Avez-vous l'impression d'être rapide (trop?) dans les activités de la vie quotidienne ?

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quelle est votre attitude dans la vie quotidienne par rapport aux non zèbres ?

47% 47% 
[ 129 ]
5% 5% 
[ 14 ]
3% 3% 
[ 8 ]
29% 29% 
[ 78 ]
11% 11% 
[ 30 ]
5% 5% 
[ 13 ]
 
Total des votes : 272

Re: Avez-vous l'impression d'être rapide (trop?) dans les activités de la vie quotidienne ?

Message par Belletegeuse le Sam 15 Juin 2013 - 2:07

On me reproche souvent de parler trop vite, de ne pas faire "d'introduction" quand je parle ou d'interpeller les gens. pour eux cela veut dire que je suis agressive, que je ne les prends pas en considération.
J'ai eu un problème au boulot à cause de cela, les élèves me prenaient pour quelqu'un de pas crédible (ils ne m'ont qu'une heure par semaine, en arts plastiques), du coup je ne suis pas titularisée.

j'ai eu envie de changer mais personne ne m'ayant donné les clefs de cela maintenant j'ai décidé qu'ils iraient se faire voir.
J'ai aussi décidé de faire des choses dans lesquelles je peux faire marcher mon cerveau, et objectif n° un; trouver quoi faire !!!

Dans un autre sens aussi je les ai dérangés car j'ai posé trop de questions au début, ils ont pal perçu cela alors que c'est un désir d'optimiser, de ne pas perdre de temps.
Je réponds des fois à quelqu'un trop vite, quand il n'a pas "fini de parler".

J'aime faire les choses assez vite, ,et de manière pas trop approfondie, enfin qu'on peut qualifier comme telle et tout ce qui est de nature un peu perfectionniste me casse les pieds,, j'aime aussi en revanche prendre mon temps et ce n'est pas juste une question d'intérêt ou de manque d'intérêt.
Je peux faire vite pour diverses raison : parce que cela m'emmerde, pour optimiser, parce que cela me donne un sentiment de liberté et de puissance aussi, et aussi parfois pour prendre de l'avance, et ensuite m'octroyer un temps sabbatique.
Exemple, quand j'étais en sixième, je faisais mes devoirs à toute vitesse, comme cela j'étais libre le mercredi après midi et le jeudi toute la journée. Le mercredi soir était un soir dédié à la peinture, quant au jeudi je lisais toute la journée. Ce "sas" pendant la semaine me permettait de supporter plein d'autres trucs, de préserver mon mental, de fuir mais pas seulement.
donc je fonce, puis je me dédouble pour aller dans ma vie parallèle, où je bricole mes conneries de zèbre.

Belletegeuse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 690
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 55
Localisation : Région parisienne et Saone et Loire

http://www.danielle.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous l'impression d'être rapide (trop?) dans les activités de la vie quotidienne ?

Message par Ainaelin le Sam 15 Juin 2013 - 2:22

Je suis lent en tout : réflexion, parole et action (quand j'agis !) Je n'aime pas être brusqué, je préfère prendre mon temps.

Ainaelin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous l'impression d'être rapide (trop?) dans les activités de la vie quotidienne ?

Message par Belletegeuse le Sam 15 Juin 2013 - 10:38

<p>Moi non plus je n'aime pas la brusquerie, mais être freinée est aussi quelque chose que je ressens et qui est très désagréable, me démotive.</p><p><br></p><p>Cela me vient de l'extérieur souvent, quand je posais mes question en formation et qu'on me répondait par exemple et qu'on détourne le sujet en disant par exemple, ce n'est pas demain que tu seras une super-prof !!!</p><p><br></p><p>Je peux dire auiis que je prends mon temps pour l'aspect relationnel, j'attends de comprendre une personne, avant de me faire un avis dessus mais justement dans la vie cela va trop vite, les gens ne laissent pas le temps.</p><p><br></p><p>Je trouve cette question intéressante car elle fait s'interroger.</p><p>Je m'aperçois que bien des gens veulent un résultat immédiat dans des processus qui prennent du temps et réciproquement, je suis tout le temps à contre-courant de cela...<span class="sceditor-selection sceditor-ignore" style="line-height: 0; display: none;" id="sceditor-end-marker"></span><span class="sceditor-selection sceditor-ignore" style="line-height: 0; display: none;" id="sceditor-start-marker"></span><br></p><p><br></p><p><br></p>

Belletegeuse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 690
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 55
Localisation : Région parisienne et Saone et Loire

http://www.danielle.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous l'impression d'être rapide (trop?) dans les activités de la vie quotidienne ?

Message par abou le Dim 23 Juin 2013 - 0:20

Je déteste quand les choses traînent... Je suis rapide dans mes travaux scolaires généralement, il faut que ça se fasse vite, une fois, on m'a soupçonné de tricher parce que j'étais allée trop vite... Et en même temps, je préférais garder ce temps pour m'adonner à tous mes autres intérêts... J'ai jamais été fan des travaux de groupes parce qu'il faut attendre après les autres et quand on rédige en groupe, personne n'est d'accord sur où placer la virgule et ça vient à m'enrager. Dans les entrevues d'embauche quand on me demande si je me qualifie de leader, je dis non, c'est la vérité, mais que si les choses traînent trop alors j'ai tendance à prendre les rênes pour pousser les autres à se décider à bouger.

abou
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 120
Date d'inscription : 22/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous l'impression d'être rapide (trop?) dans les activités de la vie quotidienne ?

Message par Belletegeuse le Dim 23 Juin 2013 - 9:48

Abouj, je me reconnais dans tout ce que tu as dit, ma fille est aussi à peu près comme toi, mis à part qu'elle est perfectionniste et prend au contraire veaucoup de temps pour faire une chose !

Ce qui m'insupporte surtout et aussi malheureusement ce que je ne maîtrise pas, ce sont les "débuts". Dans les choses que je décide ou que je crée il n'y a pas de commencement repérable, par exemple dans les dessins. Du coup je n'arrive pas à faire ce qu'on appelle "un book" car dans les écoles et les galeries ils aiment qu'on montre un "processus", et qu'on explique le "comment". De ce fait je ne suis pas vendable, ou il faut que je trouve un subterfuge, voire un intermédiaire (mon voisin, par exemple, qui était galeriste, mais maintenant que je me suis confrontée au problème, n'importe quelle personne pourrait faire l'affaire).
Je pense également que je pourrais trouver un galeriste que cela intéresse, ^puisqu'ils aiment se démarquer
Justement, je ne comprends pas toujours où dans quel cas je peux être moi-même ou pas.

Ayant lu des articles sur ce sujet je pense que cela nous vient des ondes cérébrales. Nous avons des ondes cérébrales proches de celles des enfants ou des jeunes adultes, seuls les yogis ont ces ondes !!!
C'est un autre mode perceptif qui est le nôtre nous avons comme dit mon ancien psy un autre "rapport au monde", cela peut se traduire par des "vitesses" (le philosophe Gilles Deleuze a parlé de cela dans les mille plateaux je pense).

Dans certains cas le zèbre n'aime pas finir, dans d'autres cas, c'est commencer qu'il ne pourra pas faire. C'est mon cas et j'arrive à un sentiment d'une vie tronquée car je n'atteins pas les choses que j'aimerais vivre. C'est plus dur dans le domaine de l'amusement, Comme tu l'exprimes, pas de vie de groupe, un sentiment de ne pas pourvoir manifester ce qu'on nomme "l"ambition" , d'avoir vécu longtemps en étant considérée comme "trop jeune" et actuellement prématurément rejetée comme "trop vieille".

Ce que je déteste le plus ce sont les pourparlers, les préliminaires (y compris en amour !=, les moments où je ne sais pas sur quel pied danser (maintenant qu'on apprend par tâtonnement je suis devenue incapable d'apprendre des choses...).
Quand j'étais petite, j'ai eu envie de me tuer à cause de pourparlers, d'explications au sujet de quelque chose que j'avais fait et que, paradoxalement, on ne "m'expliquait" pas ; j'avais fait une chose que avait stressé ma tante, je lui avais dit qu'on allait des cendre à la mauvaise station de métro. Une fois que je me suis rendue compte que je me trompais, j'ai arrêté mais ma tante m'a quand même punie et je ne savais même pas que je l'étais . Du coup j'ai '=recommencé'.
'a accusée aussi d'avoir fait un c="cirque" dans un salon de coiffure (récemment) car je n'aime pas les coupes de cheveux et j'expliquais que je voulais juste qu'on taille quelques mèches sur le dessus sans toucher le bas...
Je suis retrounée dans ce salon pour qu'on me refasse la même chose et c'est là que la coiffeuse m'a dit "non mais vous n'allez par recommencer votre cirque" je ne me suis pas démontée et j'ai dit "non madame, j'irai le faire dans le salon d'à côté aujourd hui !"

Je crois qu'au contraire ce genre d'échange plâit à des personnes qui sont plus extraverties, qui ont besoin de davantage de "relations sociales",
Si on se base sur la théorie des ondes cérébrales que j'évoquais tout à l'heure, nous nous tournons vers l'intérieur donc dans l'intériorité les choses n'ont pas la même temporalité, elles ne sont pas non plus causales.

Ce que j'aimerais c'est juste savoir quand je passe d'un 'registre" à l'autre, quand je vais dans cette intériorité car c'est cela qui dérange les autres paraît-il et qu'ils "m agressent" par exemple, le mec en boîte qui passe près de poi et me dit "souris", ou des réflexions comme cela quand je suis plongée dans ma "méditation" dans des lieux qualifiés d'inappropriés. ou encore le gars qui me drague et qu'au bout de 19 mn je m'apaerçois que c'est une erreur, que je n'ai rien à lui dire.

Je pense que ceux qui réagissent comme cela le font pour nous "réveiller", nous remettre dans les ondes bêta de "vigilange" car eux ne peuvent pa rester dans cet état. c'est une bonne intention mais cela est perturbant, dans tous les cas j'aimerais savoir quand je deviens "crépusculaire" comme ils disent car cela m'aiderait à me protéger en public, au travail, dans toutes les situation où ma nature m'expose à ne pas être comprise. Pour les "débuts" et "préliminaires, j'ai besoin que quelqu'un m'explique comment convertir, traduire ou m'expliquer (mais des fois personne ne sait ne peut ou ne veut).

Belletegeuse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 690
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 55
Localisation : Région parisienne et Saone et Loire

http://www.danielle.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous l'impression d'être rapide (trop?) dans les activités de la vie quotidienne ?

Message par Harpo le Dim 23 Juin 2013 - 11:27

gasta a écrit:Alors je ne sais pas si c'est un trait de mon caractère, agir en ayant l'illusion d'avoir une action sur le temps qui passe, anticiper pour me rassurer ou si c'est lié en partie au moins aux rayures. Vos points de vue, vos  avis m'intéressent.....

Ainaelin a écrit:Je suis lent en tout : réflexion, parole et action (quand j'agis !) Je n'aime pas être brusqué, je préfère prendre mon temps.

Voilà ! Merci Ainaelin. La lenteur et la difficulté de passer à l'action font partie de mes caractéristiques principales. Je crois vraiment que l'hyperactivité n'a rien à voir avec les zébrures, mais plus au caractère.


Faustermax a écrit:Je suis le Usain BOLT des trucs à faire quotidiennement (douche, ménage, cuisine, courses etc...)
Vu que ce sont des trucs qui m'emmerdent royalement, je les fais le plus vite possible.

J'aime prendre mon temps à effectuer les tâches quotidiennes : 1 heure minimum pour me préparer le matin, ménage, cuisine, lessive - j'adore prendre du temps à étaler mon linge pour sécher, à soigner l'équilibre et l'esthétique de l'édifice (à ce niveau c'est assurément un TOC). Je profite de ces moments pour rêvasser, réfléchir, méditer, ou ne penser à rien, me reposer, "narcotiser". Donc le contraire d'un Usain Bolt Wink

Je n'aime pas quand je suis pressé ou en retard, et qu'il va falloir brusquer le mouvement. A ce moment-là, je ne vais pas souvent aller plus vite, mais plutôt faire deux choses en même temps (par exemple : me raser en lisant le forum tout en réfléchissant au taf à faire dans l'heure qui suit).

Certes, il y a des moments où j'aime quand ça va vite : les courses (inutile de réfléchir quand on sait ce que l'on veut), chez un coiffeur (15 mn suffisent largement à couper des cheveux sans discuter du temps qu'il fait et des futures vacances que je ne pourrai prendre).

Professionnellement, je peux effectivement aller plus vite que beaucoup sur des taches techniques, ou mieux anticiper les conséquences ou futurs dysfonctionnements, mais je considère qu'un des problèmes majeurs de ces vingt dernières années est que l'on n'a (ou ne prend plus) pas le temps de faire du bon boulot. Le temps s'est accéléré, l'important c"est de faire, et vite, quitte à bâcler et revenir sur le sujet plus tard pour améliorer, ou réparer - ce qui est pour le coup une vraie perte de temps ! Privilégier le superficiel et l'image à l'essentiel et au travail bien fait. On perd trop son temps à vouloir le gagner.

Aller vite est pour moi une fuite en avant inutile doublée à une gestion du temps présent catastrophique.

Je suis donc très différent de la plupart de ceux qui ont écrit sur le forum. Wink

Harpo
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5769
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 54
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous l'impression d'être rapide (trop?) dans les activités de la vie quotidienne ?

Message par Belletegeuse le Dim 23 Juin 2013 - 12:06

J'aime aussi prendre mon temps, cela dépend à quoi. J'ai aussi beaucoup de mal à agir surtout depuis que je ne fume plus, c'est devenu une prise de tête car j'ai l'impression d'avoir perdu ma gaité.J'ai besoin d'un excitant pour avancer, la boisson, les épices, les parfums forts, manger, tout ce qui peut me donner une énergie que je ressens comme absente.

Mais aussi je ne suis pas dans mon élément, trop d'extravertis qui me bouffent, aucun endroit pour avoir une distraction qui me conviendrait, pas de conjoint, bref j'ai renoncé à la clope pour une vie sans béquille car j'avais cette impression, ma prochaine étape sera donc d'être ce que je suis sans complexe ....
 Il n'empêche que j'aime quand meme que cela aille vite, qu'on entre dans le vif du sujet, que la "présentation" ne traine pas et que jepuisse la sauter.

Ce qui me pompe le plus l'air : les enchainements, le passage d'une chose à une autre qui est pour moi d'une extrême pesanteur. j'aime les transitions nettes espacées d'une pause... cigarette ?

Belletegeuse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 690
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 55
Localisation : Région parisienne et Saone et Loire

http://www.danielle.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous l'impression d'être rapide (trop?) dans les activités de la vie quotidienne ?

Message par Bobylapointe le Dim 23 Juin 2013 - 12:50

Activités en solo:
Pareil, rapide pour la plupart des activités tel que courses, ménage, ... le plus insupportable pour moi est le repassage. Je suis obligé de planifier plusieurs choses en parallèle (musique, film, smartphone, un livre) pendant le repassage  ainsi que des activités de "pause" entre 2 chemises sinon je deviens fou.

Activités à plusieurs:
Je me risque à diviser les normo-pensants en 2 rubriques bien que j'en vois plus de 2:

Normo-pensant "de base" : peu de réflexion, des personnes sympathiques (ou pas) à qui je rétorque le minimum et moins fatigantes que la population suivante:

Les normo-pesant "intelligents" : les pires ... ils sont lents et c'est encore plus stressant car ils pensent à plus de choses mais au final, le temps d'attente se rallonge .. "bon quand est-ce qu'il va finir son exposé, ça fait 10 minutes que j'ai compris ce qu'il voulait dire ..." (j'ai eu le cas cette semaine au boulot, un collègue m'a parlé d'un problème pendant deux jours, au final la conclusion je l'avais déjà le début de la description du problème lol mais bon, impossible pour moi d'être tranchant..), deuxième point négatif des normo-pensants intelligents est que j'ai remarqué qu'ils sont hautains par rapport aux  normo-pensant "de base". Ceci dit ça marche très bien "entre eux" comme si c'était leur méthode pour se reconnaître entre NP "intelligents" et se distinguer des NP "basiques".

Bobylapointe
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 50
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 33
Localisation : Antibes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous l'impression d'être rapide (trop?) dans les activités de la vie quotidienne ?

Message par abou le Dim 23 Juin 2013 - 15:15

Belletegeuse a écrit:Abouj, je me reconnais dans tout ce que tu as dit, ma fille est aussi à peu près comme toi, mis à part qu'elle est perfectionniste et prend au contraire veaucoup de temps pour faire une chose !

Ce qui m'insupporte surtout et aussi malheureusement ce que je ne maîtrise pas, ce sont les "débuts". Dans les choses que je décide ou que je crée il n'y a pas de commencement repérable, par exemple dans les dessins. Du coup je n'arrive pas à faire ce qu'on appelle "un book" car dans les écoles et les galeries ils aiment qu'on montre un "processus", et qu'on explique le "comment". De ce fait je ne suis pas vendable, ou il faut que je trouve un subterfuge, voire un intermédiaire (mon voisin, par exemple, qui était galeriste, mais maintenant que je me suis confrontée au problème, n'importe quelle personne pourrait faire l'affaire).
Je pense également que je pourrais trouver un galeriste que cela intéresse, ^puisqu'ils aiment se démarquer 
Justement, je ne comprends pas toujours où dans quel cas je peux être moi-même ou pas.

Vouloir aller vite ne me rend pas service en dessin non-plus, je sais que la qualité s'en ressent. Il y a quelques temps, j'ai fait un gros effort pour prendre mon temps pour dessiner, le résultat était bien, mais c'était une torture de prendre tout ce temps pour compléter un dessin. C'est pour ça que j'ai arrêté la peinture à l'huile, beaucoup trop long à sécher. Et quand je dis beaucoup de temps, c'est prendre par exemple plusieurs jours, sinon, si je passe 7 heures dans la journée à dessiner et que je termine, alors je suis satisfaite. Et quand je suis dans un «high» (je sais pas comment dire autrement), je vais terminer plusieurs dessins de type oeuvre complète en quelques jours. Ensuite je passe à autre chose.

Mon truc, c'est le temps, je n'ai jamais assez de temps, je veux toujours l'économiser pour pouvoir faire plus de choses, je fais la liste de tous les livres que j'aimerais lire et je me dis que je n'aurai jamais le temps...

abou
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 120
Date d'inscription : 22/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous l'impression d'être rapide (trop?) dans les activités de la vie quotidienne ?

Message par Belletegeuse le Dim 23 Juin 2013 - 18:24

Le fait d"e passer des heures sur un dessin n'est pas un problème, je remercie fr06 pour sa description des normo-pensants de base, avec une pensée pour moi car ce soir je dois repasser !
J'aé également horreur de ranger la vaisselle, de conduire. Pendant de telles activités trop "lentes" à mes yeux, mais je pense que ce n'est pas le bon mot, mon cerveau décroche. si c'est dans mon métier que je dois accomplir ce genre de tâches, je fais des erreurs.

Pour faire le book, je n'ai qu'un solution le prestataire de services sinon je ne m'en sortirai pas, mon book leur fera l'effet inverse.

Je n'aime pas non plus taper à la machine, je suis en train d'écrire un rooman à la main (question gain de temps on fait pieux), pourtant je cherche toujours à limiter ces activités dites 'perte de temps", je me demande finalemnt en vous lisant ce que j'appelle "temps" ou "vitesse"..

Je pense que ce sont tout un tas d'activités qui révèlent qui je suis qui me rebutent car elle m'expose au regard -et surtout au commentaire( du normo-pensant, qui,bête ou intelligent, est toujours gratiné, et qui me dévoile aussi à mes propres yeux car j'ai eu du mal à assumer ce regard des autres pour lesquels un non-nomopensant "ne vaut rien".

Belletegeuse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 690
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 55
Localisation : Région parisienne et Saone et Loire

http://www.danielle.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous l'impression d'être rapide (trop?) dans les activités de la vie quotidienne ?

Message par Cyril THQI le Jeu 1 Aoû 2013 - 17:58

Je suis très lent dans la plupart des domaines et en particulier au niveau de la pensée et au niveau moteur.

Un exemple a particulièrement attiré mon attention :

Je suis prof de piano. Autant dire que j'ai pas mal d'heures de pratique pianistique. Lorsqu'il s'agit de répéter une même note avec le même doigt, je suis plus lent que la plupart de mes élèves débutants.

Ca me pose surtout des difficultés au niveau conversationnel. Mes interlocuteurs sont régulièrement plus rapides que moi pour réfléchir. J'aurais besoin de plus de temps que ce qu'exige le flux conversationnel courant, pour construire correctement mes interventions, d'où un intérêt marqué pour l'écrit.

Cyril THQI
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1493
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 46
Localisation : Foix

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous l'impression d'être rapide (trop?) dans les activités de la vie quotidienne ?

Message par CarryMaxwell le Jeu 1 Aoû 2013 - 18:40

J'ai mis plus rapide pour les deux mais cela dépend tout du sujet en fait... Si celui-ci ne m'intéresse pas ou m'ennuie alors je le fait avec une lenteur d'escargot ascendant paresseux... Par contre si j'y trouve un quelconque intérêt alors je peux le faire rapidement et même certains de mes collègues me l'ont déjà dit après m'avoir donner un travail : "Quoi t'as déjà finit??" Alors qu'ils avaient prévu 3 jours pour un boulot je le fait en 2 ^^

Pour ce qui est de la réflexion, j'ai également plus de rapidité a gérer certains problèmes! Mais parfois j'avoue je me prend le chou pour des trucs infimes. J'ai un coté perfectionniste qui me coule un peu dans mes réactions. Je prends beaucoup de temps parfois ou alors j'abandonne ce que je fais car pour moi c'est pas comme je le voulais... et je recommence parfois 3 mois après pour essayé d'avoir un mieux en reprenant le problème différemment. Encore pour la réflexion cela m'arrive aussi quand j'écris une lettre "d'oublier" des mots. Comme si ma pensée allait plus vite que mes mains et parfois je me retrouve avec moitié des mots manquent Laughing  Même chose quand je parle... j'avale le début de mes mots et c'est courant qu'on me demande de me répéter car j'ai "avaler" la moitié de ma phrase alors que j'avais pleins de trucs en tête ^^ Rayure de zèbres quand tu nous tient Very Happy 

CarryMaxwell
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 18
Date d'inscription : 30/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous l'impression d'être rapide (trop?) dans les activités de la vie quotidienne ?

Message par Basilice le Ven 2 Aoû 2013 - 8:21

C'est intéressant de vous lire. Smile 

Pour ma part, je pense la lenteur et la vitesse en termes d'interactions, d'énergie et de confiance en soi.
C'est ce que j'observe chez moi en tout cas...
Mes comportements sont très variables selon la personne que j'ai en face de moi et de ses propres comportements.
C'est comme si je bougeais mes curseurs en permanence pour adapter au mieux la communication, pour être du mieux possible en relation avec, je ne le fais pas exprès !
Lorsque je commence un travail, j'ai l'impression que je ne sais rien, que tous mes acquis se sont envolés. En fait j'ai constaté que je fais le vide pour m'adapter au mieux à ce nouveau contexte. Quand le moteur est bien chaud (je suis un diesel Laughing ) je retrouve mes acquis comme par magie et je peux les associer aux nouveaux apprentissages. Je crée ainsi ma marge de manoeuvre et je peux négocier selon ce que je suis. Si cela est accepté et tant que la confiance règne dans mes relations, je peux être très performante, dévouée, rapide quand il le faut et lente quand il le faut aussi. Je fonctionne en complémentarité, pas en solo (ou en solo sur des missions bien précises)... Le travers, c'est que lorsque ma confiance est touchée ou qu'une variable importante est modifiée, j'ai tendance à ralentir, à me replier et souvent à reprendre mes billes/fuir si la situation ne s'améliore pas. What a Face Ce n'est pas une fuite désordonnée, je pars de la façon la plus respectueuse possible, à chaque fois (préavis respectés, formation du remplaçant, pot de départ en grande pompe, etc.) (D'ailleurs, il y a peu de séparations définitives dans ma vie.)
J'ai remarqué que les conflits provoquaient chez moi de grosses baisses d'énergie et dans ces moments-là je suis un escargot. Plus le conflit est "chargé", plus je suis à plat, lente, susceptible de cumuler les âneries. elephant (le conflit est parfois intérieur seulement)
C'est aussi pour cela que, comme Cyril, il me faut du temps parfois pour dire les choses. J'ai également la sensation que les conversations vont trop vite (du moins dans certains contextes).
A la fois je comprends très bien que cette façon d'être soit énervante vue de l'extérieur (je pense à toi Gasta, en disant cela. Smile ) Si j'ai la place pour dire et que la relation compte, je dis. Sinon, ou si ce que je dis n'est pas pris en considération, je m'en vais ou je me mets à distance.
Quand je suis seule et que je vais bien, je prends mon temps et j'anticipe "constructif". Par exemple, je fais partie de ces personnes qui organisent leur sac de courses à la caisse (et qui pestent intérieurement quand la caissière envoie violemment bouler les articles sur le tapis Laughing ). Pour le coup je fais vite, et je repars avec un cabas tout bien rangé, ça me plaît. flower (TOC ?!)
En fait, quand je ne réfléchis pas, je peux aller très vite (et rester calme dans des situations d'urgence par exemple, quand je n'ai pas le choix). Sauf que... Du fait de ce fonctionnement "en complémentarité", je suis souvent amenée à réfléchir à toutes les variables posées par les autres. C'est le serpent qui se mord la queue. geek 
Carry Maxwell : il m'arrive parfois de finir le boulot en avance (c'est rare^^) ; dans ce cas je fais comme si de rien n'était jusqu'à la date de rendu, non par stratégie mais par respect du planning. (Chuis vachement conventionnelle en fait. scratch )
Quand à mon débit de parole, il est adapté au contexte, bien entendu. What a Face 

Et sinon je me demandais, que dit votre tension ?
(La mienne est basse, par exemple).



Basilice
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1335
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 34
Localisation : Tout dépend des moments

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous l'impression d'être rapide (trop?) dans les activités de la vie quotidienne ?

Message par sylveno le Ven 2 Aoû 2013 - 9:02

ah oui quand même, 46 et 29 % qui vont plus vite ! 
J'adore ces sondages. Ils me rassurent sur ma différence, je tombe toujours dans les normes locales hihi ! sunny 

J'aime bien l'immédiateté. La mise en application immédiate et j'ai souvent du mal à attendre que les gens décident de se bouger, que les magasins ouvrent, que les voitures roulent à 80 devant un radar à 90, que les administrations ne répondent pas avant 9h10 alors qu'elles ouvrent à 9h... Sleep 

Lorsqu'une décision est prise, pourquoi attendre pour passer à l'exécution ? Et d'ailleurs, pourquoi avoir besoin de réfléchir alors que la solutions est évidente ?
Bon d'accord il m'arrive de me planter parce que j'ai pas réfléchi avant mais pas si souvent que ça. Enfin il me semble.

Je fais souvent même trop vite et ceux qui font plus doucement ne croient pas que je l'ai fait ou alors que je l'ai mal fait.

C'est vrai que je n'ai jamais pensé à en parler en profondeur avec des gens qui me connaissent et avec qui on a déjà rigolé de ça. J'y penserais à la prochaine occasion.

Je suis bien sûr souvent obligé de m'adapter et de faire plus lentement que ce que j'aurais fait si j'avais été tous seul. Et je ne sais pas finalement ce qui me fatigue le plus. Après, je me sens pompé mais est-ce le fait d'avoir dû faire un effort particulier pour cette adaptation ou le fait d'avoir travaillé plus longtemps ?

Pour répondre à basilice, j'ai aussi une tension plutôt basse. Les médecins me demande parfois si c'est normal.

sylveno
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3356
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 53
Localisation : à la campagne et à la ville

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous l'impression d'être rapide (trop?) dans les activités de la vie quotidienne ?

Message par Speedy le Ven 2 Aoû 2013 - 9:49

sylveno a écrit:La mise en application immédiate et j'ai souvent du mal à attendre que les gens décident de se bouger, que les magasins ouvrent, que les voitures roulent à 80 devant un radar à 90, que les administrations ne répondent pas avant 9h10 alors qu'elles ouvrent à 9h... Sleep 

Comme je te comprends ! Et les gens qui mettent 3h à mettre un imper alors qu'on a décidé de sortir cet après-midi et qu'il est déjà 14h30... Et ceux qui trainent dans les rayons des supermarchés alors que la liste de courses est faite et exhaustive... Et les gens aux guichets des administrations qui trainassent à manipuler leur PC alors qu'il y a 15 personnes qui attendent Colère rentrée 

Bref, vous vous en doutez, j'ai mis rapide... Quand il s'agit d'un travail, j'ai parfois du mal à me motiver pour le faire, mais quand je le suis, c'est express. On m'a plusieurs fois fait remarqué que « j'étais en feu aujourd'hui », « une vraie fusée »... ben non... Je connais mon application, je sais ce que je dois faire, donc je le fais c'est tout.

Idem dans la vie de tous les jours, j'ai horreur de perdre mon temps. Du coup, quand quelque chose est trop lent à mon goût, ça m'énerve car j'ai l'impression de perdre mon temps. Mon chéri me dit assez souvent « mais on n'est pas pressés, prend ton temps! », parfois sous entendu « ce n'est pas la peine d'enguirlander la voiture de devant parce qu'elle roule à 80 au lieu de 90 ! ».  

Quand à ma tension elle est parfaitement dans la norme depuis des années.

J'aurais bien envie de rajouter une question pour ceux qui se trouvent plus lent ou plus rapide : quelle est votre réaction par rapport à la rapidité / lenteur que vous percevez chez les autres ? Comme vous avez pu le constater, moi je trépigne et je m'agace.

Speedy
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 100
Date d'inscription : 26/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous l'impression d'être rapide (trop?) dans les activités de la vie quotidienne ?

Message par Basilice le Ven 2 Aoû 2013 - 10:18

Speedy : Je peux aussi être agacée par la lenteur ou la rapidité des autres, généralement je ne m'en aperçois qu'après coup - quand on me dit "tu es tendue là non ?" "euh non" "bin si" "ah bin maintenant que tu le dis peut-être bien" :clown:Et là encore, ça se traduit par de la fatigue chez moi. Cela a évolué depuis ma thérapie, je suis davantage connectée à mes émotions "directes" aujourd'hui.
Je suis entourée de personnes très différentes et je les apprécie en entier, comme elles sont, pour ce qu'elles sont (la plupart du temps). Par exemple je me souviens d'une chef qui était un vrai bolide et pouvait avoir des colères volcaniques. Laughing On s'entendait très bien, mon calme la rassurait et je pouvais reprendre le flambeau quand elle avait des "chutes" d'énergie (je suis endurante). Ma limite, c'est quand la colère est dirigée contre moi, alors que je ne suis pas en cause. Je peux surmonter dans certaines relations, si c'est contextuel, (j'y parviens mieux si c'est admis de l'autre côté). Si cela devient une constante, je ne peux pas et je m'éloigne (pour le moment). De mon point de vue, la balance relationnelle doit être équilibrée (chacun y trouve son compte), autrement ça ne tient pas sur le long terme. J'ai bien constaté que mon calme et ma façon de relativiser pouvait être interprété comme de la désinvolture, voire de l'hypocrisie. Cela me chagrine, mais tant pis, je comprends bien. Du coup j'explique... Quand on m'en laisse l'occasion - ex : si l'autre se met à me hurler dessus et que je ne peux pas en placer une, je laisse tomber.
Je peux aussi être agressive, généralement c'est suite à une accumulation (inconsciente) de conflits non-résolus (et la colère qui va avec). Enfin, je suis plus du genre à noircir des cahiers de "pourquoi monde cruel ?" qu'à faire preuve d'agressivité envers les autres. What a Face 
J'ai conscience de ma passivité et des conséquences de celle-ci, j'y travaille. Pour autant il ne faudrait pas me demander d'arrêter de contempler le ciel, les nuages, les oiseaux et toutes ces belles couleurs qui me plaisent tant. Pour moi ce n'est pas une perte de temps, c'est une nécessité ! Laughing (je contemple dans des moments et des endroits où je ne gêne pas le passage des bolides. Wink )

Basilice
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1335
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 34
Localisation : Tout dépend des moments

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous l'impression d'être rapide (trop?) dans les activités de la vie quotidienne ?

Message par Invité le Ven 2 Aoû 2013 - 12:17

Cyril THQI a écrit:Je suis très lent dans la plupart des domaines et en particulier au niveau de la pensée et au niveau moteur.

Ca me pose surtout des difficultés au niveau conversationnel. Mes interlocuteurs sont régulièrement plus rapides que moi pour réfléchir. J'aurais besoin de plus de temps que ce qu'exige le flux conversationnel courant, pour construire correctement mes interventions, d'où un intérêt marqué pour l'écrit.

Bonjour CyrilTHQI,
Il me semble que ce que tu décris n'est peut-être pas une lenteur effective, même si c'est cela qui est apparent.
Lorsque je discute avec des NP (la plupart du temps donc), je me trouve très lente, je bafouille, bégaie, cherche mes mots (ne les trouve pas). Je n'associe pas comme les autres, ma pensée et mes propos sont confus.
Lorsque je parle avec des HP, ma pensée est claire, fluide, je parle rapidement, je passe aisément d'un élément à un autre.

Est-tu sûr d'être vraiment lent, ou de ne pas trouver suffisamment d'interlocuteurs qui ont le même mode expressif que le tien ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous l'impression d'être rapide (trop?) dans les activités de la vie quotidienne ?

Message par sylveno le Ven 2 Aoû 2013 - 22:47

CyrilTHQI et asperge, est-ce que c'est parce que vous voulez que votre formulation soit impeccable ?
c'est une idée comme ça, je me posais la question parce qu'en fait ça m'arrive aussi dans certaines circonstances et pour moi c'est pour ça, c'est parce que je veux bien me faire comprendre et choisir les mots exactes-exactes parce que je pense que sinon, en face, il va pas comprendre. J'en ai tellement l'habitude de pas me faire comprendre...

Question de speedy : voir quelqu'un mettre 5 fois plus de temps que le nécessaire à faire un truc, ça m'agace et quand je suis agacé, en ce moment je m'énerve, (je suis dans une période un peu à cran) à d'autres moments je m'en fouts et je passe à autre chose.

sylveno
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3356
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 53
Localisation : à la campagne et à la ville

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous l'impression d'être rapide (trop?) dans les activités de la vie quotidienne ?

Message par Cyril THQI le Mer 7 Aoû 2013 - 9:09

J'ai effectivement un souci d'exactitude qui me ralentit. Mais je le considère comme un ralentissement venant s'ajouter à une lenteur de base.

Lorsque je me compare à autrui, je pense avoir remarqué 3 choses relatives à la rapidité :

1. Je suis lent pour des opérations cognitives très simples, demandant très peu de traitement de l'information. Par exemple, je ne suis jamais parvenu à prendre des notes correctement en cours du fait de la lenteur de mon écriture. Je réponds plus lentement qu'autrui à une question triviale.

Prenons un exemple automobile. Ma vitesse de croisière est 70 km/h alors qu'autrui roule à 90 km/h.

2. J'ai des compétences intellectuelles qui me permettent d'être très efficace sur des problèmes complexes. Je fais moins d'opérations pour arriver à un même résultat. Du coup, cela peut donner l'impression que je suis plus rapide.

Reprenons la métaphore automobile. Nous devons aller d'un point A à un point B. Je connais un chemin qui permet d'y parvenir en faisant 70 km. Je mets donc une heure pour y parvenir. Autrui est brouillon et va dans de mauvaises directions. Il parcourt 180 km pour atteindre l'objectif. Il met donc 2 heures pour arriver au but. Il donne l'apparence d'être plus lent. En fait, il est seulement moins pertinent dans le choix de ses déplacements (ou de ses opérations cognitives).

3. Je peux me donner des objectifs plus ambitieux qu'autrui. C'est par exemple le cas avec le perfectionnisme langagier cité plus haut.

Continuons avec la métaphore automobile. Plutôt que de viser l'objectif B, je peux préférer viser l'objectif C distant de 210 km. Je mets alors 3 heures pour l'atteindre ce qui donne l'impression que je suis plus lent pour de mauvaises raisons.

Conséquences :

Je fais un bout de chemin avec autrui. Nous ne sommes pas d'accord sur la destination car je préfère aller plus loin que lui. Nous ne sommes pas d'accord non plus sur le chemin. Et si j'accepte son chemin, il me trouve trop lent pour lui.

Cyril THQI
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1493
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 46
Localisation : Foix

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous l'impression d'être rapide (trop?) dans les activités de la vie quotidienne ?

Message par Invité le Mer 7 Aoû 2013 - 9:21

du coup tu as dû mettre du temps à terminer le wais, non?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous l'impression d'être rapide (trop?) dans les activités de la vie quotidienne ?

Message par Cyril THQI le Mer 7 Aoû 2013 - 9:25

J'ai participé un jour à des championnats internationaux de jeux mathématiques et logiques de grande envergure. Pour parvenir en finale internationale, il fallait passer par plusieurs épreuves.

1. Tout d'abord, il fallait répondre à des problèmes de présélection chez soi.

2. Les personnes présélectionnées étaient ensuite réunies par groupe d'environ 30 personnes. Seul le premier était sélectionné pour l'étape suivante. En cas d'égalité au score, celui qui rendait sa copie le premier était jugé vainqueur. Je fus le premier des 30 à rendre ma copie et j'ai été vainqueur de cette étape.

3. Les différents vainqueurs de la précédente étape étaient réunis à nouveau par groupe de 30 et le même scénario se reproduisait. Seul le premier devait être sélectionné. J'ai à nouveau été le premier à rendre ma copie. J'ai à nouveau été vainqueur de l'épreuve.

4. Les différents vainqueurs de cette épreuve se sont retrouvés pour la finale internationale.
J'ai à nouveau rendu ma copie le premier et je me suis retrouvé 27ème sur 32. Avant que l'épreuve ne fût terminée j'avais remarqué et corrigé certaines de mes erreurs, mais c'était trop tard. J'avais voulu rendre ma copie trop vite.

Malgré cela, je reste convaincu d'être très lent et que ces succès n'ont été dus qu'à l'efficacité de mes raisonnements (point 2 ci-dessus) et à mon habitude de chercher à aller plus loin (point 3 ci-dessus).

J'ai terminé le WAIS avec beaucoup de temps d'avance, mais à mon avis, non pas à cause d'une rapidité fondamentale, mais à cause de cette efficacité. Je vais plus directement à la solution qu'autrui. Le chemin est plus court.

Cyril THQI
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1493
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 46
Localisation : Foix

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous l'impression d'être rapide (trop?) dans les activités de la vie quotidienne ?

Message par Invité le Mer 7 Aoû 2013 - 9:28

compris. je pensais que le point 1 t'aurait, pour le wais, gêné.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous l'impression d'être rapide (trop?) dans les activités de la vie quotidienne ?

Message par Cyril THQI le Mer 7 Aoû 2013 - 9:30

J'ai l'impression qu'il me gène, mais pas suffisamment pour me faire échouer. Je me sentirais plus à l'aise avec des questions plus complexes et plus de temps.

Cyril THQI
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1493
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 46
Localisation : Foix

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous l'impression d'être rapide (trop?) dans les activités de la vie quotidienne ?

Message par Invité le Mer 7 Aoû 2013 - 9:32

qui te permettraient de mesurer ton qi avec plus de précision et confirmeraient ton appartenance au premier 0.000001 % de la population (je m'exprime mal, désolé)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous l'impression d'être rapide (trop?) dans les activités de la vie quotidienne ?

Message par Cyril THQI le Mer 7 Aoû 2013 - 9:41

Je ne pense pas que le QI mesure l'intelligence de haut niveau. Il faudrait pour cela d'autres outils qui à mon sens devraient donner peu d'importance à la rapidité.

Cyril THQI
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1493
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 46
Localisation : Foix

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous l'impression d'être rapide (trop?) dans les activités de la vie quotidienne ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:14


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum