[sans titre, sans lois]

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [sans titre, sans lois]

Message par Waka le Dim 1 Juil 2012 - 15:21

Une des filles qui était dans ma classe au collège vit aujourd'hui (et a un enfant) avec l'un de mes cousins.

Les repas de famille nous ont redonné l'occasion de reparler des brimades.

Je ne sais pas si les gens changent, mais il sont capable de prendre du recul et de la maturité en tous cas....

Waka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 32
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Re: [sans titre, sans lois]

Message par Pandiablo_Sha le Dim 1 Juil 2012 - 15:25

Oui et non... :$

Si on le veut vraiment, du fond de son coeur et que c'est pour une cause juste, je pense qu'on peut changer les gens. Melissa et Cathy on réussi à me faire avancer, à changer du négatif en positif.

Pandiablo_Sha
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 578
Date d'inscription : 22/05/2012
Age : 19
Localisation : Jura, Suisse, soit sur mon lit, soit au boulot --''

http://zebrouilling.forumgratuit.ch

Revenir en haut Aller en bas

Re: [sans titre, sans lois]

Message par Pandiablo_Sha le Dim 1 Juil 2012 - 15:26

(genre, t'as 1700 message tout rond xD)

Pandiablo_Sha
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 578
Date d'inscription : 22/05/2012
Age : 19
Localisation : Jura, Suisse, soit sur mon lit, soit au boulot --''

http://zebrouilling.forumgratuit.ch

Revenir en haut Aller en bas

Re: [sans titre, sans lois]

Message par Renarde20 le Sam 19 Jan 2013 - 18:01

Très joyeux anniversaire ma belle Pour Toi

Renarde20
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7209
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 45
Localisation : Lyon

http://www.zebrascrossing.net/t11058p20-le-debut-de-tout-le-rest

Revenir en haut Aller en bas

Re: [sans titre, sans lois]

Message par Pandiablo_Sha le Lun 28 Jan 2013 - 0:22

Merci d'avoir pensé à moi petite renarde Hourra !
ça me fait super plaisir, pis ça fait un bail que ce topic a pas été dépoussiéré, d'ailleurs, je me fais aussi un peu rare...
Bah on s'en porte pas plus mal clown
En tout cas, tout le bonheur à vous et merci pour ce forum qui m'a été si précieux ^^

Pandiablo_Sha
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 578
Date d'inscription : 22/05/2012
Age : 19
Localisation : Jura, Suisse, soit sur mon lit, soit au boulot --''

http://zebrouilling.forumgratuit.ch

Revenir en haut Aller en bas

Re: [sans titre, sans lois]

Message par Renarde20 le Lun 28 Jan 2013 - 1:22

Tout le plaisir est pour moi Yahoo !

Renarde20
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7209
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 45
Localisation : Lyon

http://www.zebrascrossing.net/t11058p20-le-debut-de-tout-le-rest

Revenir en haut Aller en bas

Re: [sans titre, sans lois]

Message par Pandiablo_Sha le Lun 28 Jan 2013 - 2:10

Au fait, j'ai juste une question, mais alors totalement rien avoir, c'est quoi l'origine de ton pseudo? Le renard est une sorte de totem pour toi?
à un de ces 5!

Pandiablo_Sha
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 578
Date d'inscription : 22/05/2012
Age : 19
Localisation : Jura, Suisse, soit sur mon lit, soit au boulot --''

http://zebrouilling.forumgratuit.ch

Revenir en haut Aller en bas

Re: [sans titre, sans lois]

Message par Renarde20 le Lun 28 Jan 2013 - 2:15

Le renard du petit Prince ;o)

A un de ces 5,5 !

Renarde20
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7209
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 45
Localisation : Lyon

http://www.zebrascrossing.net/t11058p20-le-debut-de-tout-le-rest

Revenir en haut Aller en bas

Re: [sans titre, sans lois]

Message par Pandiablo_Sha le Dim 28 Juil 2013 - 3:58

Bonsoir... ou bonjour les cousins ^^
L'occasion pour m'être après un bail reconnectée sur ce bon vieux forum est aussi bête que si une méprise à la con (même pas de ma faute en plus!) ne m'était pas arrivée ce soir, j'aurais surment fait un bail de plus.

(La fameuse méprise, mais facultative à lire):
J'étais au travail, et tout pendant le service de taré de ce soir, mon natel (allez, le téléphone portable, pour les habitants de la gaule) a joué au con et s'est bloqué tout seul comme un grand dans ma poche de pantalon... n'allez pas me demandez comment, j'en ai aucune idée, tout ce que je sais, c'est qu'en le sortant pendant que j'ai pu prendre l'air, ben ce petit con était bloqué du symbole à dessiner et j'avais deux solutions:
-1: appel d'urgence (soit les flics, soit les pompiers, soit l'ambulance, soit le centre de détox...)
-2: me connecter sur mon compte tout pourri de gmail.

(il est évidemment inutile de préciser que j'ai encore et toujours l'impression continuelle que ce genre de ... rha arrivent vraiment qu'à moi)

J'ai tenté de me connecter mais mon natel est configuré pour que le wifi soit éteint lorsque je ne l'utilise pas... et pour configurer le contraire, ben faudrait pouvoir déverrouiller... va falloir passer au magasin, et je vais râler...

Mais pour tenter autre chose, je suis allée à la seule borne wifi (et instable) de ma colloc (l'armoire à PQ située à côté des toilettes) me suis connectée sur l'ordi, à gmail... et c'est là que j'ai totalement laissé tomber l'histoire de mon natel pour m'intéresser à l'incroyable stock de mail non-lus de mes DEUX vieilles boites mail... ce qui a fait que je me reconnecte vers 1h du mat au bout de 3 tentatives.

Voilà.
ça faisait tout de même un long moment que j'avais pas repointé mon museau dans le coin.
Je sais, c'est ignoble de ma part, j'ai délaissé toutes mes responsabilités de modo, que j'aime pourtant, j'ai laissé pourrir ma présentation, j'ai laissé ceux avec qui j'avais bon contact prendre racine dans mes boites de réception et aussi sur leur déception, sans parler des personnes qui m'ont demandé une aide et qui n'ont jamais reçu de réponse, et tout ceux de l'équipe des modos...
ça va être encore plus affreux de ma part parce que maintenant je vais gaver le forum et son serveur dans son intégralié avec un masthodonte de post que personne ou presque ne va lire x)...
Mais sans vouloir chercher d'excuse ni même m'excuser (voilà, je m'excuse, comme ça c'est fait, mais faudrait que j'arrête alors que le mal est fait lui aussi), je pense que je suis probablement ni la première et encore moins la dernière à faire ce genre de couille sur le forum, car chacun de nous trouve son petit chemin de vie, et la conclusion que j'ai eu ici, c'est que c'était pour moi un petit refuge plein de chaleur, d'amitié, de partage et de philosophie avant le passage d'un grand contour enfin définitif dans cette vie.
Ce forum m'a permis d'écrire, de laisser des traces, qu'elles soient lues ou non, mais c'est en quelque sorte pour moi la marque de pas mal de ciment entre deux grosses pierres sur l'édifice de l'accomplissement pour cette vie et toutes celles qui me restent sans doute à vivre.
Et chaque pierre est importante dans un édifice. Autant que le ciment qui les lient et rend solide et stable le tout.
Ce ciment est constitué de mes larmes pour la phase liquide et de toute l'intégrité qui m'avait été rongée pour la phase solide.
Car aujourd'hui je n'ai plus besoin de refuge, en tout cas pas du même genre de refuge de passage pour rouvrir, filtrer et recoudre des cicatrices après bien des déboires d'enfance et d'adolescence. J'ai maintenant bien plus qu'un refuge, j'ai ma place dans un coeur et la personne a qui il appartient a aussi sa place dans le mien. Comme TKelter (un membre du forum) le dit dans un topic que j'avais commencé, je me sens assez voyageuse, car en étant voyageur, on change toujours, en gardant en vue les mêmes rêves. Et le changement est fondamental, et c'est probablement une des rares choses qui n'a aucun subjectif applicable par la monotonie quand on en prend soi-même le contrôle.
Car même si cette place dans le coeur peut être considérée comme un refuge, elle ne l'est pas pour moi car je sais qu'avec cette personne je pourrai toujours voyager, parce que maintenant, on vole enfin tout les deux hors de nos gouffres respectifs et ensemble.

Le tunnelage
Dans toute la période ou j'ai posté sur le forum, j'étais prise dans une bataille meurtrière entre ma pioche et la roche que je creusais inlassablement pour continuer dans mon tunnel labyrinthesque, duquel je n'arrivais jamais à remonter d'une quelconque façon, et la seule chose que je cherchais, c'est un rai de lumière après un coup de pioche. Et pas question de faire retour arrière, car je n'avais perdu depuis un bail l'itinéraire pour ressortir.

Ensuite mes deux meilleures amies m'ont fait comprendre qu'il fallait que j'arrête de creuser, et c'est là que j'ai pris conscience que je n'étais plus vraiment moi, et que je n'avais plus que quelques bribes de ma personne à la surface, qu'elles étaient indomptables et fragiles. Je me suis arrêtée de creusée, et j'ai saisi avec horreur l'impact réel du passé et de l'après bataille. Je me suis assise, j'ai fait du feu avec le manche à ma pioche et j'ai eu une petite brise de joie pendant quelques mois avec le début de mon apprentissage. Mes mains me servent enfin à quelque chose. Ma créativité et mes idées aussi. Je cotoie de nouvelles personnes. Je parle comme je le sens. Je récolte le fruit de mon travail, ce qui me permet de me procurer ce qui me plait ou presque. Je savais que c'était l'entrée dans le (fucking and shiting) système*.

*:

C'est un peu con mais surment commun à nombre d'entre nous, mais le fait de "savoir que j'entrais dans le système" m'a pas trop étonnée et je ne m'y laisse pas prendre, car être ce que nous sommes nous permet de voir plus loin et de comprendre beaucoup de choses, qui s'accumulent, et servent plus tard. Un peu comme un mémo psychologique.

De l'intuition tellement puissante que je ne l'ai pas sentie (comme d'ab)
Mais je m'en fichais, j'étais bien, car mon petit feu tenait bon, je me sentais pas trop mal, et j'avais besoin d'une longue pause en toute simplicité et sans réflexion, juste au travail, en solitude, malgré les ombres du passées sur la conscience et ce petit feu m'a même permis de faire persister ma présence sur internet ou j'ai repris contact avec un ami aux abords sympa, sans plus, un ami d'un jour duquel j'avais fait connaissance à une fête à laquelle je ne voulais pas du tout aller à la base... (oui, j'ai haï mes parents ce jour-là)
Petit à petit, on s'est découvert, on a parlé, lui depuis son gouffre, moi depuis mon tunnel, et ce qui a finit par résonner, c'était bien plus que de l'échos sur les parois de roche, c'était le battement de nos coeurs, mais je ne parvenais pas à l'entendre. J'étais devenue totalement insensible avec les années, plus aucun ressenti ne rentrait ou ne sortait.
Mais la prise de conscience était là: je -savais- que nous avions des sentiments l'un pour l'autre.
La seule clé qui a marché, c'était un peu d'amour, voire beaucoup d'amour, de l'amour à l'inconditionnel présent.

Le réveil
Dans mon labyrinthe, j'ai senti un fil qui me tirait au plexus, je suis arrivée rue Beluga et puis je croyais à nouveau rêver, que mes sens et mon esprit me rejouaient des tours avec de vieilles scènes en grisé rejouées en boucle, imaginées comme vécues.
Beaucoup de choses se sont dénouées ce jour-là, car, oui, c'était bel et bien un jour, le premier jour que qu'on a savouré dans son entièreté et son instant depuis tant d'années.

Le fait d'écrire mon histoire d'amour -celle-ci pouvant paraitre quelque peu rocamblesque, loufoque et banale pour ceux qui ont eu le courage de s'attaquer au pavé- me donne, comme pour tout ce texte d'ailleurs, une marque, une pierre blanche à mon vécu. Car cet amour n'est pas de ciment, dans la construction, mais il est une pierre, il fait partie des pierres, de chaque pierre de l'édifice et même celles à venir, et ça faisait longtemps que j'en avais plus posé une, de pierre. ça faisait longtemps que je n'avais pas pris de vrai virage dans ma vie. Je crois même que pour l'occasion, je vais poser un diamant, parce que je ne vais tout de même pas souder mon Panda dans du ciment ><'... donc on va mettre un objet au moins un peu comparable même qu'il est loin de l'être ^^


Pour tout ce qui concerne le hpi *enfin, je le répète, ce qu'on désigne par ces termes idiots de moutons de ce système à brosses à chiottes*, je vais aussi développer.
La vision que j'en ai, le nom que je lui donne, et comment je le vis a beaucoup évolué, en positif, et à mon avis, c'est le genre de chose sur laquelle on peut mettre la coche "c'est dit, ça changera plus, une conclusion sur une chose!"**.

**:
J'ai appris à mes dépens que faire des conclusions nombreuses, hâtives, absurdes et subjectives pour se donner une sécurité, une force ou une confiance ne sert à rien, et que ça fait que foutre le nawak dans la tête (comme si ça l'était déjà pas assez ><') mais mainteant j'ai l'impression de pouvoir savoir d'instinct quand je peux poser un vrai "c'est dit ça changera plus" sur les choses. J'en ai des preuves logiques comme des intuitions (et ça m'énerve je sens jamais mes intuitions...)

Cette vision est très personnelle... et rhaaaaaaa putin j'ai l'impression d'avoir 50 balais de vécu en écrivant ce texte -_- c'est insupportable ><'..., je ne sais pas si quelqu'un partage la même et si elle est fondée pour d'autres, mais elle l'est pour moi, et c'est le genre de choses sur lesquelles je change plus vraiment d'avis.
Les moutons de Panurge(=les "autres que nous", mais attention, "nous " contient aussi beaucoup de personnes qui ne sont pas qualifiées d'hp ou autre terme pour nos différentes espèces!) n'utilisent qu'un seul de leur cerveau. On en a 3, à ce qu'il parait. les moutons se contentent de profiter de leurs richesses, de leur savoir actuel, ils n'innovent plus vraiment et leurs intérêts de manière générale sont l'argent, les bonheurs (superficiels), le pouvoir, le sexe et éventuellement l'art et la science.
Les seules grosses dernières évolutions techniques (je parle pas des trucs du genre iphone) comme de société que l'on a eu dernièrement sont les après-guerre, les révolutions industrielles et la naissance des démocraties. Mais ces événements sont en quelque sorte forcés par l'humain lui-même car sa nature à gagner sur les autres le pousse à faire la guerre ou la concurrence ou régner la paix, donc à créer de nouvelles choses pour GAGNER, devenir riche ou ajouter un nouveau bonheur superficiel à la liste. Ils ont en quelque sorte perdu la faculté de créer et de découvrir pour le plaisir et les choses vraies, non subjectives (-> monde n°1 vs monde n°3).
Ceci vient d'une tante: elle m'a dit que par le passé, les anciennes civilisations devaient être en quelque sorte plus évolués que l'homme actuelle niveau caboche, car c'est eux qui ont innové le plus:
les mayas, les incas, les égyptiens et j'en passe! Et même les européens! Quelles fabuleuses découvertes et avancées n'ont ils pas fait qui nous servent et nous dépassent encore aujourd'hui, quotidiennement, bien qu'elles soient souvent maquillées?
J'ai trouvé sa petite sortie très juste et elle colle parfaitement à ma pensée de base sur ce que nous sommes. Soit, un peu plus que des personnes au cerveau soit-disant conçu un poil autrement. Totalement obsolète pour moi ^^, parce que "nous", c'est plus que la caboche, c'est aussi toute la personnalité, et nos ressentis qui sont fondés sur cette base. On peut se dire qu'on est une petite partie de l'humanité qui a subsisté chacun à sa façon au système, avec chacun sa petite histoire, ses blessures, son vécu... Et surtout la pulsion puissante de créer ou en tout cas de toujours apprendre et découvrir. Vous savez, la soif x). Et vu que pour la plupart c'est héréditaire, ben c'est tant mieux! Et logique.

Les moutons, et les "non-moutons-devenus-moutons-avec-le-système" (ce que j'ai failli devenir), nous ressentent de la fameuse façon que nous connaissons tous ou presque, ici abrégé en 3 lettres: HPI (et autres espèces). En plus simple mot, Différent, ou Esprit sans barrières.
Je ne sais pas si vous avez compris la métaphore et encore moins si mon explication est comme je la veux et complète, mais on pourrait mettre les gnegnegneee... grr "hpi" à la place de ces civilisations. Car si on nous compare au reste, même si une partie d'entre nous n'ont surment pas encore tout exploré et exploité leurs capacités (et je suis bien contente d'en faire partie parce que j'aurais horreur d'avoir plus rien à découvrir), on fait partie du lot de ceux qui n'ont pas l'étroitesse d'esprit et qui sont capables, d'uns façon ou d'une autre, à se servir de leurs 3 cerveaux.
Et entre parenthèses, on peut se dire que ceux classés THQI par les moutons par exemple, ben c'est le groupe de personnes qui sait exploiter un maximum de fonctions! et je pense que à peu près quelque soit notre catégorie, on peut en changer en tentant d'exploiter tout ce qui est à notre dispo, et ça serait dommage de louper ça.

De un, on se sert ou en tout cas on a la possibilité de se servir de ses 3 cerveaux.
De deux, ça nous fait penser, cogiter autrement. Stocker les infos autrement. Innover et voir des buts non subjectifs et véritables. Faire les choses autrement. être autrement.
C'est aussi simple que ça.

Il est 4h du mat, demain, je me lève à 9h30 mais j'ai du boulot.
J'ai quand même encore envie de sacrifier un peu de sommeil pour dire encore quelques petites choses avant d'éteindre la machinerie.
Comme je l'ai dit, j'ai arrêté depuis un bout de temps avec les conclusions à la con... donc, je conclus rien.
Au boulot, (comme dans la vie en général, d'ailleurs) le principal truc chiant qui me les brise de ce que nous sommes, c'est que, quand je dois réfléchir pour des trucs simples voire carrément des gestes automatiques de métier, ben j'y arrive pas... on est conçus pour justement, réfléchir de manière arborescente, complexe et étudiée... alors, quand je vais chercher le cageot de pain sec dans l'intention de le réduire en panure (vous savez ces caisses vertes qui se plient dans lesquelles on met de la marchandise, ben elles ont plein de trous), et je trouve rien de mieux à faire que de poser cette fichue caisse sur un plan de travail, ce qui a juste foutu des miettes partout. Pourquoi? ben parce que j'ai pas réfléchi à ce que ça pourrait faire des miettes... enfin, ce genre d'exemple.
Donc, le défi du moment, c'est surtout de pouvoir entrainer mon système cérébral à fonctionner aussi en mode Basic x) --> mode sans échec sans prise en charge réseau parce que c'est pas parce que je l'enraîne que je vais m'associer aux moutons ><'
Et j'ai quand même remarqué que depuis un certain temps, j'utilise aussi nos fonctions Spéciales plus souvent oO
Quant aux fonctions Survivial (art de l'auto-grip'sous, art de pas prendre soin de soi, art d'en venir au mains ou de parler avec agression...) et hardcore (art du mensonge, art de l'impassibilité et des masques, art du camouflage, art de la manipulation... enfin, ces petites choses développées avec le passé), je vais les laisser plus tranquilles pour un moment, mais je sais que je les ai toujours a dispo si je veux. Et que je peux les compléter.
Enfin, ce qui me faut en ce moment, c'est être bien plus ancrée dans le présent quand je travaille. Quand je suis avec mon Panda pas de problème, mais au boulot alors pfiou! Je vais appeller ma kiné ça fera le plus grand bien ^^

Ce message sera surment dans mes derniers, du moins pour cette période, mais c'est pas pour autant que je me désinscris du forum. ça me ferait mal au coeur (de le découvrir aussi U_U), autant pour tout ce que j'y ai trainé que pour les connaissances que j'y ai fait.
Ma présentation va surment finir au fin fond des archives, et peut-être même qu'elle y sera encore si un jour, pour une quelconque raison le forum ne devrait plus exister Sad?
Je ne peux pas le garantir non plus, mais je regarde mes boites mail plus souvent ^^
Salutations et remerciments aux personnes que je connais ici -> sur les topics adaptés, dans quelques jours ou quelques heures.

Je sais pas quelle forme utiliser pour dire au revoir (et pas adieu :@!) x)
Bon vent à vous, les Esprits sans Barrières, continuez à ne pas vous en poser, à aller au delà du rêve même si le rêve est déjà pas mal, et ne désespérez jamais, il y a toujours quelqu'un pour vous saisir la main, vous prendre au sérieux, ou tout simplement vous prendre dans ses bras.
Perso, je prend pas mon gros sac qui traine ici, je vous le laisse, j'en ai tiré tout ce qui est bon pour moi, vous pouvez en faire pareil, ne vous inquiétez pas, il est peut-être lourd, mais il ne contient pas que de la merde et n'en évapore pas dans l'air et les coeurs y a trop de boucliers dessus ^^

Pandiablo_Sha
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 578
Date d'inscription : 22/05/2012
Age : 19
Localisation : Jura, Suisse, soit sur mon lit, soit au boulot --''

http://zebrouilling.forumgratuit.ch

Revenir en haut Aller en bas

Re: [sans titre, sans lois]

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:36


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum