Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Page 6 sur 22 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 14 ... 22  Suivant

Aller en bas

Z'ai braillé toute la journée et hier aussi... - Page 6 Empty Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par follofficielle le Jeu 1 Nov 2012 - 16:23

Ok, oui, j'ai lu 3 ou 4 truc de Jung, c'était mon chouchou au siècle dernier. une petite tronçonneuse électrique serait plus adaptee qu'une scie circulaire pour ton bois, mais j'imagine que ton fils n'en à pas!
Je te croyais dans un camping-car.
Squat et camping-car : tu ne lesines pas Very Happy
Prends soin de tes douleurs. Madame courage et chapeau bas

follofficielle

Messages : 692
Date d'inscription : 09/10/2012

http://nathirouve.fr

Revenir en haut Aller en bas

Z'ai braillé toute la journée et hier aussi... - Page 6 Empty Emotionnel mal employé dans les liens de société

Message par Mag le Ven 2 Nov 2012 - 8:14

Je dépose ici un texte qui va dans le sens de ma recherche écrit par un "sensible" dont j'apprécie la lumière  sunny


http://espritdelaforet.over-blog.com/article-liens-humains-confusion-coeur-et-ventre-dependance-affective-109108383.html
..//..

Emotionnel mal employé dans les liens de société, quelques exemples classiques


L'émotionnel est la couleur du monde, la jouissance de la vie.
C'est lié à l'eau et au fait de se 'mouiller' dans son incarnation, lié à la mère également.
C'est fait pour être déchargé brusquement dans l'expérience de la vie.

L'émotionnel est utilisé de manière détournée, ce qui a plusieurs conséquences:
Le corps émotionnel d'une personne moyenne au lieu d'être totalement transparent est compact et fait une armure multicolore de blessures plus ou moins denses.
Plus cette 'armure' est dense, plus la personne voit le monde en gris (sans couleurs), mais sans avoir conscience qu'elle perd la puissance des couleurs, puisqu'elle n'a pas d'autre référence que sa vision relative.
L'état d'armure émotionnelle compacte est l'état de la population moyenne.
Quelqu'un de dépressif a un corps émotionnel qui explose dans tous les sens , pour moi son corps émotionnel est fragmenté et perceptible à plus de 10 mètres.

Les gens utilisent depuis des millénaires l'émotionnel pour construire des 'liens affectifs' basé sur la volonté de bouffer l'autre ou d'être bouffé par lui.
C'est pris comme de l'amour alors que c'est juste du ventre mal utilisé.
Normalement l'émotionnel doit être vidé immédiatement, il se décharge naturellement dans d'autres dimensions où des êtres, dont c'est la fonction, le recyclent.
Un peu comme si on urine en forêt : différents organismes se chargent de recycler et de transformer.
Or, il semble que personne n'arrive plus vraiment à vider l'émotionnel, et s'en serve pour créer des armures ou des armes : on balance son stress ou ses émotions mal digérées sur l'autre, et on s'en sert pour le plomber ou le manipuler. Le harcèlement moral, la violence morale qui sont omniprésents dans la société et quasi toujours acceptés comme normal.
Beaucoup de gens 'mental' passent leur temps à déverser leur émotionnel refoulé et les choses qu'ils n'ont pas digérées sur les autres.
Au lieu de partager ce qu'ils ont 'intégré' et digéré avec les autres, ils préfèrent 'chier' ce qu'ils n'intègrent pas verbalement ou par écrit.
Sur les forums on trouve les deux comportements, mais surtout le deuxième de manière quasi permanente  Smile
La stratégie d'enfermement de son merdier émotionnel par le mental est classique, mais finit par empoisonner le mental également.
 
Dans certains cas extrêmes, des manipulateurs, incapables d'intégrer leur propre humanité, essaient de se nourrir de celle des autres en les ramenant à un niveau animal, par la manipulation.
Enfermer des gens dans des cages sans humanité (version moyen âge), les traiter comme moins que rien dans des cas extrêmes sont des méthodes utilisées pour se nourrir de l'humanité de l'autre. On trouve ça en lavage de cerveau dans différents systèmes de tortures mentales plus ou moins conscientes et plus ou moins assumées.
 
Comme l'émotionnel n'est plus complètement envoyé dans des dimensions où il est naturellement recyclé, les entités de cette dimension ont tendance à venir chez nous s'en nourrir et faire leur boulot.

Le truc c'est que c'est pas leur place, mais c'est nous qui n'envoyons pas les choses au bon endroit.
En gros si tu laisses tes poubelles suffisamment longtemps dans le salon, les rats s'installent !
C'est logique, eux ils sont à leur place, pas les poubelles !
On trouve ce genre de logique dans les réunions collectives très 'émotionnelles', genre les précheur américains qui font des crises d'hystérie collective etc..

* * *

les liens affectifs:

Un des dyfonctionnements est l'utilisation de l'émotionnel pour créer des liens affectifs : culpabilisants ou non, de dépendance affective de manière générale.
Une manière d'enchainer l'autre qui est tellement bien ancrée comme 'normale' dans la société qu'on la confond avec l'amour.
C'est utilisé socialement avec pas mal d'efficacité, mais ne fait que rendre tout le monde malheureux au final.
L'amour passe par le coeur, pas le ventre, et n'enchaine pas l'autre !
 
Les société humaines sont basées sur la peur de l'ennemi (imaginaire ou non) et toutes nos villes, nos villages, nos communautés ont toujours été créées ainsi (les hippies créent en opposition à la guerre).
Donc les structures actuelles sont dépendantes de la peur sur laquelle elles ont été créées et sont obligés de la maintenir pour continuer à exister.
 
Dans quelques années (d'ici 2016), mon ressenti est qu'il sera possible de construire différement au niveau social, construire des communautés pour le plaisir de partager avec l'autre, ou pour 'rien'. L'energie n'est pas disponible actuellement pour ça au niveau collectif.
 
Pour l'instant on sait juste construire en 'opposition à'.. ce qui ne peut pas changer notre système.
 
 
PS:
En ésotérisme, l'astral ramène sur le corps émotionnel de chacun.
En gros la personne rencontre son propre émotionnel et ses blessures émotionnelles.
Si c'est au clair pour la personne, l'astral est vide, se déchargent juste des couleurs, si des monstres 'coagulés' apparaissent ils sont des blessures émotionnelles à réintégrer.
 
 
Le temps sur la planète (le soleil, la pluie, le brouillard, la neige) etc.. sont des reflets de l'émotionnel collectif.
Chacun amène quelque chose de différent et vide quelque chose collectivement. D'où la difficulté à prédire avec le mental.
(météo peu fiable au final).

Wink


Dernière édition par Mag le Mar 20 Mai 2014 - 11:07, édité 2 fois (Raison : mise en page + titrer)
Mag
Mag

Messages : 3742
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 73

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Z'ai braillé toute la journée et hier aussi... - Page 6 Empty Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par follofficielle le Ven 2 Nov 2012 - 10:08

Oh Mag, je vais te fiche la paix.
Toi et moi en avons bien besoin.
follofficielle
follofficielle

Messages : 692
Date d'inscription : 09/10/2012
Age : 60
Localisation : lyon

http://nathirouve.fr

Revenir en haut Aller en bas

Z'ai braillé toute la journée et hier aussi... - Page 6 Empty Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Mag le Ven 2 Nov 2012 - 10:21

Shocked Gné Question

Heu ... j'ai exprimé kékchozkitachoké Question
Mag
Mag

Messages : 3742
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 73

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Z'ai braillé toute la journée et hier aussi... - Page 6 Empty Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Mag le Sam 3 Nov 2012 - 10:28

Téléportation Mon journal :
Pendant des années comme ce soir ( vendredi 2 nov 12) je me suis plongée dans de difficiles et intenses périodes d'études et d'écritures pour échapper aux pensées qui se levaient à la souffrance que je vivais, je ne pouvais ni la ressentir pleinement, ni la comprendre, tant elle était étrangère à ma spontanéité de vivre la Vie,
je me suis refusée à entrer dans la colère et la haine où m'entraine ce mental,
pour échapper aux déchirements qui s'amorcent en moi,
j'ai ainsi canalisé mon mental avec la sociologie, la psychologie, l'astrologie, le tirage du Yi King au quotidien, et les recherches sur ce qui m'occupait alors, animaux, plantes, nutrition, santé, enfance, géométrie, histoire des civilisations disparues, constructions, cosmos, énergie, conscience… ce n'est pas dans l'ordre apparu, et je dois en oublier …

Un certain nombre de ces années fut aussi imprégnée d'alcool pour noyer cette souffrance, périodes où j'ai parlé à mon magnétophone, en plus des écrits…

Or c'est une loi du fonctionnement de la psychée : ce qui est refoulé perdure et pire s'amplifie puisque la vie va nous mettre en situation de face à face avec ce qui n'est pas dégagé
La Vie est flux en mouvements, et comme l'eau là où un barrage existe elle va s'accumuler derrière jusqu'à déborder et éroder le barrage, ou le faire éclater sous les chocs des débris charriés, ou contourner l'obstacle en se faisant un autre chemin...
l'analogie avec l'eau et les flux de l'énergie émotionnelle, le feu et les flux de l'énergie Conscience, la terre et les flux de la matière, l'air et les flux de l'Esprit et de la pensée,
et le métal ? les flux éléctro-magnétique ?

Traduire tous ses flux leurs mouvements et leurs formes, est le boulot sans formation et mode d'emploi qui nous échoit à la naissance, laquelle est vécue dans nos société comme un traumatisme tel que cet évènement à lui seul va nous asservir à des matrices qui sont comme des coques que la manière de vivre va plus ou moins renforcer ou faire péter sous la force de la vérité de l'être…
...
En écrivant ce matin au lever la suite de ma réflexion d'hier soir, je pratique ce que j'ai lu un jour de Stephen King sur la manière d'écrire pendant cette période encore près des limbes du sommeil et pas encore formatée par le mental…
suivant ainsi justement le flux de l'attention seconde j'explore un état de conscience qui se nourri de réponses aux questions qui se sont posées hier et que j'ai confié à l'intelligence de mon coeur avant de m'endormir,
des perles de synchronicité vont ainsi faire un collier dont ma journée va se parer,
il y a des perles de couleurs comme celle ci qui je trouve vient à point pour l'état de ma réflexion, et ce qui s'est passé hier soir pour moi :
==
http://www.zebrascrossing.net/t5043p100-l-eau-le-bruit-et-la-mer#306885
Kara-Stéphanie a écrit:
siddhartha a écrit:Comment rendre possible ce qui ne l'est pas dans les pas de ce que l'on pense être, ou plutôt dans la manière que l'on pense s'être ? Bien flou tout ça. La société que je perçois n'est rien d'autre que le problème que je pose mal en le voyant tel que je me trouve incapable d'agir. Et la rage m'emporte avec son énergie vitale. Et la rage m'emporte. Sans trop savoir. C'est qu'il n'est pas question de savoir. Et je cherche... Et je cherche...

Un principe en physique, pour t'aider à trouver l'ajustement.
Arrow Plus on s'éloigne de son propre centre de gravité, et plus il devient difficile de "forcer" et d'agir.
exemple: je veux porter un objet lourd, mieux vaut le faire près de mon centre, près de mon corps, et surtout pas à bout de bras. Car à bout de bras (loin de mon centre), je n'y arriverai pas ou bien je me casserai l'échine.

C'est pareil ici pour ce qui est cité.
Incapable d'agir, oui, si l'on est éloigné de son centre. Si l'on est éloigné de soi. Ou bien tu rompras si tu insistes trop. Reviens à ton centre, reviens "vers toi", physiquement, localement, ou bien déplace-toi là où tu souhaites agir sinon. Et ainsi, tu n'es plus "à bout de bras". Donc tu agis avec force. Et sans rompre.



Inversement...

Pour agir là où c'est fort, agis loin du centre de gravité de cette chose. Car là, tu seras là où tu peux agir dessus.
Ainsi, pour ouvrir une lourde porte, essaye de pousser directement vers son pivot, id est vers les gonds. Tu auras bien du mal. Very Happy
Recommence maintenant en poussant loin des gonds (loin du centre de la porte donc), c'est-à-dire là où se trouve la poignée (^^), et hop, tu parviendras à l'ouvrir.


Je ne vous cache pas, que depuis toujours, ces lois simples ont servi à empêcher "aussi" les bonnes volontés d'agir. Ou d'être efficaces.
Sachez les reconnaître, lorsqu'on vous pousse à agir loin de votre centre. Car c'est alors pour vous empêcher de réussir.
Idem lorsqu'on vous fait rester le nez sur le centre d'une chose, en vous demandant de réussir à y faire bouger.




Résumé:
Like a Star @ heaven près de votre propre centre, près de votre propre être, vous êtes forts. Loin de lui, vous ne pouvez pas, ou vous rompez.

Like a Star @ heaven près du centre d'une chose, c'est difficile de pousser, sauf combine à connaître. Mais si vous agissez loin de son centre, alors vous faites basculer. Et hop.

Génialement juste simple et efficace merci Kara de cet éclair Smile

suite au prochain n°
Téléportation
Mag
Mag

Messages : 3742
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 73

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Z'ai braillé toute la journée et hier aussi... - Page 6 Empty Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par toxic-paradise le Sam 3 Nov 2012 - 14:39

Merci pour ton message sur mon fil et désolé pour mon retard de réponse, j'ai des journées plutôt chargées ... mais ça vient Very Happy

Fou Je suis en retard dans la lecture de ton fil mais j'y vois de nombreuses choses très intéressantes !

A très vite !

sunny
toxic-paradise
toxic-paradise

Messages : 423
Date d'inscription : 08/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Z'ai braillé toute la journée et hier aussi... - Page 6 Empty Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Mag le Sam 3 Nov 2012 - 16:03

Very Happy Ne sois pas désolé toxic-paradise il n'y a pas de réponses obligées ni de lectures suivies sur un forum Smile (surtout Z il me semble !!)
cependant j'apprécie ton passage et en profite pour te le dire sunny
Mag
Mag

Messages : 3742
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 73

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Z'ai braillé toute la journée et hier aussi... - Page 6 Empty Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Mag le Mer 7 Nov 2012 - 14:15

Merci à Doinel pour le renforcement de cette prise de conscience : l'attention de mon enfance comme préscience de ce que j'allais vivre...



Comme une gravure
jeu d'écritures
passage entre les temps
schéma directeur
fractale de perspectives
flashs d'espaces-temps
Conscience ! Que de tours m'a tu joués !
Que de détours j'ai tenté
Tu m'a toujours ramené à la source
Merci
Je t'aime
Je te bois
Encore jouer Au galop !
Mag
Mag

Messages : 3742
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 73

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Z'ai braillé toute la journée et hier aussi... - Page 6 Empty Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Mag le Sam 10 Nov 2012 - 18:03

"mon fil de prise de conscience avec ZC"

avant Prisonnier Colère rentrée Se tape la tête cont

au début Yahoo ! Hourra ! Pété de rire

au milieu phase 1 Fou Passionné Fou

au milieu phase 2 study scratch study scratch

au milieu phase 3 Sois cool ! Pompe Pété de rire

à la fin Crazy

autrement dit le fil avec la conscience continue même si :



finalement je crois que je vais pas le faire ce test Pété de rire

je nous aime quand même

Téléportation
Mag
Mag

Messages : 3742
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 73

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Z'ai braillé toute la journée et hier aussi... - Page 6 Empty Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Bliss le Sam 10 Nov 2012 - 18:23

:


Dernière édition par -o-o- le Dim 4 Oct 2015 - 18:14, édité 1 fois
Bliss
Bliss

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Z'ai braillé toute la journée et hier aussi... - Page 6 Empty Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Invité le Sam 10 Nov 2012 - 18:43

Mag a écrit:"mon fil de prise de conscience avec ZC"

Super bien traduit.

Ce serait à donner à chaque nouvel arrivant !

Sinon, j'ai mieux que le WAIS IV : Carrefour un samedi après midi pluvieux.... Si tu en sors dans ton état normal, c'est que tu n'es pas surdoué, si tu en sors l’œil morne, les neurones à plat, effondré d'incompréhension, ... c'est qu'il te reste à expérimenter Cora, Auchan et Leclerc pour être certain de l'être.

Bonne suite de WE !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Z'ai braillé toute la journée et hier aussi... - Page 6 Empty Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par toxic-paradise le Sam 10 Nov 2012 - 19:58

Pour Toi Très bien traduit Smile
toxic-paradise
toxic-paradise

Messages : 423
Date d'inscription : 08/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Z'ai braillé toute la journée et hier aussi... - Page 6 Empty Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Saphodane le Sam 10 Nov 2012 - 20:39

(Ours, je suis tellement, tellement, tellement d'accord avec toi... D'ailleurs, je confirme pour le Leclerc également. Surtout si on est fâché avec son compagnon. Surtout si le rayon des vins - très bien achalandé par ailleurs - est le seul à être à peu près calme... Mouton Cadet 2010...)
Saphodane
Saphodane

Messages : 3002
Date d'inscription : 24/01/2012
Age : 34
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Z'ai braillé toute la journée et hier aussi... - Page 6 Empty Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Invité le Sam 10 Nov 2012 - 23:29

Saphodane a écrit:le rayon des vins - très bien achalandé par ailleurs - est le seul à être à peu près calme... Mouton Cadet 2010...

Forcément, là il faut un peu réfléchir, soupeser, transcender la bouteille pour imaginer le vin, supputer les cachotteries des étiquettes, comparer les prix, non que le prix soit un argument, mais c'est un indicateur.... bref prendre le temps de déguster avant de déguster ! C'est "conceptuel" !

Mouton Cadet : le vin, que dis-je et je dirai même plus LE VIN, de la séduction entre jeunes adultes. Très très bon choix, sans excès (gardons les pour le reste), sans gout américain qui plait à tous-un vrai vin donc, comme une marquise, un seuil vers les vignes et les vins. Je lui voue une tendresse particulière.
Et puis c'est une grande maison ! On peut dire ce que l'on veut, Taittinger, Dior, Chanel, et Balenciaga où ma mère a failli travaillé si elle n'avait pas été entrainée ailleurs contre son gré, reste Taittinger, Dior, Chanel et Balenciaga.

Bonne suite de WE les poulets.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Z'ai braillé toute la journée et hier aussi... - Page 6 Empty Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Mag le Lun 12 Nov 2012 - 11:12

Hmmm, je vous signale que vous écrivez sur le fil d'une alcoolique guérie depuis 17 ans ... je reviendrai là dessus plus tard

ici maintenant je voulais juste poser ça noté hier et ce matin :
"mes Z"
Voici "mes zèbres à moi", ils sont allé au bout de la route comme moi et on continué à pied, et ensemble...
quand je suis au bout du rouleau je change de pellicule...

http://www.ted.com/talks/lang/fr/marcin_jakubowski.html
kokopelli
https://youtu.be/KjN7EuPLrV0
la révolution tranquille
http://au-bout-de-la-route.blogspot.fr/2012/11/un-million-de-revolutions-tranquilles.html
jardiniers urbains
http://au-bout-de-la-route.blogspot.fr/2012/11/jardiniers-urbains.html#more

il y en a d'autres et je crois bien que tout ce que j'ai mis sur ce fil représente mes attirances Z
il y manque ce que j'ai trouvé ici et noté dans mon journal
il y manque les spoilers de ce que j'ai pu extraire de ce parcours en zig zag

ce matin je lisais ça d'ici
http://www.zebrascrossing.net/t4142-asphyxie-zebrienne#324984
qui m'a amené à ce fil
http://www.zebrascrossing.net/t1032-misanthropie-cynisme-desabusement-dedain-avoir-mal-aux-autres-et-aller-au-dela

Basketball
Mag
Mag

Messages : 3742
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 73

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Z'ai braillé toute la journée et hier aussi... - Page 6 Empty Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Invité le Lun 12 Nov 2012 - 11:25

Mag a écrit:Hmmm, je vous signale que vous écrivez sur le fil d'une alcoolique guérie depuis 17 ans ... je reviendrai là dessus plus tard

Très très très Embarassed

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Z'ai braillé toute la journée et hier aussi... - Page 6 Empty Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Mag le Lun 12 Nov 2012 - 11:47

Non Ours t'inquiète pas, je n'ai aucun ressentiment là ni aucune souffrance autre que celle que je vois depuis 17 ans et qui a contribué à l'isolement dans lequel je me suis mise,
nous sommes des miroirs les uns pour les autres,
mais nous avons nos propres regards devenus acérés par l'hyperconscience qui nous traverse,
nos regards ont cassés des miroirs et les morceaux de ceux-ci sont devenus parfois comme des dagues qui pour moi me coupe des reflets irisés des arcs en ciel dans les yeux des autres,
je ne vois plus d'arc en ciel dans les yeux de ceux qui boivent pour ne pas ça voir transcender autrement et redescendre changer la pellicule, mais une ternissure qui éteind leur étincelle , les yeux de mon fils prennent de plus en plus cette ternissure
et cela me fait pleurer
mais jamais plus je n'utiliserai les morceaux de mes miroirs brisés pour blesser !!!
Embarassed
que ma remarque sèche car non documentée ne te sois pas un reproche,
j'ai bien compris l'approche et te remercie de passer ici, comme Sapho comme tous,
c'est un peu ma niche sur ZC, et je pisse à l'entrée pour marquer mon territoire c'est tout
prenez pas ça pour de l'agression, juste l'impulsivité maladroite d'un chien de feu chinois
Pour Toi Bear hug




Dernière édition par Mag le Lun 12 Nov 2012 - 12:22, édité 2 fois
Mag
Mag

Messages : 3742
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 73

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Z'ai braillé toute la journée et hier aussi... - Page 6 Empty Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Invité le Lun 12 Nov 2012 - 12:04

Juste passer dire j'ai adoré ton intervention sur mon fil, t'es vraiment trop :-)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Z'ai braillé toute la journée et hier aussi... - Page 6 Empty Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Invité le Lun 12 Nov 2012 - 12:12

No problème, j'avais bien compris,

Bisous

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Z'ai braillé toute la journée et hier aussi... - Page 6 Empty Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Mag le Ven 16 Nov 2012 - 22:52

http://www.zebrascrossing.net/t8464-l-alcool-et-vous#323656

le monde (au sens large de ce qui est perçu par l'homme ?)
est une fractale
ce que je vis dans mon petit monde est une fractale de ce que d'autres vivent dans le leur
une fractale plus grande en fait un monde dans des mondes etc

poupées gigognes
nos personnas s'agitent comme si elles savaient tout,
sans percevoir qu'elle sont seulement le jeu d'un fonctionnement mental, lui même soumis au jeux de flux d'énergie matériels et immatériels
mes yeux voient l'eau qui coule du ruiseau que je contemple
en louchant d'une certaine manière ils voient les fils lumineux d'une autre eau similaire
qui tissent avec les filets d'eau une tapisserie lumineuse

des fils qui s'entremêlent pour des marionnettes
c'est pas très pratique pour des mouvements délibérés
démêller les fils fait remonter les suites de mondes
parfois découvrir un fil cassé
parfois l'impuissance à défaire un noeud

la fractale de monde qui est le mien
peut voir la marionnette et remonter les fils jusqu'à ce qui la manie
voir que ce qui la manie est une autre marionnette
et remontant toujours voir la première marionnette et son monde, et voir que ce monde est tangent à une autre sphère de réalité et décider d'y aller...


....
Mag
Mag

Messages : 3742
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 73

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Z'ai braillé toute la journée et hier aussi... - Page 6 Empty Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Mag le Sam 17 Nov 2012 - 10:06

Ma mère a écrit:"Mais t'es pas normale ma pauv' fille"
"Ma mère" ne l'a pas écrit mais dit lors d'une de ces nombreuses "fausses conversations" que j'ai eu avec elle pendant sa vie,
j'ai refusé jusqu'à maintenant de l'écrire Non désolé
Maintenant oui, je peux répondre que "la norme" et moi ça fait deux, et que j'en suis ravie !

En synchronicité avec mon humeur de ce matin j'ai trouvé la douceur dans ces partages
http://www.zebrascrossing.net/t7410p260-est-ce-normal#328518
et cette vidéo :



j'avais sans doute besoin de ça pour soutenir la Force en moi en cultivant "l'UN-ité" au milieu des flux du monde telle que je les perçois,
les nécessaires désillusions étant faite, (j'ai fais de mon mieux)
je fini de labourer le terrain pour l'hiver en propre comme au figuré, j'ouvre ma terre pour que le gel casse les structures des parasites, et que le compost y prenne place nourrissant tout le monde...

sur mon journal hier j'ai noté sur des fils des résonances à mes histoires perso fractales
comme ceci qui rejoint mes démélés avec le syndrome de Cassandre et mes dons intuitifs et l'ambiance que je perçois sur le forum à certains moments qui durent plusieurs jours :

Ours a écrit:L'objet du tarot est un déroulé de vie de l'errance désespérée du "fol" (L'arcane sans numéro-L'excuse en tarot à jouer) à l'accès à la Jérusalem céleste (ne pas oublier l'origine médiévale du tarot tel qu'on le connait-Le Monde-Le 21 en tarot à jouer).
Ce déroulé de vie n'évite aucune circonstance de la vie et seul le "voyant" interprète en moralisateur ou non. Je n'ai jamais interprété en utilisant la bande des 4 (devoir, pouvoir, savoir, falloir)
.

Sur les consignes strictes de ma grand mère et selon mon expérience en fait, l'altérité est fondamentale dans l'interprétation, on peut s'en passer sur une carte et en évitant une sur-interprétation. Seul l'autre pourra être impartial (ou au moins ne pas être impliqué et être en mesure de se corriger) et sensible à ce que l'on se cache à soi-même. L'autre reste toujours fondamental à la révélation de ce que l'on est - l'autre sincère et bienveillant, bien sûr ! Mais un voyant n'est pas un gourou, ni le sous traitant de son introspection. Il est média. C'est tout. C'est aussi pour cela qu'il est dit que l'on ne peut tirer les cartes à ceux qui sont trop proches : partialité, parasites !

Mais comme tout outil, il faut expérimenter et garder sa prudence et sa raison. L'outil ne décide pas à la place de l'ouvrier. On ne débite pas un chêne avec une scie sauteuse !


le ressenti corporel des fils de vie tordus… l'empathie à la souffrance que quelque chose de précieux est en train de se perdre…

la colère sous jacente liée à ce ressenti, ou parallèle à lui…

sont-ce une indication comme une carte de tarot ou un tirage de yi kin d'un état des lieux, état de faits, ?

que quelque chose de tordu est en trains de posséder la scène de vie ?

pourquoi le YK ou le tai chi calme et redonne la force ?

est ce parque la colère est alors prise en charge par la compréhension autant intellectuelle que globale : "prendre avec", en plaçant la scène instantanée dans le contexte du "monde" et encore plus grand fractalement...

==

j'ai souligné en gras moi même ce qui venait me percuter dans ce qu'à écrit Ours, mais je n'ai pas encore fait la synthèse de ce qu'il y avait en amont autrement qu'en les quelques lignes de ce post ...

Téléportation

edit : Yahoo !

et voici la cerise sur mon gateau !!! merci les Z

http://www.zebrascrossing.net/t8578-30-minutes-magistralement-clarificatrices-sur-qiqeqs#328597


c'est notamment grâce à cette femme que j'ai fais la démarche de m'inscrire ici...

et maintenant je vais aller débiter mon bois avec une scie circulaire mais c'est pas du chêne ça compte pas Téléportation
Mag
Mag

Messages : 3742
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 73

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Z'ai braillé toute la journée et hier aussi... - Page 6 Empty Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Mag le Sam 17 Nov 2012 - 10:54

Grace à Doinel et à son fil,
ses réflexions sur sa manière de penser et de prendre des décisions,
j'ai suivi le fil de mon enfance dans le sens d'aller voir ce que j'avais vécu et en quoi cela m'avait été donné comme fil d'Ariane pour le labyrinthe du dangereux minotaure dans ma vie...

j'ai commencé à écrire...

==
https://fr.wikipedia.org/wiki/Psychologie_transpersonnelle
https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89tat_modifi%C3%A9_de_conscience

Pourquoi et comment ai-je été amenée, alors que je vivais en france, à alimenter ma compréhension des fonctionnements humain avec la psychologie transpersonnelle ???

La première fois que j'ai vu un mort j'avais 8 ans, une foule de gens dansaient et chantaient avec des instruments de musique, au milieu de la foule un brancard porté par des danseurs faisait sursauter un corps inerte enveloppé d'un drap blanc, sur le visage des gens qui dansaient les larmes coulaient, mon père a dit c'est un enterrement, j'étais à Madagascar, à table mon père racontait à ma mère (ou je l'ai lu sur le livre qui parlait de Mada), la conception de la mort des Malgaches : ils croyaient que le mort allait dans un pays merveilleux mais que pendant un an on devait le soigner pour qu'il puisse y arriver…
je trouvais ça simple et bon et je ressentais de l'admiration pour ces gens qui dansaient pour leur mort alors qu'ils avaient de la peine de ne plus l'avoir vivant avec eux. le moine qui faisait le catéchisme aux enfants et qui nous apprenais à jouer au foot m'avait aussi parlé d'un mec qui s'appelait Jésus et qui enseignait l'amour pour les autres, et qu'on avait cloué à une croix pour finir, je trouvais ça profondément injuste et ce mec je l'ai adopté comme mon héro et j'ai voulu lire les bouquins du moine,
à la même époque au cours d'une fièvre intense je me suis retrouvée sur le toit de la maison à parler avec une voix tandis que mon corps restait dans mon lit
j'ai entendu le docteur à dire à mes parents qu'ils devaient m'envoyer pour un séjour à Ambouste parceque je faisais de l'anémie et qu'il connaissait une maison de bonnes soeurs qui pouvait m'accueillir et que j'étais mystique
on est parti en jeep avec mon père et le chauffeur, ça a duré longtemps les routes étaient rouge et ondulées, la jeep secouait beaucoup et avait des problèmes de volant, le chauffeur à dit à mon père "patron prend le volant" et il a sauté sur la route pour courir à côté de la jeep et regarder ce qui n'allais pas, mon père s'est mis à crier "mais tu va nous tuer !" ou quelque chose comme ça, le chauffeur est remonté en riant et en disant "patron y'a rien à craindre Halla nous protège Inch Halla" en levant les yeux au ciel, mon père a raconté plus tard l'histoire à table aux invités et j'ai compris que le chauffeur croyait que rien ne pouvais lui arriver sans la volonté de dieu et j'ai trouvé qu'il était gonflé mais que après tout pourquoi pas.
Chez les bonnes soeurs c'était pas du tout comme à Tuléar, il n'y avait pas le sable blanc, la mer qui se retirait loin jusqu'aux barres rocheuses ni le rayon vert le soir, mais des collines, des arbres, des champs, des ruiseaux, une ferme avec des cochons et un cimetière avec des tombes pleine d'herbes
pour faire comme mon héro j'ai proposé de nettoyer les tombes, il fallait que je fasse ma demande à la mère supérieure j'avais la timidité devant les grandes portes et ce visage sévère encadré d'ailes en tissus raide, mais je l'ai fait, elle a dit non, j'étais furieuse
une nuit avec d'autres filles on a décidé de faire le guet la nuit sur les cloisons de séparation du dortoir parcequ'on entendait du bruit et on croyais que c'était des fantômes, et on à pris nos pots de pipi plein pour les jeter sur le bruit qu'on entendais, je me rappelle plus la suite mais c'est peut être le précédent de ma démarche pour faire le ménage dans le cimetière...
les soeurs nous apprenaient à broder, à faire de la colle avec de la farine et de l'eau, à faire des rondes, et nous emmenaient pic-niquer dans les champs ce qui me permettait de courir sur les rochers dans le ruisseau et de découvrir des araignées de toutes les couleurs, si belles, que ma peur d'elles s'évanouissait,
j'aimais bien,
de ce séjour j'ai gardé une profonde méfiance des bonnes soeur : je les trouvais pas cohérentes ni très courageuses pour des femmes qui disaient servir dieu qui étaient méfiantes sévères et pas souriantes et qui laissaient les tombes du cimetière sans soin…

ma première école à été à Douala au Cameroun, j'avais 4 ans 1/2 c'était une très grande école avec beaucoup d'enfants j'avais un peu peur, une petite fille est venue vers moi et ma mis 3 pierres dans la main, une blanche, une grise et une noire elle m'a expliqué que je pouvais m'en servir pour ne pas avoir peur et me protéger je les ai mise dans la poche de mon tablier et me suis servie des deux premières, la dernière était pour tuer, j'ai jamais voulu la sortir même quand la maîtresse m'a mis le bonnet d'âne et m'a fait tenir debout devant tout le monde pendant qu'elle faisait la classe, j'ai jamais compris ce que j'avais fait pour ça
un jour mon père est arrivé en retard pour me chercher tout le monde est parti je suis restée toute seule sur le bord de la piste poussiéreuse au soleil pendant si longtemps que j'ai eu le temps de pleurer vraiment avec beaucoup de peine parceque j'allais devoir me débrouiller toute seule dans la vie quand il est arrivé (il m'avait oublié) j'étais les yeux secs et j'avais décidé que je m'en sortirai

entre les deux écoles il y avait celle de Paris rue du Lieuvin (oui les noms de mes lieux de vie sont toujours significatifs !) j'ai raconté ailleurs sur le forum l'herbe entre les pavés les barbelés au dessus des murs de la cour de récrée mais j'ai pas raconté comment je me suis fait jetter méchamment par les garçons qui jouaient aux billes et à la balle au mur, et comment je n'ai pas voulu marcher de long en large bras dessus bras dessous avec les filles qui disaient du mal des garçons, je me suis installée sur le bord de la cour regardant tout ça,
j'étais triste de mes jeux sur le sable de la cour de Tuléar, des pyramides humaines qu'on faisait avec nos peaux nues de toutes les couleurs, de la corde à sauter collective et des concours de pieds au mur au fond de la cour… les enfants de Paris me disaient que je criais au lieu de parler (j'avais l'accent créole de mes voisins ) et que je ne devais pas les toucher tout le temps quand je leur parlais… il a fallu que j'attende d'avoir 12 ans 1/2 pour repartir de là entre temps on m'a déclaré myope et j'ai fais d'autres expériences avec la religion qui m'ont dégouté du catéchisme et complètement abandonner la confiance en cette manière de traiter mon héros et sa mère, j'ai tout laissé tomber et je suis partie au lycée Lacanal en 6ème un lycée mixte où j'ai recommencé le foot… mais seulement 3 mois : l'avion m'a emmené en Turquie cette fois ci…

….


Dernière édition par Mag le Sam 17 Nov 2012 - 14:02, édité 1 fois (Raison : fôtes)
Mag
Mag

Messages : 3742
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 73

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Z'ai braillé toute la journée et hier aussi... - Page 6 Empty Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Mag le Sam 17 Nov 2012 - 14:04

première "attaque" et je pleure à grosse larmes : tout ce que dit et fait visiter la dame aux cheveux gris = toute une partie de ma vie,
je suis en train de vider le squat que j'habite des autres parties
et de laisser les ronces drageonner plutôt que de les couper…
je n'ai plus aucune haine ?
est ce bien vrai ?
pas contre les crs en tout cas : ils sont de la même génération que les squatteurs, et "ont choisi" (si on peu appeler "ça " comme ça) de s'intégrer ainsi à cette société qui depuis 40 ans sacrifie ces enfants à l'hôtel du fric qui cache la folie du pouvoir pour le pouvoir

vis à vis de ceux qui les dirigent et qui dirigent ceux qui dirigent, vis à vis de ceux qui ont fermé les yeux depuis toutes ces années, ont bossé pour eux, et cherchent encore à se faire accepter d'eux… j'ai une immense lassitude, un énorme chagrin, une désespérance froide, une haine de l'argent-dette, des psychopathes et des manipulations et des connards friqués qui servent d'intermédiaires, j'ai la haine des compromis qui avilissent l'humanité commune de l'homme, qui salissent la terre et se foutent de la beauté divine...

vu sur le fil de Théodicée :



et pourtant ce qui se passe à notre dame des landes est une infime fractale des horreurs qui se perpétuent depuis des années partout sur la planète à l'échelle de pays entiers
j'ai plus la haine là j'ai trop la peine et j'ai mal au ventre…

notre humanité doit naître à elle même pour l'honneur de la Terre qui la porte malgré tout
"le vent l'a porté en son sein"
c'est le vent de l'Esprit

je le veux
... crie Mentalou
.....
Mag
Mag

Messages : 3742
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 73

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Z'ai braillé toute la journée et hier aussi... - Page 6 Empty Le "vampirisme psychique"

Message par Mag le Dim 18 Nov 2012 - 0:57

Voilà ça y'est j'ai fais le tour de ce qui rôdait en moi et autour de moi.
La boucle est bouclée.
Je verrai après la nuit qui porte conseil ...


Interview de Barbara E. Hort sur le vampirisme psychique
http://antahkarana.forumzen.com/t612p60-l-illusion-du-miroir



Les Faims Malsaines – A la rencontre du vampire psychique en nous-mêmes et chez les autres


Dans cette émission « La boîte de Pandore » présentée par Kaleah, Barbara Hort aborde le sujet du vampirisme psychique. Barbara Hort, Ph.D, est depuis 20 ans psychologue jungienne à Portland, dans l’Oregon. Elle a étudié les aspects vampiriques des relations avec l’éclairage des théories jungiennes des archétypes et du transfert.

Kaleah introduit le sujet en évoquant son histoire de couple, lorsqu’elle vivait en Arizona. Elle avait un petit ami qui semblait attachée à elle d’une manière très peu saine. Une femme clairvoyante voyait alors une « corde psychique » se déployer entre elle et son petit ami (voir à ce propos le DVD « Couper la corde psychique » *). Peu après, elle eut une session de guérison. Son petit ami, qui l’attendait dans une pièce adjacente, fut tout d’un coup désorienté et énervé, débarquant violemment dans la salle. Les jours d’après, elle reçut trois emails. Un d’un ex-petit ami, un de son ex-femme, et un autre de sa fille. Kaleah n’avait plus eu de nouvelles d’eux depuis au moins deux ans. Ils semblaient tous vouloir se reconnecter à elle. L’énergie psychique est une chose bien réelle et nous ne la comprenons pas, ce qui fait que nous n’arrivons pas à nous protéger.

Barbara E. Hort évoque alors l’importance des mythes traditionnels et de leurs équivalents modernes. Dans l’expression « vampirisme psychique », le terme « vampire » est métaphorique. De vrais vampires existent-ils ? Tout est possible, mais dans notre cas, il faut le voir comme une métaphore. Les métaphores et les mythes sont pour les êtres humains une manière de parler de choses trop complexes pour être énoncées concrètement.

Plus concrètement, on peut dire qu’un vampire psychique est un type d’énergie qui vit probablement en nous tous. C’est universel, on retrouve cela dans toutes les cultures. Déjà les babyloniens parlaient de monstres suceurs de sang. C’est une énergie potentielle qui est plus active chez certains que d’autres. Comme le rappelle Barbara Hort, « quand on entre dans le monde on cherche l’amour, ou sinon, le pouvoir« . Quand on se met à chercher le pouvoir, le « vampire psychique » s’active en nous. Il se réveille à chaque fois qu’on risque de manquer d’amour. On se met alors à chercher le pouvoir sur quelqu’un pour avoir l’amour de façon détournée. C’est une imitation de l’amour. On prend plus qu’on ne donne.

Quand on ne peut pas générer son propre sang, on doit se nourrir de celui de quelqu’un d’autre. Cela se produit quand quelque chose s’est cassé, brisé, ou déconnecté en nous, et qu’on ne parvient plus à avoir suffisamment d’énergie pour désirer vivre. Ainsi, sous certaines circonstances, ou avec certaines personnes, on utilise plutôt le pouvoir que l’amour. C’est une appropriation du pouvoir et de l’amour des autres, qui s’en voient dépossédés. Mais de la sorte, nous ne sommes pas réellement « nourris », nous remplissons juste momentanément un creux qui devra être de nouveau rempli. D’où le fonctionnement par compulsion, par addiction. Cette nourriture psychique est un « plat » spécial qui n’est pas réellement une nourriture destinée à nourrir un être.

Dans les légendes, les vampires sont censés vivre pour toujours. Cela suppose qu’ils soient surhumains, et on en vient alors au sujet du narcissisme, en termes cliniques. C’est lorsque une personne n’a jamais été aimée pour ce qu’elle est réellement, dans son entièreté, et qu’elle a besoin d’être « différente », « spéciale » ou de réaliser un objectif inapproprié pour exister.

Il peut y avoir des vampires qui séduisent les autres avec leur pouvoir, leur argent, leur influence… et qui se voient entourées de personnes qui lui donne volontairement leur sang. C’est un vampirisme plutôt masculin, ce qui n’empêche pas certaines femmes d’être de tels vampires. Chez les femmes, on trouve plutôt un vampirisme où la vulnérabilité est employée. Une fois prisonnier de cette mise en scène, on ne peut plus en sortir. C’est le « pouvoir » de la faiblesse – certains hommes aussi utilisent cette technique. La force vitale est dérobée sous ce masque de force ou de faiblesse.

C’est un jeu inconscient – c’est pourquoi dans les légendes, les vampires sortent la nuit. Le vampirisme est un type d’énergie qui s’active dans l’inconscient et qui peu à peu s’infiltre dans toute la personnalité jusqu’à se trouver derrière chaque action. C’est alors que des relations déséquilibrées et malsaines se mettent en place. Les vampires offrent quelque chose en échange de la force de vie, mais ce qu’ils offrent est vide ou mort : l’échange n’est pas égal. On assiste alors à l’épuisement spirituel de la personne qui a accepté le cadeau empoisonné. Tout cela se produit inconsciemment. On n’est pas conscient de l’énergie vampirique en nous-mêmes.

Barbara Hort, à propos de la situation de l’âme, explique qu’il y a trois mondes. Le monde matériel (des instincts, etc), le monde spirituel (des idées, de l’énergie, etc), et l’endroit où ces deux mondes se rejoignent : c’est là que se trouve l’âme. C’est l’esprit dans la matière. Le vampirisme intervient à chaque fois qu’il y a un déséquilibre, par exemple quand quelqu’un est trop porté vers la matière (accumulation insensée d’objets, etc), ou trop porté vers l’esprit (déconnexion d’avec le corps…).


Comment savoir que l’on est vampirique, ou qu’on subit du vampirisme ? Il y a des signes, comme à chaque fois que l’on se sent moins bien, ou que l’on sent un malaise, notamment au plexus solaire. Être ridiculisé, méprisé, etc, font partie de ces techniques vampiriques pour créer un sentiment de mal-être. (Note : certains auteurs évoquent quatre types de vampirisme, deux « autoritaires » et deux « névrotiques » : intimidateur, interrogateur, indifférent et plaintif. Dans tous les cas, c’est une recherche d’attention et d’amour de façon détournée). Les comportements d’addiction (besoin de toujours plus d’argent, nourriture, alcool, etc) sont des signes d’un désir vampirique destiné à remplir un vide qui ne peut jamais être comblé. (Note : Voir la vidéo très intéressante du Dr. Gabor Maté : Le pouvoir de l’addiction et l’addiction au pouvoir. Il explique que les comportements addictifs servent à retrouver un sentiment de bien-être fusionnel propre à la petite enfance).


C’est pourquoi Barbara Hort a appelé son livre « Les faims malsaines ». On cherche à se nourrir de quelque chose… n’importe quoi, comme un bonbon… pour calmer ce manque profond de nature émotionnel et spirituel. Comment savoir si l’on est soi-même vampirique ? De la même façon : si l’on se retrouve à « manger » des choses qui en réalité ne nous nourrissent pas… Si l’on fait les choses à l’excès, par devoir automatique, en raison de cet inconfort…

Quand on peut déceler des éléments de vampirisme en soi, c’est le signe qu’on peut s’en détacher, ce qui va de pair avec l’élévation de la conscience. Mais la plupart du temps, ce n’est pas le cas. Dans les mythes, les vampires n’ont pas d’ombres. En thérapie, c’est cette ombre que l’on veut reconnaître pour guérir. Cette ombre n’est pas forcément mauvaise, elle est constituée au départ de bons instincts qui se sont détournés. Il y a des façons productives d’utiliser l’énergie de l’ombre, une fois qu’elle est amenée à la lumière.

Pourquoi, traditionnellement, quand on se fait mordre dans un vampire, on devient soi-même un vampire ? Kaleah explique d’ailleurs que certains de ses patients se demandent, « comment savoir si je ne suis moi-même pas la personne narcissique dans la relation ? » Le vampirisme est transmissible. Lorsqu’une personne se retrouve avec si peu d’énergie, elle est tellement impuissante qu’elle doit se nourrir de quelqu’un d’autre à son tour. C’est la métaphore de la morsure, qui n’est pas sans rappeler celle de la décapitation, c’est-à-dire le fait d’être coupé de son corps, de ne pas habiter avec sa conscience la mémoire de son corps.

Maintenant, il y a un temps pour analyser une relation de vampirisme, et un temps pour agir. C’est à ce moment-là que l’on doit se demander ce qui nous fait avancer, ce qui nous « nourrit » réellement. C’est pourquoi dans la légende, on tue un vampire en lui enfonçant un épieu en bois vert dans le coeur. Cette métaphore indique que l’on doit aller au coeur des choses, et se demander : que veut-on faire de sa vie ? que prévoit-on de faire avec soi-même ? A notre époque, nous avons perdu les connaissances que nous apportaient les mythes, car nous n’avons plus l’habitude de tisser des ponts entre la dimension de l’imaginaire et le monde concret. Autrement, nous verrions que ces mythes expliquent quoi faire lors d’un cas de vampirisme psychique.

Que faire quand on s’aperçoit que l’on est embourbé dans une relation vampirique ? Ce serait une mauvaise idée de confronter directement un vampire. Les vampires n’aiment pas les affrontements directs, ils ne peuvent pas et ne veulent pas porter à la lumière leur énergie vampirique. Ils ont besoin de soutenir l’illusion et de conserver la source de nourriture – la ou les personnes dans lesquelles ils puisent leur substance vitale. L’énergie vampirique est une énergie primitive. Affronter un vampire serait comme de retirer la proie d’un animal affamé, il montrerait ses crocs. Cela ne fonctionnerait pas avec un vampire.

Du point de vue de Barbara Hort, quand quelqu’un a une relation avec une personne vampirique, il cherche une relation de pouvoir. Il se met alors lui-même à opérer sur le mode du pouvoir. Il faut donc commencer par se changer soi-même avant de changer les autres. Trouver sa propre source d’énergie saine, indépendamment de la relation, permet de rompre la relation malsaine de pouvoir. Barbara Hort cite alors un film avec Tina Turner qui illustre cette danse de la codépendance : quand on joue un jeu, on se fait prendre au jeu. Quand on se pense impuissant, quand on cherche à être « sauvé », etc, on entre dans une relation de pouvoir. Pour en sortir, il est nécessaire de puiser dans les ressources de son corps, de son âme, et de son esprit. Cela permet d’être neutre et clair, de dire par exemple : « Voici la façon dont tu fonctionnes mais je ne vais plus fonctionner comme cela. »

Des activités comme l’art, le sport, la méditation ou un apprentissage quel qu’il soit, permettent de réellement nourrir l’âme avec une vraie nourriture. Cela n’a pas besoin d’être quelque chose d’exotique ou de spirituel, mais cela doit rallumer la flamme intérieure afin de se régénérer, se recentrer. C’est seulement en vivant dans son centre que l’on peut dire : « Je suis comme cela, et toi, tu es comme cela. »

*« corde psychique »

*(Note : Voir la vidéo très intéressante du Dr. Gabor Maté : Le pouvoir de l’addiction et l’addiction au pouvoir. Il explique que les comportements addictifs servent à retrouver un sentiment de bien-être fusionnel propre à la petite enfance).


_________________
SUITE de la traduction:

Est-ce qu’un vampire peut changer, peut se transformer par un travail accompli par le partenaire ?
C’est peu probable. Le pourcentage de rémission est faible. Il tentera plutôt de continuer comme avant, en reprenant l’humiliation, les plaidoiries… En général donc, le fait qu’un partenaire se recentre et s’enracine ne transforme pas la personne vampirique, mais cela dépend beaucoup du taux de « contamination ». L’énergie vampirique est en effet comme une infection qui se répand dans un être, jusqu’à le contrôler tout à fait. L’infection peut se limiter, par exemple, à un doigt, où être plus sévère et s’être diffusée dans tout le corps. Quand une personne vampirique a un trouble du caractère, des comportements limites, et quand elle ne prend pas l’amour comme ligne de conduite, alors, peut-être n’a-t-elle jamais reçu d’amour autrefois, et ne sait pas comment aimer. Cela va être dur pour elle de changer…

Il y a un phénomène intéressant chez les personnes qui se recentrent, qui retrouvent leur pouvoir et recommencent à mener une vie propre. Quand elles se rendent compte de la nature vampirique de leur relation, quand elle voient leur partenaire chercher une nouvelle source de nourriture, elles sont dévastées. A cause de l’attachement. Le partenaire représentait l’amour et il n’est pas toujours facile de distinguer un amour réel et nourrissant d’un amour addictif. La personne amoureuse croyait qu’elle recevait un amour réel alors que ce n’était pas le cas. Ce qu’elle recevait était factice mais quelque chose s’était activé intérieurement (amour projectif), qui lui faisait penser que c’était le prince charmant, etc. Etait-il là, pour de vrai ? Non, c’était juste dans la tête.

Il y avait un film des années 60, The Music Man, qui montrait bien ce phénomène. Dans ce film, un charlatan arrivait dans une ville en disant être à la tête d’un groupe de musique. Il mettait de l’ambiance dans toute la ville, qui était très fière d’avoir ses musiciens. Mais il s’agissait une escroquerie. A la fin du film, la police le capture, et on montre aux autres qui il était réellement. Peu avant, une femme était tombée amoureuse de lui. Même s’il a été démasqué, l’amour qu’elle a ressenti pour lui et l’effet qu’il a produit sur tout le monde était réel. La femme n’est pas déçue car il lui a apporté de la magie. La difficulté est de faire face à la vérité après avoir été trahi.

Un jungien dirait que toute image ou histoire qui a un pouvoir sur une culture, et qui le conserve au travers des âges, est archétypale. Elle correspond à des énergies communes chez les hommes. D’où la signification pour nous de certaines histoires qui ont un tel pouvoir. C’est par exemple le cas du mariage intérieur, ou réunion des contraires. C’est le mariage entre les polarités masculines et féminines du caractère, qui donne accès à la complétude. Par exemple, une femme trahie par une personne vampirique peut développer ses aspects « masculins », et un homme peut quant à lui développer ses aspects « féminins » pour être plus sensible… Parfois, ce n’est pas bien accepté par la femme vampirique qui elle, cherchait un « vrai mec », puissant et millionnaire ! Barbara Hort signale que ces aspects masculins et féminins sont plutôt à comprendre comme des aspects « proactifs » et « réceptifs ».

Le mariage intérieur enlève du coup le caractère fusionnel d’une relation. Quand on développe son libre-arbitre, il n’y a plus de relation de pouvoir. Si dans un couple, l’un est « masculin » l’autre « féminin », l’un « fort » l’autre « faible », il y a du contrôle car il y a un besoin de l’autre. Mais ce besoin disparaît avec le mariage intérieur. De même, la recherche de la perfection, source de compulsions, s’efface avec la connaissance de soi. (A ce sujet, Barbara Hort conseille le livre Addiction to Perfection de l’auteur et analyste jungienne Marion Woodman). Barbara Hort rappelle qu’une relation de pouvoir commence souvent lorsque quelqu’un promet quelque chose de transcendant, de suhumain – que ce soit au niveau du pouvoir, de la sexualité, de la spiritualité…) La promesse faite par cette personne laisse entendre qu’en la rejoignant, on transcendera notre simple mortalité, et que l’on vivra pour toujours. Ce n’est bien sûr pas la réalité, mais il est très difficile de résister à une telle promesse. L’énergie vampirique pourrait ainsi s’expliquer par un refus de la mortalité. Quand on n’est pas en paix avec son corps mortel, on entre dans quelque chose de destructif, comme une vision dilatée de soi-même. (Voir à ce sujet, Alice Miller, Le drame de l’enfant doué dans ce forum sur le post sur les "indigo**"). Cela conduit à des cycles de grandiosité et de dépression… car il est impossible d’être plus « grand » que la vie. Il faut le sang de plusieurs êtres.

La fin de l’interview est consacrée aux ateliers de Barbara Hort, L’ADN de l’âme*. Dans ces ateliers, elle utilise les mythes et les archétypes pour mettre en lumière le vampirisme psychique et rallumer la flamme intérieure. Cette flamme donne un sens à la vie, rétablit une saine estime de soi. C’est la clé du rétablissement.

*Addiction to Perfection

*L’ADN de l’âme

Ces texte ont été traduits par JSF, que je remercie vivement!

** LES ENFANTS INDIGOS...une autre approche...

D'autres extraits de Barbara E. Hort dans Viol et métamorphose ont été présenté ici "La marque de l’inceste, le vampirisme des pères sur leurs filles",




Dernière édition par Mag le Dim 18 Mai 2014 - 12:22, édité 1 fois (Raison : mettre un titre)
Mag
Mag

Messages : 3742
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 73

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Z'ai braillé toute la journée et hier aussi... - Page 6 Empty Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Mag le Dim 18 Nov 2012 - 11:00

Je continue son enquête synchronistique avec ma présence sur ce forum...


http://antahkarana.forumzen.com/t1289-viols-et-metamorphoses
Le vampirisme des pères sur leurs filles
Barbara E Hort, Unholy Hungers.


..//.. A la fois Athéna et Aphrodite sont nés de pères divins célestes
autoritaires, et les deux semblent d'abord sans mères. En réalité, elles
ont toutes deux des mères qui furent les victimes de la tyrannie des
dieux célestes. La vraie mère d'Athéna, l'ancienne déesse Metis, fut
avalée par Zeus. Lorsque Athéna naquit de la tête de Zeus, elle était en
fait née de Metis. De même, la vraie mère d'Aphrodite, la terrestre
Gaia, désavouée par Ouranos dans vaine tentative de la marginaliser elle
et ses enfants. Bien qu'Aphrodite peut ne pas reconnaître la moitié
féminine de son ascendance, c'était dans le berceau de la mer de Gaia
qu'elle naquit. Ainsi, dans les deux histoires, une vaine tentative d'un
père céleste de maintenir son pouvoir absolu résulte dans la naissance
d'une fille qui se perçoit elle-même comme sans mère et qui focalise son
attention sur l'apaisement du masculin. Dans leurs aspects obscurs, à la
fois Athéna et Aphrodite se tournent vers leurs soeurs et entremetteurs
pour le masculin, se compromettant donc elles-mêmes (intellectuellement
dans le cas d'Athéna et sexuellement dans le celui d'Aphrodite) afin de
s'attirer les faveurs du patriarche. Elles se nourrissent sur les
calories vides de la gloire reflétée du père et font saigner leurs âmes
dans le processus.

Pour qu'Athéna guérisse sa blessure de sa servitude intellectuelle au
patriarcat, elle doit récupérer sa fondation féminine en redécouvrant la
puissance passionnée de sa mère, Metis, indépendante de sa blessure
oppressante par Zeus. Et pour qu'Aphrodite guérisse la blessure de sa
servitude sexuelle au patriarcat, elle doit récupérer sa fondation
féminine (ou plus précisément, l'océan) en redécouvrant la puissance
spirituelle de sa mère, Gaïa, indépendant de la blessure oppressante
d'Ouranos. Dans les deux mythes, la fille qui est née de la tête du père
(littéralement dans le cas d'Athéna et phalliquement dans celui
d'Aphrodite) peut se libérer de son lieu de naissance patriarcal
seulement par la reconquête de la fondation féminine de la matière
corporelle (ou mater) de son âme. Ces images apparentées rappellent les
légendes de vampires qui affirment que couper la tête d'un vampire le
tuera. A la fois Athéna et Aphrodite doivent se couper de leur "têtes"
patriarcales et se rétablir elles-même dans leurs corps afin de casser
la dynamique du vampirisme père-fille.

Le vampire est sans coeur et sans âme, mais pas sans esprit, et l'esprit
est l'un des défenseurs les plus loyaux du vampirisme psychique. A
quelle vitesse nous justifions notre comportement, quel que soit son
vampirisme ! Pour citer le personnage de Jeff Goldblum du film de I984
"The Big Chill", "La rationalisation est plus importante que le sexe.
Vous ne me croyez pas ? Essayez de tenir une semaine sans une bonne
rationalisation." La propension de l'esprit à la rationalisation est
dangereuse quand le vampire psychique est activé, car elle promeut
l'illusion que la logique et la pensée constituent l'intégralité de la
psyché, qui font du sentiment et de l'intuition un mirage dépourvu de
sens. Afin de tuer le vampire psychique, l'esprit doit être brièvement
débranché; c'est-à-dire, la psyché rationalisante doit être décapitée.

Dans le mythe, l'arme de choix pour décapiter un vampire est la hâche du
prêtre ou l'épée d'argent, les deux devant être maniées comme le maillet
à couper le souffle avec un unique coup mortel. Une décapitation en une
frappe est rapidement accomplie dans l'imagerie réductionniste du mythe,
mais comme Monsieur Guillotine observa il y a longtemps, la vérité est
qu'on ne nous sépare pas facilement de nos têtes. La vérité psychique
est identique : la tyrannie de la raison est omniprésente dans la raison
de la plupart des êtres humains, et nous sommes remarquablement inaptes
à nous décapiter et débrancher nos esprits. (Peut-être est-ce pourquoi
la légende nous dit que la tête coupée du vampire doit être placée loin
du cou, sous le bras ou les pieds, de sorte qu'elle ne se rattache pas
elle-même et ne réanime le vampire.) Cela ne signifie pas que nos
esprits sont mauvais ou destructeurs en soi. L'esprit est un serviteur
précieux dont la logique est simplement corrompue par son délire qu'il
est le maître. C'est en fait l'âme, que nous sentons profondément,
connaissons intuitivement, et naturellement sommes- qui est conçue pour
régner en maître dans la psyché. L'âme a besoin de son serviteur logique
pour incarner son essence, mais l'âme est censée être le Pourquoi
derrière la logique. Lorsque l'esprit fait son travail au service de
l'âme, le résultat est l'art psychique.

Malheureusement, nos esprits opèrent le plus souvent dans le vide,
tournant comme des hamsters dans une cage : buts, plans, raisons, et
faits, tout qui se meut autour de nous jusqu'à ce que ce petit dynamo
soit stoppé par la mort. Parfois la mort stoppe nos esprits avec un coup
direct de sa faux, mais le plus souvent notre logique effrénée est
stoppée par le froid mortel que nous ressentons dans la dépression. Dans
ces moments glacés, nos esprits doivent faire une pause et trembler dans
la conscience de leur propre mortalité creuse. La solitude dépourvue de
sens de cet endroit est intolérable, et la plupart du temps nos esprits
tentent de fuir la vérité douloureuse en reprenant leur rotation frénétique.

Mais parfois, dans un moment de grâce désespérée, nous nous balançons
dans le vide assez longtemps pour demander, "Pourquoi ? Pourquoi mourir
? Pourquoi vivre ? Oh, pourquoi ?" Et à ce moment-là, l'esprit reconnait
son souverain, l'âme - la source de tout, le Pourquoi. Lorsque l'esprit
lâche sa poigne de fer sur la psyché, le sentiment et l'instinct ont une
chance éphémère de l'emporter. De manière générale, nous sortons de nos
têtes quand nous entrons dans nos corps - quand nous prenons un bain
chaud (avec de la mousse, de la musique et des bougies, comme tous les
bains devraient être pris), quand on nous fait un massage, quand nous
laissons nos corps ressentir et se déplacer avec joie, quand nous sommes
physiquement blessés ou malades. A ces moments là, nous avons
l'opportunité de nous libérer des chaînes de la raison linéaire et de la
règle de fer de notre volonté. L'esprit est engourdi, et le corps
sentant/rêvant/connaissant prévaut. A chaque fois que nous sommes dans
un état qui place l'esprit en service du corps et de l'âme, alors nous
sommes vraiment décapités, et le vampire peut alors mourir à cet instant.

A quoi ça ressemble dans la réalité extérieure ? Mon meilleur exemple
est un exemple personnel. Une fois quand je rendais visite à des amis en
France, j'ai blessé mon dos et suis tombée malade juste avant le départ
prévu. Bien que je fusse très à l'aise dans la maison de mes amis, je
voulais, ou plus exactement je sentais que mon corps voulait - sans
raison et désespérément, retourner à la maison à temps. Contre toute
raison et volonté, j'ai acquiescé à la volonté de mon corps de rentrer à
la maison, et nous avons commencé notre voyage le plus mémorable
ensemble. L'endroit où mes amis vivaient est à un voyage de trente-six
heures (en incluant avions, trains, auto, et beaucoup d'attente) de
l'endroit où je vivais. Etendue dans la chambre d'amis, je me demandais
comment j'allais faire ce voyage avec une tête congestionnée, un dos
douloureux, et des intestins furieux. Dans un acte apparemment
impossible de négociation, j'ai - c'est à dire, mon esprit fit un pacte
avec mon corps. "Je ferai toute la planification, le gardiennage et la
résolution des problèmes. Mais je ne peux faire que des choses
superficielles pour ouvrir mes oreilles, fonctionner mes muscles, et
calmer mes intestins pour endurer ce voyage. Je ferai de mon mieux pour
te faire rentrer à la maison, mais je te fais confiance pour faire le
reste." Ainsi, pour les quatre-huit heures qui ont suivi, j'étais
décapitée, mon esprit se mit au service de mon corps, dans son propre
rôle de servant dévoué de mon âme.

Ce dont je me souviens de ce voyage était un sentiment profond de calme.
"Je" connaissais mon rôle; "Je" servais le Pourquoi. Le Pourquoi était
quelque chose de plus profond et grand qui voulait rentrer chez lui. Je
faisais confiance et servais ses besoins, et lui, en retour, fit
confiance en mon service et fit ce qu'il fallait pour aider. Mes
oreilles se sont débranchées quand l'avion décolla. Mon dos stoppa de me
menacer de spasme. Mes intestins étaient calmes et silencieux. Mon
esprit et mon corps étaient doux et calmes. Pas de désir, tremblement,
pas de colère ou d'angoisse. Pendant ces quarante-huit heures, le
vampire était mort. Et effectivement, j'ai senti que je vivais
l'épitaphe de la tombe de Nikos Kazantzakis, qui dit, "Je ne désire
rien... je n'ai peur de rien... je suis libre." J'aurais passé avec
plaisir le reste de ma vie dans cet état. Mais comme Linda Leonard l'a
observé, afin de tuer le vampire, on doit combattre, "pas une seule fois
mais tous les jours" (I986, I07).

Bien que je ne sois jamais sûre de comprendre ce qu'écrit Carl Jung, je
pense qu'il aurait dit que mon voyage de retour de France était un
exercice en "conscience." Jung postulait que si nous sommes chanceux,
nous atteignons un point où nous reconnaissons que l'esprit n'est pas
seul dans la psyché. Nous apprenons que certaines de nos expériences
psychologiques ne sont pas accessibles à la pensée linéaire et à
l'analyse logique, et nous accordons à notre réalité interne la même
attention qu'à notre réalité externe. Nous envisageons la possibilité
que nos rêves sont plus que des images dépourvues de sens dans notre
sommeil, et qu'il y a un langage symbolique reliant le corps et l'âme.
Ce sont les moments où, selon Jung, nous avons entrepris le voyage de la
conscience. Afin de commencer ce voyage, il semble que nous devons
couper nos têtes pour échapper à la tyrannie de l'esprit et explorer le
reste de notre psyché. Quand le cœur, le corps et l'âme trouvent leur
voie, la psyché est ramenée à la santé. C'est la tâche de chaque Athéna
et Aphrodite : couper la "tête" tyrannique de leur état d'esprit
patriarcal et récupérer le fondement féminin de leur âme.

Ramenons maintenant les mythes d'Athéna et d'Aphrodite aux histoires de
Dracula et du Silence des Agneaux. Une femme doit être dans une relation
saine avec son puissant esprit, coeur et corps féminin - ou elle risque
de saigner sa vie pour l'amour d'un patriarche...//..

je note qu'encore une fois le mot "mind" risque d'avoir été traduit par "esprit" alors qu'il signifie "mental"
chose qui a été mise à jour sur un autre forum à propos des traductions de l'anglais,
ce qui fausse toute distinction nette du fonctionnement mental de l'inspiration spirituelle (en direct de la Conscience)
mais comme je n'ai pas le texte original sous les yeux j'ai noté "risque" tout en étant sure de moi vu le contexte dans lequel il est décrit et employé
comme pour le texte précédent je reviendrais souligner ce qui me parle et peut être ajouter en spoiler les résonnances perso
Mag
Mag

Messages : 3742
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 73

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Z'ai braillé toute la journée et hier aussi... - Page 6 Empty Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Mag le Dim 18 Nov 2012 - 11:11

suite et fin du même extrait que précédent :


L'exploitation vampirique de la formidable Mina et Clarice nous dit
cependant qu'une relation saine avec sa matière et mater féminine n'est
pas suffisante pour nous défendre de la tentation d'un noble vampire.
Dans le mythe de Dracula, le sauvetage et la rédemption de Mina est
accomplie par les efforts des hommes autour d'elle, que nous pouvons
comprendre comme le sauvetage de le famme par l'énergie positive
masculine au sein de sa personnalité. De même, Clarice survit à sa
rencontr avec Jame Gumb par la force de son entrainement FBI masculin.
Ces histoires nous suggèrent que nous devons être dans une relation
saine avec notre côté positif masculin, ainsi qu'avec notre fondement
féminin, afin de survivre à l'attaque vampirique.

Dans les chapitres 4 et 5 je parlerai de l'utilisation de l'énergie
masculine pour nous défendre du vampire. Pour le moment, j'observe juste
une forte relation avec toutes nos énergies positives, masculines et
féminines, fait partie intégrante de notre sécurité quand les vampires
rôdent à proximité. C'est vrai dans nos combats avec le vampire
masculin, mais c'est tout aussi valable avec le vampire que nous voyons
rarement dans les légendes occidentales : le vampire qui se cache dans
le voile féminin de vulnérabilité. Le masculin est dangereusement
séducteur pour le féminin compatissant, mais l'allure du vampire féminin
est parfois plus mortel. C'est la morale de nos prochaines histoires de
vampires féminins qui s'attaquent à des victimes féminines. En route
vers les ténèbres, c'est seulement le début de notre voyage.

Barbara E Hort, Unholy Hungers traduction de JSF que je remercie!(désolé pour les fautes de traduction)

http://antahkarana.forumzen.com/t1289-viols-et-metamorphoses
Mag
Mag

Messages : 3742
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 73

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Z'ai braillé toute la journée et hier aussi... - Page 6 Empty Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Mag le Lun 19 Nov 2012 - 16:25

Vivre le plus librement possible des disfonctionements imposés par la "Pathocrathie pluricentenaire"...

http://lesmoutonsenrages.fr/2012/11/17/vivre-libre-mode-demploi-de-lautonomie/
Mag
Mag

Messages : 3742
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 73

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Z'ai braillé toute la journée et hier aussi... - Page 6 Empty Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Mag le Lun 19 Nov 2012 - 22:30

Faire des expérience d'état modifiés de conscience, la méditation de l'instant présent en est une, mais j'en ai fait beaucoup d'autre de qualités différentes...
elles ont amené mon intérêt et ma passion même pour des sujets d'étude et de recherche pour lesquels je n'avais aucun bagage intellectuel.
Comme je faisais ces études et ces recherches en autodidacte et que le milieu dans lequel je suis est rarement branché (hélas pour mon goût du partage) sur mes sujets de prédilection, ce manque de bagage intellectuel ne m'a pas gêné et c'est sans complexes que j'ai fais "mes expériences de vérification" des hypothèses rencontrées, si je peux appeller ça comme ça.

Je n'ai pas encore pris le temps d'ausculter minutieusement le fonctionnement de mes intelligences...
Pour le moment c'est plutôt de l'ordre observations, prises de conscience, méditation, questions posées, re-observation etc...

Beaucoup de résonances extérieures viennent capter mon attention et je ne passe plus trop de temps à récapituler ma vie, ces résonnances font simplement surgir des souvenirs de vécus et d'expériences, et je les re-con-nait, je re-nait avec en quelque sorte et cela comble ce vide d'appréciation de moi par moi... sauf que c'est pas moi que j'apprécie mais mon double qui a réussi malgrés ma con..rie à me mener là !!!
Bref c'est pas encore la paix dans le moi mais on y arrive pitit à pitit...

Là, avec ces lectures, je revis avec délice toutes les expériences que j'ai faites en mode survie rude avec la Terre et ses éléments, et je me prépare ainsi à traverser la peur que me fait encore l'hiver : j'apprécie, le froid à baissé et j'ai pratiquement fini de vider la maison à côté des pièces de bois que j'avais collectionné depuis le début de mon arrivée pour construire la maquette de la maison dôme autonome... elles sont toutes passées à la scie circulaire pour le feu... Je vois plus d'intérêt à faire ça toute seule au sein d'une société si débilement menée... Je suis contente : aucun affect !!!



Les révélations de la cosmonaute Marina Popovitch
http://cquantique.com/2012/08/09/les-revelations-de-la-cosmonaute-marina-popovitch/#more-1488

..//.. Elle a surtout beaucoup parlé des découvertes des scientifiques russes quant à l’interaction permanente entre les émotions humaines et les champs électromagnétiques de la Terre et leur impact immédiat sur l’activité du Soleil. Elle a notamment évoqué la présence de zones obscures dans ces champs par exemple sur les pays où la guerre faisait rage, comme l’Irak.

Selon elle, les scientifiques estiment que le chaos émotionnel humain perturbe énormément la Terre, qui réagit de plus en plus violemment à cette saturation. Ce qui doit être porté à la connaissance des populations et doit absolument déclencher un changement radical de tous nos comportements.
Il est à noter que bien des révélations sont faites depuis quelques années par des personnalités issues du monde militaire, notamment des astronautes et des haut gradés russes et américains. J’ai du mal à penser que ces ‘fuites’ soient autorisées s’il n’y a pas une volonté sous-jacente d’une faction au moins de ceux qui exercent des pouvoirs dans ce domaine que cela soit su. Par ailleurs ce changement de communication reste timoré et la médiatisation grand public reste faible, voire même nulle dans certains pays comme la France.
..//..
voici une intéressante interview de Marina Popovitch, réalisée pour le journal espagnol Planète urbaine :

- Pendant la guerre froide, la Russie a donné une grande importance à l’étude du domaine paranormal. Vous avez fait des découvertes importantes sur la grille énergétique de la planète ainsi qu’un « champ d’enregistrement psychique » qui entoure la Terre. Comment cela fonctionne-t-il ?
- Les études réalisées à Moscou ont déterminé que la planète est entourée d’un immense réseau énergétique, un ’tissu’ d’énergie qui possède une distribution de forme géométrique. La géologie des continents répond aux schémas directeurs énergétiques de cette grille. Toute la structure de ce que nous connaissons comme l’univers physique s’ordonne selon des schémas géométriques déterminés. Ceci est connu sous le terme de « Géométrie Sacrée ». Par ailleurs, en 1958, le professeur Bernascki a découvert une sorte d’anneau qui enveloppe la planète et qui contient un champ d’énergie dans lequel sont mémorisés des ‘registres’ de toutes les formes de vie et de l’histoire de la planète. Il a été découvert que ce champ d’énergie ne se situe pas sur un plan physique. Nous avons été capables de détecter cette bande et de la «lire» avec des instruments scientifiques et en utilisant des médiums entraînés à le faire.
Nous avons ainsi découvert que ce champ est un tissu ethérique chargé d’émotions. C’est pourquoi il est nécessaire de contrôler nos passions. Chacun de nous a le pouvoir d’affecter ce champ de manière positive ou négative. Toute la négativité exprimée, comme la haine et la peur, a une incidence directe sur l’état de la planète. La Terre réagit violemment à nos pensées et nos sentiments et elle émet un type de rayonnement qui se répercute sur les modèles climatiques. Les éléments sont comme des anticorps planétaires.

- Est-ce que cela pourrait être une des causes des changements climatiques violents qui se produisent actuellement ?
- C’est seulement une partie d’un immense processus qui s’inscrit dans un ordre cosmique parfait. Les scientifiques savent très bien que nous sommes confrontés à un processus cyclique et inévitable qui ne peut juste se réduire à l’homme. Dans l’univers tout est interconnecté; quoique nous fassions, d’harmonieux ou de disharmonieux,  affecte la Terre. Ces charges négatives affectent en tout les êtres humains et sont en fait plus puissantes que l’énergie nucléaire elle-même. La planète, comme si elle était un corps malade, réagit avec des anticorps naturels pour soigner ce désarroi. La pollution n’est pas causée uniquement par la consommation des énergies résiduelles. Nous sommes nous-mêmes une puissante source de pollution. Le monde répond à la haine et l’amour (voir La Clé du Présent).
http://www.urantia-gaia.info/2011/06/01/la-cle-du-present/


- Est-il vrai que les Russes avaient une bonne avance par rapport aux Américains dans ce domaine ?

- Certains médiums russes ont dit qu’ils s’étaient retrouvés sur des plans astraux (non physiques) en présence d’Américains travaillant dans le même domaine.
Par le biais d’un entraînement spécifique, on a pu détecter ces champs de  pollution « psioniques » et on a vu comme un manteau obscur enveloppant certaines parties du globe terrestre. On a constaté qu’en utilisant certaines fréquences, il est non seulement possible d’influencer la vie en exerçant un contrôle mental, mais aussi de modifier le climat. Il existe des études poussées concernant l’anti-gravité qui ont amené des découvertes sur les champs scalaires, les énergies vectoriales et le vide.
Une application correcte de cette technologie pourrait avantageusement changer le monde.

- Tout nous indique que des changements climatiques majeurs vont nous obliger à changer radicalement la façon dont nous concevons notre civilisation. Quelles sont les conclusions que les scientifiques russes tirent pour la Russie à ce sujet ?
- Ces changements sont une réalité et nos scientifiques ont conclu que nous entrons dans une période de grands bouleversements de l’écosystème terrestre. Mais le plus important est que ces événements constituent un défi majeur pour l’humanité. Ils doivent être vus comme une opportunité ainsi que l’unique option pour le monde entier de décider unanimement que les vieilles formes d’exploitation de l’énergie soient remplacées par d’autres, renouvelables et non polluantes. ..//..

....
Mag
Mag

Messages : 3742
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 73

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Z'ai braillé toute la journée et hier aussi... - Page 6 Empty Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Mag le Mer 21 Nov 2012 - 19:56

je me suis réveillée à 3h du matin je m'étais endormie avant minuit - minuit ce qui signifie 11h heure solaire en ce moment en france, donc je me suis réveillée à 2h solaire, en pleine forme après un rêve plein de tendresse comme je n'en ai jamais eu, j'avais dormi 4 heures

internet m'accompagne depuis maintenant 9 ans (tiens !) et les rencontres virtuelles que j'y ai faite m'ont beaucoup apportée
j'ai ouvert ma chambre au monde entier, parcouru des pages et des pages de lecture, écrit des lignes et des lignes, beaucoup ri, me suis fâchée très fort, ai rencontré des gens en vrai, (pas assez à mon goût mais j'en suis responsable par ma non mobilité et mon espace d'accueil pas assez bien à mon goût pour recevoir ce qui ne m'a pas empêché de le faire quand même)

je ne regarde plus la télé depuis ces 9 ans et ne suis pas de culture télé l'ayant regardé intensément sous toutes ses coutures pendant 8 ans entre 1995 et 2003, j'ai arrêté d'écouter la radio à l'époque de la grippe aviaire, je ne lis plus les journaux depuis très longtemps, et tous les jours je suis mes dossiers d'actualité en cherchant le sens, les causes et les conséquences de ce que je perçois ainsi, les dossiers suivent évidement le fil de mes interrogations et la synchronicité que l'intuition provoque, comme elle le fait pour les livres que j'ouvre à la page qui va me répondre, les émissions que je regardais ou écoutais avant, etc cela fait partie de ma vie depuis mon enfance

pour en revenir au début de cette écriture j'ai passé bien des nuits éveillée à oeuvrer ou surfer et j'aime ça, je me suis aussi évidement posée des questions sur mes rythmes de vie, et les réponses que j'ai eu m'ont conforté dans le fait de vivre ainsi, les premières étant évidement celle de mon corps !

http://www.gurumed.org/2012/02/29/et-sil-ntait-pas-naturel-de-dormir-8-heures-daffiles-comme-lhumanit-le-croit/

bien avant de lire cet article, il y a quelques années, j'ai suivi le blog d'un médecin, lu son travail sur les cycles naturels du corps humain,
et appris avec étonnement que cette approche des rythmes naturels du corps avaient été supprimée des études de médecine, je ne me rappelle plus en quelle année, j'ai rangé ça à côté de mes autres étonnements…

Z'ai braillé toute la journée et hier aussi... - Page 6 Idiocracy
"l'Idiocracie"
genres petits étonnements :
il y a 4 ans un ami crée son entreprise après une semaine de formation obligatoire pour ce faire et où on ne lui parle pas de plan comptable, ni de budget prévisionnel...
une revue de psychologie qui prône le mensonge comme naturel et souhaitable à l'humain...
des mères de famille d'une quarantaine d'années qui ne connaissent rien du b a ba du monde de l'enfance, ni de celui de l'adolescence...
(il faut dire qu'à 14 ans mon émission préférée entendue à la radio était celle de Françoise Dolto ce qui m'a bien aidée à me soutenir face à mes parents…)
j'ai commencé à voir autour de moi une culture plus bête et plus ringarde que celle de mes parents ! et je ne comprenais pas !

en parlant avec les jeunes j'ai un peu mieux compris et j'ai fait ma part pour écouter, informer, aider, etc tout le monde
comme lors de ma période de formatrice j'ai eu la joie de voir de beaux sourires et d'avoir de beaux partages avec les jeunes, par contre avec les parents, que je considérais comme des amis, ce fut une horreur pour mes capacités émotionnelles qui ne fit que s'amplifier au fil des expériences et du temps durant ces 9 ans !

j'en perdi le contact avec la sagesse…

... alors je regarde les "frères et soeurs" de l'autre côté de l'océan qui ont tant souffert pendant que moi je pataugeais dans la soie proportionnellement à leur vie...

http://www.point-fort.com/index.php?2012/11/20/904-la-force-des-indiens-kogi

Aucune invective à l’égard des "petits frères" responsables de ces bouleversements mais juste un pronostic:
"On ne va pas tenir longtemps. Vous n’avez pas l’air de comprendre que nous allons disparaître et que vous ne serez pas loin derrière."
Et un souhait: "Vous ne savez plus penser le monde. Comprenez que vous êtes vivants avant d’être Blancs. Vous devriez prendre le temps de vous arrêter cinq minutes et penser aux questions importantes..."

j'ai lu aussi la lettre que les indiens du Chiapaz qui luttent depuis des dizaines d'années ont envoyé aux résistants de notre dame des landes...
j'en suis restée et songeuse et comme interpellée...

...
Mag
Mag

Messages : 3742
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 73

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Z'ai braillé toute la journée et hier aussi... - Page 6 Empty Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Mag le Jeu 22 Nov 2012 - 9:41

j'adore !
http://www.point-fort.com/index.php?2012/11/05/580-l-orguei-lde-la-pensee

pour ajuster cela à mon fonctionnement qui serait plutôt de cavaler comme un zèbre à la conclusion à laquelle je suis arrivée passant par des arborescences multiples, il m'est arrivé par synchro d'adopter la méthode de communication non violente du "message je" et de "l'écoute active" dont j'ai mis les liens chez Lena

pour les "messages je" le passage à été difficile mais s'est fait aisément... jusqu'à recevoir dans la figure de mon pervers de service, donc par derrière : "elle dit "je" tout le temps"
puis les nouilles âgées sont arrivée avec leur "c'est de l'ego" à toute les sauces...
alors l'ange par la voix de Gitta Mallatz à dit d'une force réveillante :
" "
il me faut retrouver l'extrait : mon livre est dans les cartons Wink

B. de Montréal à récemment enfoncé le clou avec son accent kébékoi en stigmatisant le drame de ne pas avoir d'identité ferme à opposer aux "invisibles" pour passer progressivement de l'état de marionnette à l'état de co-créateur...

moralité je me suis accrochée dans mes rencontres avec "les autres", à l'écoute active, beaucoup moins bouffante en énergie, un peu genre Aïkido verbal :
"si j'ai bien compris tu as dis ça…)
"quand tu dis ça…, je me… (sent, rappelle, etc. ), et …"

mais je ne le fais que rarement tant ça m'épuise de m'arrêter ainsi, d'autant plus que la vitesse de l'inspiration s'est considérablement accélérée, tandis que la lenteur "des autres" m'est devenue difficile à supporter !

alors j'ai été guidée vers des choses plus subtiles, genre écouter à partir du coeur en respirant et pratiquant "les vertus du coeur énergétique" de manière non dite que j'ai trouvé sur le site des Wingmakers…

le plus difficile fut de tenir bon sous mes déferlantes intérieures "d'insupportabilitées incivilisées" mais néanmoins fortiches… autrement dit j'ai mauvais caractère !

et là encore les vertus m'aident puisqu'il s'agit de se les appliquer avant de les tourner vers "les autres", donque face à mon "mauvais caractère" avec un grand sourire je m'envoyais de la "compréhension", du "pardon", et du "courage" Wink

restent les miasmes que je choppe qui me demandent de rester seule pour m'en débarrasser soit en soignant une maladie soit en pleurant toutes les larmes de mon corps…

alors sont arrivés d'autres éléments d'observation-compréhension-expérimentation-action-heuréka ! dont pour certains j'ai mis les liens plus haut…
et d'autres que j'explore (comme tout d'ailleurs) encore...

….

un p'tit soutien de l'extérieur pour la matinée active...

La conscience...et soi
http://carl-gustav-jung.blogspot.fr/2011/02/la-conscienceet-soi.html


Je vais tenter de livrer une petite réflexion personnelle sur ce sujet qui, par sa nature même, ne pourra jamais être épuisé. Pas de réponse définitive possible et finalement, pas de réponse "collective" non plus...tout au plus des pistes et des voies d'exploration.

Ce qui nous est trop proche est souvent ce qui est le plus mal compris car autant il est facile de définir un objet extérieur, autant tenter de saisir notre subjectivité est quasiment impossible. Bergson en est même arrivait à la conclusion qu'il nous fallait nous ignorer (en partie) pour pouvoir agir...j'aime assez cette idée et elle m'a beaucoup aidé à laisser advenir (une des clefs du processus d'individuation).


Dans le livre de Willequet (voir ici), il est proposé que la conscience soit définie comme l'outil servant l'ouvrier, le Moi (voir ici). La conscience serait donc conditionnée par un champ préexistant, lui-même issu d'une source originelle archaïque (l'inconscient)...fichtre, ce jeu de dominos ne nous facilite pas la tâche. Est ce raisonnable de rentrer dans de telles complications ?  Pourtant, à bien y réfléchir, la conscience est une véritable anguille, qui échappe à toute définition ou encadrement dès qu'on croit la capturer. L'étiquette culturelle, sociale, le corps, le tempérament n'en sont que des facettes, des parcelles; "l'être" commence à toucher une profondeur mais finalement, qui peut le définir ?
Il semblerait bien que le seul espoir de toucher sa conscience réside dans la considération de sa subjectivité, dans la connaissance de soi. Je pense, au risque de me tromper, que les conditions requises à un tel travail introspectif nécessitent une certaine maturité (que je n'associe pas obligatoirement à l'âge avancé contrairement à Jung qui pense qu'une analyse est inefficace avant la quarantaine, mais n'oublions pas qu'il  écrivit cela il y a 60 ans); en effet, une première partie de notre vie consiste à nous adapter, à nous insérer dans la société, bref  à considérer le monde extérieur avant nous...inutile à ce sujet de blâmer ou gémir, c'est une réalité nécessaire pour la majorité.


Pour autant, il peut paraître délicat de percevoir autre chose qu'un objet car, réfléchissons bien, à partir du moment où nous nous saisissons d'une image, d'une émotion, d'un sentiment fugace, ou nous plaçons une intentionnalité, nous nous privons de la pure conscience...cornélien, n'est ce pas. En fait, pour se connaitre et toucher la conscience, il ne faut pas confondre l'identité d'objet et l'identité du sujet. Si l'on admet l'existence de l'âme, du Soi, de la conscience, c'est l'ultime possesseur ! dire "j'ai une âme, une conscience, etc" est un contresens.
S'ouvrir à la conscience trouve une valable représentation dans l'éveil oriental, la mise en lumière continue, la lucidité...c'est un travail très distinct de l'introspection car le jugement disparaît, les dualités avec lui. Et comme nous nous éloignons de l'auto-analyse, le Moi n'est pas nourri mais remis à sa juste place. J'ai le sentiment que dans cette pratique, qui peut commencer par un exercice de 2 mn par jour pour graduellement être augmenté, nous nous créons cette "porosité" entre l'extérieur et l'intérieur, nous percevons les émanations d'une unité, nous écoutons peut être les murmures du Soi.
Il y a tant de découvertes à faire sur soi-même dans la lumière de la lucidité. Ce que nous allons petit à petit découvrir, c'est que nous ne sommes pas ce que nous croyons être.

A bientôt,
Jean

....
Mag
Mag

Messages : 3742
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 73

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Z'ai braillé toute la journée et hier aussi... - Page 6 Empty Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Invité le Jeu 22 Nov 2012 - 22:39

Bisous

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Z'ai braillé toute la journée et hier aussi... - Page 6 Empty Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Mag le Sam 24 Nov 2012 - 9:44

Very Happy Hihi kasha qui postillonne des baisers partout et : Téléportation
attend que je t'attrape tu vas voir !

Long hug Au galop !
ce qui suit est un autre sujet... koike...
quelques passages où l'ange parle du "petit moi"... mais pas encore le passage que je cherche où il donne l'indication de l'histoire de ce petit moi...


25 juin 1943
Premier entretien avec Gitta

Face à mon attitude superficielle, Hanna sent naître en elle une tension qui, grandissante, devient une indignation qui n'est plus la sienne. Et puis, pleinement consciente, les yeux grands ouverts, elle a tout à coup une vision : une force inconnue arrache le papier de mes mains, le déchire en morceaux et le jette par terre, en signe de désapprobation devant ce travail resté tellement en dessous de mes capacités. Hanna est sur le point de dire quelque chose, mais s'arrête net, avec le sentiment que ce n'est plus elle qui va parler. Elle a juste le temps de m'avertir : «Attention ! Ce n'est plus moi qui parle.» Et puis j'entends ces mots :

- On va te faire perdre l'habitude de poser des questions inutiles !
Attention ! Bientôt des comptes te seront demandés !


C'est bien la voix de Hanna, mais je suis absolument sûre que ce n'est pas elle qui parle : celui qui parle se sert de sa voix comme d'une espèce d'instrument conscient. J'ai le sentiment de connaître celui qui m'adresse ces mots sévères, et je ne suis donc pas vraiment surprise; j'ai plutôt l'impression que quelque chose de tout à fait naturel, qui devait avoir lieu, arrive enfin. Une lumière éclatante me remplit; mais il n'y a là rien de joyeux. Au contraire, elle me montre avec une clarté impitoyable la différence entre ce que je m'imagine être et ce que je suis.
En même temps, je vois ce que j'aurais pu écrire sur moi-même si j'avais été vraiment honnête et exigeante; j'en suis profondément bouleversée - et j'ai honte. Devant la sincérité de cette honte, Hanna sent l'indignation refluer chez celui qui parle à travers elle.

- Maintenant, c'est bien.
Le repentir est en même temps le pardon.
Silence. Il faut que tu changes radicalement. Sois indépendante ! Tu es trop et trop peu.


G. Je ne comprends pas.

- Peu d'indépendance, trop de matière.

Je sens que c'est une allusion à ma façon de penser, si peu indépendante. Dans un sol dur on ne sème pas la graine. Tu seras labourée par une recherche sans répit. Ce qui était bon jusqu'à présent sera mauvais. Ce qui était mauvais sera bon.

Ne corrige pas le mauvais, mais augmente le bon.
Il absorbera le mauvais autour de lui.
Il y a du bon en chacun.
Loue! Loue en chacun ce qui est louable.
La vraie louange construit.


Mais n'embellis jamais et ne mens pas,
même avec de bonnes intentions.


"Augmente ce qui est bon" Plutôt que de s'épuiser dans les conflits,
il faut tenter de faire reculer les douleurs,
les difficultés, en agissant individuellement,
en tentant de se transformer soi-même.


Il faut que tu changes radicalement.
Sois indépendante!
Tu es trop et trop peu.
Peu d'indépendance, trop de matière.

Dans un sol dur, on ne sème pas la graine.
Tu seras labourée par une recherche sans répit.»

Ce qui était bon jusqu'à présent sera mauvais.
Ce qui était mauvais sera bon.
Tu es appelé " celui qui aide ". " Celui qui aide " ne peux avoir peur.
Je t'annonce une bonne nouvelle ; tu es mon bien aimé.






Quel est mon chemin ?



Fais bien attention.
D'un côté – l'Amour.
De l'autre – la Lumière.
Tu es tendu entre les deux.
C'est ton chemin.
Il y a cent morts entre les deux.
L'Amour est porteur de la Lumière.
L'Amour n'est rien sans la Lumière.
La Lumière n'est rien sans l'Amour.
Le comprends-tu ?



Regarde moi.

a un bout – c'est moi.
{geste de haut en bas}
a l'autre bout – c'est lui.
Entre les deux – c'est toi.



Qui est " lui " ?

Ton " petit moi ".


Je connais bien mon " petit moi ", mais toi je ne te connais pas assez.

Enfant stupide !

Moi et lui, nous sommes unis dans la tâche.

Ne sépare pas ce qui est un.


Devant Ö, rien n'est petit. Ne juge pas !


QUOI DE PLUS NATUREL QUE DE PARLER ENSEMBLE ?

C’EST AU SOMMET DE TES QUESTIONS
QUE TU TROUVERAS LA REPONSE
JE SUIS LÀ.
JE NE PEUX TE PARLER QUE DE LÀ.


..//..

Lili: Pouvons-vous quelque chose contre les horreurs de la guerre ?
Lili est arrêtée net par un geste fulgurant de défense.

- NON ! LA GUERRE EST L'HABITUEL.
IMPOSSIBLE DE LUTTER CONTRE LE PASSE.
TOURNEZ-VOUS VERS LE JAMAIS-ENTENDU !


Je comprends que seule la Force nouvelle à venir peut transformer le vieil instinct de tuer.

Tu te mens encore.
Le mensonge est peur.
Mais tu n'as pas de raison d'avoir peur.

Sois attentive !
Le chemin n'est pas pesant...
Sois légère !
(...)
Si c'est pesant pour toi, tu t'égares.

La ville est coquille vide,
elle n'est plus, elle est malédiction pétrifiée,
même sa poussière est malédiction,
car rien n'y pousse.


Je vais te dire un secret :
La LUMIERE est la même que la lumière,
seule l'intensité est différente.


JE NE SUIS PRESENT QUE DANS LA JOIE.

Le vrai sentiment est immobile,
IL AIME TOUT ET RAYONNE.


Chacun est responsable de sa propre voix.
Ainsi elle ne peut pas être fausse.
Le Destructeur ne peut pas s'y glisser -
Seul dans le faux il le peut.


LA PAROLE EST PORTEUSE DE LUMIERE.
LA PAROLE VRAIE A SON POIDS.
LA PAROLE MENSONGERE EST SANS POIDS.
Le Destructeur se réjouit de la faille,
lui, le père de tous les mensonges,
il effrite, démolit.
Ce n'est pas la violence qui détruit les murs,
mais le mensonge.



https://sd-2.archive-host.com/membres/up/66497693963381614/Dialogues_avec_lAnge.pdf
...
Mag
Mag

Messages : 3742
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 73

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Z'ai braillé toute la journée et hier aussi... - Page 6 Empty Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Mag le Mer 28 Nov 2012 - 6:33

un martien au pays des «neurotypiques»

... les neuro-typiques…

c'est sur le forum d'onnouscachetout en 2004/5 que j'ai appris cette expression
auprès d'une jeune femme d'une trentaine d'année dont le pseudo était Clémentine qui ouvrait un fil sur son vécu…
nous avons accroché virtuellement
soutenue par l'accueil de certains sur le forum elle avait développé son envol… elle avait ouvert plusieurs fils pour défendre ceux qui étaient pris par des traitements inhumains...
nous avons correspondu et peu à peu je me suis reconnue dans ses vues, une partie de son vécu, et je suis allée faire les tests internet découvrant avec stupéfaction mêlée de beaucoup d'émotion et de troubles des aspects de moi sous cet angle : asperger… autiste de haut niveau… surdouée… je n'arrivais pas à le croire…

toute ma vie depuis mon enfance j'ai eu peur d'être internée,
pourtant me comparant à d'autres je voyais bien que je n'étais pas anormale,
toute ma vie j'ai cherché des gens avec qui je pouvais me sentir normale,
c'est à dire différente comme tout un chacun, mais le sachant et n'en faisant pas tout un "patakes",
pas comme tout ces gens dont je voyais la france encombrée, des gens qui pensaient en moule, parlaient en moule s'habillaient en moule, mangeaient en moule etc et en moule étaient méchants, rancuniers, bêtes, conformes, faisaient tant de bruit...

ma mère me disait "mais tu ne peux jamais faire comme tout le monde ma pauv' fille",
ben non, et je savais que je n'étais pas la seule,
certains autour de moi appelaient ça "avoir de la personnalité",
je ne me reconnaissait pas là dedans mais prenais ça pour un encouragement,
ma mère disait que j'avais "mauvais caractère"...

toute ma vie j'ai cherché des personnes qui exprimaient et vivaient leur identité unique,
des êtres authentiques,
qui disaient la vérité d'eux et de ce qu'ils aimaient, les questions qu'ils se posaient sur la vie, le monde, les humains,
qui écoutaient l'autre dans son profond et communiquaient avec cette profondeur, vivaient leur passion et l'offraient, étaient curieux de la vie et aimaient rire intelligemment sans ironiser ou se moquer des autres, n'avaient pas honte de montrer leurs faiblesse ni envie de la projeter sur le monde pour se venger, exploraient de nouvelles forme de vie plus conforme à l'épanouissement que celle que nos parents nous montraient …

toute ma vie j'ai cherché à comprendre ma différence avec "les autres",
aussi quels étaient nos dénominateurs communs, j'ai trouvé progressivement bien des explications et des grilles de lecture qui me permettaient de continuer d'avancer, et de continuer d'aimer "les autres"
parceque tout ce que j'ai cherché chez "les autres" c'était notre humanité commune, et non la différence
parceque je n'ai jamais aimé être appelée une originale sans vouloir comprendre comment j'étais pareille…

Là j'avais 58/9 ans et "comme par hasard" vivait un tournant très délicat très dur et pour lequel je me voyais profondément troublée et approcher de nouveau la folie de mes réactions, j'avais heureusement des années de pratiques derrière moi pour y faire face, sur lesquelles je me suis appuyée…

hélas j'avais aussi autour de moi des inconnus auprès desquels je vivais des fausses reconnaissances, des faux semblant, en plus me retrouvais dans une région qui ne me convenais pas, et j'y suis restée… tétanisée… scotchée… hébétée… à encaisser… étudier… comprendre… transformer…
……


jetté de mots
Mentalou récapitule
avant de capituler Question

Téléportation Science Téléportation

je nous aime
edit le lien ne fonctionne plus c'était le film : le-cerveau-d-hugo


Dernière édition par Mag le Lun 28 Jan 2013 - 22:31, édité 1 fois (Raison : lien obsolète)
Mag
Mag

Messages : 3742
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 73

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Z'ai braillé toute la journée et hier aussi... - Page 6 Empty Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Elléane le Mer 28 Nov 2012 - 7:09

Déjà que je te trouvais sympathique, bienveillante et tout et tout....
Déjà que ton minois rayonnait en avatar et me disais des choses que je tentais de saisir...
Déjà que je sentais naître une grande admiration pour ta culture mais surtout pour tes capacités intellectuelles....et je n'ai pas besoin d'énumérer et de décrire.
Bref, je m'étais promis de lire tout ton fil, ainsi que tes autres interventions.
Mais pas à l'envers cette fois, comme je viens de le faire un peu ce matin, non, du début, méthodiquement, en passant par les liens et vidéos etc...
Alors tout ça pour te dire combien je suis heureuse de ta présence ici.

(J'ai conscience de n'être pas équitable, puisque d'autres personnes ici méritent grandement compliments, éloges, admiration, encouragement, soutien etc...et c'est tout moi de ne pas faire les choses dans l'ordre, chronologique ou prioritaire, mais juste quand il m'arrive d'oser)

Le forum est décidément riche de vous.
Elléane
Elléane

Messages : 358
Date d'inscription : 16/11/2011
Age : 57
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Z'ai braillé toute la journée et hier aussi... - Page 6 Empty Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Mag le Mer 28 Nov 2012 - 7:50

Very Happy Elléane !!! coucou Wink

pourquoi tu dis pas "nous"
si tu savais comme la bouille de ton avatar m'a aidée !
... tes interventions avec toute leur douceur et ce que je sent derrière de richesse contenue...

oui juste oser... et quand on sait tout ce que ça demande de courage pour oser avec certains parcours de vie...

B. de Montréal emploie le terme de "survivants"... cela m'a laissé songeuse... sur-vivant Question

réveillée vers 3h, bouleversée par ce film, il faut que je distille Science j'ai du bois à décharger et mon ptit fiston à rencontrer... alors un ptit break avant avec mon double...

merci de ton encouragement je l'emporte avec moi Au dodo !

mais avant Winner Long hug
Mag
Mag

Messages : 3742
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 73

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Z'ai braillé toute la journée et hier aussi... - Page 6 Empty Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Invité le Mer 28 Nov 2012 - 9:07

Il s'appelle comment le bout de chou dont tu t'occupes?

J'ai un peu besoin de lui faire des bisous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Z'ai braillé toute la journée et hier aussi... - Page 6 Empty Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Mag le Mer 28 Nov 2012 - 9:34

Very Happy il s'appelle... Noé Exclamation
Mag
Mag

Messages : 3742
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 73

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Z'ai braillé toute la journée et hier aussi... - Page 6 Empty Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Invité le Mer 28 Nov 2012 - 9:55

Bisous Noé.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Z'ai braillé toute la journée et hier aussi... - Page 6 Empty Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Lena le Mer 28 Nov 2012 - 21:35

Ah Mag ... les paroles de ta mère résonnent dans ma tête avec la voix de la mienne. Il y a pourtant bien de l'amour là dessous ; avec le recul je comprends aussi que ça n'était pas forcément une critique, mais peut être un aveu d'impuissance et de désemparement.Aveu difficile pour un parent censé être tout puissant, donc aveu à demi mot déguisé en reproche. Elle me disait "je t'en souhaite 6 comme toi" comme une sorcière jetterait un mauvais sort.
J'ai encore peur d'avoir un jour des enfants "comme moi" ... bizarre, tandis que la plupart des parents se pâment en admiration devant leurs clones, comme si le narcissisme était enfin réhabilité .

Et pour nous comment s'imaginer adulte quand on ne s'est jamais reconnu dans ceux qui nous entourent ...
Comment "devenir" quand les autres ne pointent que ce que l'on n'est pas.
A coup de pioches, de "mauvais caractère", à coup de chance parfois, et même à l'occasion quelques anges qui passent aux moments opportuns...

Bisous
Lena
Lena

Messages : 1303
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 36
Localisation : on the road, et parfois à Paris

http://www.zebrascrossing.net/t1830-zebre-strikepresumee-strike-

Revenir en haut Aller en bas

Z'ai braillé toute la journée et hier aussi... - Page 6 Empty Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Invité le Lun 24 Déc 2012 - 18:59

Joyeux Noël Mag Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Z'ai braillé toute la journée et hier aussi... - Page 6 Empty Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Mag le Lun 24 Déc 2012 - 19:53

Mjö ! (ça te gène pas j'espère, si j'emploie encore le pseudo sous le quel je te "co nait" ?)
Merci de cette attention,
je suis seule,
pas chez moi,
je garde le lieu de mon fils parti skier avec sa compagne et ptitfiston,
c'est une zone, une de ces zones où ils ont parqués les vraie gens qui travaillent, avec leurs mains par exemple,
des fois que ça donnerai tord à ceux qui disent que les jeunes y savent rien foutre et veulent rien faire…
mais je m'égare
alors qu'en fait je me suis garée ici pour cette grève de noêl que je voulais faire
j'ai fêté le solstice avec l'entreprise, dans l'atelier du fiston
3 entreprises ensemble
à partager une nuée de raclette : c'est bon et ça tient chaud à 50 personnes sur des tables disposées à la gauloise : un grand U
c'était une bonne fête de fin du monde Very Happy
après tout le monde est parti, même le "renard" de la "renardière" est parti hier soir et revient mercredi,
tout est rangé : les véhicules sont dans l'atelier, les poutres sont bâchées, et j'ai garé dans la cour mon camping car et mimine la chatte dedans, moi j'occupe l'appartement de la petite famille partie pour des vacances bien nécessaires, ils sont heureux, moi aussi, on à décidé de se faire une fête un autre jour tous ensemble, point,
voilà ce que j'appelle respecter les traditions et faire la nique au conventionnel apocalypse ou pas le changement c'est maintenant Mort de rire
ça me laisse tranquille et confort (le fiston à tout chargé en bois de chauffe) et leur petit nid est super… on dirait une cabanne… le confort en est simple fonctionnel et joli…
et je garde tout ça avec les deux chiens et les 3 chats qui font partie des meubles Very Happy

évidement la tempête rafaleuse est là,
évidement l'intérieur est à l'honneur
et je prépare avec cette purge le fabuleux temps des mystères
c'est là, le ressentir le deviner aller vers lui pour qu'il montre le nouveau possible ? arriver à être assez souple pour en incarner l'instant? de plus en plus ??
… sais pas mais quelque chose comme ça
la tradition… des anciens des anciens… un nouveau soleil va naître, un nouveau cycle comme chaque année à cette époque, d'autres cycles peut être dont les mémoires font partie des purges…
je ne sais pas
ces quelques mots qui montrent mon incapacité à écrire simplement un vécu atypique et intense d'un bonheur simple : c'est noël la fête à la lumière qui revient
alors joyeux retour de lumière à toi cher Mjö-Neme6 mais aussi à tous'tes que je ne vais pas nommer ici pour cause de cerveau gauche rebelle ce soir !!!
Je nous aime santa
Mag
Mag

Messages : 3742
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 73

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Z'ai braillé toute la journée et hier aussi... - Page 6 Empty Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Mag le Jeu 27 Déc 2012 - 14:10

Very Happy Ours :
Chboïng ! Chboïng ! Chboïng !
= oui c'est ça !!!!
moi je ne peux pas écrire comme vous encore, je n'ai que ces sons, et d'autres intraduisibles mais entendus sur des vidéos… de sons de corps célestes, ou floraux…
et sur ces sons voguent des évènements présents, des mémoires, des mots que j'écris sur papier, et moi qui avance là dedans comme en voyage, comme étrangère, le familier aussi, comme étrange j'ère…

sais pas dire des choses dans cet état là, juste décrire ce que je ressent : une profonde détermination, à m'incarner dans cette nouvelle?

???

sais pu : c'est fini, la fenêtre de l'écrit s'est fermée Wink

celle de ma connexion suit le mouvement : elle saute et le post que je faisais auparavant, aussi pffff ! disparu !
tombé dans une faille spacio temporelle Pété de rire

alors de temps en temps dans une fenêtre d'ouverture j'arrive à poster un peu par ci par là, bien loin de tout ce qui veux se dire à vous lire, et se dire de mon monde…

par une de ces fenêtres je vous fais "coucou"
Yahoo ! Winner Fou Winner Yahoo !

ici sur mon fils,
à tout ceux avec qui j'ai correspondu et à tout ceux que je lis en silence

je nous aime : Amour Un ange Amis Bisou câlin


Au galop !
Mag
Mag

Messages : 3742
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 73

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Z'ai braillé toute la journée et hier aussi... - Page 6 Empty Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par ViVie le Jeu 27 Déc 2012 - 14:27

Amis
ViVie
ViVie

Messages : 762
Date d'inscription : 02/10/2010
Age : 58
Localisation : Toulouse, France, Europe, Terre

http://www.zebrascrossing.net/t4546-au-pied-du-mur-_

Revenir en haut Aller en bas

Z'ai braillé toute la journée et hier aussi... - Page 6 Empty Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Harpo le Jeu 27 Déc 2012 - 14:35

Z'ai braillé toute la journée et hier aussi... - Page 6 675700275 Mag !

Longtemps que je ne suis pas passé vers chez toi. Je m'y sens toujours aussi bien, c'est chaleureux Wink

Et pis tout comme Elléane, juste envie d'écrire ici le bonheur de te lire.

C'est quand que tu fais rouler ton camping car vers les lointaines contrées du sud-ouest ?
Harpo
Harpo

Messages : 5770
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 57
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Z'ai braillé toute la journée et hier aussi... - Page 6 Empty Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Mag le Jeu 27 Déc 2012 - 15:23

Pfft encore une fenêtre :
merci Vivie et Harpo !!
rouler avec le Léon? Very Happy Quand "Ca" le voudra en tout cas pas sous un vent pareil !!!!

tenez cadeau :

Z'ai braillé toute la journée et hier aussi... - Page 6 5FJxN


je sais pas si c'est un "fake" mais en tout cas ç'est exactement ça que je sent qui se passe : "ça" spirale en famille... élargie

clown moi je cause avec les peuples de l'air en ce moment c'est le gros rassemblement !!! contente de ne pas être en mer, d'avoir un abri, et de la nourriture et du bois gratitude à en déborder pour que tout mes débordements se transportent par les sylphes et autres et aillent aider là où un coeur à besoin...
Mag
Mag

Messages : 3742
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 73

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Z'ai braillé toute la journée et hier aussi... - Page 6 Empty Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Invité le Jeu 27 Déc 2012 - 18:32

rendeer

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Z'ai braillé toute la journée et hier aussi... - Page 6 Empty Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par SoleilSombre le Mer 2 Jan 2013 - 19:10

Très très bonne année Mag. Après t'avoir enlevé la féerie des contes (brr, la belle mère de la belle au bois dormant veut manger ses petits enfants), je te souhaite de trouver cette féerie a travers ton regard sur ce monde.
SoleilSombre
SoleilSombre

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Z'ai braillé toute la journée et hier aussi... - Page 6 Empty Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Mag le Lun 7 Jan 2013 - 12:35

Téléportation
Valà c'est fait :
plus de deux semaines sans connection internet fiable ni courrier,
plus de deux semaines à traquer ma personne et à vivre son nettoyage profond et les soins qui vont avec,
plus de deux semaines à croiser des personnes vivantes (ou plus ou moins !),

bienvenue à cette nouvelle année et merci à tout ceux qui m'ont écrit et que je lis maintenant !!!
je vous répond à tous dès que je suis complètement rentrée au squatt sunny

puissions nous vivre cette année dans toute sa splendeur même si...

et tendresse générale pour tous !!!

... ensuite à l'abordage !!!

Long hug
Mag
Mag

Messages : 3742
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 73

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Z'ai braillé toute la journée et hier aussi... - Page 6 Empty Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Invité le Lun 7 Jan 2013 - 12:52

Superbe année à toi Mag !!!!

Au plaisir de te lire de nouveau Hourra !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Z'ai braillé toute la journée et hier aussi... - Page 6 Empty Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Mag le Jeu 17 Jan 2013 - 10:28

Very Happy Encore merci Qilin de réussir à me toucher au fin fond de mes trous spacio-temporels et je peux dire sans jeux de mots que tout le plaisir est pour moi car j'ai plaisir à lire tes (et je peux dire aussi "vos") rebondissements lumineux Basketball sunny

hier j'ai écrit ça et aujourd'hui au moment de le poster sur le forum je pleure de soulagement en regardant cette vidéo développer ce que j'avais apperçu lorsque cela à commençé :

"en astrologie chinoise je suis née l'année du chien de feu
ce doit être pour ça que lorsque je vis quelque chose qui me choque, je reste figée en chien d'arrêt tout en fulminant intérieurement, jusqu'à ce que je comprenne totalement ce qui se passe…

en astrologie Maya je suis née sous le signe de Ketzalkoalt le serpent à plume, avec le don de la patience à cultiver ainsi que la souplesse et la fluidité pour supporter la fulgurante des visions et intuitions,
c'est sans doute pour ça que après avoir passé longtemps (avant ça durait des années...) en chien d'arrêt, je dois faire des échauffement style taï chi pour pouvoir sortir de la position d'une part et me glisser en dehors de mon placard… car entre temps mon espace de vie s'est rempli de bouquins de notes (et que ça pue la clope beurk) …

heureusement depuis plus de 15 ans j'ai choisi de vivre sans chaise et que j'ai donc les articulations des hanches souples et les cuisses musclées… ça m'aide pour sortir et gambader de suite !!!"

en astrologie occidentale mon ascendant est dans la constellation de la Balance ce qui me demande de comprendre les autres en moi et de "ça-voir" que c'est le fléau de la balance qui relie ses ses deux plateaux me montrant à chaque instant la différence entre mon coeur dans l'un et ma personne dans l'autre
alors quand je me sent trop seule dans mon placard je plonge en moi et retrouve ce qui fait battre mon coeur en moi comme chez les autres:

‪Israel and Iran: A love story?‬
Qilin a écrit:

maintenant à chaque fois que mon coeur se serre sous les stridence des avions de guerre qui passent au dessus de ma tête pour tuer des innocents j'aurai cette voix et ces visages pour contrer la plongée dans la haine et la honte...

j'aimerai faire la même chose pour les Maliens, les Syriens, les Lybiens, les Afgans, les Irakiens, les Yougoslaves, etc que "mon" pays à bombardé et bombarde encore au nom de moi française dite de souche et coeur vivant...
merci à l'humanité en "chaque Un"
...


Dernière édition par Mag le Jeu 17 Jan 2013 - 10:33, édité 2 fois (Raison : j'avais oublié la honte...)
Mag
Mag

Messages : 3742
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 73

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Z'ai braillé toute la journée et hier aussi... - Page 6 Empty Re: Z'ai braillé toute la journée et hier aussi...

Message par Invité le Jeu 17 Jan 2013 - 11:08

Salut Mag Very Happy

Long hug

Je suis content si j'ai pu ramener un sourire sur ton visage !

Moi je suis poisson ascendant cancer. Deux signes d'eau. Deux signes mutables. Deux signes énormément intuitifs et réceptifs. Qui, parfois, ne sentent pas la limite entre eux et le monde.

J'ai dû me "durcir" pour me protéger. pour m’étanchéifier. C'est une dure chose que d'arriver à se mettre dans un état de non-dissolution ...

je suis aussi fortement touché par les avanies du monde. Elles me pénètrent, me font bouger, me font hurler parfois. devant ce que je sens des œillères des hommes ...


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 22 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 14 ... 22  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum