Quand les psys disent que les tests sont inutiles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quand les psys disent que les tests sont inutiles

Message par Invité le Mar 29 Mai 2012 - 14:17

Bonjour !

J'ai posté ma question dans la présentation, mais je pense m'être trompé en procédant comme ça, alors je la reposte ici.

Ma petite amie (Zèbre, d'après sa psychothérapeute zèbre également.) m'a fait lire un livre qui nous reflétait, selon elle (vous le connaissez sans doute "Trop intelligent pour être heureux").
Effectivement, je me suis retrouvé dans ce livre. J'ai compris de nombreuses choses, notamment que ce que je pensais être des problèmes psychologiques (anxiété, questionnements vastes sur des détails et le sens de la vie, impression de décalage avec les autres, enfin plus des trois quarts du livre...) était normal pour les hauts QI. J'ai toujours su, et on m'a toujours dit (même reproché) être plus intelligent que la moyenne, mais je ne le pensais pas à ce point.

J'en ai donc parlé à ma psychologue qui me suit depuis six mois. Cette déclaration n'a pas eu l'air de la surprendre, elle a dit être "ravie" que je me sois retrouvé dans ce bouquin, et qu'il n'était pas prétentieux de penser être un "surdoué". Elle a également dit que les tests n'étaient pas utiles pour moi.

J'ai déjà eu cette conversation avec une psychologue au lycée. Je voulais passer un test pour vérifier si les profs ne mentaient pas sur mes "facilités", terme qui me révoltait. La psychologue m'avait alors répondu "Tu sais aussi bien que moi ce que serait le résultat de ce test". Cela m'a laissé plutôt perplexe.

D'après vos expériences, qu'en pensez-vous ? J'ai déjà passé un test de QI à l'âge de 16 ans (135), mais pas un test corrigé par un professionnel.
Je fais confiance à ma thérapeute car elle m'aide beaucoup. Je sens de plus qu'elle est une personne très intelligente, et me demande si elle n'est pas elle-même une zèbre. Mais je n'arrive pas à me sortir du stress de l'incertitude.
Avez vous tous passé des tests ? Puis-je essayer maintenant d'accepter cette idée et de me détendre à ce sujet ?

Merci !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les psys disent que les tests sont inutiles

Message par Invité le Mar 29 Mai 2012 - 14:36

J'ai eu le même rapport avec ma psy...

Après m'avoir orienté dès notre premier entretien sur la question du QI.
Je suis rentré chez moi et je susi venu sur ZC
Je l'ai rappellé tout de suite en disant "il faut que je passe le test"
Elle m'a completement court circuité en me répondant "pourquoi ?"

Et j'ai accepté de me poser la question, étant donné que je lui fait confiance pour "me voir" car c'est grâce à elle si je suis ici...

Je n'ai jamais regretté.

Mais bon je parle de moi, cela ne te conviendra peut etre pas .
J'ecris juste pour dire que tout est possible , y'a pas de parcours type.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les psys disent que les tests sont inutiles

Message par Invité le Mar 29 Mai 2012 - 14:49

Merci pour ta réponse rapide.
Le fait qu'elle me dise que c'est inutile me fait penser que c'est pour éviter ma déception. Mais quand on regarde bien, c'est absurde, parce qu'elle a plutôt confirmé mon intuition.
Je vais donc essayer de changer de mode de pensée, et partir désormais avec l’a priori que je le suis (ce dont je suis sur à 95%) en me documentant sur le sujet, et sans doute que l'anxiété à ce propos partira progressivement.

Si d'autres personnes ont un avis à ce sujet, n'hésitez pas surtout, je pourrai aiguiser mon opinion comme ça.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les psys disent que les tests sont inutiles

Message par Invité le Mar 29 Mai 2012 - 15:33

Le test présente divers avantages qui répondent aux questions que se posent les uns et les autres.
D'une part il est fiable à la détection, cad qu'il n'y a pas de faux positifs : si on est testé, on n'a pas à gamberger, à patauger dans le syndrome de l'imposteur qui est le lot de tant d'entre nous : on l'est. C'est acquis. C'est fondé. Quand on a une estime de soi très endommagée, cela peut être un prélude indispensable. (C'était mon cas.)
Dans la même veine, une fois testé, on n'est pas à la merci d'une affirmation d'une personne qui peut-être sera remise en cause par une autre. Imagine, ton psy te dit : vous êtes surdoué, pas besoin de test. Là-dessus tu déménages et tu tombes sur un autre psy aigri et toxique comme j'en ai croisé, qui a envie de prouver qu'il est meilleur que son collègue et ce à tes dépens : schlang : il te balancera que tu n'es rien du tout, et là tu feras quoi ? Parole contre parole...
Ne revenons pas sur l'effet Barnum si la présomption n'est pas formulée par soi-même mais validée par le thérapeute;
En revanche, le test, s'il est complet avec bilan cognitif, dit aussi bien plus que "Oui/Non/Peut-être" : déjà, il est, normalement, en mesure de distinguer HQI/THQI, mais aussi de commencer à cerner les rouages de cette douance, la sienne propre, celle du testé, ses points forts, ses fragilités, etc etc. Et ça, dans l'optique d'un travail sur soi et notamment sur des angoisses, c'est bougrement intéressant.

ç'a été mon cas : personne ne se faisait d'illusion sur la réponse positive à l'hypothèse douance; mais le test a révélé bien plus de choses que ça.
Donc, il est utile, parce qu'il est plus qu'un feu rouge/vert.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les psys disent que les tests sont inutiles

Message par Invité le Mar 29 Mai 2012 - 16:03

Tu peux me donner des exemples de points forts et fragilités décelés dans ces tests ? Ceux que j'imagine n'ont pas de lien avec un travail sur soi.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les psys disent que les tests sont inutiles

Message par Invité le Mar 29 Mai 2012 - 16:12

Quand tu as un QIP plutôt bas, et qu'on regarde à quels subtests tu as échoué par exemple.
Mais le test que j'ai passé comprenait aussi un bilan cognitif.
Bon, après, si le psy te suit depuis un moment, il sait déjà tout ça.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les psys disent que les tests sont inutiles

Message par Invité le Mar 29 Mai 2012 - 16:35

D'accord, merci.

Je pense partir du principe que je le suis, et je lui en reparlerai de toute façon la semaine prochaine.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les psys disent que les tests sont inutiles

Message par meï le Mar 29 Mai 2012 - 17:24

Fusain a écrit:
Mais le test que j'ai passé comprenait aussi un bilan cognitif.
.
euh..le test en lui meme est un bilan cognitif.tu veux dire affectif ou autre? Wink

bref.sinon, le test apporte des tas de réponses concretes.
apres ca depênd de ton parcours, si tu penses etre assez costaud" pour endosser la responsabilité d'une auto affirmation (guidée par celle du psy...qui n'st qu'un etre humain) de hpi, alors peut ete n'as tu pas besoin de test pour le "prouver"...
mais je n'aurais personellement jamais pu rester ds le flou, dans l'ombre du doute.
je ne me serais jamais permise de me dire "surdouée" comme ca sans avori pu "me le prouver techniquement mais je sais que certains le vivent très bien et qu'ils sotn meme sans doute ds le vrai, la n'est pas la question, c'est uen quesiton d epersonnalité...(comme dit plus haut, de parcours si on a eu un estime de soi malmenée.)

et puis 'jai pu voir a travers de ce wais un tda (trouble de l'attention sur code et symbole), un syndrome d'asperger (suspecté) en filigrane (subtest sur les codes sociaux chuté) et un thqi mélé au SA egalement.
j'ai eu des infos supplementaires a ce que je recherchais au debut cad juste un oui/non.
et ca a fait plus mal que je le pensais (je me disais bah, ca ne changera rien a mon age..grave erreur. ca change plein de choses d'avoir entre les mains une feuille avec ces chiffres ecrits et expliques..mais bon apres qulques seances ca a retrouvé son ordre.)

voila...je pense que c'est plus acile pour le psy de dire "bah pas besoin de test pour quoi faire." que pour la personne en face de dire "ok"...
pas très "psy" comme attitude.(elle ne fait surement pas passer le wais4....ou une flemmardise passagère?)
bonne route. Wink

meï
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1247
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 43
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les psys disent que les tests sont inutiles

Message par Invité le Mar 29 Mai 2012 - 18:12

Je pense que ça ne fait pas parti de son champ de compétence, effectivement.

Je verrai ce qu'elle me dit la semaine prochaine, parce que vos réponses m'amènent plein de questions. Peut-être saura-t-elle me convaincre que je suis doué sans test. Peut-être que j'aurai envie d'en savoir plus pour améliorer la qualité de ma thérapie.

Au pire je prendrai rendez-vous pour en passer un après notre conversation, et ne dormirai pas et serai malade jusqu'à cette échéance ! J'imagine que vous connaissez ces états aussi bien que moi !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les psys disent que les tests sont inutiles

Message par Invité le Mar 29 Mai 2012 - 19:29

uh..le test en lui meme est un bilan cognitif

Oui, mais il y avait intégré des tests supplémentaires.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les psys disent que les tests sont inutiles

Message par Invité le Mar 29 Mai 2012 - 19:40

MrCyberElephant a écrit:Je pense que ça ne fait pas parti de son champ de compétence, effectivement.

Je verrai ce qu'elle me dit la semaine prochaine, parce que vos réponses m'amènent plein de questions. Peut-être saura-t-elle me convaincre que je suis doué sans test. Peut-être que j'aurai envie d'en savoir plus pour améliorer la qualité de ma thérapie.

Au pire je prendrai rendez-vous pour en passer un après notre conversation, et ne dormirai pas et serai malade jusqu'à cette échéance ! J'imagine que vous connaissez ces états aussi bien que moi !
Tu as remarqué que "échéance" ressemble fort à "échec" (ça fait même échec de l'âne si on tire bien les cheveux Laughing ).
Roh allez, je te taquine, j'espère que ça t'a décrispé car je sens que tu es déjà très chargé émotionnellement, et je le comprends bien. Si tu avais vu dans quel état j'étais quand j'ai commencé à me pencher sur le sujet ; un zombie boulimique d'informations et mort (haha) de trouille.

Alors tu verras bien si la psy arrive à alléger cet enjeu que tu ressens face à la douance ; car plus l'enjeu est grand et lourd, plus tu as besoin d'une certitude. Mais je sais que ce test a apporté à tous ceux qui l'ont passé et ont bien voulu accepter le résultat (qu'il soit dans le sens d'une douance ou non...oui oui, certains ne croient pas le verdict "surdoué", j'ai déjà vu ça).

Bonne soirée et dis nous quoi Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les psys disent que les tests sont inutiles

Message par Invité le Mar 29 Mai 2012 - 20:42

Haha, ça devient Lacanien !

Je pense également que j'ai trop joué l'indifférence (relative) au sujet de ma douance. Sans doute n'a-t-elle pas compris à quel point cela comptait pour moi !

Mais je vais arrêter de raconter ma vie, maintenant que j'ai vos réponses (très utiles).

En attendant, je vais continuer de fouiller les différents sites que je trouve !

Merci encore !


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les psys disent que les tests sont inutiles

Message par Zébu le Mar 29 Mai 2012 - 20:57

Cherokee a écrit: car plus l'enjeu est grand et lourd, plus tu as besoin d'une certitude.

+100

Et ça peut se vérifier sur le forum au travers des interminables discussions par rapport au test. Le fait de passer un test à plus à voir avec ce que représente pour chacun l'intelligence qu'une objectivité face à la validation de ce test.
Ainsi, il y a plein de surdoués qui n'ont pas besoin de test: ils sont surdoués et ils le vivent, créent des tas de liens sociaux, etc. À l'autre extrême il y a ceux pour qui le test est vraiment important et tellement décisif que le cours de leur vie en sera complètement changé.
À chacun de se positionner sur cet axe...

Zébu
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 489
Date d'inscription : 10/09/2010
Age : 49
Localisation : Brabant Wallon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les psys disent que les tests sont inutiles

Message par meï le Mar 29 Mai 2012 - 21:38

MrCyberElephant a écrit:
Je pense également que j'ai trop joué l'indifférence (relative) au sujet de ma douance. Sans doute n'a-t-elle pas compris à quel point cela comptait pour moi !
decidement.pas très psychologue, ni sans doute très "zebre" la psy... Rolling Eyes Wink

meï
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1247
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 43
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les psys disent que les tests sont inutiles

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:41


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum