les zèbres et l'orgueil

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: les zèbres et l'orgueil

Message par maurysky33 le Dim 28 Oct 2012 - 15:36

Petite, ma mère me qualifiait d'orgueilleuse, de piquante. Je la "jugeais" de mon regard tout bébé.

Le qualificatif d'orgeuilleuse m'est encore destiné aujourd'hui alors que je n'ai aucune confiance en moi, je ne comprends pas...

Hautaine aussi.....ça c'était plus les copines qui me qualifiaient ainsi. Je ne comprenais pas. SI c n'est que la compagnie de la majorité des gens m'ennuyait, alors je ne me mêlais pas à eux et préférais rester seule.

maurysky33
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 26
Date d'inscription : 24/08/2011
Localisation : TOULON

Revenir en haut Aller en bas

Re: les zèbres et l'orgueil

Message par .... le Dim 28 Oct 2012 - 15:54

De l'orgueil, je dois bien en avoir, un peu comme tout le monde, je suppose. Ce n'est pas, semble-t-il, ce qui frappe les gens. Je ris beaucoup, je prends soin d'eux à ma manière... Bizarre, sûrement, mais ils sentent bien que mes intentions sont bonnes. Moi, je le connais, en revanche, mon égo, et je le vois, j'en suis consciente.

Mais il est vrai aussi que je ne me permets pas de montrer mon ennui, ni mes états d'âme, alors, forcément, les autres ne savent pas trop ce que j'éprouve dans ce sens. Peut-être font-ils de même de leur côté?

Parce que, si je peux éprouver de l'ennui à leur contact, je pense qu'ils en éprouvent tout autant que moi, puisque la différence est là dans les deux sens. Je suis aussi différente d'eux qu'ils le sont de moi. Ils doivent forcément ne pas me trouver toujours amusante ni stimulante.

Mais j'espère que mes amis m'aiment autant que je les aime, parce qu'ils font ma joie, en dépit de ce que nous ne pouvons pas partager. Et jusqu'à présent, ma petite poignée de fidèle m'a toujours démontré un attachement que j'essaie de rendre aussi.

Quant aux relations professionnelles ou vicinales, non, je crois que là non plus, ce n'est pas l'image que je renvoie. On ne viendra peut-être pas me le dire, mais je pense que, dans mon système d'adaptation, je m'intéresse à ce que je peux vraiment recevoir de la personne, plus qu'à ce que je ne reçois pas. J'espère que c'est réciproque!


....
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 199
Date d'inscription : 13/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: les zèbres et l'orgueil

Message par adcvh le Dim 28 Oct 2012 - 17:04

Pas mieux. On me l'a souvent dit également.

Une fois, j'envoyais un message groupé sur facebook à plusieurs personnes avec qui je n'avais pour ainsi dire jamais de contacts. Je leur ai demandé "On échange plus ou pas grand chose. Voulez-vous rester ? Dites moi quoi, je fais le ménage vite fait."

Qu'est-ce que j'avais pas fait. Y'en a une qui a interprété ce "ménage vite fait" comme de l'arrogance. Alors que je signifiais que je comptais pas les emmerder longtemps.

Les gens dont je me fiche peuvent me trouver aussi arrogant ou prétentieux qu'ils le souhaitent. Ca m'est un peu égal. Le seul ennui peut être au niveau d'une réputation pas top qu'ils pourraient me faire auprès de gens que je ne connais pas. Mais j'espère qu'ils ont mieux à faire que déblatérer sur mon dos.

Ce qui m'ennuie davantage, c'est quand je suis face à quelqu'un que j'apprécie, voir que j'apprécie beaucoup. Et que... Je me retrouve à ne pas parvenir à communiquer simplement avec. Parce que cette personne ne saisit pas ce que je raconte. Immédiatement, tu te dis : "de quoi je peux bien lui parler ?... De ma journée au boulot ?... Youpi, je fais de la recherche en intelligence artificielle, ça va être pompon.... :/".
Du coup : "Ca a été ta journée ? Tes patients se sont pas enfuis aujourd'hui ?"

adcvh
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 646
Date d'inscription : 28/09/2012
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: les zèbres et l'orgueil

Message par Juconnel le Sam 3 Nov 2012 - 14:52

Le problème, c'est que les gens ne voient la différence comme une force que lorsque celle-ci rassemble, dès lors que l'on "montre" volontairement ou non ce qui nous sépare cela devient une faiblesse, l'on nous voit orgueilleux.

J'ai toujours pensé que les gens qui se disent "normaux" avaient besoin de se dire "si je ne peux pas faire ça, c'est parce que c'est lui qui a quelque chose en plus" au lieu d'essayer par tous les moyens possibles et imaginables de compenser cette faiblesse et de travailler sur soi... Lorsque l'on est différent, l'on commet un crime parce que l'on adhère pas a cette "normalité" par tous les moyens, ce moule oppressant auquel ils cherchent tous a faire partie, il est mal vu d'avoir de la culture, d'avoir des connaissances, d'avoir l'esprit d'initiative : C'est vu comme de l'orgueil mal placé qui n'est qu'en fait selon moi le reflet de leurs propres insécurités enfouies auxquelles ils se retrouvent confrontés alors qu'ils auraient bien préférer les garder loin d'eux/ne les avaient jamais imaginé...

Car l'on s'intéresse à des sujets qui sont vus comme "adultes" ou "vieux" selon la tranche d'âge à laquelle on est, ce sentiment des autres ne disparait jamais car dans un sens on évolue plus vite qu'eux (ou est-ce eux qui évoluent moins vite ? ou y'a-il même une norme naturelle pour l'évolution mentale ? je ne pense pas) ce qui fait que l'on est tout de suite "en dehors" du groupe d'âge auquel on souhaite appartenir... que nous verra toujours faute d'ouverture d'esprit comme orgueilleux pour le simple fait d'être nous même.

Le problème n'est pas lié a la douance, il est est lié a la faible ouverture d'esprit et de remise en question de la majorité des gens qui s'estiment "normaux"... tant que la majorité des gens ne se sera pas ouverte a la différence, telle qu'elle soit au point de ne voir que ce qui nous rassemble sans voir cette différence d'une manière péjorative il y'aura toujours un problème...et malheureusement si en plusieurs siècles celle-ci est toujours la alors que des grands hommes ont lutté contre ce même problème d'une manière ou d'une autre j'ai bien peur que nos enfants et leurs propres enfants souffrent eux aussi du même problème !

Juconnel
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 5
Date d'inscription : 06/08/2012
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: les zèbres et l'orgueil

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:45


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum