Excusez-moi, je ne fais que passer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Excusez-moi, je ne fais que passer

Message par Lilas le Sam 2 Juin 2012 - 10:49

Bonjour,

J'ai cru comprendre que c'était le passage obligé alors... je me plie à l'exercice. Un peu maladroitement sûrement, alors j'espère que personne ne m'en voudra.
Par où commencer ? D'abord par mes doutes peut-être : zèbre ou non zèbre, je n'en sais rien. J'aime bien le mot zébrule, et c'est un peu comme cela que je me sens : moitié zèbre, moitié mule Wink (je sais, zébrule = zèbre + jument mais on ne va pas chipoter).
Bref, qu'est-ce que je fais là si je ne suis pas zèbre, pas testée, si je ne me suis pas reconnue dans le livre de JSF (oui, je l'ai lu) ?
Disons que, si je ne me crois pas réellement zèbre, pas entièrement en tout cas (je suis bien trop bête, voyez-vous), quelques personnes autour de moi en sont persuadées. Et ont même réussi à m'en persuader aussi, quelque temps, par phases.

Ah, cet exercice est encore plus dur que je ne le pensais. C'est que mon truc, voyez-vous, c'est de ne surtout jamais communiquer, et ce, depuis toute petite : ne pas participer en classe, ne jamais lever la main pour répondre aux questions, ne pas participer aux discussions, ne pas donner mon opinion, ne pas parler de moi, ne pas poser de questions aux autres. Et c'est toujours le cas aujourd'hui, même si j'ai 35 ans.

Donc en réalité, si j'ai décidé de venir ici, c'est un peu pour passer un test. Est-ce que j'ai fait "voeu de silence" parce que je n'ai jamais trouvé personne avec qui je me sente en phase pour parler ? Est-ce qu'ici ça peut être différent ? Ou non ?

Merci en tout cas de m'accueillir, même si je risque de fuir rapidement à toutes pattes (mais ça ne serait pas contre vous, juste un comportement trop profondément ancré en moi).

Lilas
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 170
Date d'inscription : 03/12/2011
Age : 39
Localisation : Là-haut, dans les nuages

http://lilasnoir.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Excusez-moi, je ne fais que passer

Message par Lilas le Sam 2 Juin 2012 - 12:09

Bon, je n'ai pas encore fui, terrassée par ma propre outrecuidance à m'imposer à vous.

Bref, je continue. Enfin si j'y arrive. Il suffit de voir ma date d'inscription pour comprendre : décembre 2011. Premier message : juin 2012.
Ce n'est même plus de la timidité à ce niveau, c'est de la phobie.

Mais je vais essayer malgré tout de détailler un peu mon parcours, même si, lisant les posts ici ou là, je ne peux pas m'empêcher de penser que le mien ne sera jamais à la hauteur, pas aussi bien écrit, pas aussi expressif... j'ai un léger problème d'estime de moi je crois.

Mon parcours scolaire s'est fait globalement sans encombre, sans saut de classe, sans redoublement, sans passion, sans amis (ou presque).
Est-ce que je bossais ? En tout cas je n'ai jamais séché un cours, je prenais note de ce que les profs enseignaient, je faisais mes devoirs (souvent sans motivation mais je les faisais. En résumé, je faisais juste ce qu'on me demandais, mais pas plus. Pour préparer un contrôle, je lisais juste le cours la veille au soir. Jamais dans d'autres circonstances, jamais je ne faisais un exercice qui n'était pas demandé. Et j'avais globalement de bonnes notes, voire de très bonnes notes, sans pourtant courir après. J'avais aussi dans certaines matières de très mauvaises notes (en langues par exemple, la cata), sans non plus chercher à remonter la pente. Travailler plus ? Non mais quelle idée. Soit les choses étaient évidentes, soit elles ne l'étaient pas, point.

Ce parcours m'a menée à l'Université, où j'ai rencontré celui qui depuis plus de 10 ans est devenu mon meilleur ami. Nous caracolions tous deux en tête de promo, passant régulièrement l'un devant l'autre, en bossant de la même façon, soit quasiment pas. Je n'ai gardé aucun ami de toute ma période scolaire, de la maternelle à la fac. Mais avec lui, c'était différent, comme si on était tous les deux de la même espèce.
Je vous surprendrais en disant qu'il avait sauté plusieurs classes ? Comme toute sa fratrie d'ailleurs. J'aurai pu en conclure depuis bien longtemps quelque chose sur moi mais non, même pas l'ombre d'une interrogation.

J'étais trop occupée à me poser d'autres questions : pourquoi je n'arrive pas à parler aux gens ? pourquoi je n'arrive pas à me faire des amis ? pourquoi je me sens toujours si déprimée ?
Et bien sûr l'incontournable : mais comment font les autres pour se contenter d'une vie qui ne me semble avoir aucun sens ? Qu'ont-ils trouvé que je cherche encore ?

Et les années ont passé comme ça. Je n'ai pas progressé dans mes relations aux autres, et il n'y avait plus l'école pour me récompenser avec des bonnes notes et me dire que je ne valais pas rien.

Je passe sur les hauts et les bas de cette période, pour arriver il y a quelques mois. J'étais arrivée tellement profond que mon employeur s'est inquiété et m'a conseillé de passer un bilan de compétence. Et là, cet homme, sûr de lui, qui ne m'a rencontré que 3 ou 4 fois, me conseille de lire Arielle Adda en me balançant, étonné : "Mais on ne vous a jamais dit que vous étiez décalée ???"
Euh... non. Alors j'ai fait des recherches sur Internet, lu des bouquins (Arielle Adda, JSF), découvert ce forum, et tout ça a été comme une vague qui m'emportait.
Je me suis retrouvée comme survoltée, avec une énergie comme jamais. Je me suis remise à lire, chose que j'avais arrêtée de faire depuis longtemps, me suis remise à écrire, à étudier pour mon plaisir, et à avoir des discussions passionnantes et ouvertes avec mon ami zèbre sur son propre ressenti.

Je ne sais pas si je suis réellement zèbre ou pas. Ce que je sais, c'est que pendant plusieurs semaines j'y ai cru, et je ne me suis jamais autant aimée que pendant ce temps-là, et n'ai jamais savouré la vie aussi intensément.

Je me disais que la réalité m'importait peu, que si le penser me rendait la vie plus facile, et bien tant mieux, même si c'était un mensonge. Sauf que bien sûr, depuis, les doutes sont revenus, et avec eux mon humeur morose. Je me dis parfois que je devrais passer le test, pour en avoir le cœur net, mais j'ai peur d'échouer et de voir disparaître définitivement cette porte d'accès au bonheur que j'ai pu entrouvrir.

Voilà, mon roman est fini. C'est ça les timides, quand ça se lâche, plus possible des les arrêter.
Mais ça fait du bien. Merci aux gens de ce forum de m'avoir donné, sans le savoir, le courage de déballer ma vie.

Lilas


Dernière édition par Lilas le Lun 25 Mar 2013 - 14:34, édité 1 fois

Lilas
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 170
Date d'inscription : 03/12/2011
Age : 39
Localisation : Là-haut, dans les nuages

http://lilasnoir.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Excusez-moi, je ne fais que passer

Message par Waka le Sam 2 Juin 2012 - 13:32

Bonjour Lilas,

Un grand bienvenu à toi!

En effet, tu as l'air belle et bien rayée Smile. Et ta présentation est très bien écrite Smile. Bravo de t'être livrée, tu verras, il y a plein de portes vers des stimuli intellectuels, ici.

Bonne découverte !!

Waka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 32
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Excusez-moi, je ne fais que passer

Message par Invité le Sam 2 Juin 2012 - 14:05

Bienvenue j’espère que tu trouveras ici l’énergie ! Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Excusez-moi, je ne fais que passer

Message par Lilas le Sam 2 Juin 2012 - 14:11

Merci Waka et Seiphys pour votre accueil, ça me fait vraiment chaud au coeur.

Lilas
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 170
Date d'inscription : 03/12/2011
Age : 39
Localisation : Là-haut, dans les nuages

http://lilasnoir.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Excusez-moi, je ne fais que passer

Message par Aerienne le Sam 2 Juin 2012 - 20:45

Sois la bienvenue Lilas sunny

Aerienne
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1063
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 58
Localisation : GOLFE JUAN

Revenir en haut Aller en bas

Re: Excusez-moi, je ne fais que passer

Message par Lilas le Lun 4 Juin 2012 - 10:20

Merci !
Je me sens bien ici, peut-être que finalement je resterai un peu plus longtemps Wink

Lilas
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 170
Date d'inscription : 03/12/2011
Age : 39
Localisation : Là-haut, dans les nuages

http://lilasnoir.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Excusez-moi, je ne fais que passer

Message par Waka le Lun 4 Juin 2012 - 10:26

cheers

Waka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 32
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Excusez-moi, je ne fais que passer

Message par siamois93 le Lun 4 Juin 2012 - 10:52

Bonjour Lilas. Se taire, se cacher, ne pas trop parler de soi pour ne pas montrer sa différence, peur de se révéler ou peur d'arrêter de rêver, en te lisant je lis ce que nous sommes nombreux à vivre.

siamois93
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3069
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 49

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Excusez-moi, je ne fais que passer

Message par Lilas le Lun 4 Juin 2012 - 11:57

Je ne sais pas pourquoi mais ces quelques mots, siamois, on fait naître une énorme boule d'émotion dans ma gorge.
Merci.

Lilas
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 170
Date d'inscription : 03/12/2011
Age : 39
Localisation : Là-haut, dans les nuages

http://lilasnoir.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Excusez-moi, je ne fais que passer

Message par Invité le Lun 4 Juin 2012 - 12:57

A partir du moment où ZC redonne envie de vivre plus vite, plus loin, plus haut, plus..... que l'on soit estampillé ou non, cela fait-il une différence ?
Il y a de tout ici, des zèbres gais, des zèbres tristes, des mélancoliques, des consolateurs, des "toujours le bon mot au bon moment", des zèbres tout roses de timidité, mais tout cela tu le sais déjà puisque cela fait déjà 6 mois que tu navigues.
De plus, je ne crois pas que l'on puisse se mentir tant qu'on puisse s'imaginer zèbre sans l'être. Au début peut-être, mais après 6 mois, un doute m'assaille (comme on dit au Kenya.)

Te présenter, c'est par contre nous offrir ta présence et pour cela merci.

Alors "rituellement" : Bienvenue !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Excusez-moi, je ne fais que passer

Message par Lilas le Lun 4 Juin 2012 - 13:31

@ours
Bonjour, et merci pour ton accueil.
Effectivement, j'ai découvert le forum et m'y suis "inscrite" il y a 6 mois, mais sans aller plus loin à l'époque.

Il faut dire que je me trouvais prise dans une sorte de tourbillon qui me poussait à faire 10 milliards de choses en même temps : plusieurs projets d'écriture, investie à fond dans mon boulot (qui n'a rien à voir), plusieurs lectures en parallèle (allant d'un cours de master de biologie à un roman d'horreur en passant par la bible et un livre de java... sans oublier tout ce que j'ai trouvé sur les doués et autres zèbres)
Tout ça à cause d'un foutu bilan de compétence qui m'a mis dans la tête que je faisais partie de la tribu !

Et puis c'est retombé et ce week-end, je ne sais même plus ce qui m'y a poussé, j'ai rouvert la porte (ou plutôt la fenêtre), et atterri de nouveau ici.

Quant au fait d'être zèbre, c'est vrai que je n'ai aucune certitude, aucune preuve. Mais ce dont je suis sûre, c'est que je "veux" l'être, parce que cela me permet enfin d'accepter certains de mes défauts qui m'étaient avant cela impardonnables.

Peut-être aussi qu'au fond de moi je pense l'être mais que je trouve cela trop présomptueux et du coup me cache derrière des "je ne suis pas sûre, je n'ai pas fait le test". Mea culpa.

Lilas
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 170
Date d'inscription : 03/12/2011
Age : 39
Localisation : Là-haut, dans les nuages

http://lilasnoir.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Excusez-moi, je ne fais que passer

Message par Invité le Lun 4 Juin 2012 - 13:42

c'est que je "veux" l'être, parce que cela me permet enfin d'accepter certains de mes défauts qui m'étaient avant cela impardonnables.

Moi je pense que si tu en as besoin ...c'est que tu en as besoin ...

Et sinon ca me fais penser a mon rapport aux "voitures", je me sens telement mal quand je prends le volant ... je me refuse a "conduire des personnes " ...trop de responsabilités...

Avant je me disais "c'est quoi ton problème ?" maintenant j'accepte qu'il y est un gros travail sur moi à réaliser avant de pouvoir le faire ...

(d'ailleurs la métaphore de ce que je raconte ne m'échappe pas ... Very Happy )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Excusez-moi, je ne fais que passer

Message par Invité le Lun 25 Mar 2013 - 18:38

Lilas a écrit:
Ce parcours m'a menée à l'Université, où j'ai rencontré celui qui depuis plus de 10 ans est devenu mon meilleur ami. Nous caracolions tous deux en tête de promo, passant régulièrement l'un devant l'autre, en bossant de la même façon, soit quasiment pas. Je n'ai gardé aucun ami de toute ma période scolaire, de la maternelle à la fac. Mais avec lui, c'était différent, comme si on était tous les deux de la même espèce.

Je passe sur les hauts et les bas de cette période, pour arriver il y a quelques mois. J'étais arrivée tellement profond que mon employeur s'est inquiété et m'a conseillé de passer un bilan de compétence. Et là, cet homme, sûr de lui, qui ne m'a rencontré que 3 ou 4 fois, me conseille de lire Arielle Adda en me balançant, étonné : "Mais on ne vous a jamais dit que vous étiez décalée ???"
Euh... non. Alors j'ai fait des recherches sur Internet, lu des bouquins (Arielle Adda, JSF), découvert ce forum, et tout ça a été comme une vague qui m'emportait.

Lilas
Je cite de bons moments dans ton parcours. Des moments importants qui t'ont permis de voir ce que ton désir de perfection masquait. Une grande sensibilité et un grand potentiel. Bisous Lilas, qui a su si bien me comprendre Long hug

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Excusez-moi, je ne fais que passer

Message par Lilas le Mer 27 Mar 2013 - 15:42

Oui, j'ai eu la chance de rencontrer quelques personnes qui ont su forcer l'armure pour atteindre la personne qui se cachait derrière, et m'aider ainsi à me construire.
Et ce sont systématiquement des personnes plutôt atypiques.

Lilas
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 170
Date d'inscription : 03/12/2011
Age : 39
Localisation : Là-haut, dans les nuages

http://lilasnoir.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Excusez-moi, je ne fais que passer

Message par Ardel le Mer 27 Mar 2013 - 16:32

Encore un post qui remonte des tréfonds sur forum, et du coup me permet de lire une belle présentation. Quelques mois après que tu l'as écrite, j'espère que tu n'es pas retombée dans la morosité que tu craignais tant !

Au plaisir de te croiser ...

Ardel

Ardel
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3833
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 28
Localisation : Rennes

http://www.zebrascrossing.net/t10090-six-mois-apres-mon-inscript

Revenir en haut Aller en bas

Re: Excusez-moi, je ne fais que passer

Message par Lilas le Ven 29 Mar 2013 - 11:48

Merci Ardel,
Je suis assez discrète sur le forum donc je ne sais pas si l'on s'y croisera, mais ce sera avec joie en tout cas.

Lilas
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 170
Date d'inscription : 03/12/2011
Age : 39
Localisation : Là-haut, dans les nuages

http://lilasnoir.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Excusez-moi, je ne fais que passer

Message par Lilas le Sam 30 Mar 2013 - 14:48

Bon, alors quelques mois après, comme dit si bien Ardel, je vais essayer d'étoffer un peu ma présentation, qui répondait plus à la question "pourquoi j'ai débarqué ici ?" qu'à "qui suis-je ?".

Le problème est qu'il est bien plus difficile de répondre à la seconde.

Pour résumer l'épisode précédent : révélation tardive et officieuse de ma zébritude qui m'a permis, pendant quelques mois, de me réconcilier avec moi-même et avec mes passions de jeunesse (l'informatique, la lecture, l'écriture) que j'avais depuis longtemps mises de côté en les accusant d'être la cause de mon inadaptation sociale (puisque j'avais passé, selon moi, bien trop de temps le nez plongé dans des romans ou dans des lignes de code, au détriment de l'apprentissage nécessaire de la sociabilisation).

Suite à cette période d'euphorie, le doute s'installe, je ne suis sûre de rien, je m'inscris sur ZC, j'ai tendance à voir des zèbres partout, mais sans reconnaître en eux cette espèce de bizarrerie qui est mienne de ne parler à personne.

J'entends parler de conférences sur le sujet de la douance, organisées par Mensa, précédées d'une séance de tests.
Hop, je m'inscrit pour en avoir le cœur net.
Résultat : je suis admissible à l'association, qui me propose de participer à une réunion d'accueil avec d'autres heureux élus.

J'y suis allée, confiante. J'y avais ma place puisque j'avais réussi le test. Il allait se passer quelque chose de magique. Enfin, le contact allait se faire, le courant allait passer.

Mais en fait... non. L'expérience a été plutôt catastrophique et totalement déstabilisante, le fossé encore plus grand que d'habitude.

Les contacts se faisaient autour de moi, peut-être plus rapides ou plus intenses que d'ordinaire, comme en témoignent certains ici, mais je ne saurais dire car ils se faisaient sans moi.

Pire, quand le contact a fini par se faire, je l'ai vécu comme extrêmement agressif, de par sa volonté de me forcer à changer ma nature.

Je suis ressortie de cette expérience à nouveau envahie par les doutes et... la suite au prochain épisode Wink

Lilas
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 170
Date d'inscription : 03/12/2011
Age : 39
Localisation : Là-haut, dans les nuages

http://lilasnoir.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Excusez-moi, je ne fais que passer

Message par Invité le Sam 30 Mar 2013 - 15:20

Lilas a écrit: révélation tardive et officieuse de ma zébritude qui m'a permis, pendant quelques mois, de me réconcilier avec moi-même et avec mes passions de jeunesse (l'informatique, la lecture, l'écriture) que j'avais depuis longtemps mises de côté en les accusant d'être la cause de mon inadaptation sociale (puisque j'avais passé, selon moi, bien trop de temps le nez plongé dans des romans ou dans des lignes de code, au détriment de l'apprentissage nécessaire de la sociabilisation).

J'ai fait la même chose au sujet de la lecture, je me suis "dénaturée" à un moment, cherchant à être l'inverse de ce que j'étais.

Peut-être as tu été déçue par la réunion d'accueil de Mensa, parce que tu en attendais trop, quelque chose que tu attends depuis trop longtemps peut-être... Patience Lilas! Laisse toi le temps! Long hug


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Excusez-moi, je ne fais que passer

Message par Lilas le Mer 3 Avr 2013 - 14:04

Merci Cilou.

Oui, j'en attendais trop, c'est sûr, mais je pense qu'il n'y a pas que ça, sans en avoir aucune certitude.

En attendant, je garde ma fiche d'inscription sous la main, au cas où je me déciderai finalement à les rejoindre pour un nouvel essai.

Lilas
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 170
Date d'inscription : 03/12/2011
Age : 39
Localisation : Là-haut, dans les nuages

http://lilasnoir.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Excusez-moi, je ne fais que passer

Message par Invité le Jeu 11 Juil 2013 - 11:07

Après avoir lu ta poésie, je viens de relire ta présentation. J'y avais laissé un post, il y a un an. Un an déjà, que de chemin depuis, mais une constance, une grande sensibilité à certaine forme de "zébritude", qui n'est pas forcément celle qui fédère Mensa, association pour laquelle j'ai une certaine estime voire même une estime certaine car parmi les "démonstrateurs" et les "forts en thème", il y a des gens complètements extraordinaires et dont la fréquentation est bénéfique et apaisante.
Je ne fais pas partie de Mensa, il me manque un point...., peut-être serais-je un jour l'exception. Il n'y a pas qu'une seule forme d'expression de l'intelligence, de plus elle masque ou compense aussi d'autre façon d'aborder la vie, avec, comment dire, une sensibilité différente et si belle quand elle est exprimée et assumée en confiance.
Au plaisir de te lire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Excusez-moi, je ne fais que passer

Message par marcelle le Jeu 11 Juil 2013 - 12:30

Salut Lilas, je salue ton courage parce qu'il n'est jamais simple de "se déballer" et pour personne surtout quand on met une énergie farouche à se planquer, qu'on fini par ne même plus s'en rendre compte, s'oublier jusqu'à se sentir anesthésiée pour être ce qu'il nous est implicitement demandé, rentrer dans la rats-race, jusqu'à ce que cela devienne un mécanisme de défense d'une certaine façon, des autres mais surtout de soi-même...(waouuu je suis pas tout à fait sûre de ce que je dis la) bref c'est peut être un premier pas vers toi-même et écrire ici est un peu une libération...(d'ailleurs quelqu'un l'a lu ce matin? oh je sais c'est nul mais j'ai pas pu m'empêcher:lol: )

BIENVENU!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!alien 

marcelle
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 71
Date d'inscription : 09/07/2013
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Excusez-moi, je ne fais que passer

Message par Ainaelin le Jeu 11 Juil 2013 - 12:53

Salut en passant, Lilas. J'espère que tout va bien pour toi depuis nos dernières discussions. Very Happy 

Ainaelin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Excusez-moi, je ne fais que passer

Message par Lilas le Sam 13 Juil 2013 - 18:49

Merci pour vos messages.

Je voulais faire une réponse individuelle à chacun mais j'ai du mal à trouver mes mots, alors je vais juste vous dire qu'ils m'ont apporté un réconfort bienvenu aujourd'hui, après une semaine désastreuse de socialisation foirée.

Allez, j'essaie quand même

@ours
Merci ours pour ta visite Very Happy, et pour ton message que je viens de lire et relire plusieurs fois avec la même émotion, si forte qu'aucune des réponses que j'essaie de faire ne me semble appropriée

@marcelle
Merci pour ton message de bienvenue, que je retourne à mon tour, en te félicitant d'être parvenue à franchir le pas ! (et oui, je suis allée voir ta présentation)

@ainaelin
Coucou, c'est gentil de passer. Toujours obnubilée par la question de passer ou non ce satané bilan, et pas vraiment avancée côté youtaleme, mais je ne renonce pas !

Lilas
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 170
Date d'inscription : 03/12/2011
Age : 39
Localisation : Là-haut, dans les nuages

http://lilasnoir.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Excusez-moi, je ne fais que passer

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:08


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum