Être zèbre ? Où est le problème ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Être zèbre ? Où est le problème ?

Message par Roland7 le Lun 14 Mai 2012 - 21:36

A relire ce que tu as traversé, Fata Morgana (qu'est-ce que ces mots veulent dire ? Smile ), je me rends compte de l'immensité des violences que tu as subi ...
Comment s'en tirer alors ?
Le "moi" s’enkyste, s'enferme et se verrouille à double (quadruple, centuple) tours ... Protection absolue et totale contre toute forme de relations affectives et affectueuses. Avec, naturellement, un gouffre béant, une soif et un vide immense laissé par ce "verrouillage" ... Alors, exploration de l'enfer, de ce vide, recherche absolue et folle de ce qui pourrait le remplir ... Parce que, s'il y a un vide, s'il y a un manque c'est que, quelque part, d'une certaine manière ... Ce qui peut le combler et le remplir ... EXISTE. (un proverbe dit : il n'y a pas de soif, sans l'eau pour la satisfaire ...).
Et puis, un jour, la tension est tellement forte : la soif, immense, terrible, le sentiment qu'il y a "autre chose" que la si terrible et profonde misère qui est la tienne ... contre le mur du "verrouillage", du sentiment d'impasse absolue ... Alors : Synchronicités.
Et puis le commencement de l'explosion du mur : La flamme d'amour dans le plexus solaire ...
Moi, ça m'arrive souvent : quand je ne suis pas bien, je regarde, j'écoute, je sens et ressens intérieurement, le mal-être, la tension, le besoin de fuite, la détresse,la solitude, la petitesse, le manque ... Et puis, à un moment donné, "ça" lâche ... je vois/ressens la fragilité, la simplicité, la demande, et "boom", l'amour, une forme de tendresse divine, douloureuse d'une certaine façon, se déverse, s'écoule à travers "moi", ce corps, cet être blessé, là, ici et maintenant ... et quelque chose "renaît" ... Heureusement qu'il y a ça !
Le monde est tellement fou, et "inhumain". Il y a si peu de conscience humaine ... Heureusement qu'il y a cette forme d' "Amour" !
Face à ce que tu as vécu, et devant la manière dont j'ai vécu les violences (bien moindre que les tiennes) que j'ai subi, je n'aurai pas survécu !
Mais finalement, chacun porte dans le cœur, LA porte, et SON chemin, vers le divin et la plénitude ! Et ce qui l'ouvre est toujours la même clef : l'absolue sincérité, simplicité, d'une demande ... Smile Merci d'exister !
Bonne soirée !

Roland7
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 307
Date d'inscription : 09/05/2012
Age : 56
Localisation : Jassans Riottier

http://amour-conscience-guerison-partage.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être zèbre ? Où est le problème ?

Message par Fata Morgana le Lun 14 Mai 2012 - 21:51

Prego !
En tout cas on fait ce qu'on peut avec ce qu'on a.

Sur france 2 ce soir, une ou deux minutes concernant les surdoués. Une femme dit " Au début la solitude était subie, maintenant, elle est choisie, c'est la meilleure solution pour moi". Et bien pour moi, c'est idem. Sans elle, je me noie.

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être zèbre ? Où est le problème ?

Message par Roland7 le Mar 15 Mai 2012 - 20:58

Oui, je comprends. Pour moi aussi, une forme de solitude est nécessaire.
"C'est la meilleure solution pour moi." traduction : l'idéal serait de pouvoir avoir des relations riches, satisfaisantes et profondes avec, au moins certains autres, assez régulièrement ... Mais comme cela a été impossible jusqu'à présent, je choisis la solitude ! D'autant qu'elle me fait aussi du bien ... pour me ressourcer des difficiles moments que sont les temps de présence avec certains autres ! Traduction personnelle ! Very Happy
Là, je parle de moi :
C'est fou ! En réfléchissant à toi, au contenu de tes écrits
http://www.zebrascrossing.net/t5936-une-conversion-qu-est-ce-que-c-est
en connectant avec ce que j'ai perçu des "zèbres" depuis que je suis sur ce forum, avec des tas d'autres éléments contenu dans ma "banque de données psycho-spirituelles intérieures", dont mes données/expériences/vécus personnelles, et le contenu d'une foultitude de compréhension liée à des lectures, et liées à l'observation des autres, de leur modalité de comportement et d'expression ...
J'ai "compris", non, j'ai de nouvelles hypothèses super intéressantes sur :
Le pourquoi du comment de ton fonctionnement psychique et relationnel (en deux mots : une énorme puissance d'amour, dont l'expression est quasi instantanément modulée en une énorme puissance de colère, cette "bombe émotionnelle" (une proximité extraordinaire entre puissance d'amour et puissance de colère) structure ta vie et ton comportement, elle t'a sauvé enfant et ado, elle a failli te tuer plus tard ! Et maintenant l'idéal serait que tu la "désamorces" pour "normaliser", ramener, tes relations et ton fonctionnement psychique à quelque chose de plus confortable et serein ... Selon moi, mais je développerai ... à moins que tu ne veuilles pas ?)
L'origine psycho-émotionnelle-énergétique possible de la douance ...
Comme si une centaines de questions, qui restaient en suspens depuis bien, bien longtemps, se mettaient subitement en ordre, en relations les unes avec les autres, chacune résonnant et répondant aux autres, dans un espèce de fleurissement de réponses toutes connectées et reliées les unes aux autres !
Mais je développerai cela plus tard ! Là je suis HS (Hors Service !) !

Petit conseil de lecture, pour comprendre les bases de la psychologie humaine : "Psychologie transpersonnelle" de Stanislav Grof (édition j'ai lu, si vous êtes fauchés !) ... Seul bouquin à ma connaissance qui présente une compréhension psychologique non sectaire, synthétique, incluant les dimension spirituelles, et répondant, grosso modo, à toutes les expériences et compréhensions intérieures, qui ont été les miennes, pendant des années ! ...

Bonne soirée !

Roland7
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 307
Date d'inscription : 09/05/2012
Age : 56
Localisation : Jassans Riottier

http://amour-conscience-guerison-partage.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être zèbre ? Où est le problème ?

Message par Roland7 le Jeu 17 Mai 2012 - 17:38

Bon, je reviens ! Grâce au jeudi férié, j'ai pu récupérer en partie ...
Je me suis un peu laissé emporté par ma "découverte" l'autre jour !
Mais c'est fort quand s'ouvre en soi, une nouvelle profondeur de conscience et de compréhension, un nouvel espace où se croise perception de vécu personnel, nouvelle intelligence de dynamiques psychiques et spirituelles, compréhension d'enjeux qui dépasse le "petit moi" !
Ce qui m'a fait "tilter" à ton sujet c'est ce que tu as dis sur la manière dont tu vis les relations (1) (juste un peu au-dessus). Ça a "connecté" avec ça (2) :
J'ai la sensation très claire et fréquente que mon cœur ne m'appartient plus, traversé soit par des amours qui ne sont pas de ce monde, soit devant le mal par des colères aux dimensions mystiques.
(que tu as écrit tout à la fin de ce texte), plus cela (3) (au début du même post) :
Je nais avant terme, à sept mois, accompagné d'une maladie dont je porte aujourd'hui encore les séquelles (je ne vois que d'un œil entre autres.) et je pesais à peine 1 kilo sept.
Ma mère traumatisée ... a entamé déjà discrètement sa longue et lente descente vers cette pathologie qui fera d'elle à mon endroit un bourreau d'une ténacité et d'une cruauté implacable.

1 et 2 témoignent du même fonctionnement de fond, dans deux registres différents, le 2 et 3, sont les symptômes de la détresse et de la tension psychique exceptionnelle que tu as connu, avant ta naissance, dans le ventre de ta mère ... Bon, pour que cela fasse sens, il faut lire le livre que j'ai cité précédemment ! Ou les développements que je mettrai en ligne dans une future nouvelle discussion sur "L'origine psycho-émotionnelle-énergétique possible de la douance, et les fondamentaux du fonctionnements psychique humain" ! (Quand j'aurai une disponibilité suffisante pour cela ...).
Et enfin, cela est en total cohérence avec la manière dont tu as traversé ta vie : "l'enfer" croissant, jusqu'au "renversement" et l'expérience de "l'amour" au même degré difficilement imaginable, que l'enfer que tu as traversé ...
Avec ce que j'ai écrit précédemment, l'essentiel est dit, de ce que j'ai perçu, et aller plus loin n'aurait pas de sens : tu n'as rien demandé !
J'espère que ces réflexions te seront éventuellement utiles, et qu'en tout cas, elle ne te causeront pas de troubles.
Bonne journée. Amicalement.
P.S. J'ai lancé une discussion à l'adresse :
http://www.zebrascrossing.net/t6311-de-la-souffrance-atomique-a-l-amour-nucleraire
J'y parle brièvement de ce que dit l'auteur dont je parle, mais surtout de la manière dont il est possible de favoriser le passage de "l'enfer" au "paradis" ...

Roland7
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 307
Date d'inscription : 09/05/2012
Age : 56
Localisation : Jassans Riottier

http://amour-conscience-guerison-partage.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être zèbre ? Où est le problème ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:59


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum