Question sur les zébrotestés

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Question sur les zébrotestés

Message par l'albatros le Ven 25 Mai 2012 - 20:35

Ça veut dire quoi "zébrotesté"?

Est ce que l'on nous dit "voila vous êtes un zèbre"?

Ayant fait un WAIS plutôt au dessus de la moyenne (mais avec des circonstances atténuantes et a l'age de 19 ans), je me retrouve dans beaucoup de point dans le livre que vous connaissez.

Suis je un Zèbre? Comment le savoir?

l'albatros
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 69
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 38
Localisation : Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur les zébrotestés

Message par Lysange le Ven 25 Mai 2012 - 21:31

Le Wais doit être complété d'un entretien afin d'être valide car tu peux très bien être surdoué avec un score < 130. D'ailleurs on parle plutôt de "bilan" que de test. A priori si tu as passé le WAIS chez un psy compétent, ton résultat est fiable étant donné que le chiffre n'est pas censé être le seul élément.

Et à priori c'est la seule véritable façon de le savoir avec certitude si tu n'en es pas intimement convaincu. Mais tu peux toujours repasser un WAIS si tu as passé le précédent il y a longtemps et que tu penses que le résultat était faussé de quelques points.

Après ça dépend aussi de ce que tu appelles "plutôt au dessus de la moyenne". 115? 125?

Enfin je dirais que les caractéristiques qu'on retrouve généralement chez les zèbres ne sont pas propres à seulement eux. Il est par exemple possible d'être hypersensible et donc d'en avoir tous les avantages et les inconvénients, comme les surdoués, mais ne pas être zèbre.

Je comprends tout à fait que le mot "zèbre" ou "surdoué" aurait sans doutes donné des réponses à certaines questions, il y a cependant des tas d'autres pistes, et des gens qui ne rentrent pas forcément dans des cases...

Mais tu ne peux pas entrer dans la case "zèbre", et alors? Peu importe quel mot ça a, l'essentiel est de te connaitre toi-même, de t'accepter et de pouvoir progresser sur toi si tu en as besoin!

Dans tous les cas une telle démarche peut t'aider à mieux te connaitre...

Lysange
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 770
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : entre la chaise et le clavier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur les zébrotestés

Message par l'albatros le Sam 26 Mai 2012 - 6:10

Merci de ses renseignements.

je ne veut pas repasser le WAIS car depuis il a encore due être faussé. En fait j'ai peur du résulta.

Quand je l'ai passé, c'était après une tumeur au cerveau. Il persistait donc une lenteur marquée et des troubles de la mémoire immédiate.
Depuis j'ai fais deux AVC avec a chaque fois une réorganisation du cerveau. Au finish ça ne se vois presque pas. On peu dire que j'ai récupérer en quelques mois a 85%.

Je suis intimement persuadé que la zèbritude à joué dans la plasticité du cerveau et explique cette rapide récupération la ou d autres s'en sortent moins bien.

En fait il s agit plus pour moi d'une recherche identitaire. Je suis Handi.
Mais il y a autre choses......

"Trop intelligent pour être heureux" est pour moi comme un phare dans la tempête.... Je sais que je ne serais jamais étiqueté "Zèbre" mais je crois avoir eu a la naissance le cerveau formaté pour. Après la vie en a fait autrement. Maintenant je ne sais comment me définir....... "La CHOSE"

Et puis comment être sur de l’impartialité du psy...... Certains même rigolent a l’émission de l'idée de zèbritude.
Du coup même moi je doute. Mais comment expliquer tout ça.

Faut que je passe en OFF sinon je vais grillé mon fusible.....

Merci de m avoir écouté.

l'albatros
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 69
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 38
Localisation : Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur les zébrotestés

Message par odei le Sam 26 Mai 2012 - 8:59

Coucou,

Les résultats au test varient beaucoup en fonction des conditions de passation. Le psy qui t'a testé était-il au courant de ton état de santé ? L'a-t-il pris en compte dans son bilan ? Si tu penses que tu as besoin d'un suivi psy, ce qui pourrait être pas mal, c'est que tu sois suivi par quelqu'un qui s'y connait, et qui pourrait peut-être t'éclairer sur ce que tu pourrais attendre d'une nouvelle passation de test (ce n'est plus la même version, les critères d'évaluation ont évolué). Si, de fait, tu ne veux pas ou ne peux pas repasser le test, effectivement, il faudra que tu fasses le deuil du diagnostic. Cela n'enlève rien aux propriétés de la situation, à savoir : ce livre te parle, tu t'y reconnais. Tâche de rencontrer d'autres spécimens à rayures. Venir parler ici, c'est déjà un premier pas pour aller mieux.

odei
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 170
Date d'inscription : 19/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur les zébrotestés

Message par l'albatros le Sam 26 Mai 2012 - 11:09

Je crois que je vais rester sur mes conclusions.
En plus trop de choses (handi) interfèrent aujourd'hui avec une potentiel zèbritude.

Merci pour ces quelques lignes d'explications......



l'albatros
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 69
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 38
Localisation : Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur les zébrotestés

Message par anthem le Ven 3 Aoû 2012 - 21:16

Si tu es encore là, je voulais te dire que j'étais dans la même problématique que toi. j'ai peu déjà d'être seulement hypersensible mais surtout d'être changée aussi depuis mon avc (donc qu'un score ne voudrait rien dire !)

Tu en es où depuis ces quelques mois ?

anthem
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 55
Date d'inscription : 02/08/2012
Age : 38
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur les zébrotestés

Message par l'albatros le Sam 4 Aoû 2012 - 7:32

Ouf c'est rassurant de savoir que l'on est pas seul.

Pour le moment j'en suis toujours au même point.
Et puis je n'est pas 500€ pour faire le test Razz

Le principale c'est de le savoir non ?

Connais tu l'origine de ton AVC?......Moi j'en ai fait deux, mais maintenant ça roule.

l'albatros
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 69
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 38
Localisation : Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur les zébrotestés

Message par anthem le Sam 4 Aoû 2012 - 11:48

j'ai l'argent mais je pensais plutôt payer le loyer avec Very Happy

L'AVC :
c'est du à un FOP + ASIA * (une des causes les plus courantes chez le sujet "jeune" paraît il)

Mais quand on me l'a détecté j'avais sois disant rien (finalement j'ai quand même fait 1 an d'orthophonie)
L'orthophoniste m'a dit après le test (qui n'est pas un test de Qi bien sûr Wink ) qu'on voyait nettement que j'avais compensé à fond et vraiment bien pour cacher les dégâts.

Je ruse souvent pour pas que "cela" se voit. (faillit me faire griller par ma tutrice pendant mon année de stage parce que je ne nommais pas mes élèves. Le truc c'est que je connais à fond mes élèves mais souvent je n'arrive pas à dire leur nom.
Spoiler:
Le plus marrant c'est que le seul élève qui a osé me le faire remarquer c'était mon élève diagnostiqué précoce : il m'a dit avec un petit sourire en coin ' et moi madame, comment je m'appelle ? " Suffisamment déstabilisant pour que je ne puisse pas répondre du tac au tac.
J'adorais sa manière de trouver le petit truc qui cloche en général (par contre j'espère que cela a été pour lui par la suite car je pense que pas mal d'autres profs l'auraient juste trouvé insolent...."
je m'égare..




Depuis j'ai eu un souci, un jour, sur tout le côté gauche (sensations, douleurs, retour de la très grosses fatigue) endormissements, soucis de concentration)
Depuis plus de deux ans que cela m'est arrivé, j'ai vu 3 neuro différents qui se contredisent , pas 1 ne s'est intéressé aux séquelles ("après-tout-je parle-et-je-marche-mais-de-quoi-je-me-plains-franchement")

D'ailleurs mon état me semble inchangé depuis ce deuxième évènement (toujours mal, fatigue, j'embrasse les murs à gauche et je me sens pas super bien dans la foule car j'anticipe pas très bien les déplacements des autres)

Résultat je ne vois bien que je n'apprends plus comme avant : je me suis même demandée (bien avant de lire le livre "trop ....etc") si ça pouvait me rendre plus "normale" Very Happy ....... je ne pense pas que ce soit le cas Smile
j'ai pleuré à la lecture du livre (dingue le nombre de gens sur ce forum qui ont été touchés par cette lecture) mais je ne sais pas si je suis zébrée et si l'avc a pu enlever quelques rayures !

Comme ma découverte est récente je fais des stupides tests de qi tout en sachant que "cela ne veut rien dire" et j'essaye de savoir combien ceux qui sont officiellement testés ont eu...
bref je cogite inutillement au lieu de bosser cyclops



Pour ton AVC tu as peu de chances d'en refaire maintenant que tu es soigné ou bien on t'a dit que cela pouvait te retomber dessus ?


*voir google Wink

anthem
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 55
Date d'inscription : 02/08/2012
Age : 38
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur les zébrotestés

Message par l'albatros le Sam 4 Aoû 2012 - 12:12

En fait l'origine de mes AVC est maintenant connue (une semaine de recherche à Lariboisière en neurologie)

En 1983 j'ai été traité par radiothérapie pour une tumeur au cerveau. Malheureusement les méthodes n'étaient pas celles d'aujourd'hui et si la tumeur a disparu, une partie du cerveau est lésé.

Suite a cette tumeur j'avais fait un WAIS qui était plutôt bon.....(un genre de QI) en tenant compte des dégâts...... maintenant il y a u ces deux AVC....

Avec mon traitement (a vie) je suis a peu près a l'abri.... le plus dur est de se reconstruire psychologiquement...... tu connais ça.

l'albatros
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 69
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 38
Localisation : Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur les zébrotestés

Message par Lysange le Sam 4 Aoû 2012 - 14:50

"circonstances atténuantes" me semble un peu léger pour désigner ces circonstances!

Tu dis que tu as fait le test "en tenant compte des dégâts", ça veut dire que tu en a parlé au psy qui te l'a fait passer et qu'il/elle a en a tenu compte? Et qu'est-ce qu'il/elle t'a dit? "votre résultat est supérieur à la moyenne"?

D'ailleurs, c'est une chose que je reproche au test, du moins celui que j'ai fait : la psy n'a pas vu de stress chez moi. Alors que j'étais morte d'angoisse. Donc mon résultat n'a pas tenu compte de ça. Ni de mon inhibition intellectuelle et de ma phobie sociale. En gros,
j'ai eu de la "chance" d'avoir un résultat au dessus du seuil (et de justesse). Je trouve qu'ils se basent trop sur le résultat performance, et je pense que le chiffre donné à la fin doit être presque toujours sous-estimé par rapport à nos capacités réelles. Surtout que les zèbres sont connus pour souffrir de pas mal de "circonstances atténuantes". La psy elle-même face à mon résultat de "seulement" 115 au test de mémoire immédiate m'a dit que c'était typique chez les zèbres parce que la forme des tests de mémoire les ennuyaient profondément et que du coup ils ne faisaient aucun effort et se retrouvaient souvent avec un score plus bas que dans les autres exercices. On en vient à se poser des questions...

Dans mon cas les mots exacts de la psy étaient "on peut donc dire que vous êtes une adulte à haut potentiel intellectuel".

Au final qu'attends-tu? Que quelqu'un puisse te dire avec certitude que tu es zèbre? Moi même malgré le test des fois je doute sur moi, et à la fois je me dis que ça ne peut pas être autre chose... Alors essayer de savoir pour les autres je te raconte même pas! Very Happy

Comme dit dans mon premier message, je pense que l'essentiel est que tu arrives à te trouver une place! Si tu te retrouves dans notre savane, si tu es intimement convaincu que tu es un zèbre et que ça te permet de trouver cette place, du réconfort, des réponses, alors ne doute pas! Smile

Si tu en as vraiment besoin, pourquoi ne pas en parler à un psy compétent dans le domaine? (je suis sure que des gens du forum pourraient te donner des adresses! )

J'espère que tu trouveras ce que tu cherches! Smile

Lysange
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 770
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : entre la chaise et le clavier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur les zébrotestés

Message par anthem le Sam 4 Aoû 2012 - 14:53

je suis sous kardégic à vie (ou fermeture du fop .. mais comme personne n'est d'accord ^^ )

Je pense pas être à l'abri puisque la seconde manifestation a eu lieu sous (presque) traitement( -->je n'arrive pas à prendre les médocs) et en période de gros stress/surmenage

Psychologiquement c'est vrai c'est plus compliqué. Au tout début des investigations je ne me sentais pas en danger maintenant je ne sais plus quoi en penser. A la fois sur ma mortalité à moyen terme que sur les conséquences actuelles de ce qui s'est déjà passé.

sans parler du fait que c'est invisible et donc incompris de l'entourage. (et parfois de moi-même qui rêve de ce que je faisais avant sans me faire à l'idée que je ne suis plus comme "avant")

Mais c'est peut être ce qui me tient en route de vouloir re faire et continuer ce que je faisais avant.

anthem
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 55
Date d'inscription : 02/08/2012
Age : 38
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur les zébrotestés

Message par l'albatros le Sam 4 Aoû 2012 - 17:01

Kardegic Micardis et Pravastatine en ce qui me concerne j'ai arrété de moi même l'anti-dépresseur.

Je ne sais pas quelle ampleur avait pour toi l' AVC.

Je ne parlais plus (ou très mal)
Moitié gauche du corps paralysée
Je ne marchais plus
Je ne pouvais plus avaler (et donc me nourir)
(syndrome de Wallenberg)

Pour le commun des mortel j'ai complètement récupéré. Mais il reste des séquelles que seul moi peu jauger. On appel ça un handicape invisible.

Je veux me croire sorti d'affaire....... sinon on ne fait plus rien.

Le plus important est de se reconstruire socialement......

Mon expérience me pousse a croire en la plasticité du cerveau et si je suis la pour en parler, je me l'explique en étant "formaté" comme un Zèbre. Mais jamais je ne pourrai être diagnostiqué.

l'albatros
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 69
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 38
Localisation : Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur les zébrotestés

Message par l'albatros le Sam 4 Aoû 2012 - 17:16

Lysa a écrit:"circonstances atténuantes" me semble un peu léger pour désigner ces circonstances!

Tu dis que tu as fait le test "en tenant compte des dégâts", ça veut dire que tu en a parlé au psy qui te l'a fait passer et qu'il/elle a en a tenu compte? Et qu'est-ce qu'il/elle t'a dit? "votre résultat est supérieur à la moyenne"?

D'ailleurs, c'est une chose que je reproche au test, du moins celui que j'ai fait : la psy n'a pas vu de stress chez moi. Alors que j'étais morte d'angoisse. Donc mon résultat n'a pas tenu compte de ça. Ni de mon inhibition intellectuelle et de ma phobie sociale. En gros,
j'ai eu de la "chance" d'avoir un résultat au dessus du seuil (et de justesse). Je trouve qu'ils se basent trop sur le résultat performance, et je pense que le chiffre donné à la fin doit être presque toujours sous-estimé par rapport à nos capacités réelles. Surtout que les zèbres sont connus pour souffrir de pas mal de "circonstances atténuantes". La psy elle-même face à mon résultat de "seulement" 115 au test de mémoire immédiate m'a dit que c'était typique chez les zèbres parce que la forme des tests de mémoire les ennuyaient profondément et que du coup ils ne faisaient aucun effort et se retrouvaient souvent avec un score plus bas que dans les autres exercices. On en vient à se poser des questions...

Dans mon cas les mots exacts de la psy étaient "on peut donc dire que vous êtes une adulte à haut potentiel intellectuel".

Au final qu'attends-tu? Que quelqu'un puisse te dire avec certitude que tu es zèbre? Moi même malgré le test des fois je doute sur moi, et à la fois je me dis que ça ne peut pas être autre chose... Alors essayer de savoir pour les autres je te raconte même pas! Very Happy

Comme dit dans mon premier message, je pense que l'essentiel est que tu arrives à te trouver une place! Si tu te retrouves dans notre savane, si tu es intimement convaincu que tu es un zèbre et que ça te permet de trouver cette place, du réconfort, des réponses, alors ne doute pas! Smile

Si tu en as vraiment besoin, pourquoi ne pas en parler à un psy compétent dans le domaine? (je suis sure que des gens du forum pourraient te donner des adresses! )

J'espère que tu trouveras ce que tu cherches! Smile

J'arrive sur une valeur semblable a la tienne (Qi verbale de 113)..... mais a l'époque (en 1997) la zèbritude n'était pas le sujet du jour. Je cherché juste a me prouver ma "normalité" bien qu'ayant des problèmes de mémoire et d'écriture. J'ai bénéficié de tiers temps pédagogique dans mes études.

j'ai été vu par un neuropsychologue de l' Institut Gustave Roussy. Je te rappel qu'en 1983 (date de ma tumeur) on était qu'au balbutiement de la radiothérapie et j'étais déjà bien contant d'être la.

Bref, voila mes circonstances atténuantes Smile

l'albatros
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 69
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 38
Localisation : Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur les zébrotestés

Message par anthem le Sam 4 Aoû 2012 - 19:36

(vers 2005 ) pour moi cela a été tellement discret qu'on s'est rendu compte lorsque j'ai changé de médecin : je m'endormais en pleine journée même devant un ou deux interlocuteurs (en formation par exemple).
Je ne sais même pas quand c'est arrivé. Après j'ai eu la tonne d'investigations (l'ETO plus jamais !)
Conclusion : j'ai bien un avc mais pas de séquelle car "zone .je trouve plus mon mot" du cerveau

C'est une psychologue bien plus tard qui m'a incité à faire des teste d'orthophonie car je me plaignais de pas mal de "petits troubles bizarre"
Pour le côté à gauche c'était discret et léger. Enfin pour l'entourage. au test de la force (tenez moi les poignets et serrez fort) je sais que je peux écrases les mains de mon interlocuteur : j'étais une fausse droitière et plutôt hum "forte" Laughing . Pourtant j'ai du mal à utiliser ce bras dans le sens où j'ai souvent l'impression qu'il n'est pas à moi. j'ai même dit que j'avais les mains pleines alors que ma main gauche était vide. La fatigue est mal perçue aussi même par mon conjoint : quand lui est malade il ne peux rien faire mais il semble que moi si ^^. Le problème c'est que quand c'est invisible, le doute persiste toujours pour l'entourage.
j'ai eu une priorité médicale pour mon boulot, mon directeur m'a clairement dit (sans encore me connaître) que c'était sûrement par complaisance pour des raisons "politiques". pourtant il ne sait rien de mes séquelles.
En gros, par rapport à toi j'ai "presque rien" du moins au moment où ton avc s'est déclenché mais ce presque rien je l'ai toujours pour le moment.

Pour les anti dépresseurs (donnés pour les douleurs), je n'en ai pas voulu pour deux raisons : la douleurs est gérable avec le kiné hebdomadaire (j'aimerai bien + !) . J'ai pris du lyrica : au début ça à marché car j'avais très mal (faute de kiné prescrit seulement à ma demande !) mais trop de conséquences niveau effets secondaires.
Surtout je voulais tomber enceinte donc j'ai tout supprimé et maintenant je veux éviter les médicaments au max !


Par contre je ne sais pas si c'est pareil pour toi mais je me suis inquiété sur ma possible zébritude à cause de ma très très forte émotivité et parce qu'on m'a dit une fois trop "que c'est pas normal de pleurer comme ça"

J'en ai assez d'expliquer que ce n'est en aucun cas un signe de dépression et que je suis heureuse aussi fortement que je ressens la tristesse d'une situation ou des gens : et qu'il n'est pas question que je me "soigne" !!

A chaque fois, les médecins me font parler de ma douleurs et mes difficultés et si je sors ma petite larme (logique) j'ai le droit à : "oh, vous avez l'air un peu déprimé quand même : je vais vous donner un petit quelque chose..."
et ça sur 15 minutes max de consultations et dès la première consultation...

mais ils ont bien réussi à me faire douter !! maintenant grâce au bouquin je sais que je peux assumer ce que je suis : je suis hypersensible et très empathique (sauf quand je me protège) et j'ai bien le droit de pleurer quand c'est triste. Surtout que c'est souvent la réalité.

Désolée pour le pavé.. j'ai vu qu'il y avait pas mal de gens qui écrivent un peu trop, comme moi,sur ce forum Embarassed

anthem
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 55
Date d'inscription : 02/08/2012
Age : 38
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur les zébrotestés

Message par l'albatros le Sam 4 Aoû 2012 - 19:44

lol

l'albatros
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 69
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 38
Localisation : Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur les zébrotestés

Message par anthem le Sam 4 Aoû 2012 - 21:57

l'albatros a écrit:lol

au moins tu sais synthétiser ta pensée alien

anthem
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 55
Date d'inscription : 02/08/2012
Age : 38
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur les zébrotestés

Message par l'albatros le Dim 5 Aoû 2012 - 6:15

Razz
Oui, si je me reconnais en beaucoup de point dans le livre de Jeanne Siaud-Facchin. Je sais aussi que je ne saurais jamais zèbre a 100% a cause de mon passé (Cf plus haut) enfin c est ce que je crois.

Je suis un zèbre a trois pattes. Tout comme je suis handi, je suis zébré....... va comprendre........et parfois je dis plus de choses par la silence que par de grands discours.

C'est ça aussi d être zèbre........... simplement différent.

l'albatros
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 69
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 38
Localisation : Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur les zébrotestés

Message par anthem le Dim 5 Aoû 2012 - 9:43

je crois que d'être différent et de savoir ce qui rend différents c'set ça être zèbres (chacun pourra trouver sa définition). J'ai bien compris que tu pense avoir perdu quelques rayures dans l'épreuve. Je pense la même chose pour moi vu mes difficultés par rapport à "avant".
J'ignores'il faut considérer qu'on est toujours nous-même ou un autre (vu que le changement influent aussi la personnalité)

Spoiler:
à l'époque où on pense que cela est arrivé. J'était avec un autre copain (zèbre c'est sûr) A cette époque il s'est éloigné de moi et a fini par dire que j'avais changé : il ne savait pas en quoi mais je n'étais plus pareil. Sur le coup je me suis dis que c'est lui qui ne voulait plus les mêmes choses. Il a mis terme à notre relation. Mais quand on a découvert l'avc, je me suis dis qu'en fait il avait eu raison. Peut être qu'il a senti que je ne pouvais plus le suivre.. bref.. j'avais vraiment changé

j'écris toujours pas mal, mais quand je suis dans mes moments "pas bien" cela me gonfle d'écrire et je ne parle plus. trop fatiguant. d'ailleurs je n'ai plus les mots (alors imagine un test verbal)

anthem
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 55
Date d'inscription : 02/08/2012
Age : 38
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur les zébrotestés

Message par l'albatros le Dim 5 Aoû 2012 - 11:00

ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort
Wink
Il faut tirer une force de nos différences.......
Et surtout ne pas regretter.....

l'albatros
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 69
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 38
Localisation : Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur les zébrotestés

Message par nikoku74 le Dim 5 Aoû 2012 - 11:33

exactement mais avant il faut savoir pourquoi on est différent, d'où l'intérêt de faire le test. Personnellement ça me mettait dans le brouillard de ne pas comprendre pourquoi je n'étais pas bien adapté aux codes de la société, maintenant que je sais, je vais pouvoir avancer pour tirer une force de mes différences comme tu dis l'albatros.

nikoku74
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1041
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 41
Localisation : Haute-Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur les zébrotestés

Message par l'albatros le Dim 5 Aoû 2012 - 11:55

c est bien quand c est possible nikoku74.

l'albatros
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 69
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 38
Localisation : Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur les zébrotestés

Message par anthem le Dim 5 Aoû 2012 - 19:07

je comprend nikoku mais est ce que le test est capable de nous dire ce qui a été retiré par la maladie ? Si le test est d'un niveau moyen parce qu'on a (par exemple : tout perdu en concentration / mémoire) mais qu'on est toujours très bon en logique ? On ne saura pas si on est zébré, si on l'a été ?

de toute façon en ce moment je me dis que je me suis faite des idées, que mon fils et moi on est juste hypersensible et un peu bizarre avec les autres et puis c'est tout. Je me suis fait le pré test mensa mais il n'y a qu'une sorte d'intelligence testée (par exemple rien sur le verbale, hors je suis mauvaise dans ce domaine) .. avec que la logique, ils disent "bien, vous pouvez probablement entrer à mensa" mais je me dis que c'est tout à leur avantage puisque que je réussisse ou non je paye 40 euros.. Donc avis pas crédible.

je m'éloigne du sujet. Pour te répondre albatros, je n'ai pas de regret. Si ma vie devait s'arrêter demain ce serait de laisser ma famille qui serait un drame. Pour ce qui est de moi-même : j'ai remplis ma vie au mieux .


Spoiler:
mais quand même il me faudrait quelques vies de + pour tester tout ce dont j'ai envie !


ps : j'espère que maintenant tu es super fort après ce que tu a vécu ! Et que tu vis encore mieux Smile

anthem
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 55
Date d'inscription : 02/08/2012
Age : 38
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur les zébrotestés

Message par nikoku74 le Lun 6 Aoû 2012 - 9:25

le test fait ressortir des notes dans les différents domaines (logique, verbal, culture générale, ...) personnellement je n'ai pas une note globale de zèbre (126) mais j'ai des notes super hétérogènes (très bien en verbal, nul en scan) donc la psy m'a dit sans contestation que j'en étais un. donc c'est intéressant ce test et surtout beaucoup plus global que mensa

nikoku74
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1041
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 41
Localisation : Haute-Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur les zébrotestés

Message par l'albatros le Lun 6 Aoû 2012 - 9:30

Moi je préfère faire deuil de ce test en me disant que sur moi il serra forcément erroné.... j'ai peut être un peu peur de savoir aussi.

L'important n est il pas de ce sentir appartenir à la famille des rayures LOL

l'albatros
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 69
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 38
Localisation : Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur les zébrotestés

Message par nikoku74 le Lun 6 Aoû 2012 - 9:41

c'est vrai que le plus important est peut-être de regarder les "symptômes" en lisant les 3 bouquin de référence dessus. Si on se reconnait dans la majorité des points sur ces 3 bouquins on a des chances de l'être, mais personnellement j'avais besoin du test pour valider tout ça. Si aussi on se ent bien sur ce forum, qu'on aime y poster ces ressentis, c'est aussi une bonne indication...

nikoku74
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1041
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 41
Localisation : Haute-Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur les zébrotestés

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:53


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum