Fatigue et frustration

Aller en bas

Fatigue et frustration

Message par Invité le Mer 9 Mai 2012 - 15:35

Question tout simple...

Connaissez-vous souvent cet état où le cerveau bouillonne de projets, de choses à faire (normal) mais où vous êtes accablé(e) d'une fatigue telle que vous ne vous sentez pas l'énergie pour vous lancer, ou alors que vous avancez à une lenteur frustrante ?
Comment faites-vous pour gérer cet état désespérant sans péter un plomb ni trop culpabiliser ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fatigue et frustration

Message par eude le Mer 9 Mai 2012 - 15:50

Oui je connais et je nage en plein dedans Crying or Very sad ! Rien qu'hier, je m'étais noté des tonnes de choses à faire et je n'ai pas décollé de ce fichu canapé ... en bonne compagnie heureusement (vous Wink )!
Je n'ai pas encore trouvé la recette, il faut dire que cette fatigue est issue d'insomnies et de cogitations perpétuelles ainsi que de véritables soucis... cela donne une forme de procrastination mêlée du besoin de décompresser, mais c'est assez insupportable à mon goût ...
alors je m'inscris aussi pour avoir la recette et lutter contre cet état quasi végétal, "légumisant" si j'ose dire.
avatar
eude
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 82
Date d'inscription : 28/04/2012
Age : 50
Localisation : entre mer et montagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fatigue et frustration

Message par Invité le Mer 9 Mai 2012 - 15:53

Ce que je décris est différent de la procrastination...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fatigue et frustration

Message par Mégalopin le Mer 9 Mai 2012 - 17:19

Fusain a écrit: Comment faites-vous pour gérer cet état désespérant sans péter un plomb ni trop culpabiliser ?

Oh, la culpabilité ce n'est pas trop difficile, il suffit de s'en foutre.
Question d'entrainement lol





avatar
Mégalopin
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4729
Date d'inscription : 05/11/2010
Localisation : Fils de Butte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fatigue et frustration

Message par Invité le Jeu 10 Mai 2012 - 8:53

Non ce genre de conseil ça ira, merci. Le modèle "je me laisse aller paisiblement à procrastiner sur mon canapé avec la meilleure conscience du monde", je m'en dispenserai.

J'espérais quelque chose de plus constructif, en fait.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fatigue et frustration

Message par Zébu le Jeu 10 Mai 2012 - 9:14

Si la fatigue est là et qu'elle ne résulte pas d'une nuit trop courte (par exemple), c'est qu'elle à un rôle.
A toi d'essayer de comprendre donc.
Mais dans l'exemple que tu décris, on pourrait imaginer qu'elle serve de frein à trop d'enthousiasme (et ainsi éviter des décisions hasardeuses).
Ou alors elle pourrait être la manifestation d'une culpabilité inconsciente qui t'empêcherait d'avancer ou de t'épanouir... ou autres !
avatar
Zébu
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 489
Date d'inscription : 10/09/2010
Age : 51
Localisation : Brabant Wallon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fatigue et frustration

Message par félidé zébristique le Jeu 10 Mai 2012 - 9:43

éventuellement c'est une alarme intérieure qui essaie de te dire de t'arrêter un moment.
chose pas easy pour un zèbre, en effet.
la bonne nouvelle, c'est que c'est comme tout, ça s'apprend. ^^
après, pourquoi ton alarme te demande ça...ma foi dans mon cas c'est toujours pareil, quand ça se met à clignoter au rouge à me dire "stop" c'est comme pour mon ordi, c'est que y'a une tâche de fond que je vois pas qui demande beaucoup de ressources et qui fait ramer tout le reste...


félidé zébristique
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 518
Date d'inscription : 05/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fatigue et frustration

Message par Invité le Jeu 10 Mai 2012 - 9:49

Elle est assez chronique chez moi, depuis... dix ans ? quinze ?
J'agis - je dois même me méfier de l'activisme frénétique qui sert à complaire à mon tyran intérieur, celui qui hurle "branleur ! fais tes preuves un peu !" - mais toujours comme on marche dans 80 cm d'eau.
Est-ce que la fatigue sert alors de garde-fou...
Oui mais là, par exemple, j'aimerais peindre, j'ai des images au bout des doigts mais impossible de m'y mettre. Je suis trop fatigué. Je sais - d'expérience - que si je m'y attelle quand même, il n'en sortira rien de bon.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fatigue et frustration

Message par félidé zébristique le Jeu 10 Mai 2012 - 9:58

c'est pas du tout impossible que tu aies une tâche de fond qui t'encombre le processeur depuis quinze ans...^^
il n'est pas impossible que ça soit ce que tu appelles "tyran intérieur", même.
c'est très fatiguant, la tyrannie...
Wink

félidé zébristique
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 518
Date d'inscription : 05/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fatigue et frustration

Message par quarante deux le Jeu 10 Mai 2012 - 11:46

Il te manque peut être un objectif précis.
Je veux dire, là j'apprends le japonais par exemple, en même temps, j'essaie de comprendre la théorie de la relativité (mais il faut que je reprenne le programme de maths physique à partir de la 3e parce que j'ai un bac littéraire, les maths et la physique ça a jamais été mon truc), j'ai une furieuse envie de peindre, j'ai 2 ou 3 bouquins en cours et pourtant je glandouille, mais alors d'une force.... entre 2 siestes. En fait, à mon boulot, ça va pas (je suis en congé maladie longue durée), il faut que je fasse autre chose, j'ai pas envie de bosser bêtement mais je sais pas trop quoi faire. Du coup, je fais du sur place dans tous les domaines.
avatar
quarante deux
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 111
Date d'inscription : 07/02/2012
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fatigue et frustration

Message par Invité le Jeu 10 Mai 2012 - 12:24

ça dépend ce que tu entends par là. J'ai plutôt trop d'objectifs que pas assez. Je ne peux me résoudre à en abandonner certains au profit d'un seul, et un seul ne suffit pas à m'absorber suffisamment longtemps. Il y a un investissement associatif qui est vraiment porteur de vie, mais qui demande du travail, il y a l'envie d'écrire et de peindre pour exprimer certains ressentis qui ont une gueule poétique, il y a... Tant à lire, à écrire, à penser, à peindre ! Il y a des coins de campagne dont il faudrait prospecter les oiseaux, qu'est-ce qui niche donc là ?

Mais ça nécessite de ne pas bâiller toutes les 10 minutes...
Sans m'imaginer accomplir les "choses grandioses" d'erebos, je ne peux pas m'imaginer tout laisser tomber... Que de temps perdu...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fatigue et frustration

Message par bepo le Jeu 10 Mai 2012 - 13:06

-


Dernière édition par qwerty le Lun 9 Juil 2012 - 2:25, édité 1 fois

bepo
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2561
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 48

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fatigue et frustration

Message par Mégalopin le Jeu 10 Mai 2012 - 13:20

http://www.zebrascrossing.net/t6096p20-l-insomnie-ca-vient-d-ou-chez-vous#231996 Sleep


avatar
Mégalopin
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4729
Date d'inscription : 05/11/2010
Localisation : Fils de Butte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fatigue et frustration

Message par Invité le Jeu 10 Mai 2012 - 13:37

qwerty a écrit:Bon j'apporte pas de solution mais au moins un témoignage.
J'ai pour ma part l'impression d'être victime régulière du même genre de trouble que celui que tu décris.
Cela peut se traduire par une impossibilité totale de m'endormir, avec la sensation d'avoir une envie irrépressible de faire pleins de truc mais incapable ne serait ce que d'ouvrir les yeux, mais aussi de trouver le sommeil. Bref ca m'évoque une scène de combat militaire ou un soldat gravement touché,essaye piteusement, encore et encore de se lever.

Je ne dors pas très bien, mais je ne suis pas véritablement insomniaque.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fatigue et frustration

Message par bepo le Jeu 10 Mai 2012 - 14:01

-


Dernière édition par qwerty le Lun 9 Juil 2012 - 2:25, édité 1 fois

bepo
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2561
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 48

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fatigue et frustration

Message par quarante deux le Jeu 10 Mai 2012 - 22:56

Fusain a écrit:ça dépend ce que tu entends par là. J'ai plutôt trop d'objectifs que pas assez. Je ne peux me résoudre à en abandonner certains au profit d'un seul, et un seul ne suffit pas à m'absorber suffisamment longtemps.
Oui ça je sais, enfin je comprends, ça me fait la même chose. Ce dont je voulais parler c'est un défi. Ce ne sont pas des objectifs que tu as, ce sont des soifs de savoir divers.
avatar
quarante deux
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 111
Date d'inscription : 07/02/2012
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fatigue et frustration

Message par Invité le Sam 12 Mai 2012 - 10:39

Ce ne sont pas des objectifs que tu as, ce sont des soifs de savoir divers.

Gné ? Mais pas du tout, qu'est-ce que tu peux bien en savoir ? Shocked Ecrire un livre sur tel sujet, c'est une "soif de savoir, pas un objectif" ? Participer au réseau d'un courant de réflexion qui démarre, y jouer un rôle actif, c'est une "soif de savoir" ? Peindre tel tableau, c'est une "soif de savoir" ?

Et je ne vois pas le moindre intérêt (pour moi; chacun fonctionne comme il veut) à réduire l'un ou l'autre de mes projets à un "défi". Défi, victoire, performance... compétition, rivalité tant qu'on y est ! Je préfère cultiver et construire que battre et conquérir. Je me fiche éperdument de la dimension "se prouver (ou pire, prouver aux autres) qu'on est capable de faire ceci ou cela". Je sais très bien que je suis capable, techniquement, de le faire ! il ne s'agit pas de performances extraordinaires ni d'ailleurs mesurables.

"Lance-toi le défi de... ?" Heu, non. Je ne suis pas en guerre contre moi-même et je n'ai pas l'intention d'y entrer. J'ai suffisamment souffert pour l'éteindre, cette guerre, et les "défis", les "t'es même pas capable de faire ça", c'est mon tyran intérieur qui me les lançait, et il a bien réussi : il m'a laissé dévasté du dessous du talon à la pointe des cheveux. La pression, la tension, la haine de soi que suppose la notion de défi, j'en ai soupé. Oui, haine de soi, car se lancer un défi, c'est se diviser en deux, une partie qui vient insulter l'autre en lui aboyant "tu n'es même pas foutu de faire ça" et l'autre qui lui répond d'aller se faire foutre et qui se lance à faire "ça" pour clouer le bec à la première.

Non, merci !

Mais... chanter,
Rêver, rire, passer, être seul, être libre,
Avoir l'œil qui regarde bien, la voix qui vibre,
Mettre, quand il vous plaît, son feutre de travers,
Pour un oui, pour un non, se battre, - ou faire un vers !
Travailler sans souci de gloire ou de fortune,
À tel voyage, auquel on pense, dans la lune !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fatigue et frustration

Message par Clausule le Sam 12 Mai 2012 - 10:58

Sois satisfait des fleurs, des fruits, même des feuilles,
Si c'est dans ton jardin à toi que tu les cueilles !
Puis, s'il advient d'un peu triompher, par hasard,
Ne pas être obligé d'en rien rendre à César,
Vis-à-vis de soi-même en garder le mérite,
Bref, dédaignant d'être le lierre parasite,
Lors même qu'on n'est pas le chêne ou le tilleul,
Ne pas monter bien haut, peut-être, mais tout seul !


La suite aussi est bien non?
Smile
avatar
Clausule
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 465
Date d'inscription : 10/03/2012
Age : 31
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fatigue et frustration

Message par Invité le Sam 12 Mai 2012 - 11:02

Je connais cette tirade par coeur, mais la suite, pour belle qu'elle soit, ne me paraissait pas spécialement dans le sujet, ici... Il manque d'ailleurs deux vers entre les deux extraits.

Anyway là pour le moment je suis plutôt saturé de choses à faire (de "défis possibles" scratch ) et las de faire le pompier de service partout que cloué à un canapé par la procrastination à l'ancienne (que je n'ai, d'ailleurs, pas souvenir d'avoir jamais vraiment connue).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fatigue et frustration

Message par Mégalopin le Sam 12 Mai 2012 - 11:22

Fusain a écrit:
Mais... chanter,
Rêver, rire, passer, être seul, être libre,
Avoir l'œil qui regarde bien, la voix qui vibre,
Mettre, quand il vous plaît, son feutre de travers,
Pour un oui, pour un non, se battre, - ou faire un vers !
Travailler sans souci de gloire ou de fortune,
À tel voyage, auquel on pense, dans la lune !

C'est exactement la vie que j'ai menée What a Face


avatar
Mégalopin
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4729
Date d'inscription : 05/11/2010
Localisation : Fils de Butte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fatigue et frustration

Message par Clausule le Sam 12 Mai 2012 - 11:45

@ Fusain

oui je sais, je n'ai pas mis les deux vers manquant exprès. Et en effet, ce n'était pas à toi à l'écrire, plutôt à quelqu'un d'autre, en réponse Smile

Peut-être que paradoxalement tu as besoin d'un break.
Tu pars trois jours faire de la marche en montagne, ou dans une maison vide (même en ville, chez un ami/parent par exemple, mais seul), ou autre truc de ce genre ou tu ne peux rien faire d'autre que du sport par exemple (tu te dépenses physiquement (bonne fatigue - stimulant)), ou autres activités très réduites. Après ça permet de mieux repartir, de faire le tri, de voir l'essentiel.

Bon je ne sais pas, c'est peut-être idiot ce que je dis...

Moi mon problème c'est plutôt la procrastination donc je ne sais pas vraiment comment t'aider. Pour m'en sortir, je m'oblige à arrêter de réfléchir et de trouver une logique à mes actes (du genre : oui mais je devrais commencer par ça parce que c'est plus urgent que ça, mais ça c'est plus rapide donc je serai débarassée, mais y a ça aussi que je pourrai pas faire demain...)
Je commence un truc "arbitrairement" (parfois je me fixe l'heure : "à dix heures, tu t'y mets, pas le choix") et je me lance en faisant abstraction de toutes les petites voix qui m'assaillent, c'est à dire les autres projets jaloux qui veulent qu'on s'occupe d'eux aussi Smile
Ca marche si je réussis en quelque sorte à me "déconnecter" d'une partie de moi-même (d'oû favoriser de temps à autre des activités qui te coupent du train train/ du monde, dont je parlais plus haut, ça permet de retrouver une maîtrise de soi et d'être moins dispersé).

Quels sont tes projets / idées / trucs à faire, si ce n'est pas indiscret?
avatar
Clausule
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 465
Date d'inscription : 10/03/2012
Age : 31
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fatigue et frustration

Message par Invité le Mer 16 Mai 2012 - 8:49

Je suis engagé dans un mouvement chrétien écologiste (pour simplifier fortement) où les projets sont légion : s'informer, organiser des soirées-débats, mettre en oeuvre l'objection de croissance dans sa propre vie, et des tas de trucs comme ça.
Je voudrais écrire un ou deux bouquins, m'améliorer en dessin pour éventuellement un projet de BD sur un de mes ancêtres mort en 1918, peindre, aller observer les oiseaux mais pour autre chose que le boulot.
En fait, tout ce dont l'immobilisme, la lenteur, le vide, la laideur me choque, je voudrais le changer et ça fait un projet à chaque fois. Par moments, j'avance. Je crée, etc. A d'autres, comme en ce moment, je suis épuisé, je ne peux faire que le minimum et je ne rêve que de tranquillité, d'un environnement qui cesserait de me solliciter, histoire de me refaire et de me retrouver libre de choisir ce que je fais maintenant, plus tard, ou même pas du tout.

Y'a aussi des projets plus bizarres comme apprendre le suédois et mieux connaître ce pays, avec lequel je n'ai aucun lien particulier, aucune attache, mais qui m'attire, je ne sais pourquoi.

Bref. Tant à faire qu'une conclusion bien bateau serait : "du coup comme je ne sais pas choisir, comme je ne peux pas me résoudre à trancher, ben je procrastine". Et donc non, je ne procrastine pas, mais il me pèse de ne pas pouvoir tout faire, et pourtant, je m'auto-burn-out-ise régulièrement en passant toute mon énergie à suivre le plus grand nombre possible de ces lièvres. J'en attrape quelques-uns et je tombe, abruti de fatigue, avec mes proies à la main.

J'aurais besoin d'un break. L'ennui c'est que le printemps est la très grosse saison dans mon boulot (sachant que le printemps s'entend ici : de début mars à mi-juillet) et donc, en fait de break, j'ai dû bosser l'un des ponts que j'avais posés (mais bossé samedi, dimanche, lundi, et mardi férié...) Et puis mes angoisses m'accompagnent toujours et partout et le repos est donc mince.

Là tout de suite je voudrais sortir mes pinceaux et peindre, mais j'ai d'abord du boulot. Et je sais que dans une heure je vais m'écrouler de fatigue, j'ai dormi 4 heures cette nuit, comme les deux précédentes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fatigue et frustration

Message par ShailHulusIII le Jeu 17 Mai 2012 - 17:55

Fusain a écrit:Question tout simple...

Connaissez-vous souvent cet état où le cerveau bouillonne de projets, de choses à faire (normal) mais où vous êtes accablé(e) d'une fatigue telle que vous ne vous sentez pas l'énergie pour vous lancer, ou alors que vous avancez à une lenteur frustrante ?
Comment faites-vous pour gérer cet état désespérant sans péter un plomb ni trop culpabiliser ?
Je prend une decision et je m'y tiens. J'ai toujours eu tendance a me disperser. Le probleme c'est qu'a la fin du compte, on commence des choses sans les finirs, ce qui provoque une grande frustration. Lorsque je commence a me disperser, je m'arrete et je selectionne LE projet que je veux mener a bien. Et je me concentre sur celui-ci jusqu'a ce qu'il soit terminer. Les autres projets sont releguee voir abandonnes. Je donne aussi des deadlines. Cela aide beaucoup.
Il faut parfois etre dur avec soi-meme pour pouvoir recolter le fruit de ses efforts. C'est pour cela que meme si cela semble au depart une mauvaise idee d'abandonne un projet, il faut faire fi de son coeur et prendre ses decisions non en fonction de ce que l'on aime mais en fonction de ce qui est rationnel.
avatar
ShailHulusIII
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 88
Date d'inscription : 16/05/2012
Localisation : London

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fatigue et frustration

Message par Invité le Jeu 17 Mai 2012 - 21:28

Mauvaise idée. C'est exactement en suivant ce genre de principes pendant plusieurs années que je me suis détruit.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fatigue et frustration

Message par zebzeb le Sam 26 Mai 2012 - 11:46

Fusain a écrit:Elle est assez chronique chez moi, depuis... dix ans ? quinze ?
J'agis - je dois même me méfier de l'activisme frénétique qui sert à complaire à mon tyran intérieur, celui qui hurle "branleur ! fais tes preuves un peu !" - mais toujours comme on marche dans 80 cm d'eau.
Est-ce que la fatigue sert alors de garde-fou...
Oui mais là, par exemple, j'aimerais peindre, j'ai des images au bout des doigts mais impossible de m'y mettre. Je suis trop fatigué. Je sais - d'expérience - que si je m'y attelle quand même, il n'en sortira rien de bon.

la fatigue peut venir de plusieurs choses:
* le fait que nous sommes un peu (ou bcp) hyperactifs, que l'on veut que notre corps aille aussi vite que notre esprit.
* le fait qu'à minuit (ou plus) nous réfléchissions encore à des choses "fondamentales" qui nous empechent de trouver le sommeil et nous avons donc des nuits courtes; accumulées, elles nous fatiguent
* il y a aussi, et tu l'exprimes tres bien, le fait que certains comme toi (et moi), peut etre par l'education ou l'environnement parental ou scolaire, on se sent "obligés" d'agir, et d'etre excellents. 19/20 est mediocre. on se met, en plus de tout ce que j'ai énoncé plus haut, des obligations inutiles qui nous épuisent si on les faits, et nous rendent coupables si on ne les fait pas. perso c'est la dessus que j'essaie de travailler maintenant, par le lacher prise.

c'est salvateur. à notre age, c'est un gros "plus", plus agé, cela deviendra une obligation de survie. c'est mon point de vue.
avatar
zebzeb
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 150
Date d'inscription : 25/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum