L'impression de l'avoir toujours su au fond de soi...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'impression de l'avoir toujours su au fond de soi...

Message par unique le Dim 14 Mar 2010 - 13:51

Maintenant que je commence à rassembler toutes les pièces du puzzle et à les mettre dans le bon ordre, j'ai l'impresion, qu'au fond de moi je l'ai toujours su...
A) Su que j'étais différente,
B) Su qu'on me cachait quelquechose,
C) Su que je ne pourrai compter que sur moi-même pour le découvrir ce quelque chose

A=> En effet, au si loin que je me souvienne (c'est à dire mes 7 ans!), je n'ai jamais pu m'interesser aux jeux des enfants de mon age.

J'étais fortement attirée par les jeux de construction qui se trouvaient dans le placard de mon frère ainé (5 ans de + et jeu de garçon!)

J'ai bien eu 2 poupée, qui ont servies à décorer mon étagère.

Je prenais plaisir à 9 ans à fabriquer des habits de poupée avec la machine à coudre de ma mère, pour que ma petite soeur puisse jouer avec, et alors que ma grande soeur n'arrivait pas à faire 2 coutures parallèles.

Je fabriquais en légo technique plein de matériel agricole pour mon demi frère (de mon age) qui passait des heures à jouer avec (passé la fabrication, ça ne m'interressait plus bien évidemment)

Coté relationnel, pour avoir des amis, je devais en permanence "m'abaisser" à leur niveau. Et, très vite je décrochait bien entendu... Pas que je les trouvais chiants mes amis, mais j'avais toujours l'impression de jouer à des jeux de "gamins" , jeux qui pourtant étaient de mon age!

B=> J'ai même cru à un moment que l'on m'avait volontairement menti sur ma date de naissance (pour cause d'un retard immaginaire de développement à la naissance!)
Tous mes oncles et tantes n'arretant pas de me confondre avec ma soeur ainée (de 3ans) et de refuser de croire à cette différence d'age de 3 ans, ça donnais pas mal de grain à moudre dans mon cerveau...

En 6ème, je me suis même retrouvée à jouer le role de "la grande soeur" avec elle, Elle était en troisième et c'est moi qui passait mon temps à la tirer du lit le matin pour que l'on ne loupe pas notre cars. Je préparais son petit déjeuner...

C=> Et l'éternelle phrase que ma mère me répète en permanence depuis 20 ans (encore aujourd'hui) "De toute façon avec tes capacités tu t'en sortiras toujours, tu n'as pas besoin de notre aide"
Là, j'avoue que je ne sais pas quoi en penser:
1) elle le savait depuis longtemps et me la volontairement caché!
2) ou bien elle n'a toujours pas pris conscience de ce que je suis.
Il faut dire que c'est encore la réponse que j'ai eu quand je lui ai annoncé mes zebrures!

Finalement avec tout ça, j'ai fait ma vie, seule, comme j'ai pu. Sachant que je ne pouvais pas compter sur ma mère et ayant mare qu'elle se décharge sur moi, je suis partie de la maison à 15 ans (en internat).
Je n'y étais pas heureuse, mais pas plus malheureuse que si j'étais restée à la maison où ma mère n'avait jamais une minute à m'accorder. Même pour m'emmener à l'internat le lundi matin et aller me chercher le vendredi soir j'avais déjà l'impression d'en demander trop...

En bref, une impression de n'avoir jamais été à ma place, de savoir qu'il y avait une explication mais de jamais réussir à la trouver, et une clairvoyance concernant le fait que je ne pouvais compter que sur moi-meme!
Adaptation permanente (et peu fructueuse) pour essayer de s'intégrer. Le seul moyen que j'avais fini par trouver pour pouvoir être moi même de temps en temps, c'étais de me faire passer pour folle...

unique
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 211
Date d'inscription : 09/08/2009
Age : 35
Localisation : cholet...

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'impression de l'avoir toujours su au fond de soi...

Message par payi le Dim 14 Mar 2010 - 15:46

Je te comprends et il m'est arrivé la même chose. En y repensant ces derniers temps, j'ai retrouvé les textes que j'écrivais quand j'étais ado: le sentiment d'etre différente, les gens peu intéressants, la volonté de vouloir leur ouvrir les yeux.
Meme à la maternelle et à l'école primaire je ne me sentais pas à ma place. J'étais la seule qui aimait aller à l'école parce que tout était facile! C'était ma cour de récréation!
Ma mère me l'a confirmé récemment en me disant qu'elle m'avait amené voir des psy parce qu'elle voyait que j'étais différente et qu'elle voulait comprendre et m'aider mais elle n'a jamais pensé que j'étais zébrée, juste en avance, concernée par d'autres sujets que les enfants de mon âge.
J'ai cru être folle pendant longtemps. Schizophrène, bipolaire, dépressive, je me suis demandée quelle maladie mentale j'avais. Mais je me disais "si je suis consciente que quelque chose ne tourne pas rond dans ma tete, alors je ne dois pas etre folle.
Beaucoup de temps à tourner en rond, on se pose beaucoup de questions sur ce qu'on est, on cherche des réponses, on pose des mots dessus mais on reste différent quand même et malgré tout on a du mal à s'adapter

payi
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 56
Date d'inscription : 24/02/2010
Age : 31
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'impression de l'avoir toujours su au fond de soi...

Message par unique le Dim 14 Mar 2010 - 16:34

payi a écrit:J'ai cru être folle pendant longtemps. Schizophrène, bipolaire, dépressive, je me suis demandée quelle maladie mentale j'avais. Mais je me disais "si je suis consciente que quelque chose ne tourne pas rond dans ma tete, alors je ne dois pas etre folle.

En plein de le mille! C'est même la première chose que j'ai dit à ma mère lors de la découverte:
"Maman, ça y est j'ai trouvé! je ne suis pas folle, juste surdouée!" (je reconnais que c'était très maladroit!)

payi a écrit:Beaucoup de temps à tourner en rond, on se pose beaucoup de questions sur ce qu'on est, on cherche des réponses, on pose des mots dessus mais on reste différent quand même et malgré tout on a du mal à s'adapter

Beaucoup de temps à se poser des questions, et encore , et encore.. affraid

Pourquoi moi je me pose autant de question et pas les autres?
Pourquoi je ne suis pas capable, comme tout le monde, de rester à regarder un film sans bouger et sans penser à 10 000 choses en même temps? (Pour moi c'était le moment de remettre à plat des choses ausquelles j'avais besoin de réponse mais je dérangeais tout le monde avec mes questions "=CHUUTTT on regarde le film" / "et alors, moi aussi...")
Combien de fois j'ai demandé où était le bouton "OFF" de mon cerveau car je me réveillais avec cette impression d'avoir cogité toute la nuit sur plein de choses et d'etre plus fatigué quand me couchant la veille au soir?
Pourquoi on me riait au nez quand je disai à mes professeurs (quand je ne comprenais pas un truc) "on laisse tomber pour aujourd'hui, on laisse passer la nuit et demain ce sera compris"? (toujours ce cerveau qui tourne en continu...)
Pourquoi il leur faut autant de temps pour arriver à la conclusion que je leur ai donné il y a une éternité?

des "Pourquoi" j'en ai des paquets alors je vais m'arreter par là pour aujourd'hui...

Juste un dernier pour la route! lol!
Pourquoi j'ai cette impression de l'avoir toujours su?

unique
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 211
Date d'inscription : 09/08/2009
Age : 35
Localisation : cholet...

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'impression de l'avoir toujours su au fond de soi...

Message par chrissieb63 le Dim 14 Mar 2010 - 16:56

mystère et boule de gomme
comment sait-on??
moi en plus si je ne sais pas, je "sens" ou bien je perçois instinctivement, je sens les choses, les gens, les atmosphères
c'est juste comme ça
faut pas chercher midi à quatorze heures
cela fait partie des "outils" dans la panoplie du zèbre je suppose

chrissieb63
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 677
Date d'inscription : 06/11/2009
Age : 53
Localisation : Angers

Revenir en haut Aller en bas

Toujours su... je ne sais pas trop

Message par Justme le Dim 14 Mar 2010 - 18:45

Pour ma part je ne sais pas si je peux dire que je l'ai toujours su. Je me suis toujours sentie différente oui, mais comme dans ma famille l'intelligence est le pire des défauts qu'on puisse avoir, je me suis plus sentie différente dans le sens d'une tare qu'autre chose. Tous mes efforts ont été dans le sens d'être aussi "normale" que possible, tant et si bien que j'ai bien peur de n'avoir jamais utilisé vraiment ce potentiel dont j'ignorais tout. Pour moi toute cette histoire a des allures de traumatisme géant plus qu'autre chose.

Aujourd'hui en tant qu'adulte et étudiante en psycho de surcroit, je m'en suis trouvé des maladies mentales en tout genre (j'ai lu que je ne suis pas la seule, pardon mais ça fait un bien fou de lire ça, je me sens moins seule Embarassed )

Alors non je n'ai pas toujours su que j'étais "un zèbre" (quand même ça fait bizarre de dire ça Laughing ) mais par contre quelque part j'ai toujours su que j'étais "différente" de la plupart des gens qui m'entouraient.

Justme
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 28
Date d'inscription : 13/03/2010
Age : 42
Localisation : Région parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'impression de l'avoir toujours su au fond de soi...

Message par graymalkin le Mer 24 Mar 2010 - 17:05

je me savais différent, c'est certain... mes camarades de classe me le faisaient bien comprendre, ils usaient même parfois d'arguments frappants (pan!) pour me convaincre: j'usais quant à moi d'arguments bibliques tels la multipication des pains Smile pour me défendre. Wink

un psy que j'avais vu avant de passer mes tests de qi pensait que j'étais sujet à une névrose obsessionnelle... ça ne m'avait pas vraiment rassuré à l'époque.
mais au moins, j'avais une explication: "j'ai un leger pet au casque"...tout simplement.

plus tard, l'explication était, "je ne suis pas "atteint" je suis surdoué" !
on ne vit pas plus facilement notre différence, mais il vaut mieux être trop inteligent que malade !

graymalkin
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 229
Date d'inscription : 02/03/2010
Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'impression de l'avoir toujours su au fond de soi...

Message par graymalkin le Mer 24 Mar 2010 - 17:08

[quote="Justme"]je m'en suis trouvé des maladies mentales en tout genre [quote]



moi aussi à la lecture de bouquins de psycho pendant mes années "qui-suis-je-où-vais-je".

graymalkin
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 229
Date d'inscription : 02/03/2010
Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'impression de l'avoir toujours su au fond de soi...

Message par augenblick le Mer 24 Mar 2010 - 20:24

Z135, pour te rassurer, je suis surdouée ET atteinte d'une névrose obsessionnelle bounce. L'un n'empêche pas l'autre et ce n'est pas si grave Wink

augenblick
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6243
Date d'inscription : 05/12/2009
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'impression de l'avoir toujours su au fond de soi...

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:53


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum