les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ? Empty les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ?

Message par erebos le Jeu 3 Mai 2012 - 20:06

Bonjour, récemment j'ai lu qu'il y avait 2 types de surdoués le laminaire et le complexe.
Bon juste après, je découvre qu'il y a 2 types de surdoués encore, un vrai et un faux: le surdoué inné et le surdoué défensif( qui va en faveur d'une possible évolution du QI par l'environnement?!).

J'aimerai qu'on parle du surdoué laminaire, selon l'article c'est le genre de surdoué qui réussit tout et n'es pas névrosé, et ça tombe bien parce qu'en ce moment j'ai une copine qui me fait tout à fait penser à une surdouée laminaire.. elle est première de promotion à l'univ (95% de moyenne), chose qui me fascine... et cette fille me fascine car elle est intelligente mais n'exprime son intelligence qu'aux examens et que dans son domaine, elle se contente de travailler et d'être première POINT!! le reste elle s'en fout à la limite,elle est d'une simplicité déconcertante, aucune névrose, un coeur...J'avais une autre copine ya de ça quelques années qui elle aussi était première et elle était bête à la limite mais avait 20 tout le temps !!! Se pourrait t'il que les filles" en général"soient plutôt laminaires( Bon c'est très complexes, mais il parait que les filles(hors préjugés) du fait qu'elle soient filles ont intérêt à suivre les règles, à s'intégrer etc... ) et donc sont celles qui réussissent le mieux dans un système qui exige de suivre les règles ?

résumé: quel est le mode de pensée/fonctionnement des gens qui sont tout le temps premier de classe ou qui réussissent tout et sont épanouis.( Laminaires? ou tout simplement pas surdoué(mais bon, le travail seul peut il réellement expliquer la place de 1er)?) ou sont-ils surdoués et l'éducation en a fait des gens bien intégrés à la société et épanouis?)

Moi perso, j'étais premier de classe jusqu'à 10-12 ans, puis j'ai viré(problèmes familiaux) cancre... maintenant j'ai envi qu'on rende à Cesar ce qui est à Cesar et je compte rentrer dans la course d'ici là, marre de procrastiner quoi... Smile

erebos

Messages : 142
Date d'inscription : 31/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ? Empty Re: les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ?

Message par Elmoon le Jeu 3 Mai 2012 - 20:58

Les premiers de la classe ne sont pas forcément surdoués. Ce serait comme dire que les derniers sont déficients alors qu'il y a dans ce même lot, des surdoués.
Le travail ne peut pas seulement expliquer la place du 1er. A mon avis, il y a aussi la méthode.

Après peut-être que ta copine est surdouée, et a la chance de ne pas avoir les "désagréments" qui vont avec (où est-ce qu'elle les cache bien?!)
Elmoon
Elmoon

Messages : 246
Date d'inscription : 16/06/2010
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ? Empty Re: les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ?

Message par Watou le Jeu 3 Mai 2012 - 21:03

Salut erebos,

Je reviendrais juste sur une partie de ce que tu as dit Smile .

Bonjour, récemment j'ai lu qu'il y avait 2 types de surdoués le laminaire et le complexe.
Bon juste après, je découvre qu'il y a 2 types de surdoués encore, un vrai et un faux: le surdoué inné et le surdoué défensif( qui va en faveur d'une possible évolution du QI par l'environnement?!).

Pour moi être surdoué, c'est surtout deux choses: une grande intelligence qui remettra tout en question ( même ces propres capacités à Soi) et une affectivité atypique. Et je reste dans une définition plutôt générale..

En tout cas, j'ai pu apprendre les origines du "surdon" par le biais d'une étudiante en master qui écris son mémoire sur les hauts potentiels. Sinon l'état de surdoué ( je vais nommer sa ainsi) a comme tu dis au moins deux origines:

-inné: Je suppose que tu fais référence à une base génétique.

-défensif: Ce serait une forme de mécanisme de défense, où il y a un surinvestissement de la pensée en contre partie de l'affectif.

-l'éducation: C'est un facteur qui est important.

Je trouve que pour le surdoué défensif, il faut quand même que la personne a les ressources nécessaires à ce mode de fonctionnement. Il y a un surinvestissement de la pensée ( en contre partie d'autres choses certains me diront). D'ailleurs, il a été aussi montré que les élèves avec un certain retard mental ont tendance à essayer de se surinvestir pour cacher leurs lacunes. Mais passé quelque années, ils sont devenus incapables de compenser leur écart avec les autres. Résultats des courses? Redoublement, cours allégés, quitte l'école des fois ( une liste non exaustive ..). Comme quoi, tout le monde n'a pas le potentiel pour être un individu à haut potentiel. Smile

Donc je vois pas en quoi certains seraient de vrais surdoués et d'autres non.

Il faut aussi dissocier surdoué et adaptation. Car ceux qui ne parviennent pas à s'adapter auront plus de mal à "réussir" ou plutôt atteindre les objectifs voulus!


Dernière édition par Watou le Jeu 3 Mai 2012 - 21:32, édité 1 fois (Raison : fautes par ci par la)
Watou
Watou

Messages : 204
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 29
Localisation : Ile de france

Revenir en haut Aller en bas

les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ? Empty Re: les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ?

Message par Invité le Jeu 3 Mai 2012 - 21:35

Il y a déjà eu un topic sur le surdoué défensif. C'est un phénomène qui ne dure pas.
Ce genre d'article est très inquiétant : il permettrait aux parents, enseignants etc de ne plus se poser de questions et de délaisser, voire d'assommer de beignes le "surdoué qui ne réussit pas" en le traitant de vulgaire surdoué-défensif, de faux, d'imposteur (je vous laisse imaginer le massacre). Et de revenir au bon vieux mythe "le surdoué, c'est le premier de classe universel et c'est tout".

Au fait on peut être premier de classe pendant de longues années et être aussi épanoui qu'une tulipe de nuit, sous la neige, en février.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ? Empty Re: les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ?

Message par Christelle le Jeu 3 Mai 2012 - 21:39

Je connais plein de surdoués qui s'ignorent, parce qu'ils réussissent dans la vie, occupent des postes à réponsabilité. Ils ne se posent pas de questions : ils réussissent parce qu'ils sont intelligents et qu'ils savent se servir de leur cerveau, ils ne perdent pas d'énergie à chercher le pourquoi du comment ils sont plus intelligents que les autres...
Au niveau affectifs ils ont l'air tout à fait "normaux" peut-être parce qu'ils ont appris à gérer leur émotivité, ou peut être parce qu'ils ont une émotivité normale ... Ils sont sûrs d'eux parce qu'ils savent exactement ce qu'ils valent.

Ce qui est sûr c'est quand on leur parle de haut potentiel, de zèbre ou autre chose, ils s'en fichent pas mal, sauf s'ils se rendent compte qu'un ou plusieurs de leur enfants sont concernés et que l'enfant a du mal à la gérer.

Par contre, il ne faut pas se leurrer, ce sont toujours de gros bosseurs (donc gros bosseur + HQI = place élevée dans la société) tu peux donc t'y mettre, erebos, tu as tes chances !!!
Christelle
Christelle

Messages : 895
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ? Empty Re: les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ?

Message par Invité le Jeu 3 Mai 2012 - 21:41

Qu'il y ait des surdoués qui s'ignorent c'est un fait bien connu et amplement souligné par JSF elle-même.
Faire de ce genre de "personne brillante" LE seul et unique modèle, LES VRAIS surdoués... affraid

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ? Empty Re: les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ?

Message par Waka le Jeu 3 Mai 2012 - 21:42

Pourquoi aurait-on inné=vrai et défensif=faux?

Tout dépend de ce que tu mets derrière les mots. Il y a un ensemble global de surdoués, et parmi eux, ceux qui réalisent leur potentiel à l'age adulte. Les conditions "environnementale" jouent sans doute une grande part la dedans, pour sur.
Mais le bilan, c'est que toutes ces personnes sont surdouées, pourquoi parler de vrais et de faux??

Après il faut avoir une vision "utilitaire" des mots. Si surdoués= ceux qui sont brillants, les "vraies surdouées" ce sont peut être elles. Si surdoués=ceux qui souffrent de leur clairvoyance, alors les "vrais surdoués" ce sont ceux qui ont échoué car il n'ont pas pu gérer cette souffrance. Est-ce que c'est en quelques sortes cette distinction que tu voulais faire?

Aussi, méfies toi de tes perceptions. Des filles qui ont 20 partout et ont l'air d'aller bien, ce n'est peut être qu'un masque...

(mais on peut être surdoué sans avoir de pathologies associées, tout le monde le dit: le problème, c'est que ceux là ne consultant pas, on ne les connait pas...)

EDIT: ok je viens de voir le post de fusain, mais si vraiment il existe des "surdoués éphémères", ont-il des QI transitoirement plus élevés? J'en doute... et dans ce cas, ce ne seraient pas des surdoués, juste des "Brillants Bosseurs" (au sens JSF).
Waka
Waka

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 35
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ? Empty Re: les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ?

Message par Cyril le Jeu 3 Mai 2012 - 21:51

Et a-t-on vraiment besoin d'être "surdoué" pour être 1er de la classe ?

Ce serait dénier le droit aux personnes avec un QI "normal" de pouvoir compenser par le travail, non ?
Cyril
Cyril

Messages : 112
Date d'inscription : 03/04/2012
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ? Empty Re: les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ?

Message par Watou le Jeu 3 Mai 2012 - 22:01

Waka,

J'ai lu quelque part que concernant le surdon défensif ( donc mécanisme de défense ), le QI peut disparaitre si le mécanisme de défense est modifié ( trauma, consultations psys ..).

Je suppose que même si le "QI baisse", la personne gardera ces connaissances, stratégies, approche intellectuelle qu'auparavant ( je le vois mal basculer sur un autre façon de penser.. ). Donc elle gardera probablement un QI supérieur à 100..

Mais je vois pas de raison de chercher à changer ce mécanisme de défense.. Surtout si la personne parvient à avoir une vie "heureuse".
Watou
Watou

Messages : 204
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 29
Localisation : Ile de france

Revenir en haut Aller en bas

les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ? Empty Re: les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ?

Message par paela le Jeu 3 Mai 2012 - 23:23

Surdoué= + de 130 de QI.
Le seuil importe peu, ce qui compte est la conformité de ce qu'on dit avec ce qui a été posé, sans mettre de coté les limites de nos définitions.

On voit bien qu'avec cette définition on ne peut pas être précis, saisir l'ensemble de critères nécessaires et de caractéristiques communes.

On peine à définir l'intelligence, on peine à éclaircir son lien avec le QI, à établir la valeur de validité des tests, à comprendre le influence de l'environnement sur le développement des facultés intellectuelles.

Je trouve le flou sur ces notions pratiques pour se comprendre facilement, mais est si fort que parfois on ne comprend plus de quel type de surdoué parlent les autres.

Selon les descriptions des profils laminaires et complexes, les zèbres laminaires ont l'air d'arriver plus systématiquement à des bons résultats scolaires et des "réussites sociales". Enfin c'est dans la définition, "qui s'adapte mieux"; si tu t'adaptes tu es moins en tension avec le milieu.

Je sais pas trop pour les filles plus facilement laminaires. Les filles premières de classe que j'ai connues étaient plus du genre sérieux et bosseur comparées à leurs homologues masculins. Ce qui fait que souvent elles étaient bien plus efficaces que ces derniers.


paela
paela

Messages : 2344
Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 26
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ? Empty Re: les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ?

Message par Invité le Ven 4 Mai 2012 - 12:09

Salut Erebos,

Attention à l'amalgame premier de la classe / épanoui, comme l'a mentionné quelqu'un plus haut.

J'ai été une première de la classe sans bosser. Donc il existe aussi des filles-premières-de-la-classe-sans-se-fouler, ça n'est pas un privilège masculin Very Happy .

1 - Les filles qui réussissent à l'école ne sont pas obligatoirement de brillantes bosseuses, il y en a certainement qui collent avec la définition du zèbre telle qu'on la connait. Si tu veux les rencontrer, tu peux aller faire le guet à l'entrée ou à la sortie des sessions de rattrapage, et repérer les têtes que tu n'as jamais vues (si tu es à l'Université) Very Happy
2 - S'il y a, comme le dit Waka, des zèbres qui se révèlent à l'âge adulte, il y en aussi qui se dé-révèlent Smile
3 - "Laminaire" ou "complexe", ça n'est peut-être pas forcément non plus un état fixe et définitivement acquis, on peut se retrouver dans l'un ou l'autre des profils en fonction des périodes et circonstances de la vie.


Dernière édition par Equinoxe le Dim 13 Mai 2012 - 15:48, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ? Empty Re: les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ?

Message par erebos le Mar 8 Mai 2012 - 2:01

salut tous,

1)a t'on vraiment besoin d'être surdoués pour être premier de classe?

Je me la pose aussi cette question... j'ai l'impression qu'être premier deprom et être surdoué ne sont pas compatibles, chose étrange quand même ! Finalement avec ce que vous dites="la plupart des surdoués s'ignorent et s'en foutent du surdon..Etc", j'ai l'impression que le surdoué n'est plus ce qu'il était.. ptet que la plupart de mes brillants camarades sont des surdoués finalement... qui ne se posent pas de questions mais réussissent brillamment à l'école.( désolé, pour moi c'est pas ça être surdoué..)
1°) Un prof(psychiatre) m'as dit que le QI des universitaires était plus élevé que la moyenne et que le QI augmentait avec le nombre d'années d'études; sans savoir si cela était du aux études ou à la population ... Alors qu'en pensez vous? les surdoués ont-ils tendance à faire de longues études? ou ce snt les longues études qui rendent plus intelligent?
2)Equinoxe, et donc finalement c'est quoi ton but dans la vie? that's the question !

3) Et si la notion de surdoué ne vallait plus rien dans l'âge adulte? sérieux, qu'avez vous de surdoué maintenant: vous étiez brillant dans votre enfance certes, et maintenant vous êtes cancre, malhabile, bigleux, torturé, anxieux, insomniaques ..etc? qu'avez vous accompli de grandiose dans le fin fond de votre tanière pendant que "les moyens" construisaient un monde meilleur ? Et si finalement la notion de surdoué n'était plus valable une fois adulte? ET si cette même notion était auto-limitante? Et si le surdon était une maladie psychiatrique "génétique"? Que savons nous réellement du surdon ? la notion n'a même pas 100 ans, n'est même pas officiellement reconnue par tous..


4° Beaucoup de gens s'interrogent sur la fonction ou l'utilité du zèbre, mot inventé par JSF cette surdouée de la psychologie; dans un élan d'auto analyse et d'auto-admiration. ça m'étonne que personne ne la critique ici, c'est un gourou ou quoi? Elle me fait plus penser à une romancière qu'a une psy, combien de livres a telle vendue encore? Combien de concepts farfelues a t'elle inventé? combien de gens se reconnaissent dans son livre ?... pas bête la dame ! C'est fou me direz vous , mais comment arrive-telle à prédire le devenir des petits surdoués? Combien d'enfants surdoués a t'elle vu grandir? L'effet Barnum vous connaissez? Et l'astrologie vous consultez?

5° finalement je sus sceptique à propos de la notion de surdoué; être surdoué , c'est l'être par rapport à quelque chose... l'enfant surdoué par rapport à ses camarades.. (l'HP adulte sous-doué par rapport à ses camarades? :p) etc mais là je ne vois pas, c'est facile de dire qu'on a un fonctionnement différent, un câblage différent, une pensée en arborescence , mais les neurosciences ont-elles démontrées cela ? une quelconque différence entre le cerveau surdoué et non surdoué?des connexions neuronales?tout est floue hein.
JE me souviens d'un prof de psychologie qui nous enseignait que les maths selon lui étaient faciles , que tout le monde pouvait les maîtriser (mm chose pour les langues,..etc) et que finalement ce qui importait c'était le degré d'expertise, d'entrainement et que le cerveau dans sa merveilleuse plasticité s'occupait du reste. Et donc, que pensez vous de l'effet Flynn? N'est il pas flagrant/logique que plus on bosse ses capacités logicospatio-mathématiques, plus on améliore son QI= mesure testée ? ça me semble logique.

6° Et si l'intelligence ne voulait rien dire en soi? Ne dit on pas de quelqu'un de compréhensible qu'il est intelligible? Donc l'intelligence serait tout simplement la capacité à intelliger/ comprendre/ maîtriser quelque chose plus-que les autres ou plus vite, non(aah, l'étymologie..))? Je suis inteligent en math parce-que je résouds plus vite et mieux les problèmes de math que la moyenne; plus intelligents en langues parceque je parles plus de langues que la moyenne et comprends la logique sous-tendant les langues; plus intelligent en dessin, en sport... Bref moi je suis à fond dans la théorie des intelligences multiples de gardner et dans le fait que la plasticité cérébrale permette d'améliorer ou de diminuer une qualité innée en fonction de l'exploitation de celle ci! Qu'en pensez vous?

7° Et si l'intelligence était un concept fourre tout et finalement d'un autre temps? Et si de nos jours la volonté, le travail, la créativité et la motivation étaient les réelles valeurs importantes ?

pfiiiou, c'est long mais je pense que certaines choses ont besoin d'être démystifiée... alors démystifions! Very Happy

erebos

Messages : 142
Date d'inscription : 31/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ? Empty Re: les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ?

Message par Invité le Mar 8 Mai 2012 - 8:55

C'est clair que si tu t'imaginais que la douance était un passeport pour la Rolex, on comprend ta déception.

Maintenant, que tu n'aies pas envie de remettre en cause l'équation des journaleux surdoué = réussite brillante et bien visible, que tu sois dégoûté que la douance ne soit pas systématiquement corrélée à celle-ci, c'est ton problème. Que tu diffames JSF (parce que ton paragraphe constitue, juridiquement, une diffamation, on ne traite pas publiquement quelqu'un de gourou et d'affabulateur comme ça, juste par dépit ou pour jouer à l'être supérieur qui rrremet en cause les certitudes, tu es au courant ?) c'en est une autre. Que tu attaques et couvres de ton mépris ceux qui ne partagent pas tes critères de réussite, également.

Dans tes différents topics, tu n'échanges pas : tu affirmes. Et maintenant tu prétends gifler les gens et foutre le feu partout. M'est avis que ça ne durera pas autant que les impôts.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ? Empty Re: les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ?

Message par Angeal le Mar 8 Mai 2012 - 9:38

Pour répondre après réflexion personnelle:

1) Je ne pense pas que les études rendent plus intelligent, la plupart des étudiants jsuqu'au master sont encore dans la logique du par coeur pour beaucoup de choses, il suffit de voir les études de médecine ! Donc seule la motivation entre en jeu. Par contre en effet arrivée en thèse de doctorat, la réflexion est une nécessité et là à mon avis il n'y a qu'une certaine catégorie de personne qui peut faire une thèse disons original. En effet si ont élaguent année après année il ne reste plus que les plus brillants donc la probabilité que le QI soit élevée est grande. En revanche ça ne veut pas dire qu'une personne au QI élevée ne fait pas de courtes études, tout simplement car ce professeur ne se base que sur un échantillon de population étudiante. Il est aussi probable que le QI augmente légèrement dans le cas d'une intelligence acquise, car le cerveau avec l'habitude analysant plus vite mais ça ne doit pas augmenter de beaucoup....enfin bon difficile de dépatouiller tout cela car les scientifiques sont en total contradictions constamment certains disent que le QI et statique d'autres non, cela prouve que personne ne maitrise le sujet ! Tout comme j'avais lu que les surdoués étaient plus propice à consommer alcool et cigarette., alors que j'ai lu récemment que les personnes consommant ces substances sont en moyenne moins intelligente !

3) Les moyens construisent le monde mais ne réalise jamais ce que l'on nomme "crise scientifique" seule les personnes tel que Einstein, Newton, Bill Gates qui sont surdoués ont réellement changer la perception du monde.

4) Il est clair que les livres de JSF sont propices à l'effet barnum, mais il y'avait un article récemment sur le forum disant que les non zèbres ne se reconnaissaient pas dans ses propos. Tout ce qu'elle dit n'est je pense pas faux...mais peut arranger certaines personnes qui ont besoin de se construire une estime de soi.

5) Pour avoir la réponse à ta question je t'invite à lire le livre de Daniel Tammet "Embrasser le ciel immense". Ou il décrit sa manière de pensée ainsi qu'une centaine de références à des psychologues de renoms qui ont fait de grandes découvertes sur l'intelligence. Il explique tout comme ce prof de psycho qu'il est en effet possible de modifier sa plasticité cérébrale pour compter ou réussir à parler plusieurs langues. En revanche il explique bien que l'hyperconnectivité neuronale propre aux surdoués est innée, le surdoué existe donc bien !

6) Je te rejoins sur cette question des intelligences multiples, je pense que pas mal de sujets en parlent déjà sur le forum, mais plus un individu regroupe de capacité plus je pense qu'il est intelligent.

7) Il est vrai que le contemporain à tendance à brandir "l'intelligence" pour tout et n'importe quoi. Le pire tueur fait même preuve d'une certaine intelligence pour programmer avec minutie ses meurtres.
Je pense qu'il faut prendre l'intelligence comme une structure qui regroupent la volonté, le travail et la créativité ainsi que le QI. Je pense que c'est une sorte de tout. De toute manière il est bien dit dans les ouvrages traitant du sujet qu'un surdoué donc une personne ayant un QI dépassant 130 à partir du moment ou il se passionne pour un sujet, il TRAVAIL est MOTIVE et le petit plus est CREATIF. Donc l'intelligence n'est pas un mythe pour ma part.
Angeal
Angeal

Messages : 333
Date d'inscription : 31/12/2011
Age : 25
Localisation : En train de siroter un verre avec Satan.

Revenir en haut Aller en bas

les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ? Empty Re: les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ?

Message par Invité le Mar 8 Mai 2012 - 9:58

Ta copine, réussir?
Je crois que tu oublies sa vie sentimentale.

Bonjour.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ? Empty Re: les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ?

Message par Watou le Mar 8 Mai 2012 - 10:20

Salut, je reviens sur quelque trucs:

3) Et si la notion de surdoué ne vallait plus rien dans l'âge adulte? sérieux, qu'avez vous de surdoué maintenant: vous étiez brillant dans votre enfance certes, et maintenant vous êtes cancre, malhabile, bigleux, torturé, anxieux, insomniaques ..etc? qu'avez vous accompli de grandiose dans le fin fond de votre tanière pendant que "les moyens" construisaient un monde meilleur ? Et si finalement la notion de surdoué n'était plus valable une fois adulte? ET si cette même notion était auto-limitante? Et si le surdon était une maladie psychiatrique "génétique"? Que savons nous réellement du surdon ? la notion n'a même pas 100 ans, n'est même pas officiellement reconnue par tous..

Si la notion de surdoué "adulte" ne vaut rien alors je me demande pourquoi des recherches sont faits sur les adultes à haut potentiel. Par exemple, il a été montré que les personnes agés hp ne recrutent pas les mêmes régions cérébrales que les autres pendant une tâche.

5° finalement je sus sceptique à propos de la notion de surdoué; être surdoué , c'est l'être par rapport à quelque chose... l'enfant surdoué par rapport à ses camarades.. (l'HP adulte sous-doué par rapport à ses camarades? :p) etc mais là je ne vois pas, c'est facile de dire qu'on a un fonctionnement différent, un câblage différent, une pensée en arborescence , mais les neurosciences ont-elles démontrées cela ? une quelconque différence entre le cerveau surdoué et non surdoué?des connexions neuronales?tout est floue hein.
JE me souviens d'un prof de psychologie qui nous enseignait que les maths selon lui étaient faciles , que tout le monde pouvait les maîtriser (mm chose pour les langues,..etc) et que finalement ce qui importait c'était le degré d'expertise, d'entrainement et que le cerveau dans sa merveilleuse plasticité s'occupait du reste. Et donc, que pensez vous de l'effet Flynn? N'est il pas flagrant/logique que plus on bosse ses capacités logicospatio-mathématiques, plus on améliore son QI= mesure testée ? ça me semble logique.

D'autres termes que surdoué existent comme haut potentiel, HQI, THQI voir zèbre ( dans le bouquin de JSF mais y a eu quelque sujets à propos dessus donc je rentre pas dedans). Car surdoué sous entends qu'il y a une supériorité effective. Ce qui n'est pas le cas. Donc d'autres termes ont été cherché..

Les neurosciences ont démontré qu'il y a des différences entre les hauts potentiels et les autres. Comme à travers l'étude sur les personnes agés à haut potentiel que j'ai cité plus haut. Ou encore que la vitesse de transmission synaptique est corrélé positivement avec le QI..
Watou
Watou

Messages : 204
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 29
Localisation : Ile de france

Revenir en haut Aller en bas

les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ? Empty Re: les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ?

Message par Invité le Mar 8 Mai 2012 - 10:43

.


Dernière édition par Equinoxe le Sam 16 Fév 2013 - 19:47, édité 3 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ? Empty Re: les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ?

Message par phinou le Mar 8 Mai 2012 - 10:56

Il y a un autre paramètre que vous oubliez aussi: on peut être zèbre, premier de la classe, avec en apparence tout ce qu'il faut pour être heureux et être au bord du suicide parce qu'on est zèbre justement!
Qu'est ce qui te fait dire que ta cop's de promo est heureuse et brillante?
La première place avec ses jalousies et ses incompréhensions n'est pas la plus agréable ni la plus facile à tenir psychiquement parlant...

zèbre=premier?
premier=zèbre?
zèbre+premier=heureux?
Je réponds non au trois.
phinou
phinou

Messages : 450
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 41
Localisation : limousin

Revenir en haut Aller en bas

les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ? Empty Re: les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ?

Message par erebos le Jeu 10 Mai 2012 - 14:39

Salut,

FUsain: Désolé Fusain, Si je critique autant c'est dans un but constructif, j'ai la conviction qu'un échange est d'autant plus riche et constructif qu'il contient des frictions/chocs/heurts. ET JSF est une personnalité publique non? Donc critiquable à souhait( même si j'ai finalement rien contre elle !!). Sinon pour la Rolex...je pense que surdoué ou non, on arrive à tout avec le travail et fo pas négliger le travail c'est très important. De mon style volontairement affirmatif j'en dis que je ne suis pas ici pour avoir raison ou pour rester politiquement correct avec des "je pense" ou "selon x..".. j'ai juste envi d'être vrai, que je soit dans l'erreur ou non, on est là pour s'améliorer non.

Tout d'abord merci d'avoir pondu... madame Equinoxe, et vous pouvez me tutoyer.. Suis sûr que vous êtes plus agée que moi...no offense. Sinon je vous trouve également très charmante...

Pour la remarque sur les étudiants en médecine: je dirai que c'est en partie vrai, les études de médecine c'est beaucoup de mémorisation mais ça ne suffit pas. Il faut être méthodique( chose que je ne suis pas), il faut être consciencieux( chose que je ne suis pas), concentré( que je ne suis pas) et surtout travailleur(un minimum)... BRef, il faut être un BON quoi et la mémo ne suffit pas, sinon on a pas de vie. Je dirai qu'il faut être ESTJ(85% des étudiants) en typologie jungienne pour réussir parfaitement ses études de médecine sinon ya aussi des surdoués( INTJ/ENTJ). SI on l'est pas c'est vraiment galère..(ya peu d'INTP= moi, et presque pas d'INFP= donc presque pas de zèbres!)

Sinon pour macopine elle est radieuse de bonheur, normal elle m'a trouvé !:p
ET être premier c'est cool, ça rends ptet pas heureux mais ça impose le respect! Je pense sans vouloir l'analyse que c'est une non surdouée E/ISTJ, elle n'est pas intuitive mais est consciencieuse et bosseuse. Mais en plus elle est TA= elle a de hautes aptitudes(est à l'aise partout), ce qui fait que sans être surdouée, elle réussit tout ce qu'elle entreprends.

---------------------------------------------------------------------------------------
APD ici c'est des élucubrations personnelles lol sur le MBTI, j'aimerai quand même savoir ce que vous en pensez? Est-ce que c'est un outil largement utilisé par les zèbres ?

Et j'en suis venu à une réflexion, comment en tant que "zèbres" améliorer ses compétences et vivre la vie dont on rêve grâce au MBTI? Ce que j'essaie de dire c'est que ce MBTI est un sacré bon outil et j'en ai retenu quelque chose...

La plupart des "zèbres" sont sentimentaux= F et P, la pluspart des surdoués ne le sont pas=NT! ET si finalement le zèbre n'était qu'une personnalité comme la majorité des gens qu'on retrouve ici avec pour typologie Yungienne INFP(donc introvertit, intuitif, sentimental et ne sait pas juger donc apprécier les choses)et NON forcément un surdoué?
Et si on confondait surdoué et personnalité INFP? J'ai par ailleurs découverts que la majorité des surdoués(et non pas zèbres) sont plutôt NT, ils pensent plusqu'ils ne ressentent et sont plutôt intuitif: ENTP; INTP; ENTJ; INTJ mais rarement INFP.( voir site: http://david.latapie.name/blog/relations-entre-surdoues-et-mbti/ )

On voit alors qu'en fonction de son type on sera amené à plus ou moins bien réussir..Etc; ce qui est étonnant néanmoins- la personnalité se modelant tout au cours de la vie- c'est qu'on peut évoluer en fonction de son vécu etc. Par chance je suis INTP/J, et en comprenant que sur ce site 90% sont INFP, je comprends mieux les discordances.

Ainsi, voici comment j'ai traduits le MBTI:
-INFP : zèbre(pas forcément surdoué)= malheureusement, il n'a presque rien pour lui sauf son intuition. C'est grâce à son N qu'il tient, qu'il est original, mais son intraversion, son manque de jugement(P) et son côté fleur bleu( F) le marginalise. Il a des idéaux, des rêves mais ne sait comment les concrétiser.. faudrait évoluer vers INFJ( J serait le facteur clé pour réussir dans ce bas monde, être réaliste quoi!).

-INTP: surdoués comme moi qui réussissent"moyennement" grâce à T= capacité à penser, analyser, relativiser... nous sommes des scientifiques, mais nous pensons trop! Ce qui fait qu'on réussit mieux que les INFP, c'est notre manque de coeur. On est philosophe, cérébral, matheux, scientifiques, on est calés quoi Very Happy !

-ENTP: surdoués qui s'en sortent mieux que INTP/INFP car ils ont T et ont E, donc ouvert sur le monde et ont tendance à être plus épanouis que INFP/INTP.( SURDOUES plus adaptés à la société, les cadres, les dirigeants)

-ENTJ*=les boss partout et en tout temps, les gens qu'on doit respecter( OBAMA, les grands leaders avec la tête sur les épaules,..Etc) les surdoués les mieux adaptés à notre société, je les admires.( ils ont tout pour réussir, pour être des leaders, intelligents, réflechis, inuitifs... Néamoins, ils n'ont aucun monde intérieur, pourquoi faire? Bref on les jalouses parcequ'ils sont pas bêtes- d'ailleurs regardez ils ont N et T, quoi de mieux? -de plus ils ont une bonne perception de la réalité, connaissent leurs limites, se connaissent grâce à J..)

-INTJ= moi encore, surdoués qui réussissent mais moins que ENTJ car introvertit mais tout aussi balèze( le genre de personnes qui tirent les ficèles dans l'ombre ).

-...etc avec ça j'en ai conclus que si le zèbre était malheureux c'est pas parcequ'il était plus intelligent ou trop lucide, mais parcequ'il est trop sentimental( ce qu'il ressent est amplifié et prends trop de place= F) doublé de son introversion! De plus sur le lien au dessus , on voit que la majorité des "surdoués" ne sont pas INFP et sont plutôt ENTP/ENTJ/INTJ/INTP... Avec l MBTI, j'ai tout de suite compris ce qu'était un zèbre(INFP= en fait j'en connais quelques uns- curieusement pas dans mon environnement scolaire- mais en dehors, le genre de personnes qui croit avoir "secrètement" raison, qui prône le sentimental, idéaliste... ce genre de personnes n'est pas la plus riche ou la plus épanouie Sad !!), il est avant tout F, donc axé sur son monde intérieur sans jamais le remettre en cause (-Thinking). En d'autres termes le zèbre a un problème de réalité; de bon sens; de jugement(P) biaisé; il favorise trop son monde intérieur(I). Et là c'est ici que ce post rejoins mon premier... ET si les surdoués laminaires= ENTP/ENTJ= les profils de surdoués qui réussissent le mieux. Et si les surdoués complexes étaient = INTJ/P et INFP/J= donc ceux qu'on retrouve majoritairement sur ce site ?

Avc tout ça j'ai établi un classement des gens qui allaient réussir le mieux ou être les mieux épanouis dans leurs vie(le but étant d'être heureux, pas de mourir malheureux et incompris...nan,c'est plus à la mode ça):

-->réussite facile et évidente= les winners= ENTP/ENTJ/INTJ= surdoués qui réussiront le mieux sans trop douter ou être torturés(les premiers de classes!!), POur ma copine je doute, je ne la connais pas assez mais je crois qu'elle n'est pas trop intuitive...soit elle est surdoué= INTJ soit elle est non surdoué= I/ESTJ( personnalité qui réussit tout car travailleur, consciencieux et méthodique prototype de l'étudiant en médecine), je lui ferai passer le test pour savoir !

-->réussite +- facile:surdoués( INTP= moi)= les gens qui n'en ont rien à battre des sentiments et qui ne vivent que pour la science et la connaissance.(Einstein,..Etc)

-->Réussite difficile(les gens moyens avec E et J)mais possible :ENFP(surdoués mais ouvert sur le monde plusqu' à leur monde intérieur, des zèbres plus heureux quoi )/ESTP/ISTP/

-->Réussite impossible : INFP, ils n'ont rien pour eux car les sentiments, la perception avec des tendances schizoidiques...c'est pas bon pour être épanouis dans ce monde.(DOnc fo se mettre à écrire pour les ESF ou ISF= principaux lecteurs, c'est la seule chose que vous pouvez accomplir dans ce bas monde ou bien chanteur/artiste pour un public toujours I/ESF)

DOnc les gens brillant mais non surdoués= STJ(ma copine:( ) // brillants ET surdoués= ENTJ/INTJ // les surdoués moyens: INTP// les surdoués qui ratent car trop sentimentaux et ignorant la réalité(P plutôt que J)= NFP= zèbres // les gens moyens et non surdoués: SFP


Maintenant qu'on a cette typologie ne pourrions nous pas évoluer vers l'une ou l'autre pour atteindre nos objectifs? par exemple un INFP-->INFJ ; un INTP-->INTJ voir ENTJ.

Perso, je me rends compte qu'il fut un temps où je passais le plus clair de mon temps de midi à la bibliothèque(rrohh comme j'aimais l'astrophysique; et mes parents qui me regardaient bizarre quand je leurs parlais de neutrinos, de quarks et de spins..belle époque hein !!!) au lieu d'être dans la cour de récré à jouer au foot..Là j'étais INTP pure.. avec le temps on évolue si on le veut, depuis que les gens me reconnaissent, me félicitent de faire de grandes études alors que j'était un cancre à l'école..je tends vers INTJ, et tends même avec l'âge à plus inhiber mon monde intérieur pour réussir -->ENTJ.

Qu'en pensez vous? Est-ce que le MBTI peut aider les gens à mieux se connaitre et à mieux évoluer dans leur société ?


Donc récapitulons:
les surdoués sont soit naturels, soit le deviennent(défensifs); ils sont caractérisés bien avant leur personnalité par des différences anatomo-chimiques dans leur cerveau( plus de n-acetylaspartate=NAA et des zones du cerveau notamment le cortex frontal/pariétal plus développés que dans la moyenne) qui les opposent aux non surdoués. De plus paraîtrait-il, il serait bon de faire la différence entre un créateur( NF ou NT) et un surdoué( NT); la différence majeure étant que les 2 types n'utilisent pas leurs cerveaux respectifs de la même façon notamment dans la réalisation d tâches/ résolution de problèmes. Le créateur favorisant son cerveau droit(intuition, spatial, original, personnel), le surdoué utilisant son cerveau gauche(logique) ET droit. Dés lors il y aurait une correspondance entre personnalité et facultés cognitives étroites, les créateurs étant plutôt introvertis, sentimentaux et intuitifs , les surdoués étant plutôt penseurs et logiques...(philosophes/ scientifiques).
Il est tout aussi intéressant de remarquer que les ingénieurs, pourtant considérés comme les plus intelligents sont rarement surdoués. ILs auraient tendance à avoir une typologie plutôt ISTJ avant tout!( donc du genre étudiants de médecine finalement).Quant au métiers des INTP: physicien, mathématicien ou philosophe. LEs INFP: artistes, écrivains, sciences humaines, associatifs ,sociologie ou humanitaire.


voilà vous en pensez quoi?


-----------------
Il faut se connaître soi-même ; quand cela ne servirait pas à trouver le vrai, cela au moins sert à régler sa vie, et il n’y a rien de plus juste.(B. Pascal)


Dernière édition par erebos le Jeu 10 Mai 2012 - 15:50, édité 2 fois

erebos

Messages : 142
Date d'inscription : 31/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ? Empty Re: les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ?

Message par Waka le Jeu 10 Mai 2012 - 15:23

Je trouve cette analyse plutôt pertinente. A mon avis les MBTI ont pas mal de choses à dire pour compléter l'information donnée par le test de QI...
Waka
Waka

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 35
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ? Empty Re: les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ?

Message par Invité le Jeu 10 Mai 2012 - 15:48

T'as pas parlé des ENFJ.
Sinon, je note que tu juges toujours tout le monde à l'aune des capacités à réussir selon les normes sociales.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ? Empty Re: les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ?

Message par erebos le Jeu 10 Mai 2012 - 16:17

les enfJ, j'y ai pas pensé en fait.. je crois qu'ils sont de bons citoyens, dévoués, ouverts aux autres et assez équilibrés finalement . La seule chose qu'il leur manque c'est le T de thinking peut -être;
qui fera qu'ils n'aimeront pas tout ce qui est compétition, études difficiles, ambition; idéaux..etc.

Je dirais que c'est le genre de personnes qui se contente de ce qu'il a( J), équilibré(car J rattrape N), raisonné, gentil, courtois, bon vivant, bien intégré dans le groupe, sans plus. Il réussira moyennement. C'est une personnalité bizarre je trouve, mais à la fois commune.

Mais quelle autre définition de la réussite?Réussir pour soi et rien que pour soi.. INFP typique ? Peut on dire qu'un clochard- qui meure malheureux mais en adéquation avec ses principes profonds -a réussi? Réussir c'est s'épanouir pour moi; je ne juge pas les gens qui ne réussissent pas, juste que je ne comprends pas les gens qui cautionnent la "non-réussite"! Cette attitude est propre aux FP... Se convaincre- dans un soucis de cohérence interne- que malgré tout, on est heureux comme ça, alors qu'au fond on sait qu'on pourrait l'être d'avantages. Arrow
++


Dernière édition par erebos le Jeu 10 Mai 2012 - 16:40, édité 2 fois

erebos

Messages : 142
Date d'inscription : 31/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ? Empty Re: les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ?

Message par Waka le Jeu 10 Mai 2012 - 16:29

Non pas commune, en fait d'après les stats c'est le type le plus rare. Par contre j'en connais une (test fait) et sa personnalité correspond bien à ce que tu décris.
Waka
Waka

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 35
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ? Empty Re: les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ?

Message par Invité le Jeu 10 Mai 2012 - 16:44

Mais quelle autre définition de la réussite?

Et bien s'épanouir ça passe par un paquet d'autres moyens possibles qu'accumuler argent et pouvoir.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ? Empty Re: les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ?

Message par Invité le Jeu 10 Mai 2012 - 17:11

Sinon suis plutôt INFJ en fait. Dans ton analyse c'est impressionnant comme tout tourne autour du fait de valoriser T et de démolir F.

... Nicolas ? C'est toi ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ? Empty Re: les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ?

Message par Invité le Jeu 10 Mai 2012 - 17:21

.


Dernière édition par Equinoxe le Sam 16 Fév 2013 - 19:48, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ? Empty Re: les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ?

Message par Invité le Jeu 10 Mai 2012 - 17:28

J'ai trouvé ça qui trainait.

* Other personality traits being the same, an iNtuitive person
(one who grasps patterns and seeks possibilities) is 27 times more
likely to have a high IQ than a Sensing person (one who focuses on
sensory details and the here-and-now).

* Again, other traits being the same, an Introverted person is
8 times more likely to have a high IQ than one who is Extraverted; a
Thinking (logic-oriented) person is 2.5 times more likely to have a
high IQ than a Feeling (people-oriented) person; and a Judging person
(one who seeks closure) is about twice as likely to have a high IQ
than
a Perceiving person (one who likes to keep his options open).

* Moreover, if you encounter an INTJ (Introverted, iNtuitive,
Thinking, Judging), there is a 37% probability that his IQ places him
in the top 2 percent of the population. The probability is 20% for an
INTP, 15% for an INFJ, and 8% for an INFP. These four types account
for
66% of the high-IQ population but only 6% of the total population.





Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ? Empty Re: les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ?

Message par erebos le Jeu 10 Mai 2012 - 19:56

J'avoue que je me suis emporté, effectivement... On peut être épanouis en étant pauvre et sans responsabilités ! Les enfants, les bébés le sont. Smile
ah ok merci de cette remarque, j'ai a posteriori un membre de ma famille qui est comme ça aussi (ENFJ), très apprécié par les autres et très humain... mais le problème notamment avec ma proche, c'est qu'elle ne pensais jamais à elle même. Elle vivait pour les autres- nous ses proches et ses amis - et a aidé beaucoup de gens avec le peu qu'elle avait. Finalement ça doit être des personnes rares et nobles en effet.

C'est fou comment connaitre la variété de personnalités "out there" permet de mieux les reconnaître, les accepter et de mieux vivre ensemble.Par ex il fut un temps où je croyais que les gens pensaient tous comme moi; où j'allais même à les dénigrer à cause de leurs comportements infantiles et irrationnels en pensant qu'ils devaient sûrement le faire exprès ; alors qu'ils étaient comme ça, c'était leur couleur, leur spécificité. Je pense que ce genre de typologie devrait être enseigné à l'école.


erebos

Messages : 142
Date d'inscription : 31/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ? Empty Re: les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ?

Message par paela le Jeu 10 Mai 2012 - 20:54

Non, ça à tendance à fixer les choses, enfermer les gens dans un arbre d'actions. "Machin est un XPSK donc il fait ça", "lui c'est un PWZQ donc dis-lui ça"...

Alors qu'il est plus simple et naturel de voir les personnes non à travers leur grille de personnalité.

(je ne remets pas en question l'utilité technique personnelle de ces dénominations)
paela
paela

Messages : 2344
Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 26
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ? Empty Re: les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ?

Message par ShailHulusIII le Mer 16 Mai 2012 - 22:40

erebos a écrit:Bonjour, récemment j'ai lu qu'il y avait 2 types de surdoués le laminaire et le complexe.
Bon juste après, je découvre qu'il y a 2 types de surdoués encore, un vrai et un faux: le surdoué inné et le surdoué défensif( qui va en faveur d'une possible évolution du QI par l'environnement?!).

J'aimerai qu'on parle du surdoué laminaire, selon l'article c'est le genre de surdoué qui réussit tout et n'es pas névrosé, et ça tombe bien parce qu'en ce moment j'ai une copine qui me fait tout à fait penser à une surdouée laminaire.. elle est première de promotion à l'univ (95% de moyenne), chose qui me fascine... et cette fille me fascine car elle est intelligente mais n'exprime son intelligence qu'aux examens et que dans son domaine, elle se contente de travailler et d'être première POINT!! le reste elle s'en fout à la limite,elle est d'une simplicité déconcertante, aucune névrose, un coeur..

Je cotoye beaucoup de personnes avec un haut QI (j'ai renonce a utiliser le mots "zebre" parce que j'ai l'impression que tous le monde en a une definition differente..) dans le cadre de mon boulot ou encore a la Fac (Physique theorique). Et l'ecrasante majorite de ces personnes ressemblent a ta copine. Statistiquement parlant, les haut QI dominent le monde scientifique (par exemple en moyenne les entrant a la fac de Havard ont 140 de QI), financier, informatique, etc..
J'ai deux hypotheses pour expliquer la difference entre les haut QI qui souffrent socialement et ceux qui reussissent.

La premiere c'est que l'environement est en grande partie responsable de cette souffrance. Un enfant nee dans une famille a haut revenue aura la chance d'aller dans une ecole ou il rencontrera d'autre fort QI (Il y a une bonne correlation entre le niveau social et le QI). Par contre un fort QI qui vit dans une banlieue (pauvre + immigre economique = IQ inferieur a la moyenne nationale) lui va morfler et d'un point de vue des probabilitees, rencontrer quelqu'un comme lui sera tres improbable. Donc pour s'adapter soit il deviendra solitaire soit il deviendra une vrai racaille et utilisera son intelligence a mauvais escient. Les Bill Gates, Mark Zuckerber etc.. viennent tous de milieu ou le nombre de forts QI sont plus elevees que dans la population en general.

La deuxieme hypothese est celle genetique. C'est a dire que les tests de QI ne mesurent que l'intelligence. Ces tests ne mesurent pas par exemple la creativite. Ils ne mesurent pas non plus les autres aspects de la personnalite qui permettent de suporter des periodes plus ou moins longues de solitude. Il y a aussi le faite que certains fort QI sont aussi Asperger ou manifestent d'autres aspects d'autisme. Cela a evidement un impact sur les interets de l'enfant (mon intuition est que les enfants ayant des problemes d'adaptations n'ont pas seulement un fort QI mais aussi sont des creatifs vivant dans un contexte intellectuel particulierement pauvre).
ShailHulusIII
ShailHulusIII

Messages : 88
Date d'inscription : 16/05/2012
Localisation : London

Revenir en haut Aller en bas

les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ? Empty Re: les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ?

Message par Elmoon le Jeu 17 Mai 2012 - 0:43

ShailHulusIII a écrit:
Par contre un fort QI qui vit dans une banlieue (pauvre + immigre economique = IQ inferieur a la moyenne nationale) lui va morfler et d'un point de vue des probabilitees, rencontrer quelqu'un comme lui sera tres improbable. Donc pour s'adapter soit il deviendra solitaire soit il deviendra une vrai racaille et utilisera son intelligence a mauvais escient. Les Bill Gates, Mark Zuckerber etc.. viennent tous de milieu ou le nombre de forts QI sont plus elevees que dans la population en general.

Pas tout à fait faux mais le fait est qu'il y a énormément de facteurs dans ta réussite scolaire, puis sociale. Les catégories socio-économiques et le lieu de vie (banlieue VS quartier riche pour faire dans le cliché) ok, mais on n'explique pas la réussite par le QI (il y a aussi l'implication dans l'école, la compréhension de ses enjeux, de ses attentes, les effets maîtres etc).
Rencontrer d'autres surdoués ne sera pas si improbables en banlieue. S'affirmer en tant que HQI devant l'école et les autres ayant tendance à penser que les milieux pauvres ont de moins bons QI, oui. Merci les feedbacks négatifs (de la société mais aussi de l'école quoiqu'on en dise, si on parle de l'effet pygmalion par ex).
Est-ce vraiment le nombre de QI que tu rencontres qui fait ta réussite, ou est-ce ta construction scolaire et celle de ton estime de soi en tant qu'élève, sans oublier en tant qu'individu propre de la société?

Et puis, si déjà on te dit "toi tu viens de ZEP, tu ne feras rien de ta vie", qu'on oriente ces élèves dans les filières non-générales, que les parents suivent parce qu'ils ont une confiance aveugle en l'école, figure de savoir, faut pas s'étonner de voir de moins en moins d'élèves de banlieue en étude supérieure...
Elmoon
Elmoon

Messages : 246
Date d'inscription : 16/06/2010
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ? Empty Re: les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ?

Message par erebos le Jeu 17 Mai 2012 - 3:16

En ce qui concerne la réussite scolaire, je m'en remets- désolé encore une fois- au MBTI... j'ai un peu approfondis la chose et "j'ai découvert" qu'il y avait 2 types de personnes; les gens qui orientent leurs vies à coups de choix, de décisions, d'actions et de J-ugements (J) et les gens qui se laissent P-orter( P), qui P-rocrastinent et restent contemP-lateur des évènements de la vie. Et cela indépendamment de leurs QI.

mon intuition est que les enfants ayant des problemes d'adaptations n'ont pas seulement un fort QI mais aussi sont des creatifs vivant dans un contexte intellectuel particulierement pauvre

Effectivement, je pense aussi qu'un trop plein de créativité n'est pas bon pour l'école; où il faut-pour bien réussir- être très conformiste et peu conscient de sa singularité.(singularité ou en tout cas conscience de sa singularité découlant de la créativité..)

La réussite à l'école découle de la capacité à fournir une réponse adéquate aux questions posée par le prof, à "lire" le prof, et surtout-au delà de la volonté de réussir- à être convaincu que ce que l'on fait, on le fait parce-qu’on l'adore et qu'on ne saurait rien faire d'autre. C'est comme ça que l'on réussit bien.( Quand je vois que je passe plus de temps à lire des sciences humaines/psycho/philo plus que ma médecine-que j'aime aussi bien sûr mais pas seulement-, je me dis qu'il serait presqu'indécent et injuste de "bien" réussir alors que mes camarades en font un sacerdoce! Et quand je me force à travailler que dans mon champs...j'y arrive pas !)


Si'il l'on n'est pas porté par ce que l'on fait, on ne peut pas bien le faire qu'importe le QI.
Et puis, récemment j'ai découvert-'fin je le savais déjà un ti peu - que le QI était réellement insignifiant. Ce qui compte n'est pas le potentiel qu'on a mais ce que l'on veut en faire à long terme. On peut avoir un petit QI et être porté par des rêves grandioses, par des passions, par une cohérence interne... C'est ça la différence entre un surdoué et un créateur.

Si certains haut QI ratent, pour moi ya aussi le fait qu'ils sont hyperlucides et déconcentrés(car ses idées vont partout); plus le QI est élévé et plus on se sent en décalage avec l'école non? Alors comment réussir quand on a l'impression de s'emmerder en classe et de perdre son temps alors qu'on déborde d'énergie créatrice? Quand on sent profondément que l'enseignement qu'on nous fournit ne nous est pas adapté, mais qu'on s'en fout parce qu’on réussira quand même, mal mais on réussira... par dépit. Sad

erebos

Messages : 142
Date d'inscription : 31/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ? Empty Re: les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ?

Message par zebzeb le Jeu 17 Mai 2012 - 7:17

Christelle a écrit:Je connais plein de surdoués qui s'ignorent, parce qu'ils réussissent dans la vie, occupent des postes à réponsabilité. Ils ne se posent pas de questions : ils réussissent parce qu'ils sont intelligents et qu'ils savent se servir de leur cerveau, ils ne perdent pas d'énergie à chercher le pourquoi du comment ils sont plus intelligents que les autres...

Par contre, il ne faut pas se leurrer, ce sont toujours de gros bosseurs (donc gros bosseur + HQI = place élevée dans la société)

je suis d'accord avec toi Christelle: si le surdoué a eu un environnement favorable dès sa prime enfance il a pu se développer (comme tout enfant) mais au regard de ses facultés plus grandes que la moyenne.

moi ce ne fut pas le cas. malheureusement j'avais des parents toxiques. cela ne m'a pas empeché de faire une prépa, mais fragile j'y ai laissé des plumes. d'autres réussissent mieux. par exemple cette personne, X- ponts.

https://www.dailymotion.com/video/x9tdtn_jacques-veyrat-invite-de-rtl-09-07_news


Dernière édition par zebzeb le Jeu 17 Mai 2012 - 7:35, édité 1 fois
zebzeb
zebzeb

Messages : 150
Date d'inscription : 25/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ? Empty Re: les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ?

Message par zebzeb le Jeu 17 Mai 2012 - 7:20

Watou a écrit:
Je suppose que même si le "QI baisse", la personne gardera ces connaissances, stratégies, approche intellectuelle qu'auparavant ( je le vois mal basculer sur un autre façon de penser.. ). Donc elle gardera probablement un QI supérieur à 100..

faux self à outrance, puis inhibition intellectuelle et même automutilation intellectuelle et le surdoué enfant deviendra adulte avec d'enormes entraves. je sais de quoi je parle... Sad
zebzeb
zebzeb

Messages : 150
Date d'inscription : 25/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ? Empty Re: les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ?

Message par Invité le Jeu 17 Mai 2012 - 8:49

j'ai un peu approfondis la chose et "j'ai découvert" qu'il y avait 2 types de personnes; les gens qui orientent leurs vies à coups de choix, de décisions, d'actions et de J-ugements (J) et les gens qui se laissent P-orter( P), qui P-rocrastinent et restent contemP-lateur des évènements de la vie. Et cela indépendamment de leurs QI.

C'est vraiment rien de dire que ta lecture du monde est politisée.

Peut-être qu'il te faut croiser encore un peu plus de personnes pour apprendre le sens de la nuance, des intermédiaires, le fait que rien n'est jamais noir ou blanc, et qu'avoir des avis tranchés à la hache est le meilleur moyen de trébucher et tomber le front en avant contre sa propre hache. Tchac !

D'ici là, s'il te plaît de croire que le monde se divise en maîtres-nés ou chefs d'entreprise-nés et manards-nés, sans nuances et sans changements possibles, libre à toi : c'est toi qui te cogneras à la réalité.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ? Empty Re: les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ?

Message par ShailHulusIII le Jeu 17 Mai 2012 - 8:51

Elmoon a écrit:
Est-ce vraiment le nombre de QI que tu rencontres qui fait ta réussite, ou est-ce ta construction scolaire et celle de ton estime de soi en tant qu'élève, sans oublier en tant qu'individu propre de la société?
Il me semble evident que les problemes lies au forts QI sont lie a leur desir d'integration. Apres statistiquement parlant, la probabilite de trouver des forts QI en banlieu est beaucoup plus faible que dans les quartiers plus favorises. Il te suffit pour t'en convaincre soit de consider la difference de QI par origine ethnique, soit par origine sociale ou par occupation. Un QI a 130 represente un peu plus de 2% de la population. Mais cela cache une grande disparite: parmi certaines professions (tel que scientifiques dans les sciences dures, ingenieurs, avocats, etc..) la proportion de haut QI est de l'ordre de 40% voir 50%) tandis que dans d'autre professions (tel que le netoyage, le batiment, etc..) la proportion des HQI tombe a moins de 1 pour 1000. Autant dire que l'experience scolaire et l'integration d'un fort QI sera radicalement differente selon le niveau social et ethnique de la population au sein duquel il evolue.
ShailHulusIII
ShailHulusIII

Messages : 88
Date d'inscription : 16/05/2012
Localisation : London

Revenir en haut Aller en bas

les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ? Empty Re: les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ?

Message par Invité le Jeu 17 Mai 2012 - 8:58

On ne parle pas de la même chose, quand on dit qu'il y a plus (jusqu'à 50%) de hauts QI dans les CSP+, ça signifie des profils de brillants bosseurs, pas des surdoués-intelligence différente et tout le tintouin. Il n'y a aucune raison que des couples de brillants-bosseurs aient plus souvent des enfants surdoués parce qu'ils ont fait Sciences Po Paris...

Et l'intégration d'un HQI, entendu ici comme un surdoué, n'est pas forcément plus facile dans un environnement de brillants-bosseurs obsédés par la réussite que dans un environnement de banlieue obsédé par... à peu près la même chose dans le principe, d'ailleurs.

Ceux d'entre nous qui sont passés par une prépa savent de quoi il retourne... La communication avec des énergumènes qui en deux ans ne lèvent pas une fois le nez de leur bouquin de physique si ce n'est pour le poser sur le bouquin de maths, quand on n'a qu'une envie c'est de dessiner la beauté du feuillage de l'arbre qu'on voit dans la cour - et qu'on est en train de le faire... ça fait une belle jambe d'être entouré de QI à 125. Aussi utile qu'à une plume, un environnement de bouliers compteurs.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ? Empty Re: les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ?

Message par Elmoon le Jeu 17 Mai 2012 - 12:51

Je suis amplement d'accord avec Fusain et son dernier message.

PS erebos: si tu laissais le mbti pour t'intéresser aux gens en tant que personne humaine et pas en tant que machine sortie d'usine (I/E-X-Y-Z)?
Elmoon
Elmoon

Messages : 246
Date d'inscription : 16/06/2010
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ? Empty Re: les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ?

Message par erebos le Jeu 17 Mai 2012 - 13:10

Mais cela cache une grande disparite: parmi certaines professions (tel que scientifiques dans les sciences dures, ingenieurs, avocats, etc..) la proportion de haut QI est de l'ordre de 40% voir 50%) tandis que dans d'autre professions (tel que le netoyage, le batiment, etc..) la proportion des HQI tombe a moins de 1 pour 1000.

J'aimerai avoir des chiffres ou en tout cas des sources( autres que ton observation aussi fine soit-elle) sur ce que t'écrit là, parce-que c'est suspect. ça voudrait dire que les grands de ce monde- les gens qui nous dirigent- sont pour la plupart des HQI !

ET désolé pour le MBIT, jsuis têtu mais j'ai compris... les gens ne sont pas prédestinés à faire ceci ou cela, à être ceci ou cela! Quoi que je serai surpris de connaitre au delà du QI, le type de personnalité dominant qu'on retrouve chez les physiciens.. jocolor

erebos

Messages : 142
Date d'inscription : 31/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ? Empty Re: les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ?

Message par ShailHulusIII le Jeu 17 Mai 2012 - 14:25

Fusain a écrit:On ne parle pas de la même chose, quand on dit qu'il y a plus (jusqu'à 50%) de hauts QI dans les CSP+, ça signifie des profils de brillants bosseurs, pas des surdoués-intelligence différente et tout le tintouin. Il n'y a aucune raison que des couples de brillants-bosseurs aient plus souvent des enfants surdoués parce qu'ils ont fait Sciences Po Paris...
Oui, il est probable que l'on parle d'autre choses. Premierement, je ne dis pas qu'il y a plus de hauts QI dans les CSP+ (classe social superieur qui comprend les chefs d'entreprises, les commercants, etc..) mais qu'il y a de plus hauts QI dans certaines professions (qui sont bien souvent inclus dans ce que tu appelles les CSP+) tell que scientifiques (dans le domaine des sciences dure), avocats etc... Certaines etudes scientifiques ont montrer que par exemple le QI des scientifiques dans le domaine des math est egale a 130. C'est un fait. Apres on s'en fous de savoir si ils ont bosser comme des malades ou si ils prenaient le temps de dessiner " la beauté du feuillage de l'arbre qu'on voit dans la cour".
Deuxiement, ce qui est aussi un fait, c'est que l'intelligence etant genetique, leur progeniture aura un QI plus elevee en moyenne que les autres enfants. La probabilite d'avoir des sur-doues dans ce milieu la est donc plus elevee que dans un milieu ou le QI moyens des parents est de 90 par exemple.
ShailHulusIII
ShailHulusIII

Messages : 88
Date d'inscription : 16/05/2012
Localisation : London

Revenir en haut Aller en bas

les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ? Empty Re: les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ?

Message par ShailHulusIII le Jeu 17 Mai 2012 - 14:37

erebos a écrit:
Mais cela cache une grande disparite: parmi certaines professions (tel que scientifiques dans les sciences dures, ingenieurs, avocats, etc..) la proportion de haut QI est de l'ordre de 40% voir 50%) tandis que dans d'autre professions (tel que le netoyage, le batiment, etc..) la proportion des HQI tombe a moins de 1 pour 1000.

J'aimerai avoir des chiffres ou en tout cas des sources( autres que ton observation aussi fine soit-elle) sur ce que t'écrit là, parce-que c'est suspect. ça voudrait dire que les grands de ce monde- les gens qui nous dirigent- sont pour la plupart des HQI !
Bonjour erebos, mais malheureusement je ne peux pas te donner de liens vers mes sources (je ne suis pas depuis suffisament longtemps sur le forum pour le faire). Par contre, je peux t'indiquer quels sont les mots clefs que tu peux utiliser dans une recherche google pour retrouver ces memes sources. Tu peux commencer par rechercher "IQ by occupations", ou encore "A dynamic analysis of the effects of intelligence and socioeconomic background on job-market success". J
erebos a écrit:
ET désolé pour le MBIT, jsuis têtu mais j'ai compris... les gens ne sont pas prédestinés à faire ceci ou cela, à être ceci ou cela! Quoi que je serai surpris de connaitre au delà du QI, le type de personnalité dominant qu'on retrouve chez les physiciens.. jocolor
Ce genre de classifications sont interessantes et aussi amusantes que les classifications donnees par les Astrologues dans les magasines feminins. Malheureusement, elles n'ont strictement aucun interets scientifiques. C'est de la pseudo-science.
ShailHulusIII
ShailHulusIII

Messages : 88
Date d'inscription : 16/05/2012
Localisation : London

Revenir en haut Aller en bas

les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ? Empty Re: les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ?

Message par Elmoon le Jeu 17 Mai 2012 - 14:47

Bon on va peut-être me prendre pour une débile mais si l'intelligence est génétique, comment se fait-il que des personnes intelligentes (disons, un couple de gens intelligents avec des métiers magnifiques etc. pour faire dans le lourd) peuvent se retrouver avec des gosses bêtes comme leurs pieds voire ayant un QI inférieur à la moyenne et/ou de gros problèmes à l'école. Parce que OUI ça existe! Des enfants de haut-cadres dont les parents forcent aux études jusqu'à la limite des capacités de leurs progénitures. Et alors ça vient de quoi? D'un petit bugg à la procréation? Laughing
Elmoon
Elmoon

Messages : 246
Date d'inscription : 16/06/2010
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ? Empty Re: les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ?

Message par ShailHulusIII le Jeu 17 Mai 2012 - 14:51

Elmoon a écrit:Bon on va peut-être me prendre pour une débile mais si l'intelligence est génétique, comment se fait-il que des personnes intelligentes (disons, un couple de gens intelligents avec des métiers magnifiques etc. pour faire dans le lourd) peuvent se retrouver avec des gosses bêtes comme leurs pieds voire ayant un QI inférieur à la moyenne et/ou de gros problèmes à l'école. Parce que OUI ça existe!
C'est ce que l'on appelle l'heredite en genetique. Pour ce qui est de l'intelligence, elle est heritable a 80 %. Donc l'on peut tres bien avoir des parents peu intelligents mais etre soit meme douer d'une grande intelligence. De la meme maniere que tu peux etre blonde au yeux bleue avec des parents brun aux yeux marron. C'est juste que c'est pas frequent.

Elmoon a écrit:Des enfants d'éboueurs et de femmes de ménages qui font des grandes études TOUT COMME sens inverse, des enfants de haut-cadres dont les parents forcent aux études jusqu'à la limite des capacités de leurs progénitures.
C'est tout a fait vrai. Ceci dit, il a des etudes qui montrent que certains domaines sont "interdis" aux personnes ayant un QI en dessous d'une certaine limite. Par exemple, afin de reussir en licence de math, meme si tu es un gros bosseur, il te sera presqu'impossible de reussir si ton QI est inferieur a 125.
ShailHulusIII
ShailHulusIII

Messages : 88
Date d'inscription : 16/05/2012
Localisation : London

Revenir en haut Aller en bas

les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ? Empty Re: les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ?

Message par Elmoon le Jeu 17 Mai 2012 - 15:02

Lu et enregistré monsieur! Wink
Elmoon
Elmoon

Messages : 246
Date d'inscription : 16/06/2010
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ? Empty Re: les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ?

Message par Angeal le Jeu 17 Mai 2012 - 16:06

ShailHulusIII a écrit:
C'est tout a fait vrai. Ceci dit, il a des etudes qui montrent que certains domaines sont "interdis" aux personnes ayant un QI en dessous d'une certaine limite. Par exemple, afin de reussir en licence de math, meme si tu es un gros bosseur, il te sera presqu'impossible de reussir si ton QI est inferieur a 125.

D'ou sort tu cela ? Car si l'on prend la totalité des personnes ayant une licence de maths voir plus ça fait du monde chez les surdoués....en ajoutant les ingénieurs, les médecins etc...on dépasse largement les 2% !
Angeal
Angeal

Messages : 333
Date d'inscription : 31/12/2011
Age : 25
Localisation : En train de siroter un verre avec Satan.

Revenir en haut Aller en bas

les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ? Empty Re: les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ?

Message par Dassine le Jeu 17 Mai 2012 - 16:15

erebos a écrit:

-ENTP: surdoués qui s'en sortent mieux que INTP/INFP car ils ont T et ont E, donc ouvert sur le monde et ont tendance à être plus épanouis que INFP/INTP.( SURDOUES plus adaptés à la société, les cadres, les dirigeants)


J'ai passé le MBTI, je serai ENTP, malgré ce que tu en dis je ne suis pas spécialement épanouie ni adaptée à la société. Et quiconque me connaît trouverait que le terme "extravertie" ne me convient absolument pas. Alors j'y crois pas Wink.
Pourtant j'ai un peu mieux réussit mes études que beaucoup de zèbres. J'te dis dans une trentaine d'années si je suis dirigeant lol

Au fait pour être cadre dans une boîte généralement il suffit d'avoir un bac+5 pour y prétendre.

Dassine

Messages : 20
Date d'inscription : 17/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ? Empty Re: les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ?

Message par Invité le Jeu 17 Mai 2012 - 16:20

Angeal a écrit:
ShailHulusIII a écrit:
C'est tout a fait vrai. Ceci dit, il a des etudes qui montrent que certains domaines sont "interdis" aux personnes ayant un QI en dessous d'une certaine limite. Par exemple, afin de reussir en licence de math, meme si tu es un gros bosseur, il te sera presqu'impossible de reussir si ton QI est inferieur a 125.

D'ou sort tu cela ? Car si l'on prend la totalité des personnes ayant une licence de maths voir plus ça fait du monde chez les surdoués....en ajoutant les ingénieurs, les médecins etc...on dépasse largement les 2% !

La douance c'est 135, pas 125, et vu la gueule de la courbe ça fait déjà du monde.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ? Empty Re: les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ?

Message par Angeal le Jeu 17 Mai 2012 - 16:38

Fusain a écrit:
Angeal a écrit:
ShailHulusIII a écrit:
C'est tout a fait vrai. Ceci dit, il a des etudes qui montrent que certains domaines sont "interdis" aux personnes ayant un QI en dessous d'une certaine limite. Par exemple, afin de reussir en licence de math, meme si tu es un gros bosseur, il te sera presqu'impossible de reussir si ton QI est inferieur a 125.

D'ou sort tu cela ? Car si l'on prend la totalité des personnes ayant une licence de maths voir plus ça fait du monde chez les surdoués....en ajoutant les ingénieurs, les médecins etc...on dépasse largement les 2% !

La douance c'est 135, pas 125, et vu la gueule de la courbe ça fait déjà du monde.

Il y'a tellement de définition que l'on ne sait plus de toute manière....à lire ou entendre tout ce qu'on en dit j'ai l'impression que tous le monde l'est et d'en voir partout Oo
Angeal
Angeal

Messages : 333
Date d'inscription : 31/12/2011
Age : 25
Localisation : En train de siroter un verre avec Satan.

Revenir en haut Aller en bas

les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ? Empty Re: les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ?

Message par ShailHulusIII le Jeu 17 Mai 2012 - 16:47

Angeal a écrit:
ShailHulusIII a écrit:
C'est tout a fait vrai. Ceci dit, il a des etudes qui montrent que certains domaines sont "interdis" aux personnes ayant un QI en dessous d'une certaine limite. Par exemple, afin de reussir en licence de math, meme si tu es un gros bosseur, il te sera presqu'impossible de reussir si ton QI est inferieur a 125.

D'ou sort tu cela ? Car si l'on prend la totalité des personnes ayant une licence de maths voir plus ça fait du monde chez les surdoués....en ajoutant les ingénieurs, les médecins etc...on dépasse largement les 2% !
2% c'est pour ceux qui ont plus de 130 de QI. 125 de QI correspond a un peu moins de 5% de la population, c'est a dire pres de 3 millions de francais. Le total des personnes ayant fait des ecoles d'ingenieurs ou des licences de math en France est largement inferieur a 3 millions... Neutral
ShailHulusIII
ShailHulusIII

Messages : 88
Date d'inscription : 16/05/2012
Localisation : London

Revenir en haut Aller en bas

les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ? Empty Re: les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ?

Message par Invité le Dim 20 Mai 2012 - 7:48

"Leur insertion sociale est difficile et souvent originale. Les plus brillants d'entre eux ont une sensation forte de marginalité, ou du moins le sentiment d'être différents des autres. Leur vie professionnelle présente une régression par rapport au statut professionnel global de leurs parents, et une modestie nette par rapport à ce à quoi ils auraient pu prétendre compte tenu de leurs dispositions intellectuelles. Les professions précaires ou peu courantes sont privilégiées. Ils semblent de plus être porteurs de valeurs qui les particularisent : pas de recherche de l'argent ni de la réussite sociale en général, valorisation par contre de la solitude, du temps libre, des loisirs, du retour à la nature et évitement de la routine et des contraintes hiérarchiques."
Le complexe de l'Albatros


Pas de recherche de l'argent, ni de réussite sociale
Solitude, temps libre, retour à la nature...
Oui?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum