Le fil de Garp

Page 2 sur 11 Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le fil de Garp

Message par Garp le Sam 9 Juin 2012 - 3:27

Trois choses récemment dans ma vie de zèbre :

- Test WAIS passé. J'aurai le résultat dans une semaine, juste après avoir repris le travail. Il faut parfois sacrément se concentrer, et certains exercices se poursuivent bien au-delà du niveau auquel je m'attendais. Dans l'ensemble, je pense avoir des résultats plutôt contrastés entre les différents sous-tests, certains exercices m'étant apparus comme très faciles et d'autres comme vraiment ardus.

- Première rencontre de zèbres. J'ai passé une très bonne soirée, et j'ai été bluffé par le niveau des discussions et par l'aisance avec laquelle chacun pouvait passer, par exemple, d'un débat sur les formes d'organisation politique de la société occidentale à un débat sur la place de la morale dans les enjeux environnementaux. Il y a bien longtemps qu'on ne m'avait pas poussé dans mes retranchements comme l'ont fait certains galopins d'ici. Au passage, il y a longtemps que personne ne m'avait dit que j'étais le doyen d'une assemblée ou que, à 44 ans, j'approchais de l'âge de la retraite Wink. Surtout, j'ai été frappé par la bonne humeur et le plaisir de se retrouver entre gens qui se comprennent facilement. Il est certain que je participerai à d'autres rencontres.

- J'ai parlé de zébritude à mon frère. Après discussion, mon avis se confirme : il est aussi zèbre que moi. Nous avons d'ailleurs constaté que nous avions des modes de fonctionnement identiques, par exemple sur la façon de passer deux jours à préparer un coup de téléphone professionnel en envisageant la totalité des scénarios possibles. On verra sa réaction au bouquin de JSF, que je lui ai prêté hier soir.

Garp
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 396
Date d'inscription : 04/05/2012
Age : 49
Localisation : Rhône-Alpes

http://garp3.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil de Garp

Message par Bliss le Sam 9 Juin 2012 - 3:48

Que de bonnes nouvelles tout ça !! Very Happy

Chui contente pour toi !! cheers


Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil de Garp

Message par Garp le Sam 9 Juin 2012 - 4:03

Merci Bliss Very Happy ! Et après ces quelques promenades sur ZC, mes douleurs au ventre sont passées et je peux espérer dormir un peu. Bonne nuit chez toi !

Garp
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 396
Date d'inscription : 04/05/2012
Age : 49
Localisation : Rhône-Alpes

http://garp3.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil de Garp

Message par Bliss le Sam 9 Juin 2012 - 4:05

Oh super ! Bisous et bon matin mon gros cochon ! Very Happy

(oui, je sais, je suis d'une familiarité à peine croyable, c'est une honte)

Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil de Garp

Message par Mégalopin le Sam 9 Juin 2012 - 9:41

Bliss a écrit:Oh super ! Bisous et bon matin mon gros cochon ! Very Happy


Scorpion/bouc ça fait effectivement un cochon lol

La génétique n'a plus de limites... Rolling Eyes







Mégalopin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4102
Date d'inscription : 05/11/2010
Localisation : Fils de Butte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil de Garp

Message par Bliss le Sam 9 Juin 2012 - 13:27

Et bélier/cheval (moi), ça donne quoi ?



(et me dis pas "une furie" hein...)

Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil de Garp

Message par Harpo le Sam 9 Juin 2012 - 13:53

Garp a écrit:
...Professionnellement, je suis doué pour la synthèse, toujours heureux de résumer en un paragraphe bien chiadé ce que d'autres tartineraient sur de longues pages ; par contre, les détails m'ennuient beaucoup, au point que certains de mes dossiers n'aboutiront jamais parce que je n'y trouve aucun intérêt.
...le cas : la structure hiérarchique me pèse, le besoin de rester pragmatique aussi,
...je suis arrivé à une grande lassitude, à une absence totale de curiosité. J'ai appris à gérer ma peur des autres, mais cela est coûteux en énergie psychique : je ne peux pas passer un coup de fil important à un inconnu sans plusieurs jours de préparation, pace que j'ai besoin d'envisager toutes les issues possibles bounce. J'ai toujours eu du mal à suivre une réunion, mais en ce moment ma capacité de concentration sur un sujet qui m'ennuie ne dépasse pas quelques minutes, et ensuite mon esprit vagabonde ailleurs, dans des sphères plus importantes pour moi.

...disons pour un burn-out causé par l'ennui (ce qui est difficile à faire comprendre autour de moi, alors je préfère souvent laisser comprendre que je suis très déprimé).

Garp

Tout cela me parle. C'est professionnellement ennuyeux, il m'arrive de déconnecter en grande partie lors d'un entretien commercial avec un prospect, ou en auditant un client. Sachant que je suis consultant, et que l'écoute et la compréhension des besoins est en général ma grande qualité. Ça l'est tout autant dans ma vie affective, et je viens d'en payer, en grande partie, le prix.

Burn out camouflé en dépression, c'est intéressant. Une amie pense que je fais une dépression, je pencherai volontiers sur ton burn-out causé par l'ennui. Qui a raison ? Va quand même falloir que je creuse...

Harpo
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5769
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 54
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil de Garp

Message par Garp le Sam 9 Juin 2012 - 15:35

Mégalopin a écrit:Scorpion/bouc ça fait effectivement un cochon lol
Précision : je donne rarement ma vraie date de naissance à un site internet. Donc je ne confirme ni n'infirme être scorpion ni bouc, et d'ailleurs je l'ignore. Gros cochon, je confirme indiscutablement. Mais seulement depuis un an.

Garp
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 396
Date d'inscription : 04/05/2012
Age : 49
Localisation : Rhône-Alpes

http://garp3.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil de Garp

Message par Garp le Sam 9 Juin 2012 - 15:38

Harpo a écrit:Une amie pense que je fais une dépression, je pencherai volontiers sur ton burn-out causé par l'ennui. Qui a raison ? Va quand même falloir que je creuse...
Oui, creuse vite si tu peux ! Parce qu'un vrai burn-out solide, c'est quelque chose qui peut être difficile à gérer. Je m'en sors pas mal, mais il y a des gens qui mettent des années à s'en remettre. Il est vrai que le burn-out causé par l'ennui est plus difficile à évoquer devant un médecin, car on associe toujours burn-out et excès de travail. Pourtant s'ennuyer vraiment est quelque chose de psychiquement épuisant.

Garp
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 396
Date d'inscription : 04/05/2012
Age : 49
Localisation : Rhône-Alpes

http://garp3.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil de Garp

Message par zebzeb le Mar 12 Juin 2012 - 17:24

bonjour Garp,

le "burn out" par l'ennui s'appelle le "bore out". c'est vrai que le terme est peu usité.
j'en ai fait un en 2006 et c'est vrai que c'est épuisant et très insidieux car on ne comprend pas comment on peut etre epuisé sans etre surmené.
et je sors actuellement avec difficulté d'un "burn out" car il a été d'une grande sévérité car il a été cumulé avec des pb sentimentaux (j'ai divorcé 4 mois après m’être marié... Sad ).

zebzeb
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 150
Date d'inscription : 25/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil de Garp

Message par Garp le Mar 12 Juin 2012 - 18:02

Ah si la vie était simple ! Mon "bore-out", donc, venait se surajouter à des difficultés sentimentales (changement de couple, sans conflit mais en continuant à vivre avec l'ex scratch) et de gros soucis de santé chez mes parents qui m'ont fait prendre conscience du passage des générations. J'ai l'impression d'avoir traversé le pire d'une grosse crise de la quarantaine, et qu'il ne me reste "plus qu'à" tout reconstruire de ma vie. J'ai la structure (job, couple, logement, etc.) mais il me reste à savoir quel contenu j'y mets pour que cette vie me ressemble un peu plus que la précédente.

Garp
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 396
Date d'inscription : 04/05/2012
Age : 49
Localisation : Rhône-Alpes

http://garp3.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil de Garp

Message par Invité le Mar 12 Juin 2012 - 18:19

Coucou Garp. Very Happy




Heureuse de voir ce topic et son évolution. ^^


Le contenu, ça vient et se crée seul, ne t'inquiète pas à réfléchir dessus, vis le moment présent, c'est là que se trouve notre essence réelle. C'est ce que je viens d'ailleurs de tilter aujourd'hui grâce à un autre zèbre. J'adore ce mode de fonctionnement simultanné et positif qui propage...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil de Garp

Message par Garp le Mar 12 Juin 2012 - 19:14

Tu as raison, Kara, je dois apprendre à vivre plus dans le présent, sans me projeter toujours autant dans l'avenir. Cette leçon-là, je crois qu'elle est à peu près intégrée. Quand à la confiance à avoir pour ça, c'est bien ce que j'ai vécu dans cette soirée chez toi qui m'a tant plu : quand on a réuni les conditions nécessaires, les choses se passent toutes seules facilement ! Vendredi, j'aurai les résultats de mon test WAIS, j'espère que ça me donnera quelques lumières supplémentaires pour avancer sans peur.

Garp
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 396
Date d'inscription : 04/05/2012
Age : 49
Localisation : Rhône-Alpes

http://garp3.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil de Garp

Message par Garp le Jeu 14 Juin 2012 - 13:55

Voilà, c'est fait : j'ai repris le travail après deux mois d'arrêt Smile.

Et depuis ce matin, j'alterne la consultation distraite de mes courriels en retard et la divagation sur Internet. Je suis de bonne humeur, mais la journée me semble incroyablement longue. Bref : je ne suis pas au travail Wink.

C'est la toute première journée, et réapprendre à bosser va me prendre du temps. Demain, j'ai le résultat de mon test WAIS et, j'espère, des éléments pour mieux me comprendre et mieux réagir. Je suis prêt à faire plein d'efforts, mais tous ces temps entre les efforts, tous ces temps d'ennui à venir que je connais si bien, me font peur.

En retrouvant mon bureau, j'ai vu que mes collègues n'avaient pas arrosé ma plante verte, qui du coup est en piteux état. C'est un sanseveria, il aurait donc suffit qu'il soit arrosé une ou deux fois...

Ma bonne humeur ne va pas durer longtemps Neutral

Garp
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 396
Date d'inscription : 04/05/2012
Age : 49
Localisation : Rhône-Alpes

http://garp3.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil de Garp

Message par Mag le Jeu 14 Juin 2012 - 15:44

Very Happy Salut et bienvenue sur ton fil !
Garp a écrit:
En retrouvant mon bureau, j'ai vu que mes collègues n'avaient pas arrosé ma plante verte, qui du coup est en piteux état. C'est un sanseveria, il aurait donc suffit qu'il soit arrosé une ou deux fois...

Ma bonne humeur ne va pas durer longtemps Neutral

C'est fou moi qui vis si mal le fait de ne pas travailler... et depuis si longtemps... je vois tout ceux qui travaillent en mauvais état... de plus en plus zèbres ou pas...
J'ai envie de fourrer mon nez dans leur boulot leur environnement et de tout repeindre en rose...
En attendant j'observe, beaucoup, et je respire pour supporter... parcequ'a l'heure actuelle je peux même plus me réfugier derrière : "quels imbéciles !"...
alors tout ce que je vois qui ne va pas, fonctionne mal, et en même temps me montre ce qui manque pour que ça fonctionne et libère la joie, j'ai décidé de l'utiliser pour me faire du bien en utilisant mes idées...

je commencerai à arroser ma plante en lui parlant tout haut et en lâchant mes remarques, ensuite je me mettrai au boulot en chantant avec un casque sur les oreilles pour n'entendre aucune réflexion et rester concentrée sur une remise en forme de mon job

facile l'art de la repeinture en rose quand c'est virtuel hein clown

Mag
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3589
Date d'inscription : 18/05/2012
Age : 70

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil de Garp

Message par Invité le Jeu 14 Juin 2012 - 20:02

Garp a écrit:En retrouvant mon bureau, j'ai vu que mes collègues n'avaient pas arrosé ma plante verte, qui du coup est en piteux état. C'est un sanseveria, il aurait donc suffit qu'il soit arrosé une ou deux fois...

Ils fonctionnent autrement, c'est tout.
Et tout le monde n'a pas "la main verte", c'est clair.

Ils ont peut-être leurs propres soucis aussi, donc cela suffit à les monopoliser, tout simplement.


D'autres ont une logique différente et l'appliquent, car pour eux "c'est la bonne façon". Je suis sûre que si quelqu'un leur demandait, certains répondraient qu'ils ne se voyaient tout simplement pas entrer dans ton bureau, parce que ce n'est pas le leur, et que cela aurait été très impoli de leur part.
Si si, je te jure. J'avais eu une réponse similaire un jour, pour un collègue absent longtemps. Logique différente. Tournée vers l'esprit de bien faire, mais sur des priorités différentes. Donc le respect de l'intimité du lieu en ton absence, le respect de la politesse en gros, a très bien pu être la raison, cela ne m'étonnerait guère.
lol!


Si tu veux, la prochaine fois, je te passe des boutures de Chlorophytum... ça tient super bien. flower


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil de Garp

Message par Garp le Jeu 14 Juin 2012 - 22:14

Ta bonne humeur me fait plaisir, Mag ! Mais me mettre à travailler en chantant, c'est assez virtuel. Je n'arrive plus à travailler, il faut que je réapprenne…


Oui, Kara, je ne juge pas mes collègues, chacun a ses logiques. Je constate juste que l'équilibre n'est pas le même que dans d'autres jobs, où on venait me dire timidement : "Je me suis permis d'arroser vos plantes, juste une fois ou deux, pour que vous les retrouviez en forme en revenant". Ici, nous avons à peu près tous la même formation et les mêmes missions, et je pense que cela amène chacun à se méfier de toute proximité qui pourrait vite devenir trop fusionnelle. Ça se défend. Le résultat, malgré tout, c'est que nous n'avons pas d'esprit d'équipe. Chacun ses dossiers, chacun ses plantes.

Merci pour le chlorophytum, c'est gentil. Mais je préfère garder mon sanseveria (je ne vais pas te raconter ma vie, mais j'ai eu des démêlés familiaux avec des chlorophytums et je les aime moins maintenant). Il faudra juste enlever environ un tiers des feuilles du sanseveria, le reste a tenu. C'est quand même très très résistant.

Garp
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 396
Date d'inscription : 04/05/2012
Age : 49
Localisation : Rhône-Alpes

http://garp3.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil de Garp

Message par Garp le Ven 15 Juin 2012 - 16:44

Retour de chez la psychologue. C'est clair, j'ai un QI bien costaud, zèbre sans aucun doute.

Enfin si, avec un doute Evil or Very Mad : il y a deux épreuves sur laquelle je crois qu'elle s'est plantée dans la méthode, et ça a minoré mon score, ce qui fait que je suis en-dessous de 100 en vitesse de traitement, ce qui me surprend fort.

Donc HQI, surdoué, etc.

Bon, et maintenant ? Je suis passé acheter deux bouquins de plus sur les adultes surdoués, mais je n'ai pas envie de les lire. J'ai envie de solutions magiques, pas de travailler sur moi.

scratch

Complément après quelques heures : j'ai la drôle d'impression de ne pas savoir qui je suis, d'avoir besoin de faire connaissance avec moi-même. Et je ne sais pas si je vais m'apprécier. Bref : je suis perdu, je fonds en larmes en permanence, j'ai l'impression d'être seul au monde. Le plus douloureux, c'est de se dire qu'on aurait pu me tester il y a 35 ans, et que ces 35 ans passés à ne pas comprendre les autres sont aujourd'hui à déconstruire et reconstruire. Un peu l'impression d'être Sisyphe condamné à pousser son rocher pour l'éternité…

Nouveau complément encore un moment après : j'ai appelé mon père, pour prendre des nouvelles de sa santé (traitements lourds en cours) et lui parler de ce diagnostic de HQI. Et je dirais, modestement, qu'il y a trente ans que je n'avais pas eu avec lui une discussion si personnelle. Le fait de lui avoir parlé récemment du bouquin de JSF et de ce que ce bouquin m'avait apporté a changé beaucoup de choses. Je crois qu'il s'est rendu compte que j'avais une vie intérieure pas très différente de la sienne, et qu'il pouvait donc parfois me comprendre (ce qu'il avait à peu près renoncé à faire, il me semble, quand je suis devenu adolescent). Bref : un coup de fil qui me fait beaucoup de bien, même si je pense que je vais encore user bien des mouchoirs ce soir.

Garp
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 396
Date d'inscription : 04/05/2012
Age : 49
Localisation : Rhône-Alpes

http://garp3.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil de Garp

Message par Garp le Lun 18 Juin 2012 - 10:44

Mon moral descend. J'ai des tas de petits soucis de santé, et je suis sûr que c'est complètement psychosomatique Suspect. Mon inconscient se rebelle contre le retour au bureau. Dans le fond, ce dont j'ai envie, c'est que mon médecin me dise que j'ai besoin de quelques mois d'hospitalisation psy.

Il faut que je trouve un suivi psy adapté, et ça me semble urgent. Mon psy actuel ne me semble pas très capable de comprendre mes zébrures et les problèmes qu'elles me posent, et la psychologue qui m'a testé ne m'a pas vraiment convaincu (notamment parce qu'elle n'a pas su m'expliquer ce qu'elle pouvait me proposer comme suite).

Heureusement, il y a le RV hebdomadaire des zèbres lyonnais Very Happy : ça compte, parce que le reste de la semaine je me sens bien seul. Et puis, à partir du weekend prochain, je vais enfin revoir mon mec tous les weekends, au moins pendant un mois et demi Bisous. La semaine va être longue. J'en suis à mon troisième jour de travail après deux mois d'arrêt, et j'ai déjà envie de fermer la porte de mon bureau pour pleurer tranquillement Crying or Very sad.

Garp
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 396
Date d'inscription : 04/05/2012
Age : 49
Localisation : Rhône-Alpes

http://garp3.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil de Garp

Message par zebzeb le Lun 18 Juin 2012 - 17:45

bonjour Garp, j'ai lu ton fil et je voulais réagir,
hier je voulais te donner mon témoignage, et aujourd'hui en te lisant je suis un peu déstabilisé.
je te le livre quand meme, et je te donne mon point de vue sur cela ensuite.

oui car je suis egalement dans la fonction publique, je suis actuellement en arret pour un burn out. cela fait maintenant 11 mois que je suis en arret.
mon burn out s'est manifesté pour moi suite à un choc émotionnel mal vécu qui a entrainé des insomnies très sévères. Ces insomnies ont été mal prises en charge et mon organisme a finalement complétement laché.

à la fin de chaque mois depuis septembre je voulais reprendre le travail, mais j'ai été bien été obligé de me rendre à l'évidence que mon état de santé calamiteux demandait plus de temps pour me rétablir. je n'ai pas été hospitalisé. je devais y faire une cure de sommeil, mais les médecins se contre-disaient à ce propos, et je suis resté in fine chez moi, grabataire. pendant des mois j'ai dormi jusqu'à 12 heure par jour. Tout me demandait un effort infernal: je devais me reposer 2 heures allongé apres avoir fait 1 petite course, je n'étais plus capable de lire une ligne de magasine ou de regarder la télé, tenir une conversation de plus de 20 minutes m'étaient impossible. cela me fatiguait trop. ca a été vraiment difficile. Je peux te témoigner de cela seulement maintenant, 11 mois apres le début de l'arret car il m'a fallu le temps pour digérer les choses.
il y a plusieurs degré de sévérité dans le burn out. le mien fut quasiment le plus cogné (3 sur une échelle de 4 - oui oui, ca se mesure, je ne savais pas non plus).

c'est à ce moment que mon pb de rayures a été remis sur le tapis. (pb enfoui depuis mon enfance). la nouvelle a été mal acceptée car le bouleversement que cela a induit demandait des ressources physiques que je n'avais pas et je n'avais aucun soutien autour de moi. C'est là que j'ai connu l'existence de ZC qui fut un reel soulagement.

je dois aussi clairement dire que je n'ai ni eu le soutien de mes parents (mes parents ont toujours été compliqués à gérer) et surtout que j'ai été très très mal pris en charge medicalement, meme s'il s'agissait d'un psychiatre qui avait son cabinet dans les beaux quartiers de Lyon et qui me connaissait depuis des années. il n'a pas su prendre en charge ce burn out qui couvait depuis 2010 avec des prescriptions médicamenteuses hasardeuses. j'ai eu à ce moment matière à lui en vouloir, mais quand à la fin j'ai abordé la notion des zebrures, son comportement de rejet fut tel que c'est moi qui suis parti car il devenait dangereux pour moi. (la situation géographique du cabinet et le montant élevé des honoraires ne font pas la qualité d'un thérapeute).

heureusement la medecin de travail a été remarquable d'ecoute et d'efficacité.

maintenant, je te livre les quelques enseignements personnels que j'ai pu tiré de cette longue et douloureuse expérience.

la notion de burn out est tres à la mode (le "syndrome du cadre surbooké", je dirai) et par conséquent pas toujours pris en considération à la hauteur du probleme car il cache généralement un "dysfonctionnement", un mal etre plus profond.

le retablissement est tres souvent long. il faut un accompagnement medicamenteux dans les premiers temps et un suivi therapeutique ensuite, surtout si une problematique de zébritude vient derriere.

Certaines personnes n'hesitent pas à changer de vie. (j'ai l'exemple d'une personne de 35 ans responsable de clientele dans un grand hotel à Geneve qui maintenant, 18 mois d'arret de travail plus tard, travaille à mis temps dans un pressoir d'huile d'olive dans le sud de la France). ces changements radicaux de style de vie sont tentants (c'est le syndrome “je lache tout et je refait ma vie ailleurs”.) mais c'est à double tranchant car il est difficile de se projeter sereinement dans un autre contexte avec clairvoyance dans ces moments là. cela demande beaucoup d'energie donc on peut y penser mais ne le mettre à exécution qu'une fois complétement rétabli.

(pour ma part je pense que je reprendrai dans mon service quand tout ira mieux, mais si l'ambiance est trop compliquée à cause de mon arret prolongé, j'ai un plan B dans mes cartons).

j'ai eu aussi des complications importantes au niveau de la santé physique (ce qui est tres fréquent). Et dans ce domaine, les petits ruisseaux font les grandes rivières, ce qui amène à la prudence.

Enfin, un dernier conseil, le plus important à mon sens dans cette problématique, et je peux d'autant mieux en parler que je ne l'ai pas été, c'est d'etre bien entouré.

Je te souhaite bon courage, et restant à ta disposition si tu as des questions.

(bon... je m’aperçois au fil des lignes que j'ai écrit une tartine. J'espère que c'est OK pour tout le monde sinon je déplacerai ma réponse dans un autre post.)

zebzeb
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 150
Date d'inscription : 25/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil de Garp

Message par Harpo le Lun 18 Juin 2012 - 18:32

zebzeb a écrit:
Certaines personnes n'hesitent pas à changer de vie. (j'ai l'exemple d'une personne de 35 ans responsable de clientele dans un grand hotel à Geneve qui maintenant, 18 mois d'arret de travail plus tard, travaille à mis temps dans un pressoir d'huile d'olive dans le sud de la France). ces changements radicaux de style de vie sont tentants (c'est le syndrome “je lache tout et je refait ma vie ailleurs”.) mais c'est à double tranchant car il est difficile de se projeter sereinement dans un autre contexte avec clairvoyance dans ces moments là. cela demande beaucoup d'energie donc on peut y penser mais ne le mettre à exécution qu'une fois complétement rétabli.
...
Enfin, un dernier conseil, le plus important à mon sens dans cette problématique, et je peux d'autant mieux en parler que je ne l'ai pas été, c'est d'etre bien entouré.

Sur le premier point, je suis d'accord sur l'effet à double tranchant. J'ai pour ma part changé de vie, enfin en grande partie : toujours le même job, mais à mon compte, non plus comme salarié, accompagné d'un divorce et d'un changement de compagne. Effectivement, il faut beaucoup d'énergie, et j'avais peut-être surestimé la mienne. Après, je n'ai jamais vu un psy de ma vie, j'ai toujours cru (à tort manifestement) que je me connaissais suffisamment. Mais en fait, je me pose encore des questions sur la réalité de tout ça, peut-être que je ne suis pas allé suffisamment loin dans le changement : changement de métier, de ville. Et aussi, ce changement, je ne l'ai pas choisi à 100 %, je l'ai aussi un peu, hélas, subi. Enfin, j'ai changé parce qu'il le fallait, c'était vital pour moi, mais dans le même temps ce n'est pas exactement ce que je voulais.

Le truc, dans le changement, c'est qu'il faut se mettre dans l'état d'esprit de le réussir, de mettre toutes les chances de son côté.

Sur le deuxième point, oui bien sur, encore faut-il accepter de laisser entourer. Ma réaction a surtout été de cacher toutes mes difficultés à mes proches, afin de garder l'image du mec qui va bien, qui assure. Et puis, ce n'est pas dans mes gènes de confier mes faiblesses...

Harpo
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5769
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 54
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil de Garp

Message par Garp le Lun 18 Juin 2012 - 20:53

Merci Zebzeb, j'aime bien les tartines !

Tu as connu, visiblement, un burn-out beaucoup plus sévère que le mien. Je sais que j'ai de bons réflexes défensifs, et là je me rends compte que cela m'a été utile : j'ai craqué à un stade peu avancé, ce qui me facilite nettement la "remise en route". Je ne suis pas du tout sûr que cette reprise du travail soit définitive, mais c'est fort possible. Car en parallèle, je suis assez bien entouré. Il faut que je change de psy, mais au moins j'ai un très bon généraliste et une famille bien présente.

J'ai d'ailleurs eu ce soir une bonne discussion avec un de mes frères, zèbre aussi, qui traverse aussi une phase un peu compliquée. Et il a pu discuter avec nos parents de vieux souvenirs, et se faire expliquer un certain nombre de choses. Et du coup, nous avons comparé nos notes, et petit à petit je sens que nous allons pouvoir mieux comprendre nos enfances. Il semble que toute la famille soit en pleine évolution, en ce moment Laughing ! Et que cette évolution se fasse avec pas mal de fluidité est une aide considérable pour moi.

Mon "burn-out" ou plutôt "bore-out" est l'aboutissement de plusieurs années de tâtonnements, de déprime en dépression, et j'ai fait il y a deux ans un bilan de compétence qui avait déjà pas mal débroussaillé le terrain. Aussi, je suis sûr que je préfère continuer dans mon poste actuel, et surtout pas partir à l'aventure, car ce poste cumule pas mal de points positifs pour moi que j'aurais du mal à retrouver ailleurs. Peut-être que plus tard, une fois bien solide, j'aurai envie de bouger, mais j'espère plutôt trouver à faire évoluer mon poste pour l'adapter complètement à mes envies (oui, je suis dans une situation privilégiée !).

Participes-tu parfois aux rencontres lyonnaises de zèbres ? Je serais ravi de faire ta connaissance.


Au moment de poster, je vois le mot de Harpo et je complète donc un peu. Oui, Harpo, c'est difficile de réussir un changement. Mais j'ai la chance de ne pas en avoir besoin. J'ai changé de compagnon, plutôt en douceur, si on peut dire, ou du moins sans rancœurs et en bonne intelligence. Et j'ai un job en or ! Ce qui se voit, c'est la sécurité de l'emploi, les bonnes conditions de travail et le bon salaire, mais il y a aussi : un chef zèbre qui m'a recruté justement parce que je ne fonctionnais pas comme tout le monde, une autonomie très importante, la possibilité de m'enfermer dans mon bureau ou de partir en colloque à l'autre bout de la France, un sujet proche de certains de mes grands centres d'intérêt, etc. Donc oui, j'ai voulu changer, mais je me suis rendu compte que ce qu'il fallait changer, ce n'était pas mon job mais la façon dont je le considérais.

Garp
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 396
Date d'inscription : 04/05/2012
Age : 49
Localisation : Rhône-Alpes

http://garp3.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil de Garp

Message par zebzeb le Jeu 21 Juin 2012 - 2:03

Garp a écrit:Merci Zebzeb, j'aime bien les tartines !

Participes-tu parfois aux rencontres lyonnaises de zèbres ? Je serais ravi de faire ta connaissance.

non je n'ai encore jamais participé à de telles rencontres bien qu'ayant envie.
je ne me sens pas assez solide tant physiquement que nerveusement actuellement, mais je regarde régulièrement leur organisation... j'espere qu'elles continueront cet été, au cas où.


zebzeb
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 150
Date d'inscription : 25/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil de Garp

Message par Garp le Lun 25 Juin 2012 - 9:58

Lundi 25 juin : dixième journée de travail depuis la reprise. Il est un peu exagéré de parler de "journée de travail", dans la mesure où je ne travaille pas, ou si peu. On dit souvent que les zèbres peuvent fournir pas mal de travail en ayant l'impression de n'avoir rien fait, mais je vous assure que je ne suis pas dans ce cas en ce moment. Je passe mon temps à fureter sur internet, et à tomber sur des choses intéressantes que je n'ai pas le courage de lire.

Aujourd'hui, j'ai l'impression que je ne vais pas pouvoir continuer à venir au bureau tous les jours. Trop d'ennui, et cela me détruit.

Envie de pleurer.

Garp
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 396
Date d'inscription : 04/05/2012
Age : 49
Localisation : Rhône-Alpes

http://garp3.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil de Garp

Message par Invité le Lun 25 Juin 2012 - 10:41

Salut Garp

Moi aussi cela fait maintenant un peu plus de 6 semaines que j'ai repris un boulot salarié. ET je me retrouve comme toi à bosser très peu, à me générer du boulot en faisant de la veille technologique.

J'essaye de faire participer mon entourage au business que l'on peut créer, à ouvrir des perspectives ... peine perdue Sad

Tu dis que tu as envie de pleurer ... moi aussi. Tu vois, je t'ai lu ... et je vois bien que toi et d'autres avez la possibilité d'écrire ce qui vous pèse simplement, alors que moi je ne l'ai pas (ou plus).

Je n'arrive pas à m'ouvrir complètement, à laisser ces ressentis qui m'écrasent passer "au dehors". Et je pense que c'est une des raisons de ma grande solitude aussi.

Vaste bordel quand même. Et c'est peut-être en lisant un fil comme le tien que j'y arriverai ...


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil de Garp

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:54


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 11 Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum