Et si j'étais zébré? => ça se passe comment?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Et si j'étais zébré? => ça se passe comment?

Message par blackdogxx le Lun 14 Mai 2012 - 22:39

14H - Je prends enfin ma pause déjeuner! Une demi-heure, c'est rapide, alors tout est calculé, comme chaque jour, optimisé: micro-onde, plat de résistance, yaourts puis le café. Ça me laisse cinq minutes pour regarder les dernières nouvelles du "Monde". Hollande, Hollande, MerKel, Desperate Housewifes... Enfin bref, on en a marre! Puis, "Les maux inavoués des adultes surdoués", ce titre m'attire et me rebute en même temps. Je me suis toujours senti au dessus de la moyenne, mais rien que d'y penser, je me trouve hautain. Qui suis-je pour ne serait-ce que penser être surdoué? Mais la curiosité me pique et je profite des deux minutes restantes pour le lire. "curiosité insatiable", "mode de raisonnement arborescent, fonctionnant par association d'idée"... Ça me ressemble. Je me sens flatté d'un côté, "surdoué", mais toujours aussi imbus de moi même. "Arrête de t'y croire, t'es pas plus intelligent qu'un autre!". Néanmoins j'y repense tout l'après-midi, gardant l'adresse du site internet "les-tribulations-dun-petit-zebre.com".

17h30 - J"arrive à la maison, bonjours tout le monde, ma femme, mon ainé, le second dors. Juste le temps de boire un verre et je me jette sur mon ordinateur pour aller sur ce site. Je suis intrigué, j'ai besoin d’approfondir le sujet. J"arrive sur l'accueil du blog, beaucoup d'articles liés aux enfants. J'ai 26 ans, c'est pas pour moi. Je remonte la page, un lien: définition. Voilà ce que je cherche. Je lis la page en entier, des explications sur le QI, mais aussi des explications sur le fait que ce n'est pas tout. Encore des détails qui me ressemblent. Ça commence à faire beaucoup, du coup je passe plus par quatre chemins, je tape "surdoué caractéristique". Je tombe sur une liste longue d'une page, je lis chacun des critères et à chaque fois "c'est moi". "Ah, non" altruiste, je ne le suis pas, exacerbation des cinq sens, pas moi non plus... Enfin le nota bene: "toutes ne doivent pas être présentes". Du coup là, je ne sais plus, en plus je ne suis pas objectif, l'autosatisfaction du mots surdoué, toujours cette anxiété d'être présomptueux, il me faut un autre avis. Je copie les caractéristiques sur le bloc-note afin de les sortir de leur contexte et les présente à ma femme. Cette fois-ci le constat est sans appel, l'avis est le même, c'est tout moi à deux trois détails prêts.

IL est 21h30 et je me lance dans ma présentation. J'ai parcouru le net de long en large: diagnostics, témoignages, conseils... j'arrive sur votre site, je cherchais des informations sur un psychologue qualifié pour passer les tests. Il faut que je sache. Je commence alors à lire les présentations. D'abord surpris par le nombre, je pioche au hasard, préférant les longues présentations où les personnes se livrent plus. La plupart j'aurai pu les écrire. Certaines me surprennent même, c'est mon histoire, ma vie. J'arrive à la fin du texte, du féminin, le choc. Je me voyait tellement bien dans ces lignes que le féminin m'a remi dans la réalité. Ce n'est pas moi, mais ça pourrait l'être. Plus loin je vois la description d'un garçon plus jeune, mais qui, comme moi a lu l'article du "Monde" et a eu un déclic. Je rigole, il m'a doublé! J'hésite à me présenter, ça fait doublon, copié-collé. J'ai trop envie de savoir, je me présente.


Voilà pour ma journée, ce qui m’amène chez vous. J'ai déjà l'impression de m'être ouvert en deux, et pourtant c'est si peu. L'habitude de se barricader surement. Moins je m'expose, moins on peut m'atteindre. Mais j'ai quand même besoin d'en dire plus. Si je me reconnais dans des présentations, d'autres
se reconnaitront en moi!

Je suis rentré en maternelle avec un an d'avance, je savais lire, compter, additionner, soustraire en rentrant au CP. Premier de ma classe jusqu'en troisième, je suis le copain des profs, pas des élèves. Je suis le pauvre con parce que je voit le monde d'un autre œil, pourtant je suis trois fois plus malin, plus rapide que ceux qui lancent ces insultes. Pour la seconde, j’intègre un lycée militaire, même si je ne suis plus le premier de la classe, l'ambiance est la même, sauf que là je rentre jamais à la maison, seulement pour les vacances. J'ai tenu presque un an avant de craquer et de commettre l’erreur (j'en reviens pas d'en parler ici, alors que je refuse d'en parler avec ma femme). Du coup je suis rapatrié à la maison. Je reprend les cours quinze jours après, dans un autre lycée, je rentre tous les soirs cette fois-ci et j'ai le droit à quelques séances de psy. Rien de bien concluant puisque au cours de ma 1ereS tout recommence. Cette fois-ci je ne sombrerai pas, plus jamais. Je décide donc de changer de parcours: le bâtiment, j'y connais rien de rien! Tout le monde insiste: "tu devrais continuer, tu as tellement de facilité", mais je lâche rien. Je suis parti apprendre tout d'un métier qui m'était totalement étranger et encore une fois, je brille, j'ai le droit aux éternels "tu me fatigues, tu es aussi bon avec ta tête qu'avec tes mains". Ça me fait une belle jambe tiens!

Aujourd'hui, dix ans plus tard, je travaille toujours dans le bâtiment, mais ça ne m’intéresse plus. Je connais mieux mon travail que la plupart de mes collègues et je suis exaspéré de ne pas être écouter, pas prit en compte. "Laisse faire l’expérience", mais qu'est-ce que l'expérience face à la logique? Ah, c'est vrai! "Je fais rien comme les autres", merci chef! Pourtant j'ai raison! Du coup je passe à autre chose, le concours gendarmerie. C'est ma femme qui m'as inscrit, sinon je serait encore en train de me demander si j'étais à la hauteur. J'ai passé les premières parties en février et j'ai était reçu sans même me préparer (comme l'on vient de me rappeler) au deuxième examen la semaine dernière: l'entretien avec le psychologues, puis avec un jury.
La psychologue ne m'a pas posé de problème, je vois où elle veut en venir, du coup je répond facilement. L'entretien avec le jury, là c'est autre chose, je maitrise pas. Même si je ne vois pas ce que j'aurai raté, j'en ai du mal à dormir!

Enfin, il y a ma femme... elle me connait tellement bien mais me comprends tellement mal! Et moi je suis d'une injustice terrible avec elle. Avec les années je suis devenue ingrat. Mettant le doigt sur ses erreurs. Erreurs que je suis le seul à voir où même à comprendre! Et pourtant ça serait si facile de faire semblant. Elle qui fait tant pour moi, je ne lui répond que des "mais tu ne vois donc pas". Au début on les retient, après on les lâches puis on finit par essayer ne plus rien dire pour ne pas blesser.

Enfin, il y a tellement de chose. J'en ai rarement dis autant sur moi en aussi peu de temps! J'espère ne pas me planter, tant que j'ai pas passer de test...


je m’arrête là sinon j'y passerai la nuit! J'espère ne pas avoir était trop ennuyant et présomptueux!




Dernière édition par blackdogxx le Mer 12 Déc 2012 - 22:46, édité 2 fois

blackdogxx
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 70
Date d'inscription : 14/05/2012
Age : 30
Localisation : L'ile Bouchard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si j'étais zébré? => ça se passe comment?

Message par coeur sensible le Lun 14 Mai 2012 - 22:56

Tu ne saurais être ni l'un ni l'autre en partageant qui tu es et tes pensées, sois le bienvenu pour creuser la question. Long hug

coeur sensible
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 825
Date d'inscription : 13/11/2010
Age : 39
Localisation : SUD

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si j'étais zébré? => ça se passe comment?

Message par Waka le Mar 15 Mai 2012 - 10:40

Héhé, toute une nouvelle vague arrive avec cet article, chouette !

Bienvenu !!

Waka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 32
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si j'étais zébré? => ça se passe comment?

Message par blackdogxx le Mar 15 Mai 2012 - 17:57

Waka a écrit:Héhé, toute une nouvelle vague arrive avec cet article, chouette !

Bienvenu !!

Oui, le pouvoir des médias!!

Je suis en train de chercher pour passer les tests près de chez moi, et plus j'avance moins j'ai envie d'y aller. D'un côté je meure d'envie de savoir, et de l'autre j'angoisse à fond. Peut être que je me trompe simplement, que je suis juste réellement déraillé et que je me surestime par pure autosatisfaction.

En même temps, ma femme m'as lu ici, c'est un peu frustrant pour elle de voir que je parle plus facilement ici qu'avec elle. Je le redoutais un peu, mais elle le prend mieux que moi: "Passe le ton test, si tu peux te sentir mieux après! depuis le temps que je te dis que t'es plus intelligent. On parle de n'importe quoi, c'est énervant, tu as réponse à tout!"

Si c'était si simple, si je pouvais tout savoir, si j'étais sur de me sentir mieux après, et si j'avais pas lu cet article combien de temps ça aurait continué avant que je craque (au boulot ou à la maison)... trop de questions.

blackdogxx
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 70
Date d'inscription : 14/05/2012
Age : 30
Localisation : L'ile Bouchard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si j'étais zébré? => ça se passe comment?

Message par Orchidée le Mar 15 Mai 2012 - 18:20

Bienvenu cher Blackdogxx! Very Happy

Orchidée
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1800
Date d'inscription : 17/03/2012
Age : 55
Localisation : Extraterrestre sur Planète Terre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si j'étais zébré? => ça se passe comment?

Message par R3M1 le Mar 15 Mai 2012 - 18:27

N'étant que nouveau je me permettrais juste de te féliciter pour avoir réussi à te livrer, chose qui est très dure à accomplir.
Je te souhaite de trouver toutes les réponses à tes questions, et surtout, sois en paix avec ta chérie, elle a aussi beaucoup de patience car vivre avec un Z n'est pas forcément de tout repos =)

R3M1
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 67
Date d'inscription : 14/05/2012
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si j'étais zébré? => ça se passe comment?

Message par Saphodane le Mar 15 Mai 2012 - 19:01

Bienvenue à toi !

Si en plus, tu as le soutien de ta femme... Lance-toi ! Tu te sentiras mieux après, quelle que soit la réponse. Si tu n'es pas différent de cette façon-là, alors au moins, tu en auras la certitude et tu pourras chercher ailleurs. Si tu l'es (et, avis tout personnel, c'est assez consternant la façon dont les similitudes apparaissent dans les présentations... Wink ), tu pourras envisager la vie sous cet angle nouveau.

Bon courage.

Saphodane
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3002
Date d'inscription : 24/01/2012
Age : 31
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si j'étais zébré? => ça se passe comment?

Message par San-A le Mer 16 Mai 2012 - 8:50

Bienvenue blackdogxx. Je vois que je ne suis pas le seul à m'être livré dernièrement. Ta présentation en tout cas trouve un écho étrange dans ma tête. Ce que tu dis, ç'aurait pu être moi Smile Au plaisir de te relire ici !

San-A
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 12
Date d'inscription : 15/05/2012
Age : 32
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si j'étais zébré? => ça se passe comment?

Message par Mor_IsH le Mer 16 Mai 2012 - 9:58

Et on a d'autre points commun, moi aussi je suis dans le bâtiment ... et moi aussi je risque pas d'y rester !

Et vui, à priori la dope du zèbre, c'est la nouveauté (enfin en tout cas pour moi).

En tout cas bienvenue ! Ce forum est une mine d'or pour se nourrir l'intellect sur la zébritude. Après, je ne saurais que trop te conseiller les rencontres d'autres ... ça fait encore s'accélerer les choses Wink

Mor_IsH
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 402
Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 36
Localisation : 93

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si j'étais zébré? => ça se passe comment?

Message par Garp le Mer 16 Mai 2012 - 10:11

Bonjour et bienvenue ! Comme je me reconnais dans ta présentation… Il faut dire que j'ai connu cette sensation il y a quelques semaines d'enfin lire quelque chose qui parlait vraiment de moi. Depuis, je suis dans un tourbillon permanent, pas facile à vivre mais que je ne regrette en rien car j'ai l'impression, enfin, que je vais affronter la vie à armes égales. Jusqu'ici, "on" m'avait toujours caché comment je fonctionnais.

Garp
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 396
Date d'inscription : 04/05/2012
Age : 49
Localisation : Rhône-Alpes

http://garp3.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si j'étais zébré? => ça se passe comment?

Message par Polaris le Mer 16 Mai 2012 - 10:20

Salutations !

Je vais dire la même chose que dans beaucoup de présentations : tu as un parcours et un état d'esprit proche de celui de gens qui se sont avérés être zébrés, mais le seul moyen de le savoir est de passer le test avec un psychologue. Se reconnaitre dans les présentations ou les caractéristiques n'est pas une preuve, mais c'est suffisant pour que je conseille de le faire - honnêtement, je ne crois pas que quelqu'un l'ait jamais regretté, zébré ou pas.

Je signale par ailleurs que se demander si on est zébré n'est pas prétentieux : d'abord il n'y a aucun mérite à l'être puisqu'on nait comme ça, ensuite il y a un million de zébrés rien qu'en France. Ca n'est pas se prétendre exceptionnel que de vérifier si on fait partie d'un groupe qui contient l'équivalent de la moitié de la population de Paris =)

Polaris
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 234
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si j'étais zébré? => ça se passe comment?

Message par blackdogxx le Mer 16 Mai 2012 - 18:32

R3M1 a écrit:N'étant que nouveau je me permettrais juste de te féliciter pour avoir réussi à te livrer, chose qui est très dure à accomplir.
Je te souhaite de trouver toutes les réponses à tes questions, et surtout, sois en paix avec ta chérie, elle a aussi beaucoup de patience car vivre avec un Z n'est pas forcément de tout repos =)

J'avoue, je me demande comment j'ai pu en dire autant aussi facilement. Si on me demander là je n'en dirai même pas la moitié. L'effet choc d'une révélation surement.

Sinon, hier soir, j'ai mandaté ma femme pour me prendre un rdv car sinon j'aurai remis à demain jusqu'à passer à autre chose.

Et enfin ce matin le soufflet est retomber, enfin, à force de me retourner le cerveau dans tous les sens, j'en ai fini par une migraine, quelques heures de sommeil, un dolipran et au boulot.


Et là il vient de se passer 30 min où je voulait dire un truc à R3MI, mais je viens de me perdre dans trois sujet diffèrent. Le dernier étant, bizarrement sur la pensée par association d'idée et le fait de se perdre dans les pensées. Du coup j'écrirai sur le topic que tu as ouvert.

Non, mais lol! lol! Où je pars des fois, ça me fait me prendre une barre, seul, devant mon clavier! je vois à la troisième personne et j'ai l'air d'un con! sans déconner, comment on peut ou je peux appeler ça être surdoué! je suis mort de rire... j'arrete..

blackdogxx
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 70
Date d'inscription : 14/05/2012
Age : 30
Localisation : L'ile Bouchard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si j'étais zébré? => ça se passe comment?

Message par blackdogxx le Mer 16 Mai 2012 - 19:28

Voici le topic ou j'ai fini égaré:

http://www.zebrascrossing.net/t1874-pensee-arborescente-vs-sequentielle

Et du coup pour ceux qui se poserai la question: je commence un magazine en marche arrière, je le survole en commençant par la fin. Il m'arrive même, quand je lis, d'avoir les yeux qui continuent à suivre les lignes, je tourne même les pages, alors qu'en fait, mentalement, je suis partie loin! Je pense beaucoup plus vite que je ne parle, et bien sur que j'écris, du coup il m'arrive de me retrouver de démarrer avec une idée, et au fur et à mesure, avoir plein d'idées connexes qui font que je m'embrouille.

Je pense à mon examen devant un jury, il y a une semaine, un sujet simple :"l'accueil du public", mais trop ouvert. 10 min pour me préparer, juste le temps de se faire un plan, de le structurer... Arriver devant le jury, je commence bien puis fini par m'embrouiller, mélange mon plan parce que je l'anticipe, avec les mots clés qui vont avec inscrit par dessus et la conscience de se bordel et la recherche d'une solution de sauvetage.... tout, trop en même temps à la fin.


Chacun à une image de cette pensé, un arbre, une carte routière...

Personnellement ça m'évoque la foudre: elle part d'un point, puis se ramifie de partout, n'importe comment, la vitesse de l’électricité, incontrôlable...

blackdogxx
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 70
Date d'inscription : 14/05/2012
Age : 30
Localisation : L'ile Bouchard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si j'étais zébré? => ça se passe comment?

Message par blackdogxx le Jeu 17 Mai 2012 - 19:53

Salut à tous, lecteur de moi au jour le jour depuis deux jours! Wink

Je ne suis pas encore testé (je prendrai rdv dès que je pourrai, demain ou lundi), mais je me permet de continuer à poster ici, ça me fait du bien.


Aujourd'hui, j'ai eu mes parents à la maison. Ça c'est bien passé, mais je me suis ennuyé toute la journée, jusqu'à maintenant. C'est dingue d'avoir plein de trucs sensés être intéressants, distrayants mais à quel point ils ne m'attirent pas ou plus.

Je me suis méchamment emmerdé et pourtant la journée à été bonne. J'ai comme l'impression de retirer un voile sur ma vie. Comme si après mon acte débile de mes 16 ans, je m'était mis en mode veille, comme si j'avais volontairement bridé une part de moi pour me protéger ou devenir comme tout le monde. Par exemple, moi qui était une star des maths, aux compétences vraiment balèzes, aujourd'hui je ne me sens que l'ombre de moi même, presque en difficulté devant une multiplication. Comme si j'avais un coffre fort au fond de moi où j'aurai mis tout ce qui me différenciait, mes aptitudes qui devenait aussi faiblesses, mes problèmes. Même cette tentative je l'avait occulté.

J'ai l'impression de mettre retrouvé tout simplement, d'être plus léger et que maintenant il faut que je travaille à récupérer mes facultés, même si ça m'impressionne. Je me peut-être j'étais un bon bosseur...sans jamais avoir bossé non plus... du coup ça m'amène le doute.


Enfin voilà, je pense que c'est ce tourbillon dont parlait Garp au dessus.

blackdogxx
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 70
Date d'inscription : 14/05/2012
Age : 30
Localisation : L'ile Bouchard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si j'étais zébré? => ça se passe comment?

Message par Waka le Jeu 17 Mai 2012 - 20:03

Tu avais quel niveau en maths à 16 ans?
Quelles étaient tes disciplines préférées en mathématiques?

(moi j'aime beaucoup géométrie/ trigonométrie, probabilités, statistiques).

Statistiques je me débrouille je trouve ça fascinant (je les enseigne, en fait), les autres domaines bon j'ai jamais poussé mon niveau.

Waka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 32
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si j'étais zébré? => ça se passe comment?

Message par blackdogxx le Jeu 17 Mai 2012 - 20:13

Moi je préférai l’algèbre, et la géométrie me plaisait aussi. Par contre les probabilités et les stats m'ennuyait. Bah en fait j’oscillais entre 19 et 21/20 depuis toujours. Ceux qui disait que personne n'est parfait me mettaient 19 (à la fois vrai et injuste) et les 21 grâce à ces fameuses questions bonus. Après mes six mois en 1°S, c'était le début de la fin, 16/20, vu je boycottais et en foutais encore moins que rien, j'étais déjà partis en faite, je pense

blackdogxx
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 70
Date d'inscription : 14/05/2012
Age : 30
Localisation : L'ile Bouchard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si j'étais zébré? => ça se passe comment?

Message par blackdogxx le Ven 1 Juin 2012 - 21:52

J'ai discutté avec ma mère le week-end dernier. J'ai appris des choses que je ne savais pas sur moi, notamment que j'ai lu correctement et seul en moins de trois mois et qu'ils avaient envisagés de me faire sauter une classe mais ne l'avais pas fait sur conseil des instituteurs.

En même temps, elle comprend un peu mieux pourquoi elle devait me forcer à sortir de ma chambre s'inquiètant de me voir seul pendant la semaine entière, ou alors pourquoi j'évitais les grosses réunion de famille où tout le monde parle plus fort que l'autre. Que même si je ne suis pas deux conversations en même temps, j'ai du mal à me concentrer car en même temps que je parle à quelqu'un, des parties des conversations voisines viennent se greffer dans ma tête et me font perdre le cours de la première.


Sinon, je suis déçu car je doit retarder mon test pour des raisons financière car je doit financer mes frais de déplacements professionnels le temps d'être rembourser avec la paie. Pis il y a les vacances derrière, du coup on verra...

blackdogxx
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 70
Date d'inscription : 14/05/2012
Age : 30
Localisation : L'ile Bouchard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si j'étais zébré? => ça se passe comment?

Message par Waka le Ven 1 Juin 2012 - 21:58

Et oui, tu n'as pas fini de découvrir des trucs au détours de conversations de ce genre Wink.

Pas grave pour le test, tu as attendu 16 ans, ca attendra bien qq mois de plus Wink.

Bon courage!

Waka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 32
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si j'étais zébré? => ça se passe comment?

Message par blackdogxx le Mar 24 Juil 2012 - 21:16

Salut à vous,

je poste ici mes dernières news, juste pour dire, ça fait du bien de parler librement de ce qui me passe dans la tête.

Je travail en déplacement, je rentre chez moi juste pour le week-end et passe ma semaine seul à l'hôtel. Je pourrai trouver un collègue pour partager une chambre, réduire les frais et ne pas être seul, mais j'en ai pas envie. Je prend assez sur moi-même toute la journée en ne leur balançant pas toutes les défaillances qui me sautent aux yeux dans leurs figures.

Sinon, j'ai réussi mon concours, j'attends ma lettre pour rentrer en école. du coup j'amorce un peu un changement de style de vie, peut être plus sain et moins auto-centré, moins éprouvant aussi pour mes proches.
Du coup, je suis en phase de flottement, je me laisse porter par les événements, un jours après l'autre. Un peu comme si j'étais absent, comme si je formater avant de réécrire mon mode de vie, de fonctionnement.

Je crois que j'ai déjà fais ça par le passé de manière plus ou moins profonde. Les souvenirs reliant à ce fonctionnement passé sont carrément occultés, rangés dans une boite au fond de ma cervelle. Un peu comme une décharge en fait. Je garde ce qui sert, ce qui ne sert pas est jeté.



J'ai aussi analysé mon fonctionnement avec les autres et je me suis aperçu que je m'adapter, en fonction des affinités, à la personne. Je peux paraitre, d'une personne à une autre, totalement différent, afin d'être apprécié de la personne en fonction de l’intérêt que je lui porte.

J'ai aussi remarqué que, vis-à-vis des personnes qui me sont plus ou moins indifférentes, je suis capable de les copiés - une certaine forme de perversité - afin de mettre leurs défauts sous leurs yeux pour ensuite, en fonction de leurs réactions, les sécher où pas.

Ce qui me marque le plus c'est la facilité et le naturel avec lesquels je fais ça et je ne sais pas si je dois continuer comme ça, en profiter ou arrêter.

Sinon, je passe mon test début septembre.




En gros voilà!

blackdogxx
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 70
Date d'inscription : 14/05/2012
Age : 30
Localisation : L'ile Bouchard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si j'étais zébré? => ça se passe comment?

Message par Garp le Jeu 26 Juil 2012 - 8:16

Ah, changer de vie, retourner à l'école ! J'en ai eu l'occasion il y a sept ou huit ans, et cela me rappelle de bons souvenirs ! Mais je l'ai dit à l'instant sur notre fil des bouts rimés : il est temps, grand temps, que je m'habille et file au bureau m'ennuyer pendant 7 heures et 42 minutes. Bonne journée à toi !

Garp
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 396
Date d'inscription : 04/05/2012
Age : 49
Localisation : Rhône-Alpes

http://garp3.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si j'étais zébré? => ça se passe comment?

Message par PrinceOfChina le Jeu 26 Juil 2012 - 9:57

Bonjour blackdogxx.

As tu déjà lu le livre 'Trop Intelligent pour être Heureux'?
Je me permet de le conseiller parce que presque tous les zèbres se reconnaissent dans ce livre et ça devient une évidence.

Ton premier entretien avec un psy ne pourra être que bénéfique et posera les bases à une meilleure compréhension de toi même.

PrinceOfChina
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 65
Date d'inscription : 15/07/2012
Age : 38
Localisation : En Lorraine mais pas que

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si j'étais zébré? => ça se passe comment?

Message par Sélène-Nyx le Jeu 26 Juil 2012 - 10:57


Bienvenue, Blackdog!! Et bonne chance pour ta nouvelle vie!!

Je me reconnais tout à fait dans ta présentation ... que je viens tout juste de découvrir. (je suis nouvelle, ici, et n'ai pas encore tout lu ... il y a tellement de sujets qui m'interpellent, et je me redécouvre: quel dommage de n'avoir pas lu toutes ces choses plus tôt, cela m'aurait permis d'avancer, de comprendre et d'éviter certaines erreurs ... mais mieux vaut tard que jamais ... et tout est devenu plus clair dans ma tête.)

@ Waka:
Je suis surprise que étant douée en stats et en probabilités, tu les enseignes: pour moi, cela m'a fait exactement l'effet inverse. Je me sentais absolument incapable d'enseigner les matières dans lesquelles j'excellais, (les mêmes que toi) car je ne comprenais pas pourquoi les autres ne comprenaient pas, et je crois que devant des élèves qui ne pigent pas ce qui me paraissait évident, je me serais tapée la tête contre les murs ...
En fait, ex nulle en orthographe, jusqu'en 3ème, (là, je me suis bien rattrapée), j'adore, aujourd'hui, essayer de comprendre les jeunes qui ont des problèmes dans cette matière, et j'ai eu l'occasion de "récupérer" une jeune apprentie vendeuse, il y a qques années, avec succès! J'en étais très fière: à la fin, ces profs la félicitaient pour ses progrès, et c'était le genre de compliments dont elle n'avait pas l'habitude. A ce moment là, j'avais regretté d'avoir quitté l'enseignement au bout d'un an: (j'étais "instit", enseigner aux enfants m'ennuyait et j'avais donc repris une année de "commercial" pour obtenir un bac+3 commerce, ce qui ne m'a rien apporté de plus que le "+2" que j'avais déjà: en fait, je voulais changer de voie ... ce qui, à ce moment-là n'était plus possible, car, entre temps je suis devenue "mariée avec deux enfants" et je devais travailler ... et devenir enfin une adulte "normale"!)

Aujourd'hui, je pense, qu'à 20 ans, je n'étais pas faite pour enseigner, et bizarrement, à 40 ans, j'avais l'impression que je pouvais être une très bonne instit, et que j'aurais pu me passionner pour ce métier: que s'est-il passé? Aurais-je "mûri" entre temps??

Sélène-Nyx
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2074
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si j'étais zébré? => ça se passe comment?

Message par nikoku74 le Jeu 26 Juil 2012 - 16:35

c'est certainement la maturité Sélène effectivement. Déjà qu'on a tendance à prendre du recul, se demander toujours pourquoi dans les disciplines dans lesquelles on excelle pas la maturité n'arrange rien sur ce point. Mais elle permet de prendre le recul nécessaire dans ton cas.
Pour ce qui est de l'enseignement, j'ai longtemps eu l'impression que ce n'était pas fait pour moi car effectivement je savais des choses que j'étais incapable d'expliquer clairement, c'était inné. Maintenant, la maturité fait que je n'écarte pas la possibilité à un moment de ma vie charnière au niveau professionnel.

nikoku74
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1041
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 41
Localisation : Haute-Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si j'étais zébré? => ça se passe comment?

Message par blackdogxx le Jeu 26 Juil 2012 - 19:58

Sélène-Nyx a écrit:
Bienvenue, Blackdog!! Et bonne chance pour ta nouvelle vie!!

Je me reconnais tout à fait dans ta présentation ... que je viens tout juste de découvrir. (je suis nouvelle, ici, et n'ai pas encore tout lu ... il y a tellement de sujets qui m'interpellent, et je me redécouvre: quel dommage de n'avoir pas lu toutes ces choses plus tôt, cela m'aurait permis d'avancer, de comprendre et d'éviter certaines erreurs ... mais mieux vaut tard que jamais ... et tout est devenu plus clair dans ma tête.)

Bienvenue sur mon petit fil de vie! (je voulais écrire un truc mais je pars déjà dans plein de direction, du coup... j'essaie...)

Je pense que l'on prend conscience d'un problème une fois qu'il est au stade effet alors qu'il aurai fallu traiter les causes dès le départ. Mais là, c'est compliqué d'anticiper sur sa propre vie quand on a ni l’expérience, ni la connaissance. Le fameux chemin de la sagesse où plus on avance, plus on évite les problèmes.

Personnellement, maintenant, je pratique la technique de je ne m'embarrasse pas de ce qui ne m'intéresse plus/pas. Par exemple, comme tout le monde j'ai eu des amis profiteurs, ils venaient chez moi, boire un coup, mangé, je lui prêter des affaires... enfin j'étais bien sympa car j'avais rien en retour, limite si il ne me snober pas quand je l'intéressais pas. Je le savais. Je l'invitais quand même parce que l'on passais de bonne soirée et tout et tout. Mais j'étais conscient que son amitié n'était pas des plus sincère, du coup j'en ai fais autant, ces visites étaient plus des distractions, pour passer la soirée au lieu de rien faire, et le jour où j'ai déménagé, j'ai repris mes affaires et au revoir. Pas de regret, rien, au débarras. Et le boulot c'est pareil j'en ai marre, je change et ma vengeance pour m'avoir clairement mis au placard sera de les prévenir au dernier moment de mon départ. Comme ça ils seront emmerdés pour au moins une semaine pour me remplacer, nah! Peut-être même plus quand je vois ce dont je suis capable et qu'un mec seul en fera pas forcément autant (mode vantard, mais réaliste).


(j'ai oublié des choses que je voulais dire, dsl, j'ai essayé...)





Sélène-Nyx a écrit:
Je suis surprise que étant douée en stats et en probabilités, tu les enseignes: pour moi, cela m'a fait exactement l'effet inverse. Je me sentais absolument incapable d'enseigner les matières dans lesquelles j'excellais,

Quand j'étais gamin, un prof m'a dit: " on ne connais vraiment que ce que l'on sait expliquer à un autre". Avec du recul je me demande si, en gros, il ne me disait pas ça parce que mes explications n'étaient pas claire.



PrinceOfChina a écrit:
Bonjour blackdogxx.

As tu déjà lu le livre 'Trop Intelligent pour être Heureux'?
Je me permet de le conseiller parce que presque tous les zèbres se reconnaissent dans ce livre et ça devient une évidence.

Ton premier entretien avec un psy ne pourra être que bénéfique et posera les bases à une meilleure compréhension de toi même.

Non, je l'ai cherché(un p'tit peu) en librairie, mais en vain.

En fait, je ne vois pas mon éventuelle zébritude comme un problème, en tout cas aujourd'hui. C'est juste une prise de conscience, l'explication de nombreuse chose.

Quand je vois toutes ces personnes qui sont en situation de mal-être, je me dis, que moi ça va, je mène ma petite vie tranquillement. Du moins, j'essaie!
Je suis du genre posé et je me dis que les choses sont ce qu'elles sont, et que ce n'est pas à moi de/que je ne peux les changer. J'avance comme ça.

Mon seul vrai regret est de ne pas avoir plus de vrais amis. Si j'avais pu accepter les autres et leurs défauts plus tôt, ça aurai été différent, et aussi moins me prendre la tête (là je me rend compte que je suis en mode "pavé") sur ce que l'on appelle nos problèmes relationnels jusqu'à s'apercevoir qu'il n'y a pas de problème si ce n'est tout ce qui se passe dans notre tête. Comme dit plus haut, les choses sont ce qu'elles sont, on ne peut les changer, ni aller contre. Faut se laisser porter par le courant.

PS: mes parenthèses, me font penser à la voix off dans http://www.youtube.com/watch?v=kkShVMfdPKY !!! Suspect

blackdogxx
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 70
Date d'inscription : 14/05/2012
Age : 30
Localisation : L'ile Bouchard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si j'étais zébré? => ça se passe comment?

Message par blackdogxx le Mar 4 Déc 2012 - 23:40

Salut à vous, je fais un petit come back, besoin de faire sortir pas mal de choses.

Tout d'abord, c'est officiel, je suis rayé! J'ai passé le test début septembre. Je suis un boss en linguistique et en vision spatiale, un plus en mémoire et normal en vitesse de traitement. Le tout assorti de trouble de la concentration et d'une peur de l'echec visieuse dont je n'avais pas vraiment confiance.

Du coup, maintenant que je suis sûr que je ne suis pas un farfelu psychologique, j'ai envie de crier toute la connerie des gens qui m'entoure!

Ce qui m'amène à la deuxieme nouveauté: j'ai reussi mon concours, et je suis de nouveau en école. Ecole où je déjante! je me retrouve en plein milieu de collègiens améliorés incapable de se prendre en main, de se discipliner ou de faire preuve de discernement! Heureusement que la formation ne dure plus que 9 mois au lieu de 12, parce que je me sens déjà seul!

enfin bref, il est 23h40, j'écris de mon smartphone et la.nuit sera encore courte!
J'étofferai plus tard...

bonne nuit à vous!

blackdogxx
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 70
Date d'inscription : 14/05/2012
Age : 30
Localisation : L'ile Bouchard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si j'étais zébré? => ça se passe comment?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:09


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum