Paradoxe du zèbre doué en logique mais nul en maths.

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Paradoxe du zèbre doué en logique mais nul en maths.

Message par Angeal le Lun 21 Mai 2012 - 19:11

Voilà, je voulais juste savoir d'où pouvait venir ce soucis ? Souvent on voit des zèbres doués partout ou ayant un quotient verbal supérieur au logique-mathématique ou inversement.

Mais on lie toujours la logique et les mathématiques ensemble....alors comment peut-on être doué en logique et nul en maths ? ^^"

(par logique j'entend logique des prédicats, théorème de complétude et d'incomplétude etc...)

Angeal
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 333
Date d'inscription : 31/12/2011
Age : 22
Localisation : En train de siroter un verre avec Satan.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe du zèbre doué en logique mais nul en maths.

Message par Watou le Lun 21 Mai 2012 - 19:37

Sa s'explique en partie par le fait que certains surdoués ont développé une allergie aux mathématiques à cause de leur professeur..

Sinon ( et sa rentrera plus dans ce que tu dis), il faudrait songer à deux choses:


- Un surdoué a tendance à aller directement au résultat. Ce qui amène l'enseignant à dire "comment t'es arrivé au résultat?" Et la, c'est le drame car le hp n'est pas passé par les étapes ( ou tellement vite qu'il a pas eu le temps de les noter..).

Et l'effet se fait ressentir après sur les notes et tu n'as plus vraiment envie de travailler.. -> ce qui te rends encore plus mauvais en maths.

- Pas le même mode de pensée: D'autres fois tu as les étapes mais c'est pas celles qui sont attendues par le professeur ( en fonction des données ). Alors tu perds des points..



Y a vraiment le facteur enseignant qui revient dans les deux cas. Alors que la logique pure n'est pas vraiment enseignée ( au lycée du moins) ! A moins de le jouer autodidacte. Smile

PS: Quand je faisais des maths en S, j'avais 14. Alors c'est pas le cas de tout le monde.. Wink ( pourquoi pas faire un sondage?)

Watou
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 203
Date d'inscription : 04/08/2011
Age : 26
Localisation : Ile de france

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe du zèbre doué en logique mais nul en maths.

Message par Invité le Lun 21 Mai 2012 - 20:23

Simplement, les mathématiques dans le secondaires sont enseignées comme on enseignerait la cuisine à des débutants : on suit une recette, on n'a pas tous les tenants et les aboutissants, bref pour le zèbre qui cherche à trouver une solide logique et renâcle à appliquer sans se poser de questions c'est la cata.

Par contre ça n'est plus le cas en université, mais le zèbre aura sans doute pris une autre voie et n'en saura jamais rien...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe du zèbre doué en logique mais nul en maths.

Message par Waka le Lun 21 Mai 2012 - 20:36

Moi, la raison numéro 1 de mes notes médiocres en math était... mon étourderie. Lorsque je résolvais une équation, il y avait toujours un "12" qui se convertissait en "2" à la ligne suivante.

Raison numéro 2, celle avancée par Cherokee. Indubitablement.

Waka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 32
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe du zèbre doué en logique mais nul en maths.

Message par Angeal le Lun 21 Mai 2012 - 21:04

D'accord, merci de vos réponses Smile

Mais dans tous les cas je trouve ça terriblement triste...Sad car j'ai commencé à étudié la logique niveau fac du coup alors que je suis une littéraire et j'aime vraiment ça alors que les maths et surtout les fonctions je fais plutôt la gueule...

Angeal
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 333
Date d'inscription : 31/12/2011
Age : 22
Localisation : En train de siroter un verre avec Satan.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe du zèbre doué en logique mais nul en maths.

Message par X-man le Mar 22 Mai 2012 - 8:31

Il y a une autre raison aussi, c'est que dans le supérieur, pour résoudre les problèmes posés, il faut commencer par avoir une idée. Une fois qu'on a l'idée de départ pour démontrer qqch, alors oui, le reste n'est plus que de la logique. Mais au départ, cela reste de la création, de l'imagination. Et tous les zèbres sont pas forcément super imaginatifs, bien que très bons logistes (moi le 1er ^^'). Alors jusqu'à un certain degré d'études on arrive à faire illusion, mais trouver cette super idée de départ, c'est compliqué. Parce que chaque exo demande une idée différente, aucun n'est le même, et on peut donc pas se baser sur ce qu'on a pu faire avant. Après je sais pas si les maths bloquent aussi les zèbres dans le secondaire (là, c'est, comme c'est écrit avant, soit un problème de feeling avec le professeur, soit que le zèbre a du mal avec le fait d'appliquer des théorèmes sans se poser la question du pourquoi du comment.). En tout cas en prépa, mon principal problème était le manque d'idée au début de l'exercice. Et une certaine flemme aussi ^^'

X-man
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 143
Date d'inscription : 25/11/2011
Age : 22
Localisation : Lozère

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe du zèbre doué en logique mais nul en maths.

Message par ShailHulusIII le Mar 22 Mai 2012 - 10:17

Angeal a écrit:D'accord, merci de vos réponses Smile

Mais dans tous les cas je trouve ça terriblement triste...Sad car j'ai commencé à étudié la logique niveau fac du coup alors que je suis une littéraire et j'aime vraiment ça alors que les maths et surtout les fonctions je fais plutôt la gueule...
Dire que l'on est bon en logique mais null en math c'est comme de dire que l'on est bon en poesie mais null en matiere litteraire.

ShailHulusIII
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 88
Date d'inscription : 16/05/2012
Localisation : London

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe du zèbre doué en logique mais nul en maths.

Message par siamois93 le Mar 22 Mai 2012 - 12:24

Et oui, on peut être super nul pour faire des commentaires composés par exemple.
La logique c'est un peu "comment les choses s'articulent". Les fonctions c'est plutôt les choses elles-mêmes.

siamois93
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3069
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 49

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe du zèbre doué en logique mais nul en maths.

Message par 8gseagffs le Mar 22 Mai 2012 - 13:51

CA fait toujours du bien de se sentir compris par d autre personne , j ai toujours u une facilitée pour les math de tête , je pouvais même faire des exercice sans marquer mon raisonnement et a moins d une inattention mes résultat sont plutôt correct

mais aprés pour ce qui est des théorèmes , si je n ai pas la solution du pourquoi du comment je vais utiliser sa , je vais complètement décrocher du cour et du coup bas mauvaise note , mauvaise appréciation et résulta de moins en moins d envie de m intéresser au math .

et le pire de cette finalité quand vous n êtes encore qu un enfant c est que l on vous dit : si tu n as pas compris n hésite pas a poser des questions!!!!

c est la phrase type qui as le pouvoir de mettre dans un état que je ne raconterai pas ^^

8gseagffs
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 558
Date d'inscription : 16/05/2012
Age : 27
Localisation : amiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe du zèbre doué en logique mais nul en maths.

Message par Angeal le Mar 22 Mai 2012 - 20:54

Et en logique c'est grave si on saute la moitié des étapes en déduction naturelle par exemple mais qu'on trouve la même chose ^^" ?

Certaines parties me paraissent tellement évidente que la décomposition se fait de tête, ça me vient même à l'esprit de devoir écrire certaines étapes tellement elles paraissent logique >< bon ok....c'est un peu le but de la logique en même temps --"

Angeal
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 333
Date d'inscription : 31/12/2011
Age : 22
Localisation : En train de siroter un verre avec Satan.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe du zèbre doué en logique mais nul en maths.

Message par siamois93 le Mar 22 Mai 2012 - 21:04

En informatique c'est un peu pareil, il y a les données et ce qui manipule les données. Ce qui guide l'écriture d'un programme c'est les données, quelles données en amont, en entrée, au départ, et quelles données à la sortie, au résultat. A partir des données on peut construire les programmes. Avec les langages objets on a commencé à mettre des fonctions avec les variables dans un objet, mais ça ne change pas grand chose pour moi.

Angeal si tu as le cheminement de ta démonstration dans ta tête, c'est comme si c'était écrit. Mais certaines personnes ont parfois le résultat sans voir le chemin qui y mène.

siamois93
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3069
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 49

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe du zèbre doué en logique mais nul en maths.

Message par Sozd le Jeu 24 Mai 2012 - 19:20

Un prof vous a-t-il déjà expliqué tout en maths ? Par exemple, un élève demande "Monsieur, c'est quoi, concrètement, une dérivée ? Ca représente quoi ? Avec des mots simples et pas comme si on sortait maths sup maths spé svp." Pour ma part, la réponse a toujours été "tu appliques la formule et tu te tais". Il a fallut que mon père m'explique pour réussir à dériver (et pour assimiler et pouvoir ensuite l'utiliser comme outil). Mais comme il ne l'a fait que pour cet exemple, je suis nulle en maths.

Je fais parti des gens qui ont besoin de visualiser pour comprendre. Si je ne comprends pas fondamentalement ce que c'est, ça ne passe pas.

Sozd
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 59
Date d'inscription : 20/05/2012
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe du zèbre doué en logique mais nul en maths.

Message par Lau tiste le Jeu 7 Juin 2012 - 9:19

Pour ma part, j'ai abandonné rapidement les math, je comprenais ce qu'on me demandait mais je ne comprenais pas POURQUOI c'était ainsi et pas autrement, je cherchais (et cherche encore) beaucoup beaucoup trop loin, du coup en cours je perdais du temps, j'ai développé un certains retard, que je n'ai pu rattraper, du coup moi et les math c'est la cata !

Algèbre (AB+CD=EFGH) BREF, c'est pas mon pote.

Mon chéri qui est à l'université a un niveau en math supérieur au mien, par contre en logique je le surpasse, cherchez l'erreur O___o

Lau tiste
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 7
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 26
Localisation : suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe du zèbre doué en logique mais nul en maths.

Message par enzèbrée le Dim 10 Juin 2012 - 0:29

idem pour moi, pas de souci en logique, mais pas très douée en maths... et je crois aussi que ça vient de l'école... Rolling Eyes mais j'essaye de combattre cette étiquette en me disant : il n'y a pas de raison, je peux y arriver. Faut juste faire sauter le blocage automatique qui se fait dans mon cerveau quand j'entends des chiffres... pas toujours évident. lol Wink

enzèbrée
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 384
Date d'inscription : 31/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe du zèbre doué en logique mais nul en maths.

Message par siamois93 le Dim 10 Juin 2012 - 3:11

Mais les maths ce n'est pas des chiffres. Les chiffres c'est la compta !
Parfois dans les raisonnements mathématiques on a besoin de faire des calculs avec des nombres mais c'est assez rare, et il faudrait peut-être scolairement sortir ça des mathématiques.

siamois93
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3069
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 49

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe du zèbre doué en logique mais nul en maths.

Message par Harpo le Dim 10 Juin 2012 - 4:58

Pour ma part, je pense vraiment à l'hypothèse du mauvais professeur. En 5ème, j'avais plus de 18 de moyenne, avec un professeur que j'adorais (je vois encore sa tête, son nom, ses mimiques : il m'intéressait et me faisais rire à la fois), l'année après je suis passé en dessous de 5. Par contre, aucun souvenir de ce prof là. J'ai vraiment pris en grippe les maths ensuite, me faisant un principe de ne plus rien comprendre... Nul et triste, mais bon, c'est comme ça que ça s'est passé.

Par contre, la logique c'est mon truc. Je l'utilise tous les jours dans mon job (l'informatique ce n'est quasiment que de la logique).

Pourtant, quand je teste mon intelligence multiple, les résultats sont toujours à peu près les mêmes : excellent en intrapersonnel, verbal et musical, juste moyen en logico-mathématique, médiocre voire nul dans les autres.

Harpo
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5769
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 54
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe du zèbre doué en logique mais nul en maths.

Message par Unhorriblehurlement le Dim 10 Juin 2012 - 5:43

Hi ! Perso pendant tout le collège ma moyenne en maths tournait entre 19.5 et 20, en effet, ce qui intéressait au collège, c'était surtout le résultat. Car on voulait nous faire apprendre les bases etc.
Au lycée en revanche, cette année, j'ai chuté à 13, et là je dois tourner vers 15-16 au 3ème trimestre. Tous mes résultats sont toujours tous justes, avec un raisonnement justifié mais qui n'était pas celui du prof', donc points en moins. Il faut juste recopier le cours mais dans la copie.

Et pour "l'idée créatrice permettant de résoudre un exercice", bah globalement, on a des "info' d'entrées" (données du problèmes) et on doit les transformer en "info' de sortie" (la question), et si on se contente de la logique lycée : je dois juste repasser mon cours dans la tête et voir les propriétés qui me le permettent. De mon côté, c'est plutôt "Je fais la manière la plus rapide et efficace"...

Unhorriblehurlement
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 673
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 26
Localisation : Un endroit abstrait reflétant mon intériorité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe du zèbre doué en logique mais nul en maths.

Message par siamois93 le Dim 10 Juin 2012 - 5:57

@HARPO, c'est peut-être aussi une réflexion dans ton entourage, ta famille ou tes copains, qui t'a poussé à te désintéresser des maths, pourquoi tout mettre sur le dos du prof ?
Il me semble qu'en 4ème on abordait aussi d'autres domaines des mathématiques, mais je ne me rappelle plus du tout lesquels.

siamois93
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3069
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 49

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe du zèbre doué en logique mais nul en maths.

Message par Harpo le Dim 10 Juin 2012 - 6:24

Oui, bien sur siamois, ça correspond à une époque où je découvre beaucoup, surtout les filles, et me désintéresse totalement des cours. Mais j'ai toujours survolé le français ou l'histoire, que le prof soit bon ou pas. (ce qui n'est d'ailleurs pas vrai en histoire ou je tournais sous la moyenne en seconde, là aussi à cause d'une prof qui m'avait pris en grippe).

Je ne me souviens plus du tout de ce prof de maths, ça m''énerve. J'ai une mémoire qui refoule pas mal.

Harpo
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5769
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 54
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe du zèbre doué en logique mais nul en maths.

Message par Invité le Dim 10 Juin 2012 - 7:01

Pawat a écrit:
Et pour "l'idée créatrice permettant de résoudre un exercice", bah globalement, on a des "info' d'entrées" (données du problèmes) et on doit les transformer en "info' de sortie" (la question), et si on se contente de la logique lycée : je dois juste repasser mon cours dans la tête et voir les propriétés qui me le permettent. De mon côté, c'est plutôt "Je fais la manière la plus rapide et efficace"...
C'est surtout que les exercices sont très guidés au lycée. C'est "montrez qu'on a bien", "déduisez en que"...pour la créativité on repassera.
Alors qu'en université tu peux (et dois) prendre des initiatives et dessiner ta propre solution, avec comme seuls impératifs la clarté et la justification de chaque étape Smile

Et d'accord avec toi siamois, ça me fait toujours marrer quand on me dit "Mais alors tu es à l'aise avec les chiffres, tu pourrais avoir un emploi de comptable !"
S'ils savaient que les maths c'est beaucoup de raisonnement écrit en français et en symboles mathématiques et bien moins de calculs qu'ils imaginent...Le truc rigolo à faire c'est leur filer un cours d'algèbre et regarder leur tête Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe du zèbre doué en logique mais nul en maths.

Message par enzèbrée le Dim 10 Juin 2012 - 8:11

siamois93 a écrit:Mais les maths ce n'est pas des chiffres. Les chiffres c'est la compta !
Parfois dans les raisonnements mathématiques on a besoin de faire des calculs avec des nombres mais c'est assez rare, et il faudrait peut-être scolairement sortir ça des mathématiques.

oui enfin ça commence par les chiffres quand même. Pour moi les problèmes ont commencé avec les multiplications et le calcul mental (lié aux multiplications). Donc tôt. Après, en sixième, j'ai subi quelques injustices avec le prof de maths qui ont continué de me rendre hermétique à cette matière. Puis au lycée, je me souviens que je ne comprenais absolument rien aux vecteurs (pas spécialement des chiffres, je te l'accorde), j'ai bien tenté de demander à quoi ça servait, mais on m'a envoyé promener... Donc tu vois, mon niveau mathématiques a un peu stagné à cet endroit et reste très scolaire... Mais c'est vrai que ce n'est pas seulement l'école. On m'a beaucoup répété que dans la famille, on est des littéraires et qu'on est pas très bons en maths... Après, ça n'a pas empêché ma petite soeur d'être douée en maths. Depuis quelques années, je comprends que je ne suis pas si nulle, qu'il faut surtout que ça m'intéresse, que je sois motivée, pour y arriver. Et je ne suis même pas nulle en compta (sauf de tête, ça reste moyen). Wink

enzèbrée
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 384
Date d'inscription : 31/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe du zèbre doué en logique mais nul en maths.

Message par Invité le Dim 10 Juin 2012 - 8:22

C'est dommage enzèbrée, et c'est vrai que des choses sont enseignées en venant comme un cheveu sur la soupe (ici, trop-mathisme vis-à-vis des imaginaires...).
Mais si on commence avec des problèmes calculatoires, des calculs de rendu de monnaie et de taille d'enclos, la discipline est tout de même éminemment plus intellectuelle et fine que cela Wink

Ceci dit, j'ai fait des études de mathématiques et je n'ai jamais adhéré aux calculs non plus (même si le calcul d'une somme ou d'une intégrale peuvent faire intervenir des raisonnements pointus) ; ça ne me parlait pas assez intuitivement et j'avais souvent tout de la poule devant un couteau.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe du zèbre doué en logique mais nul en maths.

Message par paela le Dim 10 Juin 2012 - 8:43

Les mathématiques demandent de visualiser et de comprendre dans quelle situation formelle mathématique on se trouve. Donc il y a une petite connaissance à avoir.

Ca doit être pareil en logique vu qu'elle est construite un peu comme les maths; mais comme le domaine de la logique est plus restreint, il y a moins de vision d'ensemble à avoir, moins de liens à faire. Il faut plus faire tourner le cerveau ce qui ne déplait pas aux zèbres.

A part ça, ce que vous avez déjà dit Smile

paela
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2197
Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 23
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe du zèbre doué en logique mais nul en maths.

Message par Rootless le Lun 11 Juin 2012 - 14:52

Ce paradoxe qui n'en est pas un s'explique surtout parce que le surdoué ayant du attendre les autres qui comptaient sur leur doigts alors qu'il était à la base super bon en logique n'est plus capable de bien se concentrer quand le niveau a avancé.
C'est comme quelqu'un qui reste longtemps allongé.C'est la mutilation cognitive que provoque l'école en l'obligeant à être pendant un temps (assez long) bien au dessous de ses possibilités.
Sauf exceptions, l'école est nuisible aux surdoués.

Rootless
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 362
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Sud-est de l'Espagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe du zèbre doué en logique mais nul en maths.

Message par siamois93 le Mer 13 Juin 2012 - 4:42

C'est sûr que l'aide de la famille c'est important, au moins pour donner envie de s'intéresser, et pour avoir quelques réponses quand le prof n'est pas sympa. Mes parents n'avaient pas un très haut niveau mais ils nous ont toujours aidé au mieux selon ce qu'ils pouvaient.
Pourquoi la logique n'est pas liée qu'aux mathématiques ? Quand j'étais au lycée j'avais pris une section où il y avait du dessin industriel, et une partie atelier : machines outils, bureau des méthodes, et automatismes. En classe d'automatismes on nous faisait concevoir des commandes de machines ou de systèmes électriques et pour cela on utilisait les "grafcet", c'est une méthode de représentation logique, et ça m'a bien aidé ensuite à écrire des programmes corrects.
Vous trouverez des exemples sur internet sur les grafcet, je pense que ça peut en aider plus d'un.
C'est vrai que le calcul mental c'est toujours surprenant, mon frère est plus intelligent que moi et pourtant il a galéré pour apprendre ses multiplications, vraiment ça a été très dur alors que moi j'avais beaucoup moins de souci pour mémoriser. Je ne sais pas s'il y a des explications du côté des neurosciences.

Par contre ce qui est certain dans un problème mathématique tels qu'on en a à l'école, c'est que la moindre erreur est souvent très pénalisante car elle peut fausser tout un exercice. Et ça c'est quand même bien vache de la part des profs.

siamois93
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3069
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 49

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe du zèbre doué en logique mais nul en maths.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:02


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum