pas de grenouille) mais plutôt en modifiant notre système interne, vraiment.
Est-ce qu'on peut changer, vraiment ?
Est-ce que ce n'est pas, toujours, une illusion qui n'est finalement construite que par la mise en sous-terrain de ce qui, d'habitude, provoque le bordel ?

On se dit "allez, je fais une pause, ça va me permettre de remettre les choses à plat, de repartir du bon pied, de stopper mes systèmes foireux". On fait la pause. On se met à marcher du bon pied et on est content de soi, on se dit "ah cool, ça marche, j'ai bien fait de faire cette pause, même si, putain c'est trash".
Quand on a l'impression de s'être un peu reconstruit, on se dit "bon allez, c'est pas le tout, ça, faudrait peut-être recommencer à vivre". Alors on y va, hop, une maille, deux mailles. Ha ha, trop forte, je suis trop forte, comment je tricote trop bien maintenant, je savais que quand chré grande, chfré le plus beau pull de toute la planète"!!
Limite on se prendrait à croire en la vie, qu'est (certes) un long tricot avec plein de motifs et de changements de couleurs, mais maintenant qu'on sait trop bien tricoter, ben ça va aller comme une lettre à la poste
(mais c'est sans compter que la poste est devenue une Société Anonyme en 2010)
Car quand arrive le rang où ya changement de couleur, plouf.
Stait facile, quand y'avait pas de mare, de pas y foutre des grenouilles (c'est gentil pourtant les grenouilles, j'aurais bien aimé trouver un exemple avec un truc pas bien. Je vais changer le dicton, dorénavant, au lieu de dire padbrapadchocola, on dira "pas de mare, pas de vase")(la vase c'est méchant, on s'embourbe, ça empêche d'avancer)
Donc plouf. Plouf spleurch (à cause de la vase)(vu qu'on a remis la mare)(qu'est une allégorie hautement poétique de certains aspects de la vie, vous m'avez comprise, laquelle vie est elle-même allégorisée -je le rappelle- par l'image (hautement symbolique, elle) du tricot. Bon.

Donc en gros, si je ne veux pas d'emmerdes, je supprime de ma vie ce qui provoque les emmerdes.
Genre : j'arrive jamais à m'entendre avec mes collègues ? Allez hop, je deviens chômeuse professionnelle.
Je me fous toujours dans des histoires de merde ? Qu'à cela ne tienne, je deviens célibataire par choix et fière de l'être.
J'arrive pas à me mettre à la batterie, dont je rêve depuis mes 7 ans (faudra bien que je m'exprime un jour, bordel) ? Bah allez, dtfaçons la musique c'est pas mon truc, je vais plutôt aller investir en bourse.

Ouais je sais, je disais le contraire hier...

Mais justement, ça m'interroge...
Est-ce que le seul moyen de finir par se sentir bien, c'est de faire le deuil de tout ce qui nous pose problème???
Est-ce qu'on ne peut pas guérir de soi-même, bordel de merde???

(c'est vrai, quoi, c'est fatiguant à la fin...)

colargolle
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1054
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 42
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par Invité le Dim 18 Nov 2012 - 21:33

pour ne pas avoir d'emmerdes,supprimer certaines choses de sa vie ok ,mais apprendre aussi à composer avec celles qu'on ne peut changer(et differencier les premieres situations des deuxiemes comme disent les AA),je pense que c'est faisable,mais ça prend du temps..on voudrait que tout soit réglé en deux mois..comment changer des comportements de 40 ans en deux mois??? je vois pas,sauf en croyant encore au pere noel..mais la encore,y croire tres fort ne suffit pas à amortir la douleur de la realité quand on s'y confronte..
bon bref,moi je dis c'est possible mais c'est une course d'obstacles permanente(on peut meme la faire de façon ludique et legere cette course)et c'est une course de fond..on est jamais arrivé..mais c'est ça qui rend chouette la vie je trouve,meme si au depart,ce fut dur à admettre pour moi... le bonheur n'est pas à l'arrivée mais le chemin en lui meme..et quand on arrive à prendre la vie et les difficultés ainsi,ben ça devient beaucoup plus jouissif What a Face
je fais pas de leçon de moral hein,c'est ce qui m'est venu en lisant ton post..que tout ne change pas d'un coup de baguette magique,et que l'esquive n'est pas forcement le remede,meme si à un moment elle peut etre vitale..il faut ensuite apprendre à s'en servir de maniere subtile,sinon ce n'est que de l'isolement et de la fuite
mais vive le tricot quoiqu'il en soit!!!!! et sunny d'encouragements pour les moments difficiles..à bientot irl la miss

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par Guard 'n wall PB le Dim 18 Nov 2012 - 21:58

Je tenais publiquement à te remercier car grâce à toi, j'ai découvert que j'avais une amie (et pas la peine de crâner avec tes 5 hein...)

Guard 'n wall PB
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1960
Date d'inscription : 03/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par colargolle le Dim 18 Nov 2012 - 23:44

garden : ben je crois pas que t'en aies qu'une, hein... Papy
(c'est quoi mes 5...???)(mais tu peux répondre en MP vu qu'il faut pas que je crâne)

ayaaaah :
comment changer des comportements de 40 ans en deux mois??? je vois pas,sauf en croyant encore au pere noel..mais la encore,y croire tres fort ne suffit pas à amortir la douleur de la realité quand on s'y confronte..
Ben ça je suis drôlement d'accord, et parfois j'ai l'impression qu'on me le reproche, comme si le fait d'être super neuronisé impliquait qu'on soit d'emblée capable de faire des miracles juste par la prise de conscience des réalités... Des fois j'ai l'impression d'avoir tout compris et rien intégré, au point que c'est comme si je n'avais rien compris, et je me fais des flippes régulières sur mes capacités à intégrer un jour ce que j'ai compris depuis des jours (mois, années, générations)

Et des fois aussi, quand je regarde les gens "qui ont vachement avancé", je me demande si ce n'est pas juste parce qu'ils ont éludé certaines choses... (que personne en particulier ne se reconnaisse dans cette phrase, merci)
Genre, il y a quelques mois, je discutais de dépendance à l'autre avec Bébert, et je lui demande
- t'en connais, toi, des gens qui ont vraiment dépassé la question de la dépendance à l'autre ?
- oui oui, regarde, Machine, Bidule, Truc...
- ...
- ouais, bon, ok, c'est tous des célibataires, mais ils sont très contents comme ça
(ah ben ouais, tu m'étonnes, si indépendant ça veut dire seul et content de l'être, ben je ne suis pas sûre d'avoir envie d'être indépendante)

m'enfin...


colargolle
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1054
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 42
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par Guard 'n wall PB le Dim 18 Nov 2012 - 23:56

*écarte les bras en écarquillant les yeux* Oh!

(au passage, je me reconnais dans tout ça mais j'espère ne pas te surprendre^^)

Guard 'n wall PB
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1960
Date d'inscription : 03/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par Invité le Lun 19 Nov 2012 - 18:53

Je viens de me rendre compte que je n'avais jamais mis de post sur ton fil !
Et donc, je ne risquais pas d'avoir de tes nouvelles (même si ces derniers temps, elles ont été hebdomadaires).
Hier soir, c'était le coup de mou du dimanche soir ou il y avait autre chose (de dicible en MP au besoin ?).

Tu as infiniment raison. On croit avoir progressé, ça y est, tout tient, c'est cohérent, c'est tellement organisé qu'on croirait les tripes d'un ordinateur ! Et puis un mot, un contre temps, un silence, un geste esquissé, une intonation et patatras, le savant montage s'effondre.
On reste dépendant de l'autre, ouvert à toutes les émotions ou du moins celles qui déforment nos armures, espérant un deus ex machina qui viendrait nous consoler, nous aider à finir le montage.
Mais il ne vient pas.
Que faire ?
Doit-on espérer un jour la stabilité ?
Doit-on espérer vivre comme tout le monde ?
Peux-t-on espérer partager avec l'autre ce qui manque, ce "enfin, toi tu ne me blesseras pas" ?
Tu m'as vu vivre ; je crois, j'espère, j'aspire vers ce "enfin, toi tu ne me blesseras pas" ?
Mais peut-être n'est-ce qu'une illusion, peut-être n'en suis-je pas digne, peut être je suis trop moche, trop vieux, trop...
Alors, je prends les instants qui me sont offerts et me souviens de la tiédeur d'une main, de la géographie d'un visage, du petit martèlement des mots prononcés, de la texture du cheveu : puéril, n'est-ce pas !
Quelle leçon de progrès !

La porte de sortie ?
Je n'ai pas de réponse.
La gomme n’empêche pas la faute, elle la stigmatise, la révèle.
La vie nous a été transmise ; ce n'est pas de notre faute mais c'est de notre responsabilité. Alors, qu'on la transmette ou qu'on la protège, c'est de notre devoir.
Paraitrait-il que nous avons des capacités ! Donnons leur la possibilité de s'exprimer ! A chacun son talent, qu'il s'exprime dans la gloire, qu'il s'exprime dans l'humilité.
La bière fraiche et l'assiette de pâtes sont aussi importantes que la belle molécule super active ou la mélodie dénotée sans effort apparent.

Ce dont je me rends compte, au jour le jour et chaque jour un peu plus c'est que la fréquentation des gens normaux m'est de plus en plus insipide. Cela ne m'intéresse plus et c'est tragique parce que je sais que cela se sent et je n'ai pas envie de les blesser. Je regarde nos rencontres, nos activités comme les seuls moments de vie et de tendresse, les seuls moments de joie, de rire, de plénitude. Je vis pour le moment une phase d'exclusion. Je suis en bonne relation avec mon environnement ( à 2 ou 3 détails près...) mais en réalité parce que j'ai cessé d'investir en eux. Pas d'attente, pas de mésentente !
Mais je ne peux quand même pas vivre 1 jour et demi par semaine, ce n'est pas viable. Le premier qui a évoqué cette difficulté, tu le connais bien, c'était en juin, un coup de fil, dans la matinée du 14. Je lui poserai la question, pour savoir comment il a transcender cette difficulté. Je ressens cet écart très profondément et une autre que tu connais bien aussi a commencé à me dire cela il y a environ 6 semaines. Quant à l'autre phocéen, il a "trouvé son peuple".
Comment allons nous faire ?
Je ne sais pas, je n'en sais rien, mais on va trouver, j'ai confiance, à 4, à 6, à 8, peu importe, je suis certain qu'il va se passer quelque chose.

Je t'embrasse fort fort ma copine Colargolle !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:03


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 13 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum