J'me présente, je m'appelle Henry...

Page 5 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: J'me présente, je m'appelle Henry...

Message par Invité le Mer 4 Juil 2012 - 19:57

Salut ! Le renard est tout endormi, mais il frétille de joie ! =)

Hier, j'ai réglé plein de paperasseries, j'ai pris plein de rendez-vous. Je suis officiellement suivi par un ORL, un neurologue, une médecin traitante et bientôt un ou une psy.

On va me faire un scanner cérébral voir si j'ai pas une merde, et on va m'enlever les dents de sagesse en septembre (enfin c'est le premier rdv, car faut faire une radio avant).

Et aujourd'hui, le 4 juillet ne sera plus la date de l'indépendance des USA, ce sera aussi celle du succès de ma toute première expérience menée à partir de mes recherches ! Smile Très long à expliquer, et dans un sens ce fut très "Fringien" (en rapport à la série Fringe pour ceux qui connaissent). Bref...

J'ai réalisé 60 à 70% de ce que je souhaitais initialement, mais ça a fonctionné à merveille. Et j'ai même pu goutter aux joies de l'ironie ! Je devais réaliser l'expérience en pleine forêt, car il fallait un endroit le plus protégé de toute forme d'ondes créée par nos actuelles sociétés (électromagnétisme, etc.). Et comme la forêt est chargée d'énergies telluriques, c'était parfait.

J'ai bien sûr pensé à mon terrier de renard, mais c'était ben trop pti ! Et commence la galère, car nous sommes en pleine saison, et trouver un endroit discret pendant environ 2h, c'est impossible. Et j'ai trouvé une pure solution. Moi qui pestait depuis des semaines et des semaines contre la lobotomie sociale organisée par notre TV, j'ai enfin compris tout l'avantage que je pouvais en tirer. Une plage horaire entre 12h et 14h où je serais tranquille !! lol La question ce n'était pas "où" (enfin si, un peu quand même), mais surtout "quand".

Et ma réflexion ne s'est pas démentie, reculé dans la forêt à quelques pas d'un sentier pédestre, j'ai eu plus de 2h devant moi sans être dérangé par quiconque. Putain, je suis d'une humeur d'enfer :-)


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'me présente, je m'appelle Henry...

Message par Invitado le Jeu 5 Juil 2012 - 0:38

J'ai bien ri avec la plage horaire pour connaître la paix dans les bois et forêts....c'est vrai en plus.

Mais il y en a une autre : entre l'heure de la préparation popote, le 20 h et le film ce qui donne en comptant strict : à partir de 19 h, voir 18 h 30 pour les bons jours.

Mais il vaut mieux choisir une période où la nuit tombe tard.


Ces mystères aiguisent ma curiosité....



Invitado
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'me présente, je m'appelle Henry...

Message par Invité le Jeu 5 Juil 2012 - 15:43

EkaterinaSelena a écrit:Ces mystères aiguisent ma curiosité....
C'est la meilleure expérience que j'ai réalisée depuis des décennies (enfin mathématiquement, pas plus de 3 lol). Je suis encore sur l'effet de celle-ci, et je réalise doucement de tout son côté dangereux. Ce n'est pas le genre de choses à renouveler trop souvent et pour des broutilles, et quand je vois la superficialité de notre société, je me pose un certain nombre de questions éthiques... Est-ce qu'on filerait un gun à un enfant qui a tout juste atteint l'âge de raison ? hmm... Enfin ça fait plaisir de reglander un pti peu sur le web :-)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'me présente, je m'appelle Henry...

Message par sandrabreizh le Jeu 5 Juil 2012 - 20:04

moi aussi ma curiosité est aiguisé plus que jamais Smile Tu nous en diras plus ou pas ?
En bretagne tu peux en trouver pas mal de forêts calmes et pas trop fréquentées mais vu ce que tu dis de l'expérience fais gaffe de pas te mettre à côté d'un terrain militaire (y'en a à la tonne ici et dans des endroits isolés justement )
En tout cas ben félicitations et ton bonheur fait plaisir à voir

sandrabreizh
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 175
Date d'inscription : 02/05/2012
Age : 39
Localisation : BZH

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'me présente, je m'appelle Henry...

Message par Invité le Ven 6 Juil 2012 - 13:48

lol Certains m'appelaient "Mulder" au lycée héhé

Mais y a pas de problème au fait de me retrouver dans une base secrète militaire :-)

J'ai commencé à faire des ébauches de rapports d'expériences, et la structure du prochain livre prend forme dans mon esprit. Le premier posait les bases d'une philosophie. Maintenant les prémisses étant posées, j'espère que la suite sera encore plus abordable, et encore plus enthousiasmante...

Pour expliquer tous les mécanismes de la machine naturelle, c'est extrêment laborieux. Je ne serais même pas où commencer... Et le forum n'est peut-être pas l'endroit le mieux adapté.

Ce qui est sûr, c'est que je suis maintenant conscient de déranger des forces d'une immense sagesse, et qui n'ont pas spécialement que ça à foutre (même si le Protocole est respecté). Rien que pour cela, je ne renouvellera pas la chose avant des mois et des mois et... des mois. Je suis officiellement dans le camp de l'alchimiste "éveillé" voire de l'"illuminé", plus que de celui du rationnel penseur cérébral, mais ça ne me dérange pas plus que ça =) Pas après ce que j'ai vécu ^^

hmmm heu... je sais que ça fait gourisime à donf là. Argh. Les boules. Il ne me reste plus qu'à vendre des K7 VHS pourries sur des conférences de moi au sujet des elfs avec des diapos nulles à chier (m'voyez avec des couleurs pastels délavées et qui ont bien bavées avec le temps) lol

Et pour la maudique - (maudique ? Mow Dick ? Co Miwk ? Mobidic ? modhykk ? il est vraiment bizarre ce mot) - laaaa maudique somme de 40 euros !! Et oui, mes braves gens, pour 40 euros seulement vous assurez votre éveil spirituel ! Et pour 2 K7 VHS achetées, on vous offre le pin's magnétique qui attirent les lutins de la forêt pour pas moins de 70 euros !! Vous habitez en plein coeur de Paris, vous n'avez pas d'ami pour offrir la deuxième K7, c'est pas grave, les lutins volent aussi dans les airs !

- Geeeeermaine ! Chambre 512 !! Monsieur Renard n'a pas pris ses pillules ce matin ! Il nous refait encore le coup des lutins, bientôt il se prendra pour le père Noël ! Finie la pause café ! Sinon c'est tout l'hôpital qu'on devra mettre sous prozac dans moins de 2H !

héhé

-- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- --

Cette brave germaine... Rha ça me rappelle ces veillées, où j'invitais tout ces lutins dans mon terrier de renard, après une bonne journée de Gladiateur contre ces quelques amateurs devenus culs-de-jatte (kudjate ? cudchate ? Rha c'est pas fini oui !!! Encore un mot bizarre !!!) Bon j'en ai marre, je vais vous parler en elfique bourré.

kaez azale elzampe ghgh jj pmoliekj raabv z !! Binuaau ytre oa plik plik sezam houvre toa.

Ma blague préférée : plazile candaz kaqedna ? teba tebaaan, ozoli konama remi pomana !! ahah

'me fera toujours aussi rire Smile

-- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- --


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'me présente, je m'appelle Henry...

Message par Esterelle le Ven 6 Juil 2012 - 14:06

C'est toujours un grand plaisir et une franche marade de te lire Kelenn...

Esterelle
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 344
Date d'inscription : 09/02/2012
Age : 42
Localisation : A droite au fond du couloir

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'me présente, je m'appelle Henry...

Message par Invitado le Ven 6 Juil 2012 - 14:32

Pareil pour moi, ce fil faisait partie de ceux entièrement lu à mon arrivée, j'avais beaucoup aimé le freestyle gladiatoring.
Ici on sort du cadre de ses quatre murs sociétaux pour s'épanouir pleinement hors des dogmes et codes qui nous obligent à ne voir la vie qu'en deux dimensions.
De mon côté aussi, j'explore au-delà des frontières communément admises et ne viens guerre désormais que pour lire trois fils : ceux de ours, orchidée et ceux de renard (je l'avais dit, je ne me sens bien qu'avec les animaux et les plantes lol) et en survoler un ou deux à l'occasion.

Par contre, plus de nouvelles de Siamois93...


Invitado
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'me présente, je m'appelle Henry...

Message par Invité le Ven 6 Juil 2012 - 19:11

Esterelle a écrit:C'est toujours un grand plaisir et une franche marade de te lire Kelenn...
mici ^^
EkaterinaSelena a écrit:De mon côté aussi, j'explore au-delà des frontières communément admises et ne viens guerre désormais que pour lire trois fils : ceux de ours, orchidée et ceux de renard (je l'avais dit, je ne me sens bien qu'avec les animaux et les plantes lol) et en survoler un ou deux à l'occasion.
Yes, je figure dans le top 5 héhé ! =))

Bah comme je le disais, j'ai une de ces formes ! Là je reviens juste de ma petite promenade, et j'avais le sourire léger, poétique et rêveur, un peu comme si on venait d'apprendre le décès d'une grand-mère que personne n'est allée voir depuis plus de 10 ans et qu'on allait enfin toucher l'héritage.

En fait, pour être plus précis, c'était le sourire que l'on a juste après la turlute du samedi soir. La main détendue qui caresse doucement les cheveux de sa copine qui en a plein la bouche, et qui n'aura pas le droit à son petit bisou avant de s'être lavée les dents 2 ou 3 fois ^^

Ceci dit, le petit renard en a des anecdotes à raconter avec ces fameuses veillées à boire à plus soif, et à danser nu sur les tables, juste avant de glisser sur notre vomi et à rire aux éclats en se jetant les morceaux à la figure. Mais mes meilleures soirées ça a été avec Antonio Le Pizayoyo (c'était un italien). Il avait été amputé d'une main lors d'un combat assez merdique, mais il était toujours de la partie pour faire un poker (si si, ça existait à l'époque).

- Tu as une excellente main Antonio ! Ah merde, désolé, j'avais zappé, je heu...

- Hey Antonio, tu relances ou tu passes ta main ? Ah excuse, c'est pas ce que je voulais dire, je heu...

- Bon allez les gars, à demain à tous ! Heu... à plus tard Antonio

Quand il était pas là, on se demandait à chaque fois comment il faisait pour aller pisser.

En fait, le seul avantage qu'on avait trouvé d'avoir un moignon à la place de la main, c'était pour un fist-fucking. Y avait un côté assez excitant, mais aussi un truc assez glauque et morbide, un peu comme quand on ralentit en voiture pour mieux voir celui qui a traversé le pare-choc. (enfin moi je le fais pas hein, d'ailleurs je n'ai jamais vu l'intérêt de provoquer 2km de bouchon sur une voie pour un accident qui a eu lieu sur la voie d'à côté..... ?!)

Enfin... Sacré Antonio va Smile

Sinon désolé pour le temps de réponse, je dois me rapprocher de la borne wifi à chaque fois, et la zone est remplie de gosses qui m'insupportent :-) La dernière fois ils courraient partout en chantant la pub pour haribo (c'est beau la vie etc.) tandis que leur mère était vautrée sur son ordinateur portable sur Facebook.

Je me suis demandé pourquoi elle avait fait des gosses si elle en avait rien à foutre de leur éducation. Sans déc, si un de mes chiens avait couru ou aboyé aussi fort que ces gosses, on m'aurait fustigé et demandé de les garder en laisse ! Alors, pourquoi doit-on supporter ces mioches, pourquoi ne sont-ils pas tenus en laisse ? Pourquoi ne peut-on pas les réduire au silence une fois pour toute par un splendide décroché du droit ?

En tout cas, je me suis pas gêné pour sortir un truc du genre "hé ben, il y a des gosses qui n'ont pas 4 ans et qui connaissent mieux les conneries de la TV que les règles de politesse, probablement les futurs intellectuels de demain". Maintenant leur mère n'arrête pas de me fusiller du regard dès qu'elle me croise lool Rha les gens n'ont aucun sens de l'humour ou quoi ? ptdr

Bon on respire, on se dirige vers la borne, et on envoie le post tout en vous souhaitant bon appétit les amis zébrés Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'me présente, je m'appelle Henry...

Message par Invitado le Sam 7 Juil 2012 - 0:20

J'avais oublié le fil de Félidé. Mais comme je sais qu'elle vient peu ces temps-ci, je reste sur les trois déjà cités.
Le reste me rappelle trop les conversations au boulot ou à l'école lorsque j'étais ado et qui m'ennuyaient à mourir. Je viens ici chercher justement autre chose.

(enfin moi je le fais pas hein, d'ailleurs je n'ai jamais vu l'intérêt de provoquer 2km de bouchon sur une voie pour un accident qui a eu lieu sur la voie d'à côté..... ?!)

Surtout que lorsque c'est toi qui est dans la voiture en miettes, tu as envie de les étrangler ces cons qui s'arrêtent pour te regarder sans avoir la moindre idée qu'ils pourraient t'aider.



Tu parlais de bois, tranquillité, de ne pas donner de "flingue" à un gosse....dans le camp alchimiste, dérange des esprits qui n'ont pas que cela à foutre...

Tu teste la capacité du blédina à se transformer en poudre à canon, en réaction avec quel...ou alors tu fais la fameuse expérience qui consiste à mettre des bonbons menthos dans du coca-cola.
Mais comme tu es Kelenn et que l'expérience a déjà été faite, tu teste un carton de ces bonbons dans une bonbonne de coca ? Very Happy

Mais sur le plan philosophique je ne vois pas....vais continuer à éplucher le rébus. scratch




Invitado
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'me présente, je m'appelle Henry...

Message par Invité le Sam 7 Juil 2012 - 17:29

EkaterinaSelena a écrit: Mais sur le plan philosophique je ne vois pas....vais continuer à éplucher le rébus. scratch
A ce stade, ce n'est plus réellement de la philosophie telle que l'on peut l'entendre de nos jours...

En fait, l'alchimie a donné naissance à deux branches : l'ancêtre de la chimie et de la médecine moderne, et une autre qui sera une voie mystique pour comprendre et manipuler des "objets" qui sont très difficiles à comprendre. Ce n'est pas pour faire de l'élitisme, mais le cerveau occidental est vraiment conditionné. C'est la croix et la bannière pour expliquer des trucs super simples.

J'avais commencé à faire un post, mais j'ai abandonné au bout de 2h passées dessus. Un exemple tout bête. Nous dissocions souvent le spirituel (ce qui relève des qualités d'un individu, de ses convictions et de ses croyances) du monde matériel. Mais c'est pas du tout comme ça que ça marche en "réalité". Le monde "spirituel" se fout royalement de nos croyances religieuses, et il est beaucoup plus lié avec le monde matériel qu'on pourrait l'imaginer. Mais je conçois que dis comme ça, sans démonstration, et en contradiction avec les croyances religieuses de certains individus, il vaut mieux être prudent... Enfin bref... ^^

EkaterinaSelena a écrit: Tu parlais de bois, tranquillité, de ne pas donner de "flingue" à un gosse....dans le camp alchimiste, dérange des esprits qui n'ont pas que cela à foutre...
Ca me rappelle quand j'étais adolescent. J'étais un passionné de magie (avec les cartes), j'étais même plutôt doué. Tout le truc consiste à attirer l'attention de ton spectateur ailleurs, pour pouvoir ensuite réaliser la supercherie :-) C'est ce que j'avais fait dans le post précédent, pour éviter d'aborder le sujet en profondeur. Mais je vois que tu ne t'y es pas lassée prendre ! Rha crénon, il va falloir que je revoie mes vieux trucs moi hihi :-)

EkaterinaSelena a écrit: lorsque c'est toi qui est dans la voiture en miettes, tu as envie de les étrangler ces cons qui s'arrêtent pour te regarder sans avoir la moindre idée qu'ils pourraient t'aider.
ah putain, je suis désolé pour ce qui t'est arrivé. Mais comme quoi, à faire n'importe quoi dans sa vie antérieure on finit vraiment par avoir un karma de merde, alors s'il te plait : on n'accuse pas les autres !!

lol Désolé Embarassed
J'ai vraiment un humour de merde (pour ceux qui s'en seraient pas encore aperçus) ^^

J'ai un oncle qui vivait à Cannes, il était peintre, et peintre d'intérieur (il gagnait très bien sa vie), puis un jour il a eu une pointe au coeur en pleine rue (début d'infarctus). Il s'est écroulé, et comme il n'avait que des billets sur lui, il a tendu la main pour demander une pièce pour pouvoir appeler les urgences (c'était dans les années 60, il n'y avait pas encore de GSM). Vous me croirez si vous voulez, c'était en pleine rue piétonne, et les gens ont tous continué leur chemin, pensant qu'il s'agissait d'un mendiant ! Il a perdu connaissance, et apparemment, une dame a donné l'alerte, et il s'est réveillé à l'hôpital.

Cette histoire a un demi siècle, et les gens n'ont pas changé d'un iota. Ces mêmes gens qui vont faire que leur maison soit feng-shui, aller à l'Eglise, donner leur sang, donner contre le SIDA, et qui vont laisser crever leur voisin de palier. En fait, toute l'ironie, c'est que - peut-être dû à notre société de consommation - on a réussi à faire croire à ces descendants de paysans qu'ils pouvaient s'acheter une auréole, exactement comme on peut s'acheter une boite de petits pois. J'ai même vu des mamies mettre fièrement une petite pièce à la Poste dans la boîte des Pièces Jaunes, et ignorer le djeuns et son chien à côté de l'entrée qui tendait la main. D'ailleurs ça m'a tellement gavé ce jour-là que je lui ai filé 10 euros en lui disant de voter Mélenchon (en déconnant) lol

Une fois aussi, en allant au taff. Il faisait nuit (il devait être 6h40), une voiture avec ses feux de détresse arrêtée au milieu de la route, trois voitures devant moi qui tracent en faisant un écart... Croyez-vous qu'un seul connard se serait arrêté ??? Ben je l'ai fait. C'était une personne d'un 50aine d'années, affolée, qui essayait de joindre son mari sur son portable, car sa clio s'était arrêtée toute seule. Je l'ai aidé à la mettre sur le bas côté, à mettre la signalétique, puis je suis arrivé 5 minutes en retard à mon taff. Mais au moins, voilà, y avait plus de risque de créer un accident, et j'avais réussi à rassurer cette dame complètement paniquée.

On vit dans une société de robots, les gens n'ont plus d'âme, plus d'humanité, et le pire de tout : ils n'ont plus aucune dignité. Je suis un syndicaliste et je pourrais en écrire des pages sur la lâcheté humaine : des gens bien pensants qui contribuent à laisser un monde pourri à leurs enfants, tout ça car ils n'auront jamais eu les couilles de revendiquer leurs droits de citoyen dans l'entreprise familiale du coin. Ils s'imaginent que leur rejeton deviendra cadre, président de la république, tout en votant à droite ou d'autres partis qui n'ont aucun intérêt à changer l'actuel état des classes sociales, et qui ne font - depuis plus de 40 ans - que détruire le système éducatif du pays. Quand vous avez des boeufs qui bossent pour vous, pourquoi changer la donne ?

Ayé, c'est parti, je commence à m'enflammer quelque chose de sévère !

On respire... Allez, je vais aller courir dans la forêt me dégourdir mes pattes de renard ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'me présente, je m'appelle Henry...

Message par sandrabreizh le Sam 7 Juil 2012 - 17:53

J'ai lu en psycho que quand tu fais un malaise tu dois demander de l'aide à une seule personne (en la pointant du doigt si tu peux )car si tu demande à personne ils vont tous se dire que les autres vont t'aider et eux ne vont rien faire (après pour ton oncle si les gens l'ont pris pour un mendiant ils se sont peut être détournés volontairement et ça c'est écoeurant !)
Pour le fait de s'acheter un auréole c'est pas nouveau avant t'allais à confess tu payais le prêtre (et gros péché= grosse somme of course )et tu ressortais comme neuf (enfin selon eux hein !)
Les gens se laissent manipuler aussi et le système éducatif crois moi il nous prépare déjà de bons moutons,bien obéissants !!!!
Ma fille veut être presidente de la République c'est grave docteur ? Je précise que c'est d'elle même car elle est écolo et elle trouvait qu'un certain président faisait mal son boulot et depuis elle n'a pas changé d'idée ,à 8ans c'est tout mimi on est idéaliste ,on y croit vraiment !
Sinon rien à voir mais je fais les tarots marseillais !

sandrabreizh
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 175
Date d'inscription : 02/05/2012
Age : 39
Localisation : BZH

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'me présente, je m'appelle Henry...

Message par Invitado le Sam 7 Juil 2012 - 20:01

ah putain, je suis désolé pour ce qui t'est arrivé. Mais comme quoi, à faire n'importe quoi dans sa vie antérieure on finit vraiment par avoir un karma de merde, alors s'il te plait : on n'accuse pas les autres !!

Bah ! j'ai souvent été du côté de la barrière où je croisais de malheureux accidentés comme tout le monde.
Déjà, je craignais ces confrontations terribles qui me remplissaient d'effroi.

Jusqu'à ce que je teste l'autre côté de la barrière...on voit, en effet, les choses autrement. Mais à vrai dire, il n'y a pas d'attitude adéquate si ce n'est tout de même aller voir dans la voiture, mais il arrive que cela s'avère risqué (une nuit, alors que je revenais d'une ville, il y avait deux voitures accidentées sur la route deux voies, ma copine ne voulait pas s'arrêter, je l'ai fait quand même, me disant que je n'avais pas le droit (moral) de les laisser, d'autant que je n'ai pas peur de la nuit....les voitures étaient vides. Je suis repartie, et mon frère, pour me remonter le moral, quand je lui ai raconté m'a dit : les occupants étaient peut être planqués sur le bas côté pour des raisons X ou Y...ça m'a un peu refroidie.

Je n'ai pas de jugement particulier, cela dépend de ce que l'on vit en tant que blessé, de l'urgence et de l'attitude des gens (soit ils passent en regardant sans rien faire, ou interviennent pour aider ou pour en rajouter : j'ai un ami qui conduisait un camion transportant des voitures, lorsqu'il a eu son accident où il est resté paralysé des mois, il voyait des pieds dans la neige qui allaient et venaient (la cabine, la remorque tout, était couchée dans la neige), on lui a dit plus tard que c'étaient des gens qui venaient piquer les roues ou des pièces sur les voitures, sans se préoccuper de l'accidenté, cela paraît extrême, mais ça existe bien plus souvent qu'on ne le pense, alors celui qui regarde sans rien faire, au final....n'est pas le plus mauvais lol)...dans mon cas, j'avais déjà plannifié : sortir et aller chercher du secours moi-même...jusqu'à ce que de courageux témoins (leur présence fut réellement réconfortante) me démontrent que je n'étais pas en état...lol. Mais le mieux, si l'on a peur de voir le chaos métallique et un steack haché vaguement humain, ou un "faux" accidenté, est d'appeler des secours au moins.
Après il y a les autres couards et prédateurs à la fois (comme dans le cas du camion)...ça, c'est plus dur à accepter.


Pour ce qui est d'acheter une auréole, souvent, pour apercevoir il faut déjà regarder autour de soi et avec ses propres yeux ce qui limite le nombre de ceux qui en définitive remarquent ce qui se déroule autour d'eux.
Il y a la même disparité avec ceux qui mendient qu'avec les accidentés et d'une manière générale, tous ceux qui sont isolés dans une "faiblesse" relative, mais qui limite leurs défenses et face à eux : ceux qui ne font rien, ceux qui font semblant et se mentent même à eux et ceux qui en rajoutent (tentent de leur piquer le peu qu'ils ont, de les violer ou....).
L'humain est la meilleure et la pire des choses...le problème est que lorsqu'elle est dans le treap pire, ça décoiffe !
Et malheureusement, ce n'est que dans le malheur (ou presque) qu'apparaît le treap meilleur.....

Je viens d'aller faire les courses où j'ai acheté quelques courgettes (mon coin terrasse n'est pas assez grand pour les cultiver et mon terrain trop loin pour des plantations qui ont besoin d'une présence quotidienne, sinon la problématique des légumes, serait réglé depuis un moment...mais l'an prochain, je tenterai au moins des tomates en pots), il y avait une "bidochonne" devant qui avait dévalisé le magasin et rangeait tout dans son caddie rageusement : en jetant les articles dans son sac en plastique posté dans le caddie...qui l'a obligé à acheter tout cela (il y en avait pour un mois de victuailles...) ? Transformant ses courses en éprouvantes séances de manutention ? Pour acheter (au prix d'un salaire où elle va se faire Ch...tous les matins) des produits pour lesquels elle n'a même pas le moindre respect....hallucinant !
Est-ce qu'elle se rend compte de l'absurdité de sa manoeuvre ? Et que c'est elle et elle seule qui se pourrit la vie avec ses monumentales (je n'en avais jamais vu autant dans un caddie vraiment) courses ?


AEinstein disait : le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui regardent et laissent faire. Ben certainement parce que ceux qui font le mal, au final ne sont pas si nombreux, mais ceux qui laissent faire par couardise, flemme ou "menteries" qu'ils se racontent, sont bien plus nombreux et ceux-là pourraient vraiment par leur nombre, arrêter les frais...du plus petit nombre qui sème la "rage".


Pour l'expérience alchimique, si je sens miroiter un os, j'ai du mal à le lâcher...lol.



Invitado
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'me présente, je m'appelle Henry...

Message par Invité le Dim 8 Juil 2012 - 12:11

sandrabreizh a écrit:(...) Après pour ton oncle si les gens l'ont pris pour un mendiant ils se sont peut être détournés volontairement et ça c'est écoeurant !
Ah bah c'était à Cannes dans les années 70, avec la mentalité de l'époque, le merveilleux portrait est donc malheureusement déjà dressé...

Tu imagines si des gens s'aperçoivent que tu es en train de regarder un homme à la rue, ils auraient peut-être pensé que tu le connaissais ! Et qu'est-ce qu'on aurait dit de toi !! Que tu es de mauvaise famille sans doute ! ^^

"qu'est-ce que les gens vont penser si..."

Le leitmotiv de toute une génération de névrosés, il était grand temps que les années hippies arrivent =)

sandrabreizh a écrit: Les gens se laissent manipuler aussi et le système éducatif crois moi il nous prépare déjà de bons moutons,bien obéissants !!!!
Le problème c'est qu'on a organisé un véritable génocide/ethnocide en Bretagne... Et elle continue dans les écoles... On va apprendre la vie de Charlemagne alors que ce dernier ne s'est jamais imposé en Bretagne !

Quand je pense que la majorité des personnes s'imaginent que la chouannerie est exclusivement Vendéenne (alors qu'elle a débuté principalement en Bretagne jusqu'en 1803 avec la mort de Cadoudal ! -> chouan étant du breton signifiant "réfractaire"), quand je vois que les petits bretons ne savent même pas qui est Nominoë ou la date historique bretonne 845, et quand je vois les épurations qui ont été commises sur le plan économique avec la politique de Colbert pour la ruine organisée de la Province, sur le plan politique avec la représentation illégale des Jacobins aux Etats-Généraux et qui ont détruit les Institutions Bretonnes (il aurait pu très bien y avoir une province de Bretagne, tout comme il existe la principauté de Monaco, ou d'Andorre, nous avions nos propres lois et nos Institutions jusqu'en 1789 !), l'épuration humaine qu'il y a eu pendant la première guerre mondiale (plus de 30% de morts en Bretagne qu'ailleurs en France) au même moment où le gouvernement français s'inquiétait de la création d'un "Front Breton", et je ne parle pas des rafles commises après la seconde guerre mondiale (dont vous ne verrez pas une seule ligne dans un livre d'histoire scolaire français) et qui ont alerté l'opinion internationale à de nombreuses reprises... Ca me fout la nausée.

C'est d'ailleurs un rapport gallois qui a qualifié de "génocide" l'attitude du gouvernement français vis à vis des Bretons. C'est un rapport qui fut demandé par l'ambassadeur français à Londres, après la mobilisation massive du pays de Galles (on leur doit une fière chandelle). Le summum a été en mars 1947, quand le Grand Druide de Bretagne "Taldir", un homme d'une grande sagesse, fut jugé pour "indignité nationale" (la peine encourue était la mort). Il faut savoir que le néo-druidisme en Bretagne (la Gorsedd) est une branche spirituelle millénariste, qui est en relation étroite avec la branche galloise (il y a des milliers de membres gallois à l'heure actuelle). La Gorsedd au Pays de Galles a eu une chef spirituelle qui ne fut rien d'autre que la princesse Diana... C'est fou de voir tout ce qu'on n'apprend pas dans les livres scolaires français hein ?

Jusqu'en 1950 la Bretagne n'avait pas touché un seul centime du prêt Marshall accordé par les USA pour la reconstruction du pays, il a fallu une délégation de plusieurs personnalités (le "CELIB") pour avoir de l'aide ! Le peuple Breton a connu la diaspora la plus importante d'Europe. Beaucoup partaient sur Paris pour essayer de (sur)vivre. C'est à peu près dans la même période (années 60) où le parisien se moquait gentiment de Becassine, cette brave bigoudène attardée montant à la capitale pour faire du ménage chez les braves gens. Alors quand j'en vois certains, qui ignorent tout de leur histoire, brandir un drapeau "Free Tibet", ça me fait doucement rire. Liberté, égalité, fraternité. Les bretons ont perdu leur liberté, n'ont jamais été traité avec égalité, et encore moins avec fraternité.

Mais le Royaume de Waroc'h (créé par Caradog chevalier de la Table Ronde) a connu ses heures de gloire. Puis il a rejoint le Royaume de Bretagne. Toujours aussi celte, et ce en dépit de 4 siècles de présence romaine ! (et ça n'a même pas suffit pour latiniser le Cornouaille ^^) On a battu par deux fois les francs (nous existions bien avant le royaume de France), et on a renvoyé les Vikings chez eux par deux fois également. Nous avons été autonomes, indépendants et prospères pendant 5 siècles, jusqu'au traité d'Union en 1532 qui n'a jamais été respecté par les français.

Nous conservions nos privilèges, nos droits, notre justice, et nous étions bien plus en avance que nos voisins à bien des égards. Un exemple tout bête, si la maison de votre voisin brûlait et que vous n'alliez pas l'aider, et bien on prenait dans vos biens pour remeubler sa demeure ! Bien avant le XXè s., la non assistance à personne en danger était coutumière en Bretagne, et il ne serait jamais venu à l'esprit d'un Breton de ne pas tendre la main à quelqu'un qui est dans la galère.

Bon je m'arrête, car dans 5h je vais encore parler de la Bretagne ! Joker à ceux qui voudront me traiter d'extrêmiste ou de nationaliste (ouai ça déconne pas avec ce mot lool) Faut bien faire bosser les RG français un peu mdr

Ar spontus louarn eo va kamaladoù gallek !

sandrabreizh a écrit: Ma fille veut être presidente de la République c'est grave docteur ? Je précise que c'est d'elle même car elle est écolo et elle trouvait qu'un certain président faisait mal son boulot et depuis elle n'a pas changé d'idée ,à 8ans c'est tout mimi on est idéaliste ,on y croit vraiment !
C'est tout à son honneur ! Je me souvenais gamin - j'avais à peu près son âge - j'essayais d'imaginer des villes parfaites, avec machin qui fait ci, machin qui fait ça... Bon j'étais loin de me douter à l'époque de toute la complexité de notre système capitaliste :-) Ceci dit, je ne perds pas espoir à l'élaboration d'une société à l'intérieur d'une société. Une forme associative qui s'implanterait harmonieusement dans la société. Je suis par exemple en admiration devant certaines structures cléricales, certains monastères... de voir des mecs glander toute la journée, avec un petit potager (pour limiter un maximum les frais de bouffe), ça me laisse rêveur. Pas leur mode de vie, mais je me dis qu'il y a un moyen là-dedans. Il existe déjà des ashrams, mais leur problème c'est qu'ils ne font pas vivre l'économie locale, ils n'apportent rien à la société, je voudrais un truc qui se propage comme un antidote, à partir d'une structure harmonieuse, un noyau. Je trouve ça cinglé et génial à la fois ^^

sandrabreizh a écrit: Sinon rien à voir mais je fais les tarots marseillais !
Tu pratiques la divination ? J'ai fait ça pendant un temps, ça m'a beaucoup fasciné :-)

-- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- --

EkaterinaSelena a écrit:....les voitures étaient vides. Je suis repartie, et mon frère, pour me remonter le moral, quand je lui ai raconté m'a dit : les occupants étaient peut être planqués sur le bas côté pour des raisons X ou Y...ça m'a un peu refroidie.
il a l'air cool ton frère =) On dirait moi avec ma petite soeur ^^

EkaterinaSelena a écrit:Après il y a les autres couards et prédateurs à la fois (comme dans le cas du camion)...ça, c'est plus dur à accepter.
Putain vraiment désolé pour ton ami, et pour ce qui t'es arrivée. C'est dur de croire en la nature humaine après ça x_x! J'ai vécu sur Nantes, et j'avais l'habitude de passer sur le pont de Cheviré, et comme souvent, il y avait des pannes, des accidents. Mais c'était annoncé à la radio, et les pompiers ainsi que les gendarmes étaient déjà sur place. Donc la situation était déjà sous contrôle, ce qui n'empêchait pas les gens de ralentir pour voir la scène... J'ai toujours trouvé ça bizarre ce côté morbide, d'ailleurs Stephen King en parle très très bien à travers ses romans :p

EkaterinaSelena a écrit:Pour ce qui est d'acheter une auréole, souvent, pour apercevoir il faut déjà regarder autour de soi et avec ses propres yeux ce qui limite le nombre de ceux qui en définitive remarquent ce qui se déroule autour d'eux.
Et puis pourquoi s'acheter une auréole quand on sait qu'un bon footing suffit pour en gagner deux ? Smile

EkaterinaSelena a écrit:Je viens d'aller faire les courses où j'ai acheté quelques courgettes
Sacrée coquine ;-)
EkaterinaSelena a écrit:mon coin terrasse n'est pas assez grand pour les cultiver (...)
Se justifier, point il ne faut ! (à la Yoda ça fait tout de suite moins graveleux et pervers, faudra que je réitère pour voir ^^)

EkaterinaSelena a écrit:Transformant ses courses en éprouvantes séances de manutention ? Pour acheter (au prix d'un salaire où elle va se faire Ch...tous les matins) des produits pour lesquels elle n'a même pas le moindre respect....hallucinant !
C'était sûrement une aide à domicile qui devait faire les courses d'une personne âgée (admr & co'). Ce sont des activités qui se développent de plus en plus. Mais bon c'est sûr, si la mamie est chez elle toute seule, pourquoi s'emmerder alors qu'il suffit juste de placer un oreiller entre son coude et son joli visage tout frippé ? ^^

- Oukilé où le visage ? Disparu ! Youhou !! Et non ! on respire encore avec la boubouche ? Oki c'est bieeeeen ! Et on passe à 20 secondes ! Oukilé où le visage ? Disparuuu ! mdr

EkaterinaSelena a écrit:Einstein disait : le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui regardent et laissent faire.
Je crois qu'il faisait allusion au 3è Reich (ou du moins j'ai cette phrase dans ma tête en rapport avec la tragédie qui a touché les juifs). Et en fait, c'est exactement ce qu'il s'est passé... Pendant qu'on commençait à construire les premiers camps de concentration, la jeunesse berlinoise profitait tranquillement de leur grandes vacances, insouciante... -_-!

EkaterinaSelena a écrit:Pour l'expérience alchimique, si je sens miroiter un os, j'ai du mal à le lâcher...lol.
Terrible ! Ca me fait exactement la même chose quand je me promène nu dans les cimetières Very Happy

ahah okay, je vais consulter bientôt, c'est promis Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'me présente, je m'appelle Henry...

Message par Invitado le Dim 8 Juil 2012 - 14:49

Oui. Si la phrase d'Einstein s'adressait à un événement particulier, elle est bien plus universelle : c'est une attitude qui tend à continuer....de regarder en laissant faire (au mieux !)....

Pour la région, je peux comprendre, étant très attachées aux Cévennes et aux causses et une certaine rancune à l'égard du massacre des Cathares (les hordes de touristes chaque été, m'ulcèrent, ils ne savent rien de l'endroit qu'ils viennent polluer, un peu comme ceux qui vont à Rennes le Château prendre des photos de l'église de l'abbé Saunière, pensant à un trésor, à des années lumières de se douter du "trésor" qu'il a vraiment trouvé, certainement la même "trouvaille" qui précipita la fin des Templiers).

Lorsque j'étais élève à Rueil Malmaison, il y avait des Bretons avec lesquels je m'entendais très bien (presque les seuls avec lesquels je m'entendais d'ailleurs eux et les antillais).
J'ai gardé un bon souvenir de ces gens bien plus que des quatre pelés ressortissant du sud (seuls les bretons savaient faire la différence entre le très médiatique ST Trop., le clinquant sud est et le sud-sud ouest moins médiatique (tant mieux) et plus riche, d'une autre sorte de richesse et je faisais partie des quelques uns (non originaire de leur région) à ne pas confondre les Normands et les Bretons, connaissant un peu (je ne savais pas ce que tu dis, mais suis très intéressée par les peuples qui revendiquent leur indépendance vis à vis d'une couronne effective ou fictive (comme la république)) leur histoire et leurs différentes origines qui n'ont rien à voir : les Normands sont Vikings et les Bretons sont Celtes et leur langue, est le Gaelique pour l'Irlande et l'Ecosse et le britonique dont le breton et le pays de Galles...Les "anglo-saxons" sont une "pièce rapportée" d'allemagne, sur l'île qui était occupée avant leur arrivée par ces divers peuples : écosse, pays de Galle et Irlande...et je dois en oublier.

Les Normands sont un peuple issu des Nordiques : pays scandinaves.



Pour la bidochonne, je doute qu'une mamie puisse avoir besoin de 18 l de lait (3 pack de 6) ou alors, elle prend des bains avec, les vieux n'en buvant pas tant que cela.
Mais c'est possible.

Cependant, il n'est pas obligé de faire cette tête et de jeter les trucs dans le caddies comme si c'étaient des détritus.
En faisant quoi que ce soit de mauvaise humeur, on ne peut que le rendre désagréable, alors qu'en imprimant de la bonne humeur, en cherchant l'attrait dans ce que l'on fait, on transforme l'activité...
Donc, si son boulot est pénible, c'est de sa faute, car elle ne sait pas faire les choses en les rendant plus agréables déjà pour elle.

Bien que je sois de ton avis pour le fait de vivre comme les moines (à quelques exceptions près lol). Coincé dans un boulot, en faisant une tête d'enterrement, on le rend encore plus pénible.


Pour les cimetières, je traversais celui qui se trouve dans le village (à l'époque c'était encore un village) où je vivais lorsque j'étais ado et même la nuit (l'hiver, il fait nuit tôt et le cimetière ne fermait qu'après la nuit).

Je ne fut impressionnée par une chose : la paix qui y règne, d'une certaine manière et une sorte d'activité, (comment dire, l'air ne semble pas "statique" comme dans un autre lieu, il bouge, je ne parle pas du vent....) d'une autre...curieux.














Invitado
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'me présente, je m'appelle Henry...

Message par sandrabreizh le Dim 8 Juil 2012 - 16:37

Kelenn :ce que tu dis sur les bretons les basques peuvent dire la même chose même si ils ont plus été persécutés par les espagnols que par les français (et d'ailleurs kicekiki a caché les basques a qui on avait retiré le droit d'asile ?ben les bretons bien sûr )
la divination ? je dirais la cartomancie mais avec ça il m''est arrivé des histoires assez dingues j'ai acheté mon tarot à Rome et ce sont mes potes romains qui ont servi de cobayes (le premier je suis sûre qu'il s'en est pas remis vu ce qui nous est arrivé ) mais en même temps à Rome il m'arrivait tjs des trucs dingues .,Ce que j'adorais c'était mon matou qui mettait sa tête sur la table et regardait à chaque fois que je tirais les cartes il adorait ça par contre quand je faisais des "potions"pour purifier l'appart mes 3 chats étaient super flippés (je sais pas pourquoi d'ailleurs )
Pour Einstein j'ai lu cette citation dans tous mes livres sur l'écologie donc je crois que cette phrase peut s'appliquer à toutes les situations en fait comme dit EkaterinaSelena

EkaterinaSelena :ado aussi j'allais souvent au cimetière et effectivement j'ai toujours trouvé qu'il y régnait une ambiance très particulière .Quand j'habitais à Paris je suis allée plusieurs fois au Père Lachaise (j'y avais amené un pote algérien qui n'avait jamais quitté l'Algerie et il était super flippé )et la tombe de Chopin m'a tjs ému je ne sais pourquoi

sandrabreizh
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 175
Date d'inscription : 02/05/2012
Age : 39
Localisation : BZH

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'me présente, je m'appelle Henry...

Message par Invité le Lun 9 Juil 2012 - 11:50

Bonsoir mesdames :-)

Peanos 'man ar bed amañ ?

EkaterinaSelena a écrit:Oui. Si la phrase d'Einstein s'adressait à un événement particulier, elle est bien plus universelle : c'est une attitude qui tend à continuer....de regarder en laissant faire (au mieux !)....
sandrabreizh a écrit:Pour Einstein j'ai lu cette citation dans tous mes livres sur l'écologie donc je crois que cette phrase peut s'appliquer à toutes les situations en fait comme dit EkaterinaSelena
ah oui en effet, je n'avais pas vu les choses sous cet angle (ma passion pour la culture ashkenaze a dû beaucoup filtrer mon regard :p) Comme j'ai l'habitude de dire : il ne faut jamais se résigner. Ca en est même devenu ma devise. Je le disais pas plus tard qu'aujourd'hui à ma mère Smile

Ca ne se voit pas sur les photos, mais j'ai fait plus de 90 kg. Mon ex s'est suicidée (ça arrive), et le déclic. J'ai perdu 25 kg en deux mois. J'ai arrêté de fumer alors que je dormais limite la tête dans le cendrier (et je fumais allègrement du popo ou du double zéro quand ça se présentait), et là j'en ai fini avec l'alcool. Ce soir mon père m'invitait à un bar, il a pris un cognac et moi ça a été un thé. J'ai été un employé qui se faisait exploiter, et j'ai emmené de grosses larves devant les tribunaux (procès en novembre). Et je me dis que si moi, un des mecs les plus paumés et spaces que cette Terre ait engendrée, fait d'os et de chair et de sang bleu-vert (lol je déconne), alors tout le monde peut y arriver. Tout le monde.

Un truc déconne ? C'est maintenant qu'il faut bouger, c'est pas demain quand on sera mort. Ne jamais se résigner, ne jamais accepter l'inacceptable, Einstein a raison, et vous aussi mesdames, c'est tout un art de vivre bien plus universel qu'il n'y paraît. Mais combien de moutons oseront sortir de leur bercaille ?

EkaterinaSelena a écrit:pensant à un trésor, à des années lumières de se douter du "trésor" qu'il a vraiment trouvé, certainement la même "trouvaille" qui précipita la fin des Templiers
Pourrais-tu m'en dire plus ? Enfin dans la mesure du possible ? Quel genre de trésor était-ce, une allégorie comme le Graal ? Une manière de vieillir le plomb pour le transformer en cristal ? :p [ils ont les mêmes structures atomiques]

Arrivaient-ils qu'un seigneur donne des terres à un Templier pas très loin de son QG (souvent une chapelle ou une Eglise) ? Je suis en pleine étude du droit seigneural avant 1789, et c'est assez coton, surtout en fonction des régions. L'ancien royaume de Warioc'h (Broërec), qui correspond aujourd'hui au département du Morbihan, avait gardé des manières de procéder qu'on ne retrouve pas ailleurs en Bretagne. En règle générale, on s'aperçoit quand même que les choses n'ont pas vraiment changés, les paysans sont devenus les prolos, les seigneurs sont devenus des membres des Conseils d'Administration de grosses boîtes (comme Orange ou Bouygues) qui vont décider du sort du français...

Je suis sorti avec une baronne un court moment, une petite descendante des Bourbons, j'ai appris des trucs forts intéressants ^^ Ils pratiquent encore la chasse à court, et ils nous appellent les "paysans". La plupart est ruinée (mais ils gardent leur titre), mais ils réussissent toujours par piston à bosser dans des mairies, et des postes qui reviendraient de droit à un BAC +7 qui a galéré pour en arriver jusque là au lieu de se retrouver serveur chez McDo. Et ça ne les dérange absolument pas d'aller à l'Eglise tous les dimanches... Quel merveilleux monde... Allez, attention, je vais me lancer, hum hum (je me râcle la gorge) 3, 2 ,1 eeeeeeet.... VIVE LA FRANCE !!!! lol

EkaterinaSelena a écrit:je faisais partie des quelques uns (non originaire de leur région) à ne pas confondre les Normands et les Bretons
ah oui, c'est l'incidence diplômatique assurée :-)

EkaterinaSelena a écrit:mais suis très intéressée par les peuples qui revendiquent leur indépendance vis à vis d'une couronne effective ou fictive
C'est toute la tragédie de la Bretagne actuelle. Avant le 19è, il y avait le Breton au même titre qu'un Français, un Belge, un Anglais, un Espagnol. La Bretagne avait gardé son sentiment de nationalité, et ses coutumes (principalement religieuses). Ce qu'on sait moins c'est que les moines en Bretagne avaient pris le relais des Druides d'antan, ils étaient très impliqués dans le patrimoine national breton.

Le Christianisme s'est calqué sur les traditions celtes. L'exemple le plus flagrant est St Anne d'Auray, la patronne des Bretons et la mère de la Ste Vierge Marie. Son mari fut St Joachim, et il est impossible d'aller quelque part en Bretagne sans voir un bled qui ne porte pas le nom d'un saint, et de ne pas voir cette fameuse St Anne. Or, cette sainte n'est pas reconnue par le Vatican et ne figure pas dans la Bible ! Le Pape Jean-Paul II fut d'ailleurs très gêné lors de son séjour en Bretagne car dans le coeur des bretons, St Anne est leur patronne, et il était une coutume celtique que chaque village soit représenté par un dieu ou une divinité. Le Breton est quelqu'un de pragmatique, il préférait s'adresser à St Antoine de Padoue pour retrouver les objets plutôt qu'à Dieu :-) Quant à St Anne, il semblerait que ce soit la continuité de la croyance en la déesse celtique Ana !

Donc le gouvernement français s'est attaqué à l'Eglise en Bretagne (les Evêques ont dû s'exiler) et après de sombres années, les Bretons ont perdu leur conscience d'être un peuple avec son histoire, sa langue, ses droits. Quand j'aborde sérieusement le sujet avec un autre breton, il est très fréquent de voir un petit rictus et un fameux "oui mais on vit plus au Moyen-Age" ; bon bah la messe est dite, qu'y a-t-il à dire après ça ? Ceux qui revendiquent l'autonomie sont en très petits nombres et sont pour la plupart extrêmistes (pour ne pas dire complètement fashos). Si tu vas en Loire-Atlantique, dans des villes historiquement bretonne comme "Montoir de Bretagne", malgré les armoiries de la ville, les habitants ne se considéreront pas spécialement Bretons, idem pour beaucoup de Nantais (Naoned en Breton).

J'ai l'intention de reprendre contact avec la Gorsedd pour voir ce qu'il en est, même des relations galloises qui espéraient et attendaient un sursaut de la part de notre province historique... Ils seraient prêts à nous aider, tout comme l'Ecosse (redevenu indépendante) et l'Irlande (redevenue indépendante), mais que fait le peuple Breton ? Toute la tragédie est là. C'est loin d'être évident... Les mentalités ont beaucoup changé... Le Québec (issu de l'émigration bretonne principalement) vit les mêmes problématiques avec le Canada, peut-être s'agit-il ici d'un karma purement celte ?

EkaterinaSelena a écrit:les Normands sont Vikings et les Bretons sont Celtes et leur langue, est le Gaelique pour l'Irlande et l'Ecosse et le britonique dont le breton et le pays de Galles...
En Bretagne c'est un peu compliqué, il y a trois langues : le Cornouaille, le Vannetais, le Gallo. La langue officielle Bretonne est un syncrétisme de ces trois langues, et il y a fort à parier qu'un ancien dans le finistère ne comprenne pas complètement un jeune de l'école Diwan ! Mais comme on dit, mettez un écossais, un gaélique, un irlandais et un breton dans la même pièce, ils finiront toujours par se comprendre :-)

EkaterinaSelena a écrit:Pour les cimetières, je traversais celui qui se trouve dans le village (...) Je ne fut impressionnée par une chose : la paix qui y règne, d'une certaine manière et une sorte d'activité, (...) curieux.
héhé excellent Smile En fait, j'ai une explication à cette activité qui n'est pas dû au vent (et que l'on attribuait souvent aux esprits). Tiens bah c'est exactement ce que je disais plus haut, dans ma tête c'est super simple, mais je sais qu'il va me falloir une plombe pour expliquer la chose lol

Nous mangeons quotidiennement, et s'en rendre compte nous ingurgitons des minéraux (fer, magnésium, etc.), qui sont transformés par notre organisme en une énergie électrique (à faible voltage), et qui va servir à alimenter notre cerveau. Pour ceux qui l'ignoraient, notre cerveau a besoin de courant pour fonctionner. Tout courant électrique provoque un champs magnétique (le nôtre est mesurable avec certains outils), l'effet kirlian serait même la preuve de l'existence de notre "aura", un halo coloré qui nous entoure.

Lorsque nous décédons, notre organisme met un certain temps à se décomposer, et comme le cerveau n'est plus alimentée, l'énergie electromagnétique qui entourait notre corps, se libère et se lève au dessus des cadavres et des tombes. S'ajoute à celà les produits chimiques qui se libèrent eux aussi. Ca créé des lueurs bleutés que l'on peut apercevoir dans certaines conditions atmosphériques (brouillard, etc.). C'est fun hein ? Very Happy (le nom exact est "énergie éthérique")

sandrabreizh a écrit:Kelenn :ce que tu dis sur les bretons les basques peuvent dire la même chose même si ils ont plus été persécutés par les espagnols que par les français (et d'ailleurs kicekiki a caché les basques a qui on avait retiré le droit d'asile ?ben les bretons bien sûr )
Je sais qu'on a l'habitude de dire "Bretons - Basques - Corses : Même combat !" ; mais je dois avouer que j'ignore absolument tout de leur histoire. En Bretagne, nous étions sur nos terres, avec nos systèmes juridiques, nos lois ; je ne sais pas du tout si la situation était comparable au pays basque ou même en Corse.

On nous vend aujourd'hui des idéologies comme la "république", du "liberté - légalité - fraternité", mais qu'est ce que ça nous a apporté concrètement ? Et on hésite pas à détourner l'Histoire au nom de ces valeurs. Par exemple, la prise de la Bastille - comme symbole de la liberté - était une véritable "farce historique". La réalité ? Ben y a tous les paysans qui sont bien remontés, dirigés par les nobles, qui montent à la capitable pour gueuler, et décide de libérer ceux qui avaient été embastillés. Au dessus des tours, il y avait des gardes, et au dessous il y avait le peuple. Le responsable de la prison demande à parler avec un responsable des révolutionnaires. Alors je vous fais un truc pour la déconne, mais la réalité n'a pas dû être si loin que ça...

- Bon bah c'est quoi le problème ?

- Oui heu... on en a marre, on va tout casser, c'est la révolution !!

- D'accord mais qu'est ce que vous voulez ? Pourquoi vous manifestez ?

- On manifeste car on en a gros !! Y en a marre, il y a tout le monde qui est là et ils attendent qu'à tout casser !!

- okay, calmez-vous, y a peut-être moyen de s'entendre non ? Dîtes-moi de faire quelque chose pour appaiser l'ambiance !

- ouai bah les gardes qui sont perchés, faut leur demander de s'en aller, ils font peur à tous le monde !!!

- d'accord, calmez-vous, je demande tout de suite qu'ils quittent les tours...

- ouaiiiii on en a gros !!!

Sauf que quand un garde se retire de son emplacement, bah c'est habituellement pour charger son fusil avant de tirer ! Du coup que s'est-il passé ? Bah tous les gens ont pensé qu'ils allaient se faire tirer dessus, et ils ont foncé sur la porte de la Bastille pour éviter les balles... mdr Avouez qu'on apprécie tout de suite le côté héroïque de la situation nan ? Donc bah sur un énorme quiproquos de bras cassés, la Bastille a été prise, et ils en ont profité pour libérer les prisonniers (tant qu'à faire) et la rumeur a fait le reste.

Moins d'un siècle plus tard, on en faisait le symbole de la liberté et de la république française... ahah

Les politiques déforment l'Histoire à leur gré, les idéologies républicaines sont fabriquées de toute pièce (De Gaulles a bien enfoncé le clou avec son "La France est une et indivisible"), et j'ai pas honte de dire que je me demande si la situation actuelle serait pire avec une province de Bretagne qui aurait gardé ses manières de faire (politiques) après le système féodal... Vu l'esprit, la ténacité et le pragmatisme breton, j'en doute fort, mais je suis conscient qu'il ne s'agit que de pures spéculations :p

sandrabreizh a écrit:quand je faisais des "potions"pour purifier l'appart mes 3 chats étaient super flippés (je sais pas pourquoi d'ailleurs )
Excellent Smile C'était quoi comme potion ? ^^


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'me présente, je m'appelle Henry...

Message par sandrabreizh le Lun 9 Juil 2012 - 12:49

L'ordi vient de me bouffer mon roman donc ça m'enerve !!!!!!!!!!
Bon je vais essayer de recomencer

Je disais donc que mes enfants sont en classe bilingue (mais pas Diwan) et que leur instit m'a expliqué qu'il a dû étudier le vannetais car lui vient de Brest (pas le même breton )et une vieille dame râlait qu'elle ne comprend pas le breton des jeunes.Mais bon les italiens sont passés par là y'a pas si longtemps (l'unité italienne est somme toute assez récente et l'unité linguistique plus encore )et maintenant un napolitain peut parler (et comprendre )un milanais (si toutefois ils arrivent à dépasser leurs préjugés initiaux ce qui est bien plus difficile à dépasser que le barrière linguistique Rolling Eyes )

Les basques étaient comme les bretons sauf qu'ils ont été séparés entre deux pays (dont un qui fait tout pour éradiquer leur différence )
Les corses je ne connais pas bien je sais juste que leur langue est plus proche de l'italien (c'est un dérivé du toscan)et d'ailleurs je la comprends très bien (grâce à l'italien )

Mes potions je ne pourrais plus t'en dire les ingédients (à part clous de girofle et laurier )c'était contre les mauvaises ondes (pour simplifier )et cet appart en avait bien besoin y'avait qu'à voir mes chats réagir (des fois ils se mettaient à fixer les murs immobile d'un air flippé)pour s'en apercevoir (et ça c'est pas quand on fumait de la ganja) !En tout cas j'étais beaucoup dans la magieà cette époque j'ai pratiqué le plus possible (mais uniquement magie blanche) puis j'ai arrêté de peur que le truc m'échappe !

Sinon perso j'suis pas un mouton mais quand un truc va pas je m'en vais et c'est tout parce que quand un truc va pas bien ils sont tous bons pour parler mais quand il s'agit d'agir y'a plus personne et on peut pas faire la révolution seule !Tant qu'il y aura des gens manipulés comme des marionnettes ,terrorisés et surtout qui se laissent exploiter ben les choses ne changeront pas ,désolée pour cette note pessimiste

sandrabreizh
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 175
Date d'inscription : 02/05/2012
Age : 39
Localisation : BZH

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'me présente, je m'appelle Henry...

Message par Mégalopin le Lun 9 Juil 2012 - 15:46

kelenn a écrit: En Bretagne, nous étions sur nos terres, avec nos systèmes juridiques, nos lois ; je ne sais pas du tout si la situation était comparable au pays basque ou même en Corse.


En Novembre 1755, Pasquale Paoli a proclamé la Corse nation souveraine et indépendante de la République de Gênes. Il a créé la Constitution corse, qui a été la première Constitution écrite selon les principes des Lumières, y compris la mise en œuvre du droit de vote des femmes, plus tard révoqué par les Français quand ils ont pris l'île en 1769 et en 1770, la Corse est devenue officiellement une province française.




Par exemple, la prise de la Bastille - comme symbole de la liberté - était une véritable "farce historique". La réalité ?

En réalité, le mécontentement des petits artisans (indépendants) du faubourg St Antoine s'exprime dès fin avril 1789, suite à une proposition de baisser de 5 sous le salaire journalier des ouvriers. La bastille Saint-Antoine était aussi un arsenal, et le but de la prise (sans assaut, par capitulation) de cette forteresse était de faire main basse sur la poudre et les fusils. Les symboles, la "Liberté", les prisonniers et toussa, on a rajouté pour faire joli...

galopin




Mégalopin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4087
Date d'inscription : 05/11/2010
Localisation : Fils de Butte

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'me présente, je m'appelle Henry...

Message par Invitado le Lun 9 Juil 2012 - 17:41

Pour l'énergie qui se libère lorsque le corps se désagrège, tu veux parler de ce que l'on appelle : les feux follets peut être.
Mais, peut être aussi de cette espèce de densité de l'atmosphère par endroits.
Lorsque j'étais petite j'ai voulu sauver une souris qui se noyait, mais n'y suis pas parvenue. Puis au lieu d'enterrer le corps, je l'ai mis à l'abris pour assister à ce que l'on devenait... Shocked

Et je n'ai pas vu l'âme sortir lol (comme dans les dessins animés) cela rejoindrait ce que tu dis, une souris étant trop petite pour générer un "champ perceptible".



Pour ce qui est de la magie blanche, j'ai pratiqué aussi, peut être cela me retentera dans la cité templière où je suis, des choses intéressantes pourraient être transmises...mais j'ai arrêté pour les mêmes raisons : peur que le truc m'échappe et pour l'heure, avant de tenter une communication avec des résidus templiers, il vaut mieux que je me prépare, que je sache exactement à qui j'ai à faire....Mais l'enjeu, me semble en valoir le coup.



Justement mes recherches parties de Rennes le Château, rejoignent l'histoire des Templiers. En effet cela concerne le GRAAL et aussi l'arche d'alliance (les templiers l'auraient au final cachée, cela n'explique pas sa disparition entre la destruction du second temple de Jérusalem et l'avènement des templiers).
Mais surtout, d'après ce que je comprends, la découverte de l'Abbé Saunière concerne le tombeau du Christ qui ne serait pas mort sur la croix. En fait, il y avait deux Jésus, un qui est mort sur la croix, mais n'a jamais ressusité.
Et celui qui a été relâché : Jesus Bar abbas (fils du père) qui était un vrai roi et qui continua de vivre bien après l'histoire de la crucifixion. L'église catholique est basée sur un mensonge : il n'y a jamais eu de résurection.

Cependant, des zones d'ombres subsistent sur le rôle du Jésus qui a survécu et surtout, l'auteur annonce que la religion juive est également concernée par la découverte.
Ne connaissant pas, je suis en train de refaire toute l'histoire de cette religion et le lien avec le catholicisme pour savoir en quoi, elle peut être concernée.


Peut être l'arche d'alliance les concerne. Mais j'en suis à démêler la localisation du tombeau de ce deuxième Christ. En septembre j'y retourne après avoir étudié la matrice (carte en relief et en négatif) qu'avait commandé l'Abbé Saunière avant sa mort.

Il me faut également parvenir à déterminer la nature de ce deuxième Christ (bat abbas qui a été relâché par PPilate et aurait été amalgamé par l'église catholique comme le Jésus ressuscité) qui au passage était considéré comme le vrai Christ par les Templiers qui gardaient leur tombeau. C'est pour la connaissance de ce "secret" vis à vis de l'église et leur refus de se "soumettre" à la croix et au "faux" christ adoré par l'église, qu'ils auraient été exterminés.
Je me doutais bien, ils ont été combattus jusqu'au dernier (ou presque) durant des années...ce ne peux pas être pour un simple trésor d'or et d'argent. La volonté est bien qu'un secret qu'ils détiennent disparaisse.

En ce qui concerne l'arche d'alliance, elle contiendrai pour certains : les tables de la loi, pour d'autres des objets sacrés, pour d'autres encore elle serait le tombeau de l'éternel....Le GRAAL serait un secret, une information de taille (peut être l'ensemble : vérité sur le Christ, localisation des tombeaux et localisation de l'arche et identification de son contenu (elle ne s'est pas vaporisée du deuxième temple en 70, peut être les juifs eux mêmes l'ont cachée, sachant le temple en danger).

Il faut donc que je détermine l'essence de ce Christ (adoré par les Templiers et les rose+croix qui ont continué la tradition de l'ordre du temple) : christ ? ou antichrist ? Qui est-il exactement ?
Sur cette information, je peux rajouter qu'un ami avait échangé avec Emile Puech qui traduit les rouleaux de la mer morte, il y a des années. Ce qu'il leur a dit correspond aux recherches sur et de l'Abbé Saunières sur ce Christ que je lis aujourd'hui.

Que je localise le tombeau trouvé par l'abbé Saunière et figurant sur la matrice en la possession de Mr André Douzet et qui se trouverait aux environ d'Alet les Bains (aux alentours de Rennes le Château) dans l'Aude.

Pour le GRAAL voici la position de l'auteur qu'il me faut vérifier et notamment en quoi le Judaïsme est concerné (il est avancé que le secret que contient le GRAAL serait bien antérieur à la vie de Jésus) :
Et si ce GRAAL était l'humanité toute entière réunie en une seule « entité » formerait cette information ?

Extrait du point de vue de Pierre Sylvain :

Vous n’avez pas répondu à ma question sur le Graal ?
Le nom de Graal n’est apparu qu’à la fin du 12ème siècle, après la première croisade (1099); selon toute vraisemblance, il serait d’origine occitane, provenant à la fois des mots « grasale » = vase , et « gradale » = livre ; selon certains, il s’agirait aussi d’une émeraude tombée du front de Lucifer.
Si l’on considère l’origine « grasale » = vase, Marie Madeleine est le réceptacle idéal pour porter la descendance du Christ, et cette hypothèse est aussi valable que celle de la coupe ayant recueilli le sang du Christ…
Vous n’y croyez pas ?
Bien sûr que si ! Mais cela n’est pas pour la majorité des chercheurs de Rennes-le-Château une nouveauté ; cette pseudo révélation ne représente selon moi que l’arbre qui cache la forêt…
Que voulez-vous dire ?
Je veux dire que j’ai la prétention d’avoir résolu cette énigme, qu’il existe plusieurs Graals, et que leur révélation est bien plus dangereuse et explosive pour le Christianisme, que la découverte du tombeau de Marie Madeleine…
Quels seraient-ils selon vous ?
Ces Graals seraient d’une part deux tombeaux ; ceux des deux Sauveurs (surnommés Jésus en raison de cette qualité) séparés de quelques centaines de mètres, qui démontrent l’imposture de la fausse résurrection du Jésus du « Nouveau Testament ».
D’autre part, ce qu’il est convenu d’appeler les « Tables de la Loi » contenues dans l’Arche d’Alliance, mais qui sont en réalité tout autre chose…Comme vous pouvez le déduire, il y aurait trois emplacements et deux secrets, l’un en rapport avec les origines du Christianisme et l’autre en rapport avec celles du Judaïsme…




Je suis donc en train « d'éplucher la religion » judaïque qui est le fondement du catholicisme qui concerne l'arche et le GRAAL et la division d'avec les Catholiques basée justement sur la reconnaissance ou pas de Jesus en tant que Messie (effectivement, la révélation messianique représente un sacré pavé dans la mare catholique, qui de toute façon est en train de se vider de son eau).
Apparemment en plus de la persécution de tous les juifs durant des siècles sur cette question, les Templiers furent tous exterminés à cause du secret (la fausse résurrection et le tombeau du Prophète Jésus de Bar abbas, en fait deux tombeaux : celui qui est vraiment mort sur la croix, mais n'a jamais ressuscité et celui qui fut libéré et fut amalgamé par la religion catholique avec un Jésus ressuscité : Jésus Bar abbas). Il est à noter qu'une communauté Juive était très importante dans le Razès (région de Rennes le Château), mais j'ai encore du mal à faire le lien, car je connais peu leur religion (que je suis en train d'aborder (une grande partie, l'ancien testament est commune avec le Catholiscisme). Ils sont aussi concernés par le GRAAL (le secret) aussi, mais je ne vois clairement encore, en quoi.




Ne reste (cela paraît une broutille qui va prendre des mois de boulot au mieux, peut être raccourci par les recherches d'autres avant moi) qu'à approfondir la localisation, la « nature » de l'arche et du GRAAL (qui semblerait se trouvent dans un rayon de 10 km du tombeau du Christ).

L'auteur dont je suis les travaux semble être zèbre d'après ce qu'il dit de lui. Mais quelques questions le concernant me démangent, je ne vais pas tarder à le contacter pour en savoir plus (notamment dans ses "correspondances", quelques trucs me chiffonnent) :

http://www.rennes-le-chateau-la-revelation.com/maqueste.htm


L'abbé Boudet dont les indications furent très précieuses à l'Abbé Saunière a écrit un livre qualifié d'hermétisme et qui s'intitule : « la vrai langue Celtique et le Cromleck de Rennes-les-Bains » (un autre village de la région du Razès) où il est également question des Basques, sur lequel beaucoup se cassent les dents, je ne l'ai pas encore lu.).
Pour l'heure j'en suis là (n'ai pas avancé des masses si ce n'est la supercherie que je subodorais (je me doutais d'une info de cette envergure à travers cette histoire de Rennes le Château), sur la fausse résurrection du Christ), mon commentaire est un peu long (il me permet également de poser mon parcours et mes questionnements), mais le sujet dont il est question est immense comme tu peux t'en douter.

En tout cas les recherches de cet auteur rejoignent (avec analyse de documents sur son site), celles contenues sur les rouleaux de la mer morte dont la prétendue disponibilité est toujours assortie de commentaires d'auteurs, mais jamais brutes....et....floues.
Il est intéressant de noter que certains rouleaux datent de 70 au moment de l'attaque de Jerusalem et de la destruction du 2ème temple (moment où le constat de la disparition de l'arche fut fait par Pompée pénétrant dans le Saint des Saint -alors qu'il n'en avait pas le droit- lors de la guerre de Judée après avoir poursuivi Aristobule – qui était pour les pirates de méditerranée- jusqu'au Mont du Temple) : le Saint des Saints était vide.

Les quelques articles sur ces fameux rouleaux avec des positions divergentes :


http://www-irma.u-strasbg.fr/~foata/fuchs/mer.pdf


http://www.massorti.com/Manuscrits-de-la-mer-Morte


Ce site fait plus dans le sensationnel, mais devant l'immense difficulté à ne serait-ce que consulter les documents juste traduits et non les commentaires de ceux qui les ont prétendument lus...des questions ne peuvent qu'émerger :

http://www.webnietzsche.fr/essen.htm



Mais, ces rouleaux, comme le GRAAL qui serait MMadeleine (ou Marie de Béthanie) et reposerait dans la crypte de l'église de Rennes le Château, ce sont quelques arbres qui cachent la forêt. Le GRAAL est une information, un code qui concerne toutes les religions du livre et par extension (et l'expansion de celles-ci) l'humanité.
Je suis intuitivement et au regard de pas mal de « faits » plus de l'avis de « iriatome », est le seul avançant quelque chose d'un peu « recherché » les autres partent rapidement en vrille...finissant carrément par se disputer :

http://www.onnouscachetout.com/forum/topic/16258-qui-a-decrypte-le-livre-de-labbe-boudet/



Les infos partent un peu dans tous les sens...mais je garde cet écrit dans mes documents et arrangerai (rendrai plus clair) à mesure que les éclaircissements s'effectueront.


Invitado
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'me présente, je m'appelle Henry...

Message par Invitado le Mar 10 Juil 2012 - 1:55

Pourrais-tu m'en dire plus ? Enfin dans la mesure du possible ? Quel genre de trésor était-ce, une allégorie comme le Graal ? Une manière de vieillir le plomb pour le transformer en cristal ? :p [ils ont les mêmes structures atomiques]

Tu ne sais pas si bien dire : l'industrie du verre utilise un procédé qui consiste à insuffler de l'oxyde de plomb dans le verre pour lui donner l'éclat du cristal.
Plus la concentration en PbO est forte, plus "le cristal" est limpide.

La maison Swarosky tourne sur ce procédé très connu, mais en insufflant une quantité de PbO tenue secrète.

L'envers est que les objets en "faux cristal" sont toxiques s'ils contiennent des liquides trop acides (alcools forts, parfums..) qui se chargent en plomb.

C'est intéressant, puisque une lumière permanente à l'aide d'un système de miroirs éclairerait le tombeau et des "calamités" se répandraient s'il était ouvert.
C'est pareil pour l'arche (peut être même d'ailleurs, à l'époque où elle se trouvait dans les Temples de Jérusalem ne fut-elle jamais ouverte ou en de rares fois et s'avérant mortelle, le plomb ne semble pas mortel en soi, mais aggrave une faiblesse déjà installée : cancer, problème endocryne...à un point qui peut s'avérer mortel, le gardien le savait).
Il peut très bien s'agir de saturnisme (intoxication massive) occasionné par les objets chargés en plomb dans des contenants qui n'en ont pas du tout l'aspect (verre cristalisé au plomb ou plomb cristalisé, cristal apériodique ou cristaux incommensurables).

Voici le procédé de cristalisation, qui fut découvert après que des chercheurs aient réussi à cristaliser un alliage d'alluminium et de manganèse :
"Un cristal se forme si la température d'une coulée descend assez lentement sous le point de fusion et que le mouvement thermique des différents atomes atteint une valeur si faible que les connexions réciproques ne peuvent plus être fracturées par des oscillations - on vient en formation d'un treillis uniforme qui est marqué par un ordre à distance. Ce treillis uniforme a une plus faible enthalpie libre que le verre amorphe, qui se dispose seulement un ordre local (la disposition locale des atomes ne se répète pas régulièrement dans un verre) . On qualifie ce processus de cristallisation. Dans les cas où la température d'une coulée descend rapidement, différents phénomènes sont observés et les solides ainsi obtenus peuvent avoir des propriétés bien particulières."

Sachant que le silicium dont est composé le cristal à l'état naturel est également le composant principal du verre, mais que le cristal contient deux atomes d'oxygène pour un de silicium.
Le cristal et le plomb font partie de la famille des cristallogènes, ils peuvent avoir des formes cristalines (comme le carbone avec le charbon et le diamant qui sont deux de ses formes).
Lorsque l'on insuffle de l'oxyde de plomb (donc on ajoute un matériau cristalin et de l'oxygène à du silicium) au verre, on lui donne un aspect proche du cristal.

Le cristal de roche, quartz se présente à l'état naturel comme un agrégat d'un atome de silicium pour deux Oxygène Si02.

En théorie, d'après ce que je comprends, on pourrait cristaliser le dioxyde de plomb pour qu'il prenne les caractéristique d'un cristal qui serait apermanent (les neuds d'expansion dans l'espace et le temps ne sont pas aussi réguliers que dans un cristal classique). Mais le Pb02 est très dangereux à la manipulation puisqu'il se comporte tantôt comme un acide, tantôt comme une base (ampholyte) et est utilisé dans les batteries de voiture.

Peut être en observant une constante d'équilibre matérialisée par la température de chauffe, et vitesse de présentation du matériau, très stable évitant la précipitation du Ph de la réaction vers les extrêmes.
Il s'agit, en effet, bel et bien d'un procédé alchimique puisqu'il demande une participation mentale active de l'expérimentateur, il ne suffit pas de chauffer le truc...mais de doser très précisément.

Mais je m'en voudrais si tu prenais des risques en essayant.... Wink



Juste pour Einstein, il avait raison sur plein de choses et je ne sais pas si tu as lu son livre où il demande à Freud : "pourquoi la guerre ?". C'est un peu désespérant et stimulant à la fois...et le "comment je vois le monde" de Einstein ?
ha ! c'est mon chouchou. Embarassed

Invitado
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'me présente, je m'appelle Henry...

Message par Invité le Mar 10 Juil 2012 - 5:06

Salutations nocturnes !

Je suis de retour chez moi ! Plus besoin de bornes wifi pour me connecter, mais je dois me taper la vie d'une ville trop pourrie :'( Bref, y a des chances que je reprenne la route en août, j'ai acheté un adaptateur allume-cigare vers prise netbook, il me tarde de vivre quelques jours de pure vagabondage avec des sacs de couchages à l'arrière de ma ford Smile

J'étais en train de concocter une réponse comme je les aime, et puis je me suis endormi dans mon canap', argh. A mi-chemin de la soixantaine et je ne passe déjà plus le cap des 23h lol Bon là il est presque 2h du mat', l'honneur est sauf :p

<<>><<>><<>><<>><<>><<>><<>><<>><<>><<>><<>><<>>

Je vais commencer par faire du chauvinisme dans la pure tradition du chauvin de base, avec sa grosse bedaine, sa bière à la main, en train de beugler "vive les bleus", alors que lui-même ne serait pas capable de courir 10 mètres, sans se vautrer comme une épave dans les poubelles du coin. hihi

il est coutume de dire : "Bretons - Corses - Basques : même combat !" ; et il est un fait que nous aspirons tous à la reconnaissance de notre culture, et pour certains, à un statut politique à part. Donc je veux être très clair par rapport à ce qu'il va suivre : j'adore les Corses et les Basques (ainsi que les Kabyles, les Tibétains ou les Amérindiens), mais il est un fait qu'on ne peut absolument pas mettre en rapport des choses qui ne sont pas comparables.

Tant au niveau de notre histoire, de notre politique, de notre ethnie, de notre population, que de notre économie : nous n'avons rien en commun (si ce n'est - encore une fois - la même aspiration). Je ne veux pas ouvrir de polémiques, c'est pourquoi je réponds, mais je ne reviendrais pas dessus. Selon les chiffres de l'INSEE de 1999, la Bretagne Historique (comprenant 5 départements) comptait environ 4,9 millions de Bretons pour moins de 280 000 Corses. Aujourd'hui, il doit y avoir environ 5 à 6 millions de Bretons pour 300 000 Corses. Les chiffres concernant la population basque s'établit autour de 2 millions.

Concernant le PIB, la Bretagne avec sa superficie et son nombre d'habitants, est proportionnellement plus productive que tout le reste de la France. En 1999, elle représentait 6,02 % du PIB national, tandis que celui de la Corse tournait aux alentours de 0,33 %. Quant aux Basques, c'est impossible à savoir (en raison de leur situation géographique). Quand on pose ces chiffres (qui datent de 1999 quand même), on s'aperçoit qu'il y a trois situations très différentes. A l'heure actuelle, la Bretagne Historique représente près d'un dixième de la France (pour une Corse représentative de 0,4 % de la population totale à tout casser). Avant la diaspora, cette Province Bretonne représentait un huitième de la France !

Alors bien sûr, ce ne sont que des chiffres, il faut les nuancer par des données historiques. N'y connaissant rien dans l'histoire Corse ou Basque, je me suis renseigné assez superficiellement, mais j'ai été très surpris. Vers le premier millénaire av JC, nous savons que les Celtes vivaient en Armorique (sous la protection des Druides). Nous savons qu'au Vè s. naîssent les légendes (la Table Ronde, Arthur, le Graal). Les 7 Saint fondateurs de Bretagne arrivent de Grande-Bretagne, puis dès le Xè s. la Bretagne est un Royaume, puis un Duché, puis une Province, mais qui abrite un peuple qui conservera son autonomie politique pendant 944 ans. Enfin, la Bretagne est toujours juridiquement protégée par un Traité d'Union de 1532, et que le gouvernement français a toujours refusé de reconnaître !

Tandis que le Royaume de Bretagne atteignait son apogée en 874, il n'existait aucune trace d'un quelconque peuple basque. J'ai été moi-même surpris. Leurs ancêtres sont en partie les Vascons, et pendant qu'ils reprenaient les terres conquises par les musulmans, ils furent tantôt partie du Royaume de Navarre, tantôt partie du Royaume de Castille. Pour voir naître les premières prémisses d'une identité basque, il faudra attendre le XVè voire le XVIè siècle, quant au nationalisme (le sentiment d'appartenir à une nation), il faudra attendre la fin du XIXè s. et cela se fera en réaction à une situation politique ultra tendue (avec l'Espagne de Franco d'un côté, et une France qui cherchera à éliminer tous les "particularismes régionaux"). Quant à la Corse, elle a toujours été sous la domination de Comtés étrangers (surtout italiens). En 1735, il y a effectivement la première Constitution Corse et une déclaration d'Indépendance, mais une indépendance qui ne durera pas longtemps : 33 ans plus tard elle deviendra française.

Donc que l'on soit bien d'accord, je ne remets absolument pas en cause la légitimité de chacun à redevenir maître chez lui (sur le plan politique), mais j'espère montrer ici que la Bretagne a un statut bien à part, en rien comparable avec ses amis. Pour rappel, dès la première guerre mondiale, c'est 240 000 Bretons qui ont péri, soit l'équivalent de la totalité de la population corse de l'époque. Je ne me souviens pas non plus de rafles ou de procès politiques menées contre les Corses ou les Basques (il y a eu environ 40 000 bretons exécutés après la Seconde Guerre Mondiale par le Gouvernement Français pour "Indignité Nationale"). Comme je le disais, non seulement les gallois se sont mobilisés, mais le président US Churchill se déplacera en personne pour demander l'arrêt du massacre.

Tout ceux qui faisaient vivre la Bretagne spirituellement, étaient considérés comme nationalistes bretons et jugés condamnables à la peine de mort. A titre d'exemple, on condamnera à mort les frères Boshers, l'un pour avoir été un poète bretonnant, l'autre pour avoir assisté à l'enterrement de son frère. Yves de Cambourg, Louis Stéphan et Mme du Guerny seront condamnés et exécutés pour avoir écrit une histoire de Bretagne non conforme à la version française officielle. La dernière rafle datera de novembre 1944, avec une charreté de prêtres en provenance du Léon ! Il y aura tellement d'emprisonnements qu'il fallut improviser des camps d'internement : la caserne Margueritte à Rennes, le camp de Langueux, la prison de Quimper et quelques autres qui se retrouveront pleine à craquer. Quand les prêtres du Léon sont arrivés à Rennes, la population a été tellement secouée, que ça a failli par se finir en une émeute civile. Résultat des courses ? Plein de prisonniers ont été relâché par un non lieu, les autres sont restés dans des procès politiques à rallonge jusqu'en 1947.

Combien de livres scolaires français parlent de ces événements ??? Aucun ! C'est pour cette raison que je n'aime pas mettre dans le même sac la situation Corse, Basque avec celle des Bretons, je trouve que c'est une manière trop sournoise de minimiser l'horreur que la France a fait subir à notre pauvre Province dont l'âme se meurt jour après jour. Pour ceux que ça intéresse, je tiens mes sources d'un livre au titre très sobre "L'Histoire de Bretagne" écrit par le prêtre breton Joseph Chardronnet. Il est très régulièrement cité en référence par les celtologues, et les Historiens quand il s'agit d'aborder la question historique de la Bretagne.

Je n'aborderais plus la question bretonne (sauf peut-être en MP) : ça m'a pris trop de temps pour recueillir toutes les infos :-)

<<>><<>><<>><<>><<>><<>><<>><<>><<>><<>><<>><<>>

sandrabreizh a écrit:Mes potions je ne pourrais plus t'en dire les ingédients (à part clous de girofle et laurier )c'était contre les mauvaises ondes (pour simplifier )
zut ! :-) Ca m'aurait intéressé ^^
sandrabreizh a écrit:En tout cas j'étais beaucoup dans la magie à cette époque j'ai pratiqué le plus possible (mais uniquement magie blanche) puis j'ai arrêté de peur que le truc m'échappe !
Pourquoi ? Ca glisse ? Tagada pouichhh (je la faisais version Chandler dans Friends ^^)

Si c'est avec des plantes, je ne pense pas qu'il y a trop à s'inquiéter. Je pratique aussi une forme de magie brésilienne, mais je l'utilise uniquement en tout dernier recours. En fait, il faut vraiment me faire chier et me nuire pour que j'en arrive là, donc autant le dire, ça n'arrive jamais ^^ Ces cinq dernières années, j'y ai eu recours que 2 fois, pour dire...

La première fois, je travaillais de nuit, j'étais dans un appart mal insonorisé, et des voisins foutaient de la zik à fond, ou bien ils criaient quand on leur demandait gentiment de baisser. Donc on finit par demander 5 fois, ensuite on se tourne vers le proprio qui est tout gêné car il ne sait pas quoi faire, les gens ne paient pas leur loyer, c'est l'hiver, on ne peut pas les virer, etc. Arrive la fameuse période, où l'on entend plus rien la nuit, si ce n'est de temps en temps, des portes que l'on claque (juste pour vous réveiller, pour vous faire chier), et le week-end ils remettent ça.

Donc on finit enfin par se tourner vers les forces de l'ordre, qui calment le jeu une nuit (alors qu'on vous emmerde toutes les nuits). Bon bah au bout de 5 mois, vous êtes physiquement épuisé, à deux doigts de vous viander sur la route en allant à votre taff, vous avez fait tout ce qui était possible de faire et rien n'y change. Et je pense que la magie a été créée par les Dieux pour ces situations. Je sais qu'on peut ne pas y croire (je n'y vois aucun problème), qu'il s'agit peut-être de coïncidences (comme toujours), mais ça a été violent et rapide. Le couple a rompu car le mec l'avait fait cocu, la mère de la nana a refusé de se porter garante (je l'ai su par la proprio) car en avait marre de payer le loyer, la nana a perdu son job, et enfin, ils se sont cassés du jour au lendemain (juste avant de dégrader l'appart).

Enfin la paix...

sandrabreizh a écrit:Sinon perso j'suis pas un mouton mais quand un truc va pas je m'en vais et c'est tout parce que quand un truc va pas bien ils sont tous bons pour parler mais quand il s'agit d'agir y'a plus personne et on peut pas faire la révolution seule !
Ben c'est pour ça qu'il existe les syndicats :-) Il faut savoir que la France est le pays le moins syndiqué d'Europe, tandis que plus de 90% des entreprises sont représentés par le Medef ! Ca sert à rien de voter à Gauche, si c'est pour subir une politique de droite féodale au quotidien dans son lieu de travail.

Et puis, pourquoi s'en aller ? Si tu démissionnes, tu ne toucheras aucune indemnité (ou moindre), alors que si tu te syndiques et va aux prud'hommes, non seulement on te licenciera avec des indemnités, mais en plus tu toucheras des thunes pour tout le manque à gagner que tu as eu ! Le calcul est vite fait. Et si tu prouves qu'on t'a viré pour discrimination syndicale, c'est le jackpot, ils seront obligés de te réintégrer, ou te payer 6 mois de salaires en plus (sans compter les dommages et intérêts). Si on te réintègre, ils seront obligés de respecter ta convention collective...

Le seul et unique problème avec les syndicats, c'est qu'il ne faut pas se méprendre sur leur rôle. Ils sont là pour te représenter (aux Prud'hommes par exemple), et t'accompagner. Mais ce ne sont pas eux qui monteront le dossier, c'est à toi de le faire. Donc, à toi de lire ta convention collective, à toi de lire tes bulletins de paie, de regarder les coef', les grilles salariales, le taux horaire, voir si les primes de paniers sont comptés, voir si le travail de nuit respecte le taux horaire, etc. C'est un travail de titan, mais qui en vaut la chandelle. C'est un combat de citoyen, c'est un combat pour son portefeuille (et oui, on ne fait pas ça uniquement pour la gloire ^^), et le monde professionnel est un combat, et ça, les gens ont tendance à l'oublier (ceux-là même qui vont pleurer pour leur pouvoir d'achat !)

<<>><<>><<>><<>><<>><<>><<>><<>><<>><<>><<>><<>>

Mégalopin a écrit:En réalité, le mécontentement des petits artisans (indépendants) du faubourg St Antoine s'exprime dès fin avril 1789, suite à une proposition de baisser de 5 sous le salaire journalier des ouvriers. La bastille Saint-Antoine était aussi un arsenal, et le but de la prise (sans assaut, par capitulation) de cette forteresse était de faire main basse sur la poudre et les fusils. Les symboles, la "Liberté", les prisonniers et toussa, on a rajouté pour faire joli...
Oui carrément ! L'anecdote sur le fameux quiproquos, je la tenais d'un ancien prof d'Histoire qui voulait nous faire comprendre qu'il fallait prendre du recul sur ce qu'on racontait partout, et sur les faits.

Pour être un passionné d'Histoire (qui s'est découvert tardivement), j'ai en effet remarqué que dès qu'il y a un symbole quelque part, une idéalisation (en l'occurence patriotique, républicaine française), il y avait toujours un bidouillage des faits, afin de façonner une histoire officielle assez conforme à l'idée qu'on s'en fait... Les religions sont extrêment fortes à ce petit jeu par ailleurs Wink

<<>><<>><<>><<>><<>><<>><<>><<>><<>><<>><<>><<>>

EkaterinaSelena a écrit:Pour l'énergie qui se libère lorsque le corps se désagrège, tu veux parler de ce que l'on appelle : les feux follets peut être.
Les feux follets sont le produit d'une action chimique. Je sais qu'il y en a dans les cimetières, mais ils sont bien plus fréquents dans les marais, et il n'y a pas de cadavres pour autant dans les endroits marécageux. La manifestation d'un feu de follet est assez "spectaculaire", c'est une lumière assez forte.

Par contre, l'énergie éthérique (je sais que ce mot est sacrément maladroit), disons - le champs magnétique qui se libère du corps qui a cessé d'être électriquement alimenté puisque son organisme ne fonctionne plus - ressemble beaucoup plus à un brouillard bleuté qui flotte au dessus des tombes.

S'il fait nuit noire, tu ne le verras pas (à la différence d'un feu de follet), si c'est la pleine lune, là tu as des chances (encore faut-il qu'il y ait un peu de brouillard). C'est ni plus ni moins de la flotte sous une forme gazeuse qui se charge avec une énergie électromagnétique. heum. Je vais m'arrêter car j'ai l'impression de m'enfoncer de plus en plus loool (et il est déjà 4h30 ^^) Mais il ne s'agit pas de l'âme du défunt, c'est juste une énergie que l'on possède de notre vivant (tous les fils électriques sont entourés d'un champs magnétique, et ben nous c'est pareil ^^)

EkaterinaSelena a écrit:Pour ce qui est de la magie blanche, j'ai pratiqué aussi, peut être cela me retentera dans la cité templière où je suis, des choses intéressantes pourraient être transmises...mais j'ai arrêté pour les mêmes raisons : peur que le truc m'échappe et pour l'heure, avant de tenter une communication avec des résidus templiers, il vaut mieux que je me prépare, que je sache exactement à qui j'ai à faire....Mais l'enjeu, me semble en valoir le coup.
Je suis étonné de voir le nombre de zèbres qui ont touché de près comme de loin à l'ésotérisme :-) Comment compterais-tu établir une telle communication ?

EkaterinaSelena a écrit:Et celui qui a été relâché : Jesus Bar abbas (fils du père) qui était un vrai roi et qui continua de vivre bien après l'histoire de la crucifixion. L'église catholique est basée sur un mensonge : il n'y a jamais eu de résurection.
Comme je disais plus haut, dès qu'il y a une histoire mythifiée, on peut être sûr qu'il y a eu une modification historique des faits quelque part :-)

EkaterinaSelena a écrit:Je me doutais bien, ils ont été combattus jusqu'au dernier (ou presque) durant des années...ce ne peux pas être pour un simple trésor d'or et d'argent. La volonté est bien qu'un secret qu'ils détiennent disparaisse.
Sans aucun doute. Il faut savoir qu'à l'époque des Templiers, l'Eglise (le Clerc) possédait des terres et avait des avantages au même titre que les seigneurs.

D'ailleurs, leur autorité surpassait parfois celle des seigneurs (avec des chantages d'excommunions). Dans une société féodale, la croyance chrétienne était - aux yeux du Vatican - le socle de son autorité. Disons que la spiritualité de l'époque avait des intérêts très terre à terre, et la naïveté des croyants du XXIè s. ne cessera de m'émerveiller :-)

Le Vatican a donc agit comme toute structure morale qui détient un pouvoir autoritaire : on détruit tout ce qui peut nuire à nos intérêts. En l'occurence, tout ceux qui peuvent apporter une autre réalité que celles de leurs dogmes (donc ils s'en sont pris aux juifs, aux protestants, aux tziganes, aux sorcières, les Templiers, bref, un paquet de monde quand on y réfléchit bien ^^)

Pendant près d'un millénaire ils ont brûlé des livres (une catastrophe culturelle aussi importante que les incendies de la Bibliothèque d'Alexandrie), et tous les pouvoirs fashistes ont fait de même. Hitler, Franco, Mussolini, dès qu'ils ont pris le pouvoir, c'est la première chose qu'ils ont faite : épurer les Bibliothèques. C'est aussi ce qu'a fait le FN dans la région d'Orange (où ils sont majoritaires)... Erf...

EkaterinaSelena a écrit:En ce qui concerne l'arche d'alliance, elle contiendrai pour certains : les tables de la loi, pour d'autres des objets sacrés, pour d'autres encore elle serait le tombeau de l'éternel....Le GRAAL serait un secret, une information de taille
aaaah oki ! C'est ce que j'appelais plus haut le "Protocole". Enfin du moins, je pense que c'est de cela qu'il s'agit. J'aime pas le mot "Loi" - même avec un "L" majuscule - car ça fait non seulement juridique, mais il y a cette notion de sens unique. Tandis qu'avec le Protocole, il y a bien cette notion d'ensemble de lois, mais en vue d'établir un contact. Philosophiquement, le Logos (la Raison) se suffit à lui-même pour déterminer ce qu'est la "morale", et ce qu'il faut faire dans certaines situations.

Si dans la Bible, Dieu apporte des Lois aux Hommes, c'est bien pour garder le contact avec eux. C'est un Protocole. C'est pour cette raison que dans le Judaïsme, il est mentionné toute une hiérarchie entre Yahvé, et l'Homme (avec les Melakhim, puis plus haut les 10 Seraphim, etc.). A quoi sert une hiérarchie d'êtres sinon pour établir une communication entre eux ? Bon, y a rien d'officiel là-dedans, c'est juste la parole d'un renard, mais il est vrai que c'est vraiment très intéressant :-)

EkaterinaSelena a écrit:D’autre part, ce qu’il est convenu d’appeler les « Tables de la Loi » contenues dans l’Arche d’Alliance, mais qui sont en réalité tout autre chose…Comme vous pouvez le déduire, il y aurait trois emplacements et deux secrets, l’un en rapport avec les origines du Christianisme et l’autre en rapport avec celles du Judaïsme…
Je ne connaissais pas ce Pierre Sylvain, mais il a vu juste.

EkaterinaSelena a écrit:Les infos partent un peu dans tous les sens...mais je garde cet écrit dans mes documents et arrangerai (rendrai plus clair) à mesure que les éclaircissements s'effectueront.
hihi on fait de même Smile

Pinaise 5h15, au dodo !!!!!

Bonne journée à vous tous =))



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'me présente, je m'appelle Henry...

Message par Invitado le Mar 10 Juil 2012 - 9:28

J'utilise moins le terme protocole, car très usité dans le médical...je l'ai trop entendu.

Mais si loi est trop strict, on peut parler de précepte... Smile

Invitado
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'me présente, je m'appelle Henry...

Message par Invitado le Mar 10 Juil 2012 - 10:19

J'ai oublié...(pire que Columbo).

Pour les Templiers, je n'aurai pas à faire beaucoup d'efforts pour entrer en communication, tant les manifestations sont importantes, j'ai remarqué vers 3h du mat. (une fois trois coups net à la porte, je suis allé voir, il n'y avait personne), quand ce n'est pas un souffle alors que tout est fermé...ce sera assez facile.
Mais il me faut en savoir le plus possible sur eux afin de pouvoir plus ou moins prévoir ce qu'ils veulent.

Je reviens à cette histoire de Rennes le Château, je repense que curieuse comme je suis, je ne suis pas allé dans le presbytère du curé, ni sa villa Bethanie (je pensais qu'il s'agissait de couillonnades pour touristes lol). Pareil pour le "calvaire" dehors : il est le seul endroit où l'on peut prendre les deux grottes en photo (celle où il y a un petit banc de pierres et celui qui encadre le portail)...j'ai préféré ne pas m'en approcher et ne pas avoir la photo que je voulais, je n'ai même pas pris ce calvaire en photo.

Pour l'impression....je n'arrive pas encore à déterminer si elle est agréable ou désagréable (d'autant que j'ai aperçu Asthmodée vers la fin en sortant). Non dès l'entrée, une étrange impression d'ostentatoire (excessif : l'encadrement jaune autour du fronton d'entrée à dominante marron est franchement moche) comme destiné à détourner l'attention vraiment.




Le voici plus près :




Je viens de me rendre compte que je ne trouve pas mon livre de latin...j'ai dû l'oublier dans le déménagement. Je viens donc de commander un dico (version-thème) pour faire des recherches sur cette partie de l'histoire il me sera très utile.
Very Happy

Invitado
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'me présente, je m'appelle Henry...

Message par sandrabreizh le Mar 10 Juil 2012 - 12:55

Là pour le Pays Basque je ne suis absolument pas d'accord ! Le nombre de victimes fait par les espagnols (y'avait une brigade spéciale qui tuait les basques ),les trains de basques réfugiés envoyés par la France direct à Franco excuses moi mais ça n'est pas rien et en apprenant la langue basque tu apprendras qu'elle remonte bien plus loin que ce que tu dis toi tu ne vois que le côté français du Pays Basque (et là encore on ne nous dit pas tout )mais quand tu te renseignes sur ce qui se passe de l'autre côté ben c'est pas joli joli ! Mais bon après une nuit d'insomnie je n'ai pas en tête ni les dates ni les arguments percutants mais perso j'ai tendance à penser ainsi c'est le même combat et vu comment les bretons ont aidé les basques je pense que ça n'est pas un hasard non plus .Voilà le sujet est clos de mon côté aussi !
Egun ona izan

sandrabreizh
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 175
Date d'inscription : 02/05/2012
Age : 39
Localisation : BZH

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'me présente, je m'appelle Henry...

Message par Invité le Mar 10 Juil 2012 - 15:34

sandrabreizh a écrit:Là pour le Pays Basque je ne suis absolument pas d'accord !
Mille excuses, comme je le disais, je ne voulais pas ouvrir de polémiques, mais juste ouvrir les yeux aux bretons (si tant est qu'il y en a qui liront les posts) sur leur Histoire. Chez nous, la lutte Bretonne a très longtemps été comparé avec la lutte des amérindiens, avec le célèbre poster "500 ans de Résistance".

Maintenant, les médias français rapprochent cette lutte avec celle des Corses voire des Basques, je ne trouve pas ça correct. Mais ça ne signifie absolument pas que je minimise la souffrance que chacun a pu subir. Je l'ai dit, je n'ai regardé que superficiellement l'Histoire des Basques (sur la wikipédia, ce qui n'est pas le meilleur endroit, avec une page dans laquelle il y avait une controverse neutralité).

Tu as raison, je suis resté uniquement côté français, et comme je l'ai dit, c'est dans une situation politique tendue (entre Franco d'un côté, et le gouvernement français qui voulait tuer les "particularismes régionaux") qu'est véritablement né le nationalisme basque. Or, ce nationalisme (le sentiment d'appartenance à un peuple), les Bretons l'avaient depuis Nominoë (pour la date la plus fraîche). C'est uniquement pour ça que je disais que les situations n'étaient pas comparables.

Quant à la souffrance, il ne s'agit pas de voir celui qui a la plus grosse, je ne m'appelle pas Dieudonné :-) La Bretagne a connu presque 3 siècles consécutifs d'appauvrissement organisé (par Colbert et la famille Panthièvre), par une terrible répression (Révolte des Bagaude de mémoire), par la Chouannerie qui durera jusqu'en 1803 (on ne compte pas le nombre de massacres, 900 victimes à la Chartreuse d'Auray par exemple, tous fusillés sans procès), puis après la Terreur, les Guerres Mondiales, les fameuses rafles, puis toujours le refus du gouvernement français de reconnaître les droits bretons...

La seule réponse sera la propagande pro-française. Si tu voulais accéder à un post administratif, tu devais parler français. Pendant ton service militaire si tu parlais Breton, et bien tu y passais 2 ans. Quand l'Eglise n'était pas encore séparée de l'Etat, le gouvernement français proposa même de refuser la première communion à tous les enfants qui ne parleraient pas français. C'est un ethnocide organisé, dont on peut voir les effets aujourd'hui.

Lors des débats organisés pour les élections de 2012, je suivais beaucoup Mélenchon, et à la TV régionale les présentateurs Corses ont tout de suite attaqué avec leur situation particulière vis à vis du reste de la France, en demandant si la France allait la reconnaître. Rien d'étonnant, Mélenchon a affirmé que c'était contraire à l'idée de la République, tout en affirmant que c'était les Bretons (le Club des Jacobins) qui furent les premiers à accueillir cette fantastique idée. Bon, il oublia de dire que ces fameux Bretons s'étaient représentés en contravention avec les Institutions Bretonnes (aucune légitimité), et que leurs conneries ont provoqué d'innombrables maquis avec la Chouannerie.

Mais pour en revenir à ce débat, j'aurais donné n'importe quoi pour voir ces mêmes questions posées par un nantais, un rennais, ou un lorientais ! Putain, le plus "gros" truc que l'on demande c'est la réunion de la Loire-Atlantique avec le reste de la Bretagne (et les autorités nous rient bien au nez) alors que juridiquement, nous avons tous les outils à notre disposition pour changer la donne. Une Bretagne française oui, mais qui se gère elle-même ! Au lieu de ça, nous sommes arrivés à ce point où la Bretagne ne vit que dans nos coeurs, à chanter notre hymne sur les stades de foot (censurée par les chaînes de TV), et quelques anecdotes de merde le midi que vomit notre ami JP Pernault...

Comme je le disais, il ne fallait pas se méprendre sur mes pamphlets. Je suis le premier à défendre les Basques (qui à part au niveau européen, je ne vois pas comment ils peuvent sortir de leur situation), et les Corses, car eux ils ont encore la flamme. Il y a peut-être 300 000 Corses, mais ça représente 300 000 personnes à vouloir être maître chez elles. En Bretagne, nous sommes 6 millions à peu près, nous avons une économie qui s'en sort plutôt bien, nous avons des matières premières, nous avons toute la côte maritime (et les bases militaires), nous avons une culture connue dans le monde entier (même les Japonais connaissent l'Epée Excalibur lol), et à part quelques drapeaux bretons qui flottent ici ou là, que reste-t-il de la flamme bretonne ?

sandrabreizh a écrit: Mais bon après une nuit d'insomnie je n'ai pas en tête ni les dates ni les arguments percutants mais perso j'ai tendance à penser ainsi c'est le même combat et vu comment les bretons ont aidé les basques je pense que ça n'est pas un hasard non plus .Voilà le sujet est clos de mon côté aussi !
Egun ona izan
Y a pas de problème, on sait tous que nous avons des tempéraments bien trempés :-) (moi non plus je n'ai pas beaucoup dormi lol) Les Bretons, les Juifs, les Basques, les Corses, les Amérindiens, les Tibétains, les Palestiniens, nous sommes tous amis ! Et exceptés les Bretons, aucun des peuples que j'ai cités se sont résignés à l'envahisseur.

Mais petit bémol pour les basques, car comme je le disais plus haut, il n'y a pas vraiment eu d'envahisseurs. C'est un groupe ethnique qui s'est réveillé par la force des choses, et qui a demandé son indépendance face à deux nations (France et Espagne) qu'il rejettait. Dans un sens, c'est beaucoup plus dur de s'imposer en tant que minorité face à deux géants, que d'être déjà chez soi, et de combattre un ennemi déjà identifié. La France et l'Espagne ne cèderont jamais leurs terres aux basques, à moins de mettre en place des procédures spécifiques au niveau européen...

Enfin voili voilou. On va dire que ce sera mon tout dernier post Smile

<<>><<>><<>><<>><<>><<>><<>><<>><<>><<>><<>><<>><<>><<>><<>><<>><<>><<>><<>><<>>

EkaterinaSelena a écrit:J'utilise moins le terme protocole, car très usité dans le médical...je l'ai trop entendu.
Mais si loi est trop strict, on peut parler de précepte... Smile
lol on l'utilise aussi beaucoup en informatique :-) Précepte ne colle pas non plus, car si ces Tables de la Loi étaient des règles de conduite à avoir, tout le monde les connaîtrait sur le bout des doigts. Ces fameuses "Lois" ne sont pas morales, mais plutôt techniques.

Mais une personne qui n'est pas vertueuse qui utilise certains procédés, c'est un peu comme dans Indiana Jones lorsqu'ils doivent choisir le Graal, c'est à leurs risques et périls. C'est pour cela que je disais qu'il ne me viendrait pas à l'esprit de confier un gun à un enfant, si certaines "lois" sont cachées c'est peut-être pour éviter quelques désastres...

EkaterinaSelena a écrit:Pour les Templiers, je n'aurai pas à faire beaucoup d'efforts pour entrer en communication, tant les manifestations sont importantes, j'ai remarqué vers 3h du mat. (une fois trois coups net à la porte, je suis allé voir, il n'y avait personne), quand ce n'est pas un souffle alors que tout est fermé...ce sera assez facile.
oki.

Je ne sais pas si cela pourra t'aider, mais il y a une tradition chrétienne qui affirme que le Christ est physiquement mort à 15h. C'est pour cette raison que de nombreux courants occultes attribuent le chiffre 15 à celui du démon (en Tarot, la carte 15 est celui du Diable).

D'autres, pensent que c'est l'opposé des 15h qui est l'heure du démon (c-à-d 3h du matin). C'est une croyance qui fait foi chez tous les astrologues, quand tu nais à 3h du matin, tu peux t'attendre à une vie marquée par des événements très durs. Bon, que l'on soit d'accord, c'est du pur folklore, rien de plus. Moi je pense que tout ce qui est maléfique pour l'Eglise Catholique est au contraire bénéfique lol (pour les raisons citées au-dessus, son intérêt était de détourner le peuple de la vérité) Par conséquent je pense que 3h du matin est une bonne heure, parfaite pour écrire, trouver l'inspiration, pour établir des contacts, etc.

Après, est-ce qu'il s'agit d'un 3h symbolique, ou est-ce qu'il faut faire la conversion heure d'été/heure d'hiver (mdr les questions bien tordues), j'en sais que pouic :-))

EkaterinaSelena a écrit:Je viens de me rendre compte que je ne trouve pas mon livre de latin...j'ai dû l'oublier dans le déménagement. Je viens donc de commander un dico (version-thème) pour faire des recherches sur cette partie de l'histoire il me sera très utile.
C'est dommage pour les photos, ça m'aurait beaucoup intéressé. Sais-tu si l'Eglise avait des vitraux ?


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'me présente, je m'appelle Henry...

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:33


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum