j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Page 12 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par Saphodane le Lun 13 Mai 2013 - 16:41

Pardon pour le retard, bon anniversaire !!!

Saphodane
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3002
Date d'inscription : 24/01/2012
Age : 31
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par Dauphin le Mar 14 Mai 2013 - 12:04


Amour
Dauphin
Amour

Dauphin
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1303
Date d'inscription : 16/11/2012
Age : 41
Localisation : Montélimar

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par colargolle le Mar 14 Mai 2013 - 15:11

Coucou Sapho ! Merci !
tu es toute pardonnée, bien entendu
et même, tellement je te pardonne, j'espère que tout va bien pour toi ! sunny

Dauphin...
Nan mais ça va pas la tête????? affraid
C'te chose horrible que tu me proposes...
Pourquoi pas m'aimer, tant que tu y es ???
scratch

colargolle
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1054
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 42
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par Dauphin le Mar 14 Mai 2013 - 16:06

ça c'est l'étape suivante, voulais juste pas te faire peur..........!!!

Amour
Dauphin
Amour

Dauphin
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1303
Date d'inscription : 16/11/2012
Age : 41
Localisation : Montélimar

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par colargolle le Ven 24 Mai 2013 - 18:42

Ah ben tiens voilà...
je pensais avoir un peu évolué
je pensais avoir grandi
je me disais "on progresse, on progresse"
bon
on ne progresse pas
je ne progresse pas
ne vous empêchez pas, cependant, de progresser sans moi
quand je dis on, il ne s'agit que de moi

il suffit d'un rien, c'est rien pourtant, un rien
back to the past
j'aime bien le présent pourtant
le past, je croyais qu'il était passé
je croyais que j'avais acquis suffisamment de plaisir à être moi-même
pour ne pas m'interdire l'accès aux autres
je vais déranger
je vais déranger
je vais déranger
je vais tout gâcher
je vais déranger
the past is present
je croyais commencer à vivre dans le présent
le présent ne serait-il que le passé déguisé ?

un petit rien, quelqu'un qui passe, qui ouvre la porte, qui quoi quoi quoi
tout le monde sauf moi
la fête pour tout le monde sauf moi
réjouissez-vous sauf moi
Cola pas le droit de se réjouir
Cola pas le droit au chocolat
pas de bras, cola
pas toi

pas moi ?
non non, pas toi
pourquoi pas moi ?
parce que pas toi
c'est vrai quoi
c'est quoi ces questions
va dans ta chambre
le plaisir pour les gens qui le méritent
les invités c'est pas pour les souillons
va dans ta chambre
tu vas déranger les invités cola
tu vas gâcher la soirée
je rigole pas cola
pas le droit pour toi

est-ce que je peux rester juste derrière la porte, pour vous écouter parler, vous réjouir et rire ?
est-ce que je peux m'asseoir sans bruit sur les premières marches de l'escalier, je ne ferai pas de bruit, les invités ne m'entendront pas respirer, je ferai une petite boule sombre dans le sombre du soir
je ne ferai pas de bruit
je ne sortirai pas
je ne viendrai pas dire bonjour
je ne les ferai pas fuir
ils ne sauront pas que je suis là
personne ne saura que je suis là car vous ne direz pas que je suis là
personne ne saura que j'existe
laissez-moi regarder le film de la vie
laissez-moi vous regarder vous réjouir
laissez-moi admirer
les choses auxquelles je n'ai pas droit




je viens de comprendre pourquoi j'ai tellement aimé le film "la vie des autres".


Dernière édition par colargolle le Ven 24 Mai 2013 - 21:26, édité 3 fois (Raison : j'avais oublié un bout, ça le fait pas pour un poème (mais faut-il une raison pour éditer un postème?))

colargolle
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1054
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 42
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par ViVie le Ven 24 Mai 2013 - 19:00

Pfff J'vais t'dire un s'cret...:
Tu sais, t'es grande maintenant, t'es pas obligée d'écouter les adultes LA LA LA LA LA
Pousses la cette µ£%#{ de porte !

Amour



Dernière édition par ViVie le Ven 24 Mai 2013 - 19:49, édité 1 fois

ViVie
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 762
Date d'inscription : 02/10/2010
Age : 55
Localisation : Toulouse, France, Europe, Terre

http://www.zebrascrossing.net/t4546-parler-de-moi-aie-_

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par Saphodane le Ven 24 Mai 2013 - 19:18

Bah moi je sais pas ce qui se passe, mais je te dis un truc : Long hug

Saphodane
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3002
Date d'inscription : 24/01/2012
Age : 31
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par colargolle le Ven 24 Mai 2013 - 19:21

merki sapho

vivie oui, surement je fré ça un jour quand chré grande

colargolle
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1054
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 42
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par Invité le Ven 24 Mai 2013 - 21:50

Choisir des mots "doudou", des mots qui rassurent, des mots qui font des bras qui calinent... le tout sur un clavier de téléphone.... Et pourtant, voilà quelques syllabes pour te dire ma présence à tes côtés, si, si. Fermé les yeux, écoute, tu m'entendras respirer. Quoiqu'on puisse penser, et c'est d'ailleurs illégitime, mais nous ne sommes pas les centres du monde. Alors, pourquoi faudrait-il que ce qui arrive dans ce monde nous concerne systèmatiquement.
Je me finis par accepter, même s'il m'en coute souvent très douloureusement, que la vie de chaque individu n'appartient qu'à lui-même et que chacun la met en musique en solitaire. Il peut arriver qu'elle croise l'autre et qu'il en naisse de belles choses. Cela arrive à chacun, mais c'est plus rare et pa certain qu'on s'en aperçoive immédiatement.

Grandes bises, la belle.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par colargolle le Sam 25 Mai 2013 - 19:16

je sais bien je sais bien

simplement je ne sais jamais ce que j'ai le droit de faire

je ne comprends rien aux besoins des autres

je me dis que je vais peut-être leur faire mal

je fuis

ha ha j'ai lu ça quelque part il n'y a pas longtemps

quelques minutes en fait

tout cela est tellement ridicule

où est passé mon humour ?


colargolle
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1054
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 42
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par colargolle le Dim 26 Mai 2013 - 8:36

Vivie:
Vivie, ils disent quoi les adultes ?
Je ne les entends même pas dire leurs phrases, j'ai pas le droit d'écouter

colargolle
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1054
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 42
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par Renarde20 le Dim 26 Mai 2013 - 21:53

Long hug

Renarde20
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7209
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 45
Localisation : Lyon

http://www.zebrascrossing.net/t11058p20-le-debut-de-tout-le-rest

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par colargolle le Lun 27 Mai 2013 - 16:22

merki

colargolle
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1054
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 42
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par colargolle le Lun 27 Mai 2013 - 22:55

C'est bizarre les états d'âme...
ça change comme ça, sans prévenir, sans raison
sauf que si, il doit y avoir une raison
j'ai grandi ?
j'y crois pas trop
je ne me laisse plus trop trop prendre, peut-être
par moi-même
plus de lucidité ?
replacées les choses là où elles sont vraiment ?
je ne sais pas
je ne sais pas
c'est drôle
pourtant pas tant que ça
je suis folle ?
c'est possible

j'ai l'impression d'être montée d'une marche ce week end
un peu comme quand on perd un dent
pouit
c'est fait

(à quand la prochaine dégringolade?)


colargolle
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1054
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 42
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par Renarde20 le Lun 27 Mai 2013 - 23:14

Livre très bien fait Very Happy


Renarde20
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7209
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 45
Localisation : Lyon

http://www.zebrascrossing.net/t11058p20-le-debut-de-tout-le-rest

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par colargolle le Mar 28 Mai 2013 - 6:27

ah je l'ai ce livre, j'ai jamais réussi à le lire...
j'aime pas... Embarassed
vazysavoir pourquoi... (vu que je ne l'ai pas lu!) question de regard je pense, je n'aime pas le coloris de son regard, un truc comme ça...
ou alors ça sent trop le remplissage de pages, je ne sais plus...

tiens ça me donne envie d'aller remettre le nez dedans... Smile

colargolle
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1054
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 42
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par Renarde20 le Mar 28 Mai 2013 - 7:06

Il ne se lit pas forcément dans l'ordre et en une fois.
Intéressant d'y plonger pour identifier une émotion ou un état d'âme particulier.
Le blog de Christophe André est aussi très bien fait ...

Pour Toi

Renarde20
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7209
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 45
Localisation : Lyon

http://www.zebrascrossing.net/t11058p20-le-debut-de-tout-le-rest

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par Invité le Mer 29 Mai 2013 - 8:19

colargolle a écrit:C'est bizarre les états d'âme...
ça change comme ça, sans prévenir, sans raison
.../...
je ne sais pas
c'est drôle
pourtant pas tant que ça
.../...
un peu comme quand on perd un dent
pouit
c'est fait
.../...

C'est très juste, si je ne me fie qu'à mon ressenti (ce qui est un sacré biais expérimental.... affraid ).
Un peu comme si, après avoir accepté au moins en partie ce que l'on est, pour la partie que l'on connait, on "se faisait le cuir" comme disait les grand pères aux enfants trébuchants.
Un peu comme quand la taille d'une branche charpentière mal équilibrée sauve l'arbre entier.
Est-ce le signe qu'enfin on commence à grandir après avoir dégrandi ?
C'est peut-être cela Dabrowski : désapprendre, revenir à la source et reconstruire plus conforme à notre vraie nature.

« Ce qui ne me tue pas me rend plus fort. », parait-il. Mais c'est une parole brutale et brutalisante, donc inconvenante, même si on la prête à de grands hommes, Alexandre, Goethe, Nietzsche... En quelque sorte elle justifie la douleur, la cicatrice, la difformité.

Je préfère l'involution de Deleuze et Guatari (oui, je sais, ... encore Deleuze). Même si le paragraphe suivant ne s'applique pas aux au sujet évoqué, le concept y est énoncé relativement clairement.
" Schérer et Hocquenghem ont dégagé ce point essentiel, quand ils ont reconsidéré le problème des enfants-loups. Bien sûr, il ne s'agit pas d'une production réelle comme si l'enfant était « réellement » devenu animal ; il ne s'agit pas davantage d'une ressemblance, comme si l'enfant avait imité des animaux qui l'auraient réellement élevé ; mais il ne s'agit pas non plus d'une métaphore symbolique, comme si l'enfant autiste, abandonné ou perdu, était seulement devenu 1' « analogue » d'une bête. Scherer et Hocquenghem ont raison de dénoncer ce faux raisonnement, fondé sur un culturalisme ou un moralisme qui se réclament de l'irréductibilité de l'ordre humain : puisque l'enfant n'est pas transformé en animal, il serait seulement dans une relation métaphorique avec lui, induite par son infirmité ou son rejet. Pour leur compte, ils invoquent une zone objective d'indétermination ou d'incertitude, « quelque chose de commun ou d'indiscernable », un voisinage « qui fait qu'il est impossible de dire où passe la frontière de l'animal et de l'humain », non seulement chez les enfants autistes, mais chez tous les enfants, comme si, indépendamment de l'évolution qui l'entraîne vers l'adulte, il y avait chez l'enfant place pour d'autres devenirs, « d'autres possibilités contemporaines », qui ne sont pas des régressions, mais des involutions créatrices, et qui témoignent « d'une inhumanité vécue immédiatement dans le corps en tant que tel », noces contre nature « hors du corps programmé ». Réalité du devenir-animal, sans que l'on devienne animal en réalité. Il ne sert à rien, dès lors, d'objecter que l'enfant-chien ne fait le chien que dans les limites de sa constitution formelle, et ne fait rien de canin qu'un autre être humain n'aurait pu faire s'il l'avait voulu. Car ce qu'il faut expliquer, c'est précisément que tous les enfants, même beaucoup d'adultes, le fassent plus ou moins, et témoignent avec l'animal d'une connivence inhumaine plutôt que d'une communauté symbolique oedipienne. On ne croira pas non plus que les enfants brouteurs, ou mangeurs de terre, ou de chair crue, y trouvent seulement des vitamines ou des éléments dont leur organisme aurait une carence. Il s'agit de faire corps avec l'animal, un corps sans organes défini par des zones d'intensité ou de voisinage. D'où vient dès lors cette indétermination, cette indiscernabilité objectives dont parlent Schérer et Hocquenghem ?"

G. Deleuze ; F. Guattari. Mille Plateaux. Capitalisme et schizophrénie 2. Paris : Les éditions de Minuit, 1980, p. 335

Il nous faut peut-être ainsi revenir aux points de nos arborescences involutives pour les intégrer enfin en notre "nous" multiple mais unique et unitaire.

Je t'embrasse fort.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par Invité le Dim 30 Juin 2013 - 18:33

En passant par là après avoir essuyé la vaisselle clown 
Bises


Dernière édition par majorette le Lun 1 Juil 2013 - 11:29, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par colargolle le Lun 1 Juil 2013 - 11:17

Hi hi hi , euh ben moi pendant ce temps-là j'ai terminé la glace... le monde est parfaitement équilibré, n'est-ce pas... Tomates 

(bon, maintenant il va falloir que je réponde au post de Papa Ours... je vais être obligée de réfléchir, c'est malin... Shocked )

colargolle
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1054
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 42
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par colargolle le Mer 4 Sep 2013 - 23:55

ah comme c'est magnifique....


colargolle
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1054
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 42
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par Invité le Jeu 5 Sep 2013 - 13:19

Oui, j'adore cette chanson...
Époustouflante !

Le reste de sa production est trop d'jeune pour moi.... dommage pour moi qui peine à l'apprécier

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par colargolle le Jeu 5 Sep 2013 - 14:07

T'as vu c'te résonnance face aux cravatés !
fpou...!


colargolle
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1054
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 42
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par Bliss le Sam 5 Oct 2013 - 5:55







Bisous 



Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par colargolle le Dim 6 Oct 2013 - 14:12

C'est colargolle ? Very Happy 

colargolle
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1054
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 42
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:42


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 12 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum