la zébritude comme art de vivre... ou presque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

la zébritude comme art de vivre... ou presque

Message par anjelka le Mar 8 Mai 2012 - 12:41

bonjour,

nouvelle sur ce site, et vraiment contente de trouver enfin un lieu de liens et de paroles dans la famille des "zèbres".

je n'ai pas lu le livre de JSF sur les "zèbres", mais depuis toujours en questionnement quand à mon décalage, j'ai lu d'autres ouvrages dont ceux de Barbara Sheer et ce qu'elle nomme les "scanners", Alice Miller sur l'avenir des enfants doués, Béatrice Millêtre etc... mais c'est surtout le livre de Christel Petitcollin "Je pense trop" qui a été une véritable révélation et révolution ! elle parle de "surefficience" pour la personne qui se sent décalée et souffre de troubles en "hyper ..." hypersensibilité, hyperactivité, hyperempathie, hypervigilence, hyper bouillonnement permanent des idées... avec impossibilité de déconnecter, même la nuit.

pendant des années, entourées de non "zèbres", j'ai souffert de ce décalage permanent. j'ai voulu à tout prix rentrer dans le moule et avoir une vie et une activité professionnelle "normale", comme "tout le monde". j'ai tellement bien oeuvré que je me suis perdue en route, je me suis écartée de mon être profond et j'ai fait une dépression. c'était en 2005, année durant laquelle j'ai arrêté brutalement toutes mes activités : peinture, études reprises, psy, écriture... tous mes projets et centres d'intérêt se sont arrêtés d'un coup...

aujourd'hui je remonte la pente doucement, essentiellement grâce aux livres et à la découverte qu'il existe d'autres personnes comme moi, "scanner", "surrefficient", "zèbre" peu importe le nom qu'on leurs donne, savoir que non seulement être "multiple, pluriel ou décalé" n'est pas une tare mais au contraire une richesse à exploiter. la pente est cependant difficile à remonter, le blocage est encore présent, avec difficulté à faire des choix et retrouver une activité professionnelle "multiple" qui me convienne

c'est ainsi que m'est venue l'envie de me rapprocher d'autres personnes de mon espèce... qui vivent la "zébritude" (quel joli mot !) avec sérénité.

voilà pour l'essentiel, j'espère rencontrer d'autres "zèbres" et échanger avec eux

anjelka
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 3
Date d'inscription : 08/05/2012
Age : 56
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: la zébritude comme art de vivre... ou presque

Message par siamois93 le Mar 8 Mai 2012 - 12:48

Jolie présentation, Anjelka

siamois93
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3069
Date d'inscription : 03/04/2012
Age : 49

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: la zébritude comme art de vivre... ou presque

Message par L✭uphilan le Mar 8 Mai 2012 - 12:59

Hey :p

Encore bienvenue à toi :-)

Puisses-tu trouver ici quelque chose de bénéfique à ton parcours pentu x)

Belle journée sunny

L✭uphilan
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 581
Date d'inscription : 22/01/2012
Localisation : [J'habite un éclat de rire... Lunatique et vagabond]

Revenir en haut Aller en bas

Re: la zébritude comme art de vivre... ou presque

Message par Invité le Mar 8 Mai 2012 - 13:06

Bonne idée que j'ai eue de passer voir les nouveaux arrivants...
Bonne idée parce que j'aurai pu ne pas te lire...

J'ai évité la case dépression officielle, quoique...
Ca a explosé pour moi à 52/53 ans...

Compliqué mais tellement bien ensuite.

Alors bienvenue sur ton nouveau chemin

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: la zébritude comme art de vivre... ou presque

Message par anjelka le Mar 8 Mai 2012 - 20:28

merci pour vos messages d'accueil

en fait le tableau brossé n'est pas aussi noir que cela
maintenant tout va très bien à part un choix d'activité professionnelle que je n'arrive pas à faire entre psy, photographe, écrire un livre et d'autres envies...

comment avez vous résolu ce problème, si c'en est un pour vous aussi ? la réponse apportée par Barbara Sheer est de faire tout cela mais l'un après l'autre...
qu'en pensez vous ?


anjelka
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 3
Date d'inscription : 08/05/2012
Age : 56
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: la zébritude comme art de vivre... ou presque

Message par anjelka le Mar 8 Mai 2012 - 22:07

merci pour ton message ours
la période 45/50 ans est en effet souvent propice aux crises existentielles
remise en question et bilan personnel, du passé qu'a-t-on fait jusque là de sa vie et comment allons nous la vivre le premier jour du reste de notre vie ?
tu semble sorti de ces questionnement
j'espère te lire de nouveau

merci aussi siamois93 pour le compliment
merci aussi L*uphilan, désolée je n'ai pas trouvé l'étoile de ton pseudo

bonne soirée à tous et à très bientôt !

anjelka
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 3
Date d'inscription : 08/05/2012
Age : 56
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: la zébritude comme art de vivre... ou presque

Message par Invité le Mar 8 Mai 2012 - 22:43

L'arrêt rapide de tout... Cela m'en rappelle des souvenirs. Mais mon côté bourrique a fait des siennes très vite, ce fut disons une crise de couple qui me fit chuter, puis rebondir, en décidant que désormais, rien à faire, je serai "moi" à 100%, quitte à l'être à 200% pour avoir la paix en provenance des incrédules.
Donc tout explosa dans la période 30-36 ans, par épisodes progressifs.

Seul moyen parfois d'être à l'écart des "mais tu dois faire-ci"...

Tan pis si je risque de passer encore pour une "elle a envie de se faire remarquer". Non, je suis comme ça, c'est moi, c'est tout, et non je ne me ferai plus jamais plumer pour faire plaisir aux poulets dénudés qui défilent dans les rues tous les jours.
S'ils sont tristes ainsi, je veux bien leur donner des plumes ou leur faire des peintures à leur goût. Mais devenir triste moi aussi, oh que non !!! drunken

Que j'ai des plumes, ou des rayures, je les garde et je les montre. Na. lol!
Tant pis pour les déplumés qui n'en sont pas ravis. Ils n'ont qu'à aller picorer plus loin.


Alors, tu veux faire beaucoup de choses anjelka?
Bienvenue au club. ^^
Après, tu apprendras vite qu'on peut se cocnentrer sur une chose et en lancer d'autres en annexe préparatoire. Avoir le côté job, et le côté loisirs. D'autres jonglent et sont l'un ou l'autre selon les saisons. ça a l'air de bien leur réussir.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: la zébritude comme art de vivre... ou presque

Message par Lena le Mer 9 Mai 2012 - 1:08

Bienvenue cheers (bah, oui c'est court, mais clair, non ?!)

Lena
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1303
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 33
Localisation : on the road, et parfois à Paris

http://www.zebrascrossing.net/t1830-zebre-strikepresumee-strike-

Revenir en haut Aller en bas

Re: la zébritude comme art de vivre... ou presque

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:33


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum