Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Page 4 sur 44 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 24 ... 44  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Invité le Lun 18 Juin 2012 - 18:03

Lena a écrit:Je me rendais compte que parce qu'ils sont censés être apprivoisés on leur impose plein de contraintes inutiles, visant à montrer que "c'est nous qui commandons", mais que finalement quand on abandonne cette croyance et sans chercher à commander il y a quand même moyen d'avancer ensemble

N'en irait-il pas de même entre humains ???

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Lena le Lun 18 Juin 2012 - 18:23

oui ! (quoi que, à ma grande surprise j'ai compris que certains préfèrent qu'on les commande)^
Et pour les humains zébrés en particulier, plutôt que de leur dire "fait ça parce que c'est comme ça que ça se fait" leur dire "comment toi tu ferais" donne des choses intéressantes et des gens plus "performants" au final(gloups, j'aime pas trop ce mot, enfin bon je parle d'un point de vue managerial quoi)

Lena
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1303
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 33
Localisation : on the road, et parfois à Paris

http://www.zebrascrossing.net/t1830-zebre-strikepresumee-strike-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Mag le Lun 18 Juin 2012 - 19:51

coucou les z'âme i

tu sais  Lena ça fait longtemps que je ne vis plus à Paris et le dernier court séjour remonte à 6 ou 7 ans, et là encore j'ai apprécié, faut dire que c'est ma ville natale et que je l'ai toujours trouvée magique, il y a certains arbres qui sont merveilleux…

j'aime beaucoup ton histoire avec le cheval du kyrgyzstan ! bravo d'avoir vécu cette aventure pour quelqu'un qui n'avait jamais monté ! c'est extraordinaire ! et t'a tout de suite compris ce qu'il faut faire avec ce bel animal !!! Comme j'aimerai faire des randonnées dans ces pays, comment sont les gens ?

Pour Paris immagine toi que c'est une zèbre-ville et c'est pareil : laisse toi aller à l'intuition : tu marche à pied tu met ta conscience dans tes pieds, tu branche ta demande et tu suis ton intuition si elle te dit tourne là tu y va, regarde là tu le fais, sans penser, sans discuter, un peu en état de rêve éveillé et toujours en état de bien être, et je crois bien que tu vas avoir de belles expériences

j'ai jamais autant marché que dans cette ville…
quand j'étais à la Sorbonne j'allais passer de long moment à la bibliothèque St Geneviève et j'ai lu un livre qui s'appelle je crois me rappeler… non je me rappelle pas il s'agit de l'équipe du bateau ivre et de la dérive situationniste et l'un des gars de l'équipe de copains raconte cette manière d'errer dans Paris, j'ai essayé (j'essaie toujours les trucs qui me branchent) et ce fut magique

pour les arbres c'est pareil j'avais tellement de chagrin parfois tellement besoin d'un câlin que je transgressais les clôtures et les "interdits de marcher sur la pelouse" de l'époque pour aller me lover dans les racines d'un grand arbre… j'allais prendre le thé dans la cour intérieure de la Mosquée de Paris avec ses magnifiques rosiers près de Censier,
au jardin des plantes où j'allais souvent j'avais un ami l'éléphant de mer qui était tout seul dans son tout petit bassin et qui manifestement se sentait dans le même genre d'humeur que moi je lui parlait il soufflait de l'eau… un moment de détente…
il y a aussi les cours intérieures, les cloitres, et bien sur les bords de seine le dimanche avec les bouquinistes et le marché au fleurs, les péniches, les iles …
le parc Monceau aussi est super… je me rappelle pas de tout tellement j'ai baigné dans tout ça… mes errances… marcher m'a toujours permis de me retrouver et de me réouvrir… et parfois la vie m'a forcé à marcher alors que je m'enfermais…

en fait pour tout c'est pareil si tu arrête de penser si tu va "au feeling" en investissant ton "êtreté" dans toute sa splendeur, du plus lourd au plus vif, en étant attentif comme un animal aux aguêt, on ne peux rencontrer que le nouveau, dans le mouvement…
… bon sais pas dire ça encore... ça va viendre Wink

Mag
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3587
Date d'inscription : 18/05/2012
Age : 70

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Mag le Lun 18 Juin 2012 - 20:57

Very Happy Félidé tu es la bienvenue mais tu sais mon gourbi n'a rien du domespace !!

mon prit fiston me demandais l'autre jour mais comment ça se fait que tu sais tant de choses ?
je lui ai répondu mais Noé tu as 6 ans j'en ai 65 c'est seulement que je suis curieuse comme toi et que j'ai eu plus de temps pour fouiner ! regarde tout ce que tu sais maintenant que tu ne savais pas l'an dernier !
il a eu l'air satisfait

le rythme naturel… les 10 ans que j'ai passé en montagne m'ont obligés à vivre comme il était bon pour moi mais qu'en Parisienne je n'aurais jamais trouvé sans ça
vivre dans une ruine à 1080m d'altitude dans la drome dite provençale avec un bébé nouveau né, un troupeau de chevaux, un compagnon qui n'en était pas un, et plus un rond puisque tout mis dans l'achat des terres, loin de mes amis avec qui j'avais évolué pendant 6 ans, des voisins à 1/4 d'heure de marche à pied, la voiture à 1/2 de marche à pied, le village à 1h de marche à pied puis ensuite à cheval, 4 saisons difficiles pour apprendre à vivre, des poules des chiens des chats des ha de terres à défricher la maison à construire le jardin à apprendre à faire, le tout dans un paysage magnifique qui ouvre au cosmique ça muscle une bonne femme, la transforme, et apprend bien des choses…

mais sur le coup je ne savais pas, je l'ai compris bien plus tard…

tu es ce me semble à un tournant de ta vie, avance z'y, et à pas comptés…

je pourrai t'écrire :
les contraintes sociales tu les fout en l'air alors pourquoi t'y croire enfermée ?
des enfants ça s'élève aussi ailleurs
une pelouse à tondre c'est chiant (je parle pour moi) en plus autour d'un pavillon de banlieue ! (j'imagine comme ça après tes descriptions Wink
mais défricher un coin quelque part ça se fait c'est ce que j'ai fait dans le squat
une yourte c'est aussi une maison ronde j'y songe pour partir d'ici… si je trouve des voisins avec qui monter quelque chose...
Popol Emploi l'est "maqué" avec le système pas avec toi
j'ai fait de l'EFT pendant 6 mois pour arrêter toutes ces démarches que je ne pouvais plus faire sans me rendre folle mais que la peur m'obligeait à faire

mais c'est idiot parceque c'est ta vie, et j'ai déjà assez de mal en ce moment avec la mienne : c'est si dur de bouger seule… en étant attachée…
en plus j'ai déjà tellement bougé

j'ai changé de vie plusieurs fois,
à chaque fois que c'était trop je changeais et je me prépare à changer encore
il ne faut pas avoir peur
et s'appuyer sur soi et sa vie, maîtriser ses sous personnalités, vivre ses émotions, et accrocher son mental à une étoile…
comme Lena avec son cheval dans les cols du kyrgyzstan !



A chaque fois que j'ai cassé ma vie c'est en cherchant à m'appuyer sur d'autres, et j'ai du m'en sortir toute seule je n'ai jamais pris de médicaments, jamais vu un psy, par contre je l'ai étudiée, non rien de tout ça : j'ai plongé en moi et c'est comme ça que j'ai compris
en fait c'est pas tout à fait vrai il y a toujours eu des héros ou héroïnes avec des "renards magiques" qui m'on donnés des coup de pouces, d'invraisemblables rencontre avec des gens extraordinaire et communs qui ont traversé ma vie comme des zèbres au galop...

Pffff c'est terrible cette revue de vie à la lumière de la Zèbritude, terrible et si dynamisant…

Par contre pour écrire quelque chose qui se tient c'est pas cool
mon esprit m'envoie des insights dans tous les sens
je préfèrerais vous voir vous écouter et vous parler…

en plus y'a une éruption solaire et j'arrête pas de pleurer, puis de rire…
si j'avais une image pour symboliser tout ça c'est une pulsation très rapide… comme des images de films… mais des films différents… qui s'approchent s'éloignent changent… bref l'ivresse sans boire
c'est bien ZC comme bistro drunken

Mag
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3587
Date d'inscription : 18/05/2012
Age : 70

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Mag le Lun 18 Juin 2012 - 21:19

Very Happy Mjöllnir je suis sure que si, j'ai essayé, me suis ramassée parfois, et j'ai par la suite lu et utilisé des techniques comme la communication non violente, le cercle de paroles, fait des stages où j'ai appris comment travailler efficacement tout en étant près de son plaisir...
mon rêve était d'arriver à me retrouver dans une dynamique collective qui soit vraiement dans un management individuel... drunken

Mag
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3587
Date d'inscription : 18/05/2012
Age : 70

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Invité le Lun 18 Juin 2012 - 22:52

ça connecte , ça connecte ...tout le monde fait partie du maillage, mais "tu" y tiens une place particulière ....

Spoiler:
http://interobjectif.net/journal-d-un-eveil-du-3eme-oeil-de-christophe-allain/

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par siamois93 le Mar 19 Juin 2012 - 1:58

Coin tranquille en plein coeur de Paris, selon les heures il y a le jardin du Palais Royal Entre le Louvre et la rue de Richelieu et la rue des petits champs.

siamois93
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3069
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 49

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Mag le Mar 19 Juin 2012 - 5:32

Very Happy Oh Seiphys merci !
tu me ramène le chemin cyclops
oui ça connecte !!!
et les mailles brodées se dévoilent
Patrick, Christophe, Ici maintenant, Alice au pays des merveilles...
(j'ai essayé d'aller le chercher celui là mais il est occupé et je crois qu'il boude)
....
Christophe fait des stages au bois de Vincennes j'ai vu sur son site,
je vais tenter le coup de le rejoindre mais en Ardèche...

http://espritdelaforet.over-blog.com/article-retour-de-stage-4-jours-en-ardeche-107115043.html

si j'arrive à bouger... j'ai tellement envie de rencontrer en live cette dynamique avec d'autres et me dégager de mes expériences bretonnes...

la solitude ça à ça de bien : on apprécie encore plus les autres quand leur parfum entre dans l'hermitage et précède la rencontre...

ce que j'apprécie dans le travail que propose christophe c'est de guérir la reconnection aux autres et à ce que j'appelle le Grand Tout
en guérissant ce qui nous bloque la circulation universelle de l'énergie on peu participer à une guérison commune de l'humanité par elle même...

je crois...
je vais aller vérifier Basketball

les croyances pour moi c'est comme les kleenex ça s'use quand on s'en sert et ça se brule après...

bonne matinée à tout et à chaque un

sunny

Mag
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3587
Date d'inscription : 18/05/2012
Age : 70

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Lena le Mar 19 Juin 2012 - 13:26

merci pour tes conseils
Marcher à l'intuition je le fais souvent, j'adore marcher, et Paris est une belle ville où il est facile de se perdre en toute tranquilité
Mais quand la colère s'en mèle l'intuition est brouillée et j'ai besoin alors de trouver un endroit harmonieux qui contre-balance ma tempête intérieure. Et il vaut mieux qu'il y ait personne autour pour ne pas faire de dommages collatéraux silent, or dur dur de trouver à Paris des endroits à l'extérieur où on a le "droit" d'être seule.

Si tu es confortable avec le manque de confort, je te conseille chaudement le Kyrgyzstan : après tant de voyages ça reste un de mes pays coup de coeur. La culture semi-nomadique y est très intéressante, les gens curieux et accueillants, le tourisme y est peu développé mais se structure autour du community based tourism, donc au final il est très facile d'organiser des randos, séjours chez l'habitant etc ... Les paysages sont magnifiques. Les chevaux font partie de la vie. Tu aurais l'occasion d'y faire des randos supers, dormir sous la yourte, tout ça sans avoir l'impression qu'on te vend du faux folklore ou te prend pour un pigeon.
Je ne suis pas inspirée en ce moment pour décrire l'effet que ce pays m'a fait, mais disons qu'il a parlé à mon coeur ... peut être qu'il parlerait au tien aussi.

Lena
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1303
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 33
Localisation : on the road, et parfois à Paris

http://www.zebrascrossing.net/t1830-zebre-strikepresumee-strike-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Mag le Mer 20 Juin 2012 - 1:47

scratch Ah ça y'est ! je te situe Lena : tu as changé d'avatar depuis que j'ai lu tes expériences de voyage ! Tu m'avais bien aéré l'esprit Smile Tu es à Paris en ce moment ?

Bon je passe en courant déposer ça là parceque j'ai trouvé un des gros noeuds de ma problèmatique sociale et faut que je lise tout ça... study

http://www.zebrascrossing.net/t829-le-probleme-consistant-a-avoir-trop-d-aptitudes#27345


Mag
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3587
Date d'inscription : 18/05/2012
Age : 70

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Lena le Mer 20 Juin 2012 - 13:54

Smile voui, à Paris en ce moment, jusqu'à ce que je trouve un boulot ici ou ailleurs (à moins que j'aille m'installer dans les montagnes kyrgyzes Wink non j'rigole)

Vivent les gros noeuds (mieux que les têtes de noeuds) ! Bon démêlage ...

Lena
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1303
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 33
Localisation : on the road, et parfois à Paris

http://www.zebrascrossing.net/t1830-zebre-strikepresumee-strike-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Mag le Mer 20 Juin 2012 - 16:58

Very Happy
Bon démêlage ...
merci ! ça va vite trop vite même !!! bom
le forum est venu après ces années à chercher à me comprendre comme surdouée et aspie
il peaufine mon travail au bistouri et ça me donne le tournis... bounce

pourquoi tu rigole de t'installer dans les montagne Kyrgyses...?
un projet bien monté pour se construire une base autonome durable et pouvant accueillir et continuer à voyager régulièrement c'est ce que font certains...

bon maintenant faut voir le contexte géopolitique parceque ces c..ards de nombrils du monde d'ordre chaotique les contigeances modernes sont craignos délicates à manier pour pas se retrouver avec des drônes dans les champs...

d'ailleurs dans mon projet ma maison était semi enterrée Suspect
pour la calorifuger naturellement mais ça sert aussi à autre chose...
et puis avoir des voisins en dehors de la société de consomation ça peut être sympa...

quand je descendais de la montagne à cheval, je me disais que j'adorais, mais que je préfèrerai faire ça dans un endroit où tout le monde le fait pour avoir des amis avec qui partager en allant au marché ...

échanger les richesses des cultures c'est stimulant pour l'évolution, c'est pas obligé de subir ce conformisme de la colonisation... bon ok ils ont des gros moyens et ces régions sont dans leur colimateur je crois bien avoir vu... Basketball


Dernière édition par Mag le Mer 20 Juin 2012 - 17:02, édité 1 fois (Raison : j'avais pas tout écrit)

Mag
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3587
Date d'inscription : 18/05/2012
Age : 70

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Mag le Sam 23 Juin 2012 - 14:40

Very Happy coucou à tous les cacahuettes bidouilletes clown

je dépose précieusement ce lien car ce "cher monsieur" à résumé avec des mots simples et clair ce qui est en moi au sujet du surdouement et de l'aspie et autres étiquettes normopensantes pour mettre en boite l'irrévérencieuse et néanmoins globalement ma source, mon maître, mon gourou, mon amant, mon père, ma mère, ma soeur, mon frère, la bess : la Conscience qu'Universelle je nomme alors qu'elle n'a pas de nom...

les zèbres sont des hyper conscients

ben quoi j'ai l'droit j'suis sur mon fil de dire sans aucune gène
mon zèbre il est rayé blanc et noir
blanc comme le bain de conscience qui lave plus blanc que blanc
le noir pour apprendre le Tao dans l'existence sur terre
les rayures comme des traits, des griffures, issue des victoires et des pertes des rencontres avec les mondes,
écorchures pour avoir tenté le rapprochement sans savoir la différence, même en la voyant,
où repères pour marquer les points gagné ou perdu au jeux des prises de conscience ???
....
.... pas assez de rapidité pour tout noter...
Basketball


Dernière édition par Mag le Lun 25 Juin 2012 - 19:58, édité 1 fois

Mag
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3587
Date d'inscription : 18/05/2012
Age : 70

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Lena le Dim 24 Juin 2012 - 0:12

voui malheureusement ou heureusement pour eux les kyrgyzes sont à un endroit très stratégique et donc au coeur de nombreuses convoitises.
Je pense que je suis une citadine dans l'âme et une montagnarde de coeur, donc me retirer dans les hauteurs kyrgyzes me laisserait certainement (encore une fois) à moitié satisfaite ...
Mais maintenant qu'il me revient en tête que tu as vécu "à la dure" à la montagne, je suis sure que tu adorerais un petit séjour là bas.


Lena
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1303
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 33
Localisation : on the road, et parfois à Paris

http://www.zebrascrossing.net/t1830-zebre-strikepresumee-strike-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par siamois93 le Dim 24 Juin 2012 - 3:43

Bonjour Mag, voilà un peu de ciel bleu pour éclairer tes journées.

Ici il fait vraiment super chaud(je suis quelques jours dans le Var).

siamois93
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3069
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 49

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Mag le Dim 24 Juin 2012 - 6:55

Arrrrgqg!!! aga Smile
j'en veux j'en veux !!
(je viens d'allumer le poele : 15° et il pleut....)

merci Siamois je suis très touchée

tellement envie de vous rejoindre à Toulouse tous...

Basketball

Mag
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3587
Date d'inscription : 18/05/2012
Age : 70

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Mag le Lun 25 Juin 2012 - 19:48

Je poste ici ce que je viens d'écrire (j'en reviens pas qu'il n'y ai seulement que 56 heures depuis mon dernier post ici...)
c'est venu comme une réponse au fil de Mjöllnir et à ce que je lis depuis mais j'ai peur que ça trouble ce qui se passe sur son fil...
aussi je dépose ça dans mon foutoir Wink
il y a plusieurs personnes que j'ai lue sur ce forum, depuis toutes ces heures, qui font le terreau plein de coeur de ces prises de consciences ... je tente de mettre en synthèse et en mot sans mentaliser...

Wink EkaterinaSelena
ce que tu décris ressemble à ce qui se passe dans la nature en ce moment :
Une profonde lassitude, un cri sans son.

je ressent ça aussi, ça s'est mis en place progressivement d'abord par à coup puis là quasi en permanence...

j'ai appris à différencier mon monde personnel de ça et j'ai remarqué qu'ils résonnaient ensemble
et que si j'arrivais à faire la paix avec mon monde personnel et à la rayonner il y a des échos et des réponses dans mon environnement naturel

j'ai remarqué aussi progressivement que l'ampleur de... ces bulles ?
ces fractales d'espace temps ? difficile de mettre des mots usagés…
ces mondes imbriqués perso-planète devenaient de plus en plus grands :
mon monde perso incluant les générations précédentes, le collectif des nations,
le monde planète devenant cosmique passant par son système solaire
mon jardin incluait les tornades, les chemtrails, les tremblements de terre, les inondations...

dans ce mandala puzzle qui pulsait se rétrécissait s'élargissait
la seule chose qu'il y avait de relativement permanent devenait l'approche pour harmoniser tout ça,
supporter sans me détruire plus que ça ne le faisait,
éloigner l'impulsion à me suicider,
traverser les maladies sans me soi-nier afin de gaie-rire

cette approche est comme une communication avec l'information et un laisser passer... une acceptation et un dialogue qui ne retient rien,

comme s'il fallait que je ressente, perçoive, accepte, dise, hurle, pleure, en ayant la certitude d'être entendue et d'en percevoir les réponses

au début de l'intensification du processus, il y a quelques années, les réponses se sont faites phénoménales, elles m'ont fait le choc dont j'ai besoin pour continuer le dialogue avec cet invisible ressenti
c'était des trous dans les nuages, des astres qui y apparaissaient, le vent qui m'obéissait… etc

puis de plus en plus les catastrophes humaines prenant de l'ampleur sur la planète venant me percuter dans ma sensibilité, mes émotions, mon vécu,
ces phénomènes sont devenus plus discrets à mes perceptions,tandis que le processus s'affinait de découvertes que d'autres humains partageaient sur le net…

j'incluais à mon expérience des techniques disons, qui reprenaient ce que je faisais enfant, continuaient ce que la vie m'avais apporté adulte...
et en même temps qu'une maturation se faisait en moi, j'utilisais ces découvertes et commençais à me rendre compte que les "réponses" si je peux appeler ça comme ça de naturelles et terrestres devenaient humaines, tant dans ma sphère personnelle que dans ma sphère collective proche, que dans la sphère collective planétaire…

j'ai vu que je pouvais avoir une influence sur les évènements, mais sans y croire, je veux dire sans croire que c'est moi, comme tout ce que je pratique et réussi de cet ordre là,
"laisser passer" sont les termes les plus justes

pour résumer le jeux : j'offre mes tripes, je les dégueule, je m'en libère, et je crie mon désir à la Vie… et je lâche tout
il n'y a qu'une seule exigence et elle me concerne : que je sois intégralement ce que je suis, quoiqu'il en coute à mes auto-jugements ou auto-censure, c'est pour ça que j'ai choisi la solitude à un moment de ma vie, toute personne à mes côtés me permettait de fuir… mais je n'ai pas fui les autres continuant de partager avec eux des moments de vie…

j'ai rencontré des personnes dans des groupes de stage soit de thérapie soit de découverte personnelle et j'ai pu pendant un temps partager "à égalité" avec d'autres humains…
puis de nouveau le vent à changé, les personnes aussi, et de nouveau la solitude
maintenant j'arrive à comprendre sinon à accepter facilement que lorsque des personnes disparaissent de ma vie c'est que j'ai une étape à franchir seule
depuis que je comprend ça et tente de m'y adapter des transformations se font dans mes relations disons que celles qui restent sont celles avec qui l'évolution continue…

c'est très difficile pour moi car elles disparaissent toutes… et ça me fait peur…

et de plus ce cri silencieux de la terre, cette profonde lassitude, résonne en moi, alors je me pousse à aller dehors, dans ce froid humide et glauque et à crier… pour elle… lui dire… que je l'aime et que je suis désolée pour ce que la société lui fait…
et les oiseaux me répondent "hihihih elleakabienstenir" le matin, et la journée ce sont les oiseaux de proie qui m'appellent à lever les yeux…
et j'ai honte…
et j'arrache de moi les vestiges de l'histoire, ses débris, ses mensonges, j'ose les regarder, j'ose me désillusionner, j'ose retrouver la vibration profonde de mon enfance que je retrouve dans les paroles du shung' :



et je sais que j'y crois encore mais différemment

tu sais monde : j'avais raison quand j'étais enfant
alors montre toi comme je crois en toi
tu sais monde que j'ai raison et que je suis pas la seule
alors montre nous ta beauté

et je la vois ici dans vos interactions
et j'y crois encore… jusqu'à la prochaine vague mais c'est pas grâve...


Dernière édition par Mag le Lun 25 Juin 2012 - 21:18, édité 1 fois

Mag
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3587
Date d'inscription : 18/05/2012
Age : 70

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Invité le Lun 25 Juin 2012 - 20:29

Ouch... RE ouch et re re ouch, pour plusieurs raisons d'ailleurs.
J'ai du mal à te lire
J'ai du mal à me voir
J'ai du mal à m'écouter
Mais si je le fais et si tu le fais c'est que ça doit surement avoir un sens.
Merci Mag Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Fa le Lun 25 Juin 2012 - 21:14

merci à vous deux

Fa
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1849
Date d'inscription : 23/06/2012
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Mag le Lun 25 Juin 2012 - 21:26

Merci Le shung' je peux la laisser alors ? Smile

et puis je profite de ce que tu dis pour répondre à tous ne pas se forcer à lire : ça résonne ou pas, c'est tout simple, si ça résonne pas laisser tomber

si je met souvent ce smyley Basketball c'est pour signifier que ces mots si difficiles à manier doivent rebondir, une autre manière de décrire la résonnance par un geste tu tape le mot et paf il rebondi ... ou pas c'est pas grave
ni gravé dans le marbre affraid
d'ailleurs les plus belles prises de conscience c'est dans le silence qu'elle me viennent...


merci FaWantsBi d'amener un dauphin et un bébé tigre ici Smile ils vont trés bien dans mon bestiaire intérieur ...
édit : oh pardon je m'exprime ambigüe là : c'est pas toi le bestiau hein ?! c'est juste l'avatar ! je te remercie à toi de venir ici : bienvenue Smile


Dernière édition par Mag le Lun 25 Juin 2012 - 22:31, édité 1 fois

Mag
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3587
Date d'inscription : 18/05/2012
Age : 70

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Invité le Lun 25 Juin 2012 - 22:22

tu peux laisser tu peux laisser, ça résonne pas mal merci bien Laughing Laughing

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Mag le Mar 26 Juin 2012 - 12:20

Very Happy
merci Le shung' et pour ta chanson et pour ta vibration
...
je me rend compte de plus en plus et de mes fonctionnements et de leur apparente folie aux perceptions de ce qu'on peux appeler les neuro-typiques...

je n'aime pas mettre des étiquettes sur les gens ni les mettre dans des boites,
comme je n'aime pas qu'on m'en mette, ni me mette
mais j'en met sur ce que j'appelle les fonctionnements
sachant profondément que nous ne sommes pas nos fonctionnements...

lire ce forum plutôt que lire les livres sur la douance (je ferai après),
écrire ici plutôt que d'aller voir des psychoses (j'ai trouvé les psytrucs)
reprendre cette revue de vie pour la troisième fois à la lumière de l'aspie ou de la douance plutôt que d'aller me "faire tester" (je ne dis pas que je ne le ferais pas pour d'autres qui me sont chers)
est la démarche que j'ai entreprise quelques semaines avant de inscrire ici

tenir ce fil de présentation comme mon lieu intime de rencontre,
aller à droite à gauche entrer en relation écrite avec les uns avec les autres m'a débloqué l'ouverture à l'autre, coincée de trop d'isolement au sein d'une très grande mutation…

raconter ma vie alors qu'elle est si longue m'ennuie
j'ai déjà lâché des soupapes sur d'autres forum
au fur et à mesure
l'important pour moi est la prise de conscience
plus que l'étalage de ma vitrine :

j'ai souvent fait des rêves où derrière des vitrines se montraient soit des objets soit des personnes en situation
certaines étant des personnes proches et aimées de moi
je ne comprenais pas ces rêves et ressentait une grande tristesse dans cette position de rêve
je voyais, ne comprenais pas, et cette vitre me coupait d'eux

j'ai tenté de casser la vitre dans ma vie active
j'ai fais du "rentre dedans" souvent dans mon enfance, dans l'âge de la soit-disant jeunesse, et celui du soit-disant adulte
j'en fais moins maintenant à l'âge de la soit-disant vieillesse

en y regardant dans cette vitre tour à tour les reflets de moi
et les choses derrière, et parfois souvent même les deux se juxtaposant
j'y ai gardé l'entraînement d'accepter de voir à plusieurs niveaux
la "réalité" de ce qui se présentait devant moi

et j'ai découvert progressivement une troisième position : "celle-qui-regarde-celle-qui-regarde"
et me suis rendue compte... qu'elle m'était familière depuis mon enfance !
mais qu'elle n'avais pas de mots ni de pensées à l'époque...
cette familiarité je l'ai cultivée...
dans mon jardin intérieur (trop de débris de vitres cassées à l'extérieur)
et tente de l'habiller de mots et de pensées...
depuis elle vient au devant de moi
et je l'aime

je l'aime et je la fréquente
et avec étonnement vois par synchronicité des textes, des animaux, "des choses" des gens,
venir à mon mental et à mes autres sens

par exemple en ce moment où je suis à la fois concentrée pour écrire cela, à la fois dans le vague pour percevoir, et que mon coeur s'ouvre,
un rayon du soleil si cruellement absent pour moi des derniers jours, vient taper l'écran de l'ordinateur et envoyer le reflet de ma silhouette et de la porte vitrée derrière qui laisse passer
ses propres reflets et le tout irisé par le renvoi de l'écran
... j'ai les yeux à 180°
et je plonge dans une sorte de songerie méditative intensément dans le ressenti…

Basketball

Mag
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3587
Date d'inscription : 18/05/2012
Age : 70

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Mag le Mar 26 Juin 2012 - 15:03

Very Happy Ouai t'a bien raison Seiphys je reintellectualise trop à lire tout le temps ce forum par temps pluvieux
et à envisagerdles réponses...

il est temps que je retourne à mes bricolages ou que je saute prendre la route...

en attendant que ça se finisse ce temps suspendu (je fabrique la base de mon lit en ce moment...)
et pour m'encourager dans ma créativité qui vascille
je regarde les grands maîtres Smile



Basketball

Mag
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3587
Date d'inscription : 18/05/2012
Age : 70

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Mag le Mer 27 Juin 2012 - 12:59

Very Happy je dépose ça pour Mentalou qu'es tout triste j'y souligne les passages pour qu'il se réveille le cyclops
et je retourne dans la moiteur... non la matière... en songeant au delà des chemtrails...

La physique nouvelle et l’expérience mystique du « corps cosmique » par Robert Linssen

10/06/2012
(Revue Epignosis. No III, 1er Cahier. Février 1984)


C’est d’une façon complètement inattendue que l’évolution rapide des sciences actuelles confirme chaque jour davantage le bien-fondé des expériences mystiques.

Cette convergence résulte principalement de la physique. Elle est d’ailleurs soulignée par de nombreux physiciens de réputation mondiale. Comme le déclare Gary Zukav: « La seule grande révolution du siècle s’est faite dans la physique ». Celle-ci donne une vision entièrement nouvelle de la nature réelle de l’Univers et de l’être humain.

Dans l’optique des physiciens d’avant-garde, tels David Bohm, Fritjof Capra, Geoffroy Chew, et les Prix Nobel Brian Josephson ou Eugen Wigner, l’Univers est considéré comme l’unité organique d’un seul et même Vivant. Le processus de vie de ce géant cosmique se manifeste par un immense réseau de milliards de relations entre des éléments apparemment séparés, mais complètement interdépendants.

L’ancienne physique accordait un caractère de priorité à des corpuscules qu’elle considérait comme des éléments constitutifs nettement individualisés. La nouvelle physique quantique dépasse cette vision dite « réductionniste ». Celle-ci considérait l’édifice universel formé par des « briques » ultimes douées d’une certaine autonomie. La physique nouvelle nous montre qu’au contraire une approche différente s’impose: celle d’une vision globale, dite « holistique ».

Les constituants ultimes de la matière n’auraient qu’ »une tendance à exister ». La plupart des phénomènes qui nous sont familiers, tels que surfaces, solidité, immobilité, ne sont que des phénomènes interférentiels conditionnés par la situation d’observateurs utilisant des échelles d’observation particulières.

Mais du fait que nous avons dès notre naissance pris contact avec le monde extérieur par nos perceptions sensorielles, ces premiers contacts ont eu sur nous une influence prédominante qui se poursuit généralement durant toute notre existence. Tout en ne niant pas cette échelle de valeurs, nous devons admettre qu’il en existe une autre profondément révélatrice.


Comme le disait Bergson, « notre logique, née dans les solides, est une logique des solides ». Mais voilà que la logique quantique nous révèle que rien n’est solide au sens où nous le percevons et concevons généralement. La solidité n’est qu’un phénomène interférentiel d’ondes entre observateurs et objets observés.

Mais il y a plus encore. On avait considéré jusqu’à présent que les corpuscules atomiques comportaient simultanément deux aspects opposés mais complémentaires: dans certaines expériences, l’électron manifestait les caractères spécifiques d’un corpuscule, tandis que, dans d’autres expériences, il se manifestait comme un pur rayonnement.

On en concluait que l’électron englobait simultanément deux propriétés, celle d’une onde et celle d’un corpuscule. La notion de complémentarité, introduite par Niels Bohr, a été reprise et complétée par la mécanique ondulatoire qui valut au prince Louis de Broglie le Prix Nobel en 1925.

Mais les physiciens vont beaucoup plus loin. Tout en ne contestant pas les principes qui viennent d’être rappelés, ils envisagent d’aller bien plus en profondeur.

La physique quantique nous oblige en effet à considérer que l’aspect corpusculaire n’est aussi qu’un phénomène interférentiel. Il résulte de l’interférence de l’aspect ondulatoire avec un obstacle ou un observateur qui « existentialisent l’aspect corpusculaire », selon l’expression d’Olivier Costa de Beauregard.

L’évidence de ce qui vient d’être dit est démontrée par le fait que, dans sa tentative de formulation du champ unitaire, Werner Heisenberg a supprimé le facteur de masse qui avait été introduit auparavant par le soviétique D. Ivanenko, et avant lui par Paul Dirac.

Le facteur « masse », déclarait Werner Heisenberg, est inutile, car, dans « un champ véritablement unitaire », il ne peut exister de points privilégiés ni dans l’espace, ni dans le temps.

La masse ne peut apparaitre et ne peut être évaluée qu’en interférence avec des localisations privilégiées — ou « apparemment privilégiées » — de l’énergie.

Le sens original des valeurs de la nouvelle physique se trouve d’ailleurs remarquablement résumé par Gary Zukav qui écrit (La danse des éléments, Robert Laffont, 1982):

« La théorie quantique des champs est fondée sur le postulat que la réalité physique est essentiellement non substantielle. Selon cette théorie quantique des champs, seuls les champs sont réels. Ils sont le substrat de l’Univers, et non la matière. La matière — les particules — n’est tout simplement que la manifestation éphémère de champs interagissant, qui, pour intangibles et insubstantiels qu’ils soient, demeurent les seules choses réelles de l’Univers. Leurs interactions prennent l’aspect de particules parce que ces champs interagissent de façon très abrupte et dans des régions de l’espace très réduites ».

Les grands bouleversements que la physique nouvelle provoque dans notre vision du monde ne proviennent pas seulement de la mise en évidence d’une Réalité intemporelle, a-causale, en perpétuelle pulsation créatrice, de nature spirituelle. Le facteur le plus important réside dans le fait que les physiciens les plus audacieux, tels David Bohm, Fr. Capra, et bien d’autres encore, accordent un caractère de priorité fondamentale à cette Réalité par rapport aux apparences multiples dites « surfacielles » qui nous sont familières.

Et ce n’est pas tout. Il y a aussi le fait que David Bohm et plusieurs physiciens de pointe considèrent que le monde extérieur qui nous est familier est « in-substantiel », et que « seul le Réel est suprêmement tangible ». C’est en lui que se localise la plus haute concentration d’énergie.

Nous reproduisons ci-après quelques fragments des déclarations de David Bohm au Colloque de Cordoue (Science et Conscience, Stock, 1980, pp. 108-109), reprises d’ailleurs dans son ouvrage fondamental Wholeness and the Implicate Order (Londres, Kegan, 1980):

« Toute cette énergie est présente dans l’espace vide, et la matière, telle que nous la connaissons, n’est qu’une petite ondulation sur cette mer immense. Celle-ci se situe dans l’’ordre impliqué’ et nullement en mode essentiel, dans l’espace et le temps. Pourtant, c’est la totalité de l’Univers, comprenant l’espace, le temps et la matière connus de nous, qui se manifeste dans cette ride légère.

« La matière en tant qu’elle serait faite de formes particularisées de cette plénitude se propagerait au sein de celle-ci comme si elle était vide.

« L’idée suggérée ici est que ce que nous percevons par nos sens comme un espace vide est en réalité la plénitude qui constitue le fondement de toute existence, y compris la nôtre. Les objets perçus par nos sens sont des formes dérivées dont la véritable signification ne peut être saisie que par référence à la ‘plénitude’ dans laquelle ils ont été engendrés et maintenus avant de s’y résorber fatalement à la fin ».

Nous rappellerons ici qu’Einstein considérait également que l’univers manifesté n’était qu’une « ride » provisoire à la surface d’un champ fondamental.

Le fragment le plus saisissant de la déclaration de David Bohm concerne le renversement complet du sens et des valeurs que nous accordons au mot « réalité ».

Il écrit (Science et Conscience, p. 105):

« L’’ordre impliqué’ implique assurément quelque chose de hautement subtil et d’intangible.

« Or, c’est ce fondement subtil et impalpable que nous proposons de prendre comme base et source fondamentale d’action. Nous l’avons vu: ce qui est tangible en est ensuite abstrait comme un sous-ensemble qui n’est que relativement indépendant, récurrent et stable.

« C’est là un renversement complet de la procédure habituelle: au lieu de dériver le subtil comme une forme abstraite du tangible, nous dérivons le tangible comme une forme abstraite du subtil ».

Ce fragment constitue l’un des passages les plus importants de l’œuvre de David Bohm.

Nous comprenons maintenant l’erreur qui consistait à nous situer a priori dans le monde des apparences extérieures conçu comme centre de l’univers, et, de ce domaine familier considéré faussement comme une « terre ferme », à envisager vaguement l’essence ultime de la matière en tant que très hypothétique et placée vers la périphérie.

La physique quantique nous montre l’absurdité de cette situation. Nous sommes en réalité au niveau d’une périphérie très « insubstantielle », et le « centre » représente le côté le plus intensément actif de l’Univers. C’est en lui que se localise la plus haute énergie.
Signalons cependant que cet aspect « de profondeur » est complémentaire de l’aspect surfaciel, et que c’est au niveau de ce dernier que l’Acte créateur de la plus haute énergie s’exprime en l’homme et par l’homme. Nous avons développé ailleurs ce point de vue important.

Il y a une dizaine d’années déjà, grâce aux travaux de Raymond Ruyer (La Gnose de Princeton, Fayard, 1974), nous avons eu un premier écho d’un nouveau sens des valeurs. Les « gnostiques de Princeton » — qui comprennent une majorité de physiciens —déclaraient que le monde extérieur qui nous est familier n’est que l’ »Envers multiforme » d’un « Endroit unique et fondamental » qui en est la base essentielle. En outre, cet « Endroit » existe sous la forme d’un « champ de conscience cosmique » de nature spirituelle.

Ce bref tour d’horizon qui vient d’être fait des conséquences philosophiques, psychologiques et spirituelles de la nouvelle physique quantique nous permet de mieux saisir les similitudes existant avec certaines expériences mystiques. Dans le cadre de celles-ci, la priorité du monde spirituel par rapport aux apparences du monde extérieur n’est pas le résultat de spéculations intellectuelles ou scientifiques. Il s’agit d’un processus d’expériences vivantes dépassant les concepts et les formulations de la science. De nombreux savants commencent à l’admettre.

Parmi les plus célèbres, G. F. Chew, professeur à l’Université de Berkeley et père de la fameuse théorie physique du « bootstrap », déclare très courageusement (Cité par Gary Zukav, op.cit., p. 324) :

« Notre combat présent avec certains aspects de la physique avancée n’est peut-être qu’un avant-goût d’une forme complètement originale d’effort intellectuel humain, qui s’établirait non seulement en dehors de la physique, mais qui ne pourrait même plus être décrit comme ‘scientifique’ ».

L’expérience du silence intérieur complet, résultant non d’un acte de volonté, mais d’une vision pénétrante, constitue la condition essentielle d’une disponibilité aux richesses du champ de conscience cosmique.

Les formulations ne peuvent nous y aider.
L’évolution prodigieuse des sciences et de la physique peut néanmoins nous aider à prendre la bonne direction en nous démontrant que l’Univers et l’être humain sont bien autre chose que ce que nous avons pensé qu’ils étaient. Mais un « saut » intérieur est à faire.

Une sorte de toucher intérieur, plus vivant que les concepts, peut nous révéler, dans une perception globale immédiate, le potentiel pratiquement inépuisable de l’énergie spirituelle formant notre être véritable. Ce n’est qu’à partir de cet instant que nous commençons à vivre la « conversion » que nous suggère la science, et dont les traditions mystiques ont été les interprètes.

Dans les spiritualités orientales, le champ de conscience cosmique est évoqué par trois termes sanscrits très connus: SAT – CHIT – ANANDA.

SAT se réfère à l’Être: l’Être intemporel, a-causal, existant par Lui-même, très différent du climat suscité par les verbes « avoir », « avoir plus », « devenir », qui nous sont trop familiers.

CHIT évoque une Conscience infinie, nouménale, inconditionnée, très différente de la conscience égoïste qui nous est habituelle. Celle-ci est épiphénoménale, conditionnée par nos mémoires, notre hérédité, notre milieu, notre éducation, notre structure cérébrale.

ANANDA est un terme suggérant l’état de félicité, félicité existentielle cependant, quoique demeurant consubstantielle à l’Essence suprême des êtres et des choses. ANANDA peut être aussi considéré comme une forme supérieure de ce que nous éprouvons à l’échelle humaine comme « amour ».

Le Dr Harold Kelman de New York, neurologue et psychiatre de réputation internationale, déclare à ce propos lors du récit d’une expérience (Dans R. Godel, De l’humanisme à l’humain, Les Belles Lettres, 1963) :

« Je sens que dans ces éclairs d’illumination de la Réalité moi-même et d’autres avons pu saisir des lueurs de ce qui est impliqué dans l’homme ‘éveillé’.

« En passant par des séquences répétées de tels états de communion, moi-même et d’autres avons éprouvé l’expérience de cette position axiale, intemporelle, plus fréquemment, plus profondément.

« Ces moments comportent trois des attributs de l’expérience transcendante des ‘libérés vivants’ en Inde.

- Leur venue est soudaine et inattendue.

- Ils opèrent instantanément une transformation significative du comportement.

- Ils sont dépourvus entièrement d’images et souvent de contenu intellectuel.

« C’est un état d’infinie disponibilité et de possibilité d’être relier par quelque chose de profond en moi. Je ne peux pas faire que cette expérience se produise, ni assurer qu’elle se produira. Car, par définition, ce qui est véritablement spontané est imprévisible et incontrôlable ».

Dans la réalisation authentique de cet « état d’être », nous expérimentons le caractère de priorité de l’essence ultime des choses par rapport aux apparences du monde extérieur. Nous pourrions ajouter aux commentaires du Dr Harold Kelman quelques détails qui nous semblent utiles afin de préciser ce qu’apporte le vécu de cette expérience fondamentale.

Lorsque le silence mental est parfait, une véritable mutation psychologique et spirituelle se produit. Elle s’accompagne instantanément d’un déplacement ou d’un transfert du centre de la conscience, généralement éprouvé dans le cerveau avant l’expérience, vers le « plexus solaire » et le « Hara ». Lorsque cette expérience est pleinement vécue, ce transfert du centre de la conscience est définitif. Il n’est pas le résultat d’un acte de volonté de l’ego.

Cet état d’être comporte une très grande énergie spirituelle, une félicité, une clarté, et le vécu d’une pulsation extatique, qui ne sont pas dus à un travail quelconque de l’ego, quoiqu’ils se manifestent dans ce qui reste de lui.

Dès lors, nous avons tendance à ériger notre seule demeure au niveau de cette ultime Réalité, tout en ne perdant pas le contact avec le monde extérieur. Il semble au contraire que nous l’apercevons pour la première fois dans sa signification réelle et avec sa part paradoxale d’éternité et de relativité. Tout en vivant dans le monde, nous ne sommes plus prisonniers de la seule apparence des choses ni de la nôtre. Nous sommes enfin délivrés de notre « exil ».

L’intensité du vécu expérimental de cet état d’être suprêmement naturel nous donne par-dessus tout le sens d’une corporéité cosmique. La notion de « Corps cosmique » a été de tous temps évoquée dans les formes supérieures de la plupart des expériences mystiques. Ainsi que l’exprime le lama Govinda (Les fondements de la mystique tibétaine, Albin Michel, 1960, p. 318) :

« Pour l’homme éveillé, dont la conscience embrasse l’Univers, l’Univers devient son propre ‘corps’, tandis que son corps physique devient une manifestation de l’esprit universel, et sa vision intérieure une expression de la Réalité suprême… »

Le bouddhisme évoque la notion de corps cosmique dans l’expression très connue de « Corps de Bouddha », qui ne désigne pas le corps d’une personne divine, mais le caractère prioritaire d’une Réalité spirituelle à la fois omniprésente, omni-pénétrante, intemporelle et a-causale. Le brahmanisme et l’advaita vedântin utilisent souvent le terme sanscrit de Dharma-kâya, qui signifie « Corps de Vérité ». Le christianisme emploie l’expression de « Corps du Christ », et l’Eucharistie manifeste clairement la notion de « chair cosmique ».

Il est intéressant de souligner que l’un des éminents physiciens d’avant-garde, Fr. Capra, professeur à l’Université de Berkeley, déclare à ce propos (Le Tao de la physique, p. 310):

« L’expérience du CORPS est, en fait, privilégiée dans bien des traditions orientales, et considérée souvent comme la clef de l’expérience mystique du monde. Lorsque nous sommes en bonne santé, nous ne sentons aucune fragmentation de notre corps, mais nous le percevons comme un tout unifié, et cette conscience engendre un sentiment de bien-être et de bonheur. De façon semblable, le mystique perçoit l’intégralité de l’univers comme un prolongement du corps ».

Source: http://www.revue3emillenaire.com/blog/la-physique-nouvelle-et-lexperience-mystique-du-corps-cosmique-par-robert-linssen/

allez hop au hara le zèbre mag

whaou clown :trojmlapète:


Dernière édition par Mag le Jeu 28 Juin 2012 - 4:02, édité 1 fois

Mag
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3587
Date d'inscription : 18/05/2012
Age : 70

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Invité le Mer 27 Juin 2012 - 22:48

Hey :-) Ainsi tu aurais envie de me rencontrer pour "voir" ... oups, le souci c'est que ... je n'ai rien à montrer ;-)

Alors ... je t'offre ceci (mais peu-être connais-tu déjà ?) :

http://www.maxvandervorst.be/fr/mvideo.swf
Zib :-)


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 23:18


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 44 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 24 ... 44  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum