j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Page 6 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par Renarde20 le Sam 5 Jan 2013 - 13:20

Elles se feront, une évidence, puisque elles existent déjà grâce à toi ...
Bises

Renarde20
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7209
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 45
Localisation : Lyon

http://www.zebrascrossing.net/t11058p20-le-debut-de-tout-le-rest

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par colargolle le Sam 5 Jan 2013 - 13:40

Bon, ce n'est pas moi qui organise, hein, c'est juste que je suis la seule à ouvrir ma grande gavité bugale, du coup on va effectivement finir par croire que c'est moi qui organise, mais bon, je ferai poster un message sur les colonnes Morris à Paris pour rétablir la vérité quand l'événement aura eu lieu. (Histoire de rendre à César, sinon je risque d'être foudroyée par la Justice Eternelle). En attendant, ça permet de détourner l'attention de l'organisation, qui ne passe pas du tout par moi, ouarf ouarf ouarf Sois cool !
(à quoi on n'est pas poussé, quand-même...! Seigneur, pardonnez notre grande connerie)

colargolle
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1054
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 42
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par Sierra le Sam 5 Jan 2013 - 13:57

Spoiler:
colargolle a écrit:sinon je risque d'être foudroyée par la Justice Eternelle

c'est pas moi j'ai rien fait !! en même temps tu voudrais pas ôter les doigts de la prise, juste pour voir ? Suspect

colargolle a écrit:(à quoi on n'est pas poussé, quand-même...! Seigneur, pardonnez notre grande connerie)

Ta connerie est toute pardonnée, pour les autres quand ils la reconnaîtront 50% du smiblick sera fait, pour l'autre moitié... périssent les faibles et les ratés (try again)
Tant que le Seigneur se prend pas pour un THQI... je vais bien , tout va bien Razz

Pas trop fort les coups de pompe, sert à rien de pousser, supposément impénétrable !!

LA LA LA LA LA



Sierra
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 188
Date d'inscription : 26/02/2012
Age : 27
Localisation : cerné par les montagnes

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par colargolle le Dim 6 Jan 2013 - 2:07

Sierra:
Retirer les doigts de la prise???? Mais tu n'y penses pas?? Je risquerais de me sentir bien! Et ça, c'est le meilleur moyen de finir par croiser le bonheur...
Terreur
Tu ne me souhaiterais pas d'aller bien, quand-même j'espère...? tu me ferais pas ça, hein?... Moi qui croyais que tu m'aimais bien... Horreur


colargolle
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1054
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 42
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par Dauphin le Dim 6 Jan 2013 - 10:43

Donnez-nous l'espace de savoir qui on est, sans dire "oui mais". On peut dire "oui mais" à tout ce qu'on veut. Absolument tout ce qu'on veut. Il suffit de regarder les choses d'un autre endroit, et hop, "oui, mais". Laissez les gens dessiner des arbres si ils ont envie de dessiner des arbres. Invitez-les chez vous si vous voulez dessiner des camions, ils viendront dessiner des camions avec vous, avec grand plaisir.

Je m'invite parmi vous et ce débat fort stimulant...
Effectivement on ne sait pas ce qui est ou non lié au T ou juste au Z...
et pour essayer d'y voir plus clair, des rencontres entre et inter me semblent nécessaires : comment isoler des "signes" T spécifiques des réactions humaines légitimes accumulées dans son parcours sans confrontation spécifique puis élargie, vu que côté sciences...même humaines...?

Pourquoi ne pas envisager qu'il est possible que plus la réaction "anti" est forte, plus il est possible que la résonnance soit immense chez le réfractaire (de part un appel silencieux d'un écho probable, ou au T, ou au ressenti des rejets déjà vécus, ou...?)...

J'en reviens aussi à moi, et ce sans égocentrisme aucun, vraiment car fonctionnant de base avec une hypoévaluation de mes capacités propres...mais parce que l'homme, comme tout animal social, ne peut se forger qu'au travers du regard de l'autre...d'où l'importance de ce regard que l'on attend juste et bienveillant, ce qui ne pourra être le cas que parmi les nôtres.
Sauf que voilà, je suis Z. Et encore je n'ai compris cela qu'au moment où j'ai été confronté au sujet -lectures pour le cerner, et rencontre d'assoc- via mon fils qui avait des soucis scolaires...ce qui m'a fait me rappeler le "test" de masse, en 3e, que j'avais réussi plus qu'honorablement point barre, voilà le résultat! Ah non, à droite sur la courbe (mais où à droite du coup? Forcément pas tout à droite: moi, impossible...) parce qu'il y a plus de 20 ans, la zébritude, on en était à des millions d'années-lumière! J'ai donc réinterprété mes échecs et incompréhensions avec ces lunettes-là, celles de la zébritude, effectivement la netteté s'est bien améliorée mais aucune avancée sur les questions existentielles...du moins avec ces lunettes!
J'ai 4 enfants tous Z, dont un TZ confirmé (vu que les faux négatifs sont possibles au test)!...Je me sens donc concernée au plus au point par un éventuel ensemble de caractéristiques TZ...sans pour autant pouvoir fournir que ma bonne foi, et moi-même(!) comme attestation de ma zébritude...sans pour autant aucune envie d'exercer une quelconque curiosité malsaine...non, juste envie de pouvoir être là pour mon fils dans la vie, dans sa vie quand il aura besoin, et parce que aussi mon résultat flou m'interrogera (ne serait-ce qu'un temps soit peu) tant que je n'en saurai pas plus, et vu que je me suis mise en mode "off" depuis plusieurs années...je ne trouverais donc une réponse qu'auprès de TZ...

Mais impossible de s'incruster dans une rencontre THQI, qui porte bien son nom a priori...car un bien trop grand respect de la liberté des autres, cette liberté que l'on m'a, si ce n'est toujours, souvent refusée voire niée...cette liberté si précieuse qu'on ne doit commencer à réclamer que lorsqu'on s'est fait un devoir de respecter pour elle-même, comme pour autrui, cette liberté qui seule nous soutient face aux rejets, cette liberté de se trouver, cette liberté de faire une rencontre avec soi-même, cette liberté qui seule nous apprend et nous fait grandir, cette liberté qui seule nous maintient en vie...cette liberté pour laquelle chacun doit se battre!

PS: jolie rencontre THQI...et au plaisir de vous lire...

Dauphin
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1303
Date d'inscription : 16/11/2012
Age : 41
Localisation : Montélimar

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par Renarde20 le Dim 6 Jan 2013 - 10:48

Merci Dauphin de résumé si bien ma pensée Bisous

Renarde20
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7209
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 45
Localisation : Lyon

http://www.zebrascrossing.net/t11058p20-le-debut-de-tout-le-rest

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par Dauphin le Dim 6 Jan 2013 - 10:59

Salut Renarde, comment tu vas?

Dauphin
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1303
Date d'inscription : 16/11/2012
Age : 41
Localisation : Montélimar

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par colargolle le Lun 7 Jan 2013 - 23:52

Dauphin a écrit:
Mais impossible de s'incruster dans une rencontre THQI, qui porte bien son nom a priori...car un bien trop grand respect de la liberté des autres, cette liberté que l'on m'a, si ce n'est toujours, souvent refusée voire niée...cette liberté si précieuse qu'on ne doit commencer à réclamer que lorsqu'on s'est fait un devoir de respecter pour elle-même, comme pour autrui, cette liberté qui seule nous soutient face aux rejets, cette liberté de se trouver, cette liberté de faire une rencontre avec soi-même, cette liberté qui seule nous apprend et nous fait grandir, cette liberté qui seule nous maintient en vie...cette liberté pour laquelle chacun doit se battre!

PS: jolie rencontre THQI...et au plaisir de vous lire...

Dauphin, je voudrais juste te dire merci.
Pour ce respect que tu témoignes.
J'ai envie de te dire de venir à cette rencontre, et en même temps j'ai envie d'accepter ton beau cadeau, de profiter de ta très belle générosité, humble devant l'altérité. Certains en profiteront certainement ici pour me taxer de prétention, parce que j'utilise le mot "humble" et que je le place devant un groupe de personnes dont je fais partie, et que ces gens ont officiellement "quelque chose de plus" (des synapses, à vrai dire, rien de bien palpitant). Ce n'est pas de cette humilité-là dont je parle, mais de celle que tu évoques toi-même, celle qui accepte le fait que l'Autre, les autres, puissent "avoir besoin de se passer de moi".
C'est très très beau.
Je te remercie beaucoup d'être venue déposer sur mon fil une telle douceur.
J'espère qu'elle va me contaminer.

Et comme je crois qu'on peut accepter un cadeau et le partager aussi, je me permets de te dire que pour moi, tu as toute ta place dans cette rencontre, que ce soit pour toi ou pour ton fils. Il n'y aura manifestement pas que des T à cette rencontre, et s'ils viennent tous avec autant de respect dans l'âme, et d'intérêt profond pour cette identiT, ma foi ça sera la plus belle rencontre Z de l'univers.

Et si tu ne viens pas quand-même, je te promets qu'on fera des rencontres inter. Je sais pas quand je sais pas où, mais on en fera.

Au plaisir de te croiser, ici, là, ailleurs.

colargolle
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1054
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 42
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par Invité le Mar 8 Jan 2013 - 0:19

Hello belleke :-)
Moi, je ne trouves pas tes interrogations illégitimes, que du contraire ! J'ai lu ici et là des genses qui se plaignaient d'IRL organisées sans tralalakejameutetoulemondeékemoijesuipaszinvitétoussa ... lalalala ... que les gens parlent, ça leur passera le temps ! So : laisse parler ! mais bon, fais gaffe, on sait jamais, hein, si après t'allait mieux ... Rolling Eyes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par ViVie le Mar 8 Jan 2013 - 1:06

LA LA LA LA LA:
cola, je vote pour HPLSCC-CBH alors (haut potentiel livré sans clé de contact - c'est ballot, hein) Razz
Et pis j'vais enfin me coucher... Au dodo !

ViVie
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 762
Date d'inscription : 02/10/2010
Age : 55
Localisation : Toulouse, France, Europe, Terre

http://www.zebrascrossing.net/t4546-parler-de-moi-aie-_

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par Dauphin le Mer 9 Jan 2013 - 16:59

@ colargolle



Dauphin, je voudrais juste te dire merci.
Pour ce respect que tu témoignes

J'ai envie de te dire de venir à cette rencontre

Où serait ce respect si je venais...?
Comme expliqué, les 2 types de rencontres me semblent nécessaires mais successivement pour espérer une avancée...
Par ailleurs, pour rester en adéquation avec moi-même, mes pensées et mes actes se doivent d'être en corrélation... (c'est d'ailleurs un des points qui nous font diverger des nt, il me semble!) En bref la différence entre être et paraître!

Et si tu ne viens pas quand-même, je te promets qu'on fera des rencontres inter.

Je teste jeudi ma 1e rencontre Z...

Je sais pas quand je sais pas où, mais on en fera.

Il m'arrive de descendre sur Marseille (pas très souvent certes, mais...)

Au plaisir de te croiser, ici, là, ailleurs.

Pas mieux!

Dauphin
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1303
Date d'inscription : 16/11/2012
Age : 41
Localisation : Montélimar

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par colargolle le Jeu 10 Jan 2013 - 0:00

Je voulais écrire un truc sur la méditation, un truc positif pour raconter tout ce que ça m'apporte.
Mais justement aujourd'hui la méditation n'est pas / n'a pas été assez costaud pour faire face à mes idées imaginaires qui me pourrissent l'esprit et parfois la vie, me font faire des conneries et me plongent ensuite dans la douleur extrême de cet éternel recommencement : non, rien n'a changé. Toujours, toujours ces mêmes schémas, toujours ce même retour à moi-même : à côté de la plaque, seule dans mon univers, personne pour répondre à mon désir d'aimer, personne de qui je puisse être l'une des priorités.

Je viens de comprendre l'histoire du Petit Prince. (C'est ballot, je l'ai mise en scène l'an dernier et je viens de la comprendre maintenant). Tout seul sur sa planète. Trois pauvres volcans qui lui arrivent au genou, à ramoner de temps en temps, une fleur avec qui se prendre la tête parce qu'on n'est pas foutu ni d'aimer ni de se laisser aimer. Et des couchers de soleil à n'en plus finir pour accompagner les envies de pleurer le regard sur l'horizon. Super.
Aller voir ailleurs ? C'est seulement pour rencontrer des autres geeks qui ne comprendront rien à moi et de qui je ne comprendrai rien.
Un renard ? C'est juste pour que très vite il faille le quitter à chaudes larmes.
Je voudrais pouvoir être comme le Petit Prince et disparaître sans avoir besoin de mourir.
Je ne veux pas être un Petit Prince qui rentre chez lui dans sa solitude avec pour toute amie une fleur bien jolie mais bon, une fleur, quoi...

Art. 31
Tout homme et toute femme a le droit d'avoir quelqu'un dans sa vie pour qui il représente une priorité.


colargolle
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1054
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 42
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par Deviens le Jeu 10 Jan 2013 - 0:45

Bonsoir Colargolle.
Je suis venu sur ton fil attiré par le dessin qui te sert d'avatar. Il m'intrigue, me fait de l'oeil.
Du coup, j'ai lu ton fil.
Il me donne envie de relire les voyages de Gulliver.
Et le dernier post, peut-être aussi St Exupéry

Deviens
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 176
Date d'inscription : 25/11/2012
Age : 55
Localisation : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par ViVie le Jeu 10 Jan 2013 - 19:59

eBook gratuit en pdf :
st_exupery_le_petit_prince.pdf

En lecture web (avec illustrations) :
le petit prince

Long hug Bisous Long hug


ViVie
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 762
Date d'inscription : 02/10/2010
Age : 55
Localisation : Toulouse, France, Europe, Terre

http://www.zebrascrossing.net/t4546-parler-de-moi-aie-_

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par Deviens le Ven 11 Jan 2013 - 0:32

Danke shön

Deviens
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 176
Date d'inscription : 25/11/2012
Age : 55
Localisation : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par Invité le Ven 11 Jan 2013 - 0:36

Désolé, je résiste jamais Embarassed
Spoiler:
Bite jaune Je suis dehors

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par colargolle le Ven 11 Jan 2013 - 1:58

Pourquoi le Petit Prince il se focalise sur sa fleur bougon alors qu'il en a trois autres, des fleurs, sur le dessin...?

et l'aviateur :
J’ai ainsi vécu seul, sans personne avec qui parler véritablement, jusqu’à une panne dans le désert du Sahara, il y a six ans. Quelque chose s’était cassé dans mon moteur. Et comme je n’avais avec moi ni mécanicien, ni passagers, je me préparai à essayer de réussir, tout seul, une réparation difficile. C’était pour moi une question de vie ou de mort.
Sad

@ Deviens,
bienvenue ici... merci de passer dire bonjour
Mon avatar est un dessin dont j'ignore totalement le sens... (à part que la femme se fait attaquer par l'oiseau noir)(non ce n'est pas un avion)
Et c'est marrant, les voyages de Gulliver je les ai lus il n'y a pas si longtemps que ça, mais il me semble que j'ai été très déçue. J'avais trouvé ça très moraliste et 1er degré (bon, à replacer dans le contexte de l'époque, mais vu de ma fenêtre, bof)
Tu les as déjà lus, donc ?
Pourquoi ça te donne envie de les relire ?




colargolle
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1054
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 42
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par ♡Maïa le Ven 11 Jan 2013 - 16:19

colargolle a écrit:Pourquoi le Petit Prince il se focalise sur sa fleur bougon alors qu'il en a trois autres, des fleurs, sur le dessin...?
C'est marqué dedans...

Saint Exupéry a écrit:
Et quand l’heure du départ fut proche :
– Ah ! dit le renard… Je pleurerai.
– C’est ta faute, dit le petit prince, je ne te souhaitais point de mal, mais tu as voulu que je t’apprivoise…
– Bien sûr, dit le renard.
– Mais tu vas pleurer ! dit le petit prince.
– Bien sûr, dit le renard.
– Alors tu n’y gagnes rien !
– J’y gagne, dit le renard, à cause de la couleur du blé.
Puis il ajouta :
– Va revoir les roses. Tu comprendras que la tienne est unique au monde. Tu reviendras me dire adieu, et je te ferai cadeau d’un secret.

Le petit prince s’en fut revoir les roses.

– Vous n’êtes pas du tout semblables à ma rose, vous n’êtes rien encore, leur dit-il. Personne ne vous a apprivoisées et vous n’avez apprivoisé personne. Vous êtes comme était mon renard.
Ce n’était qu’un renard semblable à cent mille autres. Mais j’en ai fait mon ami, et il est maintenant unique au monde.

Et les roses étaient bien gênées.
– Vous êtes belles, mais vous êtes vides, leur dit-il encore.
On ne peut pas mourir pour vous. Bien sûr, ma rose à moi, un passant ordinaire croirait qu’elle vous ressemble. Mais à elle seule elle est plus importante que vous toutes, puisque c’est elle que j’ai arrosée. Puisque c’est elle que j’ai mise sous globe.
Puisque c’est elle que j’ai abritée par le paravent. Puisque c’est elle dont j’ai tué les chenilles (sauf les deux ou trois pour les papillons). Puisque c’est elle que j’ai écoutée se plaindre, ou se vanter, ou même quelquefois se taire. Puisque c’est ma rose.

♡Maïa
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par Deviens le Ven 11 Jan 2013 - 16:37

J'ai dû je suppose faire une étude de passages de Gulliver au collège. L'aspect moralisateur me dit qqc. Je me souviens des Lilliputiens et des géants. Comment trouver sa place quand on n'est pas à la même échelle que l'autre? Et puisqu'ici nous sommes beaucoup à avoir ressenti l'ostracisme, comment se rapprocher de ses semblables -donc revendiquer soi, se reconnaître, se définir- sans pour autant ostraciser ces autres eux-même hypersensibles à l'ostracisme et à la nécessité de se définir.

En regardant sur wiki, je remets en mémoire l'histoire des Petitsboutistes et des Grandsboutistes, à Lilliput. Car si la guerre y éclate c'est qu'un Empereur veut imposer à tous par quel bout il faut casser et manger les oeufs à la coque : le petit ou le grand?
Une histoire donc encore de respect de la différence.

Il me semble qu'on réfléchit souvent en terme de hiérarchie, d'une valeur donnée arbitrairement qui voudrait qu'il serait plus honorable d'être HQI ou THQI que PQI TPQI (P comme petit bien sûr). Or mon expérience est que je suis mieux et plus à l'aise avec un jeune trisomique qu'avec une personne standard, car ce jeune fonctionne autrement qu'au travers de cette hiérarchie, d'un enjeu de supériorité. Je n'ai rien à lui démontrer, il n'a rien à me démontrer, nous avons juste à jouir du bonheur d'un temps passé ensemble. Il me reconnaît et il me demande juste de le reconnaître.
Je pense que les choses ne sont pas hiérarchiques, avec un haut et un bas, mais systémiques, en système comme un système planétaire. Dans l'espace il n'y a pas de haut et de bas, sauf par convention au travers d'un repère. Mais un repère se déplace et se tourne. Entre +100 et -100 il n'y a pas une valeur, mais une distance.
J'avais mis en signature " L'asticot est une puissance en ce monde. - Jean-Henri FABRE, Souvenirs entomologiques, VII, 14.". Malheureusement, elle n'apparait pas, je ne sais pas pourquoi. Ce n'est pas très grave, je ne me réduis pas à une phrase.
Je ne me réduis pas plus à un QI, mais comme beaucoup ici je pense, j'ai énormément souffert de ça, parce que ça m'enfermait et ne m'aidait pas à trouver la bonne place, la bonne distance. Je sentais que ni minorer ni en être orgueilleux n'étaient pertinents, que ça me disait mais de façon secondaire et superficielle. Et me réduisait, déformait ma nature.
Il m'a fallu du temps pour arriver à nommer que c'est une hérarchisation qui déforme et que, pour moi du moins, les choses ne fonctionnent pas comme ça.
Ta colère me traverse, comme celle de ceux qui peuvent se sentir exclus ou celle de ceux qui souffrent de ne pas arriver à définir leur valeur. Mais ce ne sont pas les mêmes oeufs, chacun me semble-t-il ne parle pas du même point de vue, de la même chose, à partir du même ressenti. Quand on parle de la même chose, peu importe alors qu'on mange son oeuf par le petit ou le gros bout.

Oulala! Je me suis laissé aller encore à larmoyer sur les déchirures. Que ça ne m'empêche pas d'ironiser sur ma tendance à jouer au sparadrap. Elle ne remet pas en question une éventuelle pertinence d'une perception systémique et un échange sur ce qu'est et ce qui a de la valeur chacun à nos yeux.

Deviens
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 176
Date d'inscription : 25/11/2012
Age : 55
Localisation : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par Deviens le Ven 11 Jan 2013 - 18:23

Relire le Petit Prince, c'est parce que c'est plein de beaux passages, comme ceux que tu cites.
Mon préféré reste celui sur l'apprivoisement.

Deviens
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 176
Date d'inscription : 25/11/2012
Age : 55
Localisation : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par colargolle le Ven 11 Jan 2013 - 20:18

@Deviens

et mon dessin il te fait penser à Gulliver ?

Moi aussi je suis plus à l'aise avec les handicapés qu'avec les pensants normés. L'an dernier je donnais des cours de théâtre à des enfants, à des seniors et à des handicapés mentaux. Ce sont ces derniers qui m'apportaient le plus de plaisir, et vraiment haut la main. Effectivement, pas de jeu des valeurs, simplement l'idée d'être, d'être autorisé à être (Putain de syndrome de l'autorisation... Pourquoi faut toujours "être autorisé à", dans mon monde ?), je suis, tu es, il/elle est. Parfois un pluriel, mais la plupart du temps : tous tellement différents...
Et le plaisir de faire des choses ensemble en étant tellement différents...
Le plaisir. Prendre plaisir. Où est passé le plaisir dans ce monde...? Toute ma vie je garderai l'image du visage éclairé de certains d'entre eux, leur sourire immense dans l'expérience du plaisir de bouger, de jouer ensemble.
Pas de réflexion, pas d'anticipation : ici et maintenant. C'est agréable ? Je suis heureux. C'est pénible ? Je ne le suis plus. C'est passé ? Je retrouve la plaisir.
Je suis tellement loin de ça... Et en même temps ça me parle tellement.

Mais ce ne sont pas les mêmes oeufs, chacun me semble-t-il ne parle pas du même point de vue, de la même chose, à partir du même ressenti. Quand on parle de la même chose, peu importe alors qu'on mange son oeuf par le petit ou le gros bout.
Bien d'accord avec ça. Et j'aimerais qu'on arrête de prétendre parler des mêmes choses, qu'on prenne acte du fait que, n'ayant pas la même expérience, on ne parle forcément pas exactement des mêmes choses. Aussi proches que nos expériences puissent être, elles sont tellement entourées d'autres choses qui diffèrent, comment revendiquer d'être pareils...? Ca n'a aucun sens.
Acceptons que l'autre parlant de lui-même a forcément raison. Et quand bien même sa vision serait erronée, auto-aveuglante et tout ce qu'on veut, elle n'en est pas moins réelle et juste de son point de vue à lui.
Oui mais
Oui mais
Oui mais
Moi aussi je dis Oui mais tout le temps. C'est insupportable.
Et si nous commencions par dire "ah ok, ça alors! Shocked " ?
Si nous prenions le temps de ce regard ébahi devant l'autre ?

colargolle
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1054
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 42
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par colargolle le Ven 11 Jan 2013 - 20:33

@ Mog

ah c'est parce qu'il l'aime, donc ?
J'avais jamais remarqué qu'il y avait d'autres fleurs sur la planète. Je croyais que la rose était la seule fleur... Stidio...
En fait il la choisit...? Disons qu'il tombe sous le charme...

- Petit bonhomme tu as eu peur
- j'aurai bien plus peur ce soir

Je ne comprends rien à cette histoire, sauf qu'il est seul et qu'il ne sait pas quoi faire de son amour...

colargolle
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1054
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 42
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par Deviens le Ven 11 Jan 2013 - 20:52

Non, c'est la page 6 de ton fil qui m'a fait penser à Gulliver.
Ton dessin m'intrigue. C'est un dessin de toi? C'est un dessin d'enfant ou pas?
C'est vrai que j'ai pensé que c'est un avion.
Il y a des contrastes : l'oiseau parait enfantin, pourtant il a une profondeur (il est en 3D, avec son aile gauche en perspective). La branche du bas aussi. Le reste est en aplat. Le dessin de la femme est très enfantin, et au trait incertain. Avec pourtant des lolos bien ronds, comme les ronds de droite (un tronc d'arbre? une rivière?)
"L'ombre" aussi de la femme, ou ce qui lui sert de socle, me paraît adulte, ou de quelqu'un qui a une maîtrise des représentations spatiales et de la composition.
Si je ne doute pas que cet oiseau soit agressif (masse noire et sinistre), ce n'est en même temps pas ainsi que je le ressens. J'aurais plus imaginé la femme le regarder passer. Surprise pourtant peut-être.
Cet oiseau me paraît très dessin de garçon, le reste étant bien plus féminin : un autre contraste. Ca peut être une amorce d'interprétation? Je me garderais bien de la faire. Je ne suis ni qualifié pour, ni celui qui a fait le dessin.
En tout cas, je l'apprécie.

J'avais oublié :
Acceptons que l'autre parlant de lui-même a forcément raison. Et quand
bien même sa vision serait erronée, auto-aveuglante et tout ce qu'on
veut, elle n'en est pas moins réelle et juste de son point de vue à lui.

J'aime bien.


Dernière édition par Deviens le Ven 11 Jan 2013 - 22:28, édité 1 fois

Deviens
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 176
Date d'inscription : 25/11/2012
Age : 55
Localisation : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par Harpo le Ven 11 Jan 2013 - 22:08

J"ai lu hier que Deviens parlait de Gulliveŕ, et je me suis dit qu"il fallait que je relise le fil de dame ours, vu que ne m"en souvenais pas. Je viens de lire la page 6 et je cherche encore scratch
Pas que ça soit capital hein, mais les voyages de Gulliveŕ c'est un grand souvenir de ma jeunesse je suis depuis un grand amateur d"œuf à la coque, et la question du sens du découpage me taraude encore (ré scratch ). Que ce sujet ait pu déclencher une guerre ne m"étonne pas une seconde ! Bien des années après, j"ai lu avec plaisir et étonnement que André Breton considérait ce texte comme un des chefs d"œuvre de l"humour noir, alors je l"ai relu, adulte, et j"ai encore aimé !
Moraliste , tu es sûre ? La seule morale que je peux en retirer, c"est que je suis curieux de savoir ce que Deviens à fumé pour y penser sur cette foutue page 6. P"têt" aussi que je me sens parfois lilliputien aux côtés de l"hôte de ce fil hautement thquien...

Harpo
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5769
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 54
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par Deviens le Ven 11 Jan 2013 - 22:24

Plutôt sur la fin de la 6 Harpo. Le dernier post mais il n'y a pas que lui. A propos des THQI, de la difficulté pour eux à s'affirmer dans leur différence ou à se réunir.

Je suis mort de rire pour la suite.

Je n'ai rien fumé, promis, et ne suis pas non plus thqi (même pas sûr d'être hqi). Manifestement, ça ne m'empêche pas de paraître très hautement cuit! drunken

Deviens
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 176
Date d'inscription : 25/11/2012
Age : 55
Localisation : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: j'ai pas de titre, c'est pas grave ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:11


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum