Moi, Dassine, 23ans.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Moi, Dassine, 23ans.

Message par Dassine le Jeu 17 Mai 2012 - 12:31

Je n’ai jamais vraiment apprécié faire une présentation encore moins la commencer, initier le contact. Mais puisqu’il faut se lancer… je vais tout d’abord préciser que je n’ai jamais vraiment été testée de ma vie. Tout le monde me considère très intelligente autour de moi. Mais je ne trouve pas, et ça ne veut rien dire. Parfois on ne me comprend pas, on se fiche de moi mais ça va. J’suis immunisée. Mais j’ai aujourd’hui appris à refouler ce que je pense et à ne dire que ce que les gens veulent entendre. Sauf que dans les 5secondes je suis jugée par mon intellect « T’es vraiment bête d’avoir dit ça » ou je juge les autres « pas apte à entrer dans ma zone de confort ». Donc je ne sais pas… mais je suis tombée sur ce forum bien avant l’article paru dans le monde, en cherchant par hasard certaines de mes caractéristiques sur internet.
J’ai aujourd’hui 23ans, je suis une fille et je vis à l’autre bout du monde. Je ne souhaite pas en dire trop, on ne sait jamais certaines personnes pourraient me reconnaître Wink. Je vais essayer de vous raconter ma vie…
D’après mon père, je l’ai surpris car j’ai très vite maîtrisé le français. Je ne me suis jamais trompée et ait très petite énoncé mes pensées. J’ai su lire très tôt, en deuxième section mes maîtres étaient ravis de mon niveau. Il faut dire j’ennuyais mon père pour lire le Parisien sur ses genoux chaque jour. La lecture a été une passion, je suis quasiment ce que l’on pourrait appeler une fétichiste du livre. J’adore ça, quand j’étais petite j’imaginais avoir une énorme bibliothèque plein de livres en tout genre. J’ai toujours beaucoup lu, ce qui m’a permis d’avoir un vocabulaire très développé… rapidement. Aujourd’hui encore, me retrouver dans une librairie me remplit juste de joie. Au primaire j’ai été initiée à l’Allemand, j’en garde aujourd’hui encore des souvenirs.
Petite, je réussis parfaitement mes études. Ma primaire commence auréolée de livret parfaits en CP –classe que j’aurai pu sauter si mes parents en avaient fait la demande, mais comme ils ne sont que peu éduqué : « il ne savaient pas »– et tout aussi bon jusqu’en CM2. A cette époque, je n’avais pas réellement d’amis. Je n’ai jamais considéré quelqu’un comme mon ou ma meilleur(e) ami(e) ou simplement pour retourner la faveur. J’étais encore bien dans ma peau, mais je me posais déjà la question de savoir si j’étais bien. J’ai tout remis sur l’établissement scolaire qui n’offrait pas suffisamment de perspectives. J’ai donc à la fin du primaire supplié mes parents pour qu’ils me mettent dans un collège qui devait avoir meilleure réputation.
Là ça a été la catastrophe. J’étais certes moche et grosse mais tout de même. J’étais totalement isolée, on se moquait ouvertement de moi. Sachant qu’en plus dans ma famille j’étais un peu le souffre-douleur puisque je me prenais des remarques à base de « tu es bête » à longueur de temps. Malgré mes très bonnes notes y compris en anglais (alors que je n’en avais jamais fait et que la plupart des étudiants autour de moi avaient commencé au collège), les profs ne m’appréciaient vraiment pas. Reproduction des réactions des élèves ? Bref, je cherchais à m’enfuir au maximum de la classe aussi bien en vrai (visite à l’infirmerie) qu’en pensées. Enfin, j’avais trouvé la solution pour mettre fin à mes souffrances même si je déprimais allègrement. Ma 6ème c’est plutôt bien terminée à 15 de moyenne, et la première partie de 5ème aussi (physique chimie culminant à 20). Puis j’ai compris. Pour que les autres t’acceptent tu dois agir comme eux. J’ai donc toujours eu des moyennes correctes sans en foutre une, en étant exclue de cours, et en passant ma vie à parler. Malheureusement, aujourd’hui j’en garde des lacunes en mathématiques qui peuvent aussi s’expliquer par une perte de confiance en moi. J’ai comme un mur, je refuse même de compter alors que j’étais très bonne en calcul mental au primaire. Maintenant je vois des chiffres… je pense à autre chose. ^^’
Au lycée, je décide de repartir dans le public. L’heure des choix a sonné. Ma seconde a été la dernière année où j’ai rien « fichu », avec 9 de moyenne générale. Arrivée en première, ma moyenne explose à 15. Aucun changement dans mon attitude juste j’étudie que ce que j’aime : la littérature, les langues et la physique chimie. Avec les mêmes profs. La directrice me convoque et me demande « ce qui s’est passé ? » je ne trouve rien d’autre à lui répondre que « je n’ai rien changé, j’aime ce que j’étudie c’est tout. ». Pendant ces années, j’ai eu quelques amies mais ait surtout eu le droit à des remarques du type : « Ne te la pète pas avec ta façon de parler pédante », « oui mais toi tu es obligée d’avoir une bonne note de toute façon », « tu es trop intelligente tu ne comprends pas », jusqu’au « Tu es vraiment hautaine et tu cherches à étaler ton savoir à tout prix, ça va on a compris ». Bon. Dire que pourtant je me retenais de ne rien dire en cours à cause de ça. Mais faut croire que quand j’ouvre la bouche, ben… ça ne passe pas. Terminale, bac avec mention (même si je suis déçue de ma mention :p). J’entre dans une grande et prestigieuse école –que je ne nommerai pas-. Et là je me dis ça y est tu vas pouvoir t’épanouir mais ma différence, je la ressens encore.
On me demande de faire des exposés. Je veux bien moi, mais il me faut mille fois plus de temps pour trouver mon plan que pour trouver ma réponse. Je vois bien tout ce dont je veux parler, pour moi les liens sont tout à fait logiques mais c’est terriblement dur de les coucher sur les papiers et surtout organiser en plan « logique ». Je me souviens des « votre plan n’a aucune logique mais pourtant vous aviez les bonnes idées ». Aux examens écrits, je me rate à chaque fois évidemment 2h pour faire un plan en deux partie c’est beaucoup trop long. Jy arrive pas, je déprime, je me demande si je réfléchis comme tout le monde ou si je suis vraiment con. Je commence à croire à une erreur de casting, que j’ai pas ma place là. Je continue ma scolarité tant bien que mal, même si je me sens complètement idiote. Parfois les plan m’apparaissent tellement simple que je me dis « mais pourquoi j’y ai pas pensé ?! »… Mais le pire étant la différence entre mes matières coup de cœur (ou je plafonne dans les 10% meilleurs de la promotion sans travail) et celles dont je me fiche que je rate allègrement, parce que… je m’en fiche ça m’intéresse pas. Du coup je vais en business là où ça va un peu mieux (toujours ce problèmes de cours imposés qui ne m’intéressent pas ).
Aujourd’hui diplômée, j’ai trouvé un poste qui me permette de faire à la fois du commercial, du design de continuer à me cultiver (journaux, etc.) des études internationales, tout en écoutant de la musique. Mais vous savez… je me dis que j’ai déjà envie de changer et suivre un cursus en Art Graphiques.
J’ai voulu faire plein de choses dans ma vie : le dessin, la musique, le webdesign, les relations internationales, la stratégie d’entreprise. Aujourd’hui j’ai envie de faire tout ça, mais en même temps. J’adore ces sujets, aujourd’hui je veux apprendre le dessin vectoriel. J’ai lancé plusieurs sites internet, mais voilà je ne peux pas m’arrêter. A chaque fois j’ai un nouveau projet qui se pointe. En parlant de ne pas pouvoir s’arrêter, ça me fait penser à mon cerveau qui fonctionne tout le temps. Ça me fatigue terriblement. Encore ce matin, à la seconde où j’ai pris conscience je me suis rendue compte que j’étais en réflexion et que la solution « C’est évident qu’il doit y avoir du pétrole! » m’est apparue nettement. Ça m’est déjà arrivé de me réveiller en pleine nuit avec la solution à un problème (comme si mon cerveau me l’ordonnait). Des fois j’ai aussi l’impression que mon cerveau surchauffe alors je dois « parler » à voix haute pour extérioriser. Mais j’ai appris à faire abstraction tout simplement en me focalisant sur un point... ça dure en général 1min (avant que je m’aperçoive que le clavier est sale par exemple et que ça me rappelle mon appart et que…) mais ça fait du bien.
Aujourd’hui j’ai tout de même l’impression d’avoir raté quelque chose. J’aurai aimé qu’on me pousse à fournir plus, j’aurai peut-être fait une carrière scientifique. Mais bon arriver où j’en suis aujourd’hui alors qu’on a toujours essayé de me descendre, je trouve ça pas mal.
Dans ma vie personnelle, je suis terriblement seule. Je n’ai aucune confiance en moi (normal on m’a tellement démolie) et je me sens terriblement con. J’ai l’impression d’être toujours en représentation et ne jamais parvenir à être moi-même. Je me sens mal à l’aise avec tout le monde a toujours me demander « mais qu’est-ce que ça veut dire ?! » et a essayer de voir si les personnes m’aiment bien ou pas… Et puis il y a très peu de personnes à qui je vais faire confiance. D’après un psychologue comportementaliste que j’ai rencontré par hasard, mes systèmes de défenses sont « dingues ». Mouais. De toute façon le peu de personnes avec qui je l’ai été ont fini par se détourner de moi alors… Bref,
Je ne sais pas si je suis zebre ou pas… ça fait vraiment prétentieux de dire ça… De toute façon c’est soit ça soit je ne tourne pas rond. Parfois je me dis que je suis vraiment bête, quand je ne comprends pas quelque chose de simple. Par exemple pour moi les équations sont obscures mais la trigonométrie ou la physique sont quasiment naturel. Je ne réfléchis pas, je sais. Pareil pour les langues, j’en parle 3 (dont une asiatique) et en comprends parfaitement 4 (et l’espagnol, l’italien et le portugais (initiée au primaire)). Quand je ne connais pas un mot en anglais il suffit que je me fie à mon instinct pour savoir quel « sens » il a. Je ne me trompe que très rarement. Je me met rapidement hors de moi, quand quelque chose ne va pas. Ce qui m’énerve le plus c’est quand mes oreilles me « jouent des tours ». J’entends des bruits, une télé allumée (sans image comme si on venait d’éteindre le DVD) a le don de m’énerver.

En tout cas, si moi je ne le suis pas…un cousin a plus de 130 de QI (apparemment aux US ont teste) et j’ai de fortes présomption pour mon frère cadet (une calculette ambulante), ma mère (apprendre le français et l’anglais en 1an sans professeur et juste à partir de la télé –elle est illettrée-), et ma nièce (premier mot « papa » à 7mois qu’elle n’utilisait que quand son père n’était pas là sinon elle ne le disait pas). A 1an un flot de parole continu et structure ses phrases (conjugue etc.), à 2ans elle parle comme une mini-adulte avec même du subjonctif, trop drôle. A la crèche on a demandé à ses parents d’arrêter de la pousser mais ils ne font rien de particulier. On lui a offert un puzzle de 5ans à son troisième anniversaire. Elle l’a expédié en 10minutes.

Oh lala, j’ai vraiment énormément "parlé"… Mais ça fait du bien de partager sa vie. Zèbre ou pas, merci pour l’attention Wink

Dassine
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 20
Date d'inscription : 17/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, Dassine, 23ans.

Message par ♥ Kiss Jong-il ♥ le Jeu 17 Mai 2012 - 12:37







Bienvenue, Dassine !







♥ Kiss Jong-il ♥
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 943
Date d'inscription : 12/07/2011
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, Dassine, 23ans.

Message par Mimic le Jeu 17 Mai 2012 - 12:48

Bienvenue à toi !
Tout le monde te considère très intelligente, tu ne trouves pas, mais la suite du discours me semble valider l'impression qu'ont « les autres » Wink qu'est-ce qui te retient de faire le test ?

Bon courage à toi Smile

_________________
mon journal

Mimic
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1023
Date d'inscription : 09/09/2011
Localisation : Paris

http://www.zebrascrossing.net/t3788-edit-mimic-cordylus

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, Dassine, 23ans.

Message par Yet Another Crazy Koala le Jeu 17 Mai 2012 - 12:52

Bienvenue Smile

Yet Another Crazy Koala
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 696
Date d'inscription : 14/04/2011
Age : 32
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, Dassine, 23ans.

Message par Mégalopin le Jeu 17 Mai 2012 - 13:07

Dassine a écrit: En parlant de ne pas pouvoir s’arrêter, ça me fait penser à mon cerveau qui fonctionne tout le temps. Ça me fatigue terriblement.
[...]
Ce qui m’énerve le plus c’est quand mes oreilles me « jouent des tours ». J’entends des bruits, une télé allumée (sans image comme si on venait d’éteindre le DVD) a le don de m’énerver

Salut Dassine, bienvenue sur Zébra Wink

L'ostéopathie crânienne (2 séances) donne d'excellents résultats pour les symptômes que tu décris, fréquents chez les zèbres





Mégalopin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4098
Date d'inscription : 05/11/2010
Localisation : Fils de Butte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, Dassine, 23ans.

Message par Dassine le Jeu 17 Mai 2012 - 15:11

Merci pour tous ces messages de bienvenue!

qu'est-ce qui te retient de faire le test ?
Mimic Cordylus j'ai peur du résultat. Parce que si celui-ci est normal ça voudra dire que j'ai de réel problèmes psychologiques. Que mes déprimes qui me prennent parfois sont dû à une bipolarité. Il y a aussi le fait que je n'aime pas faire les test, et je sabote inconsciemment. C'est à dire que je vais voir un problème, je ne vais pas chercher à comprendre. Pour moi ce sera "pas envie" et piouf je vais partir ailleurs... Je suis inconstante quelque part ^^"

L'ostéopathie crânienne (2 séances) donne d'excellents résultats pour les symptômes que tu décris, fréquents chez les zèbres

Megalopin,j'y songerai, mais généralement j'ai beaucoup de mal à me détendre quand je me fais "masser". Je ne sais pas vraiment faire le vide plus de quelques minutes... mais ça vaut le coup d'essayer

Dassine
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 20
Date d'inscription : 17/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, Dassine, 23ans.

Message par Waka le Jeu 17 Mai 2012 - 19:12

Bonjour, bienvenue !

Waka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 32
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, Dassine, 23ans.

Message par Dassine le Ven 18 Mai 2012 - 3:49

Merci Waka.... tu es en Afrique?

Dassine
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 20
Date d'inscription : 17/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, Dassine, 23ans.

Message par Waka le Ven 18 Mai 2012 - 7:56

Oui Wink.

Waka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 32
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, Dassine, 23ans.

Message par Dassine le Ven 18 Mai 2012 - 8:04

Tu y vis (genre expat' stagiaire etc.) ou bien tu y as toujours vécu?

En ce moment je suis en Asie pour ma part :p je m'y plait bien.

Dassine
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 20
Date d'inscription : 17/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, Dassine, 23ans.

Message par ♡ faontine ♡ le Ven 18 Mai 2012 - 10:56

Bienvenue Smile

♡ faontine ♡
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 198
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 32
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, Dassine, 23ans.

Message par Mégalopin le Ven 18 Mai 2012 - 11:08

Salut Dassine, bienviendu sur zebra Wink



Mégalopin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4098
Date d'inscription : 05/11/2010
Localisation : Fils de Butte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, Dassine, 23ans.

Message par Invité le Ven 18 Mai 2012 - 11:43

Hello et bienvenue ici

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, Dassine, 23ans.

Message par Dassine le Ven 18 Mai 2012 - 17:42

Merci tout le monde, je me sens déjà très bien sur ce forum ça me fait plaisir

Dassine
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 20
Date d'inscription : 17/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, Dassine, 23ans.

Message par Waka le Ven 18 Mai 2012 - 21:23

J'y vis depuis un peu plus d'un an Smile. Je suis française sinon.

Waka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 32
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, Dassine, 23ans.

Message par Aerienne le Ven 18 Mai 2012 - 21:45

Dassine : bienvenue chez toi sunny

Aerienne
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1063
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 58
Localisation : GOLFE JUAN

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, Dassine, 23ans.

Message par Dassine le Sam 19 Mai 2012 - 7:26

Merci Aerienne!

Dassine
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 20
Date d'inscription : 17/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, Dassine, 23ans.

Message par Roslin le Sam 19 Mai 2012 - 18:36

Premièrement bienvenue (comme si j'étais là moi même depuis plus de 24h!) deuxièmement ton introduction interpelle.
Tu devrais lire le livre de Jeanne Siaud-Facchin (qui t'expliquera aussi le pourquoi du terme "zèbres" c'est très joli tu verras) parce qu'il y a dans ce que tu dis des choses TRES caractéristiques.
Je te laisse le découvrir.

Roslin
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 121
Date d'inscription : 18/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, Dassine, 23ans.

Message par Dassine le Dim 20 Mai 2012 - 11:24

Merci Roslin, je vais commander le livre, le lire et je reviendrai dire ce que j'en pense... Wink

Dassine
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 20
Date d'inscription : 17/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, Dassine, 23ans.

Message par Invité le Dim 20 Mai 2012 - 23:19

Welcome !

Je crois aussi que tu devrais faire le test Wink (J'avais - légitimement - la même peur que toi avant de le passer.)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, Dassine, 23ans.

Message par Dassine le Lun 21 Mai 2012 - 13:00

Merci Goodidea...

Mais j'ai bien trop peur, je me sens pas assez intelligente pour le passer. J'ai pas envie de m'entendre dire "vous êtes normale" et devoir faire face au fait que je suis complètement idiote voir tarée. Je ne sais pas si je réussirai. Alors je préfère vivre en me disant "pourquoi pas", mais je pense être plus du côté "barée" de l'intelligence. La preuve c'est que je suis bien mauvaise en mathématiques (même pire que ça lol)

Dassine
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 20
Date d'inscription : 17/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, Dassine, 23ans.

Message par Roslin le Lun 21 Mai 2012 - 13:35

Dassine a écrit:Merci Goodidea...

Mais j'ai bien trop peur, je me sens pas assez intelligente pour le passer. J'ai pas envie de m'entendre dire "vous êtes normale" et devoir faire face au fait que je suis complètement idiote voir tarée. Je ne sais pas si je réussirai. Alors je préfère vivre en me disant "pourquoi pas", mais je pense être plus du côté "barée" de l'intelligence. La preuve c'est que je suis bien mauvaise en mathématiques (même pire que ça lol)

Y'a pas moyen, tu n'es pas normale. Je t'assure que tu ne l'es pas Smile

Lis le livre.
Après je ne sais pas si c'est important d'être testé. Ca peut éventuellement donner une idée du décalage avec l'entourage mais honnêtement nous le sentons déjà suffisamment comme ça. Est-ce que nous avons besoin d'avoir un chiffre en plus?

Mais peut être qu'une fois que tu auras lu le livre tu comprendras que tu dois avoir confiance en toi, en tes capacités qui sont importantes pour les gens autour de toi et que tu auras envie de te faire tester finalement.
Baby steps, tu commences par venir nous parler et pi après tu lis le livre et ensuite seulement tu te fais tester.
Moi j'ai commencé par le livre à cause de ma psy et ça a été un peu violent à mon goût mais finalement je suis ici et ça adoucit un peu les choses. Peut être que je me ferai tester un jour

Roslin
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 121
Date d'inscription : 18/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, Dassine, 23ans.

Message par Dassine le Lun 21 Mai 2012 - 14:37

J'ai commandé le livre, on verra bien ce que j'en pense. Peut-être que ça me ressemblera pas du tout après tout...

Honnêtement, plus j'y pense plus je me sens "normale". Je sais pas ça me fait tourner en bourrique, je sais pas ce que je suis, j'arrive à m'intriguer. Ma plus grande énigme c'est moi même!

En fait le test je m'en fous, du moment que je retrouve foi en ce que je suis capable d'accomplir... si je suis capable d'accomplir quelque chose.
C'est très étrange des fois j'ai des bouffées optimistes, plein de projets et d'idées à réaliser... et d'autres fois le néant total. pas l'envie de bouger. Un peu comme si j'étais bipolaire.... mais en moins pire je dirais.

Du coup Roslin, tu ne songe pas encore à te faire tester? Ce n'est pas dans tes projets immédiats c'est ça? Du moment que tu te sens mieux dans ta peau c'est le principal je pense Wink

Dassine
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 20
Date d'inscription : 17/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, Dassine, 23ans.

Message par Roslin le Lun 21 Mai 2012 - 17:25

Dassine a écrit:

Honnêtement, plus j'y pense plus je me sens "normale". Je sais pas ça me fait tourner en bourrique, je sais pas ce que je suis, j'arrive à m'intriguer. Ma plus grande énigme c'est moi même!
NOUS LE SOMMES. Juste normale mais d'une manière différente. Jusqu'ici les restes de notre animalité nous poussait à voir la différence comme une tare qu'il faut éradiquer par en l'ostracisant (le porter au nues est une manière parmi d'autres) soit en l'éliminant et l'école est un bon moyen pour beaucoup d'entre nous. Heureusement un village gaulois résiste....pardon je m'égare.


Dassine a écrit:En fait le test je m'en fous, du moment que je retrouve foi en ce que je suis capable d'accomplir... si je suis capable d'accomplir quelque chose.
C'est très étrange des fois j'ai des bouffées optimistes, plein de projets et d'idées à réaliser... et d'autres fois le néant total. pas l'envie de bouger. Un peu comme si j'étais bipolaire.... mais en moins pire je dirais.

BOUHAHAHAHAHAHAHAHAHA


Elle est mignonne hein? Vous ne trouvez pas?

Honnêtement je ne voulais pas lire le livre parce que franchement ce titre à la con est vraiment fait pour le public auquel il s'adresse. Pardon je ne veux pas dire que le public visé est un public de gens défaillant intellectuellement puisque ça parle de nous mais que c'est pour les autres et automatiquement j'ai l'air d'impliquer ici une notion de supériorité et même pire mais à partir du moment où on a compris le bouquin et où on a compris qu'il ne s'agit nullement d'une supériorité mais d'un fonctionnement différent on comprend que le fait de se faire tester doit répondre à une nécessité et non une envie.
Je comprends que le titre s'adresse aux talibans du mythe, aux dépendants de la vision du monde sur une échelle avec les bêtes en bas et les intelligents en haut, bref aux étriqués de l'imagination qui réduisent mon espoir à une peau de chagrin. Une fois que tu auras compris que c'est chouette d'être un zèbre tu changeras peut être ta garde robe.

(juste pour info mon anniversaire arrive bientôt, j'ai perdu 10 kilos et je n'ai plus de maillot de bain rabbit )


Dites????On le sent que je n'aime pas le titre du tout?

Roslin
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 121
Date d'inscription : 18/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, Dassine, 23ans.

Message par Invité le Lun 21 Mai 2012 - 22:06

Dassine a écrit:
Honnêtement, plus j'y pense plus je me sens "normale".

C'est un bel acte manqué de se dire normale et d'y mettre des guillemets...Tu vois bien que tu n'y crois pas toi-même au vu de ton parcours, de l'excellente compréhension que tu as quand les choses te parlent (être dans les meilleurs sans travail n'est pas courant, tu dois bien l'avouer, et être surdoué c'est une personne sur cinquante, il faut arrêter de voir le fait comme rare).
Wink

En fait le test je m'en fous, du moment que je retrouve foi en ce que je suis capable d'accomplir... si je suis capable d'accomplir quelque chose.
C'est très étrange des fois j'ai des bouffées optimistes, plein de projets et d'idées à réaliser... et d'autres fois le néant total. pas l'envie de bouger. Un peu comme si j'étais bipolaire.... mais en moins pire je dirais.

Pas bipolaire, juste sans assurance en toi, j'étais un peu pareille. Des velléités mais aucune vision d'avenir, aucune solidité, doutant trop de mes capacités. Je ne sais pas exactement si c'est le fait d'être épaulée par mon compagnon, d'avoir compris que le perfectionnisme est un gros défaut qui paralyse, ou simplement que les tâches que j'effectue sont celle du quotidien d'une femme au foyer (donc pas trop impressionnantes) mais maintenant je ne projette plus et je fais mon petit bonhomme de chemin. Je te souhaite de trouver la même force tranquille en toi ; peut-être en allant creuser cette piste de la douance, qui sait ?

Bienvenue !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, Dassine, 23ans.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:08


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum