surdoué et centrage sur soi

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: surdoué et centrage sur soi

Message par Pieyre le Lun 25 Juin 2012 - 11:42

Voilà qui fait écho à ce que m'a envoyé hier un ami :

« Je reconnais les dangers que causeront à la civilisation la fin du charbon de terre et la généralisation des idées égoïstes; faits que l'on peut considérer comme à peu près du même ordre, la diffusion des idées d'une démocratie mesquine étant à sa manière une sorte de fin du charbon de terre, une fin de la chaleur morale et de la capacité de se dévouer, un épuisement des vieilles économies du globe. Parfois, je vois la Terre dans l'avenir sous la forme d'une planète d'idiots, se chauffant au soleil, dans la sordide oisiveté de l'être qui ne vise qu'à avoir le nécessaire de la vie matérielle. »

C'était la prédiction d'Ernest Renan. On peut se demander en effet si nous assistons à « une fin de la chaleur morale et de la capacité de se dévouer ».

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15263
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: surdoué et centrage sur soi

Message par Invité le Lun 25 Juin 2012 - 12:00

ça y ressemble. En revanche, je ne parierais pas sur le côté définitif.
Je trouve d'ailleurs que c'est une erreur des analystes de notre société que de répéter sans fin que "les idéologies se heurteront toujours à l'horizon indépassable de l'égoïsme profond de l'être humain". Il est certain que nous vivons une époque où l'égoïsme est déchaîné, rendu possible par la façon dont nous sommes inondés de biens, confortés dans l'illusion que nous avons besoin de nombreuses choses, mais de personne. Mais il n'en a pas toujours été ainsi, il s'en faut même de beaucoup. Il n'y a donc pas de raison de postuler qu'il en sera toujours ainsi, que notre époque dévoilerait davantage que les autres la "réalité" de la nature humaine.
Déjà chez les Néandertaliens, on a découvert des os prouvant sans aucun doute possible que des individus handicapés avaient survécu longuement, prouvant leur prise en charge par le groupe. L'égoïsme, le "mon cul d'abord, l'autre peut crever" n'est pas la nature humaine, c'est même plutôt le contraire, et privilégier cette facette hyperanimale (et encore...) n'a rien d'un "retour à la réalité de la nature humaine" ni d'un "pragmatisme", c'est un choix idéologique et culturel, pas plus recevable qu'un autre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: surdoué et centrage sur soi

Message par Pieyre le Lun 25 Juin 2012 - 12:17

Dans le principe je suis d'accord avec toi. Mais renoncer à la jouissance solitaire des biens matériels qui nous rendent autonomes semble plus difficile que de rogner sur le nécessaire au sein d'un groupe solidaire. Quelle prise de conscience sera assez forte pour aller dans ton sens ? J'ai bien peur que seule la crise, qui pourrait devenir plus grave, nous le permette. Mais quand bien même... La crise passera.

Au risque de paraître provocateur (tu vois : je désamorce), je me demande si l'état de crise n'est pas préférable à celui de surabondance que nous avons sur certains plans.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15263
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: surdoué et centrage sur soi

Message par Belletegeuse le Lun 25 Juin 2012 - 13:36

Je suis tout à fait d'accord avec ce que vous dites dans votre discussion, l'ayant subi.
Les gens n'aiment pas en effet qu'on peur parle d'une chose qui ne leur est pas arrivée, même certains psys qui sont en principe là pour ça.
Evidamment je n'en suis pas arrivée de mes déboires à ce point sans en avoir alerté d'autres, notamment pour le "sadique" le premier juge que j'avais saisi avait lancé une commission rogatoire, vu que j'avais expliqué qu'à mon travail cela s'était passé devant tout le monde, mais l'omerta n'existe pas que chez les maffieux, ou plutôt les maffieux ne sont pas seulement là où on les croit.

Les gens se pensent à l'abri, "cela n'arrive qu'aux autres", "elle n'a qu'à pas se mettre dans des pétrins pareils", se disent les gens,

Ils veulent aussi qu'on leur raconte tout ou rien tel mon père, après que je me sois fâchée avec le fille qui m'avait entrâinée dans la secte, qui la fait revenir à la maison soi-disant pour qu'elle puisse garer sa mobylette sans qu'on risque de la lui voler, lorsqu'elle se rendait au club d'athlétisme près de chez nous, mais lui n'avait pas vu l'embrouille. Il a aussi aidé mon ex, à l'époque, en lui prêtant sa voiture, ainsi que de l'argent, alors qu'il savait que ne voulais qu'on achète aucun meuble en commun, ne voulant pas m'engager vu qu'il avait déjà fait des scènes horribles, cassé des bouteilles par exemple.

Qu'est-ce que j'aurais eu besoin d'un soutien à l'époque vu que ce mec, en s'affichant partout où on allait, faisait le vide autour de moi.
Malheureusement mon père avait des qualités mais dans le domaine de la psychologie ne valait pas un clou, mais ne savait pas non plus le dire, il a juste regretté certaines choses juste avant sa mort, notamment celle-là,

Certaines personnes, j'ai remarqué surtout cela chez les hommes, on l'esprit obstrué pour certaines réflexions, il y en a qui se complaisent certes mais d'autres qu'on finit par convaincre avec la discussion, le temps, ou certaines personnes y parviennent mon ancien psy par exemple qui a réussi à convaincre ma famille que je n'étais pas une folle !!!

Bon, il faut que j'optimise avec mes oraux du capes à la fin de la semaine et la semaine prochaine !

Merci en tous cas pour ce que j'ai lu et que je partage, ensuite, retour vers le milieu prof qui est un pur exemple de ce que vous évoquez concernant les gens qui sont content d'avoir des biens et ne prêtent pas attention aux personnes !
Mais vu que je connais l'éducation nationale pour y avoir été trois ans de 18 à 21 ans, et pour avoir enseigné les arts plastiques dis ans en éducation spécialisée, , je sais ce qui m'attend !

Pour revenir au sujet, j'entendais effectivement cette fameuse phrase car mes parents étaient agés et malades, pour eux je n'avais pas de problèmes car j'étais jeune, tout était de ma "faute", n'est-ce pas les gens de l'après guerre qui ont bâti cette société égoîste et nombriliste , vu qu'ils ont manqué de tout il n'y avait que le rationnel, le réaliste, le physico-tangible qui comptait.

le fait de traiter d'égoîste serait au fond une projection des gens de cette société de "nantis", pas faux, pas faux !

Belletegeuse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 690
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 55
Localisation : Région parisienne et Saone et Loire

http://www.danielle.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: surdoué et centrage sur soi

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 18:43


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum